Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 825 avis et 241 séries (Note moyenne: 3.37)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  D.R. & Quinch  posté le 28/05/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette BD est très différente de ce que j’avais lu jusqu’à présent chez cet auteur. Plutôt qu’une histoire complexe, profonde et romancée, Alan Moore nous sert un bon gros délire bien débile sur fond de SF. C’est con, c’est méchant, et ça m’a finalement bien fait rire par moment.

Reste que le niveau ne vole pas bien haut, et que je comprendrais tout à fait que certains d’entre vous trouvent ça trop crétin. J’aurais moi-même sans doute encore plus apprécié cette histoire si je l’avais lue quand j’étais ado.

Une curiosité, à découvrir si vous êtes fan de l’auteur, ou si vous aimez l’humour trash.

Nom série  Putain, c’est la guerre !  posté le 23/05/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Bon, avant de parler de l’humour assez douteux de cette BD, j’aimerais quand même attirer votre attention sur son plus gros problème : ces strips étaient à l’origine publiés sur un blog quotidiennement, et collaient donc à l’actualité du jour. Ils font souvent référence à un événement télévisé bien particulier, un discours de Bush, un attentat en Afghanistan, … et du coup en lisant ça hors contexte, 3 ans après, on se sent un peu à côté de la plaque, et beaucoup de strips sont incompréhensibles.

Comme en plus c’est pas toujours drôle (c’est le moins qu’on puisse dire), et très grossier (j’ai lu ça en VO, et il doit y avoir en moyenne 2 fuck, 3 shit et 5 bastard par phylactère), je me demande bien pourquoi Denoël a décidé de publier ce désastre en France.

Nom série  Chelsea in Love  posté le 23/05/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Bizarre, je n’ai pas vraiment réussi à cerner le ton de cette BD.

Je trouve les déboires sexuels des différents protagonistes bien ennuyeux, et je n’arrive pas du tout à m’identifier à ce genre de personnalité compliquée au point d’en être ridicule : doute, sautes d’humeur, on couche ensemble, on se sépare, on couche toujours ensemble mais je sors avec un autre gars en même temps, je me sens enfermé et prisonnier dans ce couple, on ne communique pas sexuellement (oui le sexe est un sujet central), on devrait peut-être sortir avec quelqu’un d’autre et se remettre ensemble après… Oulalaa mais ça existe des gens comme ça ? Ma simplicité relationnelle fait-elle de moi une anomalie ?

Ou alors c’est de l’humour, et je suis complètement passé à coté ? Oui j’ai trouvé certains passages drôles, mais dans l’ensemble j’étais plutôt atterré.

Bref, une BD sympa qui parle de relations sentimentalo-sexuelles bien compliquées sur un ton humoristique rafraîchissant. Le moins qu’on puisse dire, c’est que ça sort du lot et évite le copier coller standard d’histoire autobiographique sentimentale. Je serais curieux de lire d’autres avis, pour savoir si mon coté simple et conservateur fait officiellement de moi un « vieux con vieux jeu ».

Nom série  New York Trilogie (L'Immeuble) (Le Building)  posté le 22/05/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une histoire de fantôme original et agréable à lire. On commence par suivre le destin de 4 personnages très différents, on découvre leur vie et leur relation avec ce fameux building, on est témoin de leur mort, puis de leur retour pour une scène finale inattendue et bien orchestrée.

Bon ce n’est pas une BD indispensable, mais si vous appréciez ce que fait Will Eisner généralement, ce one-shot ne devrait pas vous décevoir. Il est bien dans le ton du reste de l’œuvre de cet auteur.

Nom série  Quimby the Mouse  posté le 16/05/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Ouais, franchement pas terrible, et à des années lumières de Jimmy Corrigan, du même auteur. Contrairement à cette dernière, Quimby the Mouse n’est pas une histoire complète, mais une collection de petits strips mettant en scène… une souris.

Chris Ware innove, et la plupart des histoires flirtent avec l’OuBaPo : des 10aines de cases minuscules, des pages à tourner dans tous les sens, des flèches indiquant le sens de lecture… Original, mais un peu pénible, tourner une BD grand format dans tous les sens est un peu casse-pieds, et certaines cases sont vraiment trop petites et indéchiffrables.

Comme en plus les histoires sont pour la plupart banales et pas touchantes pour un sou, je dois avouer que je ne retiens pas grand-chose de positif de ma lecture. Certaines histoires m’ont vaguement fait sourire, mais dans l’ensemble je me suis diablement ennuyé.

Nom série  A l'ombre des tours mortes  posté le 07/05/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Qu’est ce qui a bien pu pousser Art Spiegelman à sortir de son silence, tant d’années après Maus ? Le bonhomme préfère peut-être décrire et analyser les pires évènements de notre histoire, que de se pencher sur des faits plus terre-à-terre ? Ou s’agit-il d’opportunisme malsain ? D’auto thérapie pour évacuer le traumatisme ? De vrai retour d’inspiration et d’envie de faire de la BD ?

Non je pose la question, parce que quand même, cet album n’a de toute évidence pas grand chose à raconter : une analyse un peu simpliste d’un problème bien compliqué, l’inquiétude pour sa petite fille allant à l’école juste à coté de « Ground Zero », le tout saupoudré d’un soupçon de propagande anti-bush primaire bien dans le vent.

« Je veux dire, c'est pas que j'aime mon nez... Mais je ne veux pas qu'on vienne y écraser un bon dieu d'avion dessus ! ». C’est vrai que des remarques de ce genre font bien avancer le problème, bravo le niveau hein.

Désolé de faire mon aigri, mais j’attendais quand même quelque chose de plus profond, de plus documenté, me donnant un début de réponse ou de réflexion sur l’énormité qu’était l’effondrement des twin towers.

Ajoutons à ça un format improbable, un prix prohibitif, et un dessin vraiment moyen rendant la lecture pénible, et « A l'ombre des tours mortes » rejoint le club très privé des BD m’ayant ennuyé de la 1ere à la dernière page.

Nom série  Des Loups dans les murs  posté le 29/04/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Un album intriguant par son coté graphique inhabituel, fait de collages de dessins et de photos, le tout retouché à l’ordinateur. Le résultat est intéressant et finalement assez esthétique.

Mais voilà, à qui s’adresse ce livre exactement ? L’histoire est beaucoup trop enfantine pour un lectorat adulte ou ado, et le dessin n’est pas du tout adapté à un public enfant : il est beaucoup trop déformé, sombre et effrayant, et pas vraiment accessible.

Bref, à lire si ça vous tombe sous la main, mais à moins d’être un gros fan de McKean, inutile de gaspiller votre argent dans ce one-shot vraiment dispensable.

Nom série  Berlin, la Cité des Pierres  posté le 28/04/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Comme Ro (voir ci-dessous), j’ai trouvé cette BD très austère. C’est pas vraiment palpitant, pas vraiment touchant, et le fait de sans cesse passer d’un personnage à un autre m’a un peu ennuyé.

De même la situation politique et sociale de l’Allemagne de l’entre deux guerres n’est pas mon point fort en Histoire, alors j’avais continuellement l’impression de rater quelque chose, l’impression que certaines scènes étaient des clins d’œil à des faits réels, des moments clés historiques, mais sans pouvoir en être sûr.

Bref, même si la fin est sympa, j’ai quand même bien galèré pour y arriver, et je ne garderai sûrement pas un souvenir impérissable de ma lecture. Dommage.

Nom série  Palestine  posté le 22/04/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Commençons par le gros problème de cette BD : pour un bouquin qui s’autoproclame « reportage », c’est très engagé, trop engagé même, et flirte souvent avec de la propagande anti-Israël. Joe Sacco interroge de nombreux palestiniens, qui pour le coup sont soit docteur, soit enseignant, bref, des gars biens et intelligents, qui ont tous une histoire terrible à raconter. Histoire non-vérifiable mettant bien sûr en scène des Israéliens haineux (colons ou police) balançant des pierres sans raisons et tirant sur tout ce qui bouge.

Alors attention, j’imagine bien qu’il y a beaucoup de vérité dans ces témoignages, mais l’ensemble me paraît quand même bien « embelli ». La situation dans les territoires occupés est inacceptable, mais quand même un peu plus compliquée qu’une bande de méchants Israéliens sauvages martyrisant des gentils Palestiniens qui gagnent bien leur vie sans embêter personne.

A noter aussi que la BD date de 1991, et ne colle donc pas vraiment à l’actualité.

Tout cela étant dit, j’ai quand même trouvé cette BD prenante et intéressante, et si elle n’est de doute évidence pas neutre, elle a au moins l’énorme mérite de dénoncer et de nous rappeler la situation inacceptable dans laquelle se trouvaient (et se trouvent toujours) les territoires occupés. De plus contrairement à d’autres posteurs j’ai trouvé la lecture facile (mais longue), et l’humour corrosif de Sacco fait vraiment mouche (la façon dont il se moque de lui-même, ou le gag récurrent du thé).

Bref, si le genre vous tente, n’hésitez pas une seconde, à condition de bien garder à l’esprit que Palestine est plus un coup de gueule engagé qu’un reportage neutre et objectif.

Nom série  Hicksville  posté le 11/04/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Prenant et atypique, voilà les deux mots qui me viennent à l’esprit.

Prenant parce que j’ai lu l’histoire d’un bloc, sans me forcer, avec beaucoup de plaisir. Je tiens à préciser que si le thème principal est la BD de super-héros américaine, il n’est absolument pas nécessaire de s’y connaître pour apprécier « Hicksville » à sa juste valeur.

Atypique ensuite de par le sujet abordé (une pseudo-intrigue autour de l’auteur sur lequel notre journaliste enquête), la façon dont le sujet est traité (un patchwork de différents styles narratifs et graphiques), et enfin de par l’ambiance fantaisiste qui s’installe dans ce mystérieux village où tout semble lié à la bande-dessinée. Il se dégage un parfum un peu absurde, voire onirique, ce qui n’est pas pour me déplaire.

Bref, j’ai trouvé ce bouquin à la fois original et prenant, et j’ai passé un excellent moment de lecture.

Nom série  Ghost World  posté le 10/04/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Difficile de noter « Ghost World », et à ce titre je ne suis pas surpris que les avis soient aussi partagés.

D’un coté on peut effectivement dire qu’il s’agit d’une BD où il ne se passe rien, ou presque. On suit les vacances de deux ados américaines, et force est de constater qu’elles n’ont pas une vie bien passionnante, et ne font pas grand chose de leur temps. De plus elles sont vraiment claquables, vaines, méchantes, pathétiques, horripilantes, bref, difficile de s’attacher aux personnages.

Mais d’un autre coté comment ne pas saluer le talent de Daniel Clowes, qui arrive à parfaitement retranscrire le coté désespéré, paumé et pseudo-rebelle de nos 2 héroïnes. On peut effectivement y voir une critique de la société américaine, et de sa jeunesse en particulier, qui semble vraiment avoir perdu tout concept de vie sociale, de courage et d’humanité…

Bref, une BD que l’on pourra apprécier ou détester au point de ne pas en arriver au bout. Moi j’ai bien aimé mais sans plus, ma lecture a été plaisante mais pas vraiment marquante.

Nom série  La Vie est belle malgré tout  posté le 08/04/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une BD très nombriliste, 100% autobiographique, où l’auteur profite de son enquête pour nous dévoiler tous ses doutes et ses craintes. Le thème récurrent semble être le passé, la façon dont il nous échappe, la difficulté d’accepter le changement et tout ce qui est nouveau.

Certes, rien de bien nouveau, mais j’ai quand même englouti les 164 pages de cet album d’une seule traite, et je l’ai refermé avec l’impression d’avoir passé un bon moment. Les thèmes abordés m’ont plu et touché, mais j’imagine que tout le monde ne sera pas aussi réceptif à ce genre de réflexions un peu futiles et pas forcément originales.

Un album qui, à mon avis, sort du lot des nombreuses œuvres autobiographiques qui envahissent les étagères de comics indépendants.

Nom série  Arq  posté le 06/04/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Arq est une série très riche sur laquelle il y a beaucoup à dire. L’histoire est vraiment étonnante, quelle imagination débordante ! Chaque tome rebondit sur le précédent et relance l’intrigue dans une direction différente, si bien qu’on n’est jamais certain de savoir ce qui se trame : Qu’est donc Arq ? Un rêve collectif, un monde parallèle, un monde virtuel ?

Quoi qu’il en soit, ce monde est vraiment bien décrit, et surtout très cohérent. Il faut aussi noter que malgré le coté tarabiscoté de l’histoire, le tout reste agréable à lire, et chaque tome débute par une page d’introduction qui résume les épisodes précédents. Idée simple mais très efficace !

Reste quand même que l’histoire avance assez lentement, et que les différents albums sont peu denses et assez vite lus. 18 tomes sont prévus, ce qui me paraît quand même beaucoup.

Malgré cela Arq reste quand même une valeur sure, ne passez pas à coté si vous êtes fan de science-fiction.

Nom série  Où vont les hommes ?  posté le 29/03/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Bizarre comme BD. En fait de BD, « Où vont les hommes » est plutôt un recueil de dessins de presse, du genre qui accompagne un article anti-mondialisation ou anti-nucléaire. Tous les sujets « à la mode » y passent : anti-mondialisation, anti-nucléaire, pollution, pauvreté, capitalisme, surconsommation…

Certains gags touchent juste, mais personnellement je n’ai jamais été fan de ce genre de dessin, que je trouve souvent trop facile et « coup bas ». Facile de critiquer le nucléaire alors que c’est quand même la seule option vivable que l’on ait dans l’immédiat. Facile de critiquer la surconsommation « de tous ces biens dont on n’a pas besoin » en nous vendant une belle BD à 14 euros. Facile de dénoncer la déforestation dans un livre dont les pages sont imprimées sur du beau papier brillant (recyclé ?). Bref, l’auteur critique et dénonce mais sans vraiment apporter de solution de rechange…

Allez j’arrête de faire mon cynique, il faut bien que quelqu’un sensibilise les gens sur tous ces problèmes très actuels, et Lidwine a au moins le mérite de faire ça efficacement, sans mâcher ses mots. Une BD très politisée et engagée, un peu indigeste de part son concept (70 pages de dessins de presse), à lire si vous aimez le genre « dessins de presse ».

Nom série  Peine perdue  posté le 29/03/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Alors déjà je voudrais dire que j’aime beaucoup les couleurs de la couverture, ce mélange crème de marron/crème champignon, c’est superbe.

Hum

La BD elle-même est assez sympa et agréable à lire, mais pas vraiment marquante ou touchante, ce qui est un peu le but avec ce genre d’œuvre autobiographique non ? Je trouve que le style du dessin ne colle pas, et le fait que la BD soit muette ne fonctionne pas vraiment. Certains auteurs arrivent à faire passer des émotions sans écrire un mot, mais on ne peut pas dire que ça soit le cas ici…

Une belle petite BD, que les amateurs du genre aimeront peut-être. Moi j’ai juste trouvé ça « pas mal ».

Nom série  Le dessinateur, la colline et le cosmos  posté le 28/03/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Bonne occasion de rappeler que sur BDTheque, les notes représentent le plaisir ressenti à la lecture d’une BD, pas la qualité intrinsèque de cette dernière. Parce qu’alors certes on peut dire sans se tromper que cette BD est pleine de bonnes idées, originale, et sort des sentiers battus. Mais alors qu’est ce que je me suis ennuyé.

Le scénario est beaucoup trop loufoque pour moi, trop décousu, trop onirique. Je me doute bien que beaucoup de gens vont adorer ce bouquin, mais alors uniquement à condition d’être friand de se genre de délire artistique et absurde.

Bref, un auteur talentueux, une BD originale, à vous de voir si le trip vous tente… Moi je suis clairement passé à coté.

Nom série  Dérives (Schmitt)  posté le 27/03/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Mon avis est très proche de celui de Quentin ci-dessous.
Je n’ai vraiment pas accroché au début, à cause du caractère « tête a claque » du personnage principal, qu’est ce qu’il est antipathique !

Mais la 2eme moitié de l’album a fait mouche, et m’a beaucoup plus ému, au point que j’en suis presque arrivé à m’attacher au gars (presque hein). Et finalement, en refermant le bouquin, j’avais un petit quelque chose sur le cœur, compliment ultime pour ce genre d’histoire non ?

A lire si vous aimez le genre donc, mais soyez prévenu, le héros est un brin antipathique, et très égocentrique (beaucoup de ses phrases commencent par « moi je… »). Une belle BD quand même, à découvrir.

Nom série  Cages  posté le 26/03/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Difficile de noter ou même de parler de Cages, ouvrage que j’hésite même à appeler « bande-dessiné », tant on est à des années-lumières de la production grand-public. Pendant 500 pages Dave McKean philosophe sur l’art, son rôle dans la société, sa difficulté, mais aussi sur l’amour, la vie, la mort, la religion…

Et le pire c’est que je n’ai jamais trouvé ça ennuyeux ou prétentieux. Certes certains passages sont un peu plus longuets que d’autres, mais l’ensemble reste très agréable à suivre, et certains chapitres m’ont, je pense, marqué à vie. Je pense par exemple au passage qui raconte la performance sur scène du musicien (« The angel ») le jour où il avait perdu un proche… ou la tirade d’un mari en colère et désespéré par le traumatisme religieux qu’a subi sa femme… ou encore la conversation finale sur la vie, la mort, et ce qui rend cette dernière supportable. Que de moments forts que je me vois relire régulièrement.

Quant au graphisme, il est tout simplement époustouflant. Si vous avez l’occasion de feuilleter Cages dans une boutique, vous découvrirez une variété de styles graphiques incroyable, du dessin en bichromie au dessin photo-réaliste, en passant par de la peinture couleur ou des pages de roman-photos. Le mélange est osé mais jamais indigeste, et l’ensemble est vraiment d’une incroyable beauté.

Une œuvre majeur de la BD (ou devrais-je dire de l’art en général), et que, même si je suis bien conscient que l’on perçoit tous une œuvre d’art différemment, vous vous devez d’avoir lu si vos papilles artistiques sont en manque d’émotions.

Nom série  Portrait du sorcier en jeune homme  posté le 01/03/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Courtney Crumrin est une série assez basique et gentillette, mais qui a un certain charme indéfinissable, auquel on accroche ou pas. Moi j’ai accroché…

Le soucis avec ce spin-off, c’est que, en ce qui me concerne, le charme n’a vraiment pas pris. Du coup on se retrouve avec une histoire légère et agréable à suivre, mais vraiment pas marquante ou passionnante, et assez dispensable, même pour le fan de la série principale que je suis.

Pas une mauvaise BD, mais selon moi nettement en deçà de Courtney Crumrin…

Nom série  Batman - Cris dans la nuit  posté le 19/02/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un bon Batman, très noir, et assez original.
Original par son dessin d’abord, réalisé à la peinture, sans encrage. Ce style ne fera évidement pas l’unanimité, mais il a le mérite de bien représenter la noirceur du scénario.

Scénario qui pour une fois n’oppose pas Batman à un super-vilain, ni même à la police de Gotham. La proie de Batman est un bête tueur, mais un tueur d’abuseurs d’enfant, ce qui le rapproche de manière intéressante de notre héros masqué (ben oui lui aussi il tue des criminels).

Au final, « Cris dans la nuit » est un bon Batman, mais pas aussi marquant que des chef-d’œuvres comme Batman - Un long Halloween ou Batman - Année 1. De plus comme le signale Ro ci-dessous, la narration est parfois un peu pénible à suivre. Bref, à lire si vous arrivez à mettre la main dessus, mais pas forcement une priorité à dénicher à tout prix.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 35 40 42 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque