Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 3369 avis et 477 séries (Note moyenne: 2.84)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  L'Oeil du chasseur  posté le 27/03/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'ai été sacrément surpris par cette bd d'apparence très anodine. La tournure que prennent les évènements est absolument incroyablement bien réfléchie. Pourtant, les premières pages m'avaient laissé très dubitatif. Jugez-en par vous même: un gardien de prison récite des poèmes à un prisonnier. On se dit que les poètes sont des personnes très humaines et compréhensives. Or, en l'espèce, il n'en n'est rien. C'est un sadique de la pire espèce qui s'acharne sur notre héros Climbly emprisonné par un menu larcin.

En plus, ce gardien avec son oeil de verre rappelle étrangement un homme politique célèbre pour ses discours haineux. Bref, ce n'est qu'un détail ! Ce gardien en vient même à prendre des congés pour récupérer notre héros qui s'est évadé grâce à l'aide d'une amie complice rencontré dans un bar. Climbly poursuit un idéal à savoir retrouver un endroit de son enfance perdu dans les marais de Louisiane. Il a caché dans cet îlot plus qu'un trésor.

On va se rendre compte qu'un combat d'une tout autre nature va s'engager. C'est franchement une lecture qui est bien au-dessus de la moyenne avec une exceptionnelle maturité compte tenu de l'année d'édition (1988 ). A découvrir si vous parvenez à trouver ce titre !

Nom série  L'Autre Monde  posté le 14/02/2007 (dernière MAJ le 27/03/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C’est une BD tout à fait singulière qui nous entraîne dans un monde de contes et de mythes.

Le dessin est une réelle merveille soulignant un graphisme féérique adapté à l’histoire de cet homme qui se réveille dans cet univers étrange à la fois dense et exubérant. Le final est également une très belle réussite, ce qui n’était pas gagné à l’avance. Cette BD est une merveille de douceur et de rêverie. L'onirisme est à son comble!

L’idée véhiculée est très intéressante : et si l’imaginaire était la réalité et la normalité dans un autre monde ? Le sujet est parfaitement maîtrisé par le récit des contes et légendes de ce monde imaginaire.

Il y a quelque chose dans l’idée même de cette histoire qui me rappelle la trame de La planète des singes avec cet homme qui se réveille dans un monde qui n’est pas le sien mais qui lui ressemble étrangement à quelques détails près. Il y a également un côté qui fait très The Truman Show .

Florence Magnin est véritablement une artiste avec un style atypique d’une étonnante richesse. L’achat est plus que recommandé. C’est un indispensable ; assurément !

Note Dessin : 4.5/5 – Note Scénario : 4/5 – Note Globale : 4.25/5

Nom série  Tueur de cafards  posté le 26/03/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
La couverture de cette bd est plutôt repoussante. C'est à faire fuir ceux qui ont horreur des insectes rampants. On se dit que quelquefois, il ne faut pas s'arrêter à la couverture aussi hideuse soit elle. Et pourtant...

On retrouve le dessin de Tardi au service d'un scénario plutôt bancal. Il termine sa tournée dans un hôtel et est intrigué par le 13ème étage qui est censé ne pas exister. Il entend une conversation qu'il n'aurait pas dû et c'est le début d'une histoire violente de règlement de compte dans un New-York sale et immorale. L'atmosphère de cette ville prestigieuse n'est absolument pas rendue.

Même en étant un fan de Tardi, on doit reconnaître un manque total d'originalité avec des dialogues d'une grande vulgarité. Mieux vaut éviter ce tueur de cafard.

Nom série  Sky-Doll  posté le 31/05/2007 (dernière MAJ le 26/03/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voici une BD que j'ai abordée sans grand enthousiasme et dont la lecture m'a réellement impressionné.
Des dessins somptueux, une coloration quasi-parfaite, des personnages attachants. J'ai bien aimé l'ancrage également de cette histoire dans ce monde futuriste où une pseudo religion détient le pouvoir avec l’aide des médias.

Ce qui est marrant, c'est que l'histoire commence par la mort d'un personnage nommé Dieu. D'ailleurs, la représentation des personnages fait très disneyen mais avec une grande touche d'érotisme qui reste cependant très acceptable et convenable à un large public.

Les thèmes abordés ne laisseront pas le lecteur indifférent : la recherche de soi, le sens de l’existence, la manipulation des médias et de la religion. Cette BD apporte un vent de fraîcheur remarquable en ces temps-ci avec un vrai régal visuel.

Elle est d'ailleurs souvent citée en exemple du renouveau de la bd italienne. On regrettera un rythme de parution plutôt lent. Cependant, c’est plutôt bon signe une série qui se laisse désirer !

Note Dessin: 4.5/5 - Note Scénario: 3.5/5 - Note Globale: 4/5

Nom série  Watchmen  posté le 27/05/2007 (dernière MAJ le 26/03/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Je suis véritablement époustouflé par ce que je viens de lire et de découvrir : une merveille ! Un style narratif incomparable avec une lecture sur plusieurs niveaux! Des cases d'une sidérante beauté visuelle! Un scénario intelligent et maîtrisé!

Cette BD révèle une véritable personnalité artistique. C'est un style hors du commun qui pousse la qualité de cette histoire à un très haut niveau. A côté de cette BD, l'autre "monument" du comic Batman - Dark Knight fait vraiment pâle figure.

Chaque case est à étudier avec parcimonie car il y a des détails qui paraissent insignifiants à première vue et qui se révèlent importants pour la compréhension de l'histoire. Une oeuvre d'art sensorielle où l'auteur capture le secret des êtres au coin d'un regard.

On pénètre dans l'intimité de ces supers héros avec un certain parti pris mais qui peut varier selon la perspective d'un personnage à l'autre. Les rapports entre eux sont complexes et évolutifs. Sur fond d'une actualité inquiétante à l'époque de la guerre froide, cette intrigue a un final tout à fait étonnant.

Un plaisir total garanti pour ce que je qualifie de culte tant son apport a été riche pour un renouvellement de la BD. Si seulement toutes les BD procuraient un tant soit peu cette perfection!

Un film en 2009 réalisé par Zack Snyder est venu couronnée l’adaptation de ce roman graphique hors norme. Il a bénéficié en règle générale de bonnes critiques en provenance de la Presse.

Cependant, le public qui s’attendait à voir de gentils super-héros à la façon 4 fantastiques a été plutôt dérouté. Le comédien qui est assassiné au début est un véritable salopard. Le Dr Manhattan alias l’homme bleu est plutôt froid… Un mauvais bouche à oreille a alors commencé à fonctionner. On pensait que les néophytes allaient s’intéresser à cette bd. C’est vrai que les fans n’ont pas été déçus car la version cinématographique est assez fidèle au comic.

Il faut bien avouer que cette œuvre n’est pas à la portée de tout le monde. Il faut le savoir et l’accepter. Il faut «parvenir» à aimer. Cela ne sera pas facile pour le lecteur qui doit disposer de beaucoup de patience. Le nirvana est tout au bout du chemin !

Note Dessin: 4/5 - Note Scénario: 5/5 - Note Globale: 4.5/5



Nom série  Empire (Delcourt)  posté le 01/04/2007 (dernière MAJ le 26/03/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Il s'agit là de ma seconde collection uchronique après Hauteville House du même éditeur et du même label "série B". Le concept est très intéressant car il regorge de bonnes idées. Nous sommes dans un monde où les progrès scientifiques auraient été plus marqués dans le passé que dans notre réalité car le destin de certains inventeurs étaient différents.

On sent également le travail de recherche. Cependant, après avoir exploité Napoléon 1er et son successeur Napoléon 3, j'ose espérer que cela va s'arrêter car il ne faudrait pas trop tirer sur la corde. Et pourtant, contrairement à son homologue Hauteville House, l'aspect graphique de cet album n'est pas aussi irréprochable : ce n’est pas vraiment une réussite.

Un peu plus de décors exotiques et un trait clair et efficace concernant les deux personnages principaux aurait été souhaitable. On a du mal à les reconnaître en passant d'un tome à l'autre. Le choix des couleurs est également discutable. Par ailleurs, les thèmes traités sont peut-être trop abondants. Que vient faire le comte Dracula et Frankenstein dans cette histoire?

Par contre, là où j'avais trouvé à Hauteville House des personnages peu charismatiques donc peu intéressants, ici on s'attache véritablement aux deux héros qui ont une véritable personnalité propre. Bon, il faut dire que ce genre de duo, un excentrique et un pragmatique, n’est pas nouveau et procure souvent un effet comique de bon aloi.

Après un bon premier tome introductif, on suit avec plaisir les personnages dans leur aventure sans s'ennuyer une seconde. Et puis, on se laisse embarquer par le scénario car il y a une trouvaille intelligente toutes les quatre-cinq pages. C'est une BD à découvrir. Pourquoi ne pas se la procurer car il n’y a que 3 tomes.

Note Dessin: 3.5/5 - Note Scénario: 4/5 - Note Globale: 3.75/5

Nom série  La Guerre Eternelle  posté le 14/02/2007 (dernière MAJ le 26/03/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Il s’agit là d’un véritable « monument » de la BD de science-fiction dénonçant au passage les guerres car l’auteur fut lui-même un vétéran de celle du Viêt-Nam. Cette histoire est en fait la transposition dans le futur de ce qu’avait vécu le scénariste.

Même si le message est très louable, cette BD ne me laisse pas un souvenir impérissable. Le dessin sent un peu le « vieilli ». La lecture manque de rythme. Cela ne m’a pas procuré un réel plaisir de lecture.

Cependant, l’approche psychologique ainsi que l’utilisation originale de l’échelle temporelle font que je n’ai pas été déçu. Voilà une bd intelligente qui sonde avec sobriété et compassion l’âme humaine plongée dans l’horreur.

Le scénario demeure très plausible ce qui confère une grande qualité à cette série que j’ai acquis en version « intégrale ». Il manque peut-être un supplément d’âme pour ressentir les évènements auxquels doit faire face le héros. J’ai trouvé tout cela très froid ce qui implique le fait que ce qui pouvait arriver au héros m’indiffère totalement. C’est un peu dommage.

Note Dessin : 3/5 – Note Scénario : 3.5/5 – Note Globale : 3.25/5

Nom série  Bételgeuse  posté le 14/02/2007 (dernière MAJ le 26/03/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C’est le second cycle après Aldébaran en 5 tomes également. Personnellement, je suis de ceux qui pensent que les sagas d'Aldéraban et de Bételgeuse ont renouvelé le paysage de la bande dessinée d'anticipation grâce au talent visionnaire de Léo, un conteur d'exception et un créateur de fabuleux bestiaire peuplé de créatures hors du commun. C'est dit!

L’histoire se concentre seulement sur l’héroïne Kim. J’ai trouvé cela dommage car cela rompt une certaine dualité intéressante avec le personnage de Marc totalement délaissé. La série se féminise et perd une partie de son charme en se plongeant dans des outrances malvenues.

La fin de ce cycle paraît également tirée par les cheveux. Toutefois, on pardonnera car il s'agit de science-fiction après tout. Les dessins sont toujours aussi fouillés. Les décors de paysage demeurent magnifiques. On a plaisir à découvrir dans chaque tome de nouveaux animaux inquiétants. On en apprendra même un peu plus sur le mystère de la Mantrisse.

La petite déception résulte peut-être du fait des aventures sentimentales de Kim donnant un côté très mélo à cette série. Cependant, je conseille à ceux qui ne connaissent pas de mettre le cap sur Bételgeuse mais après avoir fait connaissance du premier cycle! Cela reste de la très bonne science-fiction !

Note Dessin: 4/5 - Note Scénario: 4/5 - Note Globale: 4/5

Nom série  Jeux pour mourir  posté le 22/03/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Enfin une bd qui sort du lot de mes lectures actuelles me plongeant dans une lente agonie. Je n'y croyais plus ! Bon, c'est un Tardi tout de même ! C'est bizarre de l'avouer de but en blanc : c'est peut-être l'oeuvre que je préfère de cet auteur. Il suffit parfois que je dise cela pour que cela soit suivi par des "une étoile" assassines. Je ne devrais peut-être pas faire cette confession. Mais bon, c'est la vie !

J'ai détesté Adèle Blanc-Sec. J'ai été très dérouté par Ici même pour son côté absurde. Puis, il y a eu les oeuvres sans concession sur la première guerre mondiale dont l'auteur s'est fait spécialiste.

J'ai quand même la nette impression qu'il excelle vraiment dans le polar. Déjà, Griffu et La Débauche m'avaient bien plu. On ne peut que constater une énorme maîtrise au niveau du scénario qui se tient de bout en bout. Le suspens est savamment dosé avec des rebondissements plein de surprises. D'une intrigue bien simple au départ, cela se complexifie au fur et à mesure de l'enquête.

Jeux pour mourir est une descente aux enfers pour 4 gamins des rues en 1950. Rien ne sera épargné à ces jeunes désoeuvrés. On a toujours un regard extérieur sans identification possible. Cela donne plus de mesure pour juger de cette oeuvre noire à l'ambiance prolétaire. Je conseille sans l'ombre d'une hésitation la lecture et l'achat.

Nom série  Mérite maritime  posté le 22/03/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'aime bien en général les bd ayant pour cadre la mer. Les aventures maritimes sont parfois si fascinantes avec ces voyages qui nous emmènent au bout du monde. Avec "Mérite maritime", où l'on suit les aventures d'un équipage de cargo, je n'ai pas vraiment ressenti ce goût de l'aventure et de l'exotisme.

En effet, je n'ai pas accroché du tout aux différents personnages rudes, bourrus et solitaires. Le dessin semi-réaliste me semble trop figé. Pourtant, les situations sont parfois dures, tristes et froides. Le découpage ne m'a pas trop satisfait car nous avons droit à différentes histoires au rythme des escales. Les auteurs ont réellement fait un effort pour rendre une certaine atmosphère.

En ce qui me concerne, le style ne m'a pas procuré ce que j'attendais. La faute à un scénario guère convaincant...

Nom série  Aux médianes de Cymbiola  posté le 22/03/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Quand on commence à lire cette oeuvre très singulière, force est de constater que le dessin est réellement magnifique. On a l'impression de feuilleter un carnet de croquis où l'on voit apparaître mille détails.

Cependant, une bd ne se résume pas qu'au graphisme aussi époustouflant soit-il ! Il faut un scénario cohérent. C'est là que le bât blesse. Il y a un manque total de direction. Un comble pour un géomètre !

J'avais déjà la même impression sur une autre production plus connue de l'auteur François Schuitten à savoir Les Cités obscures. C'est bien de nous montrer un mystère. Cependant, quand on ne connaîtra jamais la solution ni même les aboutissants, cela ne me satisfait guère. A nous d'imaginer et de se creuser les méninges ? Trop facile car cela relève d'un manque de maîtrise scénaristique. D'autres y verront une nouvelle manière d'aborder la bande dessinée.

Pour se consoler, il a fait quand même mieux avec Les Cités obscures dont certains tomes sont indispensables.

Nom série  Les Consommateurs  posté le 22/03/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Voilà une bd qui se lit également très agréablement mais qui souffre d'un gros défaut majeur. Avec le titre de cette bd, on est en droit de penser qu'on aura droit à un camouflet sur la société de consommation. Ce n'est pas vraiment le cas. Et puis, il y a cette couverture qui dévoile toute la fin de l'histoire. Le dos de la couverture ne fait pas mieux que révéler encore plus de détails !

J'aime beaucoup le style de cet auteur plutôt spécialisé dans les productions historiques liées à la mer et à la guerre. Avec cette oeuvre, il s'était essayé à l'humour caustique sans grande réussite. Il y avait pourtant de bonnes idées... mais une mise en forme inadéquate.

Nom série  Mandrill  posté le 22/03/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Qu'est ce que j'ai pu en lire des histoires comme celle-ci avec des héros plus que stéréotypés ! Mandrill est un jeune avocat qui trompe ouvertement sa femme et qui cloue le bec aux méchants qui n'ont pas fait la Résistance comme lui. Voilà, j'ai résumé...

J'avoue que j'attends beaucoup plus de la bande dessinée avec mon parcours. Bien sûr, on pourra trouver intéressante cette description du Paris de l'après-guerre où on réglait ses comptes.

Il manque une véritable psychologie aux personnages. Les facilités scénaristiques avec ces rebondissements moyennement inspirés finissent par achever l'ensemble. Même le dessin éprouve certaines faiblesses avec une mise en couleur inadaptée.

J'ai pas trop aimé mais cela se laisse lire.

Nom série  Pawa  posté le 21/03/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'avais envie d'en savoir un peu plus sur le terrible génocide qui a touché le Rwanda en 1994. C'est l'une des pires tragédies du XXème siècle car elle n'a duré que 100 jours pour un massacre de près d'un million de personnes dans les pires conditions d'horreur. Je me demandais si on aurait pu éviter un tel carnage en intervenant pour stopper cette guerre civile fratricide. A cette époque, j'avais un couple de voisins qui venaient du Rwanda et qui étudiaient dans notre pays. J'ai souvent songé qu'ils avaient échappé avec leurs enfants en bas âge à cette tuerie sans nom.

Pawa, qui est une chronique de ladite région des lacs ne m'a pas apporté de réponses claires et précises. C'est plutôt le contraire car tout se mélange sous prétexte d'éviter le simplisme. Il aurait été bon de faire un rappel des faits en début d'ouvrage afin qu'on puisse évoluer et mieux comprendre les tenants et les aboutissants. Bref, j'ai eu l'impression que cet ouvrage est réservé aux survivants ou à des spécialistes de ce conflit ethnique. Cela m'a paru très brouillon avec une difficulté accrue de lecture.

Je retiens également que l'auteur a un parti pris: celui d'un pays blessé par des colonisateurs responsables de déchirures dont le génocide ne serait que la conséquence... J'en ai un peu marre de ceux qui pointent du doigt une population européenne à mille lieux des préoccupations des politiciens locaux véreux et extrémistes. Sommes-nous coupable ?... oui mais d'indifférence !

Les témoignages recueillis demeurent toutefois très intéressants. J'aurais souhaité cependant une autre dimension.

Nom série  Le Cri du Peuple  posté le 21/03/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Hommage passionné à la Commune de Paris, le roman de Jean Vautrin est adapté de manière magistrale en bande dessinée avec un format à l'italienne pour donner de l'ampleur au récit.

Le travail de l'écrivain est restitué avec fidélité par le talentueux dessin de Tardi. Le mariage parfait entre littérature et bande dessinée?... Peut-être pas car cette oeuvre n'est pas réellement accessible à tout un chacun. Encore faut 'il passer certaines barricades!

Elle s'adresse surtout à des passionnées d'Histoire qui veulent comprendre le mouvement de révolte qui s'est emparé de Paris dans la République de ce bon M. Thiers en 1870 alors que le Second Empire vient de s'écrouler face à la défaite avec la Prusse.

Cette fresque épique en 4 volumes retrace plus qu'un engagement politique. C'est également l'occasion de connaître un peu mieux ce qu'a été la ville de Paris. Et puis, au delà de l'aspect proprement historique, il y a un véritable polar peuplé de figures truculentes.

Cependant, au fil des tomes, l'abondance des détails nous fera perdre le fil de cette oeuvre finalement trop dense. Chute de Paris et vengeance enfin assouvie: un final sans surprise dont on ressort forcément un peu déçu. L'ensemble mérite toutefois une lecture attentive.

Nom série  Le tempérament de Marilou  posté le 21/03/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Quand on lit un Servais, on retrouve une pâte caractéristique: un superbe dessin ayant pour cadre la campagne, une belle femme et une interaction entre des personnages simples.

Le tempérament de Marilou n'échappe pas à la règle. L'auteur nous dresse le portrait d'une femme libre de ses sentiments et de son corps. L'intrigue se base sur le thème de l'amour et de la jalousie; bref c'est du sans surprise!

J'ai bien aimé l'idée de cette auberge située à la frontière entre la France et la Belgique. Les belges peuvent venir boire du bon vin dans la salle à manger et les français peuvent acheter des cigarettes dans la cuisine. Cette situation frontalière intéressante a fait la fortune du coupe Tailfer.

Cependant, lorsque se produit un crime atroce, on peut également déplacer le corps de l'amant de Marilou (disons d'un mètre) afin d'éviter la guillotine française pour bénéficier de la mansuétude belge.

L'enquête va se développer dans le monde clos de l'auberge avec ses clients habituels. On se demande qui est l'assassin car l'auteur agit un peu comme dans les romans d'Agatha Christie.
Il va alors multiplier les flash-back pour explorer le passé des personnages dans un second tome qui s'éternise.

Nous avons quand même droit à un final trop étonnant pour être crédible. Ce n'est pas la première fois que je dis que l'auteur ne sait pas terminer ces belles histoires...

Nom série  Petit Vampire  posté le 20/03/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Entre fantastique et merveilleux, Joann Sfar nous conte les histoires de son petit vampire qui est copain avec un petit garçon à la bouille sympathique à savoir Michel. Les noms des connaissances de ce petit vampire sont tout à fait originaux : Madame Pandora, le Capitaine des morts, Fantomate le chien fantôme...

Les monstres qu'on rencontre dans cette sympathique série ne sont pas du tout méchants. Cela serait plutôt le genre humain comme en témoigne le 4ème album qui nous donne une sacré leçon.

J'aime toujours et encore l'inventivité de l'auteur qui arrive à nous créer un véritable monde onirique entre humour et tendresse. Par ailleurs, il sait raconter ses histoires avec un langage que les enfants comprennent, ce qui le rend accessible à tous. Une belle série à lire et à partager avec les enfants !

Nom série  Pirates  posté le 20/03/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Cette bd construit sur le thème de la piraterie est beaucoup trop maladroite selon moi. Elle souffre également de sa comparaison avec un Long John Silver réellement hors norme.

Pour en revenir à Pirates, le premier tome nous plonge dans le destin de trois hommes qui vont se rencontrer plus tard pour s'associer. Les scènes d'action sont entrecoupées toutes les deux cases par les autres histoires de chacun des protagonistes. J'ai rarement vu un découpage à aussi mauvais escient qui finalement ralentit le rythme. Par contre, le dessin est plus que correct.

Au niveau de l'intrigue, elle donne lieu à beaucoup de facilités scénaristiques qui m'ont déplu (on perd le navire mais on le récupère très vite).

Cette série n'est pas foncièrement mauvaise même si elle n'a pas réussie à s'imposer. On peut l'aimer facilement. Cependant, je suis exigeant...

Nom série  Une aventure de Julien et Clarisse  posté le 20/03/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Entre 1985 et 1995, Conservart a commencé une série consacrée aux musées européens. 10 albums étaient initialement prévus. Ils avaient pour but d'inciter nos enfants à visiter les musées comme celui du Louvre par exemple. Elles auraient pu servir pour une maîtresse d'école voulant faire découvrir les arts à nos chérubins.

Chaque aventure a pour cadre un musée célèbre. Il y a une aventure policière mâtinée d'explication sur les monuments célèbres et les tableaux. C'est ludique et instructif à la fois. Le second volume "Enigme au Louvre" paru en 1992 a été publié en français et en anglais.

Cette série pourrait aisément faire partie des bd oubliées. Le dessin est catastrophique dans une ligne claire pure et dure c'est à dire complètement vieillot et figé. Les enfants sont véritablement à claquer. Le scénario est insipide et ô combien insupportable.

Bref, une magnifique idée battue en brèche car sur un traitement pompeux et académique. Ce n'est pas la première fois... On s'en remettra !

Nom série  La Fille du Yukon  posté le 19/03/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
La fille du Yukon: un tel titre assez bateau ne me donnait pas trop envie de lire cette aventure. On sait que seulement 30000 personnes vivent actuellement dans cette province canadienne d'une taille presque comparable à la France. Cela ne veut rien dire la fille du Yukon! Elle va peut-être au Yukon mais elle n'est pas originaire de cette région désertique!

Par ailleurs, cette bd est construite autour du destin de 4 femmes: Christina, Sydney, Alison et Jane. Le titre est particulièrement limitatif et pas représentatif. On pourra regretter cette facilité.

Bref, nous avons là une histoire qui se base sur des faits réels. Il faut savoir qu'en 1897 et 1898, il y a eu une véritable ruée vers l'or assez frénétique qu'on a d'ailleurs baptisée la ruée vers l'or du Klondike. Parmi les nombreuses personnes ayant pris part à la ruée vers l'or, on trouve l'écrivain Jack London célèbre pour ses romans Les Aventures de Croc-Blanc et Construire un feu récemment mis en image par Chabouté.

Parmi toutes ces femmes qui cherchent l'or, l'amour, la vengeance ou l'oubli; il y a un jeune aventurier à savoir Justin qui fonce tête baissée à la recherche de la fortune par ses propres moyens. Certes, il traîne quelques casseroles derrière lui mais cela ne l'empêche pas de rêver. On ne sait quoi penser de lui: est-ce un véritable salaud ou un véritable amoureux? C'est le genre de gars qui n'a pas peur d'affronter l'enfer blanc. Nous savons que les hivers au Yukon sont les plus froid au monde (-60 degré Celsius). On se doute comme tout cela va finir. La lecture bien que naïve demeure intéressante.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 169 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque