Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 4883 avis et 1889 séries (Note moyenne: 2.86)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Fennec  posté le 02/10/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
En ouvrant cet album, j'ai cru tout d'abord à un récit plutôt destiné à la jeunesse et je craignais un humour assez prévisible voire répétitif. Que nenni ! Oh, l'ambiance du récit est relativement légère, la narration est aérée et très fluide et le tout pourrait plaire aussi aux jeunes lecteurs, mais l'histoire fait preuve parfois d'une cruauté, d'un sadisme et d'un peu de non-sens qui raviront davantage les adultes. En outre, l'humour est très varié et souvent surprenant et, ça, ça me plait aussi beaucoup.

Le dessin de Yoann fait aussitôt penser, dans son trait, à celui dont il use pour Toto l'ornithorynque. Personnages simples mais très expressifs, postures animales très réussies tout en étant très humaines et souvent vraiment drôles.
Je suis moins enchanté cependant par la colorisation à l'aquarelle qui a certes l'avantage d'être fraiche et efficace mais dont j'aime assez peu la technique, les bavures et le mélange des couleurs. Ma déception est d'autant plus grande parce que je connais l'incroyable talent de Yoann en matière de colorisation avec une technique plus proche de la gouache sur la plupart de ses autres oeuvres.

Le récit est structuré sous la forme de gags et, même s'ils ne sont pas vraiment hilarants, tous ou presque sont, au minimum, amusants. Quelques-uns sont très drôles.
J'apprécie surtout cet aspect "réaliste" de ce monde animal où la mort est très présente et où la cruauté et la bêtise sont monnaie courante. Chaque personnage est en fait un anti-héros en puissance, parfois bête, parfois égoïste, souvent idiot, parfois méchant et presque toujours borné d'esprit. Mais ils sont en même temps attachants, amusants et fidèles à l'esprit de l'animal qu'ils représentent.

Une bonne BD, fraîche, amusante, pas vraiment indispensable mais attachante et très plaisante.

Nom série  Les Caïds de la gaudriole  posté le 02/10/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voilà un grand et bel album dédié à Etienne Lécroart que je connaissais jusqu'à présent uniquement dans les petits formats noir et blanc de L'Association. Cet album est un recueil d'histoires courtes dans la lignée directe des plus grands succès de l'auteur. On y retrouve le même trio de personnages que dans Cercle vicieux, Le Cycle, etc., à savoir le professeur Fignoteau et ses deux assistants. Et à nouveau, ensemble, ils vont tenter de percer les secrets de la bande dessinée d'une part mais surtout de la façon dont se crée et fonctionne la BD humoristique. Et Lécroart en profite évidemment pour nous offrir de nouvelles expériences d'Oubapo comme il y excelle.

Le résultat est inégal mais globlament positif.

Inégal tout d'abord parce que les habitués de l'auteur sont là en terrain connu. L'effet de surprise ne joue plus. En outre, on retrouve quelques idées Oubapiennes déjà exploitées dans d'autres oeuvres, comme la lecture à double sens, l'insertion de style issus d'autres genres de BD, l'utilisation récurrente de gags grivois.
Inégal aussi parce que certaines histoires ne sont pas très drôles.

Mais il y a tout de même du très bon dans cet album.
De nouvelles expériences sur le support de la BD, sur l'itération iconique ou le mélange des cases, sont très réjouissantes et réussies.
L'humour est parfois hilarant.
Et dans tout cela, il y a vraiment des idées et de la BD de qualité.

Ce n'est donc pas pour moi le meilleur album de Lécroart notamment parce qu'il reprend quelques idées déjà utilisées et aussi parce que l'effet de surprise ne marche plus vraiment en ce qui me concerne, mais c'est quand même un bon cru que les amateurs de l'auteur liront avec grand plaisir.

Nom série  Mutafukaz  posté le 30/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Il m'a fallu le temps pour me décider à acheter cette série. Elle m'avait intrigué dès la sortie de son premier tome, mais le trait un peu fouillis, l'ambiance graphique proche du tag' et que j'imaginais teintée de musique rap, ainsi que des réactions un peu trop vivaces de jeunes fans de la série sur le net m'avaient assez rebuté. J'imaginais un délire de jeune graphiste amateur soutenu par sa bande de potes sur un scénario immature.
Avec la sortie du tome 2 et la confirmation par des amateurs de BD que j'estimais davantage que c'était bien, je me suis lancé.
Et je ne suis pas déçu : c'est un vrai petit ovni, non seulement sur le plan graphique mais aussi dans son contenu.

Imaginez un cocktail d'innombrables influences et références, avec un visuel inspiré tant des comics que des mangas et du franco-belge. Un récit rappelant des scénarios de films de SF ou d'horreur qui sont devenus des classiques. Et une constante recherche de la nouveauté dans le traitement.
Ambiance latino-mexicaine, gangs urbains façon L.A, men in black et aliens venus de l'inframonde, bastons avec de gros flingues, références aux films de kung-fu chinois et de katana japonais, il y a vraiment d'innombrables choses amusantes et intéressantes incluses dans cette BD. Le scénario en lui-même serait facilement résumé et largement tourné vers l'action, mais ce n'est pas ça l'important, l'important c'est tout ce qu'il y a autour, le décor, les personnages secondaires, le traitement, l'humour, la vitalité du tout, etc.
Pour donner un exemple, j'avoue ne pas avoir trouvé le héros franchement attachant, voire il m'emmerde un peu. De même, je n'aime pas trop l'aspect action bourrine de ses péripéties. Mais le scénario qui se construit tout autour et les autres personnages m'ont beaucoup plu, notamment le groupe des Lucha Ultimate, à tel point que je peux suivre avec grand plaisir les aventures de Vinz et Lino car je sais que je vais pouvoir profiter davantage encore de tout ce qui les entoure et se passe simultannément.

Quant au graphisme, comme dit plus haut, il fait la force et la personnalité du récit. Pris individuellement, il n'est pas toujours formidable et quelques personnages ont des aspects que je qualifierais presque d'amateurs. Mais il se révèle tout de même très vite très prenant, visuellement parlant, changeant de style régulièrement, ne s'appesantissant jamais dans une posture unique, osant pas mal d'innovations graphiques, des colorisations différentes, des styles, des changements d'ambiance visuelle. Un très bon exemple est le passage en style manga-noir-et-blanc lors de la confrontation entre yakuzas japonais et triade chinoise (je me suis bien marré avec le texte sur le "sens de lecture original"). Ou encore le passage où le dessinateur, Run, passe la main à un pote pour les couleurs d'un passage du deuxième tome (excellentes couleurs soit dit en passant).
Franchement, un vrai délire visuel mais très maîtrisé malgré tout car cela sert à la perfection la narration.

A noter que le tome 1 n'est déjà pas mauvais mais le tome 2 est nettement mieux à mes yeux et plus maîtrisé tant sur le plan du graphisme que du scénario. Si la série continue en se bonifiant ainsi, je crois pouvoir assurer que nous aurons là une immanquable de par son originalité graphique et narrative.
Si vous voulez lire quelque chose d'assez neuf dans l'univers de la BD, vous devez absolument lire ceci, ne serait-ce que par curiosité.

Nom série  Hombre  posté le 30/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Récit d'aventure post-apocalyptique, je n'ai découvert Hombre qu'aujourd'hui avec la lecture de l'intégrale parue en 1997. L'ambiance de cette série rappelle dès le départ Jeremiah et dans une moindre mesure Simon du fleuve : même décor de pays développé étant tombé dans la décrépitude chaotique, même retour à une civilisation plus proche du western ou du moyen-âge avec malgré tout des éléments modernes comme les armes et quelques véhicules, et même structure en récits courts plus ou moins indépendants.

Hombre se révèle cependant, étrangement, un peu plus "adulte" dans sa cible que Jeremiah : un héros beaucoup plus sombre et pragmatique, plus de violence et beaucoup plus de femmes plantureuses aux seins nus histoire d'appâter le lecteur mâle. Le héros est en effet loin d'être un saint : c'est un solitaire qui n'hésite pas à tuer, que ce soit par légitime défense, par vengeance ou parfois même parce qu'il estime qu'il vaut mieux pour lui se débarasser de tel ennemi avant qu'il ne s'en prenne à lui. Rares sont les moments où ce héros fera preuve de pitié ou de générosité, si ce n'est paradoxalement dans le premier tome où il sauve et s'occupe d'un bébé, mais par contre où il envoie balader la femme qui pourrait lui servir de mère. Et autour de lui, les morts sont nombreuses, souvent violentes voire très violentes sans tomber dans le gore. Assez réaliste et dur sur ce plan là, donc.

Le dessin est plutôt bon. Le trait, d'un style très latin, me rappelle un peu celui de Serpieri dans la technique des premiers tomes. Il gagnera en aisance sur les dernières histoires, prenant une touche un peu plus proche de celle d'un Giraud à ses débuts. Les planches sont donc plaisantes à regarder et à lire.

Je reprocherai cependant différentes choses à cette série.
D'abord son ambiance très "virile", le monde est dur et seul l'homme dur peut s'en tirer, avec pas mal de cadavres et de femmes éplorées ou violées (mais pas par lui quand même) derrière lui. Un peu trop macho à mon goût comme atmosphère.
Ensuite, je n'apprécie pas trop son manque de suivi entre les histoires. Un exemple typique est le fait que la première planche du tome 1 explique la situation post-apocalyptique par une crise économique et energétique mondiale qui a fait doucement sombrer le monde dans le chaos, alors que dans les derniers tomes on parle soudainement d'une bombe ou d'un conflit nucléaire qui aurait tout dévasté d'un coup. Ah bon ? De même, que devient le bébé du premier tome ? Et la transition entre chaque histoire ou presque est ainsi décousue, avec changement de décors, de personnages accompagnant le héros et de situations, comme si de nombreux mois ou années étaient passées entre chacune.

Et puis bon, au niveau scénario, c'est de l'aventure-action post-apocalyptique : même si cette BD est plutôt bien racontée, réaliste et dôtée d'une certaine personnalité, il faut aimer le genre et moi, à part pour une série comme Jeremiah, je m'en lasse vite.

Nom série  L'Homme du Sertão (La Macumba du Gringo)  posté le 28/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'ai profité de la réédition récente de cette BD en format poche chez Casterman, qui l'a renommée au passage "L'Homme du Sertão" au lieu de l'ancien titre "La Macumba du Gringo". C'est la première BD de la tant décriée édition poche des albums de Pratt que je lis et ce n'est pas très concluant.

Je n'ai pas grand chose à redire sur l'édition en elle-même : sa petite taille implique un prix sympathique et, n'ayant pas lu l'original en grand format, je ne sais pas s'il y a eu de vraies pertes (pagination, coupe de cases, etc.) lors du changement de format. Seule chose que je puis dire, c'est que la couleur, qui était sûrement absente de l'édition originale, n'est ici pas moche mais elle me parait assez inutile si ce n'est pour ne pas faire peur aux allergiques au noir et blanc.

Mais pour le reste, j'ai assez le sentiment de voir déterrée là une oeuvre très mineure de Pratt, datant de 1977 et qui était sans doute peu connue car elle n'a rien d'exceptionnelle.
J'avais l'espoir de retrouver l'ambiance de l'album "Sous le Signe du Capricorne" de Corto Maltese qui a un décor très proche et la même touche de magie. Mais le récit ici présent ne m'a vraiment pas enthousiasmé. Combats entre policiers et bandits un peu révolutionnaires, une dose de magie noire locale et pour le reste ça ressemble à un jeu de "qui va tuer qui ?" tant les morts s'accumulent les unes après les autres de la première à la dernière page.
Quant au dessin, même si on retrouve le trait lâché et à la fois simple et beau de Pratt, il est trop souvent d'aspect baclé, avec des décors vides. Du coup, autant certaines images sont très esthétiques dans leur sobriété, autant d'autres sont assez moches, vides ou encore répétitives.

Au final, je n'ai pas pris plaisir à lire cet album et je l'ai refermé sur une note fade et inintéressé.

Nom série  Le Meurtre en 3 leçons  posté le 27/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ce petit miniblog ne coûte quasiment rien mais est franchement dense et apporte de vrais moments de rigolade.
Son dessin est très sympa. D'inspiration légèrement manga, il est fin, expressif et maîtrisé. C'est du bon boulot, au résultat varié et très plaisant à lire et à regarder.
Quant au scénario, il est un peu gore puisque c'est l'histoire "banale" d'un petit garçon et de son drôle de démon de compagnie qui nous montre comment tuer quelqu'un, choisir sa cible, l'assassiner, la massacrer puis éliminer toutes les traces de chair et de sang qui ont giclé partout. C'est drôle, bien mené et dense pour un si petit format.
Quant au bonus sur internet, j'aime beaucoup la petite vidéo qu'il offre, son discours et la façon dont il est graphiquement présenté. A cela s'ajoute un jeu tout simple que je... je... j'avoue ne pas avoir réussi à la finir.
Très bon petit miniblog, du rire et du sourire pour pas cher.

Nom série  Les loups blancs  posté le 27/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voilà un miniblog qui prend toute sa force dans son bonus internet ! Excellent !

Dès le départ, j'ai été attiré par sa couverture rouge très esthétique. L'intérieur est encore mieux. Le graphisme, quoique simple et tout en lignes droites et en formes simples, est très beau, très artistique. Et ces teintes de rouge sont très belles. J'aime beaucoup même si cela ressemble souvent un peu plus à de l'illustration qu'à de la BD.

Le conte qui est raconté dans l'album est plaisant mais pas très marquant. Disons qu'en le lisant, j'étais plus intéressé par la beauté des planches que par son histoire.

Oui mais voilà, le bonus sur internet qui s'ajoute à cet album apporte un regard complètement neuf sur le récit. Il présente en effet la vision de l'aimée du "héros" de la BD, une histoire complètement autre et qui montre celle de la BD sous un angle inattendu. Cette seconde histoire est nettement plus dense, mieux construite, plus intéressante et sa fin est assez forte. Qui plus est, le dessin, qui est le même mais en version informatique animée, est encore plus beau que dans la version papier.

Bref, un double récit bien mené et doté d'un excellent graphisme : à lire !

Nom série  Service après-vente, Bonjour !  posté le 27/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ce sont les belles couleurs qui ont attiré mon oeil vers la couverture de ce miniblog. Effectivement, j'aime bien cette couverture, et à l'intérieur j'ai trouvé à nouveau des couleurs assez originales qui m'ont bien plu. Le dessin, de son côté, n'est pas tout à fait aussi bon. Simple, il reste cependant efficace et pas désagréable à lire.
L'histoire, quant à elle, est assez amusante dans son idée, mais un peu moins cocasse dans son déroulement. La fin m'a paru un peu fade par exemple.
Une fois l'album fini, le bonus sur Internet est assez sympathique, avec une petite musique et ambiance qui m'a rappelé étrangement quelques passages souriants du jeu Monkey Island.
Ce n'est pas à mes yeux le meilleur cru de cette nouvelle récolte de miniblog mais c'est une oeuvre sympathique.

Nom série  En piste cocotte !  posté le 27/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Mince, voilà une BD dont je ne dois vraiment pas être la cible.
En effet, elle raconte en quelques pages la sortie en boite d'une paire de copines, une bien dans sa peau et l'autre plus casanière mais qui va finir par réussir à se "lâcher". Histoire de filles avec petites anecdotes de filles.
Le dessin est simple et sympathique.
Mais je n'ai pas accroché du tout au récit qui ne m'a pas fait rire et m'a assez indifféré.
En outre, le bonus sur le net lui aussi est strictement destiné aux filles, façon test-quizz de magazine féminin.
Bref, je ne sais pas si une fille, d'autant plus une jeune fille qui aime sortir en boite et s'éclater, aimera plus cette BD que moi, mais en tout cas, moi, bof...

Nom série  Esteban (Le Voyage d'Esteban)  posté le 27/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'avais un bon à-priori avant même d'acheter les 2 tomes parus de cette série car je connaissais la qualité du travail de Matthieu Bonhomme (Le Marquis d'Anaon, Messire Guillaume) et j'avais aussi confiance dans les oeuvres parues dans le défunt magazine jeunesse Capsule Cosmique. Et je n'ai carrément pas été déçu !

Le dessin de Matthieu Bonhomme est vraiment excellent. Tout au long de cet album, il nous offre des planches superbes, certaines ayant vraiment une énorme force évocatrice en ce qui me concerne. Les personnages sont parfaitement réussis, les décors sont beaux, la technique est vraiment au rendez-vous. C'est superbe ! Un véritable respect pour les lecteurs. Même si le public visé initialement était jeune, le dessinateur ne ménage vraiment pas sa peine pour offrir des planches esthétiques et travaillées.

Quant au scénario, il se lit à tout âge. Récit d'aventure et d'histoire, en profitant au passage pour nous apprendre beaucoup de choses sur la pêche traditionnelle à la baleine entre la Terre de Feu et l'Antarctique il y a plus d'un siècle, il est captivant et très intéressant. Les personnages sont bons et originaux. Ils sont surtout réalistes, à la fois durs et pourtant sympathiques. Le premier tome est rude mais finit sur une note très optimiste, tandis que le second s'achève sur une note nettement plus sombre.
J'espère sincèrement que le troisième tome paraitra un jour et vite, pour clore en beauté cette série que je conseille vivement aux amateurs d'aventure, d'Histoire et des récits marins.

Nom série  Jimmy Jones  posté le 26/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Etonnante BD qu'on croit tout d'abord naviguer dans des eaux connues mais qui nous emmène vers un récit surprenant.
Comment ne pas se dire en voyant la couverture de ce premier tome que nous avons là un nouveau Jim Hawkins, une histoire qui surfera sans doute quelque part entre L'Ile au Trésor et Pirates des Caraïbes. Et l'impression persiste dans les toutes premières pages, quand on voit ces pirates se faire pendre au gibet des troupes anglaises et qu'on voit ce jeune héros qui apprend tant bien que mal les noeuds marins.
Mais les nouveautés et originalités sont légion.

Il y a d'abord le dessin qui est inattendu. Contrairement à une couverture que je trouvais un peu trop lisse et informatisée, les planches se révèlent pleines de personnalité. Cela se ressent surtout dans l'encrage, parfois fin et lisse, mais très souvent très épais, voire doublé, et anguleux. Il donne souvent l'impression d'un crayonné gras et certaines scènes donnent le sentiment d'être vues de trop près, les détails étant réduits à leur plus simple expression.
Ce dessin est bon et plutôt maîtrisé, même si je ne suis pas certain que tout le monde apprécie cet encrage un peu trop présent. Les planches sont assez inégales mais globalement positives. Certaines vues et certains personnages sont vraiment très bien rendus. Je suis seulement déçu par la mère de Jimmy qui, bien qu'elle soit jolie, parait nettement trop jeune et belle : elle ressemblerait plus à sa soeur qu'à une mère de famille. D'autres décors sont également décevants. Les navires notamment, et c'est bien dommage, manquent bien souvent de réalisme.
Mais peut-être est-ce voulu vu la tournure que prend le récit en fin d'album ?

Car le scénario est singulier.
Il nous place tout d'abord en Nouvelle-Angleterre à l'époque où c'était encore une colonie anglaise. Point de Caraïbes dans cette histoire de pirates, donc. Et l'accent est mis en début de récit sur le difficile contexte familial du jeune Jimmy Jones, vivant avec sa mère et son beau-père, fier militaire anglais bien décidé à faire un marin de ce beau-fils qu'il n'aime pas vraiment.
Puis vient cette histoire d'héritage et cette frégate offerte au jeune Jimmy. Et nous voilà lancés sur les mers, à la découverte d'un étrange équipage, essayant de comprendre la situation. Est-ce que le jeune Jimmy est en train de plonger dans un dangereux piège, va-t-il devenir le capitaine d'un bateau pirate, qui était son grand-père, que veut-on de lui et sera-t-il à la hauteur ?
Le récit est tourné vers l'aventure et l'action, avec quelques facilités scénaristiques et un réalisme pas toujours très respecté. C'est donc une lecture plutôt légère malgré une ambiance parfois angoissante.
Et surtout arrivent les dernières pages du premier tome qui donnent au récit une nouvelle tournure, nettement plus fantastique. Est-ce dans cette direction que la suite de la série va nous mener ?
Surprenant...

Un récit d'aventure, de pirates, dans un contexte particulier et qui allait sans doute se diriger vers du surnaturel inattendu. Hélas, la série a été abandonnée par son éditeur. Je ne peux donc pas en conseiller l'achat et la lecture en serait frustrante.

Nom série  La Croisière des Oubliés  posté le 25/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je n'ai pas relu cet album depuis un moment mais à chacune de mes anciennes lectures, je me souviens avoir bien aimé. Disons que j'ai une certaine affection pour ce genre de récit où le fantastique occupe une bonne part. Et je regarde avec tendresse et un peu de nostalgie l'ambiance écolo-soixantuitarde qui émane de cette BD. Il est vrai que le message manque un peu d'impartialité, avec des gentils villageois, un mystérieux héros charismatique et des méchants militaires et politiciens. Très cliché dans le genre mais comme je prends ce récit avec le sourire, je ne m'en soucie guère.
Le dessin de Bilal n'y est pas aussi maîtrisé que de nos jours. Trop de traits, une mise en page un peu fouillis, mais j'aime bien quand même.
Ce n'est pas mon album préféré des "Légendes d'Aujourd'hui" de Bilal et Christin, je lui préfère Le Vaisseau de Pierre même si ce dernier est tout aussi partial et assez désuet, mais c'est une lecture qui m'a quand même bien plu.

Nom série  Le Philibert de Marilou  posté le 25/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Sans l'avoir connue au préalable par son blog, je n'aurais sans doute jamais entendu parler de cette BD dessinée par Capucine. J'aime bien son style dans les illustrations qu'elle offre sur le web. Mais je suis moins convaincu sur la longueur d'une BD.
Ses personnages ne manquent pas de classe et de beauté dans certaines cases et planches de cet album. Elle réussit notamment de très bons profils, dont les grands yeux donnent vraiment une âme à ses personnages. Mais il y a aussi trop souvent des plans ratés à mes yeux, les mêmes personnages qui (sans être enlaidis exprès comme à la fin du récit) se retrouvent déformés, moches, grossis sans raison. Bref, j'ai le sentiment que le passage de l'illustration pure au graphisme séquentiel, avec des personnages dont les postures changent sans arrêt et à qui il faut donner de la vie, n'est pas encore maîtrisé dans cette BD.

Mais c'est surtout le scénario qui m'a désintéressé. Bon, j'ai vaguement compris la parabole autour de Philibert et ses semblables qui seraient la personnification des complexes, des frustrations et des tourments de l'âme de leurs "propriétaires". Mais l'ensemble du récit m'a ennuyé. Il ne se passe pas grand chose et la conclusion n'amène rien de nouveau. Et j'ai vite trouvé agaçante l'héroïne qui passe son temps à se morfondre, à se replier sur elle-même. C'est justement le sujet du récit mais je réalise que je me serais bien passé d'un tel type de récit sur un tel sujet car il m'indiffère et m'ennuie.
Bref, je n'ai pas été touché.


PS : Je viens de lire dans l'avis de Quentin ci-dessous que Capucine et Olivier Ka avaient su représenter la dépression en image et en métaphore avec cette histoire de Philibert, permettant ainsi à chacun de comprendre un peu mieux cet état tel que ressenti de l'intérieur. Présenté ainsi, c'est vrai que le résultat est assez réussi. Mais je n'accroche pas pour autant car c'est typiquement le genre de récit qui m'ennuie comme dit plus haut.

Nom série  Les Garde-Fous  posté le 24/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Sincèrement, je suis déçu car je m'attendais à beaucoup plus original au niveau du scénario.

La couverture est superbe et le dessin très intéressant. J'aime le style de Bezian, je ne partais donc pas à l'inconnu. L'ambiance graphique est excellente, et j'aime surtout les premières pages avec l'arrivée par le lac. Puis j'aime ensuite le contraste permanent entre lignes droites de la villa et courbes touffues de la forêt et du bord du lac. Je trouve juste certaines perspectives un peu étranges (est-ce voulu ?). Et les lignes rectilignes dans presque toute les vues de l'intérieur de la maison m'ont parfois empêché d'éprouver la véritable profondeur de certaines scènes.

Quant au scénario... Il est bon par l'ambiance oppressante qu'il réussit à instaurer et pour le reste il est bien mené et fluide.
Mais franchement, je m'attendais à quelque chose de plus novateur, de plus surprenant. Constamment, j'espérais que le récit prenne un nouveau tournant mais l'intrigue reste classique, celle d'un thriller un peu spécial autour d'un serial-killer hélas pas tellement spécial en ce qui le concerne. Et la fin, notamment, m'a déçu par ce que je considère presque comme de la platitude.

Tout est bien fait, bien construit, élégamment raconté et superbement mis en image. Mais le scénario, duquel j'attendais beaucoup, ne m'a pas suffisamment marqué et intéressé, j'en suis navré.

Nom série  Haute sécurité  posté le 23/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Note approximative : 3.5/5

Eh bien moi je l'ai bien aimée cette BD. Je suis conscient qu'elle fait dans le classicisme absolu : on croirait vraiment voir une série télé américaine mise en BD, tous les ingrédients y sont. Mais j'ai trouvé la lecture de ce premier cycle assez prenante, j'ai trouvé les personages plutôt bons et variés, et j'ai beaucoup aimé le dénouement de l'intrigue. L'idée est bonne et bien menée.
Le graphisme, pour sa part, est très classique dans le genre réaliste et propre sur soi. Je l'ai trouvé plutôt bon et agréable. Je déplore juste certaines cases que je trouve ratées et que j'aurais aimé voir l'auteur refaire avant publication : je pense à quelques visages déformés ou moches et surtout à une vue du port de plaisance dans le tome 2 où la perspective est complètement ratée.
Bref, une bonne voire très bonne lecture, même si cela reste du pur divertissement.

Nom série  Jésus de Nazareth (Delcourt)  posté le 23/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Note approximative : 3.5/5

Dans la foulée de Le Voyage des Pères, j'ai lu cette BD retraçant la vie de Jésus tel que l'apôtre Pierre aurait pu la narrer. Je dis que je l'ai lue dans la foulée de Le Voyage des Pères car c'est avec le sourire en coin que j'ai retrouvé la même scène que celle qui entame la récente BD parue chez Paquet et que j'imaginais les dialogues hilarants de cette dernière BD sur cette oeuvre nettement plus sérieuse. Et ça a continué ensuite avec le passage sur Zachée, le collecteur d'impots.
Mais je m'égare, revenons à cet album de Peter Madsen.

Cette BD est une belle oeuvre. Peter Madsen y met de jolie manière le Nouveau Testament en images. Son graphisme est beau et travaillé. Et sa principale qualité est d'avoir su actualiser et rendre parfaitement fluide le récit de la vie de Jésus et surtout ses paroles. Anecdotes, discours, moments forts, tout est retranscrit et fait parfaitement passer le message du Messie, du moins sa phrase.
Car ma petite déception vient du fait que là où l'information circule, l'émotion n'est pas vraiment passée pour moi. Totalement athée, c'est tout de même avec interêt que je lis tout ce qui se rapporte à la religion et j'espère toujours pouvoir y toucher un petit peu de la Foi que peuvent éprouver les croyants. Certaines oeuvres ont presque réussi cela pour moi (par exemple Memnoch le démon de Ann Rice, paradoxalement). Mais ici, j'ai juste suivi les faits et paroles de Jésus en ressentant bien leur intelligence mais sans éprouver leur vraie force et les émotions qu'elles inspirent à ceux qui l'écoutent.

Je vois donc en Jésus de Nazareth de Peter Madsen une très bonne adaptation du Nouveau Testament en BD, avec de jolis graphismes, mais pas une oeuvre vraiment forte et indispensable.

Nom série  Valentine (Carabas)  posté le 22/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Très mignon ! J'ai vraiment été touché et amusé par cette BD jeunesse.
Le dessin est simple mais tout à fait charmant.
L'histoire est très gentille, adorable même, je dirais.
Mignon est le mot qui convient le mieux à l'ensemble. Un récit sur un amour de jeunesse où tout coule de source, tout est frais, tout amène le sourire et la tendresse.
Très bonne petite lecture pour petits et grands.

Nom série  Quelle vie de chat !  posté le 22/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Moui... Cette petite BD, qui s'apparente presque à un livre illustré, est vraiment destiné aux enfants. Avec un dessin au trait gras et aux couleurs épaisses accompagné d'une petite narration en voix-off, il met en scène une petite fille qui voudrait bien pouvoir se la couler douce comme son chat mais qui va regretter cette idée quand on va lui proposer de prendre sa place pour de bon.

Ca se lit bien, ça se lit vite, mais je ne suis pas très convaincu. Ce n'est pas très drôle, pas vraiment mignon, pas vraiment passionnant. C'est une BD sympathique tout de même et sans réel défaut ni technique ni scénaristique. C'est juste que je ne suis pas convaincu.

Nom série  La Mauvaise graine  posté le 22/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Obion commençant à se faire grandement connaître dans le petit monde de la BD (notamment avec Vilebrequin et bientôt la reprise de Donjon crépuscule), j'ai lu cet album dès que la nouvelle fournée de miniblogs est parue en librairie.

On y retrouve son très bon dessin. Il est d'autant plus intéressant qu'il semble assez évident qu'avant d'être réduit au petit format du miniblog, il avait été dessiné sur une surface suffisamment grande pour bien le laisser s'exprimer. Expressif, bon, original, plein de personnalité, j'aime.

Le récit, quant à lui, laisse franchement dans l'expectative quand on ne lit que l'album papier. Son extension informatique une fois le code secret tapé sur le site des miniblogs donne la clé de compréhension du récit. Intéressant, évocateur et un peu onirique. Un récit qui me rappelle un peu l'idée de L'Ecume des Jours de Boris Vian.

Cependant, ce récit, même une fois compris, se termine de manière relativement vaine, comme un simple constat au lieu d'une véritable histoire. Il y a donc de quoi rester sur sa faim. De ce fait, je ne suis pas totalement convaincu par cet album. Mais à ce tout petit prix, pourquoi se gêner à l'acheter quand même, hein ?

Nom série  Kémi le rat de la brousse  posté le 22/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Note approximative : 2.5/5

J'aime bien le dessin de Jano. J'aime beaucoup son trait net et maîtrisé, notamment pour ses décors. Les couleurs aussi sont très bien le plus souvent. J'aime moins ses personnages et surtout le rictus de leur bouche qui est toujours le même et toujours aussi agaçant.
Mais jusqu'à présent, je n'ai jamais accroché aux histoires de Jano et encore moins à son humour.

Ici, avec Kémi, on est dans le domaine préféré de Jano : l'Afrique d'une part, et des personnages de gentils débrouillards, anarchistes et un peu voyous d'autre part.
J'aime bien l'ambiance africaine qu'il réussit à reproduire, notamment par les dialogues qui s'approchent vraiment de la façon de parler en Afrique de l'Ouest et dans le Sahel. C'est un peu exagéré par moments mais, dans l'ensemble, on s'y retrouve bien.
Mais pour le reste, bof bof. Le personnage de Kémi n'est pas attachant. Et les gags ne sont pas drôles. Je n'accroche vraiment pas à cet humour. L'ambiance n'est pas mauvaise mais à part ça, y a rien là. Faut quitter maintenant, walaye !

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 230 240 245 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque