Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 970 avis et 332 séries (Note moyenne: 3.39)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Walking Dead  posté le 15/06/2010 (dernière MAJ le 13/04/2011) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je tenais à commencer mon avis en contredisant une phrase d’un autre posteur (je suis certain que ça lui fera plaisir ) : « C'est supposé être du fantastique et c'est en fait beaucoup plus proche du roman graphique. » Non, justement, comme l’explique l’auteur dans l’introduction du premier tome (dans la VO tout du moins), son objectif était justement de se focaliser sur les relations humaines, sur le comportement de « monsieur tout le monde » dans une situation de crise extrême. C’est une histoire de zombies, certes, mais qui aurait aussi fonctionné dans un contexte plus réaliste (disons après une catastrophe naturelle majeure par exemple).

Cette analyse de l’évolution du comportement des différents personnages m’a plu et fait froid dans le dos, et pose une question simple : à quoi serions-nous prêt dans une situation de détresse extrême ? Jusqu’où irions-nous s’il fallait manger pour survire et protéger sa famille dans un monde dépossédé de toute structure légale, où chacun dicte sa propre morale et décide de ce qui est bien ou mal ?

Les horreurs commises par les personnages sont la plupart du temps affreusement logiques, et le fait que le petit groupe que nous suivons se fasse plus décimer par d’autres humains que par des zombies est assez déprimant. La fin du tome 8 m’a à ce titre horrifié et marqué pendant plusieurs jours, et fait partie des ces rares expériences narratives qui resteront avec moi pour la vie.

Certains lecteurs trouvent que les auteurs en font un peu trop dans le tome 11 et vont trop loin dans l’horreur, au risque de décrédibiliser l’histoire… je les invite à lire les excellents romans « Lord of the Flies » et « The Road », qui sont assez édifiants dans le même genre.

Notez que l’action est souvent très gore, et que ces albums ne sont pas à mettre entre toutes les mains… A ce titre je me demande ce que va donner la série TV annoncée récemment… sans changement de ton, elle risque de se retrouver « interdite aux moins de 18 ans ».

Voila, une histoire captivante, superbement illustrée, que j’ai avalée avidement… un vrai « page turner » comme on dit chez nous en Angleterre… vivement la suite !

Nom série  Un amour simple  posté le 05/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un bel album, qui aborde un sujet délicat sans trop en faire, et sans verser dans le pathos. Le quotidien du centre nous est d’abord conté avec humour et légèreté. Et puis Nono et Lucy s’échappent, et l’histoire tourne au « road movie ». Suivre leurs aventures et déboires est un véritable plaisir. Comment ne pas être touché par le dénouement de cette escapade ?

Par contre je dois avouer ne pas avoir compris toute la partie avec les deux vieux, et donc la fin de l’album. J’étais pourtant concentré lors de ma lecture ! Il en ressort une impression mitigée et un sentiment de frustration. Dommage.

Voila, une belle histoire, à la mise en image simple et élégante. A découvrir.

Nom série  Saint-Etienne Lyon  posté le 05/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une BD à l’humour corrosif (que j’appelle personnellement « humour con », dans le sens le plus noble du terme ), construite sur un schéma original : les planches sont constituées de 3 strips plus ou moins indépendants (avec une chute), mais qui se suivent et forment une histoire complète.

Le 4eme de couverture semble sous-entendre que l’histoire s’articule autours de la concurrence entre footeux de Lyon et Saint-Etienne, ce qui ne m’attirait pas plus que ça, mais l’intérieur de l’album n’a en fait rien à voir ! Bizarre… bref il s’agit plutôt d’une grande escapade complètement déjantée et débile (lisez donc le résumé de l’histoire !). Le loufoque, ce n’est habituellement pas ma tasse de thé, mais je dois avouer que sur le coup l’humour m’a vraiment plu. J’ai ricané comme un imbécile à de nombreuses reprises.

Bon, reste un défaut inhérent à ce genre d’exercice : une chute débile toutes les 3 cases, ça fait rire un moment, mais sur 48 pages, ça devient un peu lourd. Un détail en ce qui me concerne, et un 4/5 bien mérité pour un album qui a vraiment réussi à me faire rire !

Nom série  Souvenir de moments uniques  posté le 04/03/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
« Souvenir de moments uniques » est présentée comme une suite à Litost et 3 minutes, mais peut être lue indépendamment. En effet si le personnage principal est toujours Max, cet album nous raconte au travers de courtes histoires (variant d’une case pleine page à quelques pages) des rencontres cocasses dans la rue, dans un bar, des moments de plaisir simples, assis à regarder le monde, des soirées entre potes, etc. Il n’y a pas de fil conducteur, pas de scenario à proprement parler, on se laisse promener au gré des pages et des rencontres.

Il se dégage de cette collection de « moments uniques » la même poésie et sensation de bien-être qui m’avaient tant plu dans les autres BD de cet auteur. En finissant l’album, j’avais l’impression de partager ces souvenirs avec Max, ou en tout cas de vouloir en faire partie.

Une BD simple, superbement mise en image (on y retrouve les tons rougeâtres dont l’auteur semble friand) qui m’a tantôt touché, tantôt fait rire. Un excellent moment de lecture.

Nom série  Litteul Kévin  posté le 27/06/2001 (dernière MAJ le 20/02/2011) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Même si la qualité de cette BD varie un peu au cours des tomes, l'ensemble reste quand même digne d'intérêt.

La réalisation est simple et efficace. Le dessin, bien qu'en noir et blanc, est très précis et détaillé.

L'humour est de très bon goût et ne tombe jamais dans le vulgaire (à part peut être dans le premier tome, et encore). Tous les thèmes sensibles sont abordés: Sexe (bien sur), religion, connerie de manière générale, belle mère insupportable, alcool, racisme, drogue... On rigole souvent, même après plusieurs lectures.

Le message que l'auteur essaye de faire passer est très simple à mes yeux: notre planète serait un endroit bien plus joyeux si tout le monde pensait comme Kevin et ses parents. Je suis personnellement 100% d'accord. Je vous conseille donc vivement cette BD, à moins que vous n’appréciiez pas tout ce qui est un peu choquant et dérangeant.

Nom série  La Quête de l'Oiseau du Temps  posté le 24/04/2001 (dernière MAJ le 20/02/2011) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Cette BD a été une très bonne surprise pour moi. A l'époque où je commençais à lire des BDs, un vendeur me l'avait vivement conseillée, mais j'avais finalement acheté Lanfeust De Troy, à cause des dessins plus aguicheurs (j’étais jeune !)

Ce n'est que bien plus tard que j'ai découvert cette superbe quête, et je vous la conseille à mon tour. Certes le dessin peut paraitre un peu brouillon dans les deux premiers tomes, mais il s’améliore nettement à partir du tome 3, et le reste est parfait. Les personnages sont attachants, et l'histoire est prenante et nous fait découvrir une variété incroyable de contrées magnifiques. Chaque vallée possède sa faune, sa flore, ses couleurs et ses peuples. J'ai personnellement adoré l'épisode sur les terres du Rige, vraiment passionnant.

Les différents protagonistes sont très attachants car ils ont tous un caractère bien défini, bien propre. Pelisse est courageuse et semble un peu innocente, comme coupée du monde. Bragon est de mauvaise humeur tout le temps. L'inconnu masqué est très peureux, et Bulrog cruel. Mais ces traits de caractères ne sont pas figés, et on leurs découvre de nouvelles facettes au cours de l'histoire.

Enfin mention spéciale pour la fin, qui réserve plusieurs surprises de taille...

Bref si vous êtes amateur du genre foncez acheter cette BD, vous ne le regretterez pas... . Notez enfin que le premier tome est selon moi moins bon que les 3 autres… l’histoire est plus simple et le dessin un peu brouillon. Alors ne vous laissez pas décourager par ce premier tome, le reste en vaut la peine !

Nom série  Princesse Libellule  posté le 06/02/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je ne fais peut-être pas partie du public visé, mais j’ai trouvé cette BD assez banale et pas vraiment drôle. Le principe est certes original : suivre la longue attente d’une princesse attendant d’être sauvée par son prince. Mais si certains gags ont réussi à m’arracher un sourire, la plupart m’ont laissé de marbre. Voyez donc les planches dans la galerie et sur le site de l’éditeur pour vous faire une idée.

Bon ça plaira peut-être aux jeunes filles, mais je reste persuadé qu’il y avait moyen de faire beaucoup plus drôle sans changer le principe. Mon âge n’excuse pas vraiment mon ennui. Une BD peut-être mignonne, adressée aux adolescentes, tout en restant rigolote pour les parents.

Voila, « bof » donc.

Nom série  Long John Silver  posté le 21/06/2008 (dernière MAJ le 06/02/2011) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une bonne série de pirates, qui devrait ravir les amateurs du genre. Tous les ingrédients sont au rendez-vous : de l’aventures, de l’action, des personnages patibulaires, un trésor, etc… Après 3 tomes la qualité reste constante, et j’attends impatiemment le 4eme et dernier tome.

Le dessin de Mathieu Lauffray est superbe, et retranscrit superbement l’ambiance « piratesque » de l’histoire.

Voilà, une série qui n’a pas d’autre prétention que de divertir (ce qui n’est absolument pas un reproche), mais qui le fait très bien, et qui pourrait devenir un classique du genre si la fin tient ses promesses.

Nom série  L'Empire des hauts murs  posté le 04/02/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cette histoire d’enfants qui se construisent un monde à eux dans une vielle bâtisse délabrée et abandonnée m’a beaucoup touché, et m’a fait revenir 20 ans en arrière, à une époque où explorer un lieu nouveau, mystérieux, interdit, et rempli de couloirs et autres coins sombres et secrets était une activité tellement engageante. C’était une autre époque, comme le dit si bien Iannick dans son avis ci-dessous (je me rends bien compte que le simple fait d’écrire ça me fait passer du mauvais côté de la frontière « vieux con », mais je m’y plais très bien, merci !)

Alors c’est sûr que la trame générale n’est pas des plus originales, mais je pense que l’intérêt de cette histoire réside plutôt dans sa simplicité, sa poésie, dans la nostalgie qu’elle éveillera chez certains lecteurs. La fin est certes prévisible, mais je l’ai quand même trouvée très belle, et bien mise en image.

Le dessin est en parfait accord avec l’histoire. Il est coloré et fourmille de détails amusants ou intrigants.

Une chouette découverte en ce qui me concerne.

Nom série  Mister Hollywood  posté le 27/08/2009 (dernière MAJ le 24/01/2011) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Si on en croit le peu d’avis sur BDT, cette série semble être passé un peu inaperçue… peut-être la faute à une couverture un peu austère… pourtant l’histoire a de quoi séduire. Elle nous raconte le parcours d’un jeune « qui n’en veut » souhaitant faire son trou au soleil à Hollywood… il est scénariste, plein de talent, motivé… mais il va bientôt découvrir un monde sans pitié à rendre fous les plus sains d’esprit.

L’histoire est touchante et légère à la fois, alternant des passages humoristiques à des moments beaucoup plus durs voire cruels. Elle est agréable à suivre et prenante, et je l’ai engloutie d’une traite. Alors c’est sûr, ce n’est pas foncièrement original, on le sait que le monde d’Hollywood est une jungle cruelle où l’argent règne en maître. Mais en ce qui me concerne, l’efficacité de l’ensemble rattrape largement ce « défaut ».

Le tome 2 m’a agréablement surpris, et arrive à vraiment se différencier du premier (sur le thème : fuir son passé, c’est bien gentil, mais ce dernier finit toujours par nous rattraper !). Chaque tome est une histoire indépendante, mais il y a bien entendu une certaine chronologie et des personnages récurrents.

Une chouette série, à découvrir.

Nom série  Les amandes vertes  posté le 24/01/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les BDs sur la Palestine abondent (voir notre thème sur le sujet), ce qui n’est bien entendu par un reproche, puisque il y a beaucoup à dire ! D’autant plus que les sœurs Hermans ne sont pas vraiment sur le même créneau que Joe Sacco et ses pavés ultra documentés (voir sa dernière thèse sur le sujet : Gaza 1956, en marge de l'histoire).

Le principe est simple : Delphine raconte en BD le séjour en Palestine de sa sœur Anaële, où cette dernière est partie faire du volontariat pendant 10 mois. Ce procédé créatif permet de « restituer une réalité complexe, à travers le prisme de l’expérience d’une jeune femme qui essaie de partager avec sa sœur ses sentiments et ses aventures. » (oui je cite le texte de l’éditeur, mais c’est tellement bien dit !)

Cet album parle donc bien de checkpoints, d’embargo, de démolissages de maisons palestiniennes, d’enfants tués, etc. mais de façon beaucoup plus humaine et moins documentée. Les témoignages reportés sont bien entendu édifiants, et en accords avec ce que l’on lit habituellement sur la situation dans les territoires occupés.

Le dessin est simple et épuré, ce qui ne sera sans doute pas du goût de tout le monde, mais moi je l’ai trouvé très adapté et finalement beau. J’aime cette façon de dessiner la Palestine tout en rondeurs !

Bref, un chouette témoignage, pas forcément original sur le fond, mais qui arrive à se démarquer par sa forme, et son approche volontairement humaine et émotionnelle. A découvrir.

Nom série  Orbital  posté le 16/07/2006 (dernière MAJ le 19/01/2011) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une belle série « space opera », qui ne révolutionne certes pas le genre (comme cela a déjà été noté dans d’autres avis), mais qui présente quand même un univers et une situation géopolitique assez riche, à default d’être originale.

Le fait que les « héros » soient des négociateurs essayant de régler des conflits sans violence permet un bon équilibre entre les scènes d’actions et les scènes plus posées. Les thèmes abordés sont variés, et sont la cause de conflits qui rappellent bien évidement ceux de notre monde : racisme, incompréhension de l’Autre, ressources naturelles, enjeux politiques, attrait du gain personnel, etc…

Le fait d’avoir des histoires finies en deux tomes est agréable, et permet au lecteur d’investir à moindre coût dans une histoire terminée. J’ai beaucoup aimé le 1er cycle. Il est assez dense, puisqu’il présente le contexte politique et introduit les personnages, mais sans jamais devenir indigeste.

Le 2eme est maintenant terminé, et je l’ai aussi beaucoup aimé, même si il est vrai que nos deux héros semblent avoir évolué et se comportent différemment… leurs personnalités sont plus riches, moins manichéennes. Caleb en particulier semble prêt à tout pour faire valoir la non-violence, ce qui n’est pas toujours du goût de son partenaire Mézoké. J’applaudis cette évolution, mais c’est vrai que ce changement semble un peu soudain, on a presque l’impression d’avoir affaire à des personnages différents. De plus je trouve que le 4eme tome tire un peu en longueur sur la fin… enfin, rien de bien grave.

Voila, de la bonne SF space opera selon moi, superbement mise en image, accessible mais suffisamment riche et intéressante, divertissante, etc… Les fans de Star Wars et compagnie devraient apprécier !

Nom série  Magasin général  posté le 24/06/2006 (dernière MAJ le 16/01/2011) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ca fait plaisir de voir Loisel revenir à ses premiers amours : la BD. Quel plaisir de retrouver son style bien à part, ces femmes potelettes, ces nez crochus. Le dessin est vraiment superbe, quel plaisir pour les yeux, un vrai délice campagnard.

Niveau histoire, point d’aventure dans cette série. Pas de quête désespérée, pas de conte noir, juste une belle tranche de quotidien du Québec rural des années 20. Ca parle de vie, de mort, du curé du coin, de tâches fermières, de ragots, de disputes… et du magasin général, véritable noyau central de cette petite communauté. J’ai eu le cœur serré à plusieurs reprises lors de ma lecture, véritable gage de qualité en ce qui me concerne. J’ai lu les 6 tomes parus à ce jour, et je ne suis pas encore lassé.

Une lecture paisible, belle, reposante, que je conseille à tout le monde, à condition de ne pas être à la recherche d’aventure ou de sensations fortes. Un grand merci à Régis Loisel et Jean-Louis Tripp pour cette superbe série… et vivement la suite !

Nom série  Barracuda  posté le 13/01/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
« Barracuda » est une histoire de pirates a priori très classique, c’est sûr. On parle même de carte au trésor après seulement quelques pages ! Mais je l’ai néanmoins trouvée efficace et prenante, et j’ai englouti ce premier tome à toute vitesse. Il ne fait que mettre l’histoire et les personnages en place, donc vivement la suite ! (l’histoire est prévue en 3 tomes)

Le dessin est absolument magnifique, difficile de croire qu’il est réalisé par un petit jeune qui bosse sur sa première BD. Jérémy est un jeune talent à surveiller, que nous avions d’ailleurs interviewé récemment.

Voila, je lirai la suite, sans aucun doute… Un album à découvrir si vous êtes amateur d’histoires de pirates !

MAJ : bon les avis sur le tome 2 sont assez catastrophiques, donc je doute le lire un jour. Peut-être si le tome 3 redresse la barre.

Nom série  La Position du Tireur couché  posté le 12/01/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ben ça alors, les autres avis me donnent l’impression d’être passé à coté de cette BD. Je suis pourtant bon public, j’aime les polars noirs, et le style un peu verbeux de Tardi ne me dérange pas du tout. J’avais d’ailleurs adoré Le Der des ders dans le même genre.

Mais bizarrement, je suis le seul à avoir trouvé certains aspects de cette histoire… grotesques : le comportement d’Alice, le mutisme soudain du héros, et surtout cette fin tarabiscotée. J’ai vraiment adoré tout le début, avec son ambiance noire, son rythme lent (donc je mets quand même 3/5, de justesse), mais les petits problèmes suscités ont fini par me gâcher ma lecture. En refermant cet album, je restais sur un goût de « tout ça pour ça » et sur la furieuse impression d’avoir perdu 2 heures de mon précieux temps (et 19 euros au passage).

Je conserverai l’album jusqu’à une relecture qui éclairera peut-être ma lanterne.

Nom série  Asterios Polyp  posté le 08/01/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Et ben, le moins qu’on puisse dire, c’est que les avis sont partagés ! Personnellement je me retrouve beaucoup dans l’avis de Ro.

J’ai moi aussi apprécié l’aspect visuel de cet album. Je trouve les expérimentations graphiques intéressantes et judicieuses, et surtout je trouve l’ensemble vraiment esthétique (dans un style me rappelant un peu Jimmy Corrigan).

J’ai aussi beaucoup aimé l’histoire, et en particulier son personnage central, Asterios Polyp. J’aime son cynisme et son coté suffisant, et ses élucubrations philosophiques m’ont intéressé, voire parfois fasciné. J’ai trouvé l’ensemble prenant et surtout très digeste (contrairement à Jimmy Corrigan, justement !), et plusieurs semaines après ma lecture je me remémore encore de nombreux passages amusants ou intrigants.

Voila, je comprends tout à fait qu’on puisse n’y voir qu’un énième « roman graphique » un peu pompeux avec un habillage un peu prétentieux. Mais moi, je place « Asterios Polyp » dans mon top 10 du genre, et vous recommande chaudement de découvrir cet OVNI pour vous faire un avis.

Nom série  Apprenti, Mémoires d'avant-guerre  posté le 08/01/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le résumé de l’auteur parle d’un « récit tout à la fois intime et historique », ce qui me semble parfaitement résumer cet album. La trame même de l’histoire est assez basique : on suit la vie du jeune Jacques, qui va à l’école, apprend à se faire respecter à l’usine, rencontre une fille, se fait des amis, etc… rien de bien nouveau, certes. Mais le coté historique (manif ouvrières, victoires du Front Populaire aux élections, etc.) offre un contexte intéressant, même si il faut avouer que ce dernier est assez léger et se fait discret, l’accent étant surtout mis sur le coté intimiste de l’histoire.

Un « roman graphique » donc, un de plus diront certains, qui ne va pas réconcilier les allergiques au genre, mais qui risque d’intéresser les amateurs, même si il faut avouer que l’histoire n’est pas forcément très marquante.

Une lecture légère et agréable, à réserver aux fans de « romans graphiques ».

Nom série  Les Croquignard, Bandits fantômes dans les Alpes  posté le 08/01/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Quebeuls nous propose un diptyque prenant et bien documenté, au background riche et intéressant. Le parcours de bandits renommés nous est conté sur fond de guerre et d’après-guerre. L’auteur fait référence à certains événements intéressants (par exemple la montée en puissance d’un certain Mussolini en Novembre 1919 !) mais sans jamais trop en faire, sans nous inonder d’informations superflues.

Le fait que l’histoire soit basée dans mes Alpes natales m’a aussi forcement plu, j’adore ces paysages montagneux, et j’ai reconnu de nombreux noms de villages, vallées etc.

Si je devais faire des reproches, je dirais que l’action est un peu répétitive (ce que Pol a déjà mentionné ci-dessous) et que le style est peut-être un peu trop austère et académique (narration linéaire, manque d’humour). Bon je sais bien qu’il s’agit d’un documentaire, et que faire du grand spectacle n’était sans doute pas le but recherché !

J’ai aussi trouvé la narration un peu confuse par moment (et plus particulièrement la transition entre certaines cases - j’ai du relire certains passages parce qu’un détail m’avait échappé)

Mais trêves de médisances, j’ai passé un bon moment de lecture, et je suis ravi d’avoir découvert cette chouette histoire terminée en deux tomes.

A découvrir, sans aucun doute !

Nom série  Une par une  posté le 07/01/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
On a beaucoup parlé de « Filles perdues » lors de sa sortie, mais dans le genre érotisme lyrique, je trouve « Une par une », petite BD modeste bien de chez nous, encore plus réussie. Ce petit bijou, publié originellement chez les Editions de l'An 2, nous revient chez la boite à bulles, pour notre plus grand plaisir.

Il y a rien à faire, de l’érotisme écrit par une femme, c’est quand même autre chose. C’est d’une sensualité et d’une poésie sans pareil, et le sexe, pourtant montré crument sur certaines pages (pas de tabou dans cet album !), apparait vraiment comme la plus belle chose au monde.

« Une par Une » n’est pas une histoire complète, mais une collection de petites nouvelles, ce qui fonctionne parfaitement avec le genre et apporte une certaine variété dans les thèmes abordés. Le dessin est magnifique, et mon seul reproche concernera finalement la longueur du bouquin : c’est trop court (pas de jeu de mot svp), et j’aurais aimé en lire plus ! Un bon signe non ?

Sans doute la meilleure BD érotique que j’ai lue.

Nom série  La Tente sur le toit  posté le 06/01/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je n’ai rien contre les histories muettes, je trouve qu’elles fonctionnent souvent à merveille (Chhht !, La Chute de l'Ange ou encore Là où vont nos pères, pour ne citer que mes préférées). Mais « La tente sur le toit » n’a malheureusement pas réussi à me toucher plus que ça.

L’histoire est certes belle et poétique. Il y a un côté apaisant, avec ce fonctionnaire trouvant un petit coin de tranquillité sur le toit d’un immeuble, une parenthèse éphémère, avant que la vie le rattrape sur la fin de l’histoire. C’est mignon, bien vu, mais pas vraiment marquant, la faute sans doute à une lecture vraiment courte.

A découvrir si les histoires muettes et poétiques sont votre tasse de thé.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 49 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque