Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 3624 avis et 534 séries (Note moyenne: 2.85)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  La Casati - La Muse égoïste  posté le 20/10/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je découvre avec cette bd le portrait d'une femme de la belle époque. Elle était fort excentrique un peu comme la rock star Lady Gaga. On découvre alors que cette dernière n'a alors rien inventé. Il y a toujours eu des personnages excentriques à travers les époques. En l'occurrence, la marquise romaine Luisa Casati voulait surprendre, parfois choquer tout en étant atteinte d'une timidité maladive. Bref, il faudra un pour m'expliquer comment cela est possible.

J'ai d'abord été dégoûté par autant de débauche et de gaspillage de l'argent lorsqu'on sait combien la pauvreté touche de gens. On me rétorquera que chacun fait ce qu'il veut de son argent. Cependant, j'admire plus des gens comme Bill Gates qui donnent une partie de leurs gains dans des oeuvres caritatives. Néanmoins, on nous explique que Luisa Casati a dilapidé son immense patrimoine qu'elle a reçu en héritage sans jamais avoir besoin de travailler dans le seul dessein de devenir une oeuvre d'art vivante. Bref, c'est pour l'art, cette notion si abstraite et qui est l'apanage des gens fortunés. C'est clair que cela justifie tout.

L'oeuvre très consciencieuse en elle-même est intéressante car elle décrit un personnage qu'on avait oublié totalement. Il faut dire qu'elle a terminé sa vie dans la misère après avoir tout dépensé sans compter. On pourra retenir qu'elle a été la muse de nombreux artistes, qu'elle a été un mécène de l'art. Certes, elle se baladait avec un guépard en laisse en arborant des tenues extravagantes dans une allure théâtrale. Mais bon, au moins, on ne s'ennuie pas à cette lecture composée de bribes de récits et compilant des témoignages.

Nom série  Virginia (Casterman)  posté le 20/10/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est un album qui n'apporte pas grand chose au niveau du scénario. On suit le traumatisme qu'un soldat yankee subit après avoir tué une petite fillette durant la guerre de Sécession. Le fantôme de celle-ci le poursuit à chaque instant de sa vie. Ce n'est pas facile de se débarrasser de sa culpabilité. fallait-il vraiment obéir à l'ordre de tirer émanant du supérieur hiérarchique ? On voit où cela le conduit. Bref, un western typiquement psychologique entre alcool et morphine.

Par contre, le graphisme est presque à couper le souffle. C'est joliment bien dessiné. La contemplation va dominer sur le reste d'autant que la narration est assez avare en paroles. Il y a un jeu de couleurs assez intéressant selon les différentes époques de l'intrigue car il y a recours aux flash-back. Il y a un avant et un après.

Cette oeuvre est prévue pour être une trilogie. On verra la suite pour savoir si cet homme retrouve la rédemption. On va tâcher d'y croire un peu.

Nom série  España la vida  posté le 19/10/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
La guerre d'Espagne est le sujet de cette bd qui met en scène un jeune bourgeois parisien révolté par la montée du fascisme en Europe. Il croit s'engager pour une cause juste en défiant l'autorité de sa mère. Il va découvrir que la guerre n'est pas une partie de plaisir.

J'ai beaucoup aimé le graphisme de Vaccaro qui m'avait déjà séduit dans Championzé, une histoire de Battling Siki ou encore l'excellent La Promesse. Une lecture également assez fluide.

J'aime bien les récits politiques assez engagé sur le tempo de faire passer ses idées avant son bien-être. Cependant, cela manque un peu de souffle au niveau du scénario. Pour autant, cela reste un témoignage intéressant de ce qui s'est passé en Espagne durant la période précédant la Seconde Guerre Mondiale.

Nom série  Tête de marron  posté le 19/10/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est un huis clos qui se déroule dans une vieille pizzeria à Las Vegas. Elle met en scène des clients ainsi qu'un célèbre crooner représentant l'Amérique conquérante. On va s'ennuyer ferme pendant toute la première partie et il va falloir s'accrocher. Puis, le meurtre arrive et il sera commis pas par n'importe qui. Cela relance tout l'intérêt de ce scénario. La question sera alors de savoir qui endossera la responsabilité de cet homicide pour un million de dollars.

En effet, quand on est riche et célèbre, il n'y a pas de raison de faire endosser par d'autres la culpabilité moyennant finance. Le portrait de Franck Sinatra ne sera guère reluisant. Mais bon, on a tous entendu parler de ses liens avec la mafia.

La dernière partie va véritablement décoller et nous faire poser beaucoup de questions liées à la moralité. Cette bd a réussi sa sortie alors que l'entrée en matière pêchait véritablement. On suit le récit comme s'il s'agissait d'une pièce de théâtre avec pour cadre la pizzeria et son sympathique patron. Une bonne bd d'ambiance qui va sortir des sentiers battus.

Nom série  Trouble is my business  posté le 19/10/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est une bd typiquement années 70 où l'on ressent une certaine atmosphère dans ce Japon qui s'américanise. Chaque chapitre correspond à une nouvelle affaire que notre détective devra résoudre en faisant face aux côtés sombres de l'être humain. Il est question de drogue, d'alcool, de femmes fatales. C'est un vrai polar avec tous les codes du genre.

Notre détective est du genre décontracté qui n'a pas perdu le sens de l'humour. Il faut dire que l'auteur ne nous avait pas habitué à des polars sombres. C'est une nouvelle facette de son talent que l'on découvre. ¨

Pour autant, cette oeuvre n'est pas à l'abri des maladresses commises en tombant dans la vulgarité et de son gros manque d'originalité. Ce seinen des années 80 pourra apparaître comme démodé et faire grattage de fonds de tiroir. Cependant, les fans de l'auteur pourront apprécier un côté qu'on ne lui connaissait pas.

Nom série  Les Fruits sanglants  posté le 19/10/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Depuis que Junji Ito a trouvé un succès d'estime en France, voilà qu'on fait les fonds de tiroir pour publier ses nouvelles en compilation. C'est tiré de la fin des années 80 à 90. Autant dire que cela a presque une éternité! Le monde de la bd a beaucoup évolué depuis. Cela fait moins peur car les ressorts sont tous connus du public amateur de fantastique.

Comme d'habitude, les nouvelles seront de qualité inégale. L'esprit de l'auteur est bien là avec ses organismes vivants qui défient toutes les lois de la nature. Cependant, c'est un peu décevant sur la forme. On commence à connaître et du coup, on devient un peu plus exigeant. Il faut dire que par moment, c'est franchement ridicule. Néanmoins, force est de reconnaître le talent du mangaka.

Nom série  World war X  posté le 13/10/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
World War X est ce que je pourrais appeler une bonne série Z. On va surfer sur de la science-fiction façon nanar. Le dessin n'est pas très élégant et les ficelles sont assez grossières. Le scénario ne va pas briller par son originalité. Des extra-terrestres enfouis envahissent le monde après des siècles de repos : c'est le scénario de la guerre des mondes récemment exploités par Steven Spielberg au cinéma.

Cette trilogie a le mérite d'être paru en seulement quelques mois. Cela se lit assez vite et c'est une lecture divertissante à défaut d'être instructive. Les bases lunaires en 2017, on n'y croit pas trop. Il est dommage de ne pas avoir situé l'action un peu plus loin dans le futur pour un semblant de réalisme.

Bref, si vous avez envie de lire une science-fiction un peu vintage, World War Z, je veux dire World War X est fait pour vous surtout qu'on y retrouve les fameux zombies. Comme dit, pour l'originalité, il faudra repasser.

Nom série  Double Masque  posté le 13/10/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Dufaux est l'un de mes scénaristes préférés et je n'avais pas encore découvert cette série qui ne devait être qu'un diptyque au départ. Notre héros, évadé du bagne, va devoir évoluer entre Bonaparte et son double masqué à savoir la fourmi. Dès le premier tome, on devine déjà le lien étrange entre ces deux personnages.

L'un des atouts de cette série est également de réserver une part belle à des personnages secondaires intéressants. Pour le reste, cela demeure assez classique dans la construction mais c'est efficace. Le dernier tome va fourmiller de détails intéressants concernant le sacre de Napoléon.

Le dessin ne va pas aussi loin que je pense dans le réalisme ce qui lui confère un caractère un peu hésitant. Il y a également des différences de colorisation assez marquantes entre les différents tomes.

Bref, on comprendra qu'il y a une prise de liberté par rapport à l'histoire officielle mais on se laissera guider par l'aventure. Il manque juste un tout petit quelque chose pour faire réellement la différence.

Nom série  La Faute aux Chinois  posté le 13/10/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
C'est toujours de la faute de quelqu'un d'autre quand les choses vont mal. On ne se remet jamais en cause, ni des choix qu'on opère et qui sont pourtant à l'origine de ses mésaventures. Un brave homme issu de la classe ouvrière va en faire les frais en épousant une secrétaire ambitieuse tenant des rapports assez ambigus avec son frangin.

Cet album est bien dessiné et se lit avec une agréable fluidité. Pour autant, il y a des scènes qui font répétition et qui accélèrent une relative longueur dans le récit. C'est une fausse chronique sociale puisque l'on va se tourner vers le polar pur et dur au fil de ce récit. Mon gros reproche est que cela ne sera guère palpitant.

Bref, il y avait de la matière mais l'exploitation ne m'a guère convaincu. Pour autant, ce n'est pas totalement à jeter. Le scénariste fera sans doute mieux la prochaine fois.

Nom série  Dick Turpin  posté le 13/10/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Comment en 2013 refaire une bd digne des années 80 ? Quelque fois, je m'interroge...

Dick Turpin raconte la fin d'un bandit de grands chemins qui avait sévi dans le comté du Yorkshire au début du XVIIIème siècle. Il ressemblait dans l'approche à Robin des bois sauf qu'il ne redistribuait pas l'argent aux pauvres. Cependant, il sera reconnu comme fringuant et héroïque dans le théâtre populaire britannique.

Malheureusement, cette bd en noir et blanc ne va rien révéler de particulier. On va suivre une tranche de vie et pas la plus intéressante qui soit. La fin de sa vie a été assez mouvementée mais l'auteur a décidé de faire l'impasse pour ne pas noircir son personnage et conserver ainsi la légende. Un choix certes mais pas des plus judicieux.

Nom série  La Différence  posté le 12/10/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
C'est une différence qui m'a laissé totalement indifférent. Je cherche encore où elle peut bien se trouver la différence !

On va suivre le parcours d'un jeune cow-boy qui a un désir de vengeance et qui se transforme en machine de guerre. Il va croiser le parcours d'un bienfaiteur qui le tirera d'un mauvais pas. Pour autant, la reconnaissance ne fera pas partie de sa mentalité. Du coup, on se demande l'intérêt de suivre les aventures d'une énième crapule. Au final, on ne va pas retirer grand chose.

C'est un western tiré de l'oeuvre d'un célèbre écrivain à savoir Charles Willeford (que je ne connaissais pas). Cela emprunte les chemins d'un polar noir. Une bonne adaptation pour les uns, une banale histoire de vengeance pour les autres. Je dirai plutôt le retour de la bd à papa ! (ce que j'exècre, vous l'aurez compris!).

Nom série  Pour un peu de bonheur  posté le 07/04/2013 (dernière MAJ le 12/10/2013) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Lorsqu'on évoque la Première Guerre Mondiale, on se souvient de cette sale guerre qui a duré 4 ans. On se souvient des tranchées et du nombre impressionnant de pertes en vies humaines. Cependant, il y a eu également les blessés et les mutilés. Le thème traité par cette bd est celui des gueules cassées. En effet, il y a eu 500.000 cas de mutilations et de visages ravagés. Notre héros qui fut jadis un bel homme revient dans son village natal des Pyrénées quelques mois après l'Armistice. Il va avoir du mal à s'intégrer ne serait-ce que dans sa propre famille. On va ressentir toute la rage qu'il contient. Il a perdu tous ses amis dans ce conflit.

Ce premier tome est particulièrement réussi. Cependant, la fin arrive trop vite. Cela semble se terminer sur un coup d'éclat mais on devine qu'il y a autre chose qui se cache. Cette chronique intime est doublée d'une enquête policière sur un tueur d'animaux. On se demande comment les deux histoires vont se rejoindre et quel est le lien avec notre poilu. C'est en tout cas traité avec subtilité, pudeur et intelligence. Comme quoi chez l'éditeur Bambou, il peut y avoir de bonnes surprises...

La seconde partie qui clos ce diptyque nous apporte une révélation de taille qu'on n'avait pas vu venir. L'ambiance sera tout aussi tendu. L'enquête policière avance et son dénouement tiendra ses promesses. J'ai bien aimé cette bd pour son thème de la crise d'identité avec pour décors les belles montagnes et vallées des Pyrénées. Il est clair que les horreurs de la guerre change radicalement la perception d'un homme. C'est une oeuvre qui semble bien ancré dans le réel pour faire passer une certaine émotion. Bref, une réussite du genre.

Nom série  Namibia  posté le 12/03/2010 (dernière MAJ le 09/10/2013) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'avais beaucoup aimé la série Kenya pour son originalité qui mêlait espionnage et fantastique. Je ne me lasserais jamais des scénarios imaginés par Léo qui fait évoluer ses personnages au milieu d'une faune et flore inquiétante.

Alors, voilà un nouveau concept : la saison 2 s'intitule désormais "Namibia". On peut dire que le titre a changé et donc ce n'est pas tout à fait la même série même si elle s'inscrit comme une suite aux aventures de Kathy, une héroïne qui ressemble beaucoup à une certaine Kim ...

Les thèmes ainsi que la problématique de cette nouvelle saison semblent un peu différents de la précédente. Oui, il y a un véritable renouvellement de l'histoire qu'on suivra avec grand plaisir. Le dessinateur change également mais le style de Léo reste le même. Ce cycle comprendra 5 albums dont la diffusion sera assez rapide. A suivre...

Cependant, le 3ème tome s'est quand même fait un tout petit peu attendre. On a l'impression que le récit stagne un peu avec ce retour avorté de notre héroïne dans la mine mystérieuse. Pour autant, on assiste à un tournant de l'histoire assez intéressant avec l'irruption d'une secte religieuse en relation avec des extraterrestres. L'apparition d'un nouveau messie va ajouter un peu plus de piment à ce récit déjà bien assaisonné. Bref, l'intérêt ne faiblit pas.

Le 4ème tome donnera plutôt dans l'explication avec une note qui fera très X-Files dans le genre complot intergouvernemental face à une invasion extraterrestre. Nous savons désormais à quoi nous attendre. D'ailleurs, la couverture ne fait aucun doute. Notre héroïne va devoir se battre pour sauver le monde, rien que cela ! C'est un peu le retour à la case départ en passant par cette fameuse mine. Bref, on se dit que le récit n'avance pas au niveau de l'action. C'est également le temps où les politiques interviennent et en premier lieu l'ancien Premier Ministre Winston Churchill. Dommage que le récit se perde dans des situations de moins en moins crédibles. On attend le final en espérant qu'il relève un peu le niveau auquel nous ont tant habitué les auteurs.

Note Dessin: 4/5 - Note Scénario: 4/5 - Note Globale: 4/5

Nom série  Galkiddek  posté le 07/10/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le début de cette histoire ne sera pas aisé à comprendre. On s'aperçoit au fur et à mesure que le méchant de service n'est rien d'autre que notre héros avec l'émergence au milieu du récit d'une héroïne. La fin va se révéler plutôt riche en révélations et on va commencer à apprécier cette histoire qui prend la tournure d'une vengeance à petit feu. Il demeure des zones d'ombre: pourquoi le comte a t'il enlevé la Princesse pour l'accueillir dans son château ? Mystère...

Au niveau du dessin, certaines pages sont magnifiques et d'autres beaucoup moins avec des personnages presque méconnaissables. Cette irrégularité du trait ne sert pas vraiment la série.

Le scénario tient suffisamment en haleine pour donner au lecteur l'envie de poursuivre au second tome sachant que cela sera une trilogie signé par l'excellent Frank Giroud qui déçoit rarement.

Nom série  Les Champs d'azur  posté le 04/10/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les champs d’azur est une série sur les pionniers de l’aviation au tout début du XXème siècle. C’est une invention que les industriels et les militaires n’avaient pas pris très au sérieux et qui pourtant va changer radicalement la face du monde. On pourra se déplacer d’un point A à un point B dans un délai record.

Cependant, on mesure le combat de ces pionniers qui devaient affronter des soucis techniques et qui le payaient souvent au prix de leur vie. Les pionniers du plus lourd que l'air : c'est la période des premiers vols d'engins à moteur capables de décoller par leurs propres moyens. Presque chaque vol est une première ou une tentative de record : un peu plus vite, un peu plus loin, un peu plus haut . Les aviateurs sont, le plus souvent, des concepteurs et des aventuriers.

La série est assez avenante pour le grand public. Je regrette juste que le dessin ne soit pas à la hauteur. En effet, je viens de lire L'Aéropostale - Des pilotes de légende dessinée par Dumas : il n’y a pas de comparaison possible ! la lisibilité est quelque fois difficile car je n’avais pas réalisé que ce n’était pas le héros qui prenait place sur le coucou pour traverser la Manche vers la fin du premier tome. Les personnages sont méconnaissables.

Et puis le contexte des pionniers va vite s’effacer au fil des tomes pour laisser place à une aventure plus romanesque. On va terminer par la première Guerre Mondiale et par une intrigue amoureuse loin des balbutiements de l’aviation ce qui constituait la raison d’être de cette série.

Nom série  L'Aéropostale - Des pilotes de légende  posté le 03/10/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Bec poursuit son incursion dans ce qui ne relève pas du fantastique et ce pour notre plus grand plaisir (du moins à ceux qui lui reconnaissent du talent). Il s'agit en l'occurrence d'une biographie sur les pilotes de l'aéropostale et plus précisément des mésaventures de Henri Guillaumet qui s'était écrasé dans la cordillère des Andes en 1930. Le second tome sera d'ailleurs consacré à Mermoz, personnage qui est présent dans ce premier tome.

J'ai trouvé le graphisme absolument magnifique car il y a là de très belles images d'aviation. On entre totalement dans l'ambiance de ces montagnes aux sommets enneigés. Personne n'a encore réchappé vivant. On va suivre ce périple pour la survie. Il manque cependant un peu de chaleur dans l'expression des personnages ainsi que du panache. Et puis, cela se lit sans doute trop vite.

Bref, en conclusion, une série qui relate les exploits des pilotes de l'Aéropostale.

Nom série  Uchronie[s] - New Delhi  posté le 01/10/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
L'originalité de New-Dehli est de nous proposer un récit qui est totalement dénué de nos protagonistes habituels que nous avions l'occasion de voir de monde parallèle en monde parallèle. Le changement, c'est bien et c'est pour maintenant. Bon, on ne sait pas par quel moyen l'Inde a réussi à dominer le monde mais qu'importe. Par contre, cette idée d'expérience d'exploration dimensionnelle en pratiquant le yoga est très intéressante.

Visuellement, cette série qui commence est très bien dessinée avec une multitude de détails qui rappellent les fondements de la société hindoue. C'est très coloré. On va s'attacher à de nouveaux personnages qui vont être un peu plus développés pour notre plus grand plaisir. On insistera beaucoup plus sur le côté psychologique au détriment de l'action. Bref, cette nouvelle dimension apporte quelque chose de différent par rapport à la saga d'uchronie et cela retient forcément l'attention. Une mention spéciale pour la statue de la Liberté décoré façon bollywood...

Une série jeune, dynamique et dépoussiérée : que demander de plus ?

Nom série  Voyage en Satanie  posté le 13/01/2013 (dernière MAJ le 01/10/2013) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
En ce qui me concerne, Fabien Vehlmann alterne quelquefois le pire (Jolies ténèbres) et le meilleur (Le Marquis d'Anaon, Seuls ou encore Green Manor). Soit j'aime inconditionnellement ses séries, soit je déteste. C'est un phénomène assez rare car il y a généralement une certaine constance. En l'occurrence, j'ai bien aimé ce voyage en Satanie bien que la couverture ainsi que le titre m'ont littéralement repoussé. J'ai fini quand même par le lire...

Je retrouve l'inventivité du scénariste qui ne choisit pas forcément la facilité. Il nous présente des thèses, des possibilités mais au final, on a droit à autre chose. La lecture s'est révélée fort plaisante avec une aventure qui évoque le voyage au centre de la Terre de Jules Verne. Il faudra s'accrocher car on pourra très vite passer d'une scène à l'autre sur un mode parfois ésotérique.

Le manque de fluidité sera sans doute le gros point faible de cette oeuvre qui n'en demeure pas moins très intéressante. Si vous avez le mal des profondeurs, cela ne sera sans doute pas pour vous.

Faute de ventes insuffisantes, il paraîtrait que le second tome ne verra jamais le jour. C'est dans ce genre d'hypothèse que je ne conseille jamais l'achat sur une série susceptible d'être inachevée.

Nom série  Pawnee  posté le 01/10/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Mon avis sera un peu plus mitigé...

Alors que j'avais lu Frenchman il n'y a pas si longtemps, je ne me rappelais plus du tout des différents protagonistes que nous trouvons dans Pawnee. C'est dire que l'histoire ne m'avait pas trop marqué. J'aime toujours autant le dessin à l'aquarelle de Patrick Prugne avec ses couleurs pastel. C'est une véritable oeuvre d'art digne de figurer dans une galerie comme celle de Daniel Maghen à Paris qui finance cette bd. On ressent toute la beauté de ces contrées encore sauvages et qui malheureusement vont être saccagées par l'homme blanc.

Pour le reste, il ne se passera pas grand chose. On vit surtout le contexte entre des indiens qui commencent à s'organiser pour lutter contre l'expansionnisme de l'homme blanc mais également les rivalités entre tribus ou entre les Anglais et les Français. Il y a un réel souci de la part de l'auteur de coller le plus possible à l'Histoire ce qui est louable.

J'aurais sans doute voulu aimer davantage cette aventure humaine qui nous transporte au temps des indiens. Cependant, ce n'est pas plus que cela car il manque quand même une certaine intensité. Le dessin à lui seul vaut le détour d'autant que nous aurons droit à 25 pages de cahier graphique... Bref, une illustration réussie à défaut d'un bon récit.

Nom série  Mjöllnir  posté le 29/09/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un premier tome qui commence sur les chapeaux de roues. Le scénario est rondement bien mené avec un dessin à la hauteur de nos attentes. Il faut dire qu'Olivier Peru m'a rarement déçu. Son talent est manifeste. Idem pour le dessinateur.

C'est de l'héroïc fantasy qui se situe dans la collection dirigée par Jean-Luc Istin avec les nains, les elfes et les hommes qui se partagent la destinée d'un monde. En l'occurrence, on va se placer du côté des nains avec la mythologie liée au Dieu Thor et son fameux marteau qui appelle la foudre. Attention, en l'espèce, on sera aux antipodes du super-héros du fameux comics repris récemment en adaptation cinéma.

C'est encore bien dommage que cette nouvelle série ne soit pas connue du grand public car elle est magnifique surtout pour les amateurs de fantasy. En bonus, il y aura 6 pages de making of. Les crayonnés sont tout bonnement impressionnants de beauté. Bref, une série à découvrir.

Le second tome ne fait que confirmer mon impression première en ce qui cocnerne le graphismz. Le soin apporté à la composition est parfait. Sur le fond, je serai sans doute moins catégorique car un peu déçu par la tournure de ce récit. Certes, l'action conserve son rythme et les révélations demeurent intéressantes. Cela reste une très bonne série sur la mythologie scandinave.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 182 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque