Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 5192 avis et 2007 séries (Note moyenne: 2.86)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Le Magicien d'Oz  posté le 08/01/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Il manque les jolies chansons du film Le Magicien d'Oz (sooomewheeeeere over the rainbooow...) mais cette adaptation n'est pas mal du tout.

C'est surtout graphiquement que c'est sympa. Enrique Fernandez nous fournit là un dessin très moderne, très dynamique, juste un petit peu trop froid et informatisé notamment au niveau des couleurs, qui globalement donne un ensemble visuel de très bonne qualité à cette BD. Seul reproche que je pourrais faire, les couleurs sont un peu trop ternes pour un monde aussi magique que le pays d'Oz.

Le scénario diffère du film. N'ayant pas lu le livre, je ne sais pas s'il lui colle mais quoiqu'il en soit, il y a des péripéties que je ne connaissais pas et donc ce n'est pas du déjà-vu pour moi. Concernant la narration, je lui reprocherais un petit manque de magie : il n'y a pas l'aspect absurde et surprenant des rencontres et découvertes de Dorothée, tout semble normal et à peine étonnant. Un peu dommage. Mais malgré cela, la lecture est plaisante et intelligente.

Une bonne BD jeunesse également lisible pour un adulte.

Nom série  Révélations posthumes  posté le 08/01/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Bon, j'ai acheté cet album par passion pour Andreas mais ce n'est vraiment pas le genre d'album que je conseillerais à l'achat à tout autre qu'un complet passionné et dont même la lecture est dispensable.
Il s'agit de la première BD réellement publiée par Andreas. Ayant fait un an de beaux-arts à apprendre entre autres la lithographie et la sérigraphie, il a quelques années plus tard demandé à François Rivière de lui écrire un texte qu'il mettrait en image avec cette technique.
Rivière lui a donc d'abord écrit un petite biographie fictive d'un ami de H.P. Lovecraft. Rivière n'y a pas vraiment mis du sien car il n'y croyait pas trop, et cela donne une histoire étrange, biographie dont on a du mal à voir l'interêt de cet homme, de ses relations avec Lovecraft et de ce qu'il est devenu ensuite.
Andreas a mis ça en image de manière plutôt élégante, avec des dessins style lithographie, copiés pour beaucoup à partir de photos d'époque, dessins qui sont très travaillés et relativement jolis mais qui sont loin du niveau de beauté des dessins du même style de Cromwell Stone. Le résultat, c'est un texte accompagné d'illustrations relativement jolies mais aussi figés que des photos et sans continuité de lecture comme une BD classique.

François Rivière, ayant trouvé ce premier résultat assez réussi, a écrit 4 autres textes, moins "scolaire" que la première autobiographie, mettant en scène les personnages d'Agatha Christie, de Pierre Loti, de Jules Verne et d'un peintre belge que je ne connaissais absolument pas. Ces histoires sont un peu plus prenantes que la première, celle d'Agatha Christie n'est pas trop mal, mais pour les autres, je n'ai franchement pas été captivé.

C'est un album étrange car on se demande vraiment l'interêt de ces biographies ou évènements fictifs dans la vie de personnes connues. Et comme le dessin d'Andreas n'y est vraiment pas à la hauteur de ce qu'il deviendra ensuite, d'autant plus que c'est le plus souvent de la "retranscription" de simples photos, c'est une BD vraiment dispensable, je trouve.

Nom série  Dérives  posté le 08/01/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
En tant que fan d'Andreas, je ne pouvais pas passer à côté de la réédition de cet album qui me manquait encore. Ce dernier est en réalité un recueil d'histoires courtes scénarisées par des amis d'Andreas et mis en image dans des styles de dessin à chaque fois totalement différent par Andreas. Le genre de ces histoires est également très différent, allant du thriller psychologique à la nouvelle de SF en passant par l'histoire poétique et hermétique.

Scholz : la première histoire est la plus courte et mêle Uchronie (dans un Berlin parrallèle) et histoire délirante et légèrement hermétique. Elle bénéficie en outre d'un dessin assez fouillis. Je n'ai guère été charmé par cette histoire qui m'a franchement laissé sur ma fin.

Goffaux : la seconde histoire est un thriller psychologique au final aussi sombre que l'est le choix de dessin d'Andreas. Le scénario est pas mal, plutôt fort, mais n'est pas très original au final.

Foerster : l'histoire suivante ressemble à une nouvelle de SF des années 60. C'est l'histoire la moins hermétique de ce recueil et le dessin d'Andreas y est le plus proche de style le plus courant. Mais Foerster m'avait habitué à de meilleurs scénarios pour ses histoires courtes car celui-ci est franchement bateau pour une nouvelle de SF.

Bezian : cette histoire là est superbe ! Andreas nous offre là un visuel sublime tant au niveau de la mise en page que de la couleur et du dessin. J'adore ! Le scénario pour sa part se lit très bien mais nous offre un final complètement hermétique. Il faudra que je lise des discussions à ce sujet pour essayer de comprendre l'aspect métaphorique de cette histoire. Néanmoins, même sans la comprendre, son aspect poétique a su me toucher grâce à la beauté de la mise en image d'Andreas. Superbe !

Cossu : encore une histoire franchement hermétique, mêlant une pseudo enquête policière à un délire onirico-fantastique pour finir sur... une révélation qui ne suffit pas à expliquer à mes yeux le reste de l'histoire. Le dessin d'Andreas m'y plait le moins de cet album, trop hachuré, le moins esthétique à mes yeux. Bref, je n'ai pas accroché à cette histoire là.

Yann : le style d'Andreas pour cette histoire là est très différent de son style habituel. Il est ici tout en rondeur, en couleurs pastels, en personnages rondouillards et presque mignons d'aspect... C'est joli, c'est sympa. Quant au scénario, il est pas mal, pas transcendant mais pas mal.


En résumé, je ne suis pas mécontent de mon achat, surtout pour l'excellente histoire de Bezian, mais il est possible que seuls les fans d'Andreas trouvent judicieux d'acheter cet album car les histoires sont inégales tant au niveau du scénario que du style de dessin.

Nom série  Fatum  posté le 07/01/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Arf ! Que ce soit au premier, au deuxième ou à n'importe quel degré que vous voulez, je trouve quand même cette BD particulièrement nulle ! Mais pas détestable, juste nulle dans le sens où vous conseilleriez à quelqu'un d'aller voir au cinéma "La Revanche des Tomates Tueuses" (film existant réellement avec George Clooney comme acteur) parce que c'est un film "nuuul". Ben là, c'est "nul" dans ce genre là, mais pas suffisamment pour que pris au second degré, ça en devienne poilant.

Le dessin est tout simplement mauvais dans les premiers tomes, froid, des décors restreints au strict minimum ou alors dessinés à la règle, des images tellement banales qu'en feuilletant chaque tome, on a l'impression de revoir les mêmes cases, les mêmes personnages, etc. Au fil des tomes, ce dessin évolue sensiblement mais reste quand même très moyen et inégal jusqu'à la fin.
A cela s'ajoute des femmes à poil toutes les 2 pages, totalement inutile mais tellement racoleur...

Quant au scénario...
Est-ce que comme moi, quand vous étiez gamin, vous jouiez à la guerre avec vos légos, vos schtroumpfs ou autres ? Vous vous souvenez de vos plans de combat, de vos péripéties, des dialogues de vos personnages ? Eh bien là, ça donne pareil :
"Préparez le plan A !"
"Est-ce vous êtes prêts ?"
"Oui, chef, tout est prêt !"
"Prêt !"
"Prêt !"
"Alerte, on nous attaque !"
"Attention, ils nous tirent dessus !"
"On va les avoir !"
"Je t'ai eu, à nous deux maintenant !"
"Ouais, on a gagné !"
"On est les plus forts !"
"Youpi !"
Ca va deux secondes, ça irait aussi si la parodie ou le second degré était vraiment factuel, mais avoir droit à ça sur 5 tomes...
Et l'intrigue de chaque tome, en gros, c'est à chaque fois le sale gamin arrogant qui sert de héros qui se fait attaquer par un de ses ennemis (un unique ennemi car évidemment chaque ennemi attaque l'un après l'autre, et surtout pas tous ensemble alors qu'ils sont alliés) et puis paf, avec toute son armée indestructible et ses super informaticiens de génie, le gamin tue l'ennemi et "Youpi, on est les plus forts, on a gagné, mais préparons-nous au prochain ennemi".

En résumé, j'ai trouvé le scénario pitoyable de facilité et coupable de racollage massif envers la gente adolescente, et surtout coupable de ne quasiment pas être drôle du tout au second degré malgré ce que pensent certains.

Maintenant, pourquoi je ne déteste pas complètement cette série ? Parce que malgré tous ses défauts, elle est légèrement prenante, suffisamment en tous cas pour que je n'aie pas refermé les albums et arrêté totalement ma lecture avant la fin du 5e tome. L'action, les plans d'attaque et de contre-attaque du gamin arrogant et de son armée, les dialogues dignes des mêmes gamins de 12 ans, tout ça a quand même réussi à me faire lire le tout. Sans doute parce que finalement ça rappelle les jeux de combats de petits garçons et que j'en ai été un...

Hormis cela, c'est vraiment médiocre.

Nom série  Histoire d'O  posté le 06/01/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Histoire d'O est une histoire franchement surprenante pour qui n'est pas adepte du Sado-Masochisme et qui n'y connaît rien : c'est en gros l'histoire d'une femme qui choisit de son plein gré de devenir une esclave sexuelle totalement soumise à de nombreux maîtres et maîtresses, acceptant les ordres, les dégradations sexuelles, les tortures et les coups de fouet sans jamais sourciller et même en appréciant cela.

Côté dessin, Crepax a un style bien à lui. Les planches de cette BD ont une mise en page et un dessin très teintés années 70, presque psychédéliques parfois. Crepax dessine plutôt bien les corps de femmes, mais c'est à peu près tout ce qu'il dessine bien à mes yeux. Les visages sont déformés, les décors vides, les hommes difformes.
Je n'aime guère l'aspect visuel de la BD, donc.

Quant au scénario, déjà il faut voir que l'histoire est très longue (presque 200 pages). Et tout au long de ces pages, ce sont sans arrêt des soumissions, des tortures, des rabaissements de la femme au rang d'objet dont on use et abuse. Franchement, cela aurait plutôt tendance à révolter ma part féministe (je suis un mec féministe), mais c'est la réaction typique à cette oeuvre. Alors on peut essayer d'aller au delà, essayer de comprendre que O agit ainsi pour prouver l'amour profond qu'elle voue d'abord à son amant, ensuite à ses maîtres et maîtresses successifs, essayer d'imaginer que c'est un peu comme un amour religieux où les fervents croyants sont prêts à s'abaisser plus bas que terre pour prouver leur amour devant Dieu et les hommes. Mais non ! Vraiment pas ! Je n'arrive absolument pas à comprendre la pratique sado-masochiste et le plaisir qu'on peut trouver aussi bien à dominer qu'à être totalement soumis.
Résultat, le début de cette BD (comme pour le livre) est teinté d'un peu de curiosité pour comprendre pourquoi O s'abandonne ainsi, comment des gens peuvent-ils ainsi abuser de femmes soumises, etc... Mais très vite, je me suis vraiment lassé et tout au long de cette très longue histoire, j'ai peiné de plus en plus tandis que je perdais très vite mon envie de lire la suite.
Et puis côté érotisme, ben, il faut apprécier le SM pour apprécier cette histoire, donc moi ça ne colle pas.

Intéressant car c'est quand même une oeuvre à part et un manifeste sincère du Sado-Masochisme, mais hormis cela je n'aime ni le dessin ni le contenu de l'histoire.

Nom série  Mens Magna  posté le 05/01/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai un avis relativement similaire à celui de Picado ci-dessous.

Pour commencer, j'aime le dessin de sorel donc j'ai trouvé ces albums de bonne qualité visuelle même si je préfère d'autres oeuvres de Sorel. Ceci dit, avec de telles couvertures et un intérieur de cette qualité, ce sont des BDs qui font bien jolis dans une bibliothèque.

Concernant les histoires de chaque tome, aucune ne m'a vraiment marqué. En réalité, j'ai bien davantage gardé à l'esprit certaines images et planches que l'intrigue elle-même.
L'opposition entre le Bien et le Mal personnifiés ici par des sortes d'avatars de Dieu et du Diable qui discutent et se rencontrent comme des êtres humains vivants parmi les hommes, je ne trouve pas ça particulièrement original. Mais les voir agir de concert, avec bien sûr des crasses de l'un envers l'autre, pour contrer des initiatives humaines, je trouve ça déjà plus intéressants.
Pour autant, comme je le disais, il n'y a rien de vraiment transcendant des ces scénarios. Et au bout de 3 tomes, la série se termine sans que j'estime qu'elle n'arrive à une quelconque fin vraiment valable et marquante.

Nom série  La Vengeance du Comte Skarbek  posté le 05/01/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'ai été frappé par la beauté du dessin (de la peinture, en fait) dès la première case de la première page. Rosinski nous offre ici quelque chose de vraiment superbe. Hormis les visages que je n'apprécie que moyennement, les décors sont de vrais oeuvres d'arts, impressionnantes de beauté. C'est vraiment une belle oeuvre.
A cela s'ajoute un scénario qui, sans être particulièrement original, est très efficace et plutôt bon. Autant dire si tout cela se lit bien, étant presque aussi prenant que beau.
Moi, j'ai beaucoup aimé et je suis impatient de voir la suite.

Nom série  Le der des ders  posté le 04/01/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
A mi-chemin entre Nestor Burma et C'était la guerre des tranchées, Tardi réussit là une très bonne adaptation de roman policier.
Le rythme est bon, le dessin apporte quelque chose à l'histoire qui permet de dire que l'adaptation en valait la peine, il n'y a pas trop de dialogues (même s'ils sont assez nombreux mais moins que dans Nestor Burma, je trouve), bref ça se lit bien.

En outre, les dessins de Tardi sont vraiment superbes notamment en ce qui concerne les décors. On se balade dans le Paris de 1920 comme si on y était, et Tardi fait vraiment ressortir la beauté de lieux parfois tout simples.

Mais c'est côté scénario que je n'ai pas vraiment accroché. Le rythme de cette enquête policière n'est pas trop mauvais, mais je n'ai pas été captivé par son déroulement et surtout pas par son dénouement (je ne parle pas du dénouement dramatique de la BD elle-même, mais de la solution de l'enquête policière). Je m'attendais à quelque chose de plus original, de plus complexe et prenant dans la résolution de cette enquête. Au lieu de ça, je ne crois pas que je garderais beaucoup de souvenir de cette histoire policière.

Seules quelques belles images me resteront, à mon avis...

Nom série  Un Pacte avec Dieu  posté le 04/01/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
C'est pour moi aussi la première BD de Will Eisner que je lis. Mais autant je réalise que j'aime beaucoup son graphisme que je trouve très moderne, autant je n'ai guère apprécié les histoires de cette Bd précise.
Le côté positif, c'est que j'en ai appris un peu plus sur la vie dans le Bronx dans les années 30, ses anecdotes, ses habitants, etc...
Chaque histoire de cette BD ressemble soit à une fable urbaine soit à une tranche de vie d'un quartier ou de ses habitants. Ces histoires mélange le drame avec un humour assez discret et relativement incisif. J'en ai trouvé la narration plutôt bonne. Mais franchement je me suis ennuyé à la lecture de cet album. Aucune histoire ne m'a captivé, aucune ne m'a réellement plu, j'ai presque lu le tout avec un peu de peine. C'est pas le genre d'histoires et de Bd qui m'intéressent.

Nom série  Lincoln  posté le 04/01/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Après tous les avis positifs sur cette série, je me suis rué sur ces BDs dès qu'elles ont été achetées (sur ma demande) par la Bdthèque de ma boite. Mais j'ai été déçu.
J'ai vraiment été déçu par le tome 1. Ca se lit vite, les dessins me plaisent moyennement, le personnage de Lincoln ne m'a pas paru plus original que ça, et surtout, ben, je ne me suis pas marré. Je ne sais pas, je n'ai pas trouvé ça drôle, ni délirant, ni innovateur, ni rien. J'ai bien aimé certains passages comme lorsque Lincoln s'enfuit de sa ville et part vivre au grand air, à cheval, et qu'il gueule pour ci et ça, contre un papillon, parce qu'il pleut, etc... Mais globalement, ce tome 1 m'a franchement laissé froid.
Le tome 2 m'a davantage plu. Le diable ajoute une touche d'humour supplémentaire que j'aime assez, et cette fois, j'ai vraiment souri à certains dialogues entre Dieu et Lincoln. Et puis il se passe quand même nettement plus de choses que dans le tome 1 ce qui m'a moins donné l'impression d'avoir lu très vite une Bd un peu vide.
J'ai donc trouvé cette série relativement plaisante mais rien d'aussi hilarant et novateur que ce à quoi je m'attendais à la lecture des avis ci-dessous.

Nom série  Top 10  posté le 03/01/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
J'ai lu hier les 3 premiers tomes et là, paf, d'un coup, je lui mets la note maximale. En effet, cela faisait bien longtemps que je n'avais pas lu une BD avec autant de plaisir, sans lui voir le moindre défaut, et bien au contraire en lui trouvant un nombre énorme de qualités.

Le dessin est très bon, pour commencer. Détaillé, précis, bourré de détails et de clins d'oeil, joli, tout ce qu'il faut, quoi. Bon, j'ai eu un peu de mal au tout début avec les perspectives mais passé 20 pages, je n'ai plus eu aucun soucis du tout, bien au contraire.

Idem pour le scénario : il y a tellement de personnages, le monde imaginé là fourmille tellement dans tous le sens, que j'ai eu quelques tous petits soucis à m'y intégrer. Mais arrivé à la fin du premier chapitre, au quart du tome 1, j'étais parfaitement entré dans l'histoire, y prenant déjà le plaisir qu'il allait ensuite encore me procurer à chaque page, chaque dialogue, chaque chapitre.
On est loin des oeuvres sombres auxquelles Alan Moore m'a habitué (et que j'aime tout autant) : ici, le ton est léger, l'humour est très présent, et je me suis même pas mal marré. Et pourtant, cette part de légèreté s'intègre à la perfection avec des histoires policières presque banales si elles n'avaient pas pour protagoniste des dizaines de super héros, de dieux, de monstres, d'aliens, etc...
La structure du récit s'apparente énormément à celle de séries télévisées comme Urgences ou NYPD Blues : on suit à la fois les enquêtes et la vie privée de toute une équipe de policiers, sans jamais que le rythme ne baisse. J'ai été en permanence captivé, plongé dans ces histoires multiples et simultannées. Moore reprend à sa sauce nombre de références des comics et de l'imaginaire et les mélange pêle-mêle dans un fouillis qui prend une forme parfaite et m'a fasciné et vraiment ravi. C'est vraiment très bon au niveau du scénario, non pas parce que l'intrigue est complexe et forme un tout à la manière des Watchmen, mais parce que tout au long de la Bd on suit une multitude d'histoires toutes aussi prenantes, amusantes, attisant la curiosité ou le simple plaisir de suivre les personnages auxquels on s'attache très très rapidement.
Vraiment prenant, vraiment bien foutu, sympa, excellent !

D'ailleurs, le dessinateur et sans doute Moore au passage, s'amusent à glisser en permanence des clins d'oeil et autres personnages rapportés dans les décors et les rues bondées de Neopolis et d'ailleurs. On y retrouve par exemple (parmi beaucoup d'autres) Wallace et Gromit, Asterix et Obelix, Darth Vader, Donald, le légionnaire E.T. de Warner Bros, StarGate SG1 et même (et ça m'a surpris dans un comics) Ulysse 31 !

Nom série  Rising Stars  posté le 02/01/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Après qu'un vendeur me l'aie conseillé en même temps que Top 10 et The Authority, j'ai acheté les 3 tomes parus de cette série.

Ca commence pas trop mal avec le premier tome. Je n'aime guère le dessin qui est trop dans le style comics moderne (dessinateur de Witchblade et Fathom) avec des filles canons et des mecs façon mannequins ténébreux. Mais techniquement il est très correct. Quant au scénario, il a une touche d'un Watchmen de bas étage avec des meurtres dans une communauté de Super Héros et des flash-backs sur le passé de la plupart de ces super-héros. En définitive même s'il ne se passe pas grand chose de plus qu'une introduction aux personnages et au background dans ce tome 1, il laissait espérer quelque chose d'intéressant ensuite.

Mais les tomes 2 et 3 m'ont carrément déçu.
Le dessinateur laisse la main à un gars largement moins doué, qui réussit déjà à peine les visages de ses persos mais trace surtout ses décors à la règle, vides et moches. Bref, le dessin est moche mais dissimulé derrière une colorisation informatique qui n'est pas mauvaise.
Et puis côté scénario, on délaisse assez rapidement la semi-originalité du début pour sombrer dans des affrontements de super-héros ou de militaires pour finir dans le tome 3 dans une sorte de mauvais X-Men où les humains et les super-héros cohabitent dans la douleur et où il y a des gentils et des méchants super-héros qui se bastonnent pour des raisons pseudo-complexes. Les personnages deviennent caricaturaux, les rebondissements futiles, l'intrigue totalement déjà-vue, le dessin moche.
Bref, ça devient mauvais.

Nom série  Rails  posté le 31/12/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Note approximative : 3.5/5

Il y a pas mal de choses que j'ai beaucoup apprécié dans cette série.
Déjà son dessin, qui me rappelle pas mal celui de Gazzotti pour Soda que je trouve dynamique, clair et esthétique malgré ses rondeurs. Seul point faible, les personnages se ressemblent un peu tous et parfois on a un peu de mal à s'y retrouver.
Ensuite ce thème des pirates du rail associé à celui d'une civilisation noire opposée à une civilisation blanche, et la façon dont l'histoire se déroule dans cette série.
L'histoire est bien racontée, intelligemment, les personnages sont plutôt bons.
L'ennui, c'est que c'est quand même pas mal d'action, de suites de péripéties. Il n'y a pas, comme je l'aurais apprécié, une intrigue complexe qui se serait dévoilée au fur et à mesure. Comme dit en fin de tome 4, ça ressemble finalement plus à une parenthèse d'action dans la vie du héros, parenthèse un peu trop linéaire à mon goût.

Ceci étant dit, ça reste une BD de bonne qualité, agréable à lire, plutôt jolie et originale dans son background si ce n'est dans son déroulement.

Nom série  Les oubliés d'Annam  posté le 30/12/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Pas mal... Je n'ai pas été totalement captivé mais c'est une bonne BD.
Déjà le dessin est très bon. La colorisation aussi est bien faite mais j'ai eu quelques soucis à apprécier un grand nombre de choix de couleurs que je trouvais peu harmonieux voire trop pêtants par moment. Le décor comme ces couleurs ont une touche nettement "années 80" à mes yeux.
Ensuite le scénario est vraiment intéressant sur le plan Historique, avec cette page méconnue et peu reluisante de la politique étrangère Française. J'ai appris pas mal de choses lors de cette lecture.
Néanmoins, le scénario en lui-même ne m'a pas tellement accroché. L'enquête du journaliste, personnage principal de cette BD, se fait de manière bien linéaire et sans grand rebondissements. De même, l'intrigue et le thriller qui se noue autour ne m'a pas franchement convaincu, non pas que ce soit irréaliste mais parce que ça n'a pas grand chose d'original ni de vraiment prenant.
Dans un genre très similaire, cette fois en Algérie plutôt qu'en Indochine, je trouve que ces auteurs ont mieux réussi Azrayen en comparaison.

Nom série  Le quartier évanoui  posté le 30/12/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Note approximative : 2.5/5

J'ai un avis mitigé sur cette BD mais globalement j'ai quand même peiné pour la lire.
Les 100 premières pages ne m'ont guère captivé, notamment à cause de cet argot/dialecte que les auteurs nous ont inventé là pour les différents personnages et qui est parfois ardu à suivre d'autant qu'il y a pas mal de dialogues, mais aussi parce que l'histoire se traine un peu au départ.
Mais c'est dommage car le conte en lui-même est plutôt joli et j'ai bien apprécié le passage quand ils sont tous montés dans l'arbre. Pourtant à nouveau, j'ai des soucis avec la narration et je n'ai jamais vraiment réussi à entrer dans l'histoire, allant même jusqu'à m'arrêter deux fois en cours de lecture.
Il y a de bons côtés dans ce Conte en BD mais je trouve qu'il a été trop tiré en longueur et que la narration est plutôt poussive et l'histoire pas suffisamment captivante.

Nom série  The Authority  posté le 30/12/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Tome 1 :

Une très bonne surprise : cela faisait longtemps que je n'avais pas pris autant de plaisir à lire un comics. The Authority, du moins les épisodes de Quitely et Millar parus chez Semics, les seuls que j'ai lus, sont d'une qualité excellente.

Le dessin de Quitely est très bon. Dans la veine du dessin de comics moderne, un peu trop parfait et sans âme, il donne cependant un aspect visuel très appréciable à la série.

Mais l'important n'est pas là : c'est le scénario qui est excellent.
La base de l'histoire est on ne peut plus simple, voire conventionnelle : The Authority est une sorte de Justice League of America politiquement incorrecte. Elle se compose de :
- Jack Hawksmoor, le Dieu des villes, qui contrôle les cités et ne peut vivre en dehors.
- Swift, une jeune femme ailée pourvue de serres acérées.
- Le Docteur, le shaman héroïnomane de la Terre, qui peut transformer toute matière en une autre (et tue parfois ses ennemis en transformant leurs os en slips Calvin Klein).
- l'Ingénieur, une jeune femme au corps de métal liquide qui peut se transformer en toute sorte de machine ou arme.
- Apollo et le Midnighter, respectivement version dépravée et homo sexuelle de Superman et Batman.

Cette équipe de super héros là ne combat pas chaque mois un nouveau super méchant. Au lieu de ça, ils ont décidé de faire leur propre loi pour le Bien sur le Monde : ils s'en prennent aux dictateurs asiatiques, ils engueulent le Président des USA, ils interviennent dans les conflits armés, etc... Ils agissent plus ou moins pour le Bien, mais pourtant ce ne sont vraiment pas des gentils : ils prennent un vrai plaisir à massacrer leurs ennemis, ont une vie plutôt dépravée à base d'alcool, de sexe et de bagarres, quand ils ont vaincu un super-méchant, au lieu de l'éliminer, ils préfèrent l'embaucher pour qu'il bosse avec eux, etc...
Le traitement de cette BD m'a vraiment agréablement surpris : il mélange de vrais bastons entre super-héros comme on en voit dans tant de comics, avec des dialogues truculents, un sens du politiquement incorrect et du second degré excellent et des comportements des "héros" qui oscillent entre celui de Superman et celui de la Pro de manière tout à fait réaliste et intelligente.
En outre, l'humour des dialogues et de certaines situations m'a franchement fait rire. Du vrai bon second degré.

Franchement, j'ai vraiment beaucoup apprécié le tome 1 de cette série.

Tome 2 :
Tome 3 et 4 :

Maintenant, je dois avouer que les tomes suivants sont un cran voire deux en dessous à mes yeux.
Le tome 2 part dans un délire de pouvoirs ultra-puissants qui n'apporte pas grand chose à mes yeux.
Quant aux tomes 3 et 4, ils ont sans doute eu pour ambition de tenter de bousculer les lecteurs en faisant mourir tous les héros de The Authority et les faisant remplacer par une bande de peaux de vaches encore pire qu'eux (mais bien sûr, n'est pas mort ce qui à jamais dort, enfin je me comprends...). Le scénario tient sur 2 tomes et pourtant il n'apporte rien, les personnages ne sont pas attachants du tout, l'intrigue mauvaise. Bof.

Les tomes suivants ne sont donc pas du tout à la hauteur du premier.
Mais c'est une chance d'une certaine manière : le tome 1 formant une histoire complète; ceux qui veulent s'essayer à cette série peuvent donc se contenter de cet album là et au pire éviter les suivants.
(Pour info, les tomes 1 et 2 sont chacun des histoires indépendantes, les tomes 3 et 4 forment une histoire en 2 tomes)

Nom série  Le Dressage de Jane  posté le 30/12/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Mon avis rejoint ceux ci-dessous.
Oui, le dessin n'est pas mauvais, quoique certaines parties de l'anatomie, notamment masculine, soient plutôt ratées et moches à mes yeux.
Mais par contre, côté scénario, c'est plutôt nul. Le tome 1 et le tome 2 ont quasiment strictement la même histoire, avec les mêmes personnages, comme s'ils s'agissait de deux versions de la même histoire mais dans des décors et des circonstances légèrement différentes, comme si l'auteur avait voulu réécrire son histoire différemment. Pour autant, il n'y a pas vraiment d'idée à exploiter : l'histoire de chaque tome commence avec la même jeune femme soumise et docile dès le début qui se fait dès les premières pages dominer par les mêmes vieux moches autoritaires et puis le reste ce n'est plus que des scènes SM sans réelle originalité ni attrait.
Seul le dessin rattrape la qualité médiocre du scénario.

Nom série  Ne touchez à rien  posté le 29/12/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est suite à la lecture de l'avis ci-dessus, et parce que j'avais beaucoup apprécié Adam Sarlech de Bezian, que j'ai acheté hier soir Ne touchez à rien après avoir fait quand même trois librairies parce qu'il n'est pas si facile à trouver.
Je l'ai lu le soir même, me mettant dans les circonstances idéales pour apprécier une BD d'ambiance et un peu d'effroi, la lisant passé minuit dans un appartement vide et silencieux.
Et le résultat, c'est que je trouve cette BD pas mauvaise mais je suis légèrement déçu car j'en attendais déjà trop.

J'aime le dessin de Bezian. Il est ici tout à fait bon, mais je déplore légèrement la colorisation qui me parait bien terne comparée à celle d'Adam Sarlech. Cependant, il réussit toujours à instiller en moi une certaine peur notamment quand il dessine ce couple de vieux cadavres inhérent à la fameuse maison de cette BD. Pourtant, ces personnages m'ont nettement moins effrayé que la vieille dame dans sa cage de verre dans le tome 2 d'Adam Sarlech par exemple.

De même, l'histoire est plutôt bonne, narrée de manière agréable et intelligente, mais elle n'a pas su me marquer comme je l'aurais désiré. Je n'y ai trouvé ni une grande originalité, ni une réelle ambiance de terreur et d'effroi. Je n'ai pas réussi à pénétrer dans l'histoire comme je l'aurais vraiment souhaité, j'en suis resté la plupart du temps assez éloigné tant et si bien que je n'ai pas ressenti l'émotion qui aurait dû rendre ce livre de très grande qualité.

Globalement, c'est une Bd de bonne qualité que je ne suis pas mécontent d'avoir acheté, mais ce n'est pas la merveille d'ambiance à laquelle l'avis ci-dessous m'avait fait espérer.

Nom série  Star Academy  posté le 28/12/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Décidément, les adaptations BD d'émissions télévisées sont nombreuses ces temps-ci. Celle-ci, cette fois, est tellement un produit commercial que les auteurs ont préféré cacher leur nom derrière un simple "Studio D.".
Et ils ont eu raison : c'est nul !
Franchement, je m'attendais au moins à un sourire un peu lassé en lisant cette BD mais au lieu de ça, j'étais presque stupéfait tant le niveau de l'humour est ici totalement zéro, digne de gags comme en imaginent des gamins de moins de 10 ans qui veulent dessinouiller leur première BD ou inventer des blagues pour faire rire à la récré.
Côté dessin, le trait est plutôt correct, bien que les personnages soient nettement prépondérants au détriment de décors majoritairement vides. Mais des couleurs pétantes et trop variées gâchent l'aspect visuel déjà très moyen.
Et donc le pire, c'est vraiment le "scénario", l'humour qui est complètement, totalement pitoyable. Déjà vu, gamin, plat, nul, ce sont autant de mots qui me viennent à l'esprit vis-à-vis de la qualité de l'humour de cette BD. Même pas de vrais clins d'oeil à l'émission puisque les personnages sont inventés et rappelent juste de loin certains star académiciens réels, et que les situations sont tellement généralisées qu'elles auraient pu avoir lieu n'importe où ailleurs qu'à la Star Academy.
Si l'objectif commercial de cette BD était les jeunes enfants fans de la Star Ac', je ne suis même pas sûr que ceux-là soient assez gamins et de mauvais goût pour l'apprécier.

Nom série  Viol d'un couple  posté le 28/12/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
En fait, jusqu'à la moitié du 2e tome, je trouvais cette série érotique plutôt pas mal. Le scénario n'est guère original mais il est traité de manière assez excitante, les dessins sont relativement bons et ça se lit bien. Mais je dois avouer que la seconde moitié de cette série m'a un peu gonflé : ça tourne à l'explication de texte sur comment se passe une partouze et qu'est-ce qu'on peut y faire pour aller encore et encore plus loin dans le sexe à plusieurs. Quant au final de cette histoire qui se révèle dramatique, je l'ai trouvé plutôt mauvais.
Pas trop mauvais comme BD érotique mais pas assez pour la conseiller.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 230 240 250 260 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque