pub
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...   BD Encheres 468x60
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 943 avis et 313 séries (Note moyenne: 3.38)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Murderabilia  posté le 09/02/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J’avais déjà beaucoup aimé Cendres du même auteur, mais « Murderabilia » m’a encore plus enthousiasmé.

L’histoire est vraiment originale, et glauque au possible. Je ne connaissais même pas le terme « Murderabilia » (contraction des mots anglais « muder » et « memorabilia » - voir Wikipédia), cette activité qui consiste à collectionner des objets en rapport avec des meurtres connus. Le lieu de l’action, une petite bourgade isolée américaine remplie de dégénérés, complète le tableau pittoresque.

La narration est parfaite, l’intrigue est prenante et bien construite, les personnages intéressants (notamment le « héros » et le collectionneur), impossible de refermer l’album avant le dénouement final. Ce dernier est bien vu et a réussi à me surprendre.

Le dessin est très stylé, simple en apparence, mais finalement assez détaillé, et les couleurs sont vraiment belles, et contribuent grandement à l’atmosphère de l’histoire. J’adore l’alternance de toutes petites cases et de cases plus grandes. Et puis quelle couverture !

Une réussite totale, et un coup de cœur !

Nom série  Trop vieux pour toi  posté le 08/02/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Certes « Trop vieux pour toi » n’est pas le premier roman graphique à traiter de l’angoisse paternelle (voir notre joli thème Maternité / paternité).

Mais cet album parvient à apporter un point de vue diffèrent et intéressant. Xavier a 48 ans, a déjà un enfant, sort tout juste d’un divorce assez difficile, et souhaitait « profiter un peu de la vie ». Une grossesse inattendue chamboule ses projets, et il a peur, tout simplement. Peur d’être trop vieux, de ne pas avoir le courage et l’énergie de « remettre ça », peur de mourir trop tôt et d’abandonner sa femme et son enfant. Peur de la réaction de son fils quand il lui annoncera la nouvelle. Son manque d’enthousiasme est bien entendu difficile à vivre pour sa compagne, qui est jeune et vit sa première grossesse.

S’ajoute à ce tableau la perte récente de son frère, et le deuil qui va avec… Là aussi la réflexion est intéressante, le frère avait une petite fille qui se retrouve donc sans papa, et il ne peut s’empêcher de dresser des parallèles, de débattre de la chose avec le « fantôme » de son frère.

Le dessin est aussi très joli. Il est la plupart du temps assez classique, mais l’auteur se permet parfois des écarts créatifs du plus bel effet, tout en symbolisme.

Un album recommandable, qui m’a beaucoup touché.

Nom série  Points de Chute  posté le 08/02/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Je suis pourtant fan des romans graphiques de Andi Watson (notamment Breakfast after noon chez Casterman et Little Star et Slow News Day chez Cà et Là). Je l’avais même interviewé en 2006. Andi revient donc au genre, après un long interlude « jeunesse », et honnêtement ça n’en valait pas vraiment la peine.

L’histoire de « Points de Chute » est d’une banalité affligeante, et nous raconte les déboires sentimentaux de personnages pas spécialement intéressants. C’est du vu et revu, rien dans cet album ne le fait sortir du lot, rien du tout…

Pareil pour le dessin, qui aurait plutôt sa place sur un blog.

Je vois que l’auteur n’a d’ailleurs pas trouvé d’éditeur en Angleterre, son pays d’origine. Et là, tout est dit selon moi. Un album à éviter, même si vous êtes fan du genre ou de l’auteur.

Nom série  Un certain Cervantès  posté le 05/02/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ce qui aurait pu être un énième road-movie américain parvient à se détacher du lot grâce à un personnage central vraiment attachant, et au parallèle dressé entre celui-ci et Miguel de Cervantès, auteur de Don Quichotte.

Ce parallèle est non seulement bien vu et habillement mis en scène, mais apporte surtout une réflexion passionnante sur notre monde, et sur ce qui a changé (ou pas !) au cours des siècles. Lax est un conteur de génie, et ce qui aurait pu être une histoire lourde et encombrée de références obscures est parfaitement maitrisé d’un point de vue narratif, et la lecture est aisée et agréable. J’ai personnellement englouti l’album d’une traite, malgré le nombre de pages conséquent (200).

Le dessin est réussi et transporte le lecteur dans l’Amérique profonde… dépaysement garanti.

Un album excellent en tous points, et qui mérite largement sa place parmi les « prix lecteurs BDTheque 2015 ».

Nom série  Aristide broie du noir  posté le 05/02/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Un album à l’ambiance très « Tim Burton », comme cela a déjà été noté dans les autres avis, et finalement assez adulte, malgré les dessins mignons et enfantins (voir aussi Coeur de pierre des mêmes auteurs). L’histoire est belle et remplie de poésie, et la fin est très jolie.

Le dessin est de toute beauté, et représente les rêves et cauchemars d’Aristide avec beaucoup de créativité. Un véritable plaisir pour les yeux.

Un album recommandable, qui m’a émerveillé, mais un peu moins touché que Coeur de pierre.

Nom série  Brane zéro  posté le 29/01/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je découvre cette série avec la parution du tome deux, qui vient conclure l'histoire... une histoire remarquablement construite et parfaitement maîtrisée d'un point de vue narratif, et ce malgré la complexité des thèmes abordés : voyage dans le temps, physique quantique et univers parallèles.

L'auteur a selon moi trouvé l'équilibre parfait : ils s'est clairement documenté sur les sujets sucités, mais ne noie pas son scénario dans de la physique compliquée et innacaccessible. Il a su prendre des libertés, sans pour autant trahir la théorie. De plus il parvient à contenir son sceénario sur la longueur, et apporte des réponses logiques et satisfaisantes à toutes les questions posées lors du récit, ce qui n'était pas gagné! Un fois toutes les clés en main, une relecture permet d'apprécier tous les détails du scenario.

Côté graphisme on remarque tout de suite les influences de Otomo et Akira, notamment sur les superbes paysages de villes dévastées. Les planches sont magnifiques et l'utilisation des couleurs judicieuses.

Un diptyque remarquable, et immanquable pour les amateurs du genre.

Nom série  Le Souffle du vent dans les pins  posté le 23/01/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette histoire est basée sur un conte chinois, donc comme avec tous les contes (chinois ou pas), il ne faut pas s’attendre à une intrigue super complexe ou à des personnages aux personnalités bien développées. Non, il s’agit juste d’une aventure linéaire et poétique, d’un voyage initiatique tinté de légendes.

L’album alterne planches de BD traditionnelles et illustrations pleine page du plus bel effet. Ces dernières contribuent grandement au ton calme et contemplatif de l’histoire. Vraiment on en prend plein les mirettes.

Une histoire sympa mais anecdotique, et une mise en image de toute beauté… un album à recommander aux amateurs du genre.

Nom série  Grand Nord  posté le 22/01/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Mosquito continue la publication des histoires de Vianello, grand ami de Pratt, mais aussi son collaborateur, et on sent un terrain commun : l’aventure.

Les deux histoires de ce recueil se déroulent dans le Grand Nord (comme le nom de l’album le suggère) et font place aux grands espaces sauvages et arides, au froid, et à l’Aventure… comme dans les histoires de Serpieri on retrouve un ton très humain, c’est-à-dire pas bien glorieux la plupart du temps. J’ai vraiment passé un excellent moment de lecture, un peu gâché par une certaine confusion en fin de 1ere histoire (petit souci de narration, ou de traduction ?)

Le dessin en noir et blanc est absolument magistral, pas de reproche de ce côté.

Un album recommandable.

Nom série  Cher Moktar  posté le 22/01/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Mon impression reste mitigée, et j’ai bien du mal à décider si j’ai aimé cet album ou pas.

Le contenu est intéressant et clairement documenté. Suite aux attentats de Charlie Hebdo l’auteur s’exprime sur la situation sociale en France, sur le racisme, la peur de l’autre etc… C’est incisif, et le propos dérange parfois, ce qui est le but recherché je pense.

Mais la forme m’a empêché de pleinement apprécier cet album. La narration est fatigante, la faute principalement à un total manque de structure, on passe du coq à l’âne sans arrêt, pas de chapitre, de thèmes clairement définis, de pauses dans le récit… de plus l’auteur semble clairement calé sur le sujet, et fait souvent référence à certains évènements historiques ou personnages politiques sans développer, et je dois avouer que de nombreux points me sont passé au dessus de la tête. Il en ressort une impression d’élitisme un peu frustrante, et un sentiment d’être passé à côté du plus important : le propos.

Un lecteur plus « au fait » appréciera je pense plus cet album. Moi, je me suis un peu ennuyé, voire énervé par moment.

Nom série  Descender  posté le 22/01/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
La nouvelle sensation « space opera » du comics américain débarque en France grâce à Urban Comics, et le moins qu’on puisse dire, c’est que c’est du bon !

Le thème central de cette aventure est la robotique, et la coexistence entre des robots de plus en plus perfectionnés et les autres races de l’univers. Les sujets abordés sont classiques pour ce genre d’histoire, mais intéressants et remarquablement bien intégrés. Niveau ambiance on pense aux grands classiques du genre, « Star Wars » bien entendu, mais aussi le plus récent « Gardiens de la Galaxie ». Ce premier tome ne fait que mettre l’histoire en place, mais on en apprend déjà beaucoup. La narration est aux petits oignons, tout est clair malgré les personnages et factions multiples, et l’intrigue est prenante, impossible de refermer le bouquin avant la fin.

La mise en image est notable pour ses magnifiques couleurs aquarelles, un choix qui peut surprendre mais qui fonctionne remarquablement, et apporte une certaine poésie à l’univers décrit. Les planches sont magnifiques, et très lisibles.

Déjà un classique, vivement la suite !

MAJ tome 2

L’histoire se développe, et si les clichés continuent, il faut avouer que l’histoire reste prenante… à suivre !

Nom série  Doigts d'honneur  posté le 14/01/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Le propos de cet album, soutenu par Amnesty International, est édifiant.

La situation des femmes en Egypte est pire que jamais malgré les récentes « révolutions », et les malheurs de Layla, « héroïne » de cette histoire, sont vraiment affligeants. Rarement une telle négligence envers les femmes au niveau national aura été documentée en bande-dessinée, et le sentiment qui ressort de la lecture est la colère… la colère, et l’incompréhension. Comment une telle situation est-elle possible en 2016 ? Les faits font réfléchir, tout n’est pas parfait dans nos pays occidentaux, mais comparé à ce tiers-monde de la condition féminine, on mesure quand même le chemin parcouru.

La mise en image est magnifique, même si je trouve dommage que les passages « didactiques » présentant les faits historiques n’aient pas été intégrés plus subtilement à l’histoire.

Un album indispensable, ne serait-ce que pour son contenu documenté.

Nom série  Cumbe  posté le 13/01/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
« Cumbe » est un recueil d’histoires sur le thème de l’esclavage au Brésil.

L’auteur s’est clairement documenté, mais les faits historiques se cantonnent aux notes en fin d’ouvrage, et n’alourdissent pas l’histoire même. Cette dernière nous est contée du point de vue des esclaves, et est à ce titre très humaine. On y découvre leurs conditions de vie, leurs déboires quotidiens, leurs amours, leurs chagrins…

La narration est très contemplative, les mots se font discrets et laissent place aux images. Le dessin est magnifique. Le trait retranscrit parfaitement les émotions des personnages, et dégage une poésie qui se marie parfaitement au propos.

Un album à la thématique sérieuse, mais qui n’assomme pas le lecteur, et choisit une approche légère et poétique, sans toutefois oublier de nous rappeler les horreurs de l’esclavage. Une réussite !

Nom série  L'Evasion  posté le 11/01/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Je découvre cette série avec la parution du tome 2… et quel ennui.

L’auteur est un ex-taulard, incarcéré 10 ans suite à des cambriolages. Son témoignage et sa vision du monde carcéral sont donc justes et parfaitement retranscrits, pas de souci de ce côté là…

Mais le ton employé ne m’a pas du tout accroché. Je crois (je ne suis pas sûr) que l’auteur a voulu faire une BD humoristique… je me trompe peut-être, influencé que je suis par le style graphique très « Fluide Glacial » (et superbement maîtrisé au passage). Mais je n’ai tout simplement pas trouvé les gags drôles. Pas du tout. J’ai trouvé ça trop amateur, limite fanzineux. Je me suis donc ennuyé lors de ma lecture, et j’ai vraiment dû me forcer pour avancer… j’ai abandonné en cours de tome 2.

Un avis dur, mais qui reflète malheureusement le calvaire que fut ma lecture. Pas ma tasse de thé…

Nom série  Madame, l'année du Chat  posté le 11/01/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cet album est bien entendu recommandable aux amoureux de chats, mais pas que… Nancy raconte des histoires tendres et rigolotes, et surtout souvent bien vues et originales. J’avoue volontiers avoir souvent souri voire ri à la lecture des différents « gags ». Je vous ai mis quelques exemples dans la galerie.

La mise en image est élégante et maîtrisée, ce qui ne surprendra pas les fans de cette talentueuse auteure.

Un album à découvrir, à moins que vous ne soyez vraiment allergiques aux gens qui parlent de leurs animaux domestiques ! Moi j’ai passé un agréable moment de lecture.

Nom série  Tungstène  posté le 26/11/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Spooky parle dans son avis d’un propos « banal », et c’est malheureusement l’aspect qui ressort le plus en ce qui me concerne.

« L’intrigue » est mince et peu palpitante. L’album est surtout notable pour sa construction, sa narration habile aux facettes multiples, qui ne perd jamais le lecteur. L’album est classé en « Policier/Thriller », moi je vois plutôt ça comme une fable urbaine, qui se focalise surtout sur les personnages et leur vies. Sur 180 pages, j’ai trouvé ça trop léger.

Une lecture « pas mal » sans plus. Pour la note on va dire 2.5 que j’arrondie à 3/5.

Nom série  Ruines  posté le 12/11/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
« Ruines » est un roman graphique à multiple facettes, qui nous raconte une histoire relationnelle assez traditionnelle, mais dans un contexte politique intéressant.

George et Samantha décident de passer une année sabbatique à Oaxaca (Mexique) pour se ressourcer, se retrouver émotionnellement et affectueusement. Cet aspect de l’histoire est bien vu, et raconté subtilement. La fin m’a beaucoup plu, elle est relativement inattendue, juste, et finalement assez positive. Je n’en dirai pas plus.

Mais « Ruines », c’est aussi un voyage dépaysant nous faisant découvrir ce pays magnifique, et un mini-documentaire sur l’instabilité politique locale. Le mélange est adroit et digeste, et la lecture fluide et agréable malgré le nombre conséquent de pages (330 !) Le voyage d’un papillon migrateur se greffe sur la trame principale, même si j’ai trouvé cet aspect de l’histoire finalement assez anecdotique.

La narration est aux petits oignons, et la mise en image est superbe. Les planches recèlent de détails, le découpage ingénieux participe grandement à la fluidité de l’histoire, et la mise en couleur est magistrale. L’ensemble est vraiment esthétique et on prend beaucoup de plaisir à admirer les paysages ruraux, les scènes urbaines, les bâtiments historiques… admirez donc les quelques planches de la galerie !

Un album recommandable pour les amateurs du genre.

Nom série  Coeur de pierre  posté le 30/10/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cet album rempli de poésie est une vraie pépite. Certes il ne s’agit que d’une « bête » histoire d’amour, mais le message est malgré tout profond et finalement plutôt adulte, malgré le ton et le graphisme enfantins. Les destins entrecroisés des 3 enfants sont poignants, et si l’histoire se termine bien pour certains, la toute fin est vraiment sombre et m’a serré le cœur.

Le graphisme de Jérémie Almanza (à voir aussi : Aristide broie du noir) est absolument magnifique. Le trait « Tim Burtonnien » est magistral, et les couleurs superbes et parfaitement adaptées à l’histoire. Beaucoup de superlatifs, mais vraiment c’est mérité. Un délice pour les yeux.

En conclusion une histoire courte et finalement assez classique, mais remplie de poésie, touchante et superbement mise en image. A découvrir !

Nom série  Déplacement  posté le 16/10/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une histoire de science-fiction comme je les aime, qui privilégie le contenu à l’action. Les thèmes sont nombreux, surpopulation de la Terre, colonisation spatiale, connexion cérébrale à Internet… ce dernier point est particulièrement fascinant, et fait vraiment écho aux technologies actuelles et futures (smart phones, technologie portable, réseaux sociaux) et les problèmes éthiques et sociaux qui en découlent.

L’histoire est typée « comics américain indépendant », et se focalise surtout sur les personnages et leur relations. On découvre les enjeux (et les horreurs) des différents projets scientifiques via les conversations entre les différents protagonistes. Des passages oniriques et un peu psychédéliques s’intercalent dans l’histoire principale, et je dois avouer ne pas avoir toujours saisi leur sens ou leur pertinence. La grosse intro d’une 30aine de page est particulièrement hermétique, et j’ai failli décrocher avant même que l’histoire principale ne commence !

Le dessin aussi fait très « comics indépendant » et sert remarquablement l’histoire. J’adore le look des personnages.

Il ne s’agit que d’un tome 1 (sur 7 prévus), et malgré le nombre de pages conséquent (240 !) on reste un peu sur sa faim. La révélation en fin d’album est vraiment intrigante, et je suis vraiment impatient d’en savoir plus. Ma seule crainte est qu’il faille attendre longtemps avant de connaitre le dénouement (si les 7 tomes font tous 240 pages). Un coup de cœur !

Nom série  Au Ritz des Fritz  posté le 12/10/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
On en a lu et vu des tas, des livres et des films sur le nazisme, mais « Au Ritz des Fritz » s’intéresse à un aspect beaucoup moins connu de l’Histoire : le sort des prisonniers allemands antinazis dans les prisons alliées, souvent régentées par des prisonniers nazis. Les déboires du « traître » Danwarth Pabel m’ont beaucoup intéressé, l’histoire est clairement documentée et bien racontée, et l’album s’avale rapidement malgré ses 80 pages.

Nathalie Bodin s’occupe également de la mise en image. Le dessin noir et blanc (au fusain ?) est superbe et en parfaite en adéquation avec l’histoire.

Un album intéressant et recommandable.

Nom série  Sous le tamarinier de Betioky  posté le 09/10/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cet album nous permet de découvrir l’enfance d’un musicien connu, mais aussi (et surtout ?) de visiter Madagascar, d’en apprendre plus sur les coutumes et les croyances de ses habitants. J’ai passé un bon moment de lecture, même si il faut avouer que la vie de Jean Piso fut finalement plutôt calme. Le ton est léger, souvent drôle, et l’histoire dégage une impression de bien-être.

Le dessin et surtout les couleurs aquarelles de Geneviève Marot sont sublimes, et retranscrivent parfaitement l’ambiance locale. Mais je dois avouer ne pas comprendre le choix artistique qui consiste à ne pas avoir de décors sur de nombreuses cases. Ces fonds blancs font un peu vide je trouve.

Un album dépaysant et rafraichissant. A découvrir.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 48 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque