Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 1498 avis et 67 séries (Note moyenne: 3.06)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Le Cadavre et le Sofa  posté le 13/03/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Après Nocturno c'est le deuxième album de cet auteur que je lis. Encore une fois c'est une vrai claque tant visuelle que scénaristique à laquelle j'ai droit.

Première chose le titre qui possède un je ne sais quoi côté anglais, puis le format qui pourrait faire croire que l'on achète un livre pour enfants avec des pages épaisses avec des côtés ronds. Rajoutons à ces deux éléments un graphisme qui par endroits donne une impression de "bâclé" mais également de très grande maîtrise. Par les Dieux que certains planches sont belles et arrivent à dégager une atmosphère et une ambiance gothique. Je dit bien gothique alors qu'ici il n'est en rien question de château embrumés ou de fantômes secouant leurs chaines. Qu'est ce alors ? peut être une question de look et particulièrement celui de l’héroïne, Sophie.

Ce récit doit à mon sens toucher à des choses universelles de l'ordre du souvenir des premiers mois amoureux ou le simple regard appuyé d'une fille pouvait provoquer une bouffée de chaleur. C'est donc le talent de Tony Sandoval que je veux saluer ici tant il sait par un simple trait de crayon ramené son lecteur à une époque révolue.

Entre Polo et Sophie cet été qui passe est riche de sentiments partagés et qui compterons dans leur vie d'adultes.

A mon avis l'auteur a su saisir de manière assez magistrale les relations qui peuvent se nouer entre deux ados découvrant l'autre. C'est juste et même si quelques monstres ou vampires ou loups garous se mêlent à la chose ils ne font que magnifier la rencontre entre ces deux êtres.

Nom série  Biotope  posté le 13/03/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Mais dites moi c'est que c'est pas mal du tout ce diptyque de Mr Brunö et Mr Appollo. Moi aussi je l'avoue la première fois que j'ai découvert le dessin, j'ai eu un peu de mal, c'est clairement pas mon truc, plus adepte des trucs à la Lauffray, Parnotte et consorts. Mais est ce un trace de génie ? Il se trouve que l'on s'y fait, enfin moi! ce dessin qui peut paraitre simpliste est au final vraiment sympa et plutôt chiadé.

Autre chose plaisante c'est que nous sommes ici dans une SF qui ne se prend pas la tête, je veux dire par là qu'il ni a pas besoin ici de faire des références à je ne sais quels grands anciens ou je ne sais quel Deus Ex Machina sorti d'on ne sait ou. Simple vous dis je, le boss a faim, le lichen très peu pour lui et il voudrait fumer sa clope!!

Au final un diptyque vraiment sympa et comme l'on dit d'autres posteurs nous aurions aimé passer un peu plus de temps avec cette planète et ces personnages. A lire

Nom série  Vieux fou !  posté le 13/03/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Si vous n'avez que feuilletez cette série ou simplement pris connaissance du "pitch", alors immanquablement vous avez pensé à Les Vieux Fourneaux.

Certes il y a quelques similitudes notamment dans le fait de voir des anciens se remettre dans la partie avec un goût certain pour le non politiquement correct et le dézinguage du bien pensant. Ici , je ne sait pas peut être est ce lié au fait que l'action se passe en Espagne et de ce fait il me manque sans doute certains codes mais la charge me semble moins féroce que s'agissant de la série française.

C'est frais, divertissant, original, le dessin possède un petit aspect vieillot mais assez juste qui rend cette BD plus qu'agréable à lire, pas d'achat conseillé, par contre un emprunt peut se faire.

Nom série  Le Petit rien tout neuf avec un ventre jaune  posté le 11/03/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Simple et pas simpliste, mais rudement efficace. C'est parfois à se demander ; un titre hautement improbable et une histoire de dépressif à qui il n'arrive quasiment rien. Mais le talent de l'auteur ici c'est bien de nous montrer que ces riens mis bout à bout finissent par donner quelque chose. Rien de sensationnel ou d'extraordinaire mais une tranche de vie normale et pas si inintéressante que ça.

Comme dans d'autres titres de cet auteur, il y a beaucoup d'humanité dans les récits de Rabaté avec ici des petites pointes d'humour plutôt réussies.

Personnellement j'ai bien aimé, c'est frais, revigorant et finalement plein d'espoir. Le dessin est efficace malgré un premier abord pas évident j'ai au final bien aimé.

Nom série  La Cabane  posté le 11/03/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Mouais, sympathique petit polar encore que je serais plus tenté de parler de chroniques sociales tant cette histoire s'enracine dans un contexte particulier pour nous décrire, un peu à la Ken Loach, les mésaventures d'un trio de losers. Plus minables que losers ces trois gars sont à peine sortis de l'adolescence et passent plus de temps à glandouiller qu'autre chose.

Cette histoire n'est qu'un long flashback auprès de cette "cabane" symbole de l'enfance qui s'enfuit et a laquelle les uns ou les autres attachent des sentiments plus ou moins forts.

Au final tout cela n'est pas bien grandiose et la chronique sociale n'est pas si transcendante et l'ensemble est très verbeux. Le dessin est quand à lui assez basique sans chichi avec une colorisation assez juste.

Lecture envisageable mais l'achat est dispensable.

Nom série  Samurai Légendes  posté le 10/03/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Franchement hormis un aspect purement commercial était il vraiment utile de faire un "Spin off" de la série Samuraï. Clairement ma réponse est non même si ce premier opus ne démérite pas complètement, mais déjà on sent que ça va prendre des plombes pour que les trois vilaines, mais oh combien belles frangines, puissent se retrouver et devenir une triplette infernale de tueuses.

Le dessin est sympa mais ne rattrape pas l'indigence du scénario. Cette nouvelle série est donc faite pour les fans de la première.

Nom série  Samurai  posté le 10/03/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Qu'est ce qui fait qu'à l'issue de ma lecture du premier cycle de cette série je sois moyennement emballé ? En fait des petits riens mais qui collés bout à bout donnent au final une note que j'aurais aimé supérieure.

En effet du médiéval fantastique se situant au Japon à une époque féodale avec des samouraïs virevoltants, voilà qui sur le papier ne pouvait que me plaire.

Mais hélas mille fois hélas, assez vite je découvre que cette histoire ne va pas être des plus originales. Le petit groupe qui accompagne Takio est archi classique et le quota comique avec le personnage du moine est plus horripilant que drôle. Pour moi c'est du foutage de gueule! A qui s'adresse cette BD, des ados boutonneux ou des adultes ? En même temps en écrivant ces mots j'ai peur d'avoir la réponse à ma question et dans ce cas je n'ai plus qu'à fermer ma bouche et mettre mon mouchoir par dessus.

Plus sérieusement il est vraiment dommage que certains éléments viennent gâcher une histoire qui a priori avait un bon potentiel, d'autant que le dessin qui va en s'améliorant au fil du temps est plutôt bon et offre de jolies planches dans un découpage dynamique. Au final je ne conseille pas l'achat mais plus sûrement une lecture en emprunt qui décidera de la suite.

Nom série  Il était une fois en France  posté le 09/03/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est typiquement le genre de BD qui s'adresse à un large public en ratissant large et en surfant sur ce que j’appellerais la bonne conscience des lecteurs potentiels. Car, au fait, de quoi est-il véritablement question ici ? De la vie et de l’œuvre de ce que feue ma grand-mère qui vécut cette période avec deux jeunes enfants à charge aurait appelé un salaud, un profiteur.

Peu importe ici que ce personnage soit juif, d'ailleurs sa judéité n'est que très peu explorée par les auteurs, il reste tout de même un mec qui profite d'un système particulier (la guerre) pour s'enrichir. Doit-on condamner ou ne pas aimer une BD à cause d'un ou plusieurs personnages ? Sans doute que non mais il n'empêche que tout au long de ces 6 tomes deux trois faits relatés m'ont mis plutôt mal à l'aise.

Pour autant cette saga est très intelligemment construite et, malgré les restrictions évoquées plus haut, on se prend à vouloir connaitre la suite. Il y a derrière tout ça un formidable travail et l'ensemble se lit d'une traite aidé par un dessin au top.

En tenant compte des réserves que j’émettais, cette série est bien sûr à lire pour l'éclairage qu'elle apporte sur cette période troublée.

Nom série  La Mondaine  posté le 09/03/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voilà un diptyque que je découvre et qui se révèle être une fort bonne surprise. Je serai assez court concernant le dessin que j'ai trouvé très plaisant, harmonieux et avec une colorisation en demi teintes qui offre un joli rendu.

Ce qui est vraiment original c'est bien le propos où nous suivons les tribulations d'un jeune inspecteur de police à la brigade de la mondaine juste avant et pendant la seconde guerre mondiale. Le récit n'évite pas quelques clichés, mais au final ne s'en sort pas mal. Le moins que l'on puisse dire est que cela foisonne de par le nombre de thèmes abordés, trop diront certains, mais je trouve qu'ici les choses sont plutôt bien maîtrisées.

Le personnage principal est assez particulier dans le sens où l'on a du mal à véritablement comprendre ses motivations et ce qu'il pense vraiment. La fin de ces deux tomes change de ton et nous propose un final très onirique.

Une belle découverte dont je conseille au minimum la lecture.

Nom série  La Différence  posté le 09/03/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Comme mon prédécesseur je cherche encore à savoir quelle est cette différence dont parle le titre. Cette histoire n'est pas franchement nulle mais je n'ai pas trop compris ce qu'elle cherche à nous dire, si tant est qu'elle le veuille d’ailleurs.

Voilà un jeune gars pas franchement malin qui après avoir abattu un homme trouve refuge auprès d'un autre, genre vieux sage, qui lui sauve la mise. A partir de là ce ne sont que longues chevauchées qui n'apportent rien à l'histoire le tout tendant vers un objectif final que l'on sent venir gros comme une maison.

Le dessin rattrape un peu le coup mais cette BD qui se lit très vite ne restera pas dans ma mémoire très longtemps, l'achat n'est donc pas conseillé, quant à la lecture elle est très dispensable.

Nom série  Lucky Luke  posté le 07/03/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
On rigole, on rigole et puis bêtement je m’aperçois que je n'ai pas encore avisé cette série mythique de la BD franco belge. Et pourtant elle mérite toute l'attention et son succès depuis des lustres en est la preuve. Avec "Gaston", la BD, pas l'autre posteur, c'est la seule Bande qui m'a vraiment fait rire et ce notamment grâce à Rantanplan et aux Dalton.

Encore aujourd'hui il m'arrive de relire un des épisode de cette burlesque saga du grand ouest qui pastiche avec beaucoup d'humour la grande et officielle histoire, dégommant au passage quelques mythes.

Un seul bémol pour moi. Le fait que je ne sais plus trop quand, Lucky Luke a remplacé sa cigarette par cet espèce de brin d'herbe, alors oui il ne fallait pas inciter notre belle jeunesse au fléau du tabagisme, mais merde, allons nous être obligés un jour de retoucher tous ces vieux films où les acteurs fumaient comme des pompiers ? (Bogart sans sa clope c'est autre chose!! ) Mais pour revenir à ces BD outre que beaucoup d'entre elles n'ont pas subi les ravages du temps elles sont encore aujourd'hui un bon moyen pour les jeunes générations de découvrir le 9 ème art.

Vive Lucky Luke donc, une série pleine d'humour qui résiste au temps et dont tout bédéphile se doit de posséder quelques exemplaires sur ses étagères.

Nom série  Dernière station avant l'autoroute  posté le 07/03/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Tous les lieux communs sont présents dans cette adaptation de polar qui n'est n'y moins bon n'y meilleur que d'autres. Disons qu'il est dans la droite ligne du polar français de l'époque. Devrais je dire misérabiliste ? Avec le héros classique à savoir le mec cabossé qui ne tient plus à rien à tel point que l'on se demande ce qu'il fout encore sur terre. Je ne m'étonne pas alors du succès des polars nordiques qui ont tout de même dépoussiéré le genre.

Je ne souhaite pas lire que des histoires de Bisounours avec "Happy end" mais à force d'à force cela en devient presque comique. Ici je n'ai pas lu le roman dont est tirée cette adaptation mais les dialogues, enfin le peu, font vraiment un peu pitoyable. Je passe sur le terme Baltringue utilisé à outrance.

Enfin, dommage car au niveau du dessin ce n'était pas si mal, le style réaliste rendant bien compte de l'atmosphère. Tout n'est donc pas à rejeter mais au lecteur donc de faire le tri.

Et juste un dernier truc. Il est mort pourquoi et par qui notre brave sénateur ?

Nom série  Choc  posté le 06/03/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je n'ai jamais été un lecteur de Tif et Tondu, c'est pourquoi le personnage de Choc m'était totalement inconnu.C'est donc par un emprunt en médiathèque que je fait sa connaissance. Tif et Tondu font partie de se que l'on pourrait appeler les Grands Anciens de la BD. Même si je commence à faire moi même partie de ces grands anciens, comme dit plus haut ce n'était pas dans ma jeunesse le type de BD qui m'attirait. Trop sage, trop lisse, je voulais de la SF et de l'heroic fantasy.

Finalement après cette lecture je suis plutôt agréablement surpris, cela est sans doute du a mon attrait pour les personnages de méchants, souvent plus intéressant que les gentils. Alors ici nous découvrons donc la genèse de celui qui sera un génie du mal. Bon au final rien que de très classique ; père absent et perturbé par la guerre, notre vilain côtoie le monde des riches, trahison, maison de redressements et mort de la mère. Malgré ce classicisme l'affaire est bien tournée et l'on suit avec intérêt les tribulations de ce jeune homme qui fait face comme il peut à l'adversité.

Une lecture sympathique qui va me permettre d'aller sans doute voir un jour Tif et Tondu afin de rencontrer in situ ce "Choc" en pleine action.

Nom série  Pandamonia  posté le 05/03/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Malgré deux lectures, je dois avouer que je n'ai pas tout compris. Alors certes dans ce genre de cas on peut se laisser porter par le dessin mais ici cela n'a pas été le cas.

Une société ou le désir à disparu, et des éléments, des gènes animaliers ont été injecté à la population pour que l'humanité continue à se reproduire.Bien sur tout irait pour le mieux si de grands vilains n'avaient pas décidé de détourner à leurs profits une partie de la technologie pour leurs plus grands bénéfices. Nous suivons deux femmes, possédant des gènes d'animaux, dont la profession pourrait être escort girls. Cela permet au dessinateur de nous montrer ces belles sous toutes les coutures, encore que de coutures il n'y en ait pas beaucoup.

Le scénario possède le défaut de partir dans tous les sens et la lecture en devient très fastidieuse, entre scènes sexy, de bastons et de courses poursuites, une vache aurait du mal à y retrouver son veau et les couleurs très flashy n'aident pas la compréhension du truc.

lecture plus que dispensable, donc l'achat itou.

Nom série  Meurtre au Mont Saint Michel  posté le 03/03/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Réalisée en partenariat, éditions Glénat et les éditions du patrimoine ce polar à l'ambiance très Agatha Christie à pour cadre le Mont Saint Michel, cadre prestigieux et idéal pour ce huis clos qui ne démérite pas.

Une jeune fille du Mont est témoin d'un meurtre,et se fait repérer par l'assassin. Branle bas de combat pour retrouver la fillette mais en lieu et place c'est la bonne du curée qui est retrouvée morte. Dès lors tous les habitants cèdent peu à peu à la panique d'autant qu'un mystérieux étranger à été repérer dans le coin et les gendarmes retenus sur le continent. Habitants, résidents de l'hôtel , tout le monde s'organise sous l'autorité du maire pour démasquer le coupable.

L'action n'est pas la chose qui prime le plus dans cette histoire, ce qui est mis en avant c'est plutôt la psychologies des personnages se retrouvant dans une situation qu'ils n'ont pas choisi. Les caractères sont bien croqués; du lâche au fanfaron en passant par le colérique qui ne se sent plus. Pour ce scénario bien huilé il fallait un dessin qui puisse retranscrire les lieux sans qu'ils écrasent l'action. Le Mont Saint Michel de Marie Jaffredo est juste très beau et comporte une part de mystère qui ne vient pas plomber le récit.

Amateurs de polar ce one shot est pour vous, il possède les ingrédients inhérents au genre, qui plus est dans un cadre magnifique et magnifié par le dessin tout en teintes sépia du plus bel effet.

Nom série  Les Belles Histoires de l'Oncle Alix  posté le 03/03/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Joie et bonheur ineffable!! En cette année 2016 à Angoulême quelle ne fut pas mon grand bonheur de me voir offrir par l'un des dessinateurs cette œuvre collective qui fête avec maestria l'esprit de ce cher site.

Aussitôt rentré en mes pénates c'est religieusement que je le pose sur la table centrale afin que chacun passant par là puisse s'esbaudir. Effet garanti!!

Un brin foutraque, un trait qui ne demande qu'à mûrir, des couleurs qui ne piquent pas les yeux.

Au delà de la blagounette je crie Chapeau bas Messieurs!, j'ai cru comprendre que ce fut long mais ce fut bon. C'est vibrant d'une impatience difficilement contenue que j'attends une suite. Il est parfois de ces sagas pour lesquelles l'on en viendrait presque à se damner. Pour mémoire je ne citerais que quelques titres qui nous mettent dans un état proche de l'epectase nous autre pauvres mais grandioses aficionados de la BD : "Le vol de la Walkyrie, tome 2" .

L'oncle Alix, le vrai, sait bien que moult anecdotes restent cachées dans les tiroirs et n'attendent que le bon vouloir d'un éditeur pour enfin paraître. Longue vie au site marron et aux habitués qui se reconnaitront. A (re) lire sans modération!!

Nom série  L'Oracle della Luna  posté le 03/03/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Mouais.. Que de grosses ficelles pour cette histoire qui, au bout du compte, ne se révèle pas d'une grande originalité ! Dois-je le dire : j'ai trouvé que le rythme était finalement plutôt mou. Certains pourront dire que cela laisse aux auteurs le temps d'installer l'ambiance et de donner de l'épaisseur aux personnages.

Pour l'instant je me suis arrêté à la fin du tome 2 avec ce twist final qui déchire : "Dieu n'existe pas". Honnêtement je ne sais pas si j'aurai le courage de lire la suite qui va sans doute m'expliquer que si, Dieu existe ! et la signification des fameux tatouages ( très Maoris d'esprit !!) du tome 1. A vrai dire, je m'en fous un peu et les multiples rebondissements et péripéties qui s'abattent sur notre héros me font craindre un dénouement capillotracté.

Le dessin est sympa, il ne me transcende toutefois pas, je lui reprocherai un poil de raideur.

Nom série  Cromwell Stone  posté le 02/03/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Certaines planches méritent d'être encadrées. Putain ! Mais dans quel esprit naissent des images aussi somptueuses. Et cela n'est rien, encore faut-il être capable de traduire sur le papier ces délires visuels.

Il y a chez Andreas du Dürer et du Gustave Doré, c'est un véritable travail d'orfèvre qui nous est offert là. Au delà d'une "simple" performance technique où les mathématiques sont omniprésentes, il se dégage de l'ensemble une sorte de poésie onirique qui transporte le spectateur dans un monde autre, qui lui fait perdre ses repères dans l'espace.

Dessins complexes, compliqués pourront dire certains, voire prise de tête ; sans doute. D'autant plus que les planches sont ici pour illustrer un autre délire, littéraire celui-ci puisqu’étant une adaptation de l'univers de Lovecraft.

Mettre "culte" ? Non, et pourtant, comme je l'ai dit plus haut, le dessin à lui seul mériterait cette note. Je m'arrête juste avant car effectivement la lecture de cette trilogie demande d'être sinon connaisseur de l'univers Lovecraftien, du moins d'y être préparé. Rentrer dans le délire d'autrui n'est pas chose aisée et cet effort est sans doute trop ardu à demander aux lecteurs lambda.

Quoiqu'il en soit cette BD est hautement recommandable ne serait ce que pour prouver, s'il en était encore besoin, à ceux qui en doutent encore que la BD est un art à part entière et qu'avec Andreas il a trouvé un de ses maîtres.

Nom série  Le Promeneur  posté le 02/03/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
S'il se passe beaucoup de choses pour notre promeneur, on ne peut pas dire que se soit la même chose pour le lecteur. Comme il est dit à un moment, ces promenades ont quelque chose de solitaire, aussi il est difficile de se mettre à la place de celui qui est en situation de balade.

Certes, je peux comprendre les différents sentiments qui animent ce promeneur mais je n'ai pas été atteint par le sentiment de plénitude qui semble l'envahir à chaque pas.

L'on reconnait bien le trait réaliste et caractéristique de Taniguchi qui dessine ici des choses très ordinaires. C'est joli, calme, reposant, nostalgique certainement mais la poésie de la chose m'a échappé.

Nom série  La Quête onirique de Kadath l'Inconnue  posté le 02/03/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Aïe, Aïe, Aïe Lovecraft est décidément un de ces auteurs quasiment inadaptables en BD. Pour ceux qui connaissent les écrits hallucinés de cet auteur, ils comprendront ce que je veux dire. Pour les autres, il faut savoir que Lovecraft, dans tous ses textes, insistait particulièrement sur l'ambiance qui se dégageait du récit. Une description, un mot ici ou là et le lecteur était plongé dans un abîme mêlant poésie, fantastique et horreur.

A quoi est-ce lié ? Une manière d'écrire, il est vrai qu'aujourd'hui certains textes de Lovecraft pourraient sembler apprêtés, poussiéreux et écrits dans un style un peu pompeux voire grandiloquent pour ne pas dire maniéré. Mais quelle force de suggestion pour décrire l'indicible, l'un des mots favoris de l'auteur !

Dans cette adaptation, rien de tout cela. C'est plat et sans aucune émotion qui se dégage de la description des grands espaces ou de la terreur qui monte peu à peu. Il ne reste rien, alors mon conseil sera simple : repliez-vous sur les romans de cet auteur majeur, bien oublié aujourd'hui, mais qui a su influencer nombre de ses petits camarades.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 75 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque