Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 963 avis et 325 séries (Note moyenne: 3.38)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Swamp Thing  posté le 16/12/2004 (dernière MAJ le 24/11/2007) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Difficile de juger « Swamp Thing » dans son ensemble. La série est très longue, et de nombreux auteurs se sont succédés sur plusieurs décennies et ont imposé leur style respectif, avec plus ou moins de réussite. Intéressons-nous donc aux tomes écrits par Len Wein et Alan Moore, les seuls traduits en français pour le moment.

Len Wein (Intégrale Delcourt tome 1)
Il est l’inventeur (dans les années 70) de « Swamp Thing », et à ce titre peut être fier d’avoir crée une figure emblématique du comics américain. Plus de 30 ans après le 1er épisode, la publication continue, le succès est toujours là. Pourtant, ces 1er tomes ont vieilli, et paraissent un peu désuets de nos jours. Les scénarios sont linéaires, la mise en scène un peu facile et naïve, et les couleurs dans le plus pur style « couleur flashy des premiers comics en couleur ». A éviter donc ? Non, tout simplement parce que ces épisodes présentent la « Swamp Thing », montrent sa création, ses origines. Hors de question selon moi de lire le reste sans s’intéresser à au moins quelques épisodes écrits par Len Wein.

Alan Moore (Intégrale Delcourt tome 2 et 3)
La série s’arrête en 1976, mais redémarre en 1982 avec Marty Pasko aux commandes. Au bout de 20 tomes, le grand Alan Moore prend le relais, et redéfinit considérablement le personnage des marais. Le ton devient beaucoup plus adulte, les histoires impressionnent, et le style littéraire de Moore colle parfaitement à l’univers existant. Certains épisodes sont incroyables (celui ou le héros descend en enfer récupérer l’âme de Abigail par exemple), d’autres interpellent et surprennent (celui ou les petits extra-terrestres débarquent sur Terre dans l’espoir d’avoir trouvé la planète idéale), et d’autre (plus rares) laissent indifférent. On ne se lasse jamais car les différentes histoires sont très variées ; certaines sont très portées sur l’action, alors que d’autres se penchent sur les réflexions intérieures de la créature. Le dessin (en noir et blanc, ouf, pas de couleur flashy) est magnifique. Bref, j’ai pris énormément de plaisir à lire toute la période « Alan Moore » (certes, je suis un fan de l’auteur).

Conclusion
Je vous encourage vraiment à découvrir cette superbe série. Commencez par quelques tomes de Len Wein, pour bien comprendre les origines de la créature, puis lisez tous les tomes de Alan Moore ! Un grand merci à Delcourt pour la réédition en intégrale.

PS : Et merci Singe de m’avoir prêté ses comics, et pour les informations qui m’ont permis d’écrire cet avis

Nom série  Crying freeman  posté le 09/01/2003 (dernière MAJ le 24/11/2007) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je ne sais pas trop quoi en penser de ce manga.

D’un coté je suis déçu, et je m’attendais à beaucoup mieux compte tenu des avis ci dessous. L’histoire est quand même étrange, et le façon dont elle est écrite est nulle je trouve. Ca s’enchaîne mal, tout va trop vite, on tourne les pages à 100 à l’heure. C’est aussi très répétitif, et la trame de l’histoire semble plus être une excuse à une avalanche de scènes d’action dont l’issue n’est jamais une surprise. Enfin il y a quand même quelques passages d’un goût douteux avec la grosse sœur, notamment quand on la voit pisser ou jouir de mater sa sœur coucher avec Freeman. Vraiment déplacé tout ça je trouve…

Bon d’un autre coté je dois avouer que j’ai fini les deux tomes sans me forcer, et que ça passe tout seul. Je ne peux donc pas dire que j’ai détesté. En plus le dessin des femmes est superbe, c’est toujours ça de pris.

Un manga correct, qui devrait plaire aux amateurs d’action et d’arts martiaux. Je n’en fais pas vraiment partie, et du coup je regrette un peu mon achat. A mon avis, à feuilleter avant d’acheter.

Nom série  Batman - D'ombre et de lumière  posté le 23/11/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Bof.

Alors d’abord signalons que « D'ombre et de lumière » est en fait le 2eme tome de la série VO « Black and White » constituée à ce jour de 3 tomes. Le 1er est sorti en France sous le nom Batman!, avec un casting alléchant (Otomo, Gaiman, Corben, Miller…). Le 3eme vient de sortir en VO, et n’est pas encore prévu en France.

Retour sur « D'ombre et de lumière » :
Le principe est alléchant sur le papier, mais je trouve que l’ensemble est vraiment trop irrégulier pour être intéressant. Certaines histoires tirent vaguement leur épingle du jeu, avec un dessin acceptable et une intrigue correcte, mais la plupart sont vraiment moyennes, voire risibles, et n’arrivent pas à retranscrire cette atmosphère noire normalement associée à Gotham City, ou développer le caractère pourtant riche et tourmenté de ce qui est sans doute le super héro le plus complexe de tout le catalogue DC.

Une BD vraiment anecdotique, à réserver aux collectionneurs Batmanesques.

Nom série  Exit Wounds  posté le 20/11/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
L’avis enthousiaste de Joe Sacco au dos du bouquin et la couverture classieuse m’ont convaincu de faire ce que je ne fais pourtant que rarement : acheter une BD dont je n’ai jamais entendu parler, d’une auteure que je ne connaissais même pas. Le pari a payé, j’ai passé un excellent moment de lecture.

Le contexte politisé (Tel Aviv, attentats suicides) ne sert que de toile de fond, et l’histoire elle-même est très « roman graphique ». Un homme part à la recherche de son père disparu, et découvre lors de son « enquête » de nombreux détails et faits surprenants sur ce personnage dont il ne connaît finalement pas grand chose. C’est facile à lire, très humain, et je trouve la fin vraiment belle (ah, cette dernière case !)

Le dessin est plutôt du genre « ligne claire », dépouillé, et s’il n’impressionne pas techniquement, on peut quand même dire qu’il a un style bien à lui.

Une belle découverte…

Nom série  La Ligue des Gentlemen Extraordinaires  posté le 19/11/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Que les choses soient claires : l’histoire est assez basique, et loin des chefs-d’œuvre scénaristiques que sont Watchmen et From Hell. L’intérêt de « La Ligue… » réside surtout dans sa galerie de personnages attachants et ses nombreuses références aux classiques de la littérature et du cinéma… On est donc plus proche de Top 10, mais dans une Angleterre victorienne.

La principale force de cette BD est sans aucun doute sa brochette de personnages aux personnalités riches et variées se retrouvant obligés de travailler ensemble pour sauver leur pays. En résultent des échanges cocasses et des dialogues sarcastiques et caustiques vraiment joussifs. Mina Murray et sa froide répartie sont à ce titre hilarants, et le coté bourrin de Hyde m’a aussi bien fait rire par moment.

Une lecture distrayante et remplie d’humour, mais qui ne m’a pas marqué plus que ça. Je dois aussi dire que la plupart des références me sont complètement passées au dessus de la tête.

« Pas mal » sans plus donc

Nom série  Batman - Année 100  posté le 19/11/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Quelle scène d’introduction ! Enorme ! Paul Pope m’avait déjà convaincu de son talent après seulement quelques pages, et une première scène d’action époustouflante. Que les choses soient claires : « année 100 » est avant tout une BD portée sur l’action et l’atmosphère oppressante ; l’intrigue passe au second plan, et est finalement assez basique.

Le background développé est très riche, et devrait ravir les amateurs de dystopies (mondes imaginaires anti-utopiques). Alors attention, cette richesse n’atteint pas les sommets d’œuvres telles que 1984, ce background sert uniquement à créer une ambiance sombre et oppressante, et surtout à donner à Batman un « super vilain » à sa mesure : un régime totalitaire, rien que ça !

Mais finalement, qui se cache derrière le masque de Batman ? Bruce Wayne ? Un fantôme ? Un adorateur qui a pris la relève ? Et surtout a-t-il une chance de réussir contre ce qui ressemble de plus en plus à une conspiration de niveau nationale ? Que de questions auxquelles je me garderai bien de répondre, bande de curieux !

Un mot sur le dessin : il ne fera sans doute pas l’unanimité, mais je le trouve rempli de qualités. Il est très dynamique, très moderne, et retranscrit parfaitement les scènes d’actions et les ruelles sales de Gotham City. Reste que la tête déformée de Batman m’a un peu dérangé sur certaines cases.

Un excellent Batman, qui tranche avec des œuvres plus classiques telles que Batman - Année 1 ou Batman - Un long Halloween. Un coup de cœur !

Nom série  Trois ombres  posté le 13/11/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Un ouvrage magnifique, qui m’a un peu rappelé une autre nouveauté chez la boite à bulles : Viktor - une quête initiatique, même style de dessin en noir et blanc, même atmosphère onirique…

L’histoire est belle et poétique au possible. La tranquillité de la vie de famille du petit Joachim dans les quelques premières pages a réussi à m’émouvoir, avant même que l’intrigue ne commence vraiment ! Les aventures du papa et du fils sont intéressantes, remplies d’action et de réflexion, et m’ont tenu en haleine tout au long du récit. L’onirisme est de plus en plus présent, et vire presque au fantastique vers la fin.

Les toutes dernières pages sont vraiment belles, remplies d’un optimisme teinté de mélancolie.

Vraiment une belle BD que je conseille à tout le monde.

Nom série  Nous n'irons plus ensemble au canal Saint-Martin  posté le 10/11/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une BD assez courte, mais qui a réussi à m’émouvoir. Par contre, soyez prévenus : c’est noir ! Ces 3 petites histoires entrecroisées racontent le destin glauque de différents protagonistes, et abordent des problèmes existentiels et relationnels assez courants mais néanmoins traumatisants (problème de famille, de couple…)

J’aime beaucoup la façon dont les 3 histoires s’entrecroisent. Ca nous rappelle que si on levait la tête et regardait autour de nous, on verrait sans doute d’autres gens, avec d’autres personnalités, d’autres vies, et d’autres drames.

Le dessin est magnifique, très noir, et colle à merveille au récit.

Voilà, rien de bien nouveau sur le fond ou la forme, mais cette petite BD a réussi à me toucher. Je me doute bien que ça ne sera pas le cas pour tout le monde !

Nom série  Putain d'usine  posté le 10/11/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C’est pas mal, mais bon, j’ai toujours un peu de mal avec les gens qui se plaignent de leur travail. Oui, l’usine, ça doit être dur, et je ne sais sans doute pas de quoi je parle… je n’ai jamais connu ça. Mais être assis à un bureau 8h par jour, c’est le pied ? Rester debout pendant 10 heures dans une boutique à essayer de vendre des fringues, c’est mieux ? Allez, combien de personnes peuvent vraiment affirmer qu’elles adorent leur boulot ?

Moi, quand j’entends des collègues se plaindre « quelle vie, quand même, et nos chefs, quelle bande de cons, et puis alors avec ce qu’ils nous payent », ça me fait sortir de mes gonds. Si ils ne sont pas contents, ils n’ont qu’à partir non ?

Alors voilà, c’est avec cet état d’esprit que j’ai entamé ma lecture de « putain d’usine », essentiellement 126 pages de « quelle vie, quand même, et nos chefs, quelle bande de con, et puis alors avec ce qu’ils nous payent ». Bon, certes, Jean-Pierre Levaray a peut-être plus de raisons valables de se plaindre que le fonctionnaire moyen. Je compatis pleinement. Mais je me demande quand même ce qui retient ces ouvriers de changer de boulot si leur vie est un tel enfer !

D’habitude, j’aime beaucoup le dessin de Efix, mais je ne le trouve pas forcément adapté au récit.

Bon, une lecture agréable, mais qui ne m’a pas touché plus que ça.

Nom série  Le Sauveteur  posté le 05/11/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Le début de l’histoire, de l’enquête devrais-je dire, est intéressant. On retrouve derrière un aspect « enquête classique » les thèmes chers à cet auteur : la famille, le dépassement de soi, la montagne. La lecture est agréable, et j’étais impatient de connaître le dénouement.

Mais alors quelle fin invraisemblable ! C’est vraiment n’importe quoi, ridicule, grotesque au possible, et m’a gâché ma lecture, tout simplement. Je fais partie de ces lecteurs qui apprécient un bon polar bien carré, cohérent, avec une fin inattendue mais logique.

Si vous ne voulez pas en savoir trop, ne lisez pas les deux paragraphes suivants.

SPOILER
Tout le monde, y compris la police, soupçonne le PDG d’une grosse boîte de retenir prisonnière une jeune adolescente sur le toit de la boîte en question, probablement en tant qu’esclave sexuelle, et personne ne peut rien faire ? La police n’a pas le droit d’inspecter le toit sans preuve ? Non mais sans blague ! S’il s’agissait d’une ambassade, je veux bien, mais là c’est n’importe quoi !

Alors du coup le héros montagnard décide d’intervenir tout seul, et de libérer la prisonnière sans l’aide de la police. Comment ? En s’infiltrant par derrière en cassant un verrou, et en empruntant l’escalier de secours ? En infiltrant l’équipe qui s’occupe du ménage ? Non, beaucoup trop facile ! Il va escalader le gratte-ciel, de nuit, par mauvais temps ! C’est quasi-impossible (les parois étant lisses et remplies de surplombs), illégal, et complètement con, mais comme il est montagnard, et se bat contre un vieux traumatisme (un accident de montagne qui a coûté la vie à un ami), il choisit cette option invraisemblable.
FIN SPOILER

Voilà, vraiment risible. A éviter, sauf si vous collectionnez vraiment tout ce qu’a publié Taniguchi. Je mets quand même 2 parce que le début est sympa. Mais je déconseille l’achat !

Nom série  La Ligne de fuite  posté le 28/10/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Alors tout d’abord « La Ligne de fuite » est un bien bel objet. Futuropolis a une fois de plus fait du beau boulot. Le papier est classieux et épais, la couverture robuste, et le nombre de pages conséquent justifie pleinement le prix de 19 euros. Le support fait honneur au dessin. Ce dernier est vraiment magnifique et envoûtant.

Il y aurait beaucoup à écrire sur l’histoire. Elle est intéressante, bien construite, agréable à suivre. Mais voilà, elle m’est un peu passée au dessus de la tête. Oh, pas de beaucoup, j’ai presque tout saisi, j’ai ri, certains passages m’ont même ému. Mais j’ai eu peine à comprendre la motivation de tous les personnages. La fin m’a laissé circonspect. Je reste sur une impression frustrante qu’il me manque quelques années au compteur pour saisir toute la profondeur du propos de l’auteur.

Enfin, si je me considère réceptif au cinéma, à la littérature, à la musique, voire même à la peinture, je suis toujours resté de marbre face à la poésie. Je trouve ça lourd et impénétrable. Or les textes de nombreux passages de cette BD sont uniquement constitués d’extraits de poésie. Les amateurs seront ravis, mais moi, ça m’a un peu gonflé.

En conclusion, une superbe BD, riche, belle et profonde, mais je suis malheureusement un peu passé à coté. J’ai passé un bon moment de lecture, mais sans plus.

Nom série  Mon Amie la Poof  posté le 31/10/2002 (dernière MAJ le 24/10/2007) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je voulais vraiment aimer cette BD car Efix, son auteur, est très sympa, vraiment. Mais non, ca ne passe pas.

Je ne sais pas pourquoi, je n’ai pas de reproche particulier. Le scenario n’est pas trop mal, et le dessin est chouette dans son genre (moi j’aime bien en tout cas).

Mais comme le dit ThePat plus bas, je n’ai vraiment pas accroché à l’histoire, et la lecture a été fastidieuse. La mayonnaise ne prend pas je trouve. Je ne me suis pas attaché aux personnages, j’oubliais qui il était d’un chapitre à l’autre.

Bon certain d’entre vous ont aimé, donc à vous de voir. Mais pour moi, ca s’arrête au tome 1.

PS: Par contre lisez K une jolie comète, dessiné par ce même Efix le sympa. Ca, c’est vraiment bien !

Nom série  Paradis Perdu  posté le 17/06/2002 (dernière MAJ le 24/10/2007) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
(Avis après lecture du tome 1)

Bon bon bon, ben je n’accroche pas du tout.
Ce genre d’histoire de diables et d’anges, c’est pas trop mon truc. Violence, combats, héros imbattables qui se sort de situations pas possibles, scénario confus, bref, rien de bien passionnant selon moi…

Les dessins sont chouettes, comme la plupart d’entre vous le font remarquer, mais ce n’est pas le plus important pour moi dans une BD…

Alors je conseille cette BD à ceux qui aiment les trucs bien bourrin et les beaux dessins. Les autres, allez voir ailleurs. Moi, je m’arrête au tome 1, cette BD n’est pas pour moi.

Nom série  Ruptures  posté le 23/05/2006 (dernière MAJ le 23/10/2007) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le résumé de l’histoire vous a sans doute mis la puce à l’oreille : ici, rien d’original, pas de grandes aventures, de scénario hypercomplexe ou d’intrigue mystérieuse. Andi Watson nous ressert une nième histoire d’amour, avec ses doutes, ses disputes, ses petits moments intimes… sans vraiment rien apporter de nouveau.

Alors non, Ruptures n’est pas une mauvaise BD, loin de là. Mais l’impression de déjà-lu est bien présente, contrairement aux émotions qui elles manquent à l’appel.

Un petit conte amoureux sympa, qui devrait vous plaire si le genre vous tente, mais ne vous attendez pas à un chef d’œuvre. Dans le genre je préfère quand même Blankets - Manteau de neige.

Nom série  Moerell  posté le 05/11/2002 (dernière MAJ le 23/10/2007) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Bon, comme souvent avec l’humour Fluide, c’est très irrégulier. Certains gags sont explosants, mais d’autres laissent froid.

Les situations dans lesquelles s’embarque notre pauvre héros sont quand même bien drôle, et surtout la façon dont il parle est délirante ! Ca vient tout simplement du fait que l’auteur a vécu au Québec, et vraiment pour nous européens, c’est poilant (j’espère ne pas vexer les québécois qui nous lisent).

Le dessin est dans la plus pure tradition Fluidesque. Rien à dire de ce coté.

Allez, pas la série du siècle, mais quand même sympa.

Nom série  Déesse blanche, déesse noire  posté le 28/12/2001 (dernière MAJ le 23/10/2007) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Mouais, le premier tome m'avais pas laissé un souvenir terrible, mais j'ai attendu le 2eme avant de me prononcer...

Ben il est encore pire, j'ai meme pas reussi à le terminer... l'histoir est vraiment trop idiote et ininteressante.

Un surprenant raté dans la belle collection Air Libre.

Nom série  Dilbert  posté le 11/05/2002 (dernière MAJ le 23/10/2007) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Evidement, pour apprécier Dilbert, il faut avoir un minimum d’expérience professionnelle, si possible dans une boite informatique. Sinon on risque de complètement passer à coté des innombrables clins d’œil aux situations tellement illogiques, énervantes et frustrantes que l’on rencontre tous les jours dans une boite portée sur le profit et la productivité.

Adam Scott est un génie, qui de toute évidence maitrise son sujet à la perfection. Alors certes c’est un peu répétitif, et c’est plus le genre de gag à lire sur le web, acheter des albums me parait un peu inutile. Mais pour moi, Dilbert est une série essentielle pour dédramatiser un peu, se sentir moins seul, se dire que « mon chef de projet est complètement idiot, mais je vois qu’il n’est pas le seul, ouf ».

Nom série  Kador  posté le 10/11/2001 (dernière MAJ le 23/10/2007) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Moi je trouve ca pas mal, du meme niveau que Les Bidochon. C'est sympa, ca passe bien dans Fluide.

De la acheter les albums, non. Comme souvent avec Fluide, ca me fait sourire mais pas rire au eclat. Bref à lire chez un pote ou a la FNAC, ou a acheter pour lire aux toilettes!

Nom série  Le Grand Pouvoir du Chninkel  posté le 27/07/2001 (dernière MAJ le 23/10/2007) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Quelle superbe histoire ! Je ne sais par ou commencer. Elle est longue, variée, originale et pleine de sentiments. Le héros J’on, est très attachant. Il est gentil, fragile, et se plaint tout le temps. Il faut dire que la tache qui lui a été confiée est bien périlleuse.

Le dessin est superbe, mais en noir et blanc. Moi cela ne m’as posé aucun problème, mais si vous y êtes vraiment allergique, sachez que la BD a été rééditée en 3 tomes couleurs. Les textes sont bien écrits, les paysages variés, les races rencontrées d ‘une diversité étonnante.

La fin est vraiment grandiose, et rapproche l’histoire de la religion chrétienne. Une des meilleur fin de BD que j’ai jamais lu.

Bref, hop, un 5/5 pour ce chef d’œuvre. A lire de toute urgence si vous aimez les grande aventures féeriques !

Nom série  Une petite mort (Petits meurtres)  posté le 29/10/2003 (dernière MAJ le 23/10/2007) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
“Small Killing”, la première oeuvre de Alan Moore non-orientée Super Héros, est une réussite. Pourtant publiée peu après le grand Watchmen, on ne trouve aucune similitude entre les deux histoires.

On a ici la vie tourmentée d’un homme normal, rattrapé par un passé qu’il préférerait oublier, hanté par des décisions prises, des choix faciles et des regrets.

Le tout forme une histoire assez intéressante, qui se lit facilement et apporte son lot de bons moments. Mais je ne peux quand même pas dire que j’ai été captivé par le récit ou marqué par les faits. De là à dire que je me suis un peu ennuyé, il y a un pas que je j’ai presque osé franchir.

Notez que le dessin est sympa, mais que comme d’habitude avec cet auteur, une période d’acclimatation est nécessaire…

Voilà, BD intéressante, qui a plein de chose à raconter, mais qui, a mon humble avis, reste réservée aux fans de Moore qui souhaitent se pencher sur ses œuvres moins connues et plus personnelles (même si Moore insiste bien qu’il ne s’agit pas du tout d’une auto-biographie !).

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 35 40 49 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque