Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 1223 avis et 482 séries (Note moyenne: 2.78)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Osnira  posté le 13/06/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Note : 3,5/5

J’ai beaucoup aimé cette petite série qui semble ne pas payer de mine avec ses couleurs pétaradantes, mais qui se révèle assez originale. En fait, je ne lui trouve pas de grands défauts, à peine quelques-uns sans vraiment d'incidence sur le plaisir de lecture. Disons tout simplement qu’un format plus grand pour profiter des nombreux détails, des visages un peu plus travaillés, dont certains qui se ressemblent un peu trop, et des couleurs plus douces, voire idéalement de la couleur directe, ça aurait été juste parfait pour son genre : fantasy tragi-comique à tendance légère mais riche en événements et personnages.

Le récit démarre vite et bien et continue sur sa lancée, sans précipitation ni longueurs. Il est plein de petits clins d’œil provenant d’un peu partout, B.D., contes, vie courante, etc. L’histoire en elle-même est originale avec cet enfant linceul qu’il faut sauver à tout prix et en passant débarrasser le royaume d’un tas d’indésirables. Il y a pas mal d’originalités, les mondes sont riches même si on n’y reste pas assez longtemps, tout comme les personnages nombreux et qu’au final on aurait souhaité mieux connaître.

Voici une B.D. qui aurait bien mérité un traitement de faveur, bien que les auteurs nous proposent déjà un travail plus qu’honorable.

Nom série  La Légende des nuées écarlates - Izunas  posté le 13/06/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J’ai été moins emballée par Izunas que par La Légende des nuées écarlates, que je trouve un, voire deux crans en-dessous des nuées. L’univers est ici un peu plus enfantin, malgré sa dose de violence et d’hémoglobine. Il est vrai que les décors printaniers de ce tome donnent un aspect moins tragique au récit que les neiges glaciales des nuées. Ce qui m’a gênée d’emblée c’est la parlote des loups, ça appuie cette sensation d‘histoire enfantine avec les animaux dotés de parole. Ensuite les deux adolescents en personnages principaux ne m’ont pas été vraiment attachants.

Ceci dit, si je prends du recul et considère Izunas comme une série à part, sans relation avec les nuées, je la trouve plutôt bonne et l’aurais même trouvée encore meilleure sans la série principale, dont j’ai du mal, pour l’instant, à me détacher. Mon impression est aussi légèrement faussée car j'ai lu cette nouvelle série à la suite des nuées, et du coup ma déception est un peu exagérée. Quand le tome 2 sortira et que le temps aura passé, je pense mieux apprécier Izunas.

Pour ce qui est du graphisme, je n’avais pas vu que Tenuta n’était pas au dessin, le résultat est plutôt réussi et très en phase avec son propre style. Les Izunas sont un poil moins réussis que dans les nuées mais pas suffisamment toutefois pour que cela soit gênant.

Nom série  Doggybags présente  posté le 23/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je m’étais détournée des Doggybags, les histoires étant trop inégales surtout au sein d’un même tome, mais la bonne appréciation de mon libraire, le graphisme très attirant et le fait que ce soit une histoire complète, m’ont fait tenter cette lecture. D’autant qu’en écrivant cet avis je viens de voir que Neyef m’avait déjà bien plu avec Ce Goût.

Ce second récit est plus abouti, avec un bel équilibre à tous niveaux. Des chapitres dignes de ce nom, sans longueurs ni raccourcis, avec en prime des personnages attachants et hauts en couleurs (sans jeu de mots) ; des répliques savoureuses et quelques surprises dont je ne dirai même pas un mot pour ne rien spoiler. J’ai juste trouvé que les personnages causaient vraiment trop bien pour des voyous, mais c’est aussi ce qui rend les dialogues intéressants, donc il est difficile de trancher.

Et le graphisme ! J’adore ! Dans un registre que j’affectionne énormément. Rond, expressif, coloré, lisible, sans fausse note aucune. Franchement pour l’instant le meilleur de l’univers Doggybags, même si j’ai zappé deux tomes.

Un bon 3,5/5 car ça reste tout de même un peu classique.

Nom série  Rayons pour Sidar  posté le 23/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
La déception est grande. C'est désuet à pleurer, mais plus que le récit c’est le graphisme de Civiello que j‘ai envie de pleurer, tout ce travail pour raconter « ça ! »
Je ne veux pas critiquer le choix des auteurs, mais bon là, c’est difficile d’adhérer. Et ce n’est pas le petit mot d’introduction sur la colonisation qui va relever le niveau. C’est même pire, car faire le lien entre cette histoire et la colonisation c’est limite insultant pour les colonisés.

Côté scénario je trouve ça juste mauvais, pourtant les toutes premières planches étaient prometteuses, jusqu’à l’arrivée au village où tout bascule, on se croirait subitement dans un récit d'horreur pour enfants, tant c’est naïf et facile.
Je ne sais pas ce que vaut l’œuvre originale comparativement à cette adaptation, mais je peux dire que par moments les scènes de transition sont inexistantes, trois fois j’ai dû revenir en arrière pensant avoir tourné deux pages à la fois.

Je n’ai accroché à rien, ni aux personnages sans intérêt et aucunement attachants, sans parler de cette imagination de fou nécessaire à pondre un monde peuplé d’un genre de grenouilles préhistoriques mutantes passablement bêtes mais gentilles et de lémuriens juste cons, oui, c'est le mot. Ni les décors au final assez dépouillés, ni les dialogues ras du sol. Plus les quelques incohérences ou ficelles bienvenues qu'on y trouve : jouer du Bach pour éloigner les lémuriens ou encore le robot plein d’acide que l’autre prend à bras le corps sans se bruler.

La seule chose qui mérite un peu de considération c’est le fabuleux dessin et si ma note reste au plus bas malgré lui, c'est qu'elle reflète parfaitement le grand vide que j’ai ressenti en lisant cette B.D.

Je n’ai pas envie de connaître la suite, mais uniquement pour le plaisir de regarder le travail de Civiello je feuillèterai la B.D. en librairie.

Nom série  Wika  posté le 23/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C’est Noël en mai les mecs !

Et comme cadeau inespéré… un nouveau Ledroit ! Et pas des moindres, puisque celui-ci il est pour nous les nanas ! Prévoyez une tonne de petites culottes de rechange à côté de vous, ah ! ah !, je délire ! mais c’est trop bon ! Certes, c’est un peu réducteur, je ne mets pas les p‘tits gars de côté hein, qui vont quant à eux se régaler les mirettes, mais ça fait plaisir de lire une série où il y a autant de femmes que d’hommes, voire peut-être même plus.

Olivier Ledroit se régale dans cette nouvelle série, lui qui adore dessiner les femmes et les fées, son défoulement y est purement jubilatoire. Avec Wika son travail verse dans un registre légèrement moins saignant, à tendance plus féminine et plein de délicatesse, lui octroyant un « faux » aspect gentillet, qui n’enlève rien à la noirceur de l‘histoire. Sans oublier que ce n’est qu’un premier tome qui pourrait vite virer au cauchemar le plus sombre.
Son souci du détail est toujours présent, certaines planches sont tellement riches que cela relève de la maniaquerie et de l’obsession, à moins que ce ne soit tout simplement l’expression de son fabuleux talent de dessinateur.

Le scénario de Thomas Day n‘est pas en reste ! Moi qui adore par dessus tout le détournement de contes, je suis copieusement servie avec ici les contes de Grimm. J’aime l’apport d’une petite dose d’humour toujours bien placée, ainsi que le bel équilibre entre les moments de stress et de détente. Avec des phases sombres et leurs lots de morts et d’autres phases plus légères même dans le macabre, comme la transformation de l’immonde ogre en bouquet de verdure tellement joli et rafraichissant qu’on est irrésistiblement attiré pour s’y allonger.
Une petite touche de technologie apporte son lot d’originalité et est superbement bien vue.

Oups ! J'allais oublier le seul minuscule défaut du récit, tout comme le dit Else dans son avis, la facilité avec laquelle Wika prend possession de ses pouvoirs sans même paraitre étonnée, à moins que cela ne trouve une explication plus tard.

Olivier Ledroit et Thomas Day travaillent de concert, comme si le premier était dans la tête du second, et le second dans les talentueuses mains du premier. Et tout ce plaisir sera multiplié par quatre, avec encore trois tomes à attendre patiemment, si cela est toutefois possible.

Nom série  Orbital  posté le 18/02/2008 (dernière MAJ le 23/05/2014) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Note : 2,5/5.

Tomes 1 à 4
Après une lecture pas très folichonne des deux premiers tomes, je me suis quand même laissée tenter par les deux suivants, et ce essentiellement pour le dessin, aux sublimes couleurs directes. J'ai plus apprécié la série qu'à ma première lecture et le second cycle est aussi plus intéressant. Au rang des choses qui m'ont un peu déçue, en vrac :

- Les chutes des deux histoires arrivent un peu brutalement ;
- Les extraterrestres ne sont vraiment pas originaux, issus de notre monde animalier et de plus peu expressifs ;
- Le discours est un peu trop moralisateur et le tout un peu trop gentillet ;
- La violence bien que présente par moments n’est pas arrivée à me toucher ;
- Un manque quasi total d’humour ;
- Quelques facilités scénaristiques bienvenues, soit les gens arrivent à un compromis un peu trop facilement à mon goût, soit n’en trouve absolument aucun ;
- Et par-dessus tout cette sensation de lire une B. D. s'adressant à un lectorat novice en matière de S.-F.

Ceci dit, l'ensemble est bien mené, il y a aussi quelques bonnes idées et le plaisir visuel et énorme, ce qui objectivement vaut bien un 3/5.
Ceci dit j'ai hâte que Serge Pellé s'atèle à une autre série plus adulte.

Tome 5
Mouais, je n'ai pas du tout accroché, il faut dire que la grande majorité des récits qui s'inspirent du terrorisme m’ennuie profondément et c'est le cas ici. Je n'ai même pas fini le tome, malgré le graphisme toujours aussi alléchant.
Je me contente d'ôter l'option d'achat, la série globalement reste correcte, même si je ne lirai pas forcément la suite, dans tous les cas je ne l'achèterai pas, ayant déjà revendu tous les tomes.

Nom série  Légendes de Troy - Ploneïs l'incertain  posté le 23/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Plonéis est l'incarnation exacte de la B.D. pas prise de tête qui se lit même en ayant une partie du cerveau occupé ailleurs. L’histoire pourrait tenir en deux lignes, c’est très classique et assez linéaire, mais pour qui aime les mondes de Troy c’est une petite escape agréable dans cet univers.

Ce que j’ai apprécié c’est qu’Arleston ne s’est pas laissé à aller au graveleux, les personnages ne se mettent pas à baiser comme des bêtes pour essayer leur nouveau sexe, comme l’avait fait Morvan dans Zorn et Dirna, avec des planches de sexe totalement déplacées. Donc merci vraiment de ne pas nous avoir mis ça sous le nez.

L’humour est présent mais il reste discret et ne fait pas forcément rire, on se cantonne plus dans les sourires.

Le graphisme est très agréable, dans la lignée des mondes de Troy, il est précis et sans défaut, les personnages sont mobiles et expressifs, la colorisation joyeuse et bien appliquée.

Pour l’option d’achat je suis plus mitigée, les inconditionnels de Troy auront cette B.D. sur leurs étagères, les autres pas forcément.

Nom série  Warship Jolly Roger  posté le 16/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Note : 3,5/5.

Attirée par le graphisme au poil et les avis positifs de tous mes libraires j’ai vite fait l’acquisition de cette B.D.
Je commence par ce qui est de l’ordre du parfait, le dessin. Aucune faute à relever, les perspectives sont parfaites et les personnages fluides et expressifs, il y a une bonne dynamique dans les mouvements, tout y est pour contenter nos mirettes. J’émettrai un tout petit bémol sur la colorisation. Je la trouve jolie et bien appliquée, bien qu’informatisée elle n’a pas d’aspect artificiel. Le choix du changement de couleurs entre le présent et le passé aide au bon suivi du récit, cependant je trouve que trop souvent les couleurs sont trop uniformes, je n’entends pas là qu’il y a des planches majoritairement rouges, sépia ou vertes, et que les éléments ne se détachent pas assez les uns des autres. Je le vois souvent en B.D., ça peut instaurer une certaine ambiance par moments, mais tout au long de la B.D. ça fatigue un peu les yeux.

Pour ce qui est du scénario j’ai surtout apprécié les personnages psychologiquement bien travaillés, avec des personnalités différentes et des réactions en accord avec les faits.
L’histoire sur ce premier tome est assez classique, mais ce n’est qu’un début, et même si la suite se devait de l’être encore ça ne me gênerait pas forcément, car c‘est du classique agréable à lire.
Ce qui me chagrine c’est plutôt l’avancée technologique et les éléments de la vie de tous les jours. On est dans les années 3850 et trop de choses ressemblent à notre quotidien : injections antirides, mobilier, villes, vêtements, coiffures, armes ! Bref, le dépaysement pour un tel saut dans le temps est un peu décevant, et ça m’a dérangé tout au long de la lecture.

C’est globalement bon, ne serait-ce que pour découvrir ce qui va arriver aux personnages et se faire plaisir avec le graphisme de Montllo.

Nom série  Donjon crépuscule  posté le 29/09/2010 (dernière MAJ le 24/03/2014) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Si cette époque de « Donjon » m’a insensiblement moins touchée, je ne peux pas la dissocier des autres et ne peux que lui accorder à elle aussi la note maximale.

Pour ce qui fâche, tout d’abord il y a le graphisme des deux premiers tomes, qui est, il faut bien l’avouer, assez raté, ce n’est pas loin d’être du gribouillage, un trait épais et tremblotant, agrémenté de couleurs assez laides. Le troisième tome n’a plus rien à voir, affiné et joliment colorisé il est quant à lui, réussi. Quant au style de Karascoët qui prend la suite, il me convient, je l’apprécie comme j’ai apprécié tous les autres dessinateurs qui se sont attelés à cette fabuleuse série qu’est « Donjon ».

Côte scénario c’est très différent des autres épisodes, la nostalgie prend place car on nous narre la fin de l’histoire, c’est triste, mais j’aime le principe des époques et j’ai tout autant été conquise par cette partie que par les autres, j’aime ce que Sfar et Trondheim ont décidé pour l’avenir de leurs personnages, vraiment uniques dans le monde de la bd. Ce qui m’a légèrement dérangée, c’est que j’ai parfois eu l’impression que les auteurs avançaient à tâtons, je précise tout de même que tout se tient, c‘est juste que ce récit m‘a paru un peu décousu par rapport aux autres donjons.

Le rythme des sorties a beaucoup ralenti et c’est finalement la seule chose qui me chagrine vraiment.

Suite et fin
Même si certaines choses m'échappent car je n'ai pas relu tous les tomes précédents avant de me jeter dans ces deux derniers, je dirais qu'en tant que fin de "crépuscule" ça me convient.

Par contre je passe ma note de culte à 4/5 car malgré sa grande richesse, cette série reste intrinsèquement inachevée. Par série j'entends absolument TOUS les donjons, car les différencier n'a pas de sens à mes yeux, même les Donjon monsters et ses histoires au tome par tome.

Bref, ça laisse un goût amer qui aura du mal à passer, car la relecture sera très frustrante sachant tout ce qu'on ne saura jamais.

Nom série  L'Honneur des Tzarom  posté le 06/01/2010 (dernière MAJ le 01/03/2014) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le dernier Lupano ! Chouette ! Et c'est aussi le mot qui peut résumer cette bd, un véritable moment de détente, coloré et pas prise de tête, avec en plus pas mal d'humour. L'histoire est entraînante et pleine d'action, la seule chose que finalement je pourrais lui reprocher c'est un petit manque d'originalité.

On a ici les aventures d'une famille de gitans escrocs mais transposée dans un univers de science-fiction, ce dernier point est bien trouvé mais le reste l'est moins. Les personnages extraterrestres, les vaisseaux et tout ce qui va avec ce genre d'univers a déjà été rencontré ailleurs et la famille de gitans est la famille type, débrouillarde, pleine de ressources, prête à affronter les plus grands dangers, et évidemment une fille à marier belle comme le jour et à fort caractère, sans oublier le chien de la famille, qui lui par contre, détonne un peu... Et que j'adore.

Ce qui fait essentiellement le charme de cette production c'est l'attachement que l'on a envers les personnages qui sont à croquer et le dessin qui sert à merveille le récit, surtout au niveau de l'humour avec les poses amusantes que prennent les personnages et leurs trognes exquises et extrêmement expressives. Le tout étant fortement coloré aux couleurs très vives, c'est une lecture pleine de vie et de bonne humeur.

Suite et fin
Je reste sur mes premières impressions, le dessin est de même qualité dans ce tome deux, ce qui est fort appréciable.
Le scénario emboite parfaitement le pas à la suite de l'histoire, avec pas mal d'action à la clé et une chute qui par certains aspects est quelque peu convenue, elle surprend sur d'autres.
Une sympathique histoire à garder sous le coude, en attendant une seconde relecture.

Nom série  Le Petit Monde  posté le 28/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une lecture agréable surtout visuellement, dans son style manga je ne trouve quasiment rien à redire. Les couleurs sont belles et le trait dynamique, peut-être certaines cases ne se lisent pas d’emblée et il faut un petit effort pour tout déchiffrer, mais ce n’est pas un frein à la lecture.

Ce conte de Peter Pan revisité dans un univers futuriste est assez original mais il table beaucoup trop sur l’action à mon goût, j’en suis sortie un peu frustrée. J’aurais aimé mieux connaître le petit monde ainsi que les personnages, en l’état je dirais que deux tomes auraient presque suffi, afin de condenser un peu l’histoire. Quant au discours manichéen de Morvan sur le tome 2 (je crois) : les riches sont des vilains, les pauvres les gentils, les premiers étant coupables de toute pauvreté, c’est un peu réducteur et agaçant, heureusement que ça ne dure qu’une toute petite flopée de planches. Sinon j’ai bien apprécié le côté gore mais qui reste contenu.

Un moment divertissant mais sans plus.

Nom série  L'Autre Monde  posté le 09/01/2008 (dernière MAJ le 28/02/2014) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Première lecture : 5/5
Pourquoi le ciel tombe-t-il ? Cela m'a tenu en haleine tout le long du récit et la chute est excellente. Quel joli conte ! Et quelle originalité !
Jetez-vous dessus vous ne serez pas déçu. On ne peut être qu'emporté par les aventures de ces personnages.

Et puis le dessin est excellent, plein de détails, très travaillé avec des couleurs gaies et reposantes. Une grande bouffée d'air pur et un moment de détente totale.

Une BD à posséder. A lire et à relire, sans modération.

Relecture
Comme quoi... les goûts changent et le plaisir de lecture ressenti il y a quelques années s'estompe des années après. La seule chose qui m'a été tout aussi agréable est la colorisation, que je trouve toujours parfaite. Le dessin m'a moins plu qu'auparavant, je trouve les visages un peu figés.

Quant au récit, si j'ai été totalement immergée dans cet univers, la relecture a été nettement moins immersive. Un peu trop de fantastique, avec les sirènes, les gobelins et le père Noël, même si cela donne lieu à de jolies scènes ces éléments me semblent hors propos. Je me souviens que ça m'avait interpellée aussi à l'époque, mais le plaisir des yeux l'avait emporté sur le scénario. Je trouve aussi les filles de cette B.D. un peu nunuches.
La chute reste intéressante.

J'ai passé un bon moment de relecture, mais je n'en ferai pas une troisième.
A noter aussi que L'Autre Monde fait partie de mes premières lectures B.D., depuis j'ai découvert d'autres univers, d'autres graphismes que je trouve plus attrayants, laissant à la traine mes premières découvertes.

Nom série  L'Homme qui n'aimait pas les armes à feu  posté le 27/04/2011 (dernière MAJ le 24/02/2014) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Tome 1 : 3,5/5

J’adore Lupano et jusqu’à présent je n’ai jamais été déçue par ces histoires, pourtant, au début de ma lecture de cette dernière production j’ai eu comme un doute… : serait-il en manque d’inspiration ? J’ai essayé de chasser cette pensée absurde, indigne de l’intérêt que je porte à cet auteur. A chaque page tournée j’attendais le rebondissement qui se faisait attendre… rien, j’étais face à un simple western, avec néanmoins quelques traits d’humour et de dérision. C’est arrivée grosso modo vers la moitié de l'ouvrage que les surprises arrivent ainsi que les fameux rebondissements, et bien qu’ils n’atteignent pas les hauts sommets sont infiniment plaisants et drôles. Ce n’est peut-être pas le western du siècle, mais il m’a comblée, léger et entraînant, il est accrocheur jusqu’à la dernière planche, et c’est là que j’aurais bien aimé avoir la suite sans devoir attendre plus longtemps.

On a droit à une honorable galerie de personnages, hauts en couleurs et en connerie pour certains, enfin non, pour tous, et surtout on s’attache immédiatement à tout ce petit monde, qui a bannit de son vocabulaire le mot « confiance ».

Le dessin est aussi sur un ton humoristique avec des trognes bien expressives. Les couleurs informatisées m’ont un peu surprise au début, bien qu’elles soient bien appliquées et suffisamment détaillées, mais cette impression bizarre est vite passée. Par ailleurs, je trouve la couverture particulièrement réussie.

Tome 2
J'ai décroché. Déjà la colorisation de ce tome m'a carrément déplu, moins nuancée que dans le premier tome et encore plus artificielle. Ensuite je trouve la suite de l'histoire plutôt convenue, avec des personnages pas forcément attachants, voire énervants comme la gonzesse, je n'ai plus les noms car j'ai revendu la série. Le seul à trouver grâce à mes yeux est le personnage principal, sinon pour le reste j'attendrai le prochain Lupano.

Nom série  Le Temple flottant  posté le 24/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je trouve dommage d’avoir traité ce récit comme un conte et non comme une histoire fantastique qui aurait pu être plus aboutie, éditée même en deux ou trois tomes, plus longue et plus prenante. La trame dans sa globalité est bien pensée mais la lecture est trop rapide, le suspense a à peine le temps de se mettre en place qu’on arrive à la chute. Les personnages et leurs histoires personnelles auraient pu être plus développées, les scènes allongées histoire de donner plus de consistance au tout.
Ceci dit c’est un joli récit, un petit moment de détente mais qui n’atterrira pas sur mes étagères, car ma frustration l’emporte.

Graphiquement c’est très joli, le dessin et la colorisation s’accordent parfaitement au conte et à son ambiance fantastique.

Nom série  Charly 9  posté le 23/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J’avais entamé la lecture du Charly 9 de Jean Teulé que j’ai laissé tomber après peut-être un tiers du livre. J’avais adoré son style cynique et humoristique pour nous raconter cette tranche d’Histoire, et puis ça a subitement arrêté de me faire rire, j’ai rangé le livre et l’ai oublié, non sans ressentir une pointe de frustration car j’aime le style du sieur Teulé. Lors de la parution de la B.D. je me suis souvenue de l’arrêt intempestif de ma lecture et n’ai pas eu envie de me plonger dans celle-ci malgré un graphisme qui m’attirait irrésistiblement, mais toutes ces critiques positives m’ont fait changer d’avis.

J’ai retrouvé exactement la même ambiance que celle du livre, l’adaptation de Guérinaud est au poil ! J’ai bloqué au même endroit pour les mêmes raisons (que j’avais oubliées), le massacre !… animalier évidemment, pas humain, toute cette boucherie de pauvres bêtes sans défense me soulève le cœur ! Malgré tout, pour le plaisir de l’œil et la part d’Histoire, j’ai continué et j’ai finalement beaucoup aimé, du coup je me dis que je vais peut-être relire le bouquin.

Certainement que du côté historique il y a quelques raccourcis ou petits arrangements, mais je pense que ce n’était pas le but de l'auteur que de faire du pointillisme mais plutôt un récit décalé, où la psychologie, le cynisme, l’humour et la rage humaine prendraient le dessus. Car notre Charly est vraiment frappadingue, comme tous les rejetons de cette bougresse de Catherine d’ailleurs, mais Teulé sait le rendre attachant.
C’est une lecture facile et fluide, presque légère, où l’on n’est pas assommé par les faits historiques, tout en ajoutant quelques infos à notre culture générale, ce qui fait de cette B.D. un objet à lire et à posséder.

Le graphisme est parfait, tant au niveau du trait que de la colorisation que Guérinaud maîtrise parfaitement, mettant en valeur chaque scène, surtout les plus noires et sanguinaires.

Nom série  La Marche du crabe  posté le 10/01/2011 (dernière MAJ le 26/09/2013) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Péchés mignons m’a définitivement ennuyée, Zombillénium m’a plu et cette « Marche du Crabe » m’a ravie, c’est plutôt agréable d’aller crescendo dans l’intérêt d’un auteur. Cette dernière série d’Arthur de Pins se révèle captivante et on ne peut plus originale. Déjà de par son graphisme, épuré et moderne, aux couleurs douces comme une caresse et aux formes rondes qui donnent l’impression de rebondir de crabe en crabe et de case en case. Ce graphisme très soigné est en parfait accord avec le récit, il va à l’essentiel avec douceur et met bien en valeur ce petit univers tout de sable et de pinces fait, auquel les gens ne prêtent pas forcément attention, trop occupés à se faire dorer la couenne sur la plage.

Le scénario est tout aussi ravissant, on s’attache immédiatement à ces petits crabes malchanceux, affublés d’un destin sadique qui prend plaisir à les coincer en des lieux où seule la mort sera une douce délivrance. Mais « le crabe » n’a pas émit son dernier cri, face à cette cruelle destinée, prenant ces deux pinces à bras la carapace, il va s’acharner pour changer cette injuste soumission à la nature, acharnement qui se transformera en incroyable aventure. Les humains aussi sont conviés à celle-ci, de gentils humains… apparemment, mais seront-ils à la hauteur et que peut-on réellement attendre d’eux ?

La dernière question restera : aurez-vous toujours envie de manger du crabe après ça… ?

Tome 2
Une suite est à la hauteur du premier tome tant visuellement que scénaristiquement. Je dirais même encore meilleur car les humains se font plus discrets laissant toute la scène aux crustacés. L'auteur touche avec humour et sans jamais se montrer moralisateur à des sujets importants, tels que la pollution, la différence ou la persécution.
J'attends vivement le dernier tome.

Tome 3
Ce dernier opus m'est tombé des mains, j'ai eu la sensation de piétiner, l'histoire tire en longueur, deux tomes auraient largement suffi. J'ai totalement décroché, je n'ai même pas fini le tome tant je l'ai trouvé ennuyeux, cette suite est trop classique et sans surprise. De plus, comme la plupart des crabes se ressemblent j'ai eu un peu de mal à me replonger dans le récit, ce qui ça n'a pas arrangé les choses.
Tant pis, j'aime beaucoup le style graphique mais j'attendrai une autre série de l'auteur. Celle-ci est déjà revendue.

Nom série  Versailles  posté le 03/10/2012 (dernière MAJ le 26/09/2013) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Superbe découverte ! Tout d’abord une jolie surprise de la part de Convard dont je n’ai jusqu’à présent apprécié que sa série Chats.

L’histoire est fabuleuse, elle prend racine dans une communauté restreinte et s’achemine tout doucement dans un monde aussi vaste que l’univers, mais j’en ai déjà trop dit. « Versailles » est aussi riche en dialogues que le sont les décorations du château et les évènements nombreux et cadencés, la lecture est dense et prenante, on ne regrettera pas cet achat. Le rythme est pour ainsi dire parfait, on découvre ce récit avec gourmandise et pourtant les premières pages m’ont parue un peu trop abracadabrantes et c’est sans doute ça qui malgré tout m’a poussée à aller plus loin, ça aurait pu prendre une tournure totalement saugrenue voire stupide, mais au contraire plus on tourne les pages et plus on se rend compte de la richesse et de l’originalité du scénario.

J’espère que la suite sera à la hauteur, qu'elle ira en grandissant et qu'elle ne restera pas sur le plancher des vaches, confinée dans son château et ses alentours, car au vu de la fin de ce premier tome ce serait un peu décevant. Ceci dit et vu la collection, j'ai bien peur qu'elle prenne la route que je redoute, maintenant ça peut aussi être très bon, à voir.

Graphiquement ce « Versailles » est royal avec d’innombrables détails et une colorisation équilibrée, ni trop ni pas assez relevée, je n’aurai qu’une critique à faire sur le visuel, parfois certains visages sont un peu figés, c’est dommage car le reste est parfait.

Note à la baisse
Ce que je craignais est arrivé, le second tome n'a rien à voir avec l'univers du premier, en l'état cette histoire perd tout intérêt à mes yeux. Je passe de 4 étoiles à 2 et c'est bien gentil.

Nom série  Freaks' Squeele  posté le 04/11/2008 (dernière MAJ le 13/09/2013) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Tome 1
Note 2,5.
J'avais une petite réticence à lire cette bd car en la feuilletant elle me semblait s'adresser à un public plutôt jeune, impression qui s'est confirmée par la suite.

Le début de l'histoire est intéressant avec cette école où l'on forme des super-héros, jeunes apprentis ne sachant pas encore bien utiliser leurs pouvoirs. Trois d'entre eux - laissés-pour-compte, derniers de la classe - vont finalement former une équipe bien sympathique ; les épreuves qu'ils doivent passer au début et l'intrigue qui s'y attache sont assez prenantes.
Tout se gâte à la fin, avec un test très puéril qui a eu raison de mon intérêt pour cette série - ce qui est vraiment dommage - cela dit je lirai tout de même la suite, peut-être était-ce juste un faux pas dans le scénario.

Le dessin quant à lui est très joli, l'alternance de scènes noir et blanc et couleurs est original, mais la colorisation est nettement plus belle et met plus en valeur les décors et les personnages.

Tome 2
J'ai préféré ce tome au premier et je remonte donc ma note à 4 étoiles, de plus le prix est assez modéré par rapport au nombre de pages très élevé de cette bd. Le ton est nettement moins puéril et le scénario beaucoup plus prenant que celui du premier opus. L'immense bibliothèque est impressionnante, je suis restée scotchée sur les planches.

Le dessin finalement me plait presque plus en noir et blanc qu'en couleur. A suivre.

Tome 3
Le graphisme est toujours aussi ravissant, par contre j'ai totalement décroché de l'histoire car le ton est vraiment trop adolescent à mon goût, comme dans le premier tome mais en plus prononcé, les personnages m'ont très très vite agacée et je n'ai de ce fait même pas pu rentrer dans l'histoire. Sur d'autres séries ce "défaut" à mes yeux est bien passé, mais pas ici.

Objectivement c'est certainement une série intéressante, dont hélas je ne suis pas bon public.

Nom série  La Dynastie des Dragons  posté le 08/09/2010 (dernière MAJ le 21/05/2013) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Civiello s’est enfin mis à la couleur ! Et 70 planches rien que pour le premier tome !
Bon quand je parle de la couleur, je ne suis pas en plein délire, je parle de vraies couleurs, de rouge ! du vert, du bleu, du jaune, il y a même du rose ! Il a élargi sa gamme de teintes, on sort de ses - quoique merveilleux - tons qui tirent tous aux marrons, beige, jaune et vert. Cela dit il y a encore pas mal de planches sur ces tons là, mais mélangées aux autres cela crée une ambiance immersive. Le résultat est magnifique, ça m’a un peu rappelé La Légende des nuées écarlates, dans son ensemble, même si j’ai préféré le scénario de cette dernière série.

Côté histoire, elle mélange justement Histoire et fantastique, mais de façon relativement légère. Le seul souci, à mes yeux, pour qui n’a pas le nez dans l’Histoire chinoise ce sont tous ces noms, que ce soient les personnages, les villes, les fleuves ou autres, qui se ressemblent tous et qui ont fini un peu par me perdre. Heureusement j’ai suivi les personnages principaux, mais les autres j’avoue que je ne sais plus très bien qui a fait quoi, ni qui a dit quoi, mais ce n’est pas important pour suivre la trame principale du récit, lors de la relecture cela sera certainement plus clair.
Sinon en dehors du fait qu’on apprenne quelques faits historiques le scénario reste pour l’instant assez convenu, certes on suit les personnages avec intérêt mais il n’y a pas réelle surprise. Sauf peut-être pour la partie fantastique qui elle est nettement plus mystérieuse.

Suite et fin
Je viens de relire mes impressions sur le premier tome et elles sont exactement les mêmes après relecture de celui-ci. Pour ce qui est des deux autres voici mon ressenti.

Avant tout le graphisme. C’est toujours un bonheur que de regarder le travail de Civiello, et comme je le dis plus haut le plaisir est encore plus fort avec sa colorisation haute en couleurs. Par contre je lui trouve un petit défaut, c’est qu’il est parfois un peu irrégulier, il y a des planches où l’on ne trouve aucun défaut et d’autres où quelques approximations de sont glissées, avec le plus souvent des visages humains un peu figés et moins travaillés que d‘autres, il y en a certains qui semblent avoir été pris en photo ! Mais pas tous hélas. A contrario ces personnages fantastiques sont toujours parfaits.

Pour ce qui est de la suite du scénario, je me demande pourquoi avoir voulu inscrire l’histoire dans une période historique réelle, si ça passe sur un tome, sur trois c’est un peu lourd et ça m’a juste fait décrochée au milieu du dernier tome, et s’ils n’y avait eu Civiello aux pinceaux pas sûr que j’aurais fini la série, tous ces noms à la con m’ont bien pris la tête, avec la question incessante : de qui parle-t-on ? J’aurais plutôt vu un récit à la Okko, se déroulant dans un pays asiatique imaginaire, où l‘on a plus de liberté pour rendre le récit totalement fluide. D’autant qu’à partir du tome 2 le fantastique prend un peu le dessus et je ne trouve pas que ça s’accorde vraiment bien avec l’Histoire, à mon goût ça ne fait que la rallonger inutilement.
Il y a aussi un petit manque d’humour, certes c’est un drame, mais quand même une petite touche n’aurait pas été de trop, histoire de décompresser un peu.

Un 3/5 car c’est globalement une bonne lecture pour peu qu’on soit fan du dessinateur ou qu’on ne soit pas fatigué, si c’est le cas il ne vaut mieux pas l’entamer à ce moment là.

Et une option d’achat car c’est du Civiello, tout simplement.

Nom série  Haven  posté le 03/06/2011 (dernière MAJ le 21/05/2013) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Le scénario de ce premier tome est relativement dense, on y rencontre une belle tripotée de personnages et on découvre une partie du monde où ils évoluent. D’un autre côté, tout ça a un petit air de déjà-vu, mais les personnages très attachants font toute la différence et rendent la lecture on ne peut plus agréable et prenante. Je dois dire qu’ils sont eux aussi un peu stéréotypés mais la petite dose d’humour que leur a insufflée l’auteur rend leur compagnie on ne peut plus charmante.

Comme Ro, je me suis posée la question de savoir comment il est possible que personne ne connaisse la cité d’où provient Haven alors que les alentours ont l’air très peuplés. Peut-être y aura-t-il une explication plus tard. Mais à part ça rien ne m’a interpelée dans le reste de l’histoire, histoire qui par ailleurs ne se prend pas vraiment au sérieux, c’est une aventure de fantasy un peu humoristique à consommer telle quelle, sans prise de tête.

Le dessin s’accorde à la perfection avec ce genre de production, par contre j’ai trouvé la colorisation pas assez peaufinée, certaines cases ont parfois un visuel presque moyen. Les tons de couleurs sont eux bien choisis. Les visages légèrement manga sont aussi bien adaptés à l’histoire.

Tome 2
La suite est trop classique et ne réserve pas vraiment de surprise, mais surtout, ce qui m'a fait arrêté cette lecture, c'est que ça se rapproche vraiment trop d'une lecture pour adolescents, avec pas mal de naïvetés et de bon sentiments parsemés tout au long du tome.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 62 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque