Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophes BD




... a post 4850 avis et 1878 sries (Note moyenne: 2.86)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos gots! Comparez vos gots !
Mes nouveauts Mes nouveauts
Mes trophes Mes trophes

Afficher ces sries dans la liste du menu Afficher ces sries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom srie  Fun Home : Une tragicomdie familiale  post le 24/04/2014 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un roman graphique au sujet srieux, intimiste et assez introspectif qui aurait pu m'ennuyer car ce n'est pas ma tasse de th. Mais le sujet est intressant et bien mis en scne. Il s'agit en effet de prsenter comment un pre trs renferm et maniaque a pu gcher la jeunesse de ses enfants et comment finalement tout cela s'explique par la vie qu'il s'est impose malgr son orientation sexuelle, et surtout comment sa fille qui n'a jamais su se sentir proche de lui finit par s'en rapprocher aux tous derniers instants de sa vie.

La prsentation est un peu morne et aurait pu me rebuter. Les personnages ont l'air presque en permanence dpressif (ce qu'ils ne sont pas loin d'tre en vrit). Le rcit est trs intimiste et assez bavard, sans que le rythme acclre jamais.
Mais la narration est bonne et a russi maintenir mon intrt. Le fond du rcit est en outre trs instructif. On y voit quel point le comportement trs particulier d'un pre peut rendre nvross ses propres enfants. Et ce comportement, qu'on trouve plutt psychotique au dpart, se rvle dcouler trs logiquement d'une situation intime qui ne laissait gure d'autres choix finalement ( part peut-tre la mre qui donne l'impression d'avoir gch sa vie en connaissance de cause). D'autant que la dcouverte par le lecteur de cet tat de fait se fait en parallle de celui par l'auteure et narratrice de sa propre homosexualit.

Ce type de rcit autobiographique et intimiste en rebutera certains et j'aurais pu en faire partie, mais il est intressant et bien men et a su capter mon intrt jusqu' sa conclusion plutt optimiste.

Nom srie  Palomar City  post le 22/04/2014 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Enfin j'ai lu cette srie que je possde depuis plus de 2 ans et dont j'avais lu le prequel La Rivire Empoisonne il y a 5 ans. Il s'agit de 2 pavs assez denses dont la lecture ne coule pas de source quand on ne se lance pas pour de bon dedans et qu'on ne s'imprgne pas de son ambiance.

C'est un recueil d'histoires courtes aux longueurs trs varies allant de 1 2 pages jusqu' plusieurs chapitres d'une vingtaine de pages chacun, crits entre 1983 et 1996. Elles mettent en scne une toute petite ville fictive de la cte Mexicaine et surtout ses habitants que l'on suit sur une vingtaine d'annes, la manire d'une comdie humaine. On les dcouvre tous ou presque enfants puis adolescents puis adultes et pour certains mmes un peu plus vieux. Leurs caractres trs diffrents et parfois mme particulirement fantastiques se mlent, s'affrontent et forment une grande famille avec ses amours et ses inimitis. Ils vivent parfois des aventures presque policires, parfois frlant de prs la limite du fantastique, mais ce sont le plus souvent des rcits du quotidien, des relations sociales et/ou amoureuses.

Il faut reconnatre que le ton est original. On y sent le mlange de genres entre la culture latino-amricaine de son auteur d'origine Mexicaine et un style moderne et anti-conformiste, Gilbert Hernandez ayant grandi en Californie et ayant t influenc par la culture punk et post-punk.

L'ensemble est ingal. J'ai mis un peu de temps entrer dans l'ambiance du rcit car la narration des premires histoires est assez dcousue et il faut le temps de saccoutumer la galerie des nombreux personnages. Nanmoins on finit par s'y attacher, trouver le rcit et l'atmosphre si spciale intressants et rafrachissants, et plus les pages passent plus on s'y attache. Il est intressant notamment de voir comment les gens voluent et comment ils peuvent devenir plus sympathiques ou l'inverse plus dcevants entre le moment o ils sont jeunes et leur ge adulte. Tant et si bien qu'arriv la fin du premier tome, qui offre un dernier rcit qui ferait une belle conclusion ouverte, j'tais prt considrer la srie comme Franchement Bien.
Le second tome a malheureusement rabaiss cette opinion car je l'ai trouv un peu moins russi. Davantage d'histoires y sont plus dlirantes, la narration plus fouillis. Les habitants de Palomar se tournent aussi davantage vers le monde extrieur et notamment les USA, ce qui dnature un peu le charme de la petite ville de Palomar. A noter aussi qu'avec la chronologie qui avance parfois vite, j'ai eu du mal reconnatre certains personnages qui changeaient beaucoup et se confondaient avec les nouveaux venus. Bref, j'ai t un peu perdu et j'ai pris moins de plaisir la lecture.

Bref, cette srie est une belle comdie humaine, originale dans son ton, intressante dans son mlange de cultures et amusante par l'humour qui l'imprgne. Mais je conseillerais en priorit le premier tome qui peut se lire indpendamment mes yeux.

Nom srie  Before Watchmen - Ozymandias  post le 20/04/2014 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Malgr son rle cl, Ozymandias est l'un des personnages les plus mystrieux de Watchmen. On ne sait de lui finalement que la surface des choses. Et dcouvrir sa biographie complte et l'volution de son esprit jusqu'aux vnements imagins par Alan Moore tait une chose qui attisait ma curiosit. D'autant que c'est Len Wein, vtran de chez DC Comics ayant cr Swamp Thing avant de le transmettre prcisment Moore, qui s'tait attel cette tche.

A l'inverse, cependant, c'est le choix du dessinateur qui a failli me faire hsiter l'achat. Car Jae Lee a ralis auparavant La Tour sombre et je n'aime pas son graphisme trop proche de l'illustration fige et abusant de silhouettes et aplats noirs sur des fonds de dgrads informatiques. Le ton plus lumineux des planches d'Ozymandias ainsi que la certaine majest que Jae Lee donne au personnage me semblait cependant pouvoir me convenir. Et effectivement la lecture fut plutt agrable mme si je reste peu amateur de ce style graphique.

Mais c'est surtout l'histoire qui m'a plu.
On n'y apprend rien de vraiment novateur par rapport l'oeuvre originelle d'Alan Moore mais le personnage d'Alan Veidt y est trs bien approfondi. C'est une belle mise en image d'un parcours qu'on imaginait dj et qui se prsente de manire bien construite, crdible et prenante. On y suit les vnements depuis l'poque des anciens Minutemen jusqu'aux tous dbuts de Watchmen en tant replong dans son ambiance la fois formidable et dsabuse.
Attention cependant ne surtout pas lire cet ouvrage avant d'avoir lu Watchmen lui-mme car une grande part de son intrigue y est dvoile, puisqu'on participe la mise en place progressive de son lment cl.

Moins audacieux que Before Watchmen - Minutemen qui apportait vraiment du neuf lunivers de Watchmen, cet album l est davantage dans l'hommage, l'approfondissement et lclaircissement de zones d'ombre mais c'est une trs agrable lecture, soutenue par un scnario solide qui donne vie de belle manire l'exceptionnel Alan Veidt et son alter ego Ozymandias.

Nom srie  Choc  post le 19/04/2014 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Smoking queue-de-pie et heaume mdival sur la tte, c'est la tenue permanente du mystrieux Monsieur Choc, ennemi rcurrent de Tif et Tondu depuis le milieu des annes 50. Gnie du crime la Moriarty et la tte de l'organisation de la Main Blanche, il imagina un nombre incroyable de cambriolages formidables, de machinations sournoises voire de prises de pouvoirs sur de petits pays tout entiers au cours des nombreux albums qui l'ont mis en scne. Invincible, il revenait toujours quand on le croyait mort. Et toujours il sut garder sa vritable identit secrte, ne laissant de lui que le symbole d'un adversaire rus, lgant et insaisissable.

Une srie le mettant l'honneur apparat ds lors comme une vidence mme si les jeunes lecteurs daujourdhui sont peu nombreux connaitre encore les fameux Tif et Tondu.
Les auteurs ont su prendre cela en compte en crant un diptyque qui peut se lire de faon totalement indpendante et racontant la jeunesse du fameux personnage et ces agissements juste avant sa rencontre avec le duo dtective.

C'est avec classe que Stphane Colman et Eric Maltate vont raconter la naissance et l'enfance difficile du garon qui deviendra l'impitoyable Choc. De 1917 1955 et par le biais de flash-back, nous allons suivre la vie de la mre du jeune Eden Cole de France en Angleterre, puis les espoirs et cruelles dconvenues de ce dernier. En parallle, l'intrigue raconte la dernire action d'clat d'un Monsieur Choc arriv au fate de sa puissance et comment il met de l'ordre dans son pass, rcompensant secrtement ceux qui ont aid sa famille et se vengeant des autres. C'est un rcit dur et raliste, loin de la lgre navet dont faisait preuve certains albums de Tif et Tondu, mme si Choc n'y tait dj pas un enfant de chur.
Le dessin de Maltate y est de trs belle qualit, soign et lgant. Le rcit de Colman est un peu complexe au dpart du fait des sauts chronologiques disperss mais on s'y retrouve rapidement et le puzzle se met parfaitement en place.

C'est l une belle srie qui rend hommage avec brio un personnage intressant et lui offre un pass captivant qui donne envie d'en savoir plus encore. Les amateurs de Tif et Tondu tomberont sous le charme et le autres dcouvriront un rcit noir, prenant et vraiment bien construit.

Nom srie  Nerrivik  post le 16/04/2014 Modifier cet avis Achat conseill ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'avais bien aim Celle qui rchauffe l'hiver, une autre bande dessine inspire des contes et lgendes du Grand Nord. J'esprais y retrouver le mme plaisir de lecture avec Nerrivik avec qui elle partage des thmatiques communes, mais j'ai t un peu du car j'ai nettement moins accroch l'histoire qui manque de consistance et d'originalit mon got. C'est la simple mise en image d'un conte de la mythologie inuit et, malgr l'originalit de son dcor, ce dernier n'a rien de bien passionnant.

Par contre, j'ai aim le graphisme d'Ana Rousse que je trouve fin et esthtique. Il a une jolie personnalit mme s'il est davantage adapt l'illustration qu' un rcit plus mouvement, ce qui se voit dans les scnes d'action pas toujours trs claires.

Il ressort de cette lecture que c'est un conte assez agrable, plutt bien racont et bien mis en image. J'aurais juste aim une histoire un peu consistante et prenante.

Nom srie  Road Rage  post le 15/04/2014 Modifier cet avis Achat conseill ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je n'ai pas vu le film Duel de Spielberg mme si j'en ai pas mal entendu parler, et je ne savais pas que c'tait l'adaptation d'une nouvelle de Richard Matheson, l'auteur de Je suis une lgende. Je ne peux donc pas comparer les sources d'inspiration qui ont men Stephen King et son fils Joe Hill (que je ne connaissais pas non plus) imaginer ces deux rcits en bande dessine aux contextes assez similaires : celui d'un dangereux poids-lourd qui sme la terreur sur une route dsertique amricaine.

La premire histoire, celle de Stephen King, ne m'a pas tellement enthousiasm. Mme si j'ai souri son gros clin dil Breaking Bad dans les premires pages, j'ai trouv son intrigue un peu brouillonne avec cette histoire de trafic de drogue, de vengeance et de difficile relation entre un pre et son fils tous deux membres d'un groupe de motards. Trop de blabla m'a un peu perdu et m'a empch de ressentir une vritable motion quand l'action a fini par prendre le dessus. D'autant que j'ai trouv assez peu crdible la faon dont le camion apparat toute vitesse et fait les ravages qu'il fait sans que les motards le voient venir et puissent l'viter.

La seconde histoire est bien plus en lien avec l'ide que je me faisais du film Duel, un vritable face face dans toute sa simplicit et sa force entre le fameux poids-lourd et un conducteur ordinaire qui n'a rien demand personne. Mais l encore certains passages m'ont paru manquer de crdibilit, notamment la faon dont le personnage principal s'enferme dans ce "duel" sans chercher l'aide des gens qu'il rencontre, comme s'il lui tait apparu des illres psychologiques l'empchant de voir au-del de la simple route et des deux vhicules. A noter aussi que le dessin de cette histoire l ne m'a pas trop plu non plus. Je le trouve trop brouillon et je trouve qu'il donne des allures de zombies aux personnages comme aux clients du motel notamment.
Et dans le cas des deux histoires, les scnes d'action me sont apparues souvent peu comprhensibles. Je n'ai notamment pas compris ce qu'il s'est pass la fin de cette seconde histoire et ce qu'il est arriv au camion.

Bref, c'est une lecture de divertissement mais vraiment pas marquante mes yeux et pas exempte de multiples petits dfauts.

Nom srie  All New X-Men  post le 09/04/2014 Modifier cet avis Achat conseill ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette srie s'entamait de manire peu attirante pour moi au dpart. En effet, elle se situe aprs des vnements bien spcifiques (Avengers vs X-Men) dont je ne connaissais rien et j'ai d apprendre sur le tas que Charles Xavier tait mort et que Cyclope s'tait alli Magneto sans bien comprendre pourquoi. L'entre en matire est un peu trop abrupte et cela manque d'explication ou de contexte pour l'apprcier. D'autant qu'ensuite j'y retrouvais ce qui me lasse trs vite dans les rcits des X-Men savoir le comportement haineux et idiot de la socit humaine contre les mutants, et les bavardages mlodramatiques des X-Men eux-mmes.

Mais mon attention a t capte avec la mise en place de ce voyage dans le temps qui va amener les tous premiers et jeunes X-Men ctoyer le monde des X-Men modernes et tourments de nos jours. La confrontation est intressante et relativement bien mene. Elle permet aussi surtout de combiner lintrt de ceux qui aimaient l'ancienne version des X-Men avec ceux qui prfrent la version plus rcente.

Hormis cette confrontation, le reste de l'intrigue, avec la rvolte de Cyclope et de Magneto, n'est pas passionnante ni trs originale mais elle se laisse lire. Le graphisme est plutt bon. La narration est parfois confuse et c'est un peu agaant, mais c'est acceptable.
En rsum, ce n'est pas une srie dont je conseillerais l'achat mais pourquoi pas la lecture l'occasion, et je me demande ce que vont devenir par la suite ces X-Men du pass dans le monde de leur futur.

Nom srie  Espions de famille  post le 05/04/2014 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
En entamant cette srie, je pensais y trouver une histoire faon Totally Spies, un rcit jeunesse action pas crdible du tout o des gamins font partie d'une organisation d'espions avec plein de gadgets, etc. Bref quelque chose de sympatoche mais de largement dj vu et de ce fait peu enthousiasmant.
Mais en fait, c'est un rcit presque crdible et qui tient trs bien la route que j'ai lu l. Une bonne surprise car relativement originale.

J'ai apprci le ralisme des personnages et de leurs relations. Le fait que le grand-pre soit un vrai ancien espion du milieu du 20e sicle ancre le scnario dans quelque chose de solide. La relation entre les deux jeunes hros est aussi crdible et apprciable. Et les intrigues sont bien construites avec de bons dveloppements. Le ton reste lger, plutt humoristique notamment de la part des mchants. Et comme il s'agit quand mme d'histoires d'espions pour la jeunesse, on a bien le droit des super-complots contre l'Humanit, bases secrtes des mchants et autres robots gants.

Bref, c'est une srie jeunesse sympa et bien fichue, un bon divertissement avec des personnages attachants.

Nom srie  Gante  post le 04/04/2014 Modifier cet avis Achat conseill ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Les histoires d'adolescences glauques dans des dcors dprimants, ce n'est pas ma came. Il faut vraiment le talent et l'originalit d'auteurs comme Charles Burns (Black hole) ou Mezzo et Pirus (Le Roi des Mouches) pour me permettre de m'y intresser. Et l'inverse, je n'aime pas l'oeuvre nettement plus intimiste et un peu freudienne d'un auteur comme Ludovic Debeurme (Lucille). Et pourtant c'est de cette dernire oeuvre que Gante se rapproche, peut-tre parce que leurs auteurs sont trs proches dans la vie.

Je n'ai pas aim ce rcit plein de non-dits et dot d'une narration rendue confuse par une possible recherche d'effets potiques.
Je n'ai pas aim la laideur de ses personnages et son graphisme qui se rapproche plus mes yeux de l'illustration fige faon tudiants aux Beaux-Arts que de la bande dessine fluide.
Je n'ai pas du tout aim son ambiance dprimante, ses protagonistes et leurs trs mornes aventures du quotidien avant qu'elles ne plongent dans une dramatique digne d'un adolescent romantique.
Je me suis ennuy de bout en bout.

Il n'y a qu'une qualit que je reconnais cette oeuvre, outre sa probable sincrit, c'est la manire dont elle russit transmettre au lecteur le malaise de ses personnages, la faon dont elle montre combien l'hrone est mal dans sa peau d'adolescente.
Mais lire une BD pour ressentir du mal-tre, ce n'est pas une exprience que j'apprcie.

Nom srie  Le Dmon du soir ou la mnopause hroque  post le 03/04/2014 Modifier cet avis Achat conseill ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cet album est le troisime de la srie des "Dmons de..." de Florence Cestac, le premier tant Le Dmon de midi qui a eu son petit succs avec son adaptation au cinma. Globalement, 10 annes sparent les aventures plus ou moins autobiographiques de chacun de ces albums : le premier abordant la quarantaine, ce troisime se droule donc quand l'hrone atteint la soixantaine. Et visiblement, pour elle, c'est l'ge du changement de vie aussi bien au niveau professionnel ou familial que gographique.

Je n'ai pas t passionn par cette lecture car je me sens trop loign du sujet abord. Question d'ge pour commencer puisque les proccupations de la soixantaine, j'ai encore plus de vingt ans avant d'y arriver. Mais aussi question de mode de vie car ma vie familiale et professionnelle est trop diffrente de celle de l'hrone pour m'en sentir proche. A la limite, la mdiocrit des hommes qu'elle a ctoys avant de changer de vie me met plutt mal l'aise qu'autre chose, de mme que ce que ces comportements ont impliqu comme changement de vie pour elle.

Mais j'ai trouv le rcit relativement bien men et pas ennuyeux. Surtout j'ai t rassur de ne pas y trouver l'humour "tarte--la-crme" qui m'avait tant dplu dans d'autres uvres de Florence Cestac. Et mme si l'hrone du rcit est fondamentalement diffrente de moi, j'ai fini par la trouver assez sympathique. Et je me suis mme fait au dessin "gros nez" de l'auteure que je trouvais d'ordinaire franchement laid.

Ce n'est pas une lecture qui m'a marqu, ni par son humour ni par sa justesse ni par l'motion qu'elle pourrait ventuellement dgager, mais je me dis qu'il est suffisamment bien mis en scne pour pouvoir ventuellement toucher des lecteurs ou lectrices qui se sentiraient plus proche de l'hrone et de ce qui lui arrive.

Nom srie  Annie Sullivan & Helen Keller  post le 03/04/2014 Modifier cet avis Achat conseill ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Avant de lire cet album et ses notes de fin, je n'avais aucune connaissance des personnages d'Annie Sullivan et d'Helen Keller, cette dernire tant visiblement devenue clbre aux Etats-Unis au milieu du 20e sicle. Je n'avais aucune ide non plus de comment pouvait se drouler l'apprentissage du langage et de la vie en socit d'enfants sourds et aveugles. C'est vrai que quand on y pense, a parait presque irralisable : comment inculquer des notions telles que la lecture et l'criture une personne qui ne vous voit pas, ne vous entend pas, et vit dans un monde sensoriel presque totalement coup de vous.

Dcouvrir cela la lecture de cet album a t trs instructif. Et je salue surtout l'excellence avec laquelle l'auteur a russi mettre en image la vision du monde telle que ressentie par la fillette. a permet vritablement de comprendre le monde dans lequel elle vit et ses ractions vis--vis des gens et des situations.
J'apprcie aussi le caractre dont fait preuve la jeune Annie Sullivan et comment il est expliqu par son pass difficile. Elle est la fois crdible, touchante mais aussi un peu amusante dans ses ractions parfois pidermiques.

Une lecture trs intressante donc, mais je l'ai aussi trouve lgrement rbarbative notamment vers la fin. Les flashbacks rguliers m'ont un petit peu ennuy et embrouill. Et les discussions et le procs autour de l'institut Perkins m'ont lass.
Pour faire simple, autant j'ai beaucoup apprci la premire moiti de l'album, avec la rencontre entre Annie Sullivan et Helen Keller puis les premiers pas de leur apprentissage, autant la seconde moiti m'a nettement moins captiv, notamment l'histoire du succs mdiatique et de la polmique.

En rsum, je dirais que cet album m'a appris pas mal de choses et l'a trs bien fait, surtout par son excellente reprsentation de l'univers de la petite fille sourde et aveugle, mais je ne pense pas avoir un jour envie de le relire.

Nom srie  Antars  post le 03/08/2007 (dernire MAJ le 02/04/2014) Modifier cet avis Achat conseill ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Franchement du par Btelgeuse alors mme que je ne suis que moyennement fan de Aldbaran, c'est sans conviction que j'ai entam Antares.

Je ne suis pas fan du tout du style graphique de Leo. Je n'aime pas son trait que je trouve vieillot et pas ses personnages que je trouve figs et assez laids de visages, surtout leurs bouches et leurs dents. Et mme ses nombreuses cratures extraterrestres aux biologies si imaginatives ont presque toujours le mme aspect, lisse et rond, avec des expressions corporelles assez rptitives.
Bref, je n'apprcie pas ce dessin mme si cela ne m'empche pas de ne pas le trouver mauvais et d'apprcier le rcit qu'il illustre.

Et ce rcit s'entame relativement bien dans le premier tome. Aprs une introduction que j'ai trouve un peu longue tant que Kim est sur Terre, puis mme ensuite sur Betelgeuse, on est mis face aux cratures et aux incroyables mystres de la nouvelle plante Antars. Et c'est vrai que ceux-ci ont de quoi captiver ou du moins donner envie de savoir la suite.

Les tomes 2 4 par contre, tournent un peu en rond sans que l'intrigue avance vraiment. Voyage, atterrissage, naufrage, re-voyage, la routine habituelle dans les rcits de Lo. J'y retrouve les dfauts de ses autres uvres, ce petit ct naf et un peu racoleur dans la mise en scne, avec cette drle d'impression parfois de lire un cocktail de Telenovela l'eau de rose et de rcit de Science-Fiction. A nouveau Kim et ses proches se retrouvent plus d'une fois en petite tenue ou seins l'air. A nouveau, ce sont des sous-intrigues romantiques qui tombent rgulirement comme des cheveux sur la soupe. A nouveau il y a des personnages secondaires rendus caricaturalement dtestables par l'auteur.

Le rythme redmarre sur la fin du 4e tome et le suivant, mme si j'ai trouv peu crdible scientifiquement parlant cette autre plante habitable au mme climat tempr dans un mme systme solaire, et le fait que les hros la rejoignent en navette comme on prendrait le bus.

J'ai t du aussi de voir que la srie ne se terminait pas en 5 tomes comme les cycles prcdents. Avec l'impression que j'avais dj que les tomes 2 4 s'tiraient inutilement en longueur, je trouve le rcit trop dlay et j'aurais aim que l'auteur nous offre une solide conclusion ds le 5e tome plutt que de la remettre un 6e ou peut-tre 7e tome vu comment les choses avancent.

Bref, ce n'est pas une srie indispensable mais je l'ai quand mme trouve divertissante, quand j'arrivais passer outre ses petits dfauts que je cite plus haut. Et comme dans ses autres uvres, Lo russit trs bien maintenir le mystre et attiser la curiosit du lecteur, ce qui pousse lire la suite.

Nom srie  Survivants  post le 31/03/2014 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je ne suis pas un grand fan de l'oeuvre de Lo qui je reproche son dessin trs dsuet et raide et une certaine navet et facilit dans ses scnarios, sans parler du ct aguicheur de ses femmes si souvent seins nus. Mais j'apprcie malgr tout la libert et l'envergure de ses rcits de science-fiction ainsi que le ct mystre qu'il sait y attiser chaque fois.
Aussi est-ce avec curiosit mais un peu d'apprhension que j'ai lu cette srie qui est une sorte de spin-off de sa saga des Mondes d'Aldbaran.

Et j'ai t plutt agrablement surpris.

Pas tellement par le premier tome qui est trs classique dans le genre groupe de naufrags avec leurs personnalits parfois caricaturales (notamment celui qui se fait dtester d'entre par le lecteur), leurs relations difficiles et la dcouverte de l'environnement dangereux qui les entoure. Hormis la rencontre de fin d'album, ce tome ne sort pas tellement des sentiers battus mme s'il se lit bien.
Par contre, le second tome largit le cadre du rcit et y apporte une vraie originalit. On ralise que contrairement au titre de la srie, ce n'est plus une histoire de survivants naufrags mais bien un rcit de Planet-Fantasy qui se met en place avec une socit tonnante et des phnomnes mystrieux bien particuliers, faisant l encore preuve de la libert que Leo n'hsite pas prendre quand il veut faire de la science-fiction audacieuse tout en restant relativement crdible.
C'est intressant et je suis curieux de lire la suite.

Nom srie  Jeu de gamins  post le 28/03/2014 Modifier cet avis Achat conseill ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'apprcie le graphisme de Michael Roux que j'avais dcouvert et beaucoup aim dans Jour de pluie. Il s'adapte trs bien mes yeux une srie jeunesse moderne et engageante.
J'avais galement lu et relativement apprci la version roman de Jeu de gamins mme si je dois dire que sa lecture n'avait pas tellement passionn mon fils l'poque.
Je partais donc avec un bon a priori sur la lecture de la srie BD en elle-mme.
Sauf que je n'ai pas accroch.
Non pas que le dessin soit dcevant, non il me plait toujours bien.
Mais ce sont les petites histoires et les gags qui m'ont franchement ennuy. Ce n'est pas drle. L'humour est souvent forc, rptitif, tombant plat. Les personnages ne sont pas prsents et je ne me suis attach aucun d'entre eux. L'ambiance elle-mme m'a laiss un peu sur le carreau, n'accrochant pas cette ide de gamins qui oscillent entre leur imagination dbordante et le constant rappel la ralit, rappel qu'ils se font eux-mmes, brisant donc leur propre imaginaire.
Je suis du car j'aime bien cet auteur en gnral, mais cette srie l n'a pas su me plaire.

Nom srie  La Fille maudite du capitaine pirate  post le 27/03/2014 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ds les premires pages, je suis tomb sous le charme du graphisme trs particulier de Jeremy Bastian.
J'ai eu l'impression d'y retrouver l'influence de nombreux styles que j'apprcie, commencer par celui de Nancy Pea, mais aussi d'illustrateurs et graveurs plus anciens et notamment John Tenniel qui illustra Alice au Pays des Merveilles en 1866. On retrouve une ambiance proche de celle de Lewis Carroll dans cette fable folle, lgrement inquitante, et emplie de personnages tonnants sortis de l'imaginaire et des lgendes marines. J'y ai retrouv aussi l'influence graphique d'auteurs amricains indpendants tels que Daniel Clowes ou Charles Burns qui eux aussi savent crer des atmosphres pleines d'une troublante magie.
C'est donc un graphisme proche de lillustration, un petit peu trop fig pour de la bande dessine mais trs soign, trs travaill, enlumin serais-je mme tent de dire. Il est rgulirement trop dense de dtails alourdissant la narration voire la rendant confuse mais a n'en reste pas moins un plaisir pour les yeux pour les amateurs de ce genre de dessin.

L'histoire elle-mme est une fable onirique et aventureuse o nous suivons les pripties fantastiques d'une jeune fille la recherche de son pre capitaine pirate qu'elle va tenter de trouver en traverser les mers fantastiques et en affrontant monstres et dangers. Le rcit est un peu dcousu et lgrement foutraque. Il commence de manire relativement terre terre mais partir du tiers de l'album, il plonge vers une ambiance de conte fantastique presque dlirant qui pourrait peut-tre en dstabiliser certains mme si j'ai apprci le charme de l'ensemble.
Seule la narration un peu difficile rduit le plaisir de lecture et peut fatiguer la longue. J'aurais prfr que l'histoire se termine en un seul tome par exemple car j'ai peur que la posie s'essouffle sur la longueur mme si le talent graphique et le soin apport au dtail va presque croissant de page en page.

Nom srie  Voyage en...  post le 27/03/2014 Modifier cet avis Achat conseill ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
La srie "Voyage en..." regroupe ce jour deux albums racontant le priple touristique des deux protagonistes, Ben et Nina, en Chine puis en Inde sous la forme de petits gags d'une demi-page qui forment l'histoire plus ou moins suivie de leurs prparatifs puis de leurs sjours sur place.

C'est une bande dessine sympa, pas prise de tte, qui mle humour et carnet de voyage fictif (ou peut-tre bas en partie sur de vraies vacances sur place des auteurs ou de leurs proches, je ne sais pas). On y retrouve un aperu typique des pays visits, les lieux les plus connus des touristes, des anecdotes, certaines un peu clichs mais d'autres sentant vraiment le vcu. Certains passages m'ont donn envie d'aller y voir mais on est quand mme loin de la plaquette touristique avec des paysages engageants, etc. Le rcit se focalise beaucoup plus sur les deux hros, leurs discussions et leurs observations des gens et de leurs propres comportements.

Le dessin est simple mais apprciable, mme s'il ne faut pas trop compter sur lui pour mettre en scne des paysages admirables. Dans le premier tome en Chine, on sent que le dessinateur cherche encore un peu ses personnages, notamment celui de Ben, mais il les tient bien mieux dans le second tome. Je regrette par contre la palette trop restreinte d'expressions faciales de ces personnages sur lesquels on retrouve un peu trop souvent le mme sourire fig ou les mmes visages.

L'humour est assez moyen mon got. Certains gags sont rptitifs, d'autres paraissent un peu forcs "parce qu'il faut faire rire" et il n'y en a aucun de vraiment percutant, au mieux sont-ils agrables et permettent-ils de passer un moment de lecture plutt sympathique, mais pas inoubliable.

A noter le cahier final en fin d'albums avec de vritables photos des lieux visits, chose que j'ai bien apprcie mme si j'aurais presque aim en avoir davantage.

Nom srie  Puella Magi Kazumi Magica - The Innocent Malice  post le 20/03/2014 Modifier cet avis Achat conseill ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Puella Magi Madoka Magica, la base, c'est l'adaptation en manga d'une srie anime, une histoire de Magical Girls faon Sailor Moon o des jeunes filles aux pouvoirs magiques combattent des ''sorcires'', monstres invisibles aux yeux des mortels. Quant Puella Magi Kazumi Magica - the Innocent Malice, c'est un spin-off de ce manga qui peut se lire indpendamment car il met en scne des personnages diffrents mme s'ils partagent le mme univers et qu'on y retrouve quelques protagonistes en commun.

Cela commence de manire trs pratique avec une hrone amnsique qui va devoir comprendre qui elle est et comment elle en est arrive l. Je dis que c'est bien pratique car cela permet aux auteurs de nous faire dcrire simplement par les amies de l'hrone ce que sont les Puella Magi et donc d'avoir un rapide aperu du contexte sans avoir besoin de lire la srie originelle.

L'histoire manque hlas de structure. Elle s'entame sur les chapeaux de roue avec un kidnapping et une bizarre histoire de bombe et de terrorisme mais elle va ensuite prendre des chemins compltement diffrents avec en parallle l'hrone qui vit une vie d'adolescente insouciante avec ses amies magiciennes, leurs combats contre des Sorcires et la mmoire de l'hrone qui revient peu peu. Tout cela est racont sur un ton lger que je qualifierai presque de puril et qui manque franchement de naturel. On n'y croit pas un instant cette amnsie facile et qui n'a pas l'air de dranger du tout les protagonistes qui font presque comme si de rien tait, ces combats embrouills, ces intrigues inutilement alambiques et ces magical girls sans saveur.

C'est mdiocrement racont, pas captivant, rempli de dj-vus, et le fait que les jeunes magi puella soient assez sympathiques et que le dessin n'est pas dsagrable ne m'a pas empch de m'ennuyer au cours d'une lecture dans laquelle je n'ai pas du tout russi entrer.
Peut-tre, si vous avez lu la srie originelle et qu'elle vous a plu, serez-vous curieux de lire l'histoire d'autres personnages dans ce mme univers, mais ce n'est pas mon cas.

Nom srie  Dviances (Canicules)  post le 18/03/2014 Modifier cet avis Achat conseill ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Dviances est un recueil d'histoires courtes pornographiques. Leur auteur, Bernardo Muoz, est espagnol, et quelques-unes des histoires de cet album avaient dj t publies en 1999 dans la collection "Selen Prsente" sous le titre "Canicules".
Ce sont des rcits assez varis, de longueurs allant de 5 26 pages, o l'ambiance et le dcor hispanique ressortent assez souvent.

J'ai eu un peu de mal au dpart. Comme son titre l'indique, les thmes abords sont parfois assez dviants. On y parle en effet rgulirement d'adultre, classique, mais aussi de voyeurisme, d'inceste voire mme de ncrophilie. Du coup, certaines histoires sont un peu glauques. D'autant plus que la narration m'a paru bien confuse dans les premires histoires, et que l'on en vient facilement confondre les personnages que le dessin en noir et blanc ne diffrencie pas beaucoup.

Cependant, il y a aussi quelques bonnes histoires, rien de transcendant mais quelques passages assez moustillants, les moins dviants en ce qui me concerne. J'apprcie le semblant de ralisme de la majorit de ces scnarios. Et puis, mme si tout ne m'y plait, notamment dans la reprsentation de l'anatomie masculine, le dessin n'est pas mauvais du tout pour le reste. Et il y a quelques vritables scnarios, pas juste du cul gratuit.

A noter aussi une dernire histoire o l'auteur et un ami se mettent en scne pour parler de l'oeuvre elle-mme avec humour et une certaine mise en abmes, ce qui offre une autre vision lgre de l'album qui est assez sympathique.

Bref, c'est un recueil ingal mais il y a quelques histoires de qualit dans cette BD porno.

Nom srie  David, les femmes et la mort  post le 18/03/2014 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le thme de cette bande dessine : la fin de vie d'un cinquantenaire allemand atteint d'un cancer du larynx. Nous le suivons ainsi que ses proches, sa nouvelle femme, la grande fille de son premier mariage, sa deuxime fille plus jeune, son mdecin et ami... Et notamment, entre deux sances de traitement, il emmnera sa fille passer quelques jours sur les lacs o il aime voguer et pcher tranquillement.

Le ton n'est pas la rigolade mais il n'est heureusement pas trop sombre. L'motion russit se dgager et, sans que je me sois vraiment attach aux personnages, je ne me suis quand mme pas ennuy les suivre.
Le dessin, lui, ne m'a pas vraiment plu. Je le trouve inabouti, trop peu soign, et certains visages sont trs laids mes yeux, notamment celui de la petite fille et ses grosses lvres incongrues.
Le rcit ne m'a pas particulirement touch, le personnage du pre m'ayant un peu indiffr, mais sa lecture est bien passe et a su montrer avec justesse la situation de ces personnages et leurs ractions diverses face l'inluctabilit de la mort.

Ce n'est pas une grande oeuvre selon moi et je ne pense pas que j'aimerais la relire, mais c'est une BD d'assez bonne qualit pour ceux que le sujet intresse et qui pourraient tre touchs par son contenu.

Nom srie  Ainsi se tut Zarathoustra  post le 17/03/2014 Modifier cet avis Achat conseill ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette bande dessine est trs instructive sur un sujet dont je ne connaissais quasiment rien : le Zoroastrisme et ses pratiquants de nos jours et plus particulirement en Iran.

J'ai t trs intress par le premier chapitre, qui recouvre prs de la moiti de l'album et raconte comment l'auteur a t amen raliser un voyage en Iran et y ctoyer de prs la communaut zoroastrienne. On y dcouvre de nombreuses choses parfois trs diffrentes, allant de la situation des rfugis afghans en Iran et en Europe aux monuments historiques iraniens, mais aussi de la situation politique globale en Iran jusqu' celle plus prcise des zoroastriens et de leur dsir que leur culture ne disparaisse pas. J'ai aussi t surpris d'apprendre que les Parsis indiens taient d'origine zoroastrienne et notamment le dirigeant du fameux groupe industriel TATA.

Le second chapitre, recouvrant pour sa part un peu plus d'un tiers de l'album, m'a un peu moins captiv. Il porte cette fois plus prcisment sur le personnage cl de Cyrus Yazdani et le procs de son meurtrier, et sert surtout dcrire la biographie de ces deux hommes et dans quel contexte ils se sont rencontrs. a reste intressant mais bien moins mes yeux que le sujet plus gnral du chapitre prcdent.
Quant au dernier chapitre, beaucoup plus court, c'est une simple conclusion au rcit.

L'ensemble est bien racont, avec un ton lger et pdagogique la fois. Le dessin est simple mais de bonne facture. Bref, c'est une lecture agrable et bien mene qui m'a appris beaucoup de choses, mme si je dois admettre que le rcit s'essouffle un peu mon got une fois pass la moiti de l'album.

Page prcdente Page Prcdente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 230 240 243 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque