Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 4200 avis et 729 séries (Note moyenne: 2.84)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Kick-Ass  posté le 09/05/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Après avoir vu le film au cinéma alors que je faisais une véritable découverte, je me suis rabattu sur le comics. Pour une fois, il y a un véritable effet corrélatoire. J'ai retrouvé dans ce comics fort heureusement l'atmosphère de ce film absolument déjanté mais avec un ton jubilatoire. C'est drôle et dérangeant à la fois : un superbe cocktail ! Pour le graphisme, il faudra repasser !

Il y a quelque chose dans Kick-Ass qui nous rapproche de la réalité quotidienne loin du monde des super-héros notamment grâce au personnage de Dave Lizewski, un jeune puceau boutonneux fan de comics. Cependant, la Hit Girl et son Big-daddy sont là pour nous rappeler que nous sommes précisément dans cet univers baroque et ultra-violent. Bref, on navigue d'un antipode à l'autre.

Je crois que ce que j'apprécie le plus, c'est la modernité de cette oeuvre où Internet a toute sa place. Il y a certes un côté très kitsch mais encore une fois, il y a une espèce d'alchimie qui fait que tout se combine merveilleusement pour le plus grand plaisir des fans de comics. Un renouveau du genre ? Peut-être bien...

Nom série  L'Éveil  posté le 09/05/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
C'est la première fois que cet auteur ayant une grande réputation sulfureuse au Japon est publié chez nous. L'oeuvre se veut subversive, crue et violente et même touchante.

La première, Super biking, propose action et rédemption motorisées sur un fond de réflexion sociale.
La seconde, Une paire plus kicker, est un petit thriller donnant tout leur sens aux mots “amitié” et “sacrifice”.
La troisième, Lamentations d’un nègre, est une introspection nostalgique.
La dernière, Le jour où David s’éveille, est une violente dénonciation politique. À la fois manifeste anti-dictatorial et critique de la politique extérieure parfois ambigüe du Japon.
Un long commentaire de Kazuhiko Miyaya permet de replacer chacune de ces nouvelles dans leur contexte de création et de cerner les motivations de l’auteur.

Les thèmes sont assez variés et on ne voit pas une réelle lisibilité entre ceux-ci car on se perd dans les méandres de chaque histoire. J'ai eu particulièrement du mal à suivre. J'admets que le dessin est plutôt réussi encore qu'il est affiché sur un papier de mauvaise qualité. Il est vrai que la mayonnaise n'a pas pris du côté de ces nouvelles qui n'ont pas provoqué chez moi l'effet voulu.

Nom série  Tirésias  posté le 30/10/2008 (dernière MAJ le 08/05/2010) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Dans la mythologie grecque, Tirésias était un devin aveugle parmi les plus célèbres. Cependant, il ne naquit pas devin et aveugle. Son pouvoir et sa cécité résultent de sa rencontre avec les dieux. Il existe différentes versions de ce mythe... Cette oeuvre nous donne une version plutôt intéressante sur fond de querelle d'un couple divin à savoir Zeus et son épouse Héra à propos du plaisir... Qui de la Femme ou de l'Homme éprouve le plus de plaisir dans la jouissance ? Aura-t-on seulement la réponse à cette question existentialiste ?

Les auteurs ont réussi leur pari de nous donner un diptyque intéressant et bien construit. De chaudes couleurs restituent une très chaude ambiance à la grecque. Tirésias, un mortel arrogant et fier combattant sera frappé par la colère de la divine Athéna dans cette Grèce antique où les cités se combattent férocement. Ce conte mythologique ravira les lecteurs pour un très beau voyage dans le temps.

Alors que je voulais absolument acheter les deux volumes composant cette bd, mon libraire favori m'a appris que le titre était totalement indisponible. En effet les Editions Casterman ont supprimé beaucoup de titre de leur catalogue vraisemblablement à cause de difficultés financières. Il y a de bonnes séries qui n'ont pas atteint les objectifs commerciaux et qui passent malheureusement à la trappe. C'est dommage car je voulais réellement l'acquérir. Ceux qui le possèdent déjà pourront se frotter les mains devant une côte qui va certainement s'envoler.

Je reprends cet avis pour dire simplement que je viens d'acquérir enfin ces deux tomes purement par hasard en la trouvant sur un marché aux puces pour 8 euros. C'est un moment qui fait toujours plaisir quand on recherche quelque chose depuis des années et qu'on la trouve au gré du hasard qui fait parfois bien les choses.

Note Dessin: 4/5 - Note Scénario: 4.5/5 - Note Globale: 4.25/5

Nom série  Okiya, la maison des plaisirs défendus  posté le 19/09/2009 (dernière MAJ le 08/05/2010) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Comme on est samedi soir et que personne ne passe son temps à lire des avis à cette heure ci, je peux me permettre sans aucun doute de poster pour une bd érotique qui m'a bien plu. C'est franchement rare. On va dire que je suis un éternel insatisfait.

Tout d'abord, le dessin dont chacune des cases constitue à elle seule une merveille notamment pour la finesse du trait. C'est signé Jung, un auteur que j'aime manifestement bien. Il se dégage énormément de chaleur et d'émotion de son graphisme. Les décors sont à couper le souffle. Or, il va nous en falloir !

Puis, l'histoire merveilleuse et passionnante qui ne laisse ni relâche, ni envie de la quitter. Le scénario est étonnement bien construit puisqu'il est question de geishas fantômes avec une maison de plaisirs défendus qui disparaît une fois qu'on la quitte. Les hommes se damneraient pour y retourner.

En effet, il y a assouvissement de plaisirs défendus dans un jeu de séduction lancinant et agréable. Notre héros, un jeune guerrier, sera soumis à rude épreuve où il devra démontrer tout son talent ...

Je vous conseille cette lecture dans un genre érotique qui demeurera toujours très soft ce qu'on pourrait lui reprocher à la rigueur. Un peu d'audace, que diable !

Note Dessin: 4/5 - Note Scénario: 4/5 - Note Globale: 4/5

Nom série  Cixi de Troy  posté le 08/05/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je m'étais dit que je ne lirais plus jamais une série dérivée de l'univers de Troy d'Arleston. Les dernières en date se sont révélées franchement décevantes. Comme la plupart des lecteurs, j'ai été au départ charmé par cet univers riche et foisonnant. Lanfeust avait réussi à insuffler sur la bd d'héroïc fantasy une touche d'humour jusque là plutôt inexistante. C'est une référence dans le monde de la bande dessinée.

Il est vrai que d'un côté, s'il y a multiplication de séries dérivées, c'est qu'il y a toujours un public de lecteurs qui en redemande et qui n'ont toujours pas assez de l'histoire originale. J'ai aussi dans ma collection la plupart de toutes ces séries donc je me sens également visé. On se dit également qu'il faut que cela s'arrête à un moment donné. Une ou deux séries dérivées, cela va encore. Plus et on frise l'indigestion ! D'un autre côté, la critique consistant à dire que les auteurs tirent sur la corde paraît facile dans ce contexte. Penchons nous véritablement sur cette nouvelle oeuvre.

Maintenant, Cixi est un personnage à part très intéressant. Si les auteurs se limitent à un diptyque expliquant la transition dans l'histoire orginale pour savoir comment elle est devenue la reine d'Eckmül en étant la maîtresse de Thanos, pourquoi pas ? On s'était de toute façon toujours posé la question de savoir comment cela pouvait être possible.

Bon, au dessin, on a plaisir à retrouver Vatine qui semble au mieux de sa forme. L'aventure proposée est quand même de bon acabit. Je serai alors indulgent dans ma notation car j'ai passé un moment divertissant de lecture. C'est tout mais c'est déjà pas mal !

Nom série  L'espion de Staline  posté le 08/05/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
En ce jour du 8 mai 2010, on fête le 65 ème anniversaire de la victoire sur l'Allemagne nazie et son idéologie nauséabonde. On oublie souvent que cette victoire est surtout liée à l'avancée des troupes russes qui ont payé un lourd tribu dans cette guerre soit à peu près 20 millions de victimes sans compter les nombreux blessés et mutilés. Notre vision occidentale célèbre surtout en effet la victoire de nos alliés.

Pourtant, un espion à la solde de Staline avait prévenu que le 20 juin 1941, la Wehrmacht déclencherait une offensive sans précédent. Cependant, le maître du Kremlin ne prêta guère attention se retranchant derrière le pacte de non-agression signé en catimini un an plus tôt.

Isabel Kreitz, une auteure allemande, nous dévoile les derniers mois de cet espion célèbre à savoir Richard Sorge. Il faut dire que Staline ne fera pas deux fois la même erreur quand son espion lui livrera une autre information capitale qui lui permettra de gagner la guerre en mettant le paquet sur un seul front pour résister à l'envahisseur.

Cet espion était en effet en poste à l'ambassade allemande de Tokyo où tous les regards du monde occidental étaient tournés pour voir ce que ferait le Japon impérialiste. En tout cas, c'est une aventure passionnante basée sur des faits réels. On vit véritablement au milieu de ce microcosme allemand retranché au Japon sans espoir de retour.

Par ailleurs, ce n'est pas pour rien que l'auteur a gagné le prix de la meilleure dessinatrice allemande au festival de la bd d'Hambourg. Son trait en noir et blanc est fin et élégant. La narration est intelligente. C'est une bonne bd historique comme on en fait peu sur le marché.

A conseiller surtout pour ceux qui ne connaissent pas la légende de cet espion parmi les plus célèbres du XX ème siècle.

Nom série  Harricana  posté le 20/01/2008 (dernière MAJ le 07/05/2010) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ce récit est une adaptation d'un roman de Bernard Clavel. Malheureusement, la série a été abandonnée après le tome 1 intitulé "Harricana". Nous faisons la connaissance d'une famille qui va s'installer dans le Grand Nord canadien pour y fonder un village sur les berges d'une rivière : l'Harricana. Nous vivons les drames de cette famille à travers un milieu résolument hostile qui rejette l'homme.

Cela fait penser un peu aux Pionniers du nouveau monde mais sans les épopées guerrières. Cette famille va construire le Magasin Général de ce village qui va s'appeler Saint-Georges d'Harricana en souvenir du premier mort enterré dans le cimetière. Le langage québécois est tout à fait compréhensible.

Il n'y a pas de "méchants" ou d'intrigue. Le véritable ennemi est la nature qui se rappelle au mauvais souvenir de l'homme. A emprunter dans une bibliothèque si le titre ne finit pas dans la réserve de celle-ci !

Nom série  Bulles et Nacelle  posté le 05/05/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai l'habitude de bien noter les séries de Renaud Dillies que j'aime généralement franchement bien. Or ici, cela n'a pas été l'extase faute à un scénario trop simple et sans véritables péripéties.

Cela reste dans l'ensemble trop naïf, voir carrément mignon en mode trognon. Bien sûr, j'ai été séduit par certains passages très poétiques notamment à la page 53. C'est beau et contemplatif à la fois.

Cela ne sera sans doute pas assez pour séduire véritablement le lecteur que je suis. Le thème de la solitude n'est pas exploité dans le bon sens du terme à mon humble avis. On aurait aimé par exemple que cette petite souris trouve son âme soeur mais ce n'est visiblement pas le but de sa quête. Il manque un peu l'émotion qui existe à plus forte dose dans les autres oeuvres de Dillies. L'approfondissement des sentiments n'aura pas lieu cette fois-ci.

On remarquera qu'il fait la même chose que chez Paquet mais cette fois-ci dans la collection Long Courrier chez Dargaud. On peut se poser légitimement des questions sur ce transfert. Cela apporte quoi de plus ? On aurait aimé également pouvoir assister à un renouvellement ...

Nom série  Félix ou le Grand Non  posté le 02/05/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Félix est un vieil homme d'ordinaire plutôt discret et qui un jour va faire un grand coup d'éclat. Il décide de s'approprier une petite partie de l'espace public pour en faire son propre territoire. Bref, il décide de dire "non" en sa qualité de citoyen. Cette rébellion va séduire la population locale. Les médias vont alors s'emparer de ce phénomène puis cela sera au tour des politiques en cette veille de l'élection présidentielle.

Nous avons droit à une véritable farce politique assez bien dosée. Il est dommage cependant que cela se termine de cette manière tellement conventionnelle et en décalage avec le ton plutôt pessimiste de cette allégorie. Les vieilles générations semblent se retrouver dans une espèce de sagesse à l'écart face à la dérive du monde.

Je ne vois pas véritablement un message mis à part celui de l'éternel "les politiciens, c'est tous des pourris qui nous promettent un avenir meilleur". J'aurais quand même aimé voir mieux que cela c'est à dire des propositions concrètes. Il y a bien sûr du vrai dans cette réflexion sur les mensonges politiques et sur le manège des médias. Mais au-delà, on pouvait espérer quand même mieux.

Nom série  Secrets : L'écharde  posté le 09/07/2007 (dernière MAJ le 02/05/2010) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je n'avais pas lu quelque chose d'aussi "puissant" depuis bien longtemps... Enfin une vraie histoire prenante sans raccourcie !

Quelques scènes bien senties, des personnages au caractère bien trempé et un encrage dans un Paris soixante-huitard plus que réaliste: tout semble réunie pour nous faire passer un moment d'anthologie.

Ce n'est pas tant le dessin qui m'a conquis mais le scénario de Giroud digne des plus grands secrets de famille. Tout se tient dans un numéro d'équilibriste parfait. C'est du grand art ! Cette histoire brille par son intelligence ! Même le titre trouvera sa justification dans le second tome de ce diptyque palpitant.

Que dire également du découpage quasi-cinématographique ? Cela ferait sans doute un très bon film.C'est véritablement une lecture jubilatoire garantie avec un final riche et émouvant !

Note Dessin: 3.5/5 - Note Scénario: 4.5/5 - Note Globale: 4/5

Nom série  Faire semblant les jours d'orage  posté le 02/05/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cela ne sera pas le premier album du genre concernant un trio de personnages dans un road movie à la française dans une virée en camionette sur les marchés de villages. On apprend petit à petit à connaître les protagonistes car on entre dans leur intimité. Le récit prend alors une autre dimension alors qu'au départ, ce n'était pas vraiment idylique.

C'est à la fois dur par son contexte que celui de la cité où il ne fait pas bon vivre mais également empreint de beaucoup de tendresse. Et pour une fois, on évite un langage peu châtié à quelques exceptions près... On est proche d'un film comme La haine par exemple.

Il y a également de belles trouvailles de la part de l'auteur comme les interludes à la Arlequin d'une mère trop plongée dans les soaps TV du style Gloire, Amour et beauté et qui oublie par la même occasion de vivre. La colorisation en noir et bleu est assez orginale également et il y a un bon rendu au niveau du dessin. Le titre semble également assez évocateur.

Bref, il y a plein de choses qui sont subtilement sympas dans ce one-shot. Au final, la lecture s'est révélée assez agréable. Au fond, peut-être que j'aime les histoires d'amitié de deux êtres qui n'ont pas eu beaucoup de chances dans leur vie. Cela prend au tripes pour peu qu'on possède un peu de sensibilité pour ces choses là !

Nom série  Cavales  posté le 02/05/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Franchement, cette lecture ne m'a pas emballé outre mesure. Pourtant, on est tout de suite plongé au coeur même de l'action de ce polar qui se veut survitaminé. Mais voilà, le scénario oublie de nous dire de quoi il s'agit au juste ; bref quels sont les enjeux véritables.

On sait tout de même après quelques pages qu'un père semble être à la recherche de sa fille qui est en cavale dans les bois enneigés. Cela tire véritablement dans tous les sens dans une orgie de violence gratuite sans compter des scènes stupides (comme se cacher sous le pied d'un lit où s'ébattent amoureusement deux jeunes lors d'une fête). La fin du récit arrive abruptement au détour d'une route et c'est véritablement d'une banalité à regretter pareille lecture.

Je ne sais pas si c'est moi qui suis rapide mais les 55 pages se lisent en 10 minutes top chrono. Il y a des cases vides et contemplatives pour décrire une action pourtant simple. Cela défile vite. C'est bien le principe de la cavale. Je n'ai pas trouvé la moindre once d'intelligence dans cette histoire vite oubliable.

Nom série  Libre à jamais  posté le 02/05/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'avais jadis acheté La Guerre Eternelle en intégrale devant les éloges faites de toute part pour cette oeuvre qui m'a été plutôt hermétique personnellement. Il est vrai que les conseils ne sont pas toujours adaptés pour chaque lecteur qui a des sensibilités différentes. Mon oeuvre culte de science-fiction restera à ce jour Universal War One.

Il est clair que cette suite à la guerre éternelle est encore plus fade que ce que j'en attendais au fond. Autant l'oeuvre maîtresse recelait de qualités objectives, autant je ne les retrouve plus dans cette nouvelle trilogie.

Il est certain également qu'on se perd dans un scénario mêlant les théories de l'espace-temps. Le graphisme me paraît totalement vide ce qui est un comble puisque la série date des années 2000. Reste le titre "Libre à jamais" qui est très beau comme une louable intention.

Nom série  Umbra  posté le 02/05/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Il est vrai que beaucoup de gens détestent énormément l'Islande en ce moment à cause de l'explosion volcanique qui a paralysé le Nord de l'europe empêchant les avions de décoller durant plusieurs jours. D'internet est parti un véritable phénomène de mode assez malsain se déclinant à toutes les sauces (T-shirt ect..). Trouver un responsable coûte que coûte au lieu d'accepter tout simplement les aléas de la nature !

C'est dans ce cadre islandais que se situe cette histoire qui démarre comme un bon vieux polar accentué par un dessin en noir et blanc. Je dois dire que j'étais plutôt assez intrigué par cette histoire de découverte macabre d'un corps d'une femme de Néanderthal portant du United Colors of Benetton. La suite va se révéler terriblement décevante comme une mauvaise série Z.

Pour autant, la lecture a été assez agréable. Un point pour dire également que c'est pas tous les jours qu'on lit les aventures d'une héroïne qui aime les femmes. C'est peut-être juste une touche audacieuse de circonstance. Avec ça, je crois pas qu'on va aimer un peu plus l'Islande !

Nom série  Le docteur Héraclius Gloss  posté le 01/05/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je ne suis pas passé loin de la grosse prise de tête avec ces trois savants qui philosophent à longueur de journée en blablatérant des choses certes intéressantes mais ô combien ennuyeuses. C'est ce qui se passe quand on met ensemble un doyen, un recteur et un docteur.

La collection Mirages chez Delcourt, que j'apprécie, m'avait habitué à autre chose. Il y a un manque de rythme manifeste qui confère véritablement à l'ennui. Que dire d'un dessin minimaliste sinon que c'est le minimum syndical !

Honnêtement, cela ne m'intéresse vraiment pas de savoir pourquoi et comment un homme va être conduit à la folie en ayant l'idée saugrenue de réincarnation des âmes dans les animaux, même si c'est la reprise d'une nouvelle de Maupassant qui avait déjà exploré ce thème dans le Horla de manière nettement plus convaincante.

Bref, au final, on a droit à une lecture plutôt très lourde où il faut s'accrocher dans un univers loufoque.

Nom série  Les Carnets de Darwin  posté le 01/05/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le nom du scénariste me disait quelque chose mais je ne parvenais pas à le situer. Il s'agit en fait de l'auteur de la fameuse série de science-fiction Orbital. On le retrouve ici dans un autre genre pour notre plus grand plaisir. Il nous étonne par son savoir-faire dans un genre qu'il n'avait jamais exploré.

Bien sûr, la trame est des plus classiques en empruntant pour héros un scientifique controversé de l'époque victorienne à savoir Charles Darwin, célèbre pour ses travaux sur l'origine de l'espèce humaine. Celui-ci doit résoudre à la demande du Premier Ministre une énigme plutôt étrange concernant des meurtres assez sanguinaires au coeur du Yorkshire. Est-ce un homme qui a pu commettre pareille abomination ? Ou est-ce un animal sauvage d'un genre nouveau ?

On entre assez vite dans l'histoire qui est très bien structurée et qui pourrait aisément faire l'objet d'un film au cinéma dans le style du pacte des loups. Il y aura tout de même une surprise de taille concernant le héros lui-même. Les carnets de Darwin s'avère non seulement divertissant mais intéressant à plus d'un titre.

On a droit tout d'abord à un contexte historique assez marqué par la révolution industrielle et ses premières grêves. Le fantastique cotoie une réalité. L'habillage n'est pas nouveau mais il est parfaitement maîtrisé. Par ailleurs, le dessin de l'espagnol Edouar­do Ocana est franchement réussi. J'aime beaucoup la nature de son trait élégant.

Ce premier tome est donc un sans faute que les amateurs du genre apprécieront sans nul doute. Vivement la suite !

Nom série  La Saison des Flèches  posté le 01/05/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Objectivement, la saison des flêches représente une oeuvre fraîche et originale. On couple des pages de textes avec des images pour des séquences mêlant absurde et humour. C'est farfelu mais très bien pensé. Il y a des idées à foison qui sont très bien exploitées. Les auteurs reprennent tous les codes du genre western pour les assaisonner à leur sauce interne.

Cela fait partie de ces bd où l'on a rien à leur reprocher. D'ailleurs, l'accueil qui a été fait à cette oeuvre est unanimement très positif. Cependant, personnellement, faire toute une oeuvre sur des indiens qui sortent de boîte de conserve, c'est comment dire, très spécial. On passe un agréable moment. A noter cependant, que les auteurs sont assez bavards tout le long puis nous lâchent subitement et totalement dans un flot d'images à la fin pour laisser libre cours à notre imagination.

Est-ce que cela ferait alors partie de ces oeuvres que j'aimerais lire et relire et qui trôneraient en place centrale sur une bibliothèque ? Peut-être pas, car cela m'a donné que très peu d'émotion. J'en sors pas profondément marqué. Bref, ce n'est sans doute pas mon genre de lecture bien que je reconnaisse toutes les qualités intrinsèques de celle-ci.

Nom série  Vorax  posté le 30/04/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Une histoire plate et vide de sens dans une espèce d'hallucination que seuls pourront comprendre son auteur et ses disciples. Cela n'a absolument aucun intérêt pour moi. On est vite gagné par l'ennui d'une absurdité sans nom.

Si encore le graphisme était à la hauteur, mais non ! C'est franchement hideux. Poncifs sirupeux, fausse insolence et vraie niaiserie... Je m'arrête là !



Nom série  La Vieille Dame qui n'avait jamais joué au tennis  posté le 30/04/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Avec un titre pareil, on ne s'attend pas vraiment à lire un recueil de différentes histoires plutôt touchantes. J'ai adoré la première histoire qui donne le ton. Les autres récits s'enchaînent harmonieusement tout en essayant de respecter un certain style. La qualité est assurée dans l'ensemble.

Plus encore, ce qui m'a réellement plu, c'est l'émotion qui se dégage de certaines histoires. Enfin un peu de tendresse dans un monde de brutes ! Cela fait du bien de lire des bandes dessinées comme celle-ci qui apportent un peu de fraîcheur grâce à une certaine simplicité.

Du coup, on se dit que c'est dommage de passer à côté de choses dans la vie dont on aurait envie avant que l'inéluctable marche du temps ait fait sa besogne. Si vous n'avez jamais joué au tennis, qu'attendez-vous pour vous y mettre ? Cette lecture ne sera pas obligatoire mais on se sent mieux après l'avoir effectuée.

Nom série  Chats noirs, chiens blancs  posté le 30/04/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Au premier abord, ce scénario pouvait être intéressant. On se rend compte très vite qu'il est plutôt tarabiscoté et au service d'une visite touristique de Paris à la sauce panzani. Certes, l'auteur fait preuve d'une grande sensibilité dans son dessin et dans sa mise en scène sur le thème de la difficulté de quitter l’adolescence. Encore faut-il véritablement le percevoir ainsi !

Ces histoires de fantômes ne mènent à rien pour le lecteur qui va très vite s'ennuyer ferme. L'auteur a voulu nous proposer une espèce de ballade de 4ème type dans un Paris romantique et macabre. Il faut aimer cette espèce de vision à la fois intimiste et poétique.

J'avais déjà avisé une série nommée Aïda à la croisée des chemins. Cela y ressemble beaucoup trop par de maints aspects ! L'auteur devrait se renouveler et nous étonner. C'est tout ce qu'on demande !

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque