Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 3491 avis et 511 séries (Note moyenne: 2.84)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Long John Silver  posté le 08/06/2007 (dernière MAJ le 12/05/2013) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C’est incontestablement une série qui surfe sur la vague des films de flibustiers genre Pirates des Caraïbes qui a d'ailleurs réhabilité le genre pour notre plus grand plaisir. Que dire sur cette série en particulier initié par deux auteurs de talent ?

Les couleurs aux tons plutôt sombres sont particulièrement réussies pour créer un univers malsain particulièrement accrocheur: complot et mutinerie, sang et piraterie, appât de l'or ou fuite en avant. Les couvertures sont toutes les quatre superbes. Les dessins sont réellement maîtrisés notamment dans les décors et costumes. La beauté des planches ne peut que me faire chavirer tel un navire au milieu de l'Océan.

Intéressante idée que celle de redonner vie à ce célèbre pirate de la littérature. Nous retrouvons au détour d’une taverne dans les faubourgs de Bristol ce personnage au grand charisme qui partage la vedette avec une Lady Hastings aux mœurs disons pas très convenables.

Si le premier tome posait les bases d'un scénario solide, ce deuxième chapitre dépasse toutes mes espérances. En effet, les protagonistes nous entraîne en pleine mer où la tension psychologique est à son comble dans la confrontation entre le légendaire Long John Silver et le capitaine Edward Hastings. J'ai adoré la lecture de ce chapitre car on ressent beaucoup de palpitation à un huit-clos de tonnerre!

Le troisième tome nous entraîne dans les méandres d'un fleuve géant où le Neptune navigue en quête de la cité d'or. La folie n'est pas très loin. La tension est véritablement à son comble. Certains mystères vont être levés. D'autres attendront le dernier tome.

Et enfin, ce quatrième tome qui se faisait attendre et qui met un point final à cette grande aventure au sein même de la cité de Guyanacapac. Vivian et Silver sont des personnages qui sont certes charismatiques mais inoubliables. L'aventure devient éprouvante. On ne lâche pas le morceau. Les dessins sont toujours à un excellent niveau. La dernière phrase sur la toute dernière case résonne encore en moi. Bref, ce fut exceptionnel !

Cette nouvelle collaboration entre Dorison et Lauffray est absolument immanquable pour tout amateur de piraterie et d’aventures exotiques. Souquez ferme, moussaillon ! Sortez la grande voile et direction chez le libraire où un trésor de plaisir vous attend !

Note Dessin : 4.5/5 – Note Scénario : 4.5/5 – Note Globale : 4.5/5

Nom série  Mafia Tabloïds  posté le 11/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Mafia Tabloïds nous raconte l'histoire vraie du combat d'un journaliste contre la mafia en Sicile.

Il le paiera au prix de sa vie dans une exécution particulièrement atroce. On se rend compte de la corruption entre les politiques et les mafieux sur fond de loi du silence. Il fallait être particulièrement courageux pour dénoncer l'inacceptable dans les années 70.

Cette bd sera utile pour le témoignage méconnu de la dénonciation d'une société corrompue. C'est un état des lieux déplorable mais la morale sera sauve à la fin.

Nom série  Les Caves du CAC 40  posté le 11/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Après Robert Parker : les sept péchés capiteux, les auteurs Benoist Simmat et Philippe Bercovici réitèrent avec les caves du Cac 40. François Pinault, Bernard Arnault et Martin Bouygues seront les héros de cette bd qui montre comment les milliardaires français se sont emparés des plus beaux vignobles pour entrer directement dans le monde du luxe et redorer leurs blasons.

En effet, il y a une belle rentabilité pour les plus grands crûs. L'humour est présent ce qui fait que les rois de la finance sont rendus plutôt attachants. Cependant, les auteurs dénoncent avec subtilité les dérives du capitalisme libéral. Le monde des vins réserve bien des surprises !

Nom série  Les Colocataires  posté le 11/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est le genre d'histoire que j'aime bien lire sur un mode purement urbain dans le genre chronique sociale. Trois jeunes colocataires doivent trouver un quatrième et pour le coup, je dois dire qu'ils ont tiré le gros lot ! On ne va pas s'ennuyer une seconde. Cela se lit assez agréablement. On se croirait dans l'auberge espagnole.

Je découvre pour ma part un Sylvain Runberg dans un genre auquel on ne l'attendait pas. C'était à ses débuts avant la fameuse série Orbital qui l'a fait connaître du grand public. Le talent explose avec des dialogues plutôt intéressants sur des thématiques très actuelles. Au final, c'est une trilogie fraîche et sympa.

Nom série  Moïse, enfant sauvage  posté le 11/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est une nouvelle version de Moïse assez moderne et plutôt trash. Ainsi, le petit Moïse est recueilli par des gens du voyage qui le retrouvent dans un cageot sous un échangeur d'autoroute. Cependant, ce Moïse là est plutôt un sale gamin qui ne va attirer que les ennuis et non pas le prophète attendu. Parents, abstenez vous d'une telle lecture car cela ne donnera pas envie d'adopter des enfants ! Notre "héros" n'inspirera pas la sympathie.

L'auteur va pousser le vice plus loin. On devine que les actes de cet enfant seront plus que criminels, à savoir terroristes à l'ombre des tours jumelles qui se dessinent dans le décor. Moïse est en effet approché par une espèce de religieux islamiste, qui insidieusement parvient à le convaincre que sa révolte peut avoir une issue...

J'ai bien aimé toute cette audace. C'est dessiné dans un noir et blanc sans concession. En effet, la lecture nous laissera sur un sentiment amer. Une bd qui dérange n'est pas pour me déplaire. Sombre comme le désespoir des exclus.

Nom série  Courage, fuyons.  posté le 11/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Courage fuyons était la devise favorite de mon ancienne chef. Elle l'avait reprise cette expression d'un général qui trouvait du courage dans la fuite de ses armées en déroute. D'autres l'attribuent au roi Louis XVI s'enfuyant à Varennes. Bref, c'est pour fuir un problème ou des responsabilités.

En l'occurrence, il s'agit de la fuite de la ville pour un retour à la nature. Cette oeuvre reste assez contemplative. Les dialogues m'ont paru vides de sens. Je n'ai pas adhéré à ce récit qui se veut poétique. Reste la thématique du couple qui fuit et se retrouve...

Nom série  Les Aphrodites  posté le 11/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Les Aphrodites n'ont pas exercé sur moi le charme qu'on était pourtant en droit d'attendre s'agissant d'une bd un peu libertine et sensuelle. Il faut dire que le dessin certes élégant ressemble à des esquisses et que le scénario semble se baser sur un vieux roman digne du marquis de Sade.

On aura droit à un verbiage façon XVII ème siècle ce qui rend la lecture d'une pénibilité remarquable. On aura tout de même appris que la franc-Maçonnerie avait également ses sociétés secrètes façon version érotique.

Une bd dans l'ensemble trop bavarde qui ne laisse aucune place à l'action. Du coup, ce manque de fluidité aura raison de notre patience.

Nom série  Cayenne  posté le 11/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
On ne peut pas dire que Cayenne m'a particulièrement inspiré. Le style reste très vieillot pour coller à une atmosphère très année 30. Il est question de femmes vénéneuses, de trahison, de chantage et de fatalité. C'est dans un noir et blanc assez poisseux. Le dessin est pourtant assez réussi. Pour autant, il manque l'intérêt d'un scénario passionnant.

Juste une dernière remarque: contrairement au titre, l'action se situe en Australie. C'est un ancien bagnard de Cayenne qui s'est réfugié là-bas en devenant écrivain. Bref, on ne goûtera pas aux charmes de l'Amérique du Sud...

Nom série  La Traversée  posté le 11/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
L'idée était bonne mais n'a pas été exploitée correctement. Un homme prend en charge une fillette dans un monde apocalyptique. Ils vont échapper à la folie des derniers survivants.

Cependant, le scénario va s'arrêter en plein milieu. On se pose la question de savoir si c'est une oeuvre non aboutie. Il manque incontestablement du souffle à cette traversée.

Par ailleurs, le dessin souffre d'une trop grande simplicité. On ne saura rien de la catastrophe qui a pu bien bouleverser l'équilibre du monde. La traversée se lit trop vite dans un décors vide et une trop grande absence de dialogues.

Nom série  Une bien belle nuance de rouge  posté le 08/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le concept n'est pas nouveau que celle d'une fille un peu décalée qui fait la rencontre d'un démon vampirique. C'est frais, parfois drôle et plutôt dans un concept moderne. Bref, un conte gothique qui surfe sur une vague très Twilight. Les jeunes adolescentes romantiques vont certainement adorer...

J'ai passé un bon moment de lecture d'autant que notre héroïne se démarque de ce que l'on a l'habitude de voir. Elle n'est pas belle, elle a une sexualité différente, elle souffre de dépression et de mal-être: tout cela lui donne de l'originalité et on a envie de la suivre dans ses aventures avec son amoureux tueur de chat.

Je suis pourtant mitigé au final car malgré des atouts, il y a également beaucoup de faiblesses à l'image de tous les clichés que l'on va rencontrer au fil du récit. Cela ne correspond pas vraiment à mon style de lecture et de ce que j'aime habituellement.

Nom série  Y'a du monde au portillon  posté le 08/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Cette incursion dans le monde des DRH des entreprises auraient pu m'intéresser. Il y avait une bonne idée de départ avec ces bac+5 qui travaillent comme de simples employés dans une entreprise dont ils ignorent ce qu'ils font au juste. Des thèmes comme le déclassement professionnel, le manque de motivation devant des tâches répétitives...

Et puis, cette rébellion en faisant exprès de faire des fautes pour bouleverser l'ordre. Par la suite, cela va partir dans du grand n'importe quoi.

Bref, un ratage complet du scénario alors que cette satyre du monde de l'entreprise affichait de belles promesses.

Nom série  Shanghaï  posté le 08/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
La civilisation chinoise me fascine actuellement. Non pas ce régime communiste autoritaire qui vire dans un capitalisme sauvage mais l'histoire de ce grand pays. Shanghai se déroule en 1908 où la Chine vit sous la tutelle occidentale depuis un demi-siècle sous la dynastie agonisante des Qin.

Il est dommage que cette histoire qui se déroule dans un contexte historique plutôt passionnant n'a pas réussi à me captiver davantage. Il y a d'abord le graphisme dont le trait épais ne m'a pas du tout séduit. Le destin croisé de deux femmes m'a laissé dans l'indifférence entre des scènes de combat plutôt violente.

Là encore, je n'ai pas senti d'émotion ou de psychologie propre à des personnages auxquels on pourrait s'attacher. Trop froid avec un manque de luminosité évidente. Au final, une déception.

Nom série  L'Ombre et le Feu  posté le 08/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Après La Porte de Jade dans la même collection, voici l'ombre et le feu sur le principe du yin et du yang. C'est très beau graphiquement mais cela manque de consistance au niveau du scénario.

Pour autant, certains récits seront mieux réussis que d'autres. On en apprend davantage sur cette merveilleuse civilisation chinoise à travers les époques marquant l'Empire. Il est dommage de voir autant de charme et de douceur mais aussi peu d'émotion.

On regrettera que l'érotisme ne sera pas de mise malgré le concept.

Nom série  American Tragedy : L'histoire de Sacco et Vanzetti  posté le 05/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les plus jeunes ne savent pas qui étaient Sacco et Vanzetti. Sur le banc d'un parc new-yorkais, un grand-père va alors raconter à son petit-fils toute l'histoire de ces deux émigrés italiens qui croyaient échapper à la misère en venant sur le sol américain. Cette affaire est surtout une des plus grandes controverses judiciaires du système américain survenu dans les années 20 et qui a eu des répercutions jusqu'en Europe.

On va également se plonger dans le milieu des anarchistes qui n'hésitaient pas à faire exploser des bombes pour toucher les industriels et les politiques face à la crise sur fond de grève pour de meilleures conditions de travail. Les autorités américaines craignent la progression du communisme sur leur sol. Ils vont tout faire pour stopper l'hémorragie. Sacco et Vanzetti vont en faire les frais.

Cette bd se veut neutre et réaliste avec un graphisme plutôt sombre. Il est vrai que je les croyais totalement innocents. Cependant, le propos ne sera pas situé sur ce terrain car même coupables, la peine de mort est intolérable. Bref, quand l'american dream se termine en american tragedy...

Nom série  Maudit mardi !  posté le 04/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voilà un jeune auteur qui ne m'a pas déçu avec des titres comme Neuf Mois ou encore 80 jours. J'aime bien son style d'écriture et ses dessins. Il innove également avec le concept d'édition participative. Les bdphiles internautes ont eu du flair car ce diptyque est véritablement de qualité.

Et puis, il y a surtout la manière de raconter une histoire avec une morale toujours sauve: le handicap et la superstition ne doivent pas nous arrêter pour réaliser nos projets de vie.

L'imagination de l'auteur semble sans limite avec des petits trucs qui font mouche comme l'enracinement de l'homme dans tous les sens du terme. L'onirisme se mélange avec humour et intelligence. Qui a dit qu'il fallait vivre chaque jour comme son dernier ?

Nom série  Halloween Blues  posté le 04/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est une série qui ne semble pas faire l'unanimité chez les lecteurs. Elle possède pourtant sa part d'originalité grâce au fantôme d'une jeune starlette assassinée dans une ambiance très années 50. En effet, Dana Anderson va planer sur les sept albums de la série en aidant son époux par ailleurs policier émérite et blanchi.

Il y a un fil conducteur et des intrigues particulières dans chaque tome. C'est un peu comme la série Le Mentalist où l'on suit les enquêtes policières mais dont le fil conducteur est la capture de l'assassin de la femme du héros.

Cependant, ce n'est véritablement qu'au dernier tome qu'on va découvrir l'effroyable vérité avec une dernière case sujette à caution. Il est dommage de ne pas avoir un peu plus développé l'enquête au fil des tomes. Et puis, certains personnages font vraiment clichés. Reste le brin d'érotisme qui ponctue la série.

Nom série  Du vent sous les pieds emporte mes pas  posté le 04/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai bien aimé le récit de ce gamin révolté peu avant la Première Guerre Mondiale qui perd sa mère et qui va se consoler en découvrant la peinture par le biais d'une rencontre fortuite. Il y a de l'émotion et une véritable psychologie des personnages. J'ai beaucoup aimé le ton sépia donné à ce dessin qui exprime la sensibilité.

L'adolescence sera d'ailleurs longuement explorée. Puis, on va connaître un trop court passage dans les tranchées mais qui sera capital en ce qui concerne la suite des événements à Bruxelles. Le thème central est celui de l'art mais surtout de la liberté.

Cela se termine sur une fin ouverte qui n'est guère satisfaisante en l'état. Bien qu'il n'y ait pas de numérotation, j'ai appris par hasard qu'un second opus devrait sortir ce qui m'a un peu rassuré car il y a encore de la matière. On suivra avec plaisir la destinée de ce peintre en herbe. Un beau travail réalisé par des auteurs belges dont c'est la première bd véritablement grand public.

Nom série  Supplément d'âme  posté le 04/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Quand je jette mon dévolu sur un Futuropolis nouvelle génération, je ne m'attends pas à être déçu. Mais voilà, il y a des auteurs avec lesquels il y a incompatibilité par rapport à leurs oeuvres.

Ce n'est d'ailleurs pas la première fois avec Kokor. Encore une bd dont la lecture a été chaotique faute à une débauche d'absurdités sans nom et de silences contemplatifs. Le plaisir de lecture se transforme en calvaire en ce qui me concerne.

Tout me semble incohérent dans le scénario. Je ne suis pas le lecteur fan attendu. Que rajouter de plus ? Rien d'autre.



Nom série  2021  posté le 04/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Cela se passe à Détroit en 2021 avec une nouvelle guerre de sécession. C'est surtout pas crédible pour un sou. Les enfants mutants sont utilisés par des militaires peu scrupuleux comme arme de guerre.

On n'arrive pas à entrer dans ce scénario assez décousu. C'est de la science-fiction mal réalisée dans une ambiance apocalyptique. A la fin du premier tome, on ignore encore les enjeux. Le reste sera sans moi malgré un dessin réaliste qui était accrocheur.

Je suis bien un amateur d'une science fiction d'anticipation mais cette série n'a absolument pas répondu à mes attentes de lecteur.



Nom série  Le Chant des Stryges  posté le 14/02/2007 (dernière MAJ le 04/05/2013) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Cette BD rappelle la série X-Files dont j’étais un grand fan entre le polar et le fantastique teinté d’ésotérisme. J’ai aimé d’emblée. Comment ne pas frémir devant les Stryges? C’est angoissant et très bien ficelé au niveau de l’intrigue. Très vite, cette série s’est imposée parmi mes préférées et je n’ai pas eu de mal à acquérir toutes les autres séries dérivées émanant de l’univers des Stryges. Encore aujourd’hui, j’éprouve beaucoup de plaisir à la lecture. Il y a tout ce que j’aime dans la bande dessinée. Je dois être certainement le cœur de la cible visée parmi les lecteurs.

Cependant, il est très dommage qu’en cours de série, le format de la BD a évolué au mépris des fidèles acheteurs qui avaient commencé par un format plus petit. Delcourt ne respecte pas ses fidèles lecteurs ! C’est vraiment caractéristique de cet éditeur ! De plus, les couvertures originales sont bien moins attractives…

Que dire également des tranches qui ont complètement évolué ! Nous avons ici « la totale » de ce qui peut être désagréable pour un collectionneur de bd. Mais il est vrai que selon Delcourt, qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse. Il faut respecter l’œuvre de l’auteur et gnagnagna...

Cette BD demeure toutefois indispensable dans toute collection de BD qui se respecte. Je considère le scénariste Corbeyran comme le meilleur de sa génération. C'est véritablement du grand art !

J'ai d'ailleurs attendu la fin de la saison 2 pour décerner la note maximale à cette série. C'est tout simplement magistral dans le dénouement. Alors que les séries dérivées ont véritablement eu du mal à se conclure, voilà que le Chant des Stryges parvient à se bonifier. Une très belle réussite qui parvient à nous tenir en haleine!

La saison 3 se déroule 7 ans après les faits du remarquable tome 12 qui nous dévoile l'identité du fameux Sandor Weltman. Il était difficile d'assurer la relève pour relancer l'intrigue. Pourtant, le 13ème tome y parvient en introduisant une nouvelle problématique ainsi qu'un nouveau personnage assez psychopathe.
Le 14ème tome va encore aller plus loin avec des scènes qui font froid dans le dos. On sent bien que c'est la dernière ligne droite avant le final général de toute une saga fantastique qui a réussi le pari de la cohérence.
Au 15ème tome, on se rend compte qu'un personnage féminin introduit à la fin du précédent a totalement disparu des écrans sans en connaître la raison. Cela m'a chiffonné sur toute la lecture de cet album qui marque des retrouvailles mais qui est surtout l'occasion de faire une petite pause dans l'intrigue.

Note Dessin : 4.25/5 – Note Scénario : 4.75/5 – Note Globale : 4.5/5



Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 175 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque