Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 2382 avis et 595 séries (Note moyenne: 2.96)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Les Carnets de Cerise  posté le 21/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Chouette série jeunesse que celle-ci. L’héroïne est attachante même si elle dispose de quelques traits de caractère assez irritants. Son côté enquêtrice romancière est encouragé par une écrivain, et cette relation permet à l’auteur d’introduire pas mal de petits exercices d’écriture. C’est original et cela donne au lecteur l’envie d’écrire à son jour.

Les relations entre les différents personnages sont au cœur même de ces albums, et si tout est vu au travers du regard de Cerise, celle-ci n’a pas toujours le beau rôle pour autant. La manière dont ces relations sont présentées incitera le lecteur à se poser des questions sur la manière dont lui-même gère ses propres relations avec son entourage. Il y a là un petit côté prêchi-prêcha qui en irritera certains… mais pas moi.

La première enquête a un sujet assez original tandis que la deuxième est déjà bien plus classique (mais permettra au jeune lecteur de découvrir plus en profondeur l’univers des bibliothèques).

Le découpage offre certaines pages présentées telles un journal intime. C’est agréable à lire mais cela ralentit le rythme de la lecture. Les albums se lisent donc relativement lentement pour des œuvres jeunesse (mais c’est loin d’être rébarbatif).

Enfin, le trait et la colorisation sont très agréables et apportent encore un peu plus de fraîcheur et de dynamisme à la série. Elle n’en avait pas spécialement besoin, mais tant qu’à faire…

Nom série  Sherlock Holmes et les Vampires de Londres  posté le 21/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un bon emprunt de bibliothèque. On retrouve Sherlock Holmes après sa fatale rencontre avec Moriarty, agissant incognito et se retrouvant face à un adversaire assez surprenant.

La crédibilité n’est certainement pas le fort de ce diptyque (le très cartésien Holmes acceptant le caractère fantastique de son adversaire avec beaucoup trop de facilité à mon goût, par exemple) mais l’intrigue est bien menée et les rebondissements constants auront maintenu mon intérêt jusqu’à la dernière page.

Le dessin est lui aussi agréable. Sombre mais bien lisible, dynamique au besoin et bien typé sur les personnages, il ne sort pas du lot mais convient parfaitement pour ce genre de récit.

Pas mal, en somme, mais pas assez impactant pour que j’en conseille l’achat.

Nom série  Les Chasseurs d'écume  posté le 21/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je ne sais pas quelle aurait été mon appréciation si je n’avais été charmé par cette région de Bretagne et si le sort des pécheurs du XXème n’avait pas un écho personnel chez moi (puisque je suis arrière-petit fils de pêcheur). Mais, voilà, me retrouver à Douarnenez en ce début du XXème siècle, en compagnie de ces chasseurs d’écume (et de sardines) ou au cœur de ces conserveries a été très agréable.

Par ailleurs, et outre le cadre de cette histoire, il faut bien avouer que le récit est bien mené, construit sur une traditionnelle opposition entre deux familles et sur un amour impossible. De plus, chaque tome est séparé des autres par un nombre d’années non négligeable, ce qui permet d’évoquer l’évolution de la société mais aussi des personnages (en trois tomes, le jeune mousse du premier tome est devenu capitaine de bateau).

Le dessin n’a rien d’exceptionnel mais cherche à retranscrire fidèlement les décors de cette histoire (qu’il s’agisse de bateau ou de bâtiments). Ce souci de véracité est louable et contribue au fait que je me suis senti plongé dans une autre époque. Par ailleurs, les personnages sont bien typés, le trait est expressif et dynamique au besoin. Rien de marquant à première vue, donc, mais ce genre de trait convient parfaitement au récit et ne souffre d’aucun gros point faible.

Pas mal du tout, en résumé. Une série que je continuerai à suivre avec plaisir.

Nom série  Légendes de Troy - Ploneïs l'incertain  posté le 21/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Oui bon, bah, voilà, une histoire de plus dans le monde de Troy. On y retrouve des trolls, des femmes dénudées et des héros naïfs et maladroits. Rien d’original, donc mais le récit est bien mené est j’ai obtenu ce que j’étais venu chercher : de l’humour un peu gras et sans prise de tête dans un univers de fantasy bien balisé.

Tout n’est pas parfait et certains passages me sont apparus mal amenés mais je ne peux pas dire que j’ai été déçu. Le dessin, lui, est bien dans la lignée des autres œuvres du monde de Troy. Pas de surprise de ce côté-là non plus.

En clair : si vous cherchez l’originalité, fuyez ! Sinon, bah, vous savez à quoi vous attendre.

Nom série  Un zoo en hiver  posté le 21/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un peu trop fleur bleue à mon goût, surtout sur la fin, mais l’album m’est apparu très intéressant dans sa description du quotidien d’un mangaka. Pour le reste, Tanigushi sait y faire pour proposer des récits agréables à lire, des personnages sensibles et pour décortiquer des instants de vie insignifiants et en extraire toute l’humanité.

L’œuvre semble fortement inspirée par la vie de l’auteur, cela sent donc le vécu et cette sincérité ressentie est pour beaucoup dans le charme de l’album.

Un bon emprunt de bibliothèque. Pour l’achat, si vous êtes allergiques aux romances fleur bleue, le final risque de vous ficher des boutons, mais, dans le cas contraire, ce récit devrait vous plaire.

Notons enfin que ce manga a été adapté au lecteur européen (avec un sens de lecture modifié), ce qui entraine des inversions d’image perturbantes (des dessinateurs ambidextres, des serrages de mains gauches, etc… )

Nom série  Les derniers jours d'Ellis Cutting  posté le 21/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Album plaisant à lire. Le récit est très bien construit et s’appuie sur différents personnages qui, tous, apportent quelque chose à l’histoire.

Qui est Ellis Cutting ? Nous n’en saurons finalement pas grand-chose mais les quelques jours que nous partageons avec lui seront suffisants pour que nous puissions nous en faire une idée. Quel est ce trou perdu ? Là aussi, nous resterons dans le vague absolu tout en sachant ce que l’on doit savoir : c’est un trou perdu, il y fait froid, le brouillard y est fréquent, on y arrive grâce à un passeur et les plus chanceux y récoltent de l’or…

Le passeur apporte une part de fantastique au récit que j’ai vraiment bien aimée. Sorte d’humble devin, son flegmatisme vient joliment en contrepoint de la violence des lieux.

Malgré les propos que je tiens ci-dessus, ne vous attendez pas à un récit philosophique. Bien au contraire, l’action est très présente ! On est bien devant un western, avec ses juges pourris, ses cow-boys implacables, ses chercheurs d’or miséreux, ses saloons misérables. En fait, au plus j’y pense, au plus je me dis que la justesse de ton et l’équilibre trouvé par l’auteur sont excellents.

Un bel album, une belle brochette de personnages, une ambiance joliment mise en place. Que demander de plus ?

Nom série  Jazz Club  posté le 21/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J’aime beaucoup le trait rond et net d’Alexandre Clérisse. Il y a une véritable quête d’esthétisme, mais sans volonté d’épater la galerie. Ce trait sert le récit autant que le récit sert le trait. L’un ne va pas sans l’autre et c’est de cette association que nait le charme de l’album.

Le scénario semble avoir été improvisé… à l’image d’un morceau de jazz. L’exercice est toujours périlleux mais, dans le cas présent, je l’ai trouvé extrêmement bien maîtrisé. Cependant, ce type d’improvisation a ses limites et l’histoire, si elle se laisse lire avec plaisir, n’est pas parfaitement structurée. Comprenons-nous bien : dans le genre impro, c’est du grand art. Mais si l’écriture en amont avait été de mise, certains événements auraient pu être mieux amenés et donc plus marquants.

Au final, j’ai lu cet album avec plaisir mais je ne le considère pas comme un indispensable. Pas mal, quand même et je ne voudrais pas vous dissuader de l’acheter, ne fusse que pour le trait de l’auteur.

Nom série  Tartines de courant d'air  posté le 21/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Un vrai coup de coeur pour moi que cette bd… dans laquelle il ne se passe absolument rien. C’est de la vie quotidienne en plein avec ce jeune en recherche d’emploi, passionné de modélisme, mais les auteurs ont une telle tendresse pour leurs personnages que ceux-ci deviennent très attachants à mes yeux.

Les passages amusants sont nombreux et le trait de Bibeur-Lu apporte à l’ensemble un supplément de candeur des plus adéquats. C’est frais, un brin naïf, sympathique, spontané et naturel.

Une lecture très plaisante que je recommande aux amateurs du genre… mais il faut clairement apprécier ce type de récit du quotidien dans lequel il ne se passe rien.

Nom série  Apprendre à frissonner  posté le 21/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J’aime bien le trait de Mazan mais ce conte ne m’a pas passionné. C’est certes sympathique, parfois amusant mais surtout très vain, sans morale ni temps fort. Je m’attendais à trouver une réflexion sur un éventuel lien entre l’absence d’imagination et l’ignorance de la peur… mais non.
Le final n’est pas plus emballant… C’est très enfantin et pas très logique avec le reste du récit.
Bof, donc, même si j’aime bien le trait de Mazan.

Nom série  Tiriel, héritier d'un monde  posté le 21/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J’ai vraiment été surpris par la naïveté des scénarios (l’album est découpé en plusieurs courts chapitres qui peuvent se lire comme des récits indépendants). C’est vraiment très facile et parfois carrément stupide (le coup de la forêt magique vaut le coup d’œil, si j’ose dire). Mais la narration est fluide et l’usage de l’ellipse est bien maîtrisé. L’auteur n’a pas grand-chose à raconter, semble dépourvu d’originalité, mais il raconte bien. J’ai donc lu cet album jusqu’à son terme sans ressentir de véritable lassitude.

Maintenant, le coup de l’héritage étrange, du monde parallèle, de la reine cruelle amoureuse du héros, hein, bon…

Et puis, il y a le dessin. Là, je trouve que ça vaut le coup d’œil. On est face à un des grands anciens parmi les auteurs européens et son coup de crayon (de bic ?) en a certainement influencé plus d’un. Les esprits taquins trouveront sans doute que Raymond Poïvet (puisque c’est de lui dont il s’agit) a lui-même piqué pas mal à Hugo Pratt, n’empêche !

Un objet de curiosité. A réserver aux amateurs du genre, mais je ne crois pas que l’achat se justifie.

Nom série  Elfes  posté le 21/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Chaque tome est un one-shot totalement indépendant des autres. On ne trouve ni personnages récurrents ni recoupements dans les récits.

La qualité des récits varie du bof au franchement bien et la moyenne est (ce n’est pas une surprise) de l’ordre du pas mal. Personnellement, j’ai trouvé les tomes 1 et 4 fort moyens (le premier est inutilement tarabiscoté pour une histoire finalement fort basique, le quatrième profite du savoir-faire de Corbeyran mais celui-ci nous livre un récit certes bien raconté mais sans surprise et vraiment très pauvre dans son intrigue).

Les tomes 3 et, surtout, 5 sont les deux meilleurs à mes yeux. Le tome 5 pourrait être le premier d’une série qu’il m’aurait alors vraiment plu de suivre mais, même en tant que one-shot, il tient vraiment bien la route et offre un récit original et riche en péripéties. Le tome 2 est bon sans sortir du lot.

Mais s’il y a bien une constante dans ces albums, c’est la qualité des différents dessinateurs. Tous nous livrent un travail soigné bien dans la lignée des séries de fantasy « dramatiques » (par opposition aux séries humoristiques de type « Lanfeust De Troy ») de l’éditeur. C’est précis avec un côté informatisé marqué mais très agréable à l’œil.

Au final, je ne peux que conseiller la lecture de cette série mais, comme tous les tomes ne sont pas de même qualité, je ne conseillerais l’achat que des tomes 3 et 5 à l’heure actuelle. Ceci dit, il sera dur au bédéphile de résister à la tentation de compléter la « série »…

Nom série  Chasseur d'héritiers  posté le 21/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Sans intérêt.

Les scènes d’action sont à la limite du stupide (alors que nous ne sommes pas dans une série Z, ni même dans une série B). L’enquête avance à renfort de gros coups de chance ou d’ellipses heureuses (bien pratique d’avoir un copain qui enquête pour soi et qui nous donnes les infos nécessaires à heure et à temps sans qu’on ait à se soucier de savoir comment il se les est procurées).

Le dessin est bon mais n’a pas de réelle personnalité. Il sert bien le récit mais ne lui apporte pas une dimension supplémentaire.

Trop faible à mes yeux pour que je poursuive l’aventure.

Nom série  Miss Annie  posté le 21/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je ne suis pas un inconditionnel de Frank Le Gall mais je lui reconnais un ton personnel, une manière d’exprimer les choses qui le distingue du courant majeur.

J’espérais donc que cette Miss Annie allait m’offrir un point de vue original sur une thématique peu originale (le quotidien d’un chat). De ce point de vue, je n’ai pas été déçu… mais je n’ai pas été charmé pour autant.

Il y a des passages sympas, mais d’autres me sont apparus inutiles ou plats. J’ai également retrouvé le goût de l’auteur pour une certaine forme de romantisme dramatique, avec des passages parfois douloureusement (si on tient compte de l’âge du public visé) réalistes.

Le trait de Flore Balthazar n’est pas de ceux sur lesquelles je m’attarde. Il n’est pas spécialement faiblard non plus et convient relativement bien pour ce type de récit (malgré quelques maladresses de ci de là).

Au final, je reste sur ma faim mais ce n’est pas mauvais pour autant.

Nom série  We are the Night  posté le 21/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J’aime beaucoup ce genre de structure dans laquelle les auteurs entremêlent différentes histoires. Les personnages se croisent, se rencontrent ou s’ignorent mais chacun vit sa vie. La narration à la première personne qui nous fait rebondir de personnages en personnages est parfaitement maîtrisée et la plongée dans cette nuit particulière (pour chacun d’entre eux et pour des raisons différentes) est très addictive.

Le dessin est particulier mais les personnages sont bien typés (ce qui est essentiel dans ce genre de récit). Les décors, même s’ils ne sont pas extraordinaires, contribuent à la création d’une ambiance que je qualifierai de rock’n’roll à la française.

En clair, j’ai vraiment bien aimé cette petite série. Ce n’est pas le chef d’œuvre du siècle mais, dans sa catégorie, elle vaut le coup d’œil.

Nom série  Il était une fois 1914  posté le 21/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cet album regroupe plusieurs artistes liégeois (et la liste à elle seule vaut le coup d’œil - voir fiche de l'album pour vous en convaincre). Chacun nous présente un court récit qui aura pour cadre la Belgique durant la guerre de 14-18. Chaque récit reposera sur une solide base historique et permettra d’évoquer l’ensemble de la période présentée.

Il est clair qu’à ce petit jeu, les auteurs qui s’en sortent le mieux sont ceux qui sont habitués à explorer l’univers de la bande dessinée historique. Et c’est à mes yeux Martin Jamar qui offre le meilleur récit. Mais chaque auteur a soigné son travail, même si on ne retrouve pas la même implication que dans leurs œuvres plus personnelles.

Pour un jeune lecteur, l’album se révélera instructif… et d’autant plus instructif s’il est « du coin » (de la région de Stavelot, pour bien faire). Le lecteur plus âgé et un tant soit peu intéressé par le sujet n’apprendra pas grand-chose… quoique.

Quoiqu’il en soit, et même si cela reste une œuvre mineure, cet album mérite le coup d’œil. C’est une belle initiative qui permet de « célébrer » le centenaire de la guerre et de mettre en avant le talent des auteurs locaux.

Nom série  Orignal  posté le 21/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Bonne mise en page, dessin simple et efficace, dialogues qui sentent le naturel. Le tout est mis au service d’une œuvre bien plus grave que ce que l’emballage laissait penser.

L’opposition entre les deux personnages me semble cependant très basique et caricaturale, et le côté victime résignée du personnage principal m’a un peu dérangé.

Si l’occasion vous en est offerte, je vous invite à y jeter un œil. Et même s’il ne s’agit pas d’une lecture prioritaire à mes yeux, je m’en voudrais de déconseiller l’achat du livre.

Nom série  Antoine Frédéric Ozanam - L'ère nouvelle  posté le 21/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cet album aura eu le mérite de m’apprendre qui était Antoine Frédéric Ozanam. De plus, il est illustré par un dessinateur que j’apprécie. Ceci dit, côté dessin, on sent quand même qu’il s’agit d’une œuvre de commande. Le trait est plus lâche, les décors sont moins fouillés que d’ordinaire. Mais cela reste agréable à l’œil.

Côté scénario, le récit se centre sur une période clé de la vie du personnage. C’est historiquement plutôt intéressant même si le côté engagé très prêchi-prêcha des commanditaires de l’œuvre empêche celle-ci d’être totalement neutre.

En définitive, pour une œuvre de commande, le résultat est plutôt pas mal mais une lecture me suffira.

Nom série  Thyl et Lamme (Les nouvelles aventures de)  posté le 21/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Si l’extraordinaire Monsieur Tric offre un bel exemple du côté « Hergé » de Bob De Moor, ce Lama de Laibona, première (et dernière ?) aventure de Thyl et Lamme, nous présente sa face « Willy Vandersteen ».

On est en effet face à un récit farfelu, humoristique, très belge dans ses références et doté d’une dimension fantastique étrange. L’ombre de Bob et Bobette plane donc sur cette histoire même s’il n’y a aucun lien direct entre ces deux séries.

Le dessin aussi semble plus influencé par Vandersteen que par Hergé. On reste bien sûr dans une ligne claire de qualité mais il y a un je ne sais quoi dans les poses des acteurs qui semble plus les figer dans l’instant.

Le scénario n’est pas fameux. C’est très naïf et fondamentalement ultra-classique (tribu exotique, méchant sorcier, étrange totem,…). Je ne pense pas que beaucoup de lecteurs actuels lisent ce type de récit pour l’histoire, d’ailleurs. C’est surtout ce côté trésor de brocante, objet de curiosité qui incite à y jeter un œil.

Nom série  Victor Hugo, Aux frontières de l'exil  posté le 21/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Et bien, j’ai joliment ramé avec tous ces personnages féminins qui se ressemblent comme deux gouttes d’eau. Je suis même sûr que les sillons qui séparent leurs seins ont tous la même dimension à un ou deux millimètres près ! Et ne parlons pas des visages. Alors quand même les coiffures sont identiques, allez donc savoir qui est la mère, la fille, l’amante ou l’amie de la famille !!!

Ceci dit, le dessin est très beau en soi. Les décors sont superbes, les personnages sont bien proportionnés. Mais avec des personnages dont je dois à chaque fois m’inquiéter de l’identité, ça fausse méchamment ma lecture.

Le scénario mêle fantastique et personnages historiques. C’est un mélange des genres qui me pose problème. Difficile de le prendre au sérieux même si les auteurs, et c’est manifeste, connaissent tout de Victor Hugo. Personnellement, il m’aura fallu faire abstraction de la dimension historique du récit pour terminer ma lecture. Et là, le récit perd du coup de son intérêt, ne nous offrant qu’une histoire de revenant et une enquête finalement très facilement résolue sur un décès suspect.

Si vous n’avez pas peur de voir des personnages réels confrontés à des événements fantastiques, ce récit peut vous plaire car les événements rapportés sont vraiment enchâssés dans la vie de Victor Hugo. C’est le principal intérêt du récit… mais cela n’a pas fonctionné avec moi.

Nom série  Mjöllnir  posté le 21/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J’ai beaucoup aimé la manière dont les auteurs revisitent cet univers de fantasy directement hérité des légendes nordiques. C’est très original et sombre.

J’ai également apprécié la richesse du scénario. Les personnages sont nombreux et les clans s’allient en fonction d’objectifs différents. L’ensemble se tient même si j’ai parfois eu le sentiment que l’intrigue s’était créée au fil des pages et que les auteurs ne savaient pas encore exactement ce qu’ils allaient raconter au moment où ils ont commencé ce récit.

Le dessin du premier tome est excellent ! Je regrette cependant que le deuxième n’ait pas bénéficié du même soin. J’ai en effet eu le sentiment que certaines pages avaient été réalisées dans la précipitation ou alors que la routine les avaient privées du soin profond présent dans le premier tome.

Quoiqu’il en soit, j’ai beaucoup apprécié ce premier cycle. J’attends le suivant avec curiosité (car un second cycle est en chantier ), en espérant que les auteurs parviennent encore à me surprendre et, pourquoi pas, à encore franchir un pas en proposant un scénario plus affiné et un dessin plus constant.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque