Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 223 avis et 88 séries (Note moyenne: 3.16)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Usagi Yojimbo  posté le 05/12/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Moi qui ai horreur des mangas, j’ai été littéralement scotché par cette série dès que je l’ai découverte… et j’en suis devenu un fan inconditionnel, attendant avec impatience la parution de chaque nouveau volume.
Il faut dire que l’éditeur a eu la bonne idée de l’imprimer à l’endroit au lieu de céder à la dyslexie habituelle dans ce genre de publication. Par ailleurs, les albums sont proposés à un prix modique, à condition de préférer la version poche en noir et blanc ; la couleur n’ajoute d’ailleurs rien au dessin soigné de Stan Sakai.

Moi qui ne suis guère féru de japonaiseries, je me plonge avec délices dans ces histoires de ronin aux longues oreilles, qui joue les redresseurs de torts dans le Japon médiéval. On y croise un rhinocéros chasseur de primes, un bouc tueur, un cochon aveugle fine lame, des ninjas chauve-souris, un daimyo serpent, des hordes de bestioles aux allures de diplodocus miniatures, quelques démons et même parfois les Tortues Ninjas… Et contre toute attente, les tribulations de ce bestiaire m’ont passionné.

Pour en arriver là, il vous faudra accepter le noir et blanc, les décors parfois très dépouillés, les personnages zoomorphes et le scénario qui peut paraître naïf. Mais prenez le temps de vous plonger dans un album et vous n’en sortirez plus.
Les personnages sont beaucoup plus complexes qu’il n’y paraît au premier abord et s’avèrent profondément humains. Sakai a un extraordinaire talent de conteur, qu’il mette en scène de longues sagas épiques, des historiettes morales ou des fantaisies burlesques. Il sait tenir ses lecteurs en haleine avec la plus simple des situations : lisez les 8 planches de l’épisode intitulé « Jizo » dans le volume 8, si vous l’aimez, vous deviendrez un inconditionnel d’Usagi.

Moi je suis contaminé !

Nom série  Baker Street  posté le 05/12/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Jubilatoire !

Personnellement j’ai toujours trouvé que le personnage de Sherlock Holmes, avec l’insupportable mépris qu’il affiche à l’égard de son entourage, sa manie maladive de la cachotterie et sa démonstration théâtrale du dernier chapitre, était éminemment haïssable.

Et voilà que Veys s’empare du personnage et le remet à sa place : un raisonneur compulsif, imbu de sa personne, qui ne supporte aucune contradiction… un lâche toujours prompt à confier les tâches ingrates à ce pauvre Watson. Ce dernier n’est d’ailleurs plus le fidèle comparse qui joue complaisamment les faire-valoir mais une sorte de capitaine Hadock lymphatique, qui prend plaisir à provoquer l’ire de son compagnon. Quant à Lestrade, il est bien l’authentique crétin que tous les lecteurs de Conan Doyle avaient décelé.
Pendant que ce pédant de Holmes cherche des solutions incroyablement complexes aux énigmes qui lui sont soumises, les deux autres guignols trouvent sans même chercher des explications d’une grande simplicité et qui découlent du plus parfait bon sens. Le maître est ridicule et ses crises de colère puériles virent à l’homérique.

Le dessin de Barral, à la fois classique pour l’ambiance, et très caricatural lorsqu’il s’agit de restituer les personnages, illustre parfaitement l’atmosphère burlesque de la série. Les mimiques et grimaces des personnages magnifient les trouvailles du scénariste. On sent que ces deux auteurs se sont entendus comme larrons en foire ; cette série est à la fois une farce « hénaurme » et un ensemble d’histoires policières construites avec une grande rigueur.

Le premier album est le meilleur, car il enchaîne des histoires courtes au rythme soutenu. Par la suite, les auteurs ont voulu construire des scénarii plus complexes et les gags s’enchaînent à un rythme plus lent. La série semble actuellement terminée, à mon grand dam…

Cette série est pour moi l’une des grandes découvertes de la dernière décennie. Veys et Barral ont choisi d’y mettre un terme – peut-être qu’ils avaient épuisé le sujet – pour se lancer dans d’autres albums. Philip et Francis (Les aventures de) constituaient sans doute une expérience plus gratifiante. Mais depuis qu’ils ont abandonné Baker street, Veys et Barral n’ont plus jamais réussi à provoquer chez moi une telle jubilation…

Je donne un 5(-)/5.

Nom série  Pixies  posté le 05/12/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voici une série pleine de fraîcheur et de nostalgie, entre La guerre des boutons et Le projet Blair Witch.
Une bande de gamins astucieux joue à se faire peur en inventant un univers peuplé de monstres terrifiants. Les plus âgés sentent que bientôt, il leur faudra entrer dans les incertitudes de l’adolescence et ils se raccrochent aux dernières bribes de leurs rêves enfantins, au moins pour conserver l’admiration des plus petits. Mais quand les monstres se mettent à roder dans la réalité, il faut vite grandir, et les rêves se muent en cauchemar éveillé…

J’ai beaucoup aimé cette bande dessinée, qui – sans être un chef-d’œuvre absolu – allie un dessin classique et propre à un scénario original.
L’album n’a pas trouvé son public, aussi l’éditeur a-t-il interrompu la série. Dommage.
Il reste deux albums, que l’on peut parfois trouver d’occasion, et dont je conseille la lecture.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque