Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 4153 avis et 1936 séries (Note moyenne: 2.89)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Mon Gras et moi  posté le 29/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'avais entendu parler du fameux blog d'une grosse, encore un phénomène internet.
J'étais allé voir, et j'avais bien aimé le ton décalé, sans concession, mais aussi rempli d'humour de Gally.

Et puis les éditions Diantre !, chez qui elle a publié récemment Sale morveuse !, ont emporté le morceau pour la publier. Pour notre plus grand plaisir.
Pourquoi parler de plaisir si on est devant un album disponible gratuitement sur internet ? Parce que ce n'est justement pas le cas ! plus de la moitié des planches sont inédites, et l'on a droit en bonus à 3 pages réalisées par le compagnon de Gally, Obion (qui travaille sur "Donjon" après avoir réalisé Le Déserteur, par exemple). L'ensemble des planches est réalisé en trois couleurs : noir, blanc, et rose. mais ce n'est pas un rose sirupeux, qui eût pu donner des envies de vomir au lectorat. Non, c'est un rose assez atténué, très agréable.
Gally nous raconte donc ses soucis de poids, et c'est souvent assez drôle, mais aussi plutôt attendrissant par moments. Surtout ses anecdotes ont le goût du vécu (comme par exemple la peur viscérale du regard des autres), même si à mon avis elle extrapole certaines situations. C'est fin, intelligent, et on ne s'ennuie pas du tout à la lecture, puisque l'auteur a un style très sûr, clair, et fortement lisible.

A déguster à toute heure.

Nom série  Freddy Lombard (Les aventures de)  posté le 28/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'avais lu au détour d'une bibliothèque "F-52", dernier tome de la série Freddy Lombard, une série que beaucoup de bdphiles amateurs de franco-belges considèrent comme un jalon important dans l'histoire de ce courant. Méconnaissant les personnages, déroutés par les circonstances et le ton décalé adopté par Chaland, je n'avais pu placer ma lecture dans les meilleures conditions.

Et puis les Humanos ont eu la bonne idée de rééditer au format pocket les trois premiers tomes. Ce format est suffisant pour redécouvrir cette série un peu mythique des années 1980, mais oubliée des nouvelles générations.

Mon sentiment ? Il est duel. D'un côté j'ai beaucoup apprécié le style graphique de Chaland, son hommage appuyé aux grands noms de la ligne claire (déjà évoqués par mes camarades), un style qui rend extrêmement lisible les actions. Par contre j'ai été, comme certains, dérouté par les orientations narratives. Chaland a des idées intéressantes, mais n'arrive pas à les faire "vivre". En effet je me suis surpris à soupirer en tournant les pages, à me demander où l'auteur voulait en venir. C'est confus, ça manque de liant, je vous avoue que j'ai presque trouvé ça barbant.

Vraiment dommage, car à mon avis, avec un vrai scénariste, Chaland aurait pu faire de "Freddy lombard" un vrai et solide classique de la BD d'aventure.

A découvrir cependant.

Nom série  La Rubrique Scientifique  posté le 28/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est pas mal cette idée de faire une série de gags mettant en scène des versions "enfant" de Boulet et de Mlle Agnès. Parce que figurez-vous que j'ai du mal à me représenter Agnès en petite fille...

Hum, excusez-moi, je reprends
Bien, alors je dois avouer qu'il y a des choses bien sympathiques là-dedans. On reconnait bien la patte de Boulet, cet humour à la fois grossier dans le sens pas très malin) et érudit à la fois. Certaines de ces planches sont de véritables sources à rire. Parfois la tournure me laisse un peu circonspect, mais dans l'ensemble j'ai passé un bon moment à leur lecture.

Pour passer un bon moment en apprenant des choses intéressantes, rien de tel que "La Rubrique Scientifique".

Nom série  Le Miya  posté le 28/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Eh bien moi j'ai été un brin déçu par ce recueil de gags.

Connaissant Boulet au travers notamment de son blog, qui me fait parfois mourir de rire (bon, je ressuscite à chaque fois), je m'attendais à quelque chose de plus diversifié à la lecture du "Miya". Très vite j'ai trouvé les gags répétitifs, peu inventifs, limite lourdingues. Pourtant, je pense qu'il y aurait eu matière à varier les histoires, les formats, etc.

Seuls les gags de Libon me semblent d'ailleurs faire preuve d'un peu de fantaisie au milieu de ces gags répétitifs. Mais peut-être suis-je tout simplement trop âgé pour apprécier à sa juste valeur cet album...

Nom série  Du Graal plein la bouche  posté le 25/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'ai moins aimé cette BD par rapport au "Dessinateur, la colline et le cosmos", du même dessinateur.

En effet, même si on retrouve le même esprit qui détourne les références, les touille pour les digérer de façon originale, cette fois-ci la construction me semble totalement incontrôlée. Faire de Chrétien de Troyes, principal compilateur (mais aussi fossoyeur) des légendes arthuriennes, le héros d'un récit mettant également en scène ses inspirations et ses personnages, était très original. Mais les deux auteurs semblent perdre de vue en cours de route leur sujet principal, pour le retrouver in extremis par la suite, en une longue métaphore certes osée, mais surtout capillo-tractée.

Original, mais trop brouillon pour être vraiment novateur.

Nom série  Chez Francisque  posté le 25/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Que dire ?

Bon déjà, je me sens très éloigné de l'esprit bistro et brèves de comptoir. Ce genre de remarque, ce n'est pas la peine d'aller dans un débit de boissons pour l'entendre. Globalement ces vannes ne m'ont pas fait rire. C'est probablement le but recherché, mais je trouve qu'en plus d'être vulgaires (bien que probablement authentiques), elles ne sont pas très recherchées.

Graphiquement Larcenet utilise sa veine "torturée" pour illustrer ces brèves. Un style qui leur colle bien, pour montrer l'aspect "brut" des situations.

Mais je n'ai pas aimé, c'est en gros ce que je pourrais dire.

Nom série  NonNonBâ  posté le 25/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Mon sentiment est partagé sur cet album.
Certes, c'est un très bon divertissement, il propose en outre des informations intéressantes sur les traditions et la vie quotidienne au Japon au début du 20ème siècle. Certes, il y a des notes d'humour fin, qui réhaussent pas mal l'intérêt du bouquin. Les historiettes sont assez souvent bien montées, bien racontées, et tout et tout.
Mais c'est son volume qui, à mon avis, pose problème. En 400 pages, on aurait peut-être aimé en savoir plus sur les yôkai. En effet au final on a l'impression que ces éléments ont été dilués dans le récit.
Et puis, 30 euros, c'est quand même une somme. Certes, elle se justifie par ce volume, mais voilà le hic.
Bon, c'est dommage, car je m'étais au final habitué au style de Shigeru Mizuki. Simplement, je m'attendais à quelque chose de plus dense.

Nom série  Bouncer  posté le 20/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Tiens c'est marrant comme cette série divise les avis. Elle ne laisse pas indifférent, ce qui prouve qu'elle a une place toute particulière dans la BD. D'ailleurs la répartition des notes ressemble vaguement aux cinq doigts d'une main, laquelle figure de main clôt quasiment le second cycle de "Bouncer", au cinquième tome.
Mais qu'en as-tu pensé, cher Spooky ?

Eh bien je dois dire que j'ai globalement plutôt aimé. Si ma lecture s'était arrêtée au tome 2, j'aurais probablement mis un 4/5. Le récit me semblait bien équilibré, les personnages intéressants, et le dessin de François Boucq très réussi, avec un changement de coloriste bienvenu au tome 2.

Seulement voilà, il y a un second cycle. Qui court cette fois sur 3 tomes. Et Jodorowsky nous sert une intrigue plutôt embrouillée, ponctuée essentiellement par des affrontements assez nombreux. En soi, cela ne me gêne pas, on est dans un western, et le bain de sang du tome 5, même si je le trouve inutile pour l'histoire, se justifie dans le contexte. Non, c'est vraiment l'intrigue elle-même que je trouve confuse. Jodo a mis les pieds dans le plat, et c'est bien dommage, parce qu'il avait réussi à créer avec Bouncer un classique du genre, avec des figures inoubliables, un héros à la fois fragile et crédible... Et un François Boucq visiblement très inspiré pour réaliser de belles planches. Sur ce second cycle, ma note descend à 2,5/5.

Pour une fois Jodorowsky n'en a pas rajouté côté mysticisme de bazar, et autres bimbeloteries chiantes. Il a su créer une nouvelle série western (dans un genre où planent les ombres de Blueberry et de Durango) qui a sa place. Une première partie réussie, une seconde moins. Mais s'il y a une suite, je la lirai avec plaisir.

Nom série  Caravane  posté le 19/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Quel retour, Olivier, quel retour !
Spoogue avait réussi à drainer un petit groupe de fidèles, qu'Olivier Milhiet qualifie lui-même d'"Eglise spooguienne". 3 ans de silence, et il nous revient avec une nouvelle série à ne pas rater.

En effet, très inspirée par la série Carnivale, "Caravane" a pour but de nous faire suivre la vie au quotidien d'une troupe de "freaks". Comme il le rappelle dans son interview, Olivier a également subi l'influence du roman de Pierre Bordage, Les Derniers hommes (que je vous recommande). A cela je rajouterai un petit bout de Sillage, dans le sens où l'on a une petite fille qui se retrouve adoptée par un convoi itinérant d'êtres à l'aspect différent. Certes, le cadre n'est pas le même, les quantités de gens non plus, mais il y a une parenté qui m'a semblé bienvenue, bien que probablement fortement involontaire. Je citerai aussi le film Cabal, de Clive Barker, comme référence aux faciès improbables.

Concernant l'album lui-même, ce qui m'a frappé en premier lieu c'est l'évolution du dessin d'Olivier. Plus clair, moins craspec, il a été débarrassé d'un certain nombre de scories. De même l'intrigue est unilatérale, il n'y a plus de "petites conneries" en arrière-plan. Mais Milhiet nous propose tout de même des créatures aux tronches inoubliables.

On pourrait croire que c'est le droit à la différence qui guide l'histoire, comme souvent avec de tels personnages. Mais cet élément est en arrière-plan de l'intrigue, le sujet principal étant réellement la vie quotidienne des habitants de la caravane, dont on sait finalement peu de choses à l'issue de ce premier tome. Astucieusement, Olivier a su glisser une intrigue insidieuse avec ce qu'il arrive à Eve, ce qui fait basculer son histoire dans le thriller.

Excitant. Il faudra attendre cependant une bonne année pour connaître le destin de Mila et de ses amis.

Nom série  Terre de feu  posté le 18/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ah la Terre de Feu... Un lieu propice à tous les fantasmes, une fin du monde, un lieu où les éléments se déchaînent, où les passions s'exacerbent, où les morts ne sont pas morts, où les vivants cachent leur vrai visage...

Un lieu jusqu'ici peu exploité en BD. David B. a donc l'idée de nous y entraîner, et qui plus est dans une période un peu trouble, pas bien déterminée d'ailleurs. Un faux western décalé, où une nouvelle fois l'auteur de "La Révolte d'Hop-Frog" pervertit les règles du genre. Mais il a confié cette fois le dessin à Hugues Micol, auteur entre autres des "Parques". Un choix judicieux, puisque le dessin expressionniste et en noir et blanc du dessinateur parisien permet de rendre toute la démesure, la folie et le vent, ce vent incessant, qui règnent en cette Terre de Feu. Ce premier tome ne révèle pas grand-chose, si ce n'est la présence des différents protagonistes. Les deux aventuriers, la bande de tueurs, les Indiens, les deux soeurs, le commanditaire. Une dizaine de personnages très marqués, mais pas encore clairs, qu'il faudra suivre de près.

Ma note est donc prudente, même si elle mériterait d'être remontée à 3,5/5.

Nom série  Chroniques Birmanes  posté le 18/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Guy Delisle continue son exploration des pays totalitaires...

Curieusement l'album est sorti peu de temps avant que la Birmanie, pardon le Myanmar se retrouve sous les feux de l'actualité. On retrouve le ton qui avait fait le succès de Shenzhen et Pyongyang : un air décontracté pour décrire des choses vraiment décalées, exotiques, voire absurdes. Je ne me souviens plus combien de temps il avait passé en Corée du Nord et en Chine, mais pour la Birmanie il nous livre un gros pavé. C'est normal, en plus d'un an il a pu en observer des choses.

Ce qui fait la spécificité des récits de Delisle, c'est sa capacité à montrer l'absurdité du quotidien au travers de petites choses. Moi j'ai beaucoup apprécié ma lecture, ne serait-ce que par ce ton détaché qu'il adopte...

Un bon 3,5/5.

Nom série  Gus  posté le 17/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Tiens c'est sympa, "Gus".

Christophe Blain a visiblement voulu s'amuser avec les poncifs du western, en y calquant la vie amoureuse d'une bande de voyous qui dévalisent les banques et les trains. C'est sympa, comme je l'ai déjà dit, en tous les cas moi ça m'amuse beaucoup.
Blain insuffle à son graphisme un dynamisme assez rafraîchissant (et pour tout dire, assez inédit dans le genre, il me semble).

A lire si vous tombez dessus.

Nom série  Snake Woman  posté le 17/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Eh bien je crois que nous tenons là un authentique nanar.

C'est truffé de clichés, découpé à la hache et les dialogues sont complètement creux.

Je continue ?

Le dessin a besoin d'être longuement mûri, les couleurs bavasses n'aident pas à l'appréciation du truc. En plus le lien entre les époques et les lieux me semble vraiment très artificiel.

Je n'ai pas envie de lire la suite.

Nom série  L'Ordre des Dragons  posté le 17/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je suis circonspect.
Et méfiant quant à cette série.

En effet en la lisant j'ai eu l'impression que Jean-Luc Istin a voulu faire un thriller mystique, comme tout un tas de scénaristes avant lui. Mais n'est pas Xavier Dorison qui veut.
Ma méfiance vient essentiellement du fait que le scénariste semble avoir mêlé dans son histoire de nombreux mythes : celtiques, vampiriques, asiatiques... En plus la période du pouvoir nazi est propice à ce genre d'histoire, comme le prouve le remplissage de la niche initiée en grande pompe par Indiana Jones. Donc je suis méfiant, parce que je ne vois pas trop comment Istin va lier tout ça. Cependant je lui reconnais un mérite, celui de bien mener son histoire. Ca se lit bien, on a presque envie de lire la suite.

Côté graphisme, c'est Denis Rodier, un Québécois qui vient des comics, qui s'y colle. Je le trouve un peu léger sur les décors et les morphologies des personnages.

Un 2,5/5 augmenté pour la bonne conduite de l'intrigue.

Nom série  Les Terres de Sienn  posté le 17/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Mon avis rejoint complètement celui de Ro concernant cette nouvelle série.

Certes, le savoir-faire (et l'industrie) de Jean-Luc Istin en matière de fantasy n'est pas à prouver. Il s'associe à Nicolas Pona, plus jeune, pour nous livrer les débuts d'une série en effet assez sympathique. L'univers est assez cohérent, pas forcément très développé, ce qui n'est pas forcément un défaut, et du coup on a droit à une jolie balade sur les Terres de Sienn.

Je dis "jolie" car le trait de François Gomes est en effet très agréable à l'oeil. Aucun souci de lisibilité, une mise en scène assez claire, un dessin clair, des couleurs très harmonieuses. Du bon boulot sur ce tome introductif (qui ne l'est pas puisqu'il y a beaucoup d'action).

A suivre.

Nom série  La Fille de Mendel  posté le 17/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Ce bouquin a un défaut, énorme.
C'est sa narration. Que Martin Lemelman ait souhaité publié l'histoire qu'a vécue sa mère pendant l'Holocauste est légitime, les témoignages sont toujours bons à prendre. Mais pourquoi avoir choisi de le faire de façon littérale ? Je suis désolé, mais lire trois fois la même information du style "on est allés chercher du bois pendant la nuit" entrecoupés par des "Oy !", je trouve ça léger... La mère de l'auteur n'avait peut-être plus toute sa tête, peut-être aussi que le souvenir de ces années était dur sur le plan émotionnel, ce qui explique cette narration chaotique. Mais rien ne l'empêche d'un peu organiser tout ça. Si l'on prend en comparaison Maus, il y avait un minimum d'organisation.

C'est dommage, parce que le devoir de mémoire a besoin de tels témoignages, mais mieux écrits.

Nom série  Rebelle  posté le 16/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Dommage que cette série n'ait pas été poursuivie. Elle bénéficiait de plusieurs atouts. Un dessin de Beuriot plutôt élégant, très fidèle à la réalité historique et aux costumes de l'époque, mais aussi un scénario assez bien écrit, retraçant une traque aux résistants dans une Paris curieusement déserte. Il y a des passages un tantinet confus, comme celui où Klotz révèle le fin mot de l'histoire à Madeleine, mais globalement ça se laisse lire sans déplaisir.

Dommage que le tandem de Belle comme la mort et d'Amours fragiles n'aient pas continué les aventures de Madeleine et Klotz, probablement pour cause de ventes insuffisantes...

Nom série  Warhammer 40,000  posté le 16/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Evidemment, dès qu'on n'est pas familier de l'univers préexistant, on apprécie moins. C'est mon cas. Je suis plus orienté vers les univers fantasy.

Cependant cela ne m'a pas empêché de lire cette BD, dont le déroulement m'a paru assez chaotique. Il eût été de bon ton de mettre un avant-propos replaçant la BD dans son contexte de jeu pour que l'on en comprenne tous les enjeux. Du coup j'ai un peu décroché pendant ma lecture. Je me suis assez vite désintéressé des personnages, trop lisses, trop monolithiques à mon goût.

Le dessin n'est pas franchement mauvais, mais pas exceptionnel non plus. Je pense que d'autres auteurs plus chevronnés auraient été plus indiqués pour lancer une série accolée à un univers aussi populaire, quitte à ensuite confier certains épisodes à des débutants.

Pas mon univers, pas passionnant, pas très joli... je passe.

Nom série  Deus  posté le 15/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Décidément j'aime beaucoup ce que fait Christophe Bec ces derniers temps... Il faut dire que Bunker et Carthago portent de sacrées promesses.

En compagnie de Stéphane Betbeder, l'un de ses complices préférés, il nous propulse en plein XVIIème siècle, à l'époque du déclin de la Sérénissime. Une période trouble, où des évènements inattendus pourront peut-être changer la donne. Le récit prend environ 10 pages à se mettre en place, et ensuite... ça se dévore ! Les 56 pages ont été avalées très vite.
Comme pour le scénario, le dessin est un peu lent à être "accepté". Mais ensuite, Paolo Mottura (Carême, déjà avec Bec) nous livre de belles, voire très belles planches. J'étais notamment en admiration devant les scènes en plan large sur la lagune, et les ponts de Venise. Curieusement, la colorisation un peu "terne", qui me rebute sur d'autres séries, ne m'a pas gêné ici. Il faut dire que l'air de Venise est chargé de germes destructeurs, que tout le monde est plus ou moins malade sur les canaux...

Un bon point : nous n'aurons pas à attendre 5 ou 10 ans pour lire la conclusion, puisque seulement deux tomes sont prévus, et que Mottura travaille assez vite (pour carême un tome était sorti chaque année à peu près à la même époque).

Nom série  Dolls Killer  posté le 15/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
C'est quand même bof, en effet...
Que dire en effet d'une trame narrative plutôt classique, qui emprunte pas mal de clichés du genre, eh bien qu'il a été fait bien mieux même avant. Pona, le scénariste, emprunte parfois des drôles de chemins pour son histoire... je ne suis pas sûr, par exemple, qu'un adjoint du procureur accepte de faire équipe avec une fliquette. Bon, ok, ce n'est pas gratuit visiblement, mais cela ne suffit pas à mon sens.

Quant au dessin, je le trouve... daté. Très années 80. Certes, il n'est pas vraiment mauvais, mais je pense qu'il y a moyen de faire mieux dans ce style. Et puis il y a quand même des problèmes de morphologie flagrants, en particulier sur le personnage de la fliquette (dont j'ai déjà oublié le nom).

Non décidément, cela ne passe pas...

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 208 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque