Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 3484 avis et 511 séries (Note moyenne: 2.84)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Cayenne  posté le 11/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
On ne peut pas dire que Cayenne m'a particulièrement inspiré. Le style reste très vieillot pour coller à une atmosphère très année 30. Il est question de femmes vénéneuses, de trahison, de chantage et de fatalité. C'est dans un noir et blanc assez poisseux. Le dessin est pourtant assez réussi. Pour autant, il manque l'intérêt d'un scénario passionnant.

Juste une dernière remarque: contrairement au titre, l'action se situe en Australie. C'est un ancien bagnard de Cayenne qui s'est réfugié là-bas en devenant écrivain. Bref, on ne goûtera pas aux charmes de l'Amérique du Sud...

Nom série  La Traversée  posté le 11/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
L'idée était bonne mais n'a pas été exploitée correctement. Un homme prend en charge une fillette dans un monde apocalyptique. Ils vont échapper à la folie des derniers survivants.

Cependant, le scénario va s'arrêter en plein milieu. On se pose la question de savoir si c'est une oeuvre non aboutie. Il manque incontestablement du souffle à cette traversée.

Par ailleurs, le dessin souffre d'une trop grande simplicité. On ne saura rien de la catastrophe qui a pu bien bouleverser l'équilibre du monde. La traversée se lit trop vite dans un décors vide et une trop grande absence de dialogues.

Nom série  Une bien belle nuance de rouge  posté le 08/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le concept n'est pas nouveau que celle d'une fille un peu décalée qui fait la rencontre d'un démon vampirique. C'est frais, parfois drôle et plutôt dans un concept moderne. Bref, un conte gothique qui surfe sur une vague très Twilight. Les jeunes adolescentes romantiques vont certainement adorer...

J'ai passé un bon moment de lecture d'autant que notre héroïne se démarque de ce que l'on a l'habitude de voir. Elle n'est pas belle, elle a une sexualité différente, elle souffre de dépression et de mal-être: tout cela lui donne de l'originalité et on a envie de la suivre dans ses aventures avec son amoureux tueur de chat.

Je suis pourtant mitigé au final car malgré des atouts, il y a également beaucoup de faiblesses à l'image de tous les clichés que l'on va rencontrer au fil du récit. Cela ne correspond pas vraiment à mon style de lecture et de ce que j'aime habituellement.

Nom série  Y'a du monde au portillon  posté le 08/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Cette incursion dans le monde des DRH des entreprises auraient pu m'intéresser. Il y avait une bonne idée de départ avec ces bac+5 qui travaillent comme de simples employés dans une entreprise dont ils ignorent ce qu'ils font au juste. Des thèmes comme le déclassement professionnel, le manque de motivation devant des tâches répétitives...

Et puis, cette rébellion en faisant exprès de faire des fautes pour bouleverser l'ordre. Par la suite, cela va partir dans du grand n'importe quoi.

Bref, un ratage complet du scénario alors que cette satyre du monde de l'entreprise affichait de belles promesses.

Nom série  Shanghaï  posté le 08/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
La civilisation chinoise me fascine actuellement. Non pas ce régime communiste autoritaire qui vire dans un capitalisme sauvage mais l'histoire de ce grand pays. Shanghai se déroule en 1908 où la Chine vit sous la tutelle occidentale depuis un demi-siècle sous la dynastie agonisante des Qin.

Il est dommage que cette histoire qui se déroule dans un contexte historique plutôt passionnant n'a pas réussi à me captiver davantage. Il y a d'abord le graphisme dont le trait épais ne m'a pas du tout séduit. Le destin croisé de deux femmes m'a laissé dans l'indifférence entre des scènes de combat plutôt violente.

Là encore, je n'ai pas senti d'émotion ou de psychologie propre à des personnages auxquels on pourrait s'attacher. Trop froid avec un manque de luminosité évidente. Au final, une déception.

Nom série  L'Ombre et le Feu  posté le 08/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Après La Porte de Jade dans la même collection, voici l'ombre et le feu sur le principe du yin et du yang. C'est très beau graphiquement mais cela manque de consistance au niveau du scénario.

Pour autant, certains récits seront mieux réussis que d'autres. On en apprend davantage sur cette merveilleuse civilisation chinoise à travers les époques marquant l'Empire. Il est dommage de voir autant de charme et de douceur mais aussi peu d'émotion.

On regrettera que l'érotisme ne sera pas de mise malgré le concept.

Nom série  American Tragedy : L'histoire de Sacco et Vanzetti  posté le 05/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les plus jeunes ne savent pas qui étaient Sacco et Vanzetti. Sur le banc d'un parc new-yorkais, un grand-père va alors raconter à son petit-fils toute l'histoire de ces deux émigrés italiens qui croyaient échapper à la misère en venant sur le sol américain. Cette affaire est surtout une des plus grandes controverses judiciaires du système américain survenu dans les années 20 et qui a eu des répercutions jusqu'en Europe.

On va également se plonger dans le milieu des anarchistes qui n'hésitaient pas à faire exploser des bombes pour toucher les industriels et les politiques face à la crise sur fond de grève pour de meilleures conditions de travail. Les autorités américaines craignent la progression du communisme sur leur sol. Ils vont tout faire pour stopper l'hémorragie. Sacco et Vanzetti vont en faire les frais.

Cette bd se veut neutre et réaliste avec un graphisme plutôt sombre. Il est vrai que je les croyais totalement innocents. Cependant, le propos ne sera pas situé sur ce terrain car même coupables, la peine de mort est intolérable. Bref, quand l'american dream se termine en american tragedy...

Nom série  Maudit mardi !  posté le 04/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voilà un jeune auteur qui ne m'a pas déçu avec des titres comme Neuf Mois ou encore 80 jours. J'aime bien son style d'écriture et ses dessins. Il innove également avec le concept d'édition participative. Les bdphiles internautes ont eu du flair car ce diptyque est véritablement de qualité.

Et puis, il y a surtout la manière de raconter une histoire avec une morale toujours sauve: le handicap et la superstition ne doivent pas nous arrêter pour réaliser nos projets de vie.

L'imagination de l'auteur semble sans limite avec des petits trucs qui font mouche comme l'enracinement de l'homme dans tous les sens du terme. L'onirisme se mélange avec humour et intelligence. Qui a dit qu'il fallait vivre chaque jour comme son dernier ?

Nom série  Halloween Blues  posté le 04/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est une série qui ne semble pas faire l'unanimité chez les lecteurs. Elle possède pourtant sa part d'originalité grâce au fantôme d'une jeune starlette assassinée dans une ambiance très années 50. En effet, Dana Anderson va planer sur les sept albums de la série en aidant son époux par ailleurs policier émérite et blanchi.

Il y a un fil conducteur et des intrigues particulières dans chaque tome. C'est un peu comme la série Le Mentalist où l'on suit les enquêtes policières mais dont le fil conducteur est la capture de l'assassin de la femme du héros.

Cependant, ce n'est véritablement qu'au dernier tome qu'on va découvrir l'effroyable vérité avec une dernière case sujette à caution. Il est dommage de ne pas avoir un peu plus développé l'enquête au fil des tomes. Et puis, certains personnages font vraiment clichés. Reste le brin d'érotisme qui ponctue la série.

Nom série  Du vent sous les pieds emporte mes pas  posté le 04/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai bien aimé le récit de ce gamin révolté peu avant la Première Guerre Mondiale qui perd sa mère et qui va se consoler en découvrant la peinture par le biais d'une rencontre fortuite. Il y a de l'émotion et une véritable psychologie des personnages. J'ai beaucoup aimé le ton sépia donné à ce dessin qui exprime la sensibilité.

L'adolescence sera d'ailleurs longuement explorée. Puis, on va connaître un trop court passage dans les tranchées mais qui sera capital en ce qui concerne la suite des événements à Bruxelles. Le thème central est celui de l'art mais surtout de la liberté.

Cela se termine sur une fin ouverte qui n'est guère satisfaisante en l'état. Bien qu'il n'y ait pas de numérotation, j'ai appris par hasard qu'un second opus devrait sortir ce qui m'a un peu rassuré car il y a encore de la matière. On suivra avec plaisir la destinée de ce peintre en herbe. Un beau travail réalisé par des auteurs belges dont c'est la première bd véritablement grand public.

Nom série  Supplément d'âme  posté le 04/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Quand je jette mon dévolu sur un Futuropolis nouvelle génération, je ne m'attends pas à être déçu. Mais voilà, il y a des auteurs avec lesquels il y a incompatibilité par rapport à leurs oeuvres.

Ce n'est d'ailleurs pas la première fois avec Kokor. Encore une bd dont la lecture a été chaotique faute à une débauche d'absurdités sans nom et de silences contemplatifs. Le plaisir de lecture se transforme en calvaire en ce qui me concerne.

Tout me semble incohérent dans le scénario. Je ne suis pas le lecteur fan attendu. Que rajouter de plus ? Rien d'autre.



Nom série  2021  posté le 04/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Cela se passe à Détroit en 2021 avec une nouvelle guerre de sécession. C'est surtout pas crédible pour un sou. Les enfants mutants sont utilisés par des militaires peu scrupuleux comme arme de guerre.

On n'arrive pas à entrer dans ce scénario assez décousu. C'est de la science-fiction mal réalisée dans une ambiance apocalyptique. A la fin du premier tome, on ignore encore les enjeux. Le reste sera sans moi malgré un dessin réaliste qui était accrocheur.

Je suis bien un amateur d'une science fiction d'anticipation mais cette série n'a absolument pas répondu à mes attentes de lecteur.



Nom série  Le Chant des Stryges  posté le 14/02/2007 (dernière MAJ le 04/05/2013) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Cette BD rappelle la série X-Files dont j’étais un grand fan entre le polar et le fantastique teinté d’ésotérisme. J’ai aimé d’emblée. Comment ne pas frémir devant les Stryges? C’est angoissant et très bien ficelé au niveau de l’intrigue. Très vite, cette série s’est imposée parmi mes préférées et je n’ai pas eu de mal à acquérir toutes les autres séries dérivées émanant de l’univers des Stryges. Encore aujourd’hui, j’éprouve beaucoup de plaisir à la lecture. Il y a tout ce que j’aime dans la bande dessinée. Je dois être certainement le cœur de la cible visée parmi les lecteurs.

Cependant, il est très dommage qu’en cours de série, le format de la BD a évolué au mépris des fidèles acheteurs qui avaient commencé par un format plus petit. Delcourt ne respecte pas ses fidèles lecteurs ! C’est vraiment caractéristique de cet éditeur ! De plus, les couvertures originales sont bien moins attractives…

Que dire également des tranches qui ont complètement évolué ! Nous avons ici « la totale » de ce qui peut être désagréable pour un collectionneur de bd. Mais il est vrai que selon Delcourt, qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse. Il faut respecter l’œuvre de l’auteur et gnagnagna...

Cette BD demeure toutefois indispensable dans toute collection de BD qui se respecte. Je considère le scénariste Corbeyran comme le meilleur de sa génération. C'est véritablement du grand art !

J'ai d'ailleurs attendu la fin de la saison 2 pour décerner la note maximale à cette série. C'est tout simplement magistral dans le dénouement. Alors que les séries dérivées ont véritablement eu du mal à se conclure, voilà que le Chant des Stryges parvient à se bonifier. Une très belle réussite qui parvient à nous tenir en haleine!

La saison 3 se déroule 7 ans après les faits du remarquable tome 12 qui nous dévoile l'identité du fameux Sandor Weltman. Il était difficile d'assurer la relève pour relancer l'intrigue. Pourtant, le 13ème tome y parvient en introduisant une nouvelle problématique ainsi qu'un nouveau personnage assez psychopathe.
Le 14ème tome va encore aller plus loin avec des scènes qui font froid dans le dos. On sent bien que c'est la dernière ligne droite avant le final général de toute une saga fantastique qui a réussi le pari de la cohérence.
Au 15ème tome, on se rend compte qu'un personnage féminin introduit à la fin du précédent a totalement disparu des écrans sans en connaître la raison. Cela m'a chiffonné sur toute la lecture de cet album qui marque des retrouvailles mais qui est surtout l'occasion de faire une petite pause dans l'intrigue.

Note Dessin : 4.25/5 – Note Scénario : 4.75/5 – Note Globale : 4.5/5



Nom série  Tous à Matha  posté le 04/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ce ne sera pas ma meilleure lecture de cet auteur spécialisé dans les romans graphiques un peu citadins. En l'espèce, l'auteur va s'intéresser aux turpitudes de l'adolescence. Il est dommage que notre héros Antoine ne fait pas 16 ans mais 36...

Il est également dommage qu'il ne se passe pas grand chose de réellement extraordinaire. On n'arrive pas à ressentir la moindre émotion face à des personnages surfaits. Bref, l'auteur ne nous surprend pas.

Il s'agit avant tout d'une bd d'ambiance qui explore l'année 1967, soit avant le fameux mois de mai qui a vu l'explosion de la jeunesse contre la figure paternaliste et autoritaire.

Entre clash familial et rupture sentimentale, cela ne décolle pas. Reste le charme désuet de la ligne claire. On passe néanmoins un bon moment malgré un scénario simpliste.

Nom série  Texas Cowboys  posté le 01/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Texas Cowboys est un western comme on les aime. On le savoure d'une traite comme un bon vieux film avec un verre de whisky à la main. On va rencontrer dans l'Ouest sauvage toutes les figures mythiques du genre: les cowboys attirés par le fric, le shérif corrompu ou la femme fatale des saloons.

Bref, on ne s'ennuie pas avec cette galerie de personnages les plus divers. Certaines répliques sont savoureuses. Le Texas ne sera pas qu'un terrain de tuerie entre bouseux...

Je regrette juste des scènes flash-back qui sont mal identifiées et qui font qu'on va se perdre quelque fois dans les méandres de l'histoire. J'aurais nettement préféré un récit plus linéaire. Sans cela, j'aurais mis 4 étoiles car le talent de ces deux auteurs explose comme de la dynamite.

Nom série  La Voiture d'Intisar  posté le 29/04/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C’est bien la première fois que je lis une bd qui traite de la condition féminine au Yémen. Il est vrai que les occidentaux n’ont pas une bonne vision objective des choses lorsqu’il s’agit d’évoquer le monde arabe. Il y a tout de suite plein de préjugés et de stéréotypes qui alimentent un peu plus la haine liée au fameux choc des civilisations.

Il est vrai que les auteurs occidentaux, Pedro Riera et son épouse Nacho Casanova, n’ont passé que huit mois dans ce pays. Etait-ce suffisant pour se faire une idée précise ? Ils mettent en scène une héroïne imaginaire mais se basant sur les différents témoignages recueillis et qui sont autant d’expériences vécues. Je dois bien avouer qu’ils ont réussi à faire la part des choses sans tomber dans le manichéisme ou la facilité.

Le statut de la femme au Yémen serait à comparer avec celui d’un animal domestique en France où l’on doit obéir aveuglément aux maîtres ? Il ne faut pas oublier que le droit de voter en France pour les femmes n’a été acquis qu’en 1946. Je vois encore de vieux couples où l’homme domine sur la femme reléguée aux tâches ménagères. Par ailleurs, le salaire des femmes est inférieur à 30% à celui des hommes pour le même poste dans la plupart de nos entreprises. Bref, on ne va pas faire la morale aux autres. Sans doute, ce pays pauvre a encore besoin d’évoluer pour surpasser cette ségrégation entre les hommes et les femmes.

C’est visiblement l’Arabie Saoudite qui a influencé les yéménites sous l’influence populaire d’une drogue à mâcher en ce qui concerne le port de la burqa et du niqab il y a une vingtaine d’années. Ceci n’est même pas lié à la religion du coran mais à une coutume qui s’est progressivement transformée en norme. Le fait de ne pas en porter entraîne le qu'en dira-t-on. Or l’image semble être la valeur primordiale dans cette société. Cela entache la liberté des femmes. Bref, il y a toute une logique qui est décortiquée et que je ne soupçonnais même pas. La discrimination et la violence envers les femmes est le lot quotidien sans compter le mariage forcé des fillettes et de leur consommation.

Pour autant, le fait de se dissimiler peut également procurer certains avantages qui seront également exploités dans cette bd. Bref, ce n’est pas une vision manichéenne mais qui tient compte du particularisme. Mon sentiment personnel est celui de l’espoir que les femmes (souvent plus intelligentes que les hommes abêtis par leur qat dont ils mâchent les feuilles) puissent se délivrer et acquérir à terme les mêmes droits. Le personnage d’Intisar montre une forme de résistance qui préfigure un mouvement de révolte sociale dans le futur. En yéménite, Intinsar veut dire victoire.

Nom série  Les Epées de verre  posté le 03/10/2009 (dernière MAJ le 28/04/2013) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Les épées de verre reflètent parfaitement le type d'histoire d'héroïc fantasy que j'aime bien lire. La particularité qui fait que cette série semble sortir du lot malgré un scénario assez banal est la qualité du dessin qui verse dans l'élégance. C'est purement époustouflant notamment au niveau des couleurs qui donnent de la profondeur aux décors et mettent en avant les personnages. Par exemple, nous savons que le visage est la partie la plus expressive du corps humain. La réussite de tout personnage se mesure à l'habileté déployée par la dessinatrice pour rendre le visage vivant. Or, en l'espèce, c'est un succès incontestable.

La puissance d'inspiration, le dessin dynamique et la fluidité de la mise en cases contribuent fortement à la réussite de cette série déjà très remarquée par les vrais bdphiles. Celle-ci semble apporter un souffle nouveau par son graphisme somptueux et ses cadrages audacieux. On espère juste que le scénario restera cohérent et montera peut-être d'un cran au prochain tome. Il y a des choses si prévisibles qui se profilent à l'horizon. Gageons que l'auteur nous réserve quelques surprises.

Le second tome confirme la bonne impression laissée dans le premier chapitre. On regrettera simplement un écart de parution de près de 2 ans ce qui est actuellement énorme pour suivre une histoire. Le récit se concentre autour d’une ville au pied d’un gigantesque marais. Il y a un changement complet d’ambiance après la forêt. Il est dommage que le méchant soit réellement très vilain alors qu’il a été jadis le meilleur ami du gentil de l’histoire. Ce n’est guère crédible. Un peu moins de manichéisme aurait été souhaitable. Cela aurait donné une certaine épaisseur au personnage. Pour le reste, il n’y a pas une réelle avancée de l’histoire mais cela demeure assez passionnant pour continuer l’aventure.

Le troisième tome ne tient pas toutes ses promesses quant à l'affrontement concernant notre héroïne avec celui qui a tué son père. A la fin de cet avant-dernier tome, on se retrouve avec deux épées sur quatre et le monde qui reste à sauver. Bref, on attend de voir ce que va donner le final. L'univers créé reste toujours d'une beauté époustouflante et le plaisir est toujours présent.

Note Dessin: 4.5/5 - Note Scénario: 3.5/5 - Note Globale: 4/5

Nom série  Le Vent des Khazars  posté le 28/04/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'ai toujours voulu en savoir plus sur les Khazars, un peuple mystérieux qui était déjà évoqué dans la bd Le Ciel au-dessus de Bruxelles et qui aurait totalement disparu. Ma curiosité historique a été enfin assouvie grâce à cette nouvelle série qui joue sur un parallèle entre le Xème siècle et de nos jours avec un certain brio.

En effet, Pierre Makyo maîtrise parfaitement le scénario. Par ailleurs, le dessin de Federico Nardo est réaliste et précis dans un style que j'aime. La colorisation est également réussie. Une mise en page efficace place ce premier tome sur les rails d'une belle réussite entre le thriller et le roman historique. Il faudra suivre le récit en espérant ne pas être déçu. En tout cas, c'est palpitant et riche en découverte.

Nom série  Meilleurs voeux de Mostar  posté le 27/04/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Après Guerre et match, l'auteur revient sur son adolescence et son passage dans la ville de Mostar qui allait être rattrapée par la guerre frappant l'ex-Yougoslavie en plein coeur de l'Europe.

J'ai beaucoup aimé son récit qui retrace la vie d'un adolescent croate en Bosnie-Herzégovine où il va connaître une réelle amitié avec un gars d'origine serbe. La religion va pourtant finir par les séparer. Il y aura également l'amour à travers le personnage de Amra, la belle bosniaque.

Il y a beaucoup de sensibilité dans ce récit mais également ce qui nous permet de comprendre les origines du conflit. Il est également question de basket, un sport fédérateur. On se rend compte qu'il ne faudra pas grand chose que des discours nationalistes haineux pour séparer les gens et les entraîner dans une folie meurtrière.

J'ai beaucoup aimé l'architecture de cette belle ville de Mostar avec son célèbre pont. Il est dommage que la fin soit un peu triste mais elle est réaliste. C'est un album qui m'a vraiment plu. Second titre d'un artiste qui a beaucoup de talent.

Nom série  Les Dossiers de la Cellule Prométhée  posté le 27/04/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je découvre que Manu Larcenet a un frère qui officie également dans la bande dessinée avec une touche un peu différente. Les personnages animaliers sont plutôt réussi pour une histoire assez sanglante et qui ne fera pas dans la dentelle.

L'ambiance est plutôt sombre mais nos trois héros détectives arrivent à mettre un peu de bonne humeur. Il y a plein de vitalité dans cette bd qui sort un peu du lot avec un scénario noir et prenant.

Pour autant, je ne conseillerais pas l'achat car je n'aime pas ce qui relève du cannibalisme. Cependant, je sais que cette série va plaire car elle possède un énorme potentiel. Objectivement pas mal.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 175 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque