Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 99 avis et 3 séries (Note moyenne: 3.08)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Death Dealer : Les ombres de Mirahan  posté le 25/04/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Une œuvre d'heroïc-fantasy dont le scénario ne se distingue pas par son originalité. Ca reste très basique avec la horde de démons et de squelettes qui déferlent sur le monde afin d'anéantir les humains. Seul le personnage du Death Dealer, inspiré des tableaux de Frank Frazetta, offre un aspect nouveau au genre. L'histoire autour de ce dernier semble d'ailleurs largement inspirée de "Sleepy Hollow", le cavalier sans tête avec notamment son jaillissement d'un imposant arbre.

Au niveau du dessin, c'est conforme à l'esprit de la peinture, à savoir un univers très sombre et un trait tantôt épais, tantôt fin qui offre beaucoup de mouvements aux nombreuses scènes de combats. L'ensemble est plutôt joli. A noter que l'ensemble des illustrations et couvertures alternatives sont offertes en fin d'ouvrage ainsi que la représentation des 7 toiles de Frank Frazetta.

Un bel ouvrage qui pêche toutefois par son manque d'originalité. A réserver aux fans du genre.

SCENARIO (Originalité, Histoire, personnages) : 3,5/10
GRAPHISME (Dessin, colorisation) : 6/10
NOTE GLOBALE : 9,5/20

Nom série  Résistance  posté le 20/04/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Adapter un jeu vidéo en BD afin d'étoffer la trame de l'histoire et ravir les fans peut être une initiative intéressante. Encore faut-il s'en donner les moyens et réellement enrichir le scénario de base. En effet, ce dernier pourrait réellement tenir sur un timbre poste tant l'histoire est basique et déjà vue et revue : des méchants extraterrestres envahissent la Terre et les gentils Américains vont tenter de combattre la menace. Ce scénario, à priori, peut suffire à élaborer un jeu vidéo mais ne peut en aucun cas permettre d'aboutir à une BD intéressante. Si l'on ajoute à cela, des passages mêlant les époques très confus, le lecteur se retrouve rapidement perdu.

Au niveau du dessin, c'est plutôt grossier au niveau du trait et simpliste avec des décors très vides et des personnages dont les visages sont peu discernables les uns des autres.

En bref, une adaptation qui ressemble plus à un coup marketing et lucratif qu'à la véritable volonté d'enrichir le monde de Resistance.

SCENARIO (Originalité, Histoire, personnages) : 2/10
GRAPHISME (Dessin, colorisation) : 2/10
NOTE GLOBALE : 4/20

Nom série  Garulfo  posté le 18/04/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ayrolès revisite avec merveille et mélange très habilement les contes traditionnelles de notre enfance tels que le Petit Poucet, le Chat Botté ou la Belle au Bois Dormant pour en faire un conte très actuel et plein d'humour.

D'abord plutôt conventionnel et peu surprenant dans le premier cycle (deux premiers tomes), l'histoire trouve véritablement un second souffle dans le deuxième cycle. Ayrolès surprend ainsi le lecteur en détournant certains personnages tels que l'ogre gentil, la grenouille qui prend la peau du prince,... L'ensemble de l'histoire est parfaitement écrite et mêle figures de rhétorique et jeux de mots en tout genre.

Au niveau du dessin et de la colorisation, ça reste du tout bon avec une nette amélioration au fil des tomes. Les expressions des visages des personnages contribuent beaucoup à l'humour omniprésente du récit. Un point d'honneur est d'ailleurs attribué à la grenouille dont certaines expression m'ont beaucoup fait rire.

Une œuvre à lire et à relire. Un 4/5 car le premier cycle est un poil moins bon.

SCENARIO (Originalité, Histoire, personnages) : 8,5/10
GRAPHISME (Dessin, colorisation) : 8,5/10
NOTE GLOBALE : 17/20

Nom série  Helldorado  posté le 02/04/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ma première réflexion en refermant ce triptyque fut, "Diable, que le titre est bien trouvé!" En effet, cette île perdue au milieu de l'océan s'apparente plus à un enfer qu'à un eldorado...
Les deux co-scénaristes nous démontrent ainsi toute l'étendue de la cruauté et de la perversion humaine d'un côté comme de l'autre. Ils mettent ainsi en vis-à-vis le chef des colons et des colonisés pour faire prendre conscience au lecteur que la cruauté n'a pas de camp. Ce non parti pris affiché dès les début de la série m'a plutôt séduit. En effet, il aurait été plus simple de diaboliser les colons Hispaniques et de rendre plus empathiques les Amérindiens. Ne vous fiez pas ainsi aux magnifiques paysages colorés jonchant les pages de cette BD, le thème principal est la violence, et le lecteur assiste à des affrontements où la perversité n'a d'égal que l'imagination de l'homme... Ca saigne beaucoup, un peu à la manière d'un Zorn et Dirna du même auteur.

[SPOILER] La fin m'a toutefois légèrement déçu car on a du mal à croire à cette communauté composite gouvernée par un conseil de plusieurs personnes s'étant auparavant affrontées. La fin laisse toutefois une petite pointe de pessimisme, démontrant que la colonisation se poursuivra irrémédiablement et entrainera de nouvelles guerres inéluctables. [SPOILER]

L'autre point fort de cette série est sans nul doute le trait d'Ignacio Noé véritable révélation de cette œuvre. Le trait est vraiment atypique et les couleurs confèrent une véritable profondeur aux scènes.

En résumé, malgré la légèreté du scénario, une BD atypique et intéressante.

SCENARIO (Originalité, Histoire, personnages) : 6,5/10
GRAPHISME (Dessin, colorisation) : 9/10
NOTE GLOBALE : 15,5/20

Nom série  Trois ombres  posté le 28/03/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
"Joachim mène une vie paisible avec ses parents dans un endroit très reculé du monde. Mais un soir, ils remarquent trois ombres qui semblent les attendre sur la colline en face… Ces dernières apparaissent sous la forme de trois cavaliers et s’évanouissent dès que l’on s’en approche. Dès lors leur vie va être bouleversée..."

Une très belle et très émouvante parabole de la mort. Cyril Pedrosa excelle dans l'art de faire passer les émotions à travers un dessin simple et sobre. Dès le premier tiers du livre, le lecteur comprend la nature des ces trois cavaliers et sait que l'histoire mènera à l'inéluctable. L'auteur ne tombe jamais dans le stéréotype ou dans le cliché et frappe juste, représentant magistralement chaque étape de l'acceptation de la mort : le refus, le déni, la colère,...
La monochromie permet de mieux se concentrer sur le trait très personnel de l'auteur.

Une œuvre dont le lecteur ne sort pas indemne. A posséder.

SCENARIO (Originalité, Histoire, personnages) : 9/10
GRAPHISME (Dessin, colorisation) : 7/10
NOTE GLOBALE : 16/20

Nom série  Anahire  posté le 28/03/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
"Dans la cité d'Anahire, mourir est un acte civique, donner la mort est un art. Emmurée, isolée, Anahire ne peut survivre qu'en dévorant ses enfants. Mais n'y a-t-il pas, au delà des limites de la ville, vers le volcan, l'espoir d'échapper à la fatalité ?"

Une série qui débute bien avec un scénario prometteur, mais au bout des 2 premiers tomes (les meilleurs selon moi), ça s'essouffle un peu et l'on revient au schéma de base, à savoir, le héros devant sauver sa belle des griffes du méchant.

Côté dessin, personnellement je n'ai pas trop aimé l'esthétique des personnages : maquillage, costumes,... mais j'ai beaucoup apprécié les décors. Cela reste bien évidemment très subjectif. Il n'en reste pas moins que le dessin très personnel et intéressant des deux premiers tomes devient de moins en moins bon au fil de la série avec une colorisation et un trait plus conventionnels. Cela reste toutefois très correct.

Au final, une petite déception, compte-tenu du potentiel de base de la série. A lire tout de même.

SCENARIO (Originalité, Histoire, personnages) : 6/10
GRAPHISME (Dessin, colorisation) : 6/10
NOTE GLOBALE : 12/20

Nom série  Le Vol du Corbeau  posté le 13/03/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Après avoir lu Mattéo du même auteur, je poursuis ma découverte de l'ensemble de l'œuvre de Gibrat. Cet album, qui précède Mattéo, m'a, il est vrai, un peu déçu au vu de ce que j'en attendais.

Au niveau du dessin, c'est vraiment très joli, avec un style bien particulier et de magnifiques cases dignes d'une aquarelle. On pourra toutefois lui reprocher de ne pas assez diversifier les visages de ses personnages, les sœurs se ressemblant beaucoup trop selon moi. D'autre part, d'une série à l'autre, on retrouve le même type de visage. Je pense ainsi à Mattéo et François par exemple.

Le scénario m'a, quant à lui, plus déçu, par comparaison à Mattéo. En effet, l'intrigue est vraiment très lente à se mettre en place et il ne se passe vraiment pas grand chose dans le tome 1. On se demande ainsi si cette histoire n'aurait pas du faire l'objet d'un one shot. La fin sauve un peu l'ensemble mais pas assez pour pouvoir mettre un 4/5.

Un poil en dessous des autres œuvres de Gibrat. Ça reste quand même au dessus de la moyenne. Un 3,5/5.

SCENARIO (Originalité, Histoire, personnages) : 6/10
GRAPHISME (Dessin, colorisation) : 8/10
NOTE GLOBALE : 14/20

Nom série  Batailles  posté le 13/03/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
N'ayant pas suivi les précédentes aventures de Battaglia, j'ai trouvé que l'auteur nous propulse dans une histoire sans poser véritablement les bases de l'intrigue au départ. On suit ainsi un personnage, qui s'avérera être un vampire, à travers différentes époques de l'Histoire. Fan des récits vampiriques, j'ai été vraiment déçu par le scénario qui, comme le dit Spooky, sonne vraiment très creux. Tout se résume à des affrontements sans intérêt et à des scènes de sexes racoleuses. On suit ainsi le héros sans vraiment savoir où l'auteur veut nous mener...

Au niveau du dessin, c'est plutôt joli malgré un trait un peu épais à mon goût. Il est vrai que le dessin de Leomacs, en noir et blanc, est très largement inspiré des comics avec un trait très incisif. Une mention spéciale à la couverture qui est vraiment très belle.

En bref, une histoire de vampire qui ne marquera pas les esprits.

SCENARIO (Originalité, Histoire, personnages) : 2/10
GRAPHISME (Dessin, colorisation) : 6/10
NOTE GLOBALE : 8/20

Nom série  Ontophage  posté le 28/02/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Avec Ontophage, Piskic nous plonge dans un Paris du XIXe siècle très sombre, aux décors proches d'un From Hell.

Graphiquement, le rendu est vraiment très beau, l'ensemble étant représenté avec des teintes allant du sépia aux gris. Peu de couleurs donc, rendant encore plus oppressantes les ruelles étroites de la capitale. Seul petit bémol, l'obscurité parfois trop présente nuit à la bonne visibilité de certaines cases, mais rien de bien méchant. Piskic nous étale également tout son habileté dans la mise en page, mêlant savamment cases de toutes formes et grandes scènes d'une à deux pages permettant de mieux s'imprégner de l'ambiance.

Coté scénario, je suis plus mesuré. En effet, après ce tome d'introduction, je suis resté sur ma faim. L'auteur en dévoile très peu sur l'intrigue suite à la découverte de cet homme de pierre au Père-Lachaise. Ainsi, on ne peut encore savoir quel chemin va emprunter l'auteur pour expliquer ce phénomène dans les tomes suivants. Est-ce qu'il va se baser sur une trame orienté fantastique ou l'auteur va-t-il s'orienter vers une enquête menée par le journaliste ? Difficile de trancher après ce 1er tome.

Aussi, malgré ce 1er tome de bonne facture, je ne conseillerais son achat qu'après avoir apprécié le second tome. Ma note s'approcherait toutefois plus d'un 3,5 que d'un 3/5.

Scénario (Originalité, Histoire, personnages) : 6/10
Graphisme (Dessin, colorisation) : 8/10
Note globale : 14/20

Nom série  A l'ombre du Monde  posté le 28/02/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
A la différence de Mac Arthur, je n'ai pas lu les autres volets se rapportant aux tribulations de Brice. Mon avis se cantonnera donc uniquement à ce titre.

"A l'ombre du monde" est une réflexion sur notre mode de vie actuel basé sur l'individualisme et la recherche du profit. A travers le personnage de Joseph, vieil ermite vivant en marge de la société, sans ressource, dans une forêt jouxtant la ville, et celui du fils du riche maire de la ville, jeune arrogant disposant de tout ce dont il souhaite, Vlieger oppose 2 conceptions de la vie radicalement opposées. L'auteur se rapproche ainsi de Davodeau dans sa façon de nous narrer la vie de personnages communs de la vie de tous les jours.

L'ensemble m'a toutefois beaucoup moins convaincu que Lulu Femme Nue par exemple. Tout d'abord car je trouve beaucoup de personnages beaucoup trop stéréotypés, notamment le fils du maire méprisable à souhait ou son ex-copine s'occupant de jeunes handicapés toujours gentille envers tout le monde. La fin est également un peu trop convenue à mon goût. L'ensemble se lit toutefois très bien et reste divertissant.

Côté dessin, c'est plutôt laid avec des personnages difformes lorsqu'ils sont représentés de loin et des couleurs criardes dont je n'ai pas très bien saisi l'intérêt. La palette de couleurs utilisée est également trop restreinte donnant parfois des visuels très désagréables comme par exemple un personnage dont la veste et la voiture sont du même rose flashy.

En bref une BD distrayante mais n'amenant pas à la réflexion attendue. Un petit 3/5.


SCENARIO (Originalité, Histoire, personnages) : 6/10
GRAPHISME (Dessin, colorisation) : 4/10
NOTE GLOBALE : 10/20

Nom série  Kaarib  posté le 22/02/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Calvo est à la BD ce que Lynch est au cinéma... Kaarib est la BD qui me frustre par excellence. Je croyais au départ lire une petite histoire distrayante de pirates pour adolescents au vu du graphisme et de la colorisation très vive. Mais que nenni !!! Le lecteur se trouve plongé dans une histoire abracadabrante où se mêlent colonisation anglaise, personnages surnaturels et mythologie sans que l'on n'y comprenne grand chose.

Passé le 1er tome, j'ai laissé le bénéfice du doute en me disant que l'ensemble allait peut-être s'éclaircir dans le second tome. C'était mal juger Calvo qui nous perd encore un peu plus dans les tréfonds de son imagination... Ca part dans tous les sens à grands coups de cannibales à masque sans corps, de vague vivante et de pièces de 8... Le 3ème tome n'apporte pas grand chose en révélation et au final je me suis forcé à le lire pour rester sur ma faim.

J'ai pourtant essayé en revenant de nombreuses fois en arrière pour voir si je passais à côté de certains éléments mais il ne me semble pas.

Une BD pour les fans d'univers très personnels à la limite de l'absurdité. Moi je n'adhère pas.

Scénario (Originalité, Histoire, personnages) : 1/10
Graphisme (Dessin, colorisation) : 5/10
Note globale : 6/20

Nom série  Les Epées de verre  posté le 17/02/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Malgré une histoire d'heroïc-fantasy somme toute classique, cette série arrive à tirer son épingle du jeu de par ses graphismes somptueux et son univers accrocheur.

En effet, malgré une fin surprenante, le postulat reste très basique : une jeune héroïne perd ses parents à cause d'un personnage maléfique semant la terreur sur la région. Celle-ci va rencontrer un maître dont le passé semble lié au tyran et qui va l'entrainer aux techniques de combat qu'il maitrise. Elle pourra ainsi venger l'enlèvement de sa mère et la probable mort de son père (?).

Mais voilà, cette histoire est servie par un dessin très fin et détaillé et la colorisation mêlant informatique et crayon confère un contraste et une profondeur d'image saisissants. C'est beau voire très beau. Si l'on ajoute à cela, un esthétique des animaux, sortes de mélange entre félins et singes, très intéressante, il en résulte une série qui sort du lot.

Ma note serait plus proche d'un 3,5 mais je mets un 4/5 en raison de mon enthousiasme lorsque j'ai refermé cette BD et en attendant le 2ème tome qui, je l'espère, densifiera l'intrigue et restera du même niveau graphique.


Originalité : 3/5
Histoire : 3,5/5
Dessin : 4,5/5
Mise en couleurs : 4/5
NOTE GLOBALE : 15/20

Nom série  XIII  posté le 14/02/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Comment ne pas mettre culte à cette série mythique qui a été réalisée sur plus de 24 ans et qui a engendré un film, un jeu vidéo, un jeu à gratter et pléthore de produits dérivés...

Alors je suis d'accord avec bon nombre de commentaires qui reprochent aux auteurs d'avoir fait durer la série un tantinet trop longtemps au détriment de l'histoire. Toutefois, peu de séries peuvent se targuer d'avoir onze premiers albums d'une telle qualité (jusqu'à "Trois montres d'argent"). Ensuite l'album "The XIII Mystery - L'enquête" est très intéressant et permet d'apprécier la foultitude de personnages de l'univers de la série. Enfin, l'album qui reste selon moi le meilleur est "La version irlandaise" avec au dessin J. GIRAUD. Un superbe album qui nous révèle enfin qui est ce mystérieux XIII.... Cela fait donc 13 bons albums sur 19, pas si mal en soi !

Au niveau de l'histoire, c'est donc du grand art, puisque malgré la longueur de la série, l'ensemble se tient parfaitement... Elle comporte ainsi son lot d'action, de rebondissements et de jolies femmes plutôt libérées un peu à la manière d'un James Bond.

Concernant le dessin, le trait de W. VANCE est très précis, chaque personnage ayant son style propre et un visage parfaitement reconnaissable au contraire de certaines séries où les visages féminins se ressemblent tous... Un petit bémol concernant la couleur un peu trop tranchée et consensuelle selon moi.

Un mythe de la série d'espionnage et de la BD Franco-Belge. A posséder.

Originalité : 4/5
Histoire : 5/5
Dessin : 5/5
Mise en couleur : 4/5
NOTE GLOBALE : 18/20

Nom série  Naciré et les machines  posté le 04/02/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Je me rangerai à l'avis d'Erik concernant cette série. Pourtant attiré à la base par le dessin original dont les visages me rappelaient très grossièrement ceux des personnages de Bilal, le scénario sans queue ni tête est rapidement venu à bout de mon enthousiasme. Et c'est avec difficulté que j'ai achevé les 3 tomes pour me demander finalement où l'auteur a voulu en venir.

Certes, il critique le totalitarisme avec un général ressemblant fortement à un certain Adolf H. et il fait un éloge de la nature mais franchement cela ne suffit pas pour en faire une histoire attrayante... J'aime les réflexions sur le monde et la nature humaine mais quand celles-ci ont un sens...

Enfin, les jeux de mots ras les pâquerettes, du style un boucher qui est bouché ou un général des armé qui est désarmé, ont fini de m'achever.

Côté dessin, ce dernier s'améliore grandement dans les tomes 2 et 3, le tome 1 faisant à mon goût un peu fouillis.

Je suis peut être passé à côté mais selon moi il ne faut pas confondre un univers Kafkaïen et une suite d'élucubrations mises bout à bout.

Originalité : 1,5/5
Histoire : 0,5/5
Dessin : 2/5
Mise en couleur : 2/5
NOTE GLOBALE : 6/20

Nom série  Mattéo  posté le 23/01/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Bien belle découverte que ce 1er tome de Mattéo de Gibrat ! N'ayant lu encore aucune autre série de cet auteur, je ne m'attacherai donc qu'à la critique de cet ouvrage.

Et quel ouvrage ! Tout d'abord, visuellement parlant, c'est tout bonnement magnifique. Gibrat nous offre de superbes aquarelles et des personnages hauts en couleurs. L'ensemble m'a beaucoup fait penser au film "Un long dimanche de fiançailles".

Mais là où Gibrat m'a le plus impressionné, c'est dans sa maîtrise parfaite de la narration et son talent d'écriture. Gibrat utilise ainsi de nombreuses figures de style et métaphores : "Il en recevait des lettres, par poignées, il pouvait s'en faire des éventails le salaud. Moi, de Juliette je ne recevais que du silence." ou "Les lettres, c'est un peu comme les obus, on les attend plus et elles vous tombent dessus... et elles vous découpent le cœur en morceaux sans faire de bruit".

Du point de vue de l'histoire, il est vrai qu'au départ, le lecteur se dira pourquoi diantre le personnage principal est-il allé s'engager pour impressionner une demoiselle qui ne l'aime pas.... Ensuite n'ayant pas lu Tardy, je ne peux pas comparer comme beaucoup l'ont fait ces oeuvres traitant de la 1ère guerre mondiale. Mais il est vrai qu'on se rapproche plus ici du récit romanesque que du documentaire historique.

En résumé, une mise en bouche de très bonne facture. La note maximale sera fonction de la qualité de la suite de cette série.

Originalité : 3,5/5
Histoire : 4,5/5
Dessin : 4,5/5
Mise en couleurs : 4,5/5
NOTE GLOBALE : 17/20

Nom série  Fausse Garde (Pankat)  posté le 12/01/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
A partir d'un monde et d'un sport de combat imaginaires, Merwan nous amène à réfléchir sur des thèmes très diversifiés tels que la notion de choix, le sport business et la noblesse du combat.

La psychologie des personnages est relativement bien fouillée et ceux-ci évoluent dans une cité dont les décors détaillés sont très agréables à l'œil. Merwan ne tombe ainsi pas dans le piège du héros stéréotypé. L'histoire tourne ainsi principalement autour de la difficulté du choix du personnage principal entre la cause de la rue et les sirènes de la vie facile que procure le pankat.

Côté dessin, Merwan a vraiment un trait bien à lui et nous livre des personnages aux gueules très accidentées qui m'ont rappelé celles de la série TV "Lascars" (Merwan a participé au long métrage, peut être ceci explique cela...). J'ai trouvé que le trait collait parfaitement à l'ambiance générale et changeait des dessins habituels. Après, je comprends que celui-ci puisse en rebuter certains.

A posséder.

SCENARIO (Originalité, Histoire, personnages) : 7,5/10
GRAPHISME (Dessin, colorisation) : 7,5/10
NOTE GLOBALE : 15/20

Nom série  L’Oeil était dans la tombe  posté le 08/01/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Un thriller psychologique dont la sauce ne prend jamais en raison d'un trop grand nombre de raccourcis et de clichés utilisés par l'auteur. Dès le départ, le coup de fil du héros à sa compagne sonne faux (sans mauvais jeu de mots). Ensuite le choix de tuer la personne qui veut les faire chanter arrive un peu vite selon moi ; il aurait fallu plus développer la réflexion du personnage principal l'amenant à cette issue inévitable. Enfin, d'un point de vue psychologie des personnages, ce genre d'histoire sent fortement le réchauffé avec le lien entre l'enfance perturbée du héros et sa psychose le menant à tuer des gens.

Je ne m'attarderai pas non plus sur le dessin réalisé à la peinture et très photo-réaliste à la manière d'un Red Bridge. Personnellement, je trouve que cela donne un rendu beaucoup trop figé aux scènes et aux visages des personnages.

En résumé une BD décevante dont le scénario s'approche de celui des téléfilms journaliers de M6.

Originalité : 2/5
Histoire : 1,5/5
Dessin : 2/5
Mise en couleurs : 2/5
NOTE GLOBALE : 7,5/20

Nom série  L'Enfant maudit  posté le 30/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Laurent Galandon s'attaque ici à un passage difficile de l'histoire de France : Les tondues, ces femmes ayant été conspuées, rabaissées suite à leurs idylles avec certains nazis. Le héros est ainsi issu de l'un de ces amours et va s'attacher à reconstituer le puzzle de son passé sur fond de mai 68.
L'histoire est ainsi ambitieuse mais la mayonnaise ne prend pas vraiment. D'une part parce qu'on a du mal à avoir de l'empathie pour ce héros apathique qui ne parle que très peu. Ensuite parce que d'une manière générale, l'ensemble des personnages sont beaucoup trop stéréotypés et manquent cruellement de profondeur que ce soit le bon copain qui va tenter de l'aider, la bonne copine d'enfance dont il est secrètement amoureux ou encore la vieille prostituée. Enfin, parce que tout s'enchaine trop vite et le héros n'a vraiment pas beaucoup de mal à retrouver sa mère. Au final, on y croit pas mais l'auteur dissémine intelligemment quelques éléments donnant envie d'en savoir plus au lecteur (rond tatoué sous le bras du héros, scène finale notamment).

Au niveau du dessin, celui-ci est agréable. Le trait d'Arno Monnin est particulièrement vif donnant beaucoup de mouvement aux différentes scènes. La colorisation informatisée est en revanche un peu trop formelle à mon goût.

En bref, un tome tout juste correct pouvant toutefois évoluer positivement par la suite.

Originalité : 4/5
Histoire : 2,5/5
Dessin : 3,5/5
Mise en couleurs : 3/5
NOTE GLOBALE : 13/20

Nom série  Abraxas  posté le 29/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai été avant tout attiré par le dessin dans cette BD. Alfred nous démontre ici toute l'étendue de son talent avec des personnages très travaillés et une ambiance à mi-chemin entre un film de Tim Burton et Harry Potter. Je dois dire que j'ai nettement mieux aimé que son trait dans Je mourrai pas gibier et que cet univers m'a beaucoup séduit.

Mais voilà, sorti de cette ambiance particulière, le scénario n'est vraiment pas à la hauteur. Ça démarre pourtant pas mal avec le tome 1 qui distille ce qu'il faut de mystères et d'énigmes tels que le rideau gris ou encore sur la nature du mystérieux Mordhom. Ça se gâte ensuite dans le tome 2 où la fin est, on peut le dire, carrément bâclée. L'affaire est bouclée en 2 pages avec un "tout est bien qui finit bien" inscrit en filigrane, particulièrement énervant. On referme ainsi cet album en se disant que l'auteur ne doit pas avoir bien réfléchi son scénario et mal calculé le nombre de pages restantes pour le conclure...

Au final, un 3/5 quand même pour l'ambiance halloweenesque qui m'a beaucoup plu.

SCENARIO (Originalité, Histoire, personnages) : 5,5/10
GRAPHISME (Dessin, colorisation) : 6,5/10
NOTE GLOBALE : 12/20

Nom série  Azrayen'  posté le 22/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Après avoir lu Secrets : L'écorché dont le scénario de Giroud m'avait beaucoup plu, je me suis empressé d'emprunter ce diptyque à la médiathèque.

Une fois de plus, Franck Giroud livre ici un scénario particulièrement bien ficelé et très documenté comme en témoigne la vingtaine de pages narrant l'origine et la manière dont cet album est né. Ce supplément du tome 2 offre d'ailleurs une réelle profondeur à cette BD car on comprend mieux comment la trame de l'histoire et les différents personnages ont pris forme.
Sur un sujet aussi sensible que celui de la guerre d'Algérie, il aurait été facile de tomber dans le piège du cliché aussi bien d'un côté que de l'autre. Giroud ne tombe pas dedans et base l'histoire autour d'une anecdote mettant en relief toute l'absurdité de la guerre et donne son point de vue sur les éléments qui ont conduit la France à sa perte.

Au niveau du dessin, le trait de Lax colle parfaitement au récit. Chaque personnage dispose ainsi d'une vraie "tronche" en adéquation avec leur caractère respectif. Les couleurs à base d'ocre et de sépias immergent également le lecteur dans ces magnifiques paysages de l'Algérie.

Un album d'utilité publique.

SCENARIO (Originalité, Histoire, personnages) : 8,5/10
GRAPHISME (Dessin, colorisation) : 7,5/10
NOTE GLOBALE : 16/20

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque