Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 603 avis et 150 séries (Note moyenne: 3.54)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  De Gaulle à la plage  posté le 07/12/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Je viens d'achever "De Gaulle à la plage" de Jean-Yves Ferri, et j'avoue avoir été conquis en le feuilletant dès la lecture en librairie.

Je fais pourtant partie d'une génération possédant les mémoires du général de Gaulle et qui a acheté quasi impulsivement "de Gaulle, mon père", entretien entre Michel Tauriac et l'amiral Philippe de Gaulle -auprès duquel mon grand père fut compagnon d'armes pendant la dernière guerre-.

Malgré le côté sulfureux et satirique de Ferri, en aucun cas, je n'ai trouvé une offense voire une insulte envers de Gaulle.
Au contraire, j'ai ri tout au long de cette bande dessinée, construite en courts strips, comme Le Retour à la terre.

Ce livre est annoncé dans la presse spécialisée depuis quelques mois, et j'avais la ferme intention de zapper cette bande dessinée, que je pensais simpliste voire vulgaire mais je me suis trompé.

En la lisant, vous rirez avec les retrouvailles du grand Charles avec un Churchill vieillissant, ou encore vous serez ravi de retrouver les réparties du grand homme avec tante Yvonne, ou avec son grand dadais de fils.

Bref, un album jubilatoire que je recommande vivement à tous.

En outre, les éditions Dargaud nous offre un album de la collection "poisson pilote" dans une qualité éditoriale assez inhabituelle et fort luxueuse pour cette collection.

Nom série  Arctica  posté le 02/12/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J’ai lu ici ou là quelques réserves sur cet album.

Derrière une couverture, qui fait songer évidemment à la série Golden City, on découvre une aventure originale mêlant science fiction, écologie et espionnage.

Même si j'ai trouvé quelques longueurs dans la narration, comme la façon un peu lourde et naïve de présenter la pénurie d'eau par Mismy (un encart certes long aurait suffit), mais aussi la "conversation de Dakota " avec son X27, j'ai totalement adhéré à cette histoire qui fait une part belle, en outre, à un nombre impressionnant de moyens de transports futuristes.

J'ai découvert Pecqueur assez tard (j'ai seulement lu Golden City lors de la parution de l'intégrale réalisée pour les 20 ans de Delcourt) et j'avoue que je retrouve les thèmes développés dans sa série phare.
Donc, les inconditionnels ne seront pas déçus.

Nom série  Les Aigles de Rome  posté le 27/11/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Evidemment, on ne peut que faire le rapprochement de cette bande dessinée avec Murena, série au succès croissant. Mais si l'Empire Romain est le décor de ces aventures, l'histoire est tout à fait différente.

Bien que reposant sur un scénario de "déjà vu" ce premier opus est très agréable à lire.
Car Marini, ici seul aux commandes, nous offre un dessin toujours aussi soigné. Comme dans ses précédentes séries (Rapaces, ou Le Scorpion), il ne peut pas s'empêcher de nous livrer quelques scènes érotiques dans cet album.

La seule chose qui m'a gêné, ce sont les dialogues un peu trop contemporains. Les "merde", "petit connard", "ta gueule", "fils de p..." et autres amabilités fusent dans cette histoire. (Il manquait un " nique ta m..." et le tableau eut été parfait).

Lecture agréable, et j'attends évidemment la suite.

Nom série  Le Protocole du tueur  posté le 10/11/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voir Didier Convard s'éloigner de l'ésotérisme pour aborder un polar est pour moi une bonne surprise. Car si je ne suis pas un grand fan du dessin de Denis Falque, loin s'en faut, le scénario est prenant, et emprunte des éléments à des évènements récents et connus de tous (je pense notamment à l'affaire Allègre de Toulouse).

Prévue en deux volumes, l'histoire , si elle ménage des surprises et rebondissements , est assez bien bouclée dans ce premier volume, ce qui nous permet de ne pas attendre avec angoisse le second opus et de souffler un peu au final de cette lecture prenante.
Cette bd est très bavarde (d'ailleurs la couverture annonce "la couleur") mais j'ai pris un réel plaisir à la lire.

Un grand défaut que l'on peut attribuer à Didier Falque est qu'il ne sait pas dessiner les femmes (tout comme Hermann dans son dernier album Afrika) qui manquent vraiment de féminité, de séduction.

Note : 3,5/5

Nom série  Siegfried  posté le 10/10/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Comme beaucoup, c'est avec une certaine impatience et appréhension que j'attendais le dernier album d'Alex Alice, qui porte sur un sujet assez difficile d'accès : le mythe de Siegfried.
Mes souvenirs sur cette légende remontent à assez loin, et sont plus tournés vers mes souvenirs cinématographiques (comme le film de Fritz Lang) que vers l'opéra de Wagner.
Malgré la difficulté à laquelle s'est attelé Alex Alice, il faut avouer que ce premier album d'une trilogie est véritablement superbe. Même si les décors sont moins fouillés que dans Le Troisième Testament, Alex Alice, ici seul aux commandes a su faire ressortir une atmosphère particulière propre aux légendes nordiques.

Car, on l'attendait au tournant notre Alex Alice !
Comme il le dit, dans l'excellent dossier qui accompagne cette édition spéciale, ce tome oscille entre Le Livre de la jungle (il a d'ailleurs gommé toutes références aux ours de la légende de Siegfried, en les remplaçant par des loups) et Le Seigneur des Anneaux.
Et ce ne sont pas les seules références que propose Alex Alice dans son adaptation de l'oeuvre wagnérienne puisque certains de ces personnages, et non de moindres, s'inspirent directement de Dark Crystal, un film que j'avais adoré à l'époque.

Mention tout à fait spéciale aux Editions Dargaud qui nous livrent là une magnifique édition spéciale de 150 pages, avec un dossier doté de nombreuses iconographies de grande qualité, illustrant une interview passionnante d'Alex Alice sur sa nouvelle série (Il faut noter que le tome 2 sortira dans les mêmes conditions).

Cet album était l'évènement attendu de la rentrée et l'auteur, tout comme l'éditeur ont été à la hauteur de ce que j'attendais.

Une des bds incontournable de ce trimestre.

Nom série  L'Etoile du soldat  posté le 22/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Fan de Réné Follet, j'ai acheté l'étoile du soldat scénarisé par Christophe de Ponfilly (mort en 2006).

René Follet retrouve une nouvelle fois la Russie (voir Les Aventures d'Ivan Zourine éditées aux ronds dans l'O) mais à une époque plus récente, une époque que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître, celle de l'occupation de l'Afghanistan par les troupes soviétiques.
A travers Nikolaï, nous vivons la période du service militaire des jeunes appelés dans la glorieuse armée Rouge, leurs malaises et leur mal de vivre.
La peur au ventre, Nikolai se retrouve dans un monde étranger avec les moudjahiddines du peuple, le commandant Massoud et des gradés soviétiques dépassés par les évènements.

Evidemment, à la lecture de cette bande dessinée, on ne peut que songer au Photographe ou encore à La Guerre d'Alan.
Un formidable témoignage sur une sale guerre, une de plus.

Nom série  La Ligne de fuite  posté le 15/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Les éditions Futuropolis ont encore frappé très fort avec ce livre. J'ai tout de suite été séduit par les dessins à l'aquarelle de Benjamin Flao. Il est aussi à l'aise pour illustrer le Paris de la fin du XIXème que la ville d'Aden, accablée par la chaleur. (C’est d'ailleurs là pour moi ses plus belles pages de l'album)

Oscillant entre histoire vraie et romanesque, cette aventure vous tient en haleine jusqu'au bout des 108 pages où nous suivons Adrien, poète raté, de Paris à Aden. Certains partent à la recherche du temps perdu, mais lui, plus modestement, a décidé de seulement partir à la recherche de Rimbaud. On y croise évidemment la soeur de Rimbaud, Isabelle, qui à la mort de son frère "allait désormais veiller au grain de manière tatillonne et intransigeante... et opposer, au cours des années suivantes, une résistance déterminée à tous ceux qui se montraient désireux d'écrire sur le poète ou de publier des éléments de son oeuvre", comme l'écrivait justement Jean Jacques Lefrère dans son remarquable et, à ce jour inégalé, " Arthur Rimbaud "(Fayard , 2001), ouvrage cité dans le très bon dossier constitué en fin d'album.

Mais on croise aussi Verlaine, évidemment, qui apparaît également dans les scènes oniriques sous les traits d'un corbeau. Car malgré le caractère réaliste de cette aventure, Christophe Dabitch a glissé dans le scénario certains passages, qui certes m'ont véritablement surpris la première fois (Baju en crapaud, Duplessy en cygne et Verlaine en vieil oiseau) mais qui deviennent amusants à chaque apparition pour notre pauvre Adrien, malchanceux avec les transports en commun !

En voulant partir à la recherche de Rimbaud, Adrien n'est-il véritablement pas parti à la recherche de lui-même ?

Un très bon album à découvrir.

Nom série  Miss Endicott  posté le 14/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Quel tourbillon ! Cette Mary Poppins des bas fonds m'a fait passer un agréable moment. Jean-Christophe Derrien nous a livré ici un scénario formidable où, pas un seul moment l'on s'ennuie.

Truffé de personnages pittoresques (j'ai adoré Karl Hyde & son acolyte, qui forment le running gag de cette aventure), ce premier opus regorge de surprises et de situations très cocasses (comme la rencontre avec la cuisinière mais chut !!).

Quant au dessin de Fourquemin (que je ne connaissais pas encore), il colle parfaitement à l'histoire.

C'est drôle, inventif, prenant... bref, une petite merveille pour cette rentrée.

Cette série inaugure la nouvelle maquette de la collection "Signé " du Lombard.

Nom série  Le Coeur des Batailles  posté le 13/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'ai longtemps hésité à acheter cette bd, même à l'ouvrir en raison d'une couverture qui me faisait songer à un livre pédagogique sur la première guerre mondiale (à l'image de la bd sur les "uniformes de l'armée napoléonienne ", par exemple).
Je n'avais pas noté que Morvan et Kordey (sans oublier le génial Walter) étaient aux commandes.
Même si ce premier tome est un peu trop didactique, j'ai adoré cette histoire de la grande Histoire, à travers Blaise Boforlant, sorte d'André Gide transformé en ancien combattant de la Grande Guerre.
Bien sûr, le début m'a fait songer au Sentier de la Gloire de Kubrick mais qu'importe.
Je ne suis pas un grand fan du dessin de Kordey, (je ne suis même pas allé jusqu'au bout des 8 volumes de 'L'histoire secrète") mais là, peut-être à la mise en couleurs par Walter, j'ai vraiment accroché.

En fin de compte, cette bande dessinée, malgré son aspect pédagogique un peu poussé, mérite vraiment le détour. Et puis je suis ravi de voir JD Morvan dans l'écriture de scénarios plus réalistes.

Nom série  Hel  posté le 09/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai mis du temps à acheter cette nouvelle série de Delcourt HEL d'Anne Renaud & Yannick Beaupuis.
J'ai surtout apprécié le dessin d'Anne Renaud, très soigné à la fois dans les personnages et les décors. Hasard de me lectures, je viens de lire ce week end le second cycle du Chant des Stryges et je trouve que Hel ressemble à l'Ombre, l'héroïne énigmatique et ô combien redoutable de Corbeyran.

Un univers futuriste réussi et totalement fou où des hommes côtoient des êtres hybrides et des minotaures.

Un premier volume assez réussi.

Nom série  Berlin (Les Sept Nains)  posté le 05/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je viens de terminer le tome 1 de Berlin de Marvano et j'ai été agréablement surpris par le résultat.
Cette histoire sur fond de guerre, est fort bien documentée.
"Jamais autant d'hommes disait Churchill, ne doivent à aussi peu d'hommes" en parlant des pilotes de RAF dans les années 40.

C'est donc une tranche de vie de ces pilotes que nous propose Marvano, tranche de vie émouvante (Ah les pages 39, 40, 41 et 50, 51) qui m'a parfois fait frissonner.

Même si le ton est souvent assez froid, voire austère, l'émotion finit par triompher.

Une bonne bd qui est rééditée à l'occasion du tome 2, qui, m'a confié mon libraire, est totalement différent.

(Les trois volumes de la série formant des histoires indépendantes)

A découvrir, vraiment !

Nom série  Bruxelles Métropole  posté le 24/08/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Editée dans une élégante collection, ("Caravelle"), cette bande dessinée annoncée en deux volumes vaut le détour.

Le dessin de Pablo Santander est sublime et il sait créer une certaine atmosphère qui ressort de Bruxelles.

Rapidement, on plonge dans l'intrigue, et même si elle n'est pas aussi prenante que l'on voudrait, on s'y attarde grâce au dessin tout en finesse qui alterne scènes de crime et scènes plus romanesques avec aisance.

Les couleurs employées viennent renforcer le caractère quasi précieux du dessin. Les personnages féminins sont très réussis, et confèrent à l'histoire, notamment à travers Melina Grevesse, une touche de charme et de candeur si tranchante avec l'énigme policière qui se déroule.

Une bonne petite surprise de cette rentrée que je ne peux que vous conseiller.

Nom série  Petites éclipses  posté le 03/07/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Décidément la collection "Ecritures" de Casterman continue de m'enchanter. Après le très réussi Kiki de Montparnasse, voilà "Petites éclipses", réflexion amère sur les trentenaires à travers 6 personnages.

Même si l'ombre de Frédéric Beigbeder plane sur ce livre, Fane et Jim ont su créer un univers particulier qui allie histoire douce-amère, humour, violence, et déchéance.
Car l'idée principale de ce pavé, qui se lit d'une traite, est bien de décrire la déchéance de couples qui, à travers 4 journées, vont s'aimer, se trahir, se déchirer et surtout vont parler à en faire mal.

Je connaissais Fane seulement de nom (notamment avec sa reprise de Joe Bar Team) et Jim, par ses séries d'humour. L'alchimie entre ces auteurs fonctionne à merveille, et le dessin de Fane s'adapte fort bien au scénario concocté par les deux auteurs.

Ils nous livrent là, un récit sans concession sur les hommes et les femmes, récit où l'on rit tout de même beaucoup grâce aux dialogues savoureux qui parsèment l'ensemble de cette bande dessinée.

Achetez-la.

Nom série  Esprit du vent  posté le 20/06/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Esprit du vent inaugure à ma connaissance un nouveau format de bande dessinée chez Mosquito, qui me fait songer aux petits illustrés en noir et blanc que j'achetais quand j'étais gosse.
En intitulant ce premier opus de cette nouvelle série "la main gauche du diable", je ne peux que faire le lien avec "le doigt du diable" de Comanche d'Hermann et Greg (bien que je pense que les auteurs n'aient pas eu à l'esprit ce titre).

Ce nouveau Western, fraîchement débarqué dans les bacs, est intéressant à plusieurs niveaux. Il reprend en effet tout les canons (sans jeux de mots) liés à ce style d'aventure (Shérif véreux, bandes rivales, vengeance etc.), tout en ajoutant une touche de fantastique, à travers le héros Ned Ellis, guerrier chaman doté d'étranges pouvoirs.
Le tout servi par un dessin en noir et blanc irréprochable.

Constituée apparemment de one shot pour chaque volume, cette nouvelle série mérite vraiment de s'y arrêter.

En tout cas, pour ma part, j'ai adhéré entièrement à cette histoire qui mérite d'être connue.

Nom série  Jazz Maynard  posté le 16/06/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Jazz Maynard est vraiment une bande dessinée étonnante.
On croit en effet pénétrer dans le monde du Jazz, ses sous-sols enfumés et ses musiciens allumés.
Que nenni ! Il s'agit bien là d'un polar pur et dur, malgré l'apparence posée mais trompeuse de la couverture.
Avec comme décors, Barcelone et New York, le lecteur est sans cesse désarçonné entre ses deux villes, entre les flash-back et entre les deux vies de Jazz Maynard. Le scénario est fort bien construit (malgré quelques raccords avec le passé assez difficiles à suivre) et surtout prenant.
On se prend vite de sympathie pour ce joueur de trompette qui sait bien cacher son jeu. Car cet homme tranquille, en apparence, est véritablement celui par qui le scandale arrive.

Une aventure sans temps mort, avec un dessin vif, qui ravira, je pense, les amateurs de bd et de polars. C'est violent, rapide, et sanglant bref c'est bien...

Une série en trois volumes à découvrir.

Mon coup de coeur du moment.

Nom série  Flor de Luna  posté le 16/06/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cette nouvelle série de Glénat démarre sur les chapeaux de roues et tout va vraiment vite, un peu trop même.
Sur un scénario de Stalner et Boisserie, nous allons suivre une saga familiale dans le monde du cigare (Bill Clinton aimerait sûrement), digne des Maîtres de l'Orge dixit certains (Dès le premier opus, on sent poindre les démêlés familiaux issus de cette traversée fatale aux personnages principaux).

A mon goût, l'intrigue est trop rapide et, certainement, la situation voulue par les scénaristes, nous en savons trop ou pas assez sur les personnages principaux, à savoir Antoine Chatel pour la période contemporaine, et Castellano pour l'épisode au 19ème siècle.

Si cette double aventure entre passé et présent n'est certes pas nouvelle dans le monde de la bd (voir I.N.R.I, Le Triangle Secret), elle est parfaitement mise en relief par le dessin de Lambert et Stalner, dessin qui colle impeccablement au scénario.
Un dessin certes classique mais efficace, qui, époque oblige, n'est pas sans nous rappeler la formidable saga de Bourgeon, Les Passagers du vent (l'entrée dans la cale page 15 en est un parfait exemple).

Une série qui, par son rythme de parution (un album tous les 6 mois), est promise à un avenir prometteur.

Note : 3,5/5

Nom série  Cassio  posté le 13/06/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai découvert ce premier opus dans la revue Bodoï, lors de sa prépublication. Mais je n'avais pas accroché à cette histoire, je trouvais l'encrage trop épais et le dessin de Reculé un peu trop inspiré par celui de Marini (d'ailleurs, on lui fait souvent ce reproche).
Une fois l'album paru, pourtant, après moultes hésitations, je l'ai acheté.
J'ai aimé le scénario de Desberg sur deux époques, vraiment digne d'un roman policier.
Un petit bémol tout de même pour la période contemporaine, Reculé s'inspire un peu trop (physiquement) de l'héroïne de Yann et Berthet, Yoni, pour dessiner Mademoiselle Grazzi.

Même si l'empire romain est souvent à l'honneur ces temps-ci (Les fils de la louve, Alix), cette nouvelle fresque ne démérite pas.

Addendum :

Après la lecture du deuxième volume, je dois avouer que l'histoire monte en puissance. En développant deux histoires parrallèles ( l'une sous l'Empire Romain Antique, l'autre , contemporaine) , Desberg a eu une riche idée.

Même s'il est vrai que je préfère nettement l'intrigue autour de Lucius Cassio que celle relative à l'enquête menée par l'archéologue Ornella Grazzi (surtout dans le tome 2).
Bien sûr, le dessin de Reculé peut faire parfois songer à celui de Marini mais j'ai tout de même été séduit par son trait.

Pour ceux qui apprécient les bandes dessinées du genre Murena, Les Aigles de Rome, cette série est pour vous.
Un très bon divertissement.

(A noter que les éditions du Lombard ont réimprimé le tome 1- avec la sortie du tome 2- en raison du mauvais cadrages sur plusieurs pages de l'édition originale)

Nom série  Long John Silver  posté le 26/05/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Quinze marins sur le bahut du bord
Y'hop, la haut, une bouteille de rhum
A boire et i'diable et régler leur sort
Y'hop, la haut, une bouteille de rhum
Long john silver à pris le commandement
Des marins et vogue la galère
Il tient ses hommes comme il tient le vent
Tout i' monde a peur d'long john silver

Eh oui, Michel Tonnerre n'est pas le seul à réutiliser ce fameux pirate tout droit sorti de l'imagination de Robert Louis Stevenson. Xavier Dorison (co-auteur du fameux Troisième Testament) et Matthieu Lauffray (dessinateur de Prophet, d'ailleurs en passant à quand la suite ?) nous ont concocté une suite à L'île au trésor, digne de son auteur originel.

L'incipit d'ailleurs démarre très fort et c'est sans nul doute à travers le personnage de Lady Vivian Hastings que cette histoire prend tout son relief. En effet, Long John Silver ne prend son importance qu'à la fin du récit, où son intelligence stratégique devient du grand art.

Le dessin de Matthieu Lauffray est formidable et reste en phase avec l'aventure maritime qui nous attend. (Les quatre premières pages me font d'ailleurs songer au film "Aguirre, la colère de Dieu", tant on ressent à travers ces pages la moiteur du pays).

J'ai vraiment adoré cette histoire qui va nous entraîner vers -et j'en ai la certitude- des mers déchaînées, des terres hostiles et une aventure fantastique.

Bref, j'ai entièrement adhéré à ce premier opus.

Une réussite mais surtout une attente pour de nombreux lecteurs pour le prochain volume, ou plutôt les prochains volumes puisque Xavier Dorison a prévu sa série en quatre volumes.

Nom série  Sept psychopathes  posté le 25/05/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Encore une série qui se décline sur la mode de scénaristes et dessinateurs différents pour chaque volume. J'avoue que j'étais assez méfiant avant d'acheter ce premier opus, tant ce procédé devient un peu trop courant et usant dans l'univers de la bande dessinée actuelle.
Pourtant , je me suis arrêté sur le seul nom de Fabien Velhmann, scénariste ô combien génial de IAN, du Marquis d'Anaon et du récent et très réussi Cinq Conteurs de Bagdad.
En effet, à première vue, le dessin très marqué "comics" de Sean Phillips m'avait quelque peu rebuté (je ne suis pas , loin s'en faut, un adepte de ces séries américaines).

Empruntant des éléments au cinéma, comme les "douze salopards" pour l'aspect recrutement des "sept mercenaires", voire au film "sept hommes à l'aube" (pour l'idée du complot), le scénario s'avère à la fois classique (pour le début) et fort original pour la fin.

Sans verser vers une histoire totalement improbable, Vehlmann nous entraîne dans une histoire de fous (sans faire de jeu de mots) qui, au final, nous surprend.

Une série qui débute sur un opus fort réussi et original.

J'ajoute que les éditions Delcourt ont soigné la couverture en reproduisant ce qu'ils avaient fait pour Delcourt B, à une époque.

Bravo aux auteurs.

Nom série  Le Syndrome de Caïn  posté le 12/05/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Dans le lot de mes nombreuses lectures en retard, je viens de tomber sur cet album, "le syndrôme de Cain" de Tackian et Red (autre pseudo de Mutti, je crois).
Sous l'égide de la nouvelle série de Soleil "Terres Secrètes", cet épisode me déçoit sur plusieurs points.

D'une part, on est ballotté aux quatre coins de monde (il faudrait une balise argos pour permettre de situer les personnages sur les différents continents) ; et d'autre part, on reste vraiment sur notre faim sur le fameux Caïn, avatar du célèbre juif errant (relisez plutôt le fameux roman de Jean d'Ormesson sur ce thème, vous perdrez moins votre temps)
Et puis, petit coup de gueule en passant, ne pourrait-on pas pour une fois oublier le Vatican, voire l'Eglise dès qu'un complot pointe son nez (je viens de terminer aujourd'hui le tome 2 de Le Légataire et Giroud plonge aussi dans ce travers).

A la limite, les premières et dernières pages de cet opus sont les plus en phase avec le titre ; tandis que les aventures policières et scientifiques menées par Zed et Myriam, entre autres, finissent par lasser.

Outre quelques ellipses assez malvenues (j'ai eu du mal à saisir que le Professeur Mangiot et Myriam étaient enfermés par les "terroristes", page 42), je n'ai pas vraiment accroché à cette histoire.

Cette série est ambitieuse, un peu trop peut-être, et pour l'instant je ne suis pas sûr de dépasser le premier numéro.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 31 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque