Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 1249 avis et 487 séries (Note moyenne: 2.78)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Saveur coco  posté le 11/03/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voici une très belle histoire, joliment dessinée et très poétique, mais la chute m’a laissée complètement larguée, je n’y ai pas compris grand-chose pour ne pas dire rien du tout. J’avoue que la frustration a été de taille, qu’on fasse dans l’absurde ou le délire pas de souci mais j’apprécie grandement quand l’histoire a une fin un minimum compréhensible.

Sinon j’ai beaucoup aimé cette entrainante lecture, ainsi que le joli graphisme hyper coloré, joyeux, certaines planches sont carrément à tomber. Les personnages sont très attachants et attendrissants, on ne veut plus les quitter. Cependant la sensation d’un manque d’aboutissement, comme si Dillies ne savait plus où les mener ne me donne pas envie de la relire, maintenant s'il décide de faire une suite je pourrais peut-être changer d'avis.

Nom série  Le Serment de l'Ambre  posté le 11/03/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cette série comporte deux problèmes à mon sens, premièrement le graphisme n’est pas très folichon à partir du second tome, trop brouillon il est difficile de se transporter pleinement dans l’histoire, n'ayant aucun plaisir à regarder les planches. Les femmes se ressemblent trop, les hommes ont des têtes plus différentes et surtout plus travaillées.

Ensuite le série est trop longue, trois tomes auraient amplement suffi, l’histoire s’étale avec des scènes de course-poursuite qui n’apportent rien de plus d’autant que le visuel n’aide pas.
Cela dit le récit en lui-même est assez original et les personnages sont intéressants et bien développés. Les quelques scènes concernant le passé ne sont pas trop longues et juste ce qu'il faut pour connaître pleinement ces moments du récit. J’aurais aimé le relire mais le visuel ne m’apportant absolument aucun plaisir je m’en passerai, c’est dommage car avec un autre traitement ça aurait été une superbe série.

Nom série  Une mystérieuse mélodie ou comment Mickey rencontra Minnie  posté le 08/03/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Après Mickey's Craziest Adventures que j’ai tout juste apprécié, je me suis plongée dans cette B.D. pour la raison suivante. Mon libraire a édité des cartes avec certaines B.D. et dès que j’ai vu celles qui accompagnent ces deux B.D. je n’ai pas pu résister, deux petites tueries à posséder d'urgence. Bref, si l’achat de la première passe encore, je ne sais pas si celle-ci en vaut vraiment la peine car cette lecture m’a complètement anesthésié les neurones et en même temps donné des envies d’arrachage de pages incontrôlable. C’est d’une naïveté absolue dans la veine de ce que je déteste le plus, d’un ennui mortel et pour couronner le tout ce n’est même pas beau, avec un dessin grossier limite vilain. Ça se veut à l’ancienne et à ce niveau là on est servi, on a du vieux jusqu’au fond de la culotte. J’ai cru mourir à chaque case, il n’y a pour ainsi dire pas d’histoire, c’est mou, c’est lent et sans intérêt, je suis passée à côté de cet univers venu d’une autre époque pour ne pas dire d’une autre dimension.

Nom série  Mickey's Craziest Adventures  posté le 08/03/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Lorsque je vais vu cette B.D. dans la liste des nouveautés de mon libraire j’ai tout de suite pensé à Valérian, vu par... et je m’attendais à une histoire du même acabit, une adaptation plus moderne, moins naïve de l’œuvre originale.
Dès le premières planches j’ai été déçue, le ton d’entrée est trop naïf, les personnages surtout Mickey sont à la limite de la distribution de baffes, et puis les premières planches sont un peu chaotiques car les transitions entre chaque scènes sont trop franches, au point de ne pas savoir si ce sont des saynètes ou une histoire complète. Heureusement l’histoire arrive un peu plus loin et c’est un soulagement car ce début de récit s’est révélé plutôt morne.
J’ai finalement apprécié de plus en plus cette lecture au fil des planches, ceci dit il n’y a rien de transcendant, toutes les idées sont des reprises piochées ça et là, même l’humour c’est du recyclé.

La couverture est splendide et donne tout de suite envie de se plonger dans la B.D. Le papier mât met en valeur le dessin qui se veut ancien, avec une base de papier tout en pointillés pour appuyer ce côté vieillot. Les couleurs sont vraiment chouettes et pétantes, hyper joyeuses, elle mettent de bonne humeur. Ce que j’ai trouvé moins pertinent ce sont les tâches et les imperfections du papier pour appuyer encore ce visuel d’ancienne B.D. ayant vécu des tas de lectures.

A mon sens ça ce lit une fois ou deux, l'achat étant réservé aux collectionneurs, fans de Mickey ou fans de Trondheim.

Nom série  Ziyi  posté le 08/03/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ziyi est un récit est noir, cynique, méchant et attendrissant, dans lequel on rencontre un petit personnage très particulier car on ne sait s’il est animal ou humain. Son physique hybride est-il dû aux conséquences d’une catastrophe nucléaire ? D’armes chimiques ? On ne sait d’ailleurs rien du monde dans lequel il évolue, en dehors du fait que le chaos règne partout où il va et que tous les personnages qu’il rencontre sont dans des situations périlleuses pour ne pas dire souvent mortelles.
La chute se révèle particulièrement perturbante à la limite du débat philosophique, c’est bien vu de la part de Cornette qui nous propose une histoire relativement simple à suivre mais qui implique un réflexion assidue dans sa fin. Ce petit personnage et ses déboires sont un véritable coup de cœur pour ne pas dire un crève-cœur, pauvre Ziyi, si gentil…Ce genre d’histoires me fait un peu penser aux univers torturés de Winshluss.

La B.D. est muette, un genre relégué ici à un simple détail car les grands yeux de Ziyi n’ont pas besoin de mots pour exprimer ses émotions, Jürg a parfaitement su le doter d’expressions issues de son fabuleux talent de dessinateur. Le graphisme est très beau même s’il est assez épuré, préférant mettre l’accent sur les personnages ; avec un découpage unique de six cases par planche le tout ordonné en plusieurs chapitres. Un noir et blanc comme je les aime, propre et net.

Un dernier mot pour la B.D., un bel objet toilé de taille comics avec une couverture en dure et bien que le jaune fasse partie des couleurs que j’aime le moins, ça claque bien à l’ouverture qui oppose un noir et blanc bien torché.

Nom série  Le Voyage Improbable  posté le 07/03/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J’ai découvert la dernière série de Turf à la sortie du second tome ! ça fait toujours plaisir d’avoir une histoire complète sans attendre entre les tome. Ceci dit je ne me suis pas emballée après la déception de Magasin Sexuel, je n’en attendais donc rien de particulier. Graphiquement c’est un peu en dessous de ce que nous offre Turf habituellement, les décors sont un peu légers et la colorisation moins peaufinée, mais ça reste très joli dans l’ensemble.

Quant au scénario un peu barré, il essaie de garder malgré tout une certaine logique. Je me suis laissée emporter sans me poser de questions, il aurait été de toute façon difficile d’essayer d’entrevoir où Turf veut aller. Je redoutais la chute me disant qu’elle irait droit dans le mur de l’absurde et me décevrait, mais non et c’est une bonne surprise, même si certaines choses restent sans réponses précises.
Les personnages sont un des éléments forts du récits, agréables, prétentieux, gentils, super cons, grincheux, ils sont tous attachants avec leurs défauts et leurs qualités. L’humour aussi est présent, on sourit assez souvent.

Une bonne lecture, après il faut adhérer au délire de l’auteur. J’ai acheté la série parce qu’elle est agréable mais aussi car c’est du Turf, sinon je me serai probablement contentée de la lire.

Nom série  Chimère(s) 1887  posté le 08/09/2011 (dernière MAJ le 20/02/2016) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Note 3,5.

C’est indéniablement le style de Vincent qui m’a attirée, coloré et plein de vie, les planches sont bien remplies sans aucune lourdeur, graphiquement on est servi et bien servi, on en a plein les yeux et c’est excellent.
Côté scénario on y trouve, aux côtés de Melanÿn, Monsieur Arleston qui signe cette B.D. sous son vrai nom Christophe Pelinq, je n’aurais d’ailleurs pas soupçonné sa présence, ce qui est plutôt bon car je n’ai eu de ce fait aucun apriori sur lors de ma lecture.

Le récit est prenant, c’est un fait, il se divise pour l’instant en deux parties bien distinctes, l’une concernant la vie de Chimère et l’autre sur le contexte historique de l’époque, avec notamment la construction de la Tour Eiffel et du Canal de Panama. Les deux histoires se rencontreront certainement par la suite, car la scission entre elles pour l’instant est assez nette. J’attends de lire la suite pour peut-être augmenter ma note, car deux ou trois petites choses m’ont un peu dérangée.
Tout d’abord j’ai trouvé que Chimère est une petite salope bien trop accomplie pour une pucelle de 13 ans, même en ayant assisté à des orgies son attitude envers la gente masculine relève plus de la croqueuse d’hommes que de la novice, et j’espère que sa désinvolture sera expliquée par la suite, mais j‘avoue qu‘à mes yeux ça a ôté un peu de crédibilité à l‘histoire.
Par ailleurs, ce premier tome est assez classique, si ce n’est le fait de m’avoir donné par moments des envies de castration masculine, tant certains hommes s’y sont montré pervers pour certains et juste répugnants pour d’autres. En même temps 75% du récit se déroule dans un bordel, alors que peut-on y espérer d’autre ?
Je suis curieuse de connaître la suite car les personnages sont assez attachants, en espérant un peu plus d‘originalité.

Tome 2
J'ai relu le premier avant d'entamer la suite et j'ai fini par décrocher. La Chimère est trop parfaite, limite agaçante. Je pensais aussi qu'on finirait par sortir de ce maudit bordel mais non en fait, on y est on y reste. Les histoires trop colorées de prostituées ne m'interpellent pas plus que ça. Le dessin reste très joli.

Nom série  Alice au pays des singes  posté le 03/08/2012 (dernière MAJ le 15/02/2016) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Tome 1 : 3/5
J’ai eu un peu de mal à accrocher et il m’a bien fallu une petite pelletée de pages pour rentrer dans le récit, malgré un dessin des plus plaisants. Ensuite tout a été sur des roulettes (ou presque) jusqu’à la fin, certes qui clôt le récit tout en gardant une porte ouverte, mais qui sans une suite nous proposant d’autres aventures d’Alice, me laisse un goût de trop peu et une grande frustration. Je ne sais pas encore si je garderai mon exemplaire, j’attends de savoir si les auteurs vont faire d’autres tomes, sinon je ne pense pas me replonger dans ce récit car l’envie d’en voir plus est trop présente, ceci dit un jeune public s’en contentera certainement.

Sinon cette "nouvelle" version d'Alice est plutôt originale, empruntant ou s'inspirant de certains personnages d'autres contes, le tout raconté avec pas mal d'humour. En dehors du coup des crottes de nez, franchement dégueulasse et rédhibitoire, ces scènes m’ont été vraiment pénibles.
C'est globalement très divertissant, j’ai beaucoup aimé les personnages très attachants, les décors très fouillés et les couleurs vives et joyeuses.

Tome 2 : 4/5
J'ai adoré ce second tome, et pas de crottes de nez cette fois ! Un graphisme au poil que j’ai consommé sans modération, tout comme le tome précédent. L'humour est discret, pas démonstratif, il m'a fait sourire tout au long de ma lecture. Peter Pan et Crochet en crocodile sont jouissifs. On reste dans le même univers original et décalé, c'est un pur bonheur. Quant à la chute elle présage d'une suite !

Ce second tome m'a fait penser à la série Ratafia, mais en mieux, car plus constant dans la qualité graphique et un scénario plus étudié.

Tome 3 : 3,5/5
Pas de crottes de nez non plus dans ce tome, ouf ! Indéniablement le tome 2 est mon préféré, mais ce dernier clôt bien l'histoire, revenant aux origines du contes non sans avoir fait quelques détours par d'autres pour y arriver. Le dessin est toujours aussi joli et coloré.
Une bonne série pour tous comportant plusieurs niveaux de lecture.

Nom série  Les Spectaculaires  posté le 14/02/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J’ai rapidement repéré cette B.D. dans ma librairie bien placée derrière la caisse et la superbe couverture m’a tout de suite interpellée, mais à l’ouverture j’ai été passablement déçue car le graphisme est littéralement bouffé par les bulles, sur certaines planches il y a presque plus de blanc que de dessin. Le lettrage ne les remplit pas complètement, il y avait moyen de les réduire de manière assez conséquente. Le dessin n’est pas constant, certaines cases étant moins travaillées.

Côté scénario je n’ai pas accroché, l’histoire m’a très vite lassée. Je pense que ça vient moins du fait de l’histoire en elle-même que de l’humour auquel je n’ai été absolument pas sensible, ça a même fini par m’agacer et j’ai totalement décroché du récit. Récit que je ne trouve de toute façon pas extraordinaire en soit, au vu du nombre d’avis positifs arrivés à mes oreilles. C’est gentillet, une histoire vieillotte à mes yeux mais sans le charme qui habituellement fait ce genre de récits.

Nom série  Sept Nains  posté le 25/09/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je suis un peu déçue mais je m’y attendais un peu, non pas que j’ai des dons de voyance sur le scénario, mais la colorisation m’a gênée immédiatement. Le dessin en dessous est bon, les visages sont expressifs et bien dessinés, les décors sont bons aussi, mais la colorisation le dégrade fortement, le rendant souvent brouillon, voire sale ou trop sombre par moments. De ce fait je n’ai pas pu rentrer dans le récit comme je l’aurais aimé, car ce dernier n’est pas mal du tout.

Dans la collection des « Sept » comme dans beaucoup de one shot, la seule chose un peu frustrante c’est qu’un deuxième tome ne serait souvent pas de trop. même si ici ce ne serait pas indispensable, il m’aurait beaucoup plu côtoyer les nains un peu plus longtemps, même si Miss Blanche-Neige est un peu trop pétasse et agaçante à mon goût, mais c’est la volonté de Lupano. Pour ce qui est de la transformation du récit original en série « Sept » j’ai trouvé qu’il y a pas mal de bonnes idées, qu’évidemment je ne peux pas révéler, je dirai juste qu’entre autres le miroir m’a beaucoup plu.

J’en suis encore à me tâter sur l’option d’achat, j’ai la B.D. mais je ne sais pas si je vais la garder, maintenant que je sais à quoi m’en tenir visuellement peut-être que je la relirai plus de plaisir, va pour la oui, en attendant…

Nom série  Traquemage  posté le 25/09/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je suis viscéralement preneuse de ce genre d’histoire et si j’ai globalement apprécié ma lecture je suis très loin d’y avoir trouvé le génie et l’originalité décrits par les premiers aviseurs de la série. Si la B.D. m’était tombée dans les mains sans apriori je l’aurais certainement lue avec plus de plaisir, mais j’étais constamment dans l’expectative de l’insoutenable révolution du genre qui n’est hélas jamais arrivée. Rien ne démarque cette B.D. de la fantasy humoristique que j’ai pu lire jusqu’à présent, elle ne recèle pas vraiment de surprises, en dehors de l’enchanteresse Myrtille, biquette de son état, qui malgré son rôle secondaire passe constamment au premier plan, tout au moins à mes yeux ; et sur ce dernier point mon libraire et moi sommes bien d’accord, sans la biquette l’intérêt de la B.D. tomberait à néant (non moi je n’exagère jamais, jamais).

Ceci dit, le reste n’est pas à jeter. J’ai bien apprécié tous les personnages à leur juste valeur, un peu attachants, un peu drôles mais sans plus, à voir si la suite réserve vraiment une surprise niveau scénario. L’humour est certes bien présent mais on ne se tord pas de rire non plus, Myrtille étant là encore la plus drôle.

Le dessin de Relom est agréable et très lisible, je lui reprocherais juste un petit manque de décors. C’est dommage car ça serait plus sympa visuellement, mais ça ne m’a pas foncièrement gênée.

Nom série  Letter 44  posté le 11/09/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Acheté sur les bons conseils de mon libraire, je n’ai pas été déçue, bien que la suite décidera ou pas si je suis entièrement conquise. Tout d’abord il est à noter la couverture extrêmement douce, je crois que je n’ai jamais autant caressé une B.D., même en écrivant cet avis je ne peux m’empêcher de la toucher de temps en temps. Le graphisme aussi me plait, clair, aux visages expressifs, détaillé avec de bons jeux de lumière, et assez coloré mais sans excès ; un comics de très bonne facture en somme.

J’en arrive au scénario qui lui aussi est assez intéressant bien que j’ai eu cette petite sensation de déjà-vu mais c’est aussi un premier tome, il faut bien poser sa valise avant de s’installer. Dépassé les conversations un peu politiques que je n’affectionne franchement pas et que j’ai trouvé un peu naïves parfois, sans que cela ne gêne vraiment d’une quelconque façon à ma lecture, c’est à la page 100 que j’ai su que ça allait me plaire. J’espère que la suite se déroulera plus sur la partie vraiment S.-F. et la découverte de mondes extraordinaires, et moins sur celle du plancher des vaches.

Le mystère reste entier même à la fin de ce premier tome, vers où iront les auteurs, qui peut le dire ?

Nom série  Succombe qui doit  posté le 07/09/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je suis complètement d’accord avec DamBDfan, le récit se compose d'une première partie plutôt alléchante et d'une seconde décevante, trop rapide et très banale. En dehors du dessin de Ricca toujours aussi stylé et d’une petite poignée de répliques assez savoureuses, globalement le récit n’a rien de particulier ni d’attrayant, quant à la chute elle n’apporte absolument aucune surprise. J'ai dû lire trop de polars pour être touchée par l'un d'eux.

J’aurais préféré que le récit se pose plus particulièrement sur les scènes finales, sans trop en révéler sur celle de la cellule, mais c’est une partie du récit qui est totalement survolée. J’ai presque plus eu l’impression de lire un résumé d’histoire qu’un récit complet et détaillé.

Nom série  Les Ogres-Dieux  posté le 13/04/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voici une histoire d’ogres assez originale, à mi-chemin entre la B.D. et la narration, j’ai bien aimé l’alternance des deux. L’édition en grand format est parfait pour mettre en valeur le graphisme tout de dégradés de gris, avec des pages intercalaire en jaune or pour différencier les chapitres. Rien à dire, c’est du bon boulot. Bertrand Gatignol est rentré dans mes dessinateurs à suivre à la trace.

Le récit quant à lui est intéressant car il se déroule sur une période assez longue ce qui permet à Merwan de bien développer son histoire et ses personnages. Mais le point fort reste le suspense permanent et foutrement exaltant ; à chaque page, à chaque ligne, même à chaque mot je me demandais où nous emmenait l’auteur. Certes les toutes dernières pages laissent présager du final, ce qui frustre un peu après cette longue lecture bien addictive.

Je vois que la série a été mise au statut « en cours », je serai infiniment ravie d’avoir d’autres tomes et une suite à l’histoire, que je souhaiterais lire au plus vite.

Nom série  Ogres  posté le 06/01/2011 (dernière MAJ le 13/04/2015) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voici une très belle surprise, j’avais peur que cette histoire s’adresse presque exclusivement aux ados, vu qu’une bonne partie des autres œuvres de l’auteure cible un lectorat plutôt jeune, voire même très jeune, mais non (ouf !), cette lecture est faite pour large public. Audrey Alwett a travaillé avec Arleston (sur SinBad) et on sent l’influence de ce dernier dans cette production. Le scénario est assez original et parfaitement mené, un mélange des genres tout à fait réussi, ogres, zombies et aventures, agrémenté de références d'autres contes, ainsi qu'au « Parfum » de Suskind, le tout enrobé d’une jolie et amusante touche d’humour qui sait tout de même garder le ton légèrement dramatique du récit.

La seule chose qui m’a gênée c’est le format de certaines cases parfois un peu trop petit, les personnages y sont par moments quasiment minuscules. Ce n’est pas un gros défaut non plus, puisque arrivée en fin d’ouvrage la gêne s’était presque évanouie. Malgré cela le visuel est d’excellente qualité, très détaillé au trait fabuleusement fin et agrémenté de jolies couleurs bien joyeuses ; très beau visuel d'Alizon Ludwig qui est au top de son talent, difficile de faire mieux.

Suite et fin

Tout d’abord le graphisme, il y a un très petite baisse dans la qualité de la colorisation et un peu moins de détails dans les décors, mais cella reste vraiment très léger.

Quant au récit il continue sur sa lancée jusqu’au bout, une histoire bien organisée avec un humour juste bien dosé. Je n’émettrai qu’une seule critique, la sœur de d’Hémacyte, mais à quoi sert-elle donc ? Elle est totalement inutile, ne fait pas avancer le scénario et ne lui apporte absolument rien, une potiche un peu bébête, je m’en serais bien passée. Je vire une étoile à cause du spoiler ci-dessous.

SPOILER
J’ai peut-être zappé quelque chose, mais je n’ai nulle part vu l’histoire de la sœur d’Hémacyte, celle-ci était le seule enfant issue de l’union d’un ogre et d’une humaine. On y croise même la mère adoptive d‘Hémacyte, mais jamais il n’est question d’une sœur de sang, je pensais donc que cette sœur était la fille de sa mère adoptive, d’où mon questionnement. Comment pourrait-elle avoir des pouvoirs sur la ronce ? Si c’est juste pour faire un petit revirement, je le trouve raté.
FIN SPOILER

Je relirai l’histoire mais si effectivement l’histoire de la frangine est une petite arnaque c’est sûr que je ne relirai pas le récit une troisième fois, même si ce genre de fantasy, drôle et agrémentée d’un joli dessin, me plait bien.

Nom série  Undertaker  posté le 31/03/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je ne suis pas une super grande fan des westerns mais « Undertaker » m’a conquise. Tout d’abord avec son graphisme qui est comme je les aime, précis, détaillé, immédiatement lisible, mobile, expressif, il n’a pas un seul défaut, même la colorisation m’a plu, et quand le graphisme est beau on se penche plus facilement sur son scénario. J’y ai adhéré immédiatement, les toutes premières répliques de Dorison sont exquises et les références à la bible personnelle du croque-mort délicieuses.

Il y a foison de personnages et pour tous les goûts, du gentil au gros con, en passant par le niais et le tordu, on est comblé par tant de personnalités différentes. Le summum étant atteint par les personnages principaux, très attachants avec une belle chape de mystère qui plane sur eux.

Le suspense est d’ailleurs distillé planche après planche, bon Jonas Crow s’en tire plutôt bien dans les moments critiques, mais « ce tout petit détail » c’est déjà oublié.
Le vautour pour compagnon est une jolie trouvaille, j’espère que le bestiau aura une longue vie et accompagnera le croque-mort durant toute son aventure.

Nom série  Les Epées de verre  posté le 26/08/2009 (dernière MAJ le 10/01/2015) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voici donc la petite merveille que j'attendais depuis plusieurs jours, enfin elle est en ma possession et sachez que je ne me suis pas jetée dessus, non, j'ai attendu de m'être calmée pour la lire à tête reposée, soit en gros trois bonnes heures, que d'émotion ! C'est une pure beauté, un petit joyau graphique, un dessin enivrant qui combine pinceau et informatique ; d'une finesse incroyable, le souci du détail est omniprésent, et même si la plupart du temps les décors ne sont pas très chargés, chaque case est travaillée avec une méticulosité extrême. Les couleurs sont magnifiques, les jeux d'ombre et de lumière parfaits, les villes comme les forêts, enchanteresses. Sans oublier le vieillissement des personnages qui est absolument parfait. Laura Zuccherie est une talentueuse dessinatrice à suivre de près.

L'histoire m'a tout autant conquise et même si elle ne sort pas des sentiers battus - pour l'instant - l'originalité ici tient à un tout. Un scénario bien mené et entraînant, avec des personnages attachants et bien travaillés psychologiquement, dont une petite fille qui a le comportement d'une gamine de son âge. Deux délicieux petits êtres, issus du petit peuple mais dont l'auteure ne nous dit pas les noms, j'espère qu'on en saura plus sur eux. Des animaux fabuleux, bien imaginés et fascinants à regarder. Une narration simple et belle qui est en accord avec l'histoire. Une petite touche d'humour vient se faufiler de temps en temps dans les méandres du récit. La suite promet d'être grandiose. De Sylvianne Corgiat j'ai entamé son autre série Elias le maudit qui paraît elle aussi très prometteuse, je vais d'ailleurs de ce pas la finir.

De plus, c'est un réel plaisir que de lire une production 100% féminine.

Tome 2
Aussi beau que le premier avec en prime une ville stupéfiante et grandiose. L'histoire par contre ne me semble pas avancer aussi vite que je m'y attendais, ceci dit elle est toujours aussi prenante. On connait enfin les noms des deux petits compagnons du groupe.

Suite et fin
La colorisation du dernier tome m'a tout de suite sauté aux yeux, certes elle n'est pas laide, je dirais même jolie, mais ce n'est pas celle des trois premiers aux couleurs directes soyeuses qu'on peut regarder pendant des heures, ça m'a gâché ma lecture. L'histoire, bien que sympa, je lui trouve quelques facilités de scénario sur la fin et un peu naïve aussi. Je me serais bien passé du : "je suis amoureuse de l'homme qui m'a élevée", je déteste ça.

Hormis ça c'est une histoire à lire, à défaut de posséder.

Nom série  Aniss  posté le 17/04/2013 (dernière MAJ le 25/11/2014) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Note : 3,5/5.

J’adore ! en toute subjectivité… ! sinon objectivement c’est franchement sympa. S’il n’était précisé que Corbeyran est au scénario j’aurais cru lire du cent pour cent Milhiet, bien que l’humour soit tout de même moins prononcé que dans Spoogue par exemple. Le graphisme est toujours aussi peaufiné que dans les précédentes séries de Milhiet, si ce n’est des décors un peu moins riches peut-être, mais cela n’enlève en rien le plaisir de regarder une nouvelle production de ce dessinateur/scénariste que j’apprécie au plus haut point.

L’histoire ou plutôt l’aventure pour être précis, est plutôt sympathique et j’ai accroché de plus en plus au fil des pages. Avec certes un début assez classique, mais il faut bien poser les bases du récit, c’est surtout sur la seconde moitié et notamment vers la fin de ce premier tome qu’ai définitivement accroché à l‘intrigue. J’ai évidemment eu un coup de cœur pour le chien, une belle et féroce bête à grosse truffe, qui je l’avoue, m’a beaucoup fait apprécier l’histoire grâce à cette présence canine toujours la bienvenue et si peu représentée dans les histoires en général.

Même si l’originalité n’est pas la première chose qui me vient à l’esprit, car assez vite on peut prévoir certaines « rencontres » qui évidemment se font, la suite pourra prendre divers chemins pas forcément tous prévisibles et j’espère qu’elle saura me surprendre.

Suite et fin
Une bonne suite et une bonne chute qui ne m'ont pas déçue, j'ai notamment apprécié le mélange science - magie, une idée très bien trouvée. Les décors restent un peu légers à mes yeux, par contre Chien est encore très présent et j'ai adoré suivre sa propre aventure.
Je passe à 3/5 car ça reste globalement un poil léger même si je relirai le récit avec grand plaisir.

Nom série  Fables  posté le 02/11/2009 (dernière MAJ le 08/11/2014) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Si vous voulez faire un tour dans votre passé, retrouver tous les personnages de contes qui ont bercé votre enfance.
Si vous voulez les retrouver à notre époque et totalement intégrés dans notre société.
Si vous voulez savoir comment ils peuvent vivre parmi nous sans que l'on s'en rende compte.
Si vous voulez savoir ce que le temps a bien pu changer en eux.
Si vous voulez savoir quels sont les rapports qu'ils entretiennent entre eux aujourd'hui.
Si vous aimez les contes revisités de façon tout à fait originale et étonnante.
Si vous aimez le suspense, la magie, la vengeance, la traîtrise, les manipulations, les intrigues, les histoires d'amour torturées, les infidélités, les scénarios intelligents, les meurtres, le voyage, le cinéma, l'amitié, la justice, le châtiment, la peine de mort, le secret sous toutes ses formes, la solidarité…
Si vous ne savez pas quoi lire ce soir.
Si vous allez entreprendre un voyage, le format de cette série est idéal pour les transports.

Pour toutes ces raisons et bien d'autres, Fables est incontournable.

Si vous ne deviez lire qu'un conte et un seul, ce serait Fables, indéniablement le conte le plus riche de tous les temps.

Tomes 9 à 12
Même qualité que les tomes précédents, toujours autant d'inventivité et un suspense à se damner.

Tomes 13 : 0/5
Waouh ! Je bloque, terriblement néfaste pour ma santé mentale ce tome, une morale à deux balles tout du long, les gentils c'est bien, les méchants c'est pas bien et évidemment les gentils gagnent toujours par la grâce de Dieu et du bon vouloir des auteurs.

Bref, je n'arrive plus à avancer, j'ai arrêté d'acheter la série, sans parler du changement d'édition, encore. Retomber dans une guimauve pareille me bloque littéralement.

Je passe ma note de 5/5 à 3/5 sans option d'achats, peut-être qu'un jour j'arriverai à lire la suite mais en attendant ce tome 13 a été fatal à la série.

Nom série  Blacksad  posté le 12/10/2008 (dernière MAJ le 08/11/2014) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Blacksad est certainement ce qu'il y a de plus beau en matière de bd animalière. Non seulement le dessin est sublime, mais Guarnido a donné une personnalité à chacun de ses personnages proche du comportement de l'animal choisi. On ressent le travail de l'auteur et son observation du règne animal afin de nous représenter ici un monde mi-homme/mi-animal sans faille. Le graphisme est parfait avec un beau mouvement, il ne souffre d'aucun défaut ; on reste béatement sur chaque case à regarder chaque détail, chaque expression, abasourdi par un si grand de talent.

Le scénario du premier tome est assez classique. Sans surprise. Le deuxième tome est quant à lui remarquable, Guarnido joue avec le pelage des animaux pour nous jeter en pleine figure et assez durement la vision d'une société raciste et intolérante. Le troisième tome est lui aussi excellent, mais ici l'auteur se base plus avec les sentiments des personnages, entre trahison et déception, la tristesse finit par déborder des pages.

Le personnage de Blacksad m'a rappelé celui de cette vieille série télé "Mike Hammer" joué par l'acteur Stacy Keach ; ces deux détectives ont énormément de points communs : la dégaine, la façon de penser, le succès auprès des femmes, un grand charisme, un charme fou… ainsi que leurs moustaches qu'ils ont tous les deux fort belles.


Tome 4
J'ai été nettement moins emballée par ce tome, le scénario n'est pas très original, trop convenu, voire même un peu mou. Le visuel est moins riche que les autres tomes, notamment par le nombre réduit de personnages. Certaines planches trop sombres alternent avec d'autres trop colorées, cela manque d'harmonie visuelle.

Tome 5
L'histoire de ce cinquième tome est un peu facile et sans surprise, sans les expressions animalières totalement jouissives et le choix des bestiaux en fonction de la personnalité de chacun, j'aurais certainement beaucoup moins apprécié cette lecture. Par ailleurs, plus les tomes avancent plus la colorisation se fait légère.
Quand bien même je garde mon 4/5 mais si la qualité continue à baisser je passerai allègrement à un 3/5.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 63 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque