Encheres BD 728x90
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...   BD Encheres 468x60
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 934 avis et 307 séries (Note moyenne: 3.38)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Cumbe  posté le 13/01/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
« Cumbe » est un recueil d’histoires sur le thème de l’esclavage au Brésil.

L’auteur s’est clairement documenté, mais les faits historiques se cantonnent aux notes en fin d’ouvrage, et n’alourdissent pas l’histoire même. Cette dernière nous est contée du point de vue des esclaves, et est à ce titre très humaine. On y découvre leurs conditions de vie, leurs déboires quotidiens, leurs amours, leurs chagrins…

La narration est très contemplative, les mots se font discrets et laissent place aux images. Le dessin est magnifique. Le trait retranscrit parfaitement les émotions des personnages, et dégage une poésie qui se marie parfaitement au propos.

Un album à la thématique sérieuse, mais qui n’assomme pas le lecteur, et choisit une approche légère et poétique, sans toutefois oublier de nous rappeler les horreurs de l’esclavage. Une réussite !

Nom série  L'Evasion  posté le 11/01/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Je découvre cette série avec la parution du tome 2… et quel ennui.

L’auteur est un ex-taulard, incarcéré 10 ans suite à des cambriolages. Son témoignage et sa vision du monde carcéral sont donc justes et parfaitement retranscrits, pas de souci de ce côté là…

Mais le ton employé ne m’a pas du tout accroché. Je crois (je ne suis pas sûr) que l’auteur a voulu faire une BD humoristique… je me trompe peut-être, influencé que je suis par le style graphique très « Fluide Glacial » (et superbement maîtrisé au passage). Mais je n’ai tout simplement pas trouvé les gags drôles. Pas du tout. J’ai trouvé ça trop amateur, limite fanzineux. Je me suis donc ennuyé lors de ma lecture, et j’ai vraiment dû me forcer pour avancer… j’ai abandonné en cours de tome 2.

Un avis dur, mais qui reflète malheureusement le calvaire que fut ma lecture. Pas ma tasse de thé…

Nom série  Madame, l'année du Chat  posté le 11/01/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cet album est bien entendu recommandable aux amoureux de chats, mais pas que… Nancy raconte des histoires tendres et rigolotes, et surtout souvent bien vues et originales. J’avoue volontiers avoir souvent souri voire ri à la lecture des différents « gags ». Je vous ai mis quelques exemples dans la galerie.

La mise en image est élégante et maîtrisée, ce qui ne surprendra pas les fans de cette talentueuse auteure.

Un album à découvrir, à moins que vous ne soyez vraiment allergiques aux gens qui parlent de leurs animaux domestiques ! Moi j’ai passé un agréable moment de lecture.

Nom série  Tungstène  posté le 26/11/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Spooky parle dans son avis d’un propos « banal », et c’est malheureusement l’aspect qui ressort le plus en ce qui me concerne.

« L’intrigue » est mince et peu palpitante. L’album est surtout notable pour sa construction, sa narration habile aux facettes multiples, qui ne perd jamais le lecteur. L’album est classé en « Policier/Thriller », moi je vois plutôt ça comme une fable urbaine, qui se focalise surtout sur les personnages et leur vies. Sur 180 pages, j’ai trouvé ça trop léger.

Une lecture « pas mal » sans plus. Pour la note on va dire 2.5 que j’arrondie à 3/5.

Nom série  Ruines  posté le 12/11/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
« Ruines » est un roman graphique à multiple facettes, qui nous raconte une histoire relationnelle assez traditionnelle, mais dans un contexte politique intéressant.

George et Samantha décident de passer une année sabbatique à Oaxaca (Mexique) pour se ressourcer, se retrouver émotionnellement et affectueusement. Cet aspect de l’histoire est bien vu, et raconté subtilement. La fin m’a beaucoup plu, elle est relativement inattendue, juste, et finalement assez positive. Je n’en dirai pas plus.

Mais « Ruines », c’est aussi un voyage dépaysant nous faisant découvrir ce pays magnifique, et un mini-documentaire sur l’instabilité politique locale. Le mélange est adroit et digeste, et la lecture fluide et agréable malgré le nombre conséquent de pages (330 !) Le voyage d’un papillon migrateur se greffe sur la trame principale, même si j’ai trouvé cet aspect de l’histoire finalement assez anecdotique.

La narration est aux petits oignons, et la mise en image est superbe. Les planches recèlent de détails, le découpage ingénieux participe grandement à la fluidité de l’histoire, et la mise en couleur est magistrale. L’ensemble est vraiment esthétique et on prend beaucoup de plaisir à admirer les paysages ruraux, les scènes urbaines, les bâtiments historiques… admirez donc les quelques planches de la galerie !

Un album recommandable pour les amateurs du genre.

Nom série  Coeur de pierre  posté le 30/10/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cet album rempli de poésie est une vraie pépite. Certes il ne s’agit que d’une « bête » histoire d’amour, mais le message est malgré tout profond et finalement plutôt adulte, malgré le ton et le graphisme enfantins. Les destins entrecroisés des 3 enfants sont poignants, et si l’histoire se termine bien pour certains, la toute fin est vraiment sombre et m’a serré le cœur.

Le graphisme de Jérémie Almanza (à voir aussi : Aristide broie du noir) est absolument magnifique. Le trait « Tim Burtonnien » est magistral, et les couleurs superbes et parfaitement adaptées à l’histoire. Beaucoup de superlatifs, mais vraiment c’est mérité. Un délice pour les yeux.

En conclusion une histoire courte et finalement assez classique, mais remplie de poésie, touchante et superbement mise en image. A découvrir !

Nom série  Déplacement  posté le 16/10/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une histoire de science-fiction comme je les aime, qui privilégie le contenu à l’action. Les thèmes sont nombreux, surpopulation de la Terre, colonisation spatiale, connexion cérébrale à Internet… ce dernier point est particulièrement fascinant, et fait vraiment écho aux technologies actuelles et futures (smart phones, technologie portable, réseaux sociaux) et les problèmes éthiques et sociaux qui en découlent.

L’histoire est typée « comics américain indépendant », et se focalise surtout sur les personnages et leur relations. On découvre les enjeux (et les horreurs) des différents projets scientifiques via les conversations entre les différents protagonistes. Des passages oniriques et un peu psychédéliques s’intercalent dans l’histoire principale, et je dois avouer ne pas avoir toujours saisi leur sens ou leur pertinence. La grosse intro d’une 30aine de page est particulièrement hermétique, et j’ai failli décrocher avant même que l’histoire principale ne commence !

Le dessin aussi fait très « comics indépendant » et sert remarquablement l’histoire. J’adore le look des personnages.

Il ne s’agit que d’un tome 1 (sur 7 prévus), et malgré le nombre de pages conséquent (240 !) on reste un peu sur sa faim. La révélation en fin d’album est vraiment intrigante, et je suis vraiment impatient d’en savoir plus. Ma seule crainte est qu’il faille attendre longtemps avant de connaitre le dénouement (si les 7 tomes font tous 240 pages). Un coup de cœur !

Nom série  Au Ritz des Fritz  posté le 12/10/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
On en a lu et vu des tas, des livres et des films sur le nazisme, mais « Au Ritz des Fritz » s’intéresse à un aspect beaucoup moins connu de l’Histoire : le sort des prisonniers allemands antinazis dans les prisons alliées, souvent régentées par des prisonniers nazis. Les déboires du « traître » Danwarth Pabel m’ont beaucoup intéressé, l’histoire est clairement documentée et bien racontée, et l’album s’avale rapidement malgré ses 80 pages.

Nathalie Bodin s’occupe également de la mise en image. Le dessin noir et blanc (au fusain ?) est superbe et en parfaite en adéquation avec l’histoire.

Un album intéressant et recommandable.

Nom série  Sous le tamarinier de Betioky  posté le 09/10/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cet album nous permet de découvrir l’enfance d’un musicien connu, mais aussi (et surtout ?) de visiter Madagascar, d’en apprendre plus sur les coutumes et les croyances de ses habitants. J’ai passé un bon moment de lecture, même si il faut avouer que la vie de Jean Piso fut finalement plutôt calme. Le ton est léger, souvent drôle, et l’histoire dégage une impression de bien-être.

Le dessin et surtout les couleurs aquarelles de Geneviève Marot sont sublimes, et retranscrivent parfaitement l’ambiance locale. Mais je dois avouer ne pas comprendre le choix artistique qui consiste à ne pas avoir de décors sur de nombreuses cases. Ces fonds blancs font un peu vide je trouve.

Un album dépaysant et rafraichissant. A découvrir.

Nom série  Voyeurs  posté le 01/10/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
« Voyeurs » est une histoire sentimentale assez ordinaire, mais qui à quand même réussi à retenir mon attention, surtout sur la fin. Le couple présenté a en effet des mœurs pour le moins « flexibles », et leur amour semble dépendre de la réalisation de certains fantasmes sexuels que certains pourraient trouver néfastes, mais qui paraissent pourtant tout naturels ici.

Je note quand même quelques petits soucis de narration. Certains enchainements ne sont pas très clairs (nos deux amants se retrouvent soudainement mariés !), et si le dessin est esthétique, il faut quand même avouer qu’il n’est pas toujours très lisible sur les plans rapprochés. Ces petits soucis ont fait que j’ai dû relire certains passages deux fois, ce qui est quand même un comble avec une histoire aussi simple.

A réserver aux amateurs du genre je pense…

Nom série  Tempête sur Bangui  posté le 01/10/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Un album remarquable, et une histoire édifiante qui m’a fortement marqué – j’ai mis une bonne demi-heure à me calmer après ma lecture.

La situation politique en Centrafrique est instable depuis un certain temps, mais les choses ont « dérapé » en 2013, avec le renversement du président Bozizé. Didier Kassaï, jeune auteur africain, témoigne au travers cet album des horreurs qui ont accompagné la transition vers un nouveau gouvernement : exécutions arbitraires, exterminations religieuses, destructions d’églises, humiliations, pillages, que d’horreurs, qui nous sont racontées ici justement, sans trop en faire, mais sans nous épargner non plus. L’auteur fait preuve d’une remarquable maturité, il ne se pose jamais en héros de son histoire, et nous relate les évènements de son mieux.

Comme toujours dans ce genre de « révolution », la situation est compliquée, les différentes factions sont nombreuses, leurs motivations pas toujours claires, les noms et sigles fusent. Heureusement les notes de bas de pages nous permettent de ne pas décrocher. Le texte d’Amnesty en fin d’ouvrage enfonce le clou et renforce le propos de l’auteur.

La mise en image est exemplaire, les planches fourmillent de détails, et les couleurs retranscrivent parfaitement l’ambiance « locale ». De plus l’auteur trouve encore une fois l’équilibre parfait, il nous dépeint les horreurs commises, mais sans trop en faire, sans verser dans le lugubre (pourtant il y avait de quoi faire !)

Un album fortement recommandable, qui m’a profondément ému.

Nom série  Emilie voit quelqu'un  posté le 01/10/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je suis fan des albums de Théa Rojzman (notamment le dernier en date, Mourir (ça n'existe pas)). On la retrouve ici en tant que scénariste uniquement, chez un nouvel éditeur qui plus est (Fluide Glacial).

Le sujet est sérieux : la dépression chez une femme de 30 ans, et la psychanalyse. Mais le traitement est léger, voire humoristique, sans pour autant sacrifier le contenu. Des pages « éducatives » s’intercalent en effet dans l’histoire pour nous en apprendre plus sur certains concepts. Le personnage d’Emilie est très attachant, et le ton de l’histoire très juste.

La mise en image d’Anne Rouquette est parfaitement adaptée, et sert admirablement le propos.

Un chouette album, qui se lit indépendamment, même si une suite est déjà prévue. L’histoire est écrite par une femme, et met en scène une femme, mais est suffisamment universelle pour ne pas se cantonner à un certain public. A mettre entre toutes les mains donc !

Nom série  Babyboom  posté le 30/09/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une lecture marquante, pas de doute. On ne se sait pas s’il faut rire ou pleurer devant ce spectacle édifiant d’une maman tellement désespérée d’avoir un enfant qu’elle décide d’adopter une poupée de chiffon. Elle se fait du souci pour sa santé, se lève la nuit pour voir si elle respire toujours. Le mari a beaucoup plus de mal à jouer le jeu, et ses réflexions sont assez cocasses.

Il s’agit d’une adaptation d’une nouvelle de Jean Vautrin. L’aspect graphique ajoute vraiment un plus au lugubre ambiant, mais il faut avouer que l’album souffre d’un défaut inhérent à ce genre d’exercice : les textes sont un peu trop présents.

Une lecture un peu lourde et fastidieuse en ce qui me concerne, mais fascinante et malsaine, et du coup assez marquante.

Nom série  Victor & Clint  posté le 09/09/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cet ouvrage est paru dans la collection « La malle aux images », et à ce titre est à réserver aux plus jeunes. Cependant les adultes qui ont oublié de grandir comme moi apprécieront aussi les délires imaginatifs de Victor. Le premier « retour à la réalité » m’a beaucoup fait rire, c’est très habile et bien pensé.

L’histoire peut sembler enfantine aux premiers abords, mais elle aborde pourtant des sujets plus sérieux, comme la perception de la mort chez un enfant.

La mise en image est parfaitement adaptée, le trait de Marion Duclos est élégant et les couleurs apportent du charme aux planches.

Une chouette découverte.

Nom série  Arraigo  posté le 02/09/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Un ouvrage édifiant, basé sur l’histoire vraie d’une maman mexicaine innocente qui se fait kidnapper par l’armée, torturer et violer au nom de la lutte contre la drogue. Une piqure de rappel sur les risques associés à un gouvernement qui bafoue les droits de l’homme au profit d’une guerre contre X (remplacer par l’épouvantail adéquat).

Les faits sont racontés clairement. La narration est très (trop ?) académique, le ton est juste et n’en fait pas trop (pas de scène de viol graphique, pas de larmoyant). L’album est accrédité par Amnesty International, qui a fourni de la documentation à l'auteur, et cela se ressent lors de la lecture.

La mise en image de Georges Van Linthout (que l’on avait interviewé à l’occasion de la sortie de Braquages et Bras Cassés, toujours chez La Boîte à Bulles) est parfaite.

Un album recommandable.

Nom série  Azimut  posté le 20/11/2012 (dernière MAJ le 14/07/2015) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Apres 2 tomes, je reste dubitatif.

Certes, l’histoire est originale au possible, l’univers mis en place est riche, les dialogues savoureux et l’humour de bon goût. Le dessin est absolument magnifique, Jean-Baptiste Andreae s’est vraiment surpassé.

Mais voilà, à la moitié du récit (2 tomes parus sur 4 prévus), on nage toujours en plein brouillard. Certaines réponses arrivent, mais de nombreux points restent en suspens, et je suis personnellement resté sur ma faim. Cela risque de donner quelque chose d’assez fort, mais à condition que les auteurs arrivent à contenir leurs personnages, leur intrigue et leur univers. Espérons que cela ne parte pas dans tous les sens pour aboutir à un grand n’importe-quoi, comme c’est trop souvent le cas avec ces univers un peu loufoques.

Allez, on y croit, vivement la suite !

Nom série  Un temps de Toussaint  posté le 14/07/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Cet album m’a laissé dubitatif. Il s’agit d’une chronique rurale très classique, mais aussi très courte, 20 pages à peine. A ce titre je trouve que l’histoire ne se développe pas assez, on n’a pas le temps de s’attacher aux personnages. La fin est certes rigolote, mais globalement je ne retiens pas grand-chose de ma lecture, et je doute me souvenir de cet album dans quelques mois, et ce malgré la mise en image élégante de Rabaté.

Dommage.

Nom série  Confidences à Allah  posté le 14/07/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Le sujet de l’album semble suggérer une histoire dure (conditions de vie des musulmanes, exploitation sexuelle), pourtant le ton est léger, voire humoristique, et assez cru sans pour autant vulgariser le contenu. Jbara n’a pas la vie facile, et fait certains choix douteux. Son seul confident : Allah, avec qui elle a des conversations parfois sérieuses, souvent cocasses.

Le ton est un poil partial, voire féministe (ce n’est pas une critique), les hommes rencontrés sont pour la plupart des assoiffés sexuels (normal, si on considère les circonstances des rencontres) et Jbara « navigue » dans ces eaux troubles de son mieux. On finit vraiment à s’attacher à elle, malgré ses erreurs.

La mise en image est superbe, le style « animation » contribue grandement au ton plutôt léger de l’album.

Un bon moment de lecture.

Nom série  John and Mary  posté le 09/07/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Mosquito continue de publier les histoires de l’Ouest américain de Serpieri, pour notre plus grand bonheur.

On sait à quoi s’attendre : l’auteur est passionné de culture indienne, et propose des histoires certes classiques, mais remarquablement écrites et racontées. Les 3 histoires courtes de ce recueil m’ont beaucoup touché. Le ton est très humain, un poil manichéen certes (indiens gentils, hommes blancs méchants), mais le destin des différents personnages est vraiment poignant.

Le dessin n’est pas en reste, il est précis et détaillé, et les planches font vraiment voyager. Si je devais chipoter je dirais que certaines cases sont mal agencées, ce qui rend la lecture parfois un peu fastidieuse. Mais rien de grave…

Un superbe album, à recommander aux amateurs du genre.

Nom série  Chaperon Rouge  posté le 09/07/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J’aime beaucoup le graphisme de Danijel Zezelj, et j’étais intrigué par cette adaptation noire de ce conte bien connu… Globalement je suis ressorti satisfait de ma lecture.

Je commence par le dessin : magistral, un vrai délice pour les yeux. Il y a toujours des petits soucis de lisibilité sur certaines cases plus petites, mais les planches sont vraiment magnifiques.

L’interprétation de l’histoire est intéressante. L’auteur colle globalement à la fable originale, mais avec des touches personnelles çà et là. La narration muette fait qu’on interprète ces ajouts selon ses goûts et humeurs.

Reste un défaut inhérent à ce genre d’histoire muette : l’album se « lit » en 2-3 minutes. Si ce détail ne vous dérange pas, foncez, c’est du tout bon !

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 47 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque