Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 5567 avis et 2115 séries (Note moyenne: 2.87)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Transformers  posté le 19/11/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Etant jeune, je n'ai jamais été fan des jouets Transformers et je me souviens à peine des dessins animés que je zappais rapidement. Maintenant, je trouve que les Transformers sont des jouets désuets datant d'une époque où les petits robots en plastique faisaient la joie de gamins qui ne connaissaient pas encore les consoles de jeu vidéo. Aussi ai-je été surpris de les voir adaptés dans une BD qui a toutes les allures d'une BD sérieuse. Je me suis dit qu'il y avait peut-être quelque chose de bon et d'original qui pouvait sortir de l'adaptation d'une série et de personnages aussi désuets. Ben non...

Le dessin de cette BD est très professionnel. Je ne me suis pas renseigné mais on dirait bien que cette BD est en fait issue d'un OAV Japonais au dessin travaillé et à la colorisation assistée par ordinateur, quelque chose qui doit donner très bien en vidéo, et qui, une fois adapté en BD, a un bon rendu même si les personnages sont un peu figés et la colorisation un peu artificielle.

Par contre, le scénario est vraiment médiocre.
Pour commencer, il faut comprendre qu'il s'est passé pas mal de choses avant cette BD. Les Transformers ont déjà vécu pas mal d'aventures sur Terre, sans doute le contenu des épisodes de dessins animés des années 80, et ils allaient pouvoir retourner sur leur planète d'origine à bord d'un vaisseau qui s'est crashé 3 ans avant le début de la BD actuelle. Mais maintenant, 3 ans plus tard, des méchants extrêmistes ont récupéré les méchants Transformers, les ont ranimés et les utilisent pour leurs basses actions. Sauf que le méchant Mégatron est encore plus méchant que les méchants et qu'il va se révolter et amener encore plus de destruction et de combats autour de lui. Heureusement, les gentils militaires et le gentil Spike vont eux aussi réussir à réveiller des Transformers, les gentils avec à leur tête Optimus Prime. Et voilà, le champ de bataille est prêt pour voir s'affronter les gentils robots contre les méchants robots.
Dans ce scénario, il y a pas mal de côtés ridicules. Déjà, le physique des Transformers eux-mêmes a énormément vieilli et autant ils pouvaient plaire à un gosse dans les années 80, autant ils font désuets et moches dans une BD au style manga moderne comme celle-ci. Ensuite, l'idée que les Transformers soient des extra-terrestres est passablement ridicule également : ben oui, tout le monde sait que sur une planète lointaine, les habitants ne peuvent qu'évoluer sous la forme de robots capables de se transformer en vieille jeep, en vieux camion ou en ambulance qui fait pin-pon. De toute façon, quelle importance qu'ils puissent se transformer : cette BD ne les utilise quasiment que sous leur forme robotique pour mieux les voir s'affronter à grands coups d'explosions.

Une BD bourrin, sans autre interêt de t'attirer la curiosité d'anciens amateurs des dessins animés quand ils étaient gamins.

Nom série  Lorna (Soleil Production)  posté le 19/11/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Cette BD me fait penser à un recueil de petites BDs amateurs sur fond de SF, le genre qu'un dessinateur doué mais sans réel maturité scénaristique pourrait publier dans un fanzine de fac.

Azpiri nous montre là qu'il sait assez bien dessiner, notamment Lorna évidemment qui a tous les atouts physiques pour plaire. Mais le dessin est inégal d'une histoire à l'autre, et il a une touche assez débutante sur certains récits. Au niveau colorisation, c'est son style typique également à base de couleurs pêtantes ou pastels. Cela donne parfois bien mais d'autre fois, les couleurs sont vraiment fouillis et ne vont pas du tout ensemble à mon goût.

Quant aux scénarios, ben, ils sont assez creux et rapidement résumés. De petites histoires de SF, avec une petite dose d'humour un peu bourrin, et pas mal d'érotisme surtout sur les dernières histoires. Tout est basé sur le personnage de Lorna, blond pulpeuse qui passe sa vie à poil ou les seins à l'air. Une sorte de mercenaire-pute de l'espace. Franchement rien de bien original, le genre même d'histoire qu'on imagine assez facilement issue d'un jeune amateur de SF, de jolies filles et d'action.

Une BD qui manque nettement de maturité et d'interêt même si le dessin et le personnage de Lorna suffise à aiguiser la curiosité du lecteur.

Nom série  Lorna (Albin Michel)  posté le 19/11/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Voilà de la BD populaire méridionale comme je ne l'aime pas : de l'action, des femmes girondes aux seins nus en permanence, de la science-fiction, un peu d'érotisme et encore de l'action.

Le style de dessin d'Azpiri se prête bien à la SF par son trait et par sa colorisation pastel. Je lui reprocherais cependant un manque de clarté dans sa mise en page et ses dessins, et un manque de profondeur dans la colorisation. Et une fois de plus, Azpiri dessine un très beau corps à son héroïne.

Maintenant, passant outre le dessin qui a un style bien à lui qui n'est pas si mal, le scénario est vraiment bateau. L'héroïne débarque dans un monde rendu sauvage et violent, montre ses seins, débrouille le mystère en quelques conversations, nous offre une petite scène lesbienne, se rend là où personne n'a osé se rendre avant alors que c'était la porte à côté, montre ses seins, et voilà en quelques minutes, elle sauve tout le monde. Ca manque d'originalité, ça manque d'humour et ça manque surtout d'un quelconque interêt.

Se lit pour passer le temps si on n'a vraiment rien d'autre à lire.

Nom série  Folies Erotiques  posté le 19/11/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Des petits contes mêlant un peu d'érotisme, d'histoire et pas mal de fantastique. L'on y suit successivement Marco Polo, Léonard de Vinci, un conquistador et une équipe d'archéologues en Arabie dans des aventures où magie et onirisme se mêlent aux fantasmes et aux femmes nues.

Le dessin d'Azpiri n'est pas mauvais mais par contre sa colorisation est par trop artificielle, avec forces couleurs pastels et pêtantes. Ces couleurs sont telles qu'on se croit plus dans un récit de science-fiction que dans un décor historique. C'est un style teinté du genre des posters des années 80. Les corps des femmes y sont beaux mais cela ne suffit nullement à me faire apprécier le tout.

Quant aux histoires, si elles avaient un peu d'interêt, il est totalement détruit par une narration confuse, empressée et qui m'a rebuté en tant que lecteur. L'érotisme y est annexe comparé au côté fantastique ou dramatique de ces petits contes de faible qualité. Je n'ai pas été intéressé par ma lecture et n'ai pas été mécontent d'arriver en fin d'album pour passer à autre chose.

Nom série  Un Monde étrange  posté le 19/11/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un album qui, à mes yeux, a des airs de contes noirs et underground.
Underground par le dessin car le style de Mezzo est assez particulier et sombre. Maniant bien le noir et blanc, le dessin n'est pas très beau en lui-même mais il est excellent pour donner une âme et une ambiance au récit. C'est une ambiance sombre, légèrement glauque, forte, qui colle à merveille avec les récits.
Les histoires courtes de cet album sont en effet noirs, c'est le moins qu'on puisse dire. Assez originaux, relativement bien construits et narrés, ils sont agréables à lire et prenants pour qui aime les contes noirs. Certains jouent sur une surprise en fin de récit à la manière de certaines histoires noires d'Alfred Hitchcock, surprise qui hélas ne fonctionne pas toujours très bien. Mais globalement, l'ambiance, l'originalité des contes et leur relative force rendent cette BD de bonne qualité et intéressante.

Nom série  Le Chant des Stryges  posté le 19/11/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Depuis le temps que j'entendais parler de cette BD, j'en attendais quand même pas mal. Je n'ai pas vraiment été déçu, juste... un peu indifférent au final.

Côté dessin, rien à dire. Je ne fais pas une passion du style de Guerineau que je ne connaissais pas, mais il est techniquement bon et colle très bien à l'histoire.

Côté scénario maintenant, il est également techniquement bon si je peux m'exprimer ainsi pour un scénario. Il est bien construit, se lit très bien et ne présente pas d'invraisemblance. Mais je suis déçu parce que ce qui fait la trame du récit, le mystère des Stryges, m'a laissé vraiment indifférent. Je m'attendais vraiment à être captivé, à vouloir à tout prix découvrir le mystère de créatures incroyables et de leurs intrigues indicibles, mais au lieu de ça, j'ai ressenti les stryges comme bassement terre à terre, des créatures un peu bourrins et dont le mystère résidait simplement dans le fait qu'elles se cachaient aux yeux des humains et manipulaient les puissants. Ca fait une intrigue correcte pour une série mais rien d'aussi fascinant et occulte que je l'espérais. Reste donc l'aspect thriller et action qui est bien réussi, mais comme ce n'est pas ma tasse de thé personnellement, cela ne suffit pas à me charmer.

Une série où thriller et fantastique s'imbriquent pour donner quelque chose de sympathique mais rien de formidable à mon goût.

Nom série  Les voisins (Vents d'Ouest)  posté le 17/11/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Les enfants turbulents, le voisin dragueur, le couple qui s'engueule, les étudiants bruyants, les commères curieuses et bavardes comme des pies, cette BD reprend l'ensemble des voisins les plus caricaturaux qu'on puisse réunir ensemble dans le même... voisinage. Avec une telle variété de personnage, les gags portent sur des sujets assez hétéroclites.
Malgré cela, nombre de gags sont redondants : le sujet du téléphone arabe et de la déformation de l'information quand une rumeur circule entre voisins est par exemple repris plusieurs fois. Et surtout, et là peut-être que ça tient à mon goût uniquement, aucun de ces gags ne m'a fait rire. J'ai trouvé l'humour forcé, artificiel tout en reprenant des trames de gags usés jusqu'à la corde. Bref, ça ne m'a pas fait rire même si j'ai relativement apprécié le grand éventail de thèmes traités en rapport avec le voisinage.

Quant au dessin, il est sans surprise pour une BD d'humour mais je ne le trouve pas franchement réussi non plus. Je le trouve un peu trop épuré, trop anguleux. Rien de répréhensible mais je n'aime pas trop personnellement.

Nom série  Les Rugbymen  posté le 17/11/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Note approximative : 2.5/5

Je suis un peu indulgent avec cette série parce que j'aime bien le rugby et je trouve les personnages relativement sympathiques.

Le dessin de Poupard est ultra-classique dans la veine BD d'humour. Sans particularité, il se lit très bien et convient parfaitement à la série sans pour autant briller par sa maîtrise technique ou son originalité.

Quant au scénario, il est en demi-teinte. Certains gags jouant sur le côté sympathiquement bourrin des rugbymen me font souvent rire ou au moins sourire. Mais il y a un bon nombre de gags qui sont franchement... mauvais ? Disons surtout qu'ils ne sont vraiment pas drôles et font disparaitre le sourire que j'avais pu avoir sur la planche précédente par exemple.

Bref, peu d'originalité pour cette série d'humour qui ne casse pas des briques mais attire assez le sourire par certains gags et personnages sympathiques.
A réserver aux amateurs de ballon ovale qui ne cherchent pas la perle en matière de BD.

Nom série  Révolution  posté le 16/11/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai un avis rigoureusement identique à celui de Arzak : cette BD n'est pas vraiment une BD érotique, et l'érotisme qu'on y trouve est même franchement dispensable. Cet album est dans la veine de ces BDs de Manara que je trouve un peu délirantes, comme Courts métrages par exemple, où le récit ne s'encombre pas de vraisemblance ni d'une fin digne de ce nom.

L'idée de cette BD est une critique violente de la télévision et de ce monde de stars privilégiées et fortunées qui sont comme autant de nobles aristocrates coupés du monde au moment de la Révolution Française. J'apprécié le caractère violemment direct et furieux de la dénonciation que Manara fait de ce star-system de la télé qui, moi aussi, me répugne. C'est une accusation un peu naïve mais efficace et assez joussive quand on voit les présentateurs vedettes et autres directeurs d'antenne se faire guillotiner allègrement.

A côté de ce discours plein de bon sens et de défoulement intellectuel, Manara nous colle cependant une histoire bidon d'une jeune danseuse prise dans la tourmente de cette étrange révolution, avec comme à l'habitude de Manara une jupe très courte montrant régulièrement les parties intimes de sa belle héroïne et une part d'érotisme dont on aurait pu au final largement se passer dans le récit.
Manara dessine toujours des femmes aussi superbes, des hommes pas trop mal mais des décors (surtout les décors urbains) assez ratés. Ceci dit, c'est vrai que la seule présence d'aussi belles femmes dans son récit et la promesse de les voir dénudées amène plus facilement le lecteur (mâle) à lire sa BD qui sans cela aurait eu du mal attirer par la seule promesse de sa réflexion sur la télé-spectacle et le star-system.

Une BD qui se fond dans la masse des BDs de Manara de petite qualité au niveau scénario et au dessin agréable, mais une BD qui se détache quand même un peu du lot par l'interêt défoulatoire de sa critique de le show-business.

Nom série  Les malheurs de Janice  posté le 16/11/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Depuis le temps que j'entends parler sur ce site des fameux Malheurs de Janice, je m'attendais à une lecture assez exceptionnelle dans un sens ou dans l'autre. Mais au final, bof...

Je ne suis définitivement pas amateur du tout de scènes sado-maso. Et pourtant cette série commence assez soft puisque, même si elle n'a guère le choix, l'héroïne de la série est plus ou moins consentante pour supporter les humiliations et coups de fouet que des aristos imbus d'eux-mêmes lui prodiguent avec sadisme. Mais même avec une femme consentante, l'humiliation et la douleur n'ont jamais été à même de m'émoustiller. Ensuite, au fil des tomes, cela tourne au manuel de torture sexuel et de soumission de la femme et là, personnellement, je décroche totalement. Le récit n'apporte rien d'original ni d'intéressant.

Alors certes Von Gotha s'y entend pour dessiner des corps de femmes et des parties intimes féminines. Mais d'un autre côté, il est assez nul quand il s'agit de représenter un sexe masculin (un manche à balai avec une boule au bout ?). L'ensemble n'est visuellement pas suffisamment réussi pour me permettre d'apprécier uniquement l'aspect esthétique de ces albums.

Nom série  Daddy  posté le 15/11/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'avais lu le livre Daddy il y a bien longtemps et ai été vraiment surpris de le voir adapté en BD : je ne pensais pas le succès de ce livre suffisant pour en faire une adaptation. Cette adaptation se comprend cependant du fait que c'est l'auteur du roman lui-même qui a réalisé le scénario de la BD.

Au dessin, nous avons René Follet qui est spécialiste du dessin réaliste, dans une veine proche du style de Eddy Paape (Follet a d'ailleurs travaillé également sur la série Valhardi). Il faut aimer ce style classique et réaliste. Personnellement, je trouve que ça donne un air vieillot à la BD et je n'aime pas vraiment même si je n'ai pas de réels reproches techniques à formuler.

Concernant l'histoire maintenant, c'est une course-poursuite entre l'Allemagne et les Etats-Unis avec la particularité d'avoir pour personnage principal un enfant surdoué qui doit échapper à ses poursuivants nazis. La base de l'intrigue est assez complexe puisque basée sur des questions financières de détournements de fonds et autres, mais le récit ensuite n'est plus que la fuite du jeune Thomas, la poursuite de celui-ci par la Gestapo et la recherche du père de Thomas pour retrouver son fils et le protéger. C'est un thriller efficace même si le passage en BD brise un peu le dynamisme et la force du roman pour en faire quelque chose d'assez classique et sans grande surprise.

Je n'en conseille pas l'achat car je n'aime pas le dessin et je ne suis pas amateur de thriller historique, mais je n'en déconseille pas la lecture.

Nom série  Orn  posté le 15/11/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
L'idée de base de l'esprit d'un chien transféré dans le corps d'un jeune homme avait suffi à me pousser à me procurer cette série pour la découvrir. Mais le résultat en est décevant...

D'abord, le dessin est franchement très moyen. Presque amateur pour le premier tome, il s'améliore ensuite mais ce sont alors les couleurs qui vont être de pire en pire. Bref, globalement, la série est assez moche et certains passages sont même désagréables à lire (le tome 5 par exemple m'a franchement déplu visuellement parlant).

Ensuite l'histoire a des côtés vraiment naïfs. Le décor de base du méchant sorcier du feu qui veut devenir le tyran du monde et poursuit le pauvre Orn avec ses vils démons, ce n'est déjà pas bien original. Ensuite le traitement du personnage d'Orn, le chien dans un corps d'humain qui en réalité devient complètement humain en quelques temps à peine se rapproche du grotesque : il se souvient des paroles qu'il a entendues quand il était chien alors il peut les répêter quand il est devenu humain, il mêle l'intelligence de l'humain à la sensibilité du chien, etc...
La reflexion qui est levée sur le droit à la vie de tout être même du chien et sur l'égoïsme de celle qui voulait à la base protéger son fils en séparant le corps et l'esprit du chien a un petit peu d'interêt mais une fois de plus, c'est traité avec trop de naïveté pour vraiment convaincre.

Bref, une série très moyenne qui peut permettre de passer le temps à condition de vraiment en demander peu au dessin et au scénario.

Nom série  Mr Wens  posté le 15/11/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les enquêtes de Mr Wens mêlent une ambiance de mystère en huis-clos à la façon de Agatha Christie (ce qui n'est absolument pas pour me déplaire) avec un peu plus d'action policière (ce qui ajoute un peu de modernité mais dont je ne suis pas pour autant particulièrement amateur). Globalement, les intrigues sont assez prenantes et bien construites. La narration est assez bonne et ne pêche pas par un excès de dialogues ou de narration.
Il manque cependant nettement une touche de fantaisie ou d'originalité dans ces récits qui se révèlent très basiques. Et surtout, A-P Duchâteau fait se terminer les histoires avec les mêmes défauts que les albums de Ric Hochet, c'est-à-dire que le dénouement est très rapide et sans réel interêt comparé au reste de l'intrigue. L'explication finale de l'enquête tient à peine sur la page de fin tellement elle est rapidement abordée pour en venir au plus vite au mot "Fin". En bref, même si le lecteur est assez captivé par les enquêtes, à mon goût le soufflé retombe mal sur la fin.

Concernant le dessin, pour sa part, il est sans défaut. Ligne claire, style classique, sobre et sans originalité, il a le mérite de bien fonctionner et d'être assez plaisant à lire.

Nom série  Le Marquis  posté le 14/11/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
De la collection BDétectives, Le Marquis est sans doute la seule série qui soit une création originale pas une adaptation de la littérature policière classique.

L'ambiance fleure bon les années 50 avec l'argot des banlieues et les histoires policières où se mêlent milieu de la pègre et détectives privés.

Le Marquis s'inspire nettement de Gil Jourdan tant dans le dessin de Delvaux qui semble chercher à s'approcher de celui de Tillieux, que dans le personnage du Marquis, son assistante, ses fréquentations et le milieu dans lequel il enquête. Le dessinateur pousse d'ailleurs le clin d'oeil jusqu'à insérer Gil et Libellule dans une case du tome 1.

L'intrigue, pour sa part, est relativement bien construite mais pas vraiment prenante. L'enquête suit son bonhomme de chemin, sans invraisemblance ni rien de rédhibitoire, mais à nul moment je n'ai été captivé par le récit ni épaté par sa résolution.
Le scénariste étant amateur de voitures, les intrigues des 2 albums portent globalement sur le milieu des voitures et des garagistes, ce qui donne une petite touche d'originalité au récit mais sans plus.

Une BD policière avec un peu d'action sans grande nouveauté mais pas déplaisante à lire.

Nom série  Fantômas  posté le 14/11/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
De toutes les séries de la collection BDétective, c'est la première fois que je trouve le dessin aussi bon. Bien sûr, le dessin de Laverdure n'est pas exempt de certains défauts, mais il parait jeune, dynamique, très agréable à lire.
A cela s'ajoute une narration qui est également l'une des plus fluides des BDs de la collection BDétective, et cela donne donc une série vraiment plaisante à lire.
L'adaptation du roman en BD a été bien réalisée car on ne croule pas sous les textes et la narration comme dans d'autres adaptations moins réussies.

Maintenant, concernant le scénario, même si l'ensemble se lit bien et est joli, je ne l'apprécie pas plus que ça.
Déjà, le personnage de Fantômas que je ne connaissais que par les films avec De Funès est nettement moins sympathique que dans sa version moderne. C'est un véritable assassin qui n'hésite pas à faire trancher la gorge à des innocents pour arranger ses petites affaires. Loin d'un gentleman cambrioleur à la Arsène Lupin, c'est un vrai salaud que j'ai du mal à apprécier même en tant que personnage de fiction.
Quant aux récits adaptés ici en BD, ils ne sont pas véritablement prenants, jute représentatifs d'une oeuvre du début du siècle qui a assez mal vieilli.

L'adaptation et le dessin sont bons et réussis, mais le récit de base tel qu'il est adapté n'a rien de formidable à mes yeux.

Nom série  Biggles  posté le 14/11/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Effectivement, la première chose à laquelle on pense avec la série Biggles, c'est à la série Buck Danny, mais Biggles se classe sans doute parmi les albums les plus réussis de Buck Danny. Les amateurs d'aviation, d'enquête policière ou militaire ayant pour thème les avions et aussi un peu d'action seront ravis.

Le dessin est tout à fait correct. Très bon pour ce qui concerne la représentation des avions, les personnages et décors pour leur part ont l'efficacité d'un classicisme réel sans fioriture mais sans vrai défaut non plus. Rien d'innovant ni de particulièrement notable dans le dessin, mais un visuel de bonne qualité.

Quant aux scénarios, ce sont des adaptations de romans bien construits, intelligents et intéressants. Je reprocherais aux scénarios de chaque tome leur côté un peu allourdis en termes de dialogues et trainant un peu en longueur, mais cela provient de l'adaptation du roman en BD, et inversement cela devrait contenter les amateurs de ce type d'histoire qui pour le coup en ont plus à lire à chaque tome.

Aucun défaut réel pour cette série d'aventure classique à tous points de vue, juste pour ma part un interêt un peu moyen puisque, sans originalité, ce type de sujet aventure/action/aviation ne me captive pas plus que cela.

Nom série  L'univers des Super-Héros DC par Alan Moore  posté le 10/11/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai adoré tout ou à peu près tout de l'oeuvre d'Alan Moore. En outre, je m'intéresse beaucoup ces derniers temps à la culture Comics des super-héros DC et Marvel, culture que je découvre seulement depuis quelques ans. Dans ces conditions, j'ai peu hésité à acheter cette anthologie des oeuvres d'Alan Moore chez DC Comics dans les années 80. Je voulais voir ce que cet auteur de génie avait pu imaginer pour des séries aussi classiques que Superman et Batman.

Alors, le résultat ?
Ben c'est pas mal mais rien de vraiment transcendant.

Côté dessin, nous avons différents dessinateurs allant de l'ultra-classique de la veine comics propre et net jusqu'au dessin plus torturé proche du style de certains albums de Sandman, en passant par l'inévitable Dave Gibbons. Rien d'exceptionnel dans ce dessin mais pas moche du tout.

Concernant les scénarios maintenant, ils se lisent bien mais ne marqueront pas vraiment le lecteur. Pour l'exemple, la première histoire de Superman se veut évènementielle "la fin de Superman !" mais se révèle assez bidon au niveau de l'intrigue et de sa finalité. Les autres histoires ne sont que des histoires assez classiques des héros DC, presque des tranches de vie (notamment l'histoire assez courte de l'Archer Vert par exemple). Hormis l'histoire de Gueule d'Argile et de Batman sur la fin qui est un petit peu originale, le reste n'est pas à la hauteur des autres oeuvres de Alan Moore.

Ca se laisse lire, surtout pour un curieux comme moi de l'univers DC et des oeuvres d'Alan Moore, mais nul besoin d'acheter cet album assez cher : je doute avoir envie de le relire avant longtemps.

Nom série  Période Glaciaire  posté le 10/11/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Jusqu'à présent, je n'avais jamais été pleinement satisfait par une BD de Nicolas de Crécy : son dessin me charmait toujours, mais ses scénarios ne me plaisaient pas suffisamment pour ne pas regretter mes achats tels que Foligatto ou Salvatore. J'ai donc longuement hésité avant d'acheter cette BD phare du renouveau de Futuropolis. Mais finalement, la beauté de la couverture et les promesses du scénario m'ont fait craquer et je ne m'en plains pas.

Comme je le dis, je trouve la couverture superbe. Les couleurs, la composition, le dessin, à elle seule, cette couverture me séduit et me fait apprécier mon achat. Concernant le dessin des planches elles-mêmes maintenant, j'ai été un petit peu déçu par l'apparente "facilité" et le côté un peu brouillon du trait notamment quand il s'agit de représenter les personnages. Néanmoins, ce trait que j'aurais voulu un peu plus travaillé se révèle très réussi dans l'ensemble et à nouveau les excellentes compositions et couleurs donnent une vraie beauté à ces planches. Bref, c'est visuellement un bel album.

Concernant le scénario maintenant, il a le mérite d'être véritablement original et amusant : une équipe de scientifiques (dont des chiens génétiquement modifiés) trouve dans quelques centaines d'années les vestiges oubliées du Musée du Louvre et imagine, avec une foule d'erreurs, la civilisation qu'impliquent ces oeuvres artistiques d'un autre âge. La narration est simple et efficace, pas de digression dans l'absurde ou l'onirique comme celles qui m'ont un peu lâché en tant que lecteur sur d'autres oeuvres de De Crécy. Les personnages aussi sont simples et sympathiques, avec une affection particulière pour le personnage du chien Hulk. En outre, l'humour ne manque pas et rend la lecture bien agréable.
Le scénario enfin, dans son ensemble, se lit bien et est agréable même si l'aspect "oeuvre commandée par le Louvre" ressort un petit peu par moment, notamment concernant l'histoire du déménagement des oeuvres du musée durant la Seconde Guerre Mondiale. La fin de l'histoire part un petit peu en queue de poisson onirique mais rien qui me gâche mon plaisir de lecture.

Pour finir, je voudrais insister sur la beauté de l'objet en lui-même. Pour un prix tout juste supérieur à une BD classique, Futuropolis nous offre une BD d'une qualité physique formidable. Le papier, la couverture, les pages de garde sont d'une épaisseur, d'une beauté et d'une qualité exceptionnelle. J'aimerais véritablement voir davantage de BDs publiées avec un tel soucis de la qualité physique, un soucis qui à lui seul rehausse la valeur de la BD et ma satisfaction de l'avoir achetée.

Superbe objet, dessin excellent, scénario original et amusant même si présentant quelques petites lacunes : à conseiller fortement !

Nom série  Bruno Brazil  posté le 05/11/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette série n'est pas tout à fait d'un genre qui me plait vraiment mais, comme très souvent avec les séries scénarisées par Greg, elle a de nombreux côtés particulièrement intéressants.

Déjà, il s'agit là de la série précurseur de XIII. C'est en effet la série qui a lancé Vance dans le domaine du dessin réaliste d'action et d'espionnage. Personnellement, je n'aime pas le dessin de Vance que je trouve froid, souvent moche et bien souvent avare de décors. Mais c'est un dessin qui colle exactement à l'image de la série.

Ensuite, et là aussi comme dans la très grande majorité des BDs de Greg, chaque tome de cette série raconte des histoires très différentes les unes des autres, même si elles ont toutes un petit accent de déjà-vu pour les amateurs de livres ou de films d'action et de suspense.
Les quatre premiers tomes de la série sont assez naïfs dans leur récit. Partant initialement sur des scénarios à la James Bond, avec un Bruno Brazil solitaire en costard cravate fréquentant casinos et hotels chics, les histoires ont ensuite rapidement pris une tournure à la Mission Impossible avec l'apparition du "Commando Caïman", groupe hétéroclite d'aventuriers sous les ordres de Monsieur Phelps/Bruno Brazil.
Mais à partir des 5e et 6e tomes, la série prend une tournure largement moins naïve pour l'époque. Les scénarios deviennent plus humains mais aussi plus noirs, les héros meurent ou trahissent, le "Commando Caïman" et son chef sont discrédités, et le tome 9 verra une sorte d'aboutissement de la série dans une mission inutile au cours de laquelle la quasi totalité du Commando sera décimée pour... rien.

Bref, une série d'action/espionnage qui, même si elle a vieilli et n'est pas toujours vraiment captivante, ne manque pas d'interêt pour l'époque et pour son originalité au fil des tomes.

Nom série  Edmund Bell  posté le 20/10/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Pas mon genre de BD, ça...

Déjà j'aime très moyennement le dessin. René Follet a un style réaliste que je trouve très proche de celui de Vance. Les planches ont un aspect très vieillot comme les vieilles BDs d'aventure : ce n'est pas ma tasse de thé.

Ensuite, concernant les scénarios, nous avons deux types d'histoires à mes yeux.
Les premiers tomes qui sont de vrais enquêtes façon "Sherlock Holmes" à la différence près qu'une part de fantastique s'inscrit dans l'intrigue. Mais ces enquêtes sont plus basées sur le mystère, l'aventure et même l'action que sur une résolution intelligente. Le dévoilement de l'intrigue est en effet un peu naïf et assez désuet.
Les deux tomes "l'ombre rouge" et "l'ombre noire" forment par contre une vraie histoire d'aventure à la façon d'un Bob Morane avec des combats contre les méchants Nazis, un dangereux homme-singe, des voyages au fin fond de la Sibérie, de la magie, du fantastique, etc... Mais à nouveau, le style est très désuet et l'histoire assez naïve, comme issue d'une époque dépassée du roman d'aventure.

Ca pourrait plaire à certains nostalgiques mais personnellement la naïveté du récit et le réalisme "moche" du dessin ne me plaisent pas.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 230 240 250 260 270 279 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque