Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 5673 avis et 2161 séries (Note moyenne: 2.87)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Les loups blancs  posté le 27/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voilà un miniblog qui prend toute sa force dans son bonus internet ! Excellent !

Dès le départ, j'ai été attiré par sa couverture rouge très esthétique. L'intérieur est encore mieux. Le graphisme, quoique simple et tout en lignes droites et en formes simples, est très beau, très artistique. Et ces teintes de rouge sont très belles. J'aime beaucoup même si cela ressemble souvent un peu plus à de l'illustration qu'à de la BD.

Le conte qui est raconté dans l'album est plaisant mais pas très marquant. Disons qu'en le lisant, j'étais plus intéressé par la beauté des planches que par son histoire.

Oui mais voilà, le bonus sur internet qui s'ajoute à cet album apporte un regard complètement neuf sur le récit. Il présente en effet la vision de l'aimée du "héros" de la BD, une histoire complètement autre et qui montre celle de la BD sous un angle inattendu. Cette seconde histoire est nettement plus dense, mieux construite, plus intéressante et sa fin est assez forte. Qui plus est, le dessin, qui est le même mais en version informatique animée, est encore plus beau que dans la version papier.

Bref, un double récit bien mené et doté d'un excellent graphisme : à lire !

Nom série  Service après-vente, Bonjour !  posté le 27/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ce sont les belles couleurs qui ont attiré mon oeil vers la couverture de ce miniblog. Effectivement, j'aime bien cette couverture, et à l'intérieur j'ai trouvé à nouveau des couleurs assez originales qui m'ont bien plu. Le dessin, de son côté, n'est pas tout à fait aussi bon. Simple, il reste cependant efficace et pas désagréable à lire.
L'histoire, quant à elle, est assez amusante dans son idée, mais un peu moins cocasse dans son déroulement. La fin m'a paru un peu fade par exemple.
Une fois l'album fini, le bonus sur Internet est assez sympathique, avec une petite musique et ambiance qui m'a rappelé étrangement quelques passages souriants du jeu Monkey Island.
Ce n'est pas à mes yeux le meilleur cru de cette nouvelle récolte de miniblog mais c'est une oeuvre sympathique.

Nom série  En piste cocotte !  posté le 27/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Mince, voilà une BD dont je ne dois vraiment pas être la cible.
En effet, elle raconte en quelques pages la sortie en boite d'une paire de copines, une bien dans sa peau et l'autre plus casanière mais qui va finir par réussir à se "lâcher". Histoire de filles avec petites anecdotes de filles.
Le dessin est simple et sympathique.
Mais je n'ai pas accroché du tout au récit qui ne m'a pas fait rire et m'a assez indifféré.
En outre, le bonus sur le net lui aussi est strictement destiné aux filles, façon test-quizz de magazine féminin.
Bref, je ne sais pas si une fille, d'autant plus une jeune fille qui aime sortir en boite et s'éclater, aimera plus cette BD que moi, mais en tout cas, moi, bof...

Nom série  Esteban (Le Voyage d'Esteban)  posté le 27/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'avais un bon à-priori avant même d'acheter les 2 tomes parus de cette série car je connaissais la qualité du travail de Matthieu Bonhomme (Le Marquis d'Anaon, Messire Guillaume) et j'avais aussi confiance dans les oeuvres parues dans le défunt magazine jeunesse Capsule Cosmique. Et je n'ai carrément pas été déçu !

Le dessin de Matthieu Bonhomme est vraiment excellent. Tout au long de cet album, il nous offre des planches superbes, certaines ayant vraiment une énorme force évocatrice en ce qui me concerne. Les personnages sont parfaitement réussis, les décors sont beaux, la technique est vraiment au rendez-vous. C'est superbe ! Un véritable respect pour les lecteurs. Même si le public visé initialement était jeune, le dessinateur ne ménage vraiment pas sa peine pour offrir des planches esthétiques et travaillées.

Quant au scénario, il se lit à tout âge. Récit d'aventure et d'histoire, en profitant au passage pour nous apprendre beaucoup de choses sur la pêche traditionnelle à la baleine entre la Terre de Feu et l'Antarctique il y a plus d'un siècle, il est captivant et très intéressant. Les personnages sont bons et originaux. Ils sont surtout réalistes, à la fois durs et pourtant sympathiques. Le premier tome est rude mais finit sur une note très optimiste, tandis que le second s'achève sur une note nettement plus sombre.
J'espère sincèrement que le troisième tome paraitra un jour et vite, pour clore en beauté cette série que je conseille vivement aux amateurs d'aventure, d'Histoire et des récits marins.

Nom série  Jimmy Jones  posté le 26/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Etonnante BD qu'on croit tout d'abord naviguer dans des eaux connues mais qui nous emmène vers un récit surprenant.
Comment ne pas se dire en voyant la couverture de ce premier tome que nous avons là un nouveau Jim Hawkins, une histoire qui surfera sans doute quelque part entre L'Ile au Trésor et Pirates des Caraïbes. Et l'impression persiste dans les toutes premières pages, quand on voit ces pirates se faire pendre au gibet des troupes anglaises et qu'on voit ce jeune héros qui apprend tant bien que mal les noeuds marins.
Mais les nouveautés et originalités sont légion.

Il y a d'abord le dessin qui est inattendu. Contrairement à une couverture que je trouvais un peu trop lisse et informatisée, les planches se révèlent pleines de personnalité. Cela se ressent surtout dans l'encrage, parfois fin et lisse, mais très souvent très épais, voire doublé, et anguleux. Il donne souvent l'impression d'un crayonné gras et certaines scènes donnent le sentiment d'être vues de trop près, les détails étant réduits à leur plus simple expression.
Ce dessin est bon et plutôt maîtrisé, même si je ne suis pas certain que tout le monde apprécie cet encrage un peu trop présent. Les planches sont assez inégales mais globalement positives. Certaines vues et certains personnages sont vraiment très bien rendus. Je suis seulement déçu par la mère de Jimmy qui, bien qu'elle soit jolie, parait nettement trop jeune et belle : elle ressemblerait plus à sa soeur qu'à une mère de famille. D'autres décors sont également décevants. Les navires notamment, et c'est bien dommage, manquent bien souvent de réalisme.
Mais peut-être est-ce voulu vu la tournure que prend le récit en fin d'album ?

Car le scénario est singulier.
Il nous place tout d'abord en Nouvelle-Angleterre à l'époque où c'était encore une colonie anglaise. Point de Caraïbes dans cette histoire de pirates, donc. Et l'accent est mis en début de récit sur le difficile contexte familial du jeune Jimmy Jones, vivant avec sa mère et son beau-père, fier militaire anglais bien décidé à faire un marin de ce beau-fils qu'il n'aime pas vraiment.
Puis vient cette histoire d'héritage et cette frégate offerte au jeune Jimmy. Et nous voilà lancés sur les mers, à la découverte d'un étrange équipage, essayant de comprendre la situation. Est-ce que le jeune Jimmy est en train de plonger dans un dangereux piège, va-t-il devenir le capitaine d'un bateau pirate, qui était son grand-père, que veut-on de lui et sera-t-il à la hauteur ?
Le récit est tourné vers l'aventure et l'action, avec quelques facilités scénaristiques et un réalisme pas toujours très respecté. C'est donc une lecture plutôt légère malgré une ambiance parfois angoissante.
Et surtout arrivent les dernières pages du premier tome qui donnent au récit une nouvelle tournure, nettement plus fantastique. Est-ce dans cette direction que la suite de la série va nous mener ?
Surprenant...

Un récit d'aventure, de pirates, dans un contexte particulier et qui allait sans doute se diriger vers du surnaturel inattendu. Hélas, la série a été abandonnée par son éditeur. Je ne peux donc pas en conseiller l'achat et la lecture en serait frustrante.

Nom série  La Croisière des Oubliés  posté le 25/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je n'ai pas relu cet album depuis un moment mais à chacune de mes anciennes lectures, je me souviens avoir bien aimé. Disons que j'ai une certaine affection pour ce genre de récit où le fantastique occupe une bonne part. Et je regarde avec tendresse et un peu de nostalgie l'ambiance écolo-soixantuitarde qui émane de cette BD. Il est vrai que le message manque un peu d'impartialité, avec des gentils villageois, un mystérieux héros charismatique et des méchants militaires et politiciens. Très cliché dans le genre mais comme je prends ce récit avec le sourire, je ne m'en soucie guère.
Le dessin de Bilal n'y est pas aussi maîtrisé que de nos jours. Trop de traits, une mise en page un peu fouillis, mais j'aime bien quand même.
Ce n'est pas mon album préféré des "Légendes d'Aujourd'hui" de Bilal et Christin, je lui préfère Le Vaisseau de Pierre même si ce dernier est tout aussi partial et assez désuet, mais c'est une lecture qui m'a quand même bien plu.

Nom série  Le Philibert de Marilou  posté le 25/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Sans l'avoir connue au préalable par son blog, je n'aurais sans doute jamais entendu parler de cette BD dessinée par Capucine. J'aime bien son style dans les illustrations qu'elle offre sur le web. Mais je suis moins convaincu sur la longueur d'une BD.
Ses personnages ne manquent pas de classe et de beauté dans certaines cases et planches de cet album. Elle réussit notamment de très bons profils, dont les grands yeux donnent vraiment une âme à ses personnages. Mais il y a aussi trop souvent des plans ratés à mes yeux, les mêmes personnages qui (sans être enlaidis exprès comme à la fin du récit) se retrouvent déformés, moches, grossis sans raison. Bref, j'ai le sentiment que le passage de l'illustration pure au graphisme séquentiel, avec des personnages dont les postures changent sans arrêt et à qui il faut donner de la vie, n'est pas encore maîtrisé dans cette BD.

Mais c'est surtout le scénario qui m'a désintéressé. Bon, j'ai vaguement compris la parabole autour de Philibert et ses semblables qui seraient la personnification des complexes, des frustrations et des tourments de l'âme de leurs "propriétaires". Mais l'ensemble du récit m'a ennuyé. Il ne se passe pas grand chose et la conclusion n'amène rien de nouveau. Et j'ai vite trouvé agaçante l'héroïne qui passe son temps à se morfondre, à se replier sur elle-même. C'est justement le sujet du récit mais je réalise que je me serais bien passé d'un tel type de récit sur un tel sujet car il m'indiffère et m'ennuie.
Bref, je n'ai pas été touché.


PS : Je viens de lire dans l'avis de Quentin ci-dessous que Capucine et Olivier Ka avaient su représenter la dépression en image et en métaphore avec cette histoire de Philibert, permettant ainsi à chacun de comprendre un peu mieux cet état tel que ressenti de l'intérieur. Présenté ainsi, c'est vrai que le résultat est assez réussi. Mais je n'accroche pas pour autant car c'est typiquement le genre de récit qui m'ennuie comme dit plus haut.

Nom série  Les Garde-Fous  posté le 24/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Sincèrement, je suis déçu car je m'attendais à beaucoup plus original au niveau du scénario.

La couverture est superbe et le dessin très intéressant. J'aime le style de Bezian, je ne partais donc pas à l'inconnu. L'ambiance graphique est excellente, et j'aime surtout les premières pages avec l'arrivée par le lac. Puis j'aime ensuite le contraste permanent entre lignes droites de la villa et courbes touffues de la forêt et du bord du lac. Je trouve juste certaines perspectives un peu étranges (est-ce voulu ?). Et les lignes rectilignes dans presque toutes les vues de l'intérieur de la maison m'ont parfois empêché d'éprouver la véritable profondeur de certaines scènes.

Quant au scénario... Il est bon par l'ambiance oppressante qu'il réussit à instaurer et pour le reste il est bien mené et fluide.
Mais franchement, je m'attendais à quelque chose de plus novateur, de plus surprenant. Constamment, j'espérais que le récit prenne un nouveau tournant mais l'intrigue reste classique, celle d'un thriller un peu spécial autour d'un serial-killer hélas pas tellement spécial en ce qui le concerne. Et la fin, notamment, m'a déçu par ce que je considère presque comme de la platitude.

Tout est bien fait, bien construit, élégamment raconté et superbement mis en image. Mais le scénario, duquel j'attendais beaucoup, ne m'a pas suffisamment marqué et intéressé, j'en suis navré.

Nom série  Haute sécurité  posté le 23/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Note approximative : 3.5/5

Eh bien moi je l'ai bien aimée cette BD. Je suis conscient qu'elle fait dans le classicisme absolu : on croirait vraiment voir une série télé américaine mise en BD, tous les ingrédients y sont. Mais j'ai trouvé la lecture de ce premier cycle assez prenante, j'ai trouvé les personages plutôt bons et variés, et j'ai beaucoup aimé le dénouement de l'intrigue. L'idée est bonne et bien menée.
Le graphisme, pour sa part, est très classique dans le genre réaliste et propre sur soi. Je l'ai trouvé plutôt bon et agréable. Je déplore juste certaines cases que je trouve ratées et que j'aurais aimé voir l'auteur refaire avant publication : je pense à quelques visages déformés ou moches et surtout à une vue du port de plaisance dans le tome 2 où la perspective est complètement ratée.
Bref, une bonne voire très bonne lecture, même si cela reste du pur divertissement.

Nom série  Jésus de Nazareth (Delcourt)  posté le 23/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Note approximative : 3.5/5

Dans la foulée de Le Voyage des Pères, j'ai lu cette BD retraçant la vie de Jésus tel que l'apôtre Pierre aurait pu la narrer. Je dis que je l'ai lue dans la foulée de Le Voyage des Pères car c'est avec le sourire en coin que j'ai retrouvé la même scène que celle qui entame la récente BD parue chez Paquet et que j'imaginais les dialogues hilarants de cette dernière BD sur cette oeuvre nettement plus sérieuse. Et ça a continué ensuite avec le passage sur Zachée, le collecteur d'impots.
Mais je m'égare, revenons à cet album de Peter Madsen.

Cette BD est une belle oeuvre. Peter Madsen y met de jolie manière le Nouveau Testament en images. Son graphisme est beau et travaillé. Et sa principale qualité est d'avoir su actualiser et rendre parfaitement fluide le récit de la vie de Jésus et surtout ses paroles. Anecdotes, discours, moments forts, tout est retranscrit et fait parfaitement passer le message du Messie, du moins sa phrase.
Car ma petite déception vient du fait que là où l'information circule, l'émotion n'est pas vraiment passée pour moi. Totalement athée, c'est tout de même avec interêt que je lis tout ce qui se rapporte à la religion et j'espère toujours pouvoir y toucher un petit peu de la Foi que peuvent éprouver les croyants. Certaines oeuvres ont presque réussi cela pour moi (par exemple Memnoch le démon de Ann Rice, paradoxalement). Mais ici, j'ai juste suivi les faits et paroles de Jésus en ressentant bien leur intelligence mais sans éprouver leur vraie force et les émotions qu'elles inspirent à ceux qui l'écoutent.

Je vois donc en Jésus de Nazareth de Peter Madsen une très bonne adaptation du Nouveau Testament en BD, avec de jolis graphismes, mais pas une oeuvre vraiment forte et indispensable.

Nom série  Valentine (Carabas)  posté le 22/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Très mignon ! J'ai vraiment été touché et amusé par cette BD jeunesse.
Le dessin est simple mais tout à fait charmant.
L'histoire est très gentille, adorable même, je dirais.
Mignon est le mot qui convient le mieux à l'ensemble. Un récit sur un amour de jeunesse où tout coule de source, tout est frais, tout amène le sourire et la tendresse.
Très bonne petite lecture pour petits et grands.

Nom série  Quelle vie de chat !  posté le 22/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Moui... Cette petite BD, qui s'apparente presque à un livre illustré, est vraiment destiné aux enfants. Avec un dessin au trait gras et aux couleurs épaisses accompagné d'une petite narration en voix-off, il met en scène une petite fille qui voudrait bien pouvoir se la couler douce comme son chat mais qui va regretter cette idée quand on va lui proposer de prendre sa place pour de bon.

Ca se lit bien, ça se lit vite, mais je ne suis pas très convaincu. Ce n'est pas très drôle, pas vraiment mignon, pas vraiment passionnant. C'est une BD sympathique tout de même et sans réel défaut ni technique ni scénaristique. C'est juste que je ne suis pas convaincu.

Nom série  La Mauvaise graine  posté le 22/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Obion commençant à se faire grandement connaître dans le petit monde de la BD (notamment avec Vilebrequin et bientôt la reprise de Donjon crépuscule), j'ai lu cet album dès que la nouvelle fournée de miniblogs est parue en librairie.

On y retrouve son très bon dessin. Il est d'autant plus intéressant qu'il semble assez évident qu'avant d'être réduit au petit format du miniblog, il avait été dessiné sur une surface suffisamment grande pour bien le laisser s'exprimer. Expressif, bon, original, plein de personnalité, j'aime.

Le récit, quant à lui, laisse franchement dans l'expectative quand on ne lit que l'album papier. Son extension informatique une fois le code secret tapé sur le site des miniblogs donne la clé de compréhension du récit. Intéressant, évocateur et un peu onirique. Un récit qui me rappelle un peu l'idée de L'Ecume des Jours de Boris Vian.

Cependant, ce récit, même une fois compris, se termine de manière relativement vaine, comme un simple constat au lieu d'une véritable histoire. Il y a donc de quoi rester sur sa faim. De ce fait, je ne suis pas totalement convaincu par cet album. Mais à ce tout petit prix, pourquoi se gêner à l'acheter quand même, hein ?

Nom série  Kémi le rat de la brousse  posté le 22/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Note approximative : 2.5/5

J'aime bien le dessin de Jano. J'aime beaucoup son trait net et maîtrisé, notamment pour ses décors. Les couleurs aussi sont très bien le plus souvent. J'aime moins ses personnages et surtout le rictus de leur bouche qui est toujours le même et toujours aussi agaçant.
Mais jusqu'à présent, je n'ai jamais accroché aux histoires de Jano et encore moins à son humour.

Ici, avec Kémi, on est dans le domaine préféré de Jano : l'Afrique d'une part, et des personnages de gentils débrouillards, anarchistes et un peu voyous d'autre part.
J'aime bien l'ambiance africaine qu'il réussit à reproduire, notamment par les dialogues qui s'approchent vraiment de la façon de parler en Afrique de l'Ouest et dans le Sahel. C'est un peu exagéré par moments mais, dans l'ensemble, on s'y retrouve bien.
Mais pour le reste, bof bof. Le personnage de Kémi n'est pas attachant. Et les gags ne sont pas drôles. Je n'accroche vraiment pas à cet humour. L'ambiance n'est pas mauvaise mais à part ça, y a rien là. Faut quitter maintenant, walaye !

Nom série  Les Enfants du crépuscule  posté le 22/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
L'intrigue de base de cette série n'est pas très originale : une cité où cohabitent humains normaux et hybrides mutants, ces derniers étant opprimés par les premiers. Gouvernement autoritaire, mouvement rebelle, xénophobie, etc., tous les ingrédients du genre sont présents et sans grande surprise.

Mais cette BD apporte quand même quelques éléments intéressants.
Les personnages par exemple sont assez originaux, notamment le dangereux et turbulent Trimarkos dont on ne sait pas trop pour qui il travaille, exterminant et torturant les hybrides pour le compte du gouvernement, mais mettant ce même gouvernement à mal. Qui est-il à être aussi expansif, ébouriffé et cru avec son physique étrange et son comportement tumultueux ? Autre personnage intéressant, le beau Lazlo qui apparaît au second tome et semble devoir prendre le rôle du jeune premier aventureux et courageux mais qui est en même temps raciste et méprisant envers les hybrides.
Dommage cependant que tous ces personnages semblent un peu immatures dans leurs comportements. Rebelles, gouvernement, grands méchants comme gentils héros, tous ont des attitudes assez irréfléchies qui poussent à l'action rapide et expéditive mais pas à la réflexion. De ce fait, le récit manque un peu de profondeur.

Ca n'en reste pas moins une bonne BD de divertissement, assez bien construite, au scénario simple mais pas mauvais, au dessin de belle qualité tant sur le trait que sur les couleurs, quoique ces dernières soient un peu froides. Bref, c'est une lecture un peu légère, qui n'est pas marquante, mais qui fait passer un bon moment.

Nom série  Vilebrequin  posté le 22/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ah, cela aura pris le temps avant que je puisse acheter et lire la bonne édition de cet album. Mais c'est enfin chose faite. Et cela m'a bien plu. Cet album n'est pas vraiment l'indispensable que j'aurais espéré, mais c'est une très belle oeuvre, au graphisme excellent et au sujet et au traitement original.

Le dessin a vraiment une jolie touche de personnalité et de maîtrise technique. Chaque case ou presque est traité avec art, beauté et originalité. Et il est vrai que les planches en vis-à-vis, tant évoquées dans l'Affaire Vilebrequin, sont de belles oeuvres d'art et fonctionnent joliment ensemble. C'est beau à regarder, plaisant à lire et il y a ce petit quelque chose en plus qui peut vous faire apprécier cette oeuvre juste pour son graphisme.

Mais le scénario n'est pas en reste. Original, fin, amusant, j'ai craint un moment qu'il se contente de raconter en voix-off le quotidien des nuits de cambriole du sieur Vilebrequin, comme un inventaire à la Prévert de ses anecdotes et pensées intimes sur son métier et sur sa vie. Mais même si cette partie là du récit occupe la majorité des pages et lie tout ensemble, elle laisse aussi la place à une voire deux réelles intrigues. Une petite sous-intrigue sur la façon dont Vilebrequin cache sa vie secrète à sa famille, et une plus grosse qui va mettre le héros dans une fâcheuse posture et intriguer le lecteur.
L'ensemble du scénario est bien trouvé, original, plaisant et ne manque pas d'humour. Il lui manque peut-être quelque chose qui le rendrait vraiment captivant et marquant, mais c'est en tout cas une BD que je relirais sans doute avec plaisir le moment venu.

Dans tous les cas, c'est bien là un album qui méritait le buzz que son Affaire a entraîné dans le petit monde de la BD.

Nom série  Actor's studio  posté le 21/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voilà un thriller à la fois dur, original et assez efficace.

Le dessin ne manque pas d'une certaine personnalité. Son trait légèrement hésitant, comme crayonné ne plaira sans doute pas à tout le monde, mais la maîtrise technique est bien présente et l'ensemble de bonne facture et agréable à lire. Il y a en outre un petit air qui me rappelle le dessin d'Otomo, notamment dans le regard des personnages.

Quant au récit, sa dureté pourra aussi en rebuter certains. Il aborde le sujet de la télé-réalité en la mettant au même niveau que les snuff-movies, ces films glauques où des gens meurent pour de vrai devant la caméra. Cela démarre en trombe et la violence psychologique est assez forte. On ne parle pas là de scènes gores ou d'action violente, mais de la vraie violence insidieuse, celle qui marque l'esprit et donne l'impression d'un monde sordide et cruel. Assez fort, j'ai été touché et un peu à la limite de l'écoeurement car cela va assez loin dès les premiers chapitres et pourrait paraitre artificiellement exagéré dans l'atrocité sournoise. Cela fait en tout cas la force de ce récit.
Et à partir de ce postulat de dureté du monde et d'ignominie de la télé-réalité, l'intrigue se forme avec une très bonne construction et des personnages intéressants. Le premier tome n'est pas encore totalement prenant malgré le mystère qu'il soulève, mais il est en tout cas intéressant et très bien mené.

Les amateurs de polar noir et d'une vision cruelle de la société moderne aimeront probablement beaucoup cette série qui s'entame là. Pour ma part, malgré la dureté du récit, je suis relativement conquis et j'attends de voir la suite avec curiosité.

Nom série  BB Project  posté le 21/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
BB Project est le prototype du manga de baston à la française.

Cette série dispose de deux qualités :
- son contexte original, celui d'un Français émigré au Japon qui va se retrouver dans un conflit entre jeunes japonais nationalistes qui veulent voir disparaitre les Gaijin de leur pays et ceux plus ouverts qui veulent qu'ils puissent rester. Ce contexte est intéressant puisqu'il se base sur les réalités, passées ou actuelles, du racisme qui sévit plus ou moins au Japon, et qu'il rappelle que la vie n'est pas toujours rose pour les étrangers qui veulent s'installer là-bas. Malheureusement, cet aspect sociologique est vite mis en arrière-plan pour laisser la place à une suite de combats opposant gentils accueillants et méchants racistes.
- son dessin, ensuite, qui est clairement maîtrisé. Les personnages sont réussis et détaillés. Le trait est fin et plutôt élégant. Le tout a l'aspect d'illustrations au talent assez professionnel. L'auteur se paie même le luxe d'ajouter de nombreuses références visuelles et personnages en second plan issus de l'univers des jeux vidéos et des mangas. Malheureusement, là où un dessinateur peut être un bon illustrateur, il n'est pas toujours un bon dessinateur de BD. En effet, le découpage de ce manga n'est pas terrible. A cela s'ajoute une narration très confuse et un rythme chaotique qui rendent la lecture très inégale, avec certains passages fluides et d'autres hachés et peu compréhensibles.

Chacune de ces qualités est donc tempérée par des défauts.
Mais l'impression qui ressort de la lecture de ce manga ne m'a en tout cas pas convaincu. Le scénario, outre sa confusion, n'est en effet pas terrible. Le personnage principal n'est guère attachant, d'une part, mais surtout l'intrigue se résume vite à une suite de combats avec de trop nombreux clichés du genre shonen de baston. Ca se bastonne, les méchants sont vraiment arrogants, le héros va devoir évoluer et maîtriser des pouvoirs surnaturels avec leurs règles bien précises (eau, feu, air, terre plus leurs spécialisations), et ce seront ensuite des enfilades de provocations et autres combats de rue ou sur un ring. Ca aurait pu être prenant comme peuvent l'être certains mangas de baston mais là je n'ai pas accroché, peut-être du fait de la confusion du récit, de l'antipathie que j'éprouvais pour certains personnages ou simplement parce que c'est un schéma d'intrigue vraiment trop éculé pour m'intéresser encore.

Nom série  Hand7  posté le 20/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Note approximative : 2.5/5

Un manga à la française se basant sur le concept des shonen de sport et prenant comme sujet le handball, sport jamais traité à ma connaissance en BD, voilà une idée de départ qui pourrait donner quelque chose de bon. Après tout, les meilleurs shonen du genre peuvent vous faire adorer des sports ou des jeux comme le Go alors que vous n'y connaissiez rien avant.
Seulement, là, même si l'ambiance de Hand7 est tout ce qu'il y a de plus sympathique, cela manque encore beaucoup de maîtrise et de réussite pour captiver le lecteur.

Le dessin est plutôt bon. Alternant personnages réalistes et kawaï (dans les moments d'humour), il est clair, net et agréable à lire. La mise en page est plutôt fluide même si la narration graphique connaît quelques ratés par moments, bulles de dialogues lues en sens inverse et autres gags visuels qui tombent un peu à plat.

Le scénario part d'un bon sentiment. Il s'agit de la création d'une équipe de handball dans une petite ville à partir de joueurs venus de plein d'autres sports que le hand, créant donc un groupe de Mercenaires sportifs aux talents très bigarrés. Et bien sûr, celle-ci va s'opposer à ceux qui se disent des pros du handball.
Mais l'intrigue m'a semblé un peu poussive.
Premier écueil, tous les personnages, aussi différents soient-ils, sont présentés dès les premiers chapitres. Et comme il y a 7 joueurs dans une équipe, plus tout leur entourage, plus les membres de l'équipe "ennemie", le lecteur est un peu perdu sous le flot des présentations et peine à s'attacher rapidement à l'un ou à l'autre des personnages.
Second écueil, l'intrigue est un peu confuse. Elle ne va pas droit au but comme la plupart des shonen du genre. Au contraire, elle joue la carte du "réalisme" en amenant les personnages à se rencontrer peu à peu, à vivre plein de petites sous-intrigues, avant d'en arriver à l'objectif : les mettre tous sur un terrain de hand pour un vrai match. Ce qui en résulte est un récit qui peine à me captiver, à me donner envie de savoir la suite comme y réussissent d'habitude les bons shonen. Il n'y a pas de désir de compétition, de savoir très vite ce qu'il va se passer ensuite et qui va gagner tel match ou telle compétition.
Et pour finir, ce n'est pas très crédible. Le récit ne réussit pas du tout à rendre plausible ce brusque désir de plein de gens très différents de former une équipe. Qu'est-ce qui les lie si soudainement alors que certains d'entre eux n'auraient logiquement rien à faire dans ce groupe et dans ce sport ? Et le "méchant" qui leur est opposé n'a rien de crédible non plus : qu'est-ce que c'est que cette haine et toutes ces manigances qu'il nous sort du chapeau ? Son comportement caricatural et celui de ses proches sont assez ridicules dans le genre. De même que la façon dont le récit présente le match de handball "vengeur" que les "gentils" décident de monter en cachette et avec force complots inutiles pour donner une bonne leçon au "méchant". Comment ces gars-là prennent-ils si soudainement comme une évidence le fait que, pour résoudre un conflit d'ordre presque judiciaire, il faut faire ça discrètement sur un terrain de hand ?
Et puis il y a l'humour qui est très présent, et c'est une bonne chose en principe, mais qui tombe trop souvent à plat pour moi. A part une unique fois dans tout le tome 1, je n'ai quasiment jamais souri à ces gags souvent patauds.

Tous ces défauts sont les témoins à mes yeux d'un manque de maturité narrative et technique des auteurs qui ont l'air pleins de bonne volonté mais s'embrouillent un peu dans un récit qui n'est pas encore correctement construit.
Malgré cela, j'ai passé un moment de lecture relativement agréable car les personnages sont sympathiques, l'ambiance assez légère et le sujet traité avec une certaine passion et une vraie bonne humeur. Bref, ce n'est pas un manga que je rejette pour de bon car je sens que les auteurs peuvent encore faire leurs preuves et que, à partir d'un premier tome encore hésitant, ils peuvent construire une série qui pourrait bien être de qualité tout à fait honorable par la suite.

Nom série  Pen Dragon  posté le 19/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Note approximative : 2.5/5

Prenez un zeste de Hunter X Hunter, une dose de Naruto et une bonne rasade de Dragon Ball et vous aurez le cocktail de grands classiques du shonen nekketsu qui influencent très fortement ce manga à la française : Pen Dragon.

Cela se vérifie très rapidement au graphisme. Difficile de ne pas reconnaître Tortue Géniale (avec une coiffure de Super Saïyen Niveau 3) dans le personnage du vieux Merulin, difficile de ne pas reconnaître quelques grands méchants de Dragon Ball dans l'aspect visuel des dragonautes, et ces paysages de pics montagneux chinois, etc. Malgré ces nombreuses références visuelles, le dessin est clair, aéré et plutôt maîtrisé même s'il manque encore d'aisance et de personnalité. Bref, ce n'est pas désagréable à regarder et plutôt plaisant à lire.

Quant au scénario, là aussi, nous sommes plutôt en terrain connu. Un village réputé pour la caste de guerriers-chasseurs qui y vivent, appelés Thunders (à ne pas confondre avec les Hunters de Hunter X Hunter), et qui disposent de sortilèges de combat à base de glyphes et de formules magiques (à ne pas confondre avec ceux des ninjas de Naruto). Un jeune héros turbulent et ambitieux, qui a perdu son père et doit sauver sa maman malade, qui veut devenir thunder à son tour et qui, par sa trop grande confiance en soi en début d'histoire, va attirer une malédiction sur son village et devoir racheter sa faute. Et un vieillard un peu sénile mais très puissant et aussi assez obsédé (à ne pas confondre avec Tortue Géniale comme dit plus haut) qui va le guider dans sa quête de ce qui prendra la forme d'un vrai Graal.
Beaucoup de clichés et de très grandes influences extérieures.
Malgré cela, et quoique j'ai un peu de mal à trouver le jeune héros très attachant, le récit est assez sympathique et divertissant. Il utilise assez bien les bases du shonen nekketsu et, même s'il n'est pas encore aussi captivant qu'un tel récit sait souvent l'être, il est agréable à lire.

J'attends la suite pour me faire une meilleure idée car le seul premier tome actuellement paru n'offre qu'une introduction pas très originale pour le moment.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 230 240 250 260 270 280 284 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque