Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 3824 avis et 1722 séries (Note moyenne: 2.87)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Gintama  posté le 29/04/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Etrange série. "Gintama" oscille entre plusieurs genres : anticipation, planet fantasy, récit de samouraïs... Et bien sûr l'époque est indéterminée : futur, avec des morceaux médiévaux dedans. Et puis les titres des chapitres sont... inhabituels : "Quelqu'un qui a les cheveux naturellement ondulés ne peut pas être mauvais !" ; "le magazine Jump paraît parfois le samedi ; soyons donc attentifs", ou encore "Même quand tu seras devenu un papy, fais-toi des amis tels que vous puissiez vous appeler par vos surnoms".
Ca a l'air déjanté comme ça, mais ça l'est vraiment ! Le manga oscille donc entre plusieurs genres, on ne sait pas encore qui sera réellement le héros du manga, même si Gin tient la corde.
C'est un truc assez inracontable, mais qui tient quand même plus ou moins la route, grâce au talent graphique de Sorachi, qui même s'il n'est pas un foudre de guerre, se débrouille pas trop mal.
A lire, ne serait-ce que par curiosité.

Nom série  L'Europe en flammes  posté le 22/04/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Bon je pense que je suis passé à côté de ce one shot du tandem argentin.
Il s'agit apparemment d'une parabole de l'Europe de 1992, avec des représentants de toutes les nations (enfin, juste quelques-unes) embarqués dans une chasse à l'or en poudre blanche, de façon parallèle, à la fois complices et secrètement très tentés de se trahir les uns les autres.

Je n'ai pas aimé du tout cet album. C'est viscéral. le trait de Jose Muñoz ne me plaît pas du tout. Il est tordu, irrégulier, trop caricatural. Le scénario de Sampayo ne m'a pas non plus convaincu. Il est bordélique, inconsistant, trop ubuesque. Finalement ils se sont bien trouvés ces deux-là.

Bref, une lecture difficile, qui ne me laisse aucun bon souvenir. Ca doit être pour quelqu'un d'autre.

Nom série  Tante Lydie et moi  posté le 22/04/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cet album aurait pu s'appeler "Ces petites choses qui nous cassent les couilles au quotidien, mais qui font le sel de la vie". C'est un peu comme ça qu'on pourrait le résumer.

Barranger nous emmène sur les chemins de la vie, sur celle des petites et grosses contrariétés, sur les aléas de la vie, mais aussi sur les traces d'un vieil homme qui aime bien faire des farces au crépuscule de sa vie. Le destin de Clémence est tellement émouvant qu'on ne peut, même malgré ce qu'elle fait à ses parents, réellement lui en vouloir.

C'est frais, c'est surprenant, c'est vraiment bon. Et le dessin de l'auteur est très agréable, malgré une orientation semi réaliste qui peut surprendre de prime abord. Attention aux personnages qui s'entrecroisent, ça peut dérouter pendant quelques minutes, mais franchement c'est un excellent one shot, qui vaut le détour, et l'achat.

Nom série  Les Hydres d'Arès  posté le 22/04/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Nouvelle venue dans l'univers des Stryges, "les Hydres d'Arès" détonne par un environnement à la fois exotique et futuriste.
Le dessin a été confié au "débutant" Alexis Sentenac, qui a pris la relève de Marc Moreno, auteur du "Régulateur", alors pris par d'autres projets. Ce premier tome a mis près de trois ans à voir le jour, la faute à un changement de dessinateur, une direction éditoriale quasiment absente, et des soucis avec le coloriste, Svart. Bref, c'est un projet qui a mis du temps, mais a quand même réussi à voir le jour grâce à l'opiniâtreté de ses auteurs.

Au final le "pitch" de la série n'est pas inintéressant, même s'il n'est pas original. Sur une autre planète, des gens se font attaquer dans le désert par des créatures inconnues. Ne voulant pas alerter les autorités risquant de mettre en péril la colonisation, on confie le bébé à un semi-marginal, ancien militaire. L'occasion pour Corbeyran de faire de l'Alien avec du conflit israëlo-palestinien dedans sans en avoir l'air.
Ca se lit assez bien, même si certaines répliques me semblent un peu faiblardes, et si le dessin alors un peu irrégulier de Sentenac est quelque peu écrasé par les couleurs, un peu trop pétantes à mon goût. Ce qui n'empêche pas le dessinateur, grand amateur de SF et de comics, de glisser pas mal de clins d'oeil sympas dans son album.
Je lirai la suite avec intérêt.

Nom série  Les Petits Riens  posté le 22/04/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
La collection Shampooing, qui récupère pas mal de contenu de blogs BD connus et moins connus, a un porte-drapeau, une tête de pont, et c'est "Les petits riens" de Lewis Trondheim.

C'est quand même un numéro, celui-là. Parano, couillon, pleutre, mais souvent vraiment rigolo, c'est un bonheur de lire ses chroniques quotidiennes. Ainsi Lewis nous montre un peu de sa vie de famille, un peu de ses tribulations d'auteur... J'ai par exemple beaucoup apprécié l'épisode sur la Réunion et la paranoïa liée au Chikungunya. Et puis Trondheim a l'art et la manière de nous conter de façon vraiment drôle des petites choses qui font le sel de la vie.

Allez, un petit 3,5/5, parce que même si j'ai beaucoup apprécié ma lecture, elle n'est pas indispensable à mes yeux.

Nom série  Antarès  posté le 21/04/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Leo est revenu à ce qui a fait la qualité et le succès d'Aldébaran : le départ vers une destination inconnue, un climat d'angoisse savamment dosé, des personnages redevenus plus épais...

Antarès est donc une nouvelle planète susceptible d'être colonisée. Mais elle recèle bien des secrets, et surtout des dangers. Et c'est Kim, devenue une sorte de phénomène médiatique après ses exploits sur Bételgeuse, qui redevient le centre de l'attraction. Kim, qui n'a rien perdu de son caractère très fort, malgré une certaine lassitude par rapport à toute cette vie aventureuse.

Léo récupère bien des éléments ayant composé ses 10 albums précédents pour permettre à l'action de se développer lentement, mais sûrement. Son dessin est toujours aussi bon, avec une mention spéciale aux créatures d'Antarès.

Un très bon départ pour ce troisième cycle.

Nom série  Honey and clover  posté le 20/04/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Bon, attention, ma note ne reflète que mon plaisir de lecture, et pas du tout la qualité intrinsèque de ce manga. D'autres que moi auront peut-être un sentiment réellement opposé à celui que je vais exprimer.

Car mon plaisir de lecture a été proche du néant sur ces deux premiers tomes. A tel point que j'ai eu du mal à finir le premier tome, et que j'ai abandonné la lecture du second en cours de route.
Pourtant ça commençait pas trop mal, avec cette histoire d'étudiants vivant dans des tout petits apparts, qui s'invitent les uns les autres. Il y avait un climat potache bienvenu... qui a duré 10 pages.
Très vite, les défauts caractéristiques du shojo ont fait leur apparition : personnages très expansifs sans réelle raison, expressions faciales exagérées (oui enfin, ils pleurent ou ouvrent bien grand leur bouche, quoi) et histoire à la fois confuse et trop simpliste. Confuse parce qu'on se retrouve en cours de route dans un chassé-croisé soi-disant amoureux sans écriture préalable. Simpliste parce qu'une fille apparaît, et hop, tous les mecs sauf un en tombent vaguement amoureux.

J'avoue que la couverture très laide du tome 1 m'avait fait craindre le pire, et que mes craintes se sont révélées fondées.
C'est mou, ce n'est pas intéressant, ça manque d'épaisseur, et en plus le dessin est vraiment quelconque. La suite se fera donc sans moi.
Ah si, il y a UN élément qui m'a fait sourire : le fait que l'un des protagonistes assimile la petite Hagumi à un Koropokkuru, un petit personnage légendaire comparable à un schtroumpf.

Nom série  A Scene - B Scene  posté le 20/04/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Bon, y'a pas à dire, les romans graphiques japonais, ça me laisse relativement froid.
Ici, malgré le parrainage de Jean David Morvan ("La vraie vie... mais en mieux !"), je n'ai pas réussi à vraiment rentrer là-dedans.

Pourtant Taketomi est un auteur reconnu au Japon, ce diptyque sorti en 2003 a connu un vrai succès. Son graphisme est plutôt agréable la plupart du temps, il essaie de varier ses angles, ses points de vue, et même d'apporter un peu d'âme à ses histoires, relativement diverses. Car ce sont presque toujours des histoires d'amour, de ruptures, avec des (petits) morceaux de sexe dedans...

Rien d'affriolant, rien de véritablement intéressant à mon sens, et même son dessin n'est pas suffisamment particulier pour réellement sortir du lot...

Nom série  Passages  posté le 20/04/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Petite BD sympa, "Passages" est un objet rare puisque le tirage initial fut de 200 exemplaires.

Le scénario de Loïc Dauvillier est simple, mais efficace : croquer les passages devant ce vieil arbre et cet arrêt de bus. Je ne sais pas si cela a été fait sur la longueur d'une BD auparavant (celle-ci fait 32 pages), mais c'est frais.

Ce scénario basique permet de mettre en avant le talent d'un jeune auteur, Thibault Poursin, dont c'est la première réalisation à ma connaissance, et qui révèle un joli trait, à la fois aérien, millimétré mais pas minimaliste, que l'on pourrait d'ailleurs qualifier de mignon, sans connotation péjorative.

Cela donne un petit album sympa, certes vite lu, mais vers lequel on peut revenir pour passer un instant bien sympathique.

Nom série  Le Quartier de la lumière  posté le 20/04/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est la deuxième oeuvre d'Asano que je lis, après Un monde formidable. J'ai nettement préféré "Le Quartier de la lumière".

Grâce à un storytelling plus dynamique, mieux géré, à une concentration sur moins de "nouvelles" cette fois-ci. Le point commun entre les personnages est en effet ce "Quartier de la lumière", ainsi appelé parce qu'il a été construit à flanc de colline, pour un ensoleillement optimal. Cette lumière a enfin éclairé l'oeuvre d'Asano, qui livre une nouvelle fois un thriller tortueux, surprenant, mais moins optimiste que son oeuvre antérieure.

Son dessin, tout en gardant son style spécifique, s'est tout de même affirmé. Les traits de ses personnages sont plus nets, plus matures, même s'il s'agit en partie d'adolescents. Ses designs de véhicules et d'appareils sont eux impeccables.

Globalement, j'ai bien aimé l'histoire, même si elle mérite une seconde lecture pour bien l'apprécier. A noter une fin un peu étrange, qui tire sur le poétique plus que le tordu.

Nom série  Tour de force  posté le 17/04/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Dans son ambition, dans son contenu, cet album me rappelle un vieux bouquin contant en nouvelles très nerveuses les premiers temps glorieux de la Grande Boucle.

Je n'ai jamais été réellement un fanatique de l'épreuve, ni même du cyclisme en général, à part en le pratiquant moi-même, mais à ma façon, à mon rythme. Il n'empêche que nombre de coureurs, célèbres ou anonymes du peloton, méritent tout de même un coup de chapeau, et un hommage à travers ce recueil. Car ce sont des petites histoires fantaisistes sans grande prétention, mis à part de présenter le cyclisme sous son meilleur jour, bûcheur, hâbleur, truqueur un peu parfois, mais toujours sympathique, au fond.

C'est sympathique, c'est frais, et le graphisme de Frédéric Kinder est tout à fait adapté à ce type d'histoire, même si je lui reprocherai une trop grande ressemblance des visages des personnages.

Nom série  Monsieur Khol  posté le 16/04/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Monsieur Khol est une histoire gentillette, une espèce de roman graphique avec des morceaux de conte dedans, qui nous apporte un petit vent d'air frais.

Oh, ce n'est pas révolutionnaire, loin de là. La ville est grise, la campagne toute colorée... On perd son identité, donc son visage dans la première, on la (re)trouve dans l'autre... L'histoire est très classique, et ne surprendra aucun lecteur. Ce qui est ingénieux, c'est la façon dont le visage de Monsieur Khol apparaît. je n'en dirai pas plus, mais sachez que le trait d'Emmanuel Moynot est bien agréable dans cet album, et que celui-ci se lit avec un plaisir non dissimulé, même s'il n'est pas très grand.

Un bon relaxant.

Nom série  Secrets : L'écharde  posté le 16/04/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une série courte sympathique, où Giroud fait preuve de son savoir-faire en matière de story-telling et d'histoires cachées.

Car on est très vite accroché par cette histoire mettant en résonance deux époques, 1942 et 1968. Deux époques bien sombres, troublées. Les secrets de famille sont vraiment difficiles à cacher. La fin du premier tome laisse augurer de belles choses pour le second volet, mais celui-ci se révèle quand même assez décevant. On sent venir la première révélation d'assez loin, quant à la seconde, on la voit venir aussi. Et la conclusion me laisse quand même dubitatif, par son angélisme, sa naïveté...

Le dessin de Marianne Duvivier est agréable, mais ses défauts récurrents en matière de morphologie sont un peu agaçants à la longue. Ce n'est pas une débutante, et c'est dommage qu'elle n'ait pas corrigé ces défauts depuis le temps...

Nom série  Le Complexe du chimpanzé  posté le 15/04/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Bien prometteuse cette série.

Le "pitch" de départ est bien excitant, mais aussi potentiellement casse-gueule. En effet, comment remettre en question des évènements qui sont tenus pour acquis ? Qui plus est, des évènements que tout le monde a vus ? Et si on nous mentait, si on nous racontait des bobards depuis le début ?

Une telle histoire ne tiendrait pas si elle se passait en 2007. En effet la plupart des acteurs sont encore, sinon vivants, du moins très présents dans les mémoires collectives. Par contre, dans 28 ans... Marazano tire bien son épingle du jeu, en insérant une dimension intimiste dans ce qui s'annonce comme un thriller science-fictionnesque de premier plan. En effet le personnage principal, Hélène Friedman, est une physicienne qui travaille pour la NASA, mais qui a aussi une vie de famille... Enfin, qui essaie d'en avoir une. Elle a en effet du mal à s'occuper de sa petite fille, très futée. Et lorsqu'elle s'embarque pour sa mission d'investigation, elle sait que sa mission durera plusieurs années, peut-être même plus que prévu... La couverture du tome 1 est terrible, puisqu'elle contient en creux ce double aspect de l'intrigue : techno-thriller et récit graphique dramatique.

Niveau graphique, il semblerait que ce soit le premier album de Ponzio. J'avoue que j'ai un peu de mal avec le côté "figé" de son trait. Mais cette gêne disparaît au fil de la lecture, tant celle-ci est prenante.

Une série à suivre de près, donc.

Nom série  L'Ange ordinaire  posté le 13/04/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
"L'Ange ordinaire" est sorti presque un an après avoir été terminé, ce qui fait que les auteurs n'étaient plus vraiment "dedans" quand il est sorti.

Pourtant il aurait mérité un sort plus "glorieux", toutes proportions gardées. Car c'est un album agréable, qui nous permet de voir la vie quotidienne des anges gardiens, et en particulier ceux qui nous détournent des tracas du quotidien. Tiens ben d'ailleurs j'aimerais savoir quand est-ce qu'il arrive, le mien. Bref, l'histoire est, comme le souligne Ro, divisée en deux parties, mais contrairement à lui, j'ai trouvé du plaisir à lire l'ensemble. Le dessin de Mélaka est très reconnaissable si vous fréquentez son blog, mais on peut dire qu'il est plutôt agréable.

C'est donc un petit album bien sympa, qui mérite une petite lecture si on tombe dessus.

Nom série  Ulysse (EP Editions)  posté le 12/04/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voici l'adaptation en BD de l'un des romans classiques les plus complexes. En effet on retrouve à l'intérieur de l'Odyssée d'Homère nombre de figures, telles que les Sirènes, Charybde et Scylla...

Et pourtant la geste d'Ulysse a été peu chantée par le 9ème Art, à croire que les Muses s'en sont détournées...
Passionné par cette oeuvre, Sébastien Ferran décide de sauter le pas en 2002 et de l'adapter, alors qu'il n'est qu'un débutant dans le métier.
Il prend le parti de résumer L'Iliade (qui raconte la Guerre de Troie) dans les pages de garde, rentrant de plain-pied dans son récit ulyssien. Très vite, l'ambiance de l'oeuvre originale apparaît, avec les figures majeures de l'histoire, mais aussi l'enchaînement presque sans répit des péripéties.
D'après les souvenirs de lecture qui datent d'il y a plus de 10 ans, cette adaptation me semble assez fidèle, ce qui explique son côté un peu sec, académique. Mais en plus du didactisme, Ferran décide d'y insérer un peu d'humour, rendant son récit plus vivant.

Comme je l'ai dit, Sébastien Ferran a débuté en bande dessinée par cette trilogie, et le dessin s'en ressent. Dans le premier tome, le trait est plutôt naïf, les perspectives sont parfois hasardeuses ; mais derrière ces imperfections, on devine tout de même la passion de l'auteur, passion qui se reflète dans le soin tout particulier apporté au visage du personnage principal. Mais dès le tome 2, Ferran prend de l'assurance, et se permet même quelques audaces dans les cadrages (l'apparition des Sirènes, le sacrifice de Circé, l'approche de Charybde)... Les scènes sous-marines sont plutôt réussies, mieux que ce qu'avait fait Ferran en tant que coloriste dans Voyage sous les eaux. Il y a encore des défauts sur les visages masculins, mais tous ces défauts disparaissent dans le troisième tome, conclusif.
L'auteur y maîtrise plus largement son graphisme, et le plaisir de lecture n'en est que redoublé. Celui-ci reste quand même très particulier, et risque de rebuter pas mal de lecteurs.

Il s'agit donc d'une adaptation intéressante du mythe homérien, passionnée et convaincue, à défaut de plaire graphiquement au plus grand nombre. On déplorera également l'absence d'un supplément pédagogique, alors que cette BD est lue dans de nombreuses classes d'école. Mais pour le reste, on se laisse porter par l'histoire, qui reste quand même une sacrée histoire.

Nom série  Le Philibert de Marilou  posté le 11/04/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une petite BD qui est passée inaperçue, mais qui tracera, je pense, son sillon plus tard.

C'est un récit à tendance fantastique, qui masque en fait un roman graphique tout ce qu'il y a de plus banal. En, effet le Philibert de Marilou est une allégorie de ses névroses, de son mal de vivre, de son ras-le-bol de tout. Beaucoup d'entre nous sont passés par cette phase, mais tous n'ont pas personnifié ce mal-être par une créature. Par contre le monde où vit Marilou est truffé de ces parasites.

Il n'y a pas d'échappatoire à cette situation, et Marilou le sait. Olivier Ka est un auteur qui sait bien retranscrire les malaises, il l'a d'ailleurs récemment prouvé avec Pourquoi j'ai tué Pierre. Il trouve en Capucine une illustratrice impressionniste, très soucieuse des petits détails de la vie, capable de retranscrire fidèlement les sentiments sur les visages. En cela l'évolution de marilou est très claire : c'est une déchéance morale, ponctuée de rares soubresauts.

C'est un album intéressant, qui mérite cependant une relecture.

Nom série  Les véritables légendes urbaines  posté le 11/04/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je suis quand même déçu par cet album...

Corbeyran est un auteur dont le talent, dans les domaines du thriller et du fantastique, n'est plus à prouver. Mais ce talent a un revers : la dilution dans les déclinaisons sans saveur. Ainsi ce tome se veut un recueil de légendes urbaines, avec pour ambition de nous faire frissonner...

Le pari est complètement perdu, puisqu'aucune des histoires n'a réussi à faire frémir ne serait-ce qu'un seul de mes nombreux poils.

Pourtant le casting était de qualité. Des gens comme Damour ou Guérineau ont beaucoup de talent... Mais avec des histoires totalement fades, il n'y a rien à faire...

Bref, un gros ratage, probablement dû au fait que ça ressemble à un album de commande...

Nom série  Alex  posté le 10/04/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Bof bof. Il ne se passe pas grand-chose dans cet album. Alex est un artiste, avec toutes les caractéristiques du glandu oisif et paresseux.
Si au moins il y avait une réelle réflexion sur la création.
Si au moins il y avait le versant contemplatif de ce type de personnage.
Si au moins il y avait les dérives habituelles, la chute dans la dépendance, la drogue, etc.
Mais dans "Alex", rien de tout ça.
Il n'y a qu'un profond ennui à suivre les trajets du personnage principal entre son appartement et le magasin de spiritueux, ses petites névroses du quotidien, les tentatives de communication de sa voisine...

On est proche du néant, mais ce n'est pas nul pour autant. Le dessin de Kalesniko est assez agréable, même si je trouve que le noir et blanc est ici une preuve de flemmardise plutôt qu'un parti pris artistique ayant une véritable signification.

Nom série  Les Sous-sols du Révolu  posté le 10/04/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je comprends les louanges qui sont faites à MAM. C'est un auteur qui a toujours placé la recherche formelle au centre de son projet créatif, qui a su percer les mystères de l'insondable, qui a su allier sa passion des bâtiments marmoréens avec celle de la bande dessinée, et en faire des objets tellement étranges, impromptus, parfois abrupts, mais souvent fascinants pour celui qui rentre dans son univers.

Je comprends également les critiques, parfois virulentes, qui lui sont faites. Son côté élitiste, "artiste" dans ce que cette acception peut contenir de rébarbatif, de prétentieux, de pédant...

En clair, on aime ou on n'aime pas l'oeuvre de Marc-Antoine Mathieu.
Son dernier bouquin, co-édité par Futuropolis et le Musée du Louvre, n'échappera ni à ces reproches, ni à ces louanges.

Car il en contient tous les éléments : la solitude, la petitesse de l'homme face au temps, aux bâtiments immémoriaux. C'est beau, mais ça peut être chiant aussi, la contemplation. En ce qui me concerne, j'essaie de prendre du recul, de me détacher de ce genre d'oeuvre. Je suis un grand admirateur du Louvre, et je trouve que l'idée d'en faire le sujet d'un ensemble de bandes dessinées est bonne. Mais MAM en a fait sa chose, l'objet -légitime- de ses délires, de ses fantasmes...

Et je dois dire que malgré les bonnes idées contenues dans l'album, je l'ai trouvé, plus que tout, long. Très long. Le temps étant le sujet de l'album, je ne saurais dire si c'est une bonne ou une mauvaise chose. Mon plaisir a donc été divisé par deux, tenaillé entre les bonnes idées et les abus. D'où ma note moyenne.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 192 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque