Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 3499 avis et 511 séries (Note moyenne: 2.84)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Dérives (Schmitt)  posté le 17/09/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Quand j’ai commencé cette lecture, je me suis dis que le protagoniste principal était un sale con comme on en fait pas deux de la sorte. On ne peut pas être plus clair. Bref, il représente tout ce que je déteste éperdument dans le genre fils de riches qui veut s’accomplir sans l’aide du paternel et qui échoue lamentablement tout en étant imbu de sa personne. Je résume un peu à l’extrême mais vous aurez compris où je veux en venir.

J’aime par exemple trop les femmes pour les larguer illico presto en étant désagréable. Notre « héros » manque singulièrement de chaleur humaine envers les autres. Moi aussi, je n’aime pas les réceptions remplies de monde assoiffé sur les buffets mais bon, j’essaye quand même de faire un minimum. Je ne souhaite pas tout renvoyer sur moi mais disons que grosso modo, il agît à l’inverse de ce que j’aurais fais dans une situation similaire. Dès lors, on ne peut pas éprouver de la sympathie pour un tel personnage.

Pourtant… et pourtant !!! Quand on commence à comprendre le mécanisme qui le régit, on se rend compte qu’il y a effectivement une cause à effet. Sa relation avec son père est la source de tous ses problèmes. Ce dernier est très protecteur et semble un peu étouffer son entourage en prônant sa vision unilatérale des choses. Dans ce conflit quelquefois larvé, je suis parvenu à entendre les arguments des uns et des autres sans prendre une position. On ressort d’une telle lecture un peu lessivé car il y a des passages difficiles émotionnellement parlant.

C’est plutôt bien réalisé avec un dessin correct. C’est une lecture intéressante sur les rapports humains traité avec beaucoup de finesse et d’intelligence. C’est dans le genre de ce que j’aime bien lire actuellement. De vraies histoires avec des personnages qui ne me ressemblent pas forcément…

Nom série  Idées Noires  posté le 11/07/2009 (dernière MAJ le 16/09/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai un peu honte de l'avouer mais au cours de ma vie de lecteur de bd, je suis toujours passer complètement à côté de Franquin. Je n'ai jamais lu un seul Gaston Lagaffe par exemple même en étant plus jeune car ce n'était manifestement pas le genre de bd qui m'attirait. Comme quoi, cela existe ! Devant autant d'éloges faites à ce one-shot de ce que beaucoup considère comme l'un des plus grands auteurs de la bds franco-belge, je ne pouvais pas passer à côté au moins une fois dans ma vie. Voilà pour le contexte.

Idées noires est une succession de gags un peu morbide et qui a pour toile de fond l'absurdité humaine. On sent également l'époque de la guerre froide, de la peur de la troisième guerre mondiale et du nucléaire. C'est l'époque également où de grands pétroliers viennent souiller les plages. On est également en pleine dépression. Bref, c'est une vraie chronique sociale cynique et désabusée. Et dire que ces gags ont plus de 25 ans. Certains restent d'actualité !

C'est vrai qu'il y a de bonnes idées avec des dialogues savoureux. Les gags ne font jamais rire mais toujours un peu réfléchir sur l'état du monde. Je comprends qu'on puisse aimer. Cet auteur avait manifestement du talent. Pour autant, ce n'est pas une référence pour moi qui suis attiré par une autre forme de bd plus moderne.

Nom série  Sumato  posté le 11/08/2007 (dernière MAJ le 15/09/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C'est la première fois que je lis une BD avec une ambiance un peu "toon". Entre les personnages va naître un véritable huis clos. Silence, regrets et non-dits... C'est également un récit sur la maladie sans complaisance, ni apitoiement.

La fin du récit est réellement triste. Cependant, on ressent également une joie de vivre et d'espérer en l'amour. C'est beau et poignant à la fois. On a l'impression que l'auteur a voulu rendre un hommage à un ami disparu trop tôt.

Je dois reconnaître également une imagerie très créative bien que cela ne soit pas mon genre. C'est une BD pleine de bons sentiments. Un peu trop parfois...

J'ai relu récemment cette bd au regard de la plus grande expérience que j'ai acquis au cours de ces deux dernières années après une lecture bien intensive. Je remonte la note de ce one-shot car j'ai changé mon approche. C'est désormais le genre d'histoire que j'aime bien. Que s'est 'il passé ? La mâturité de l'âme, voilà tout !

Nom série  Labyrinthes  posté le 14/09/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J’ai enfin eu l’occasion de lire cette série qui me taraudait depuis un bon bout de temps. J’ai profité de la récente intégrale parue chez Glénat en petit format pour 15 euros. J’étais depuis toujours intrigué par ce titre un peu mystérieux. Je m’imaginais une série de personnages coincés dans un labyrinthe géant. Il n’en n’est rien. Le titre serait plutôt une image…

Le premier tome est assez plaisant dans l’ensemble. On ne sait pas qui sera véritablement le héros au début de cette aventure. On suit un groupe qui part en expédition en Terre de Feu à la pointe de l’hémisphère sud.

Il faut quand même reconnaître qu’il y a beaucoup de facilités scénaristiques : on ne s’embarrasse pas de certains détails pourvu que l’histoire avance. Il ne faut pas oublier que cela a été composé il y a plus de 15 ans déjà. Pour autant qu’on ne soit pas trop exigeant, on se laisse volontiers glisser dans ces aventures à la limite du fantastique.

Le second tome marque un changement très intéressant pour se concentrer sur deux des personnages de la précédente expédition. La symbolique du titre reste très présente avec un professeur Ariane perdu au milieu d’une île grecque. Le scénario sur le thème de la mort est passionnant à souhait. C’est certainement le meilleur de la série.

Le troisième tome nous entraîne dans l’Afrique des sorciers noirs. Le dessin de la savane est d’ailleurs somptueux. On commence à entrevoir une confrérie qui veille depuis le début sur le destin de ce professeur féru d’occultisme. On sent l’influence de la série X-Files qui régnait en maître sur le fantastique dans les années 90.

Le dernier chapitre met en lumière les membres de cette confrérie et toute la question est de savoir si le Professeur va les rejoindre. Je dois bien avouer que la fin est un peu décevante au regard de la qualité de l’ensemble. Je dirai presque qu’il manque une suite logique à cette aventure qui se termine abruptement.

A découvrir pour s’évader un peu dans des aventures fantastiques. Vous ne risquez rien au niveau du prix de l'intégrale.

Nom série  Kizilkum  posté le 13/09/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Elle ne paye pas de mine cette bd et pourtant... Le dessin en noir et blanc joue sur des tons grisâtres. Je dois avouer que j'ai bien aimé ce graphisme où les personnages sont réellement distincts. Les décors des steppes de l'Asie sauvage valent également le coup d'oeil.

Plus encore, c'est l'histoire de cet homme en 1902 qui refuse de se fiancer pour partir servir l'Empire du Tsar aux confins de la Sainte Russie afin de se forger sa propre destinée.

On commence par une scène d'action qui aura lieu dans le futur de cet officier du Tsar. Cette scène nous permet de découvrir le héros sous un jour peu glorieux. Cependant, on va comprendre ce qui va l'amener à ce point de non-retour.

La suite réservera encore des surprises. L'homme change au contact de situations difficiles et horrifiques comme la guerre. Bref, la potentialité de devenir un monstre existe également. La nature humaine est ainsi faite. Une histoire violente qui mérite lecture.

Nom série  Gotham Central  posté le 13/09/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Gotham Central fait partie bien entendu de l'univers de Batman mais c'est une déclinaison un peu spéciale. On se concentre en effet sur une équipe de policiers chargés de faire le ménage dans cette ville qui ressemble étrangement à New-York.

Batman n'apparaît qu'en renfort pour les aider lorsqu'ils sont dans l'impasse la plus totale. Les rapports entre la chauve-souris et la police sont parfois ambigus. L'idée de laisser le super-héros de côté paraît louable.

Cette série semble être ancrée dans une réalité du banditisme que l'on connaît mieux. Pour autant, le déroulement des enquêtes paraît intéressant. Cependant, le dénouement est un peu brutal dans la plupart des cas. Je n'ai pas aimé non plus le dessin alors que le graphisme semble beaucoup plus travaillé sur d'autres séries dérivées de Batman. C'est un peu dommage car le scénario tient le haut du pavé avec plus ou moins d'efficacité selon les différents tomes.

Nom série  Batman - Absolution  posté le 13/09/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Mon meilleur Batman depuis "Dark Knight" !!! Il est vrai que je suis attiré par le thème de la rédemption et de l'absolution bien que je n'aie rien à me reprocher personnellement.

Ce qui me séduit dans cette idée, c'est que l'on peut se tromper sur les gens que l'on juge. Il faut toujours faire confiance au gramme d'humanité qui reste au fond de nous. C'est porteur d'un message d'espoir pour l'humanité bien que cette idée pourrait paraître à certains égards très naïve. Je me complais à le croire encore.

Ce qui m'a également époustouflé, ce sont les pensées de Batman lorsque cette terroriste sanguinaire et fanatique repentie se livre sans concession. Il ne veut pas croire que cette Jennifer Blake soit devenue cette bonne soeur vouée au bien. Il ne veut pas croire qu'elle a pu tellement changer en 10 ans. Il croit que c'est un masque pour cacher la vérité. Or Batman n'est-il pas également caché sous un masque ? Bref, la rédemption ; ce n'est pas aussi simple qu'on ne le pense. Le traitement opéré par le scénario dans cette bd m'a énormément plu. Cela laisse à réfléchir.

Nom série  Amours félines  posté le 13/09/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Amours félines est un recueil de 4 histoires courtes d'adolescentes qui s'éveillent à l'amour. Je m'y suis très vite ennuyé, vraisemblablement en raison de mon âge. Ce recueil est avant tout destiné aux adolescentes encore inexpérimentées. Sic !

Le premier récit est franchement d'un pathétique. Une adolescente star qui a évolué dans un milieu en dehors de toute réalité va très vite rencontrer le grand amour après avoir fermé toutes les portes à ce qu'elle ne connaissait pas. La vie d'un chat errant conduit parfois à l'amour d'où le clin d'oeil au titre de ce recueil. Bon, vous aurez même droit au "miaou" au sortir du lit. Trop peu pour moi...

Les autres nouvelles concernent des gens plus normaux. Ce sont des histoires douces et tendres sur l'adolescence avec une certaine tendance rose bonbon. L'auteur aurait pourtant insisté sur le caractère érotique de certaines scènes selon la préface. Je n'en ai pas trouvé personnellement. Trop léger sans doute que ces histoires d'amours.

Par ailleurs, il met à nu les pensées de ses héroïnes afin de procurer un caractère un peu authentique à l'ensemble. Cependant, le mariage entre la maturité de l'âme et le désir amoureux n'aura pas lieu. C'est comme un coup d'épée dans l'eau. Mais encore une fois, cela plaira peut-être aux jeunes filles.

Nom série  La Chronique des Immortels  posté le 12/09/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est l'une des premières fois que j'aborde la bd par des auteurs allemands. Je dois dire que c'est un univers assez gothique dans l'ensemble un peu différent de ce que l'on a l'habitude de voir. J'aime bien découvrir les approches de la bd dans les différents pays même si la technique reste un peu la même.

J'ai été également abasourdi par la beauté du trait qui colle à merveille avec cette ambiance semi-mystérieuse et légèrement angoissante. La colorisation joue également sur des tons justes. Oui, le graphisme est somptueux. Cela fait du bien pour nos yeux.

Je trouve également que la série est très violente et très sombre ce qui n'est pas pour me déplaire. Cependant, cela sera réservé à un public averti.

La trame de l'histoire n'est pas très originale mais on doit reconnaître tout d'abord l'efficacité des scènes d'action. On vît véritablement l'aventure dans cet univers médiéval-fantastique qui est l'un de mes genres préférés.

Vivement plus de bd allemandes de même qualité en France !

Nom série  Chansons de Gainsbourg en bandes dessinées  posté le 12/09/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai apprécié bien tardivement le chanteur poète Serge Gainsbourg. Durant mon adolescence, je le voyais comme un alcoolique notoire un peu provocateur. Qui ne se souviens pas de cette émission de variété avec Michel Drucker avec Whitney Houston où il lui disait droit dans les yeux: "I would like to fuck you" ou encore de ce billet de 500 francs brûlé sous les yeux médusés d'Anne Sinclair ?

J'étais sans doute trop jeune pour comprendre son oeuvre et le sens aigu de sa provocation. Puis à la vingtaine, je me suis mis à écouter plus sérieusement sa musique. Il n'a jamais été l'un de mes chanteurs préférés mais je lui reconnais un talent immense dans les textes et dans la rythmique de sa musique. C'était comme un artiste maudit comme l'avait été le poète Verlaine. Bientôt, un film à sa gloire va sortir sur les écrans au cinéma. Qu'est ce que l'acteur lui ressemble d'ailleurs! J'irai le voir.

Pour parler de la bd avant de me faire vilipender, je dirai que les 16 titres qui ont été illustré par un collectif d'auteurs m'ont bien plu. Elisa par exemple ressemble trait pour trait à Vanessa Paradis qui avait tourné le film également.

Les titres choisis sont assez représentatifs de la carrière de cet artiste qui nous manque beaucoup actuellement à l'heure du star système issu des écoles académiciennes et autres Pop Star sans lendemain qui déchantent...

Les textes biographiques font également découvrir un peu plus ce chanteur hors norme aux lecteurs. Oui, cette démarche des Editions Petit à Petit se justifie pour cet artiste de génie.

Nom série  Les chansons de Raphael en BD  posté le 12/09/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Raphael est un chanteur que j'aime bien. C'est pour moi la consécration de ces 5 dernières années. Je possède 4 de ces albums et je l'ai même vu en concert à la Foire aux vins de Colmar. Bref, j'attendais beaucoup de ce petit ouvrage.

Il n'y a que 5 chansons illustrées à savoir:
- Et dans 150 ans
- Ne partons pas fâchés
- Schengen
- La ballade du pauvre
- Caravane

Or, les différentes illustrations ainsi que les histoires sont franchement mornes et peu intéressantes. Outre cela, le graphisme est parfois douteux et toujours brouillon. J’ai pourtant essayé en mettant du Raphael comme fond sonore. Rien n'y a fait !

Il y a bien entre les chapitres, la biographie de ce chanteur qui a connu le succès avec le troisième album à savoir "caravanes" en 2005. Il est dommage que les chansons ne soient pas placées dans un ordre chronologique de manière à être en adéquation avec la biographie.

Bon, c'est pas trop grave. On peut oublier la bd. Il reste quand même les albums à écouter pour nous transporter dans une atmosphère musicale hors du commun à la fois mélodieuse et poétique.

Nom série  Le Tour d'écrou d'Henry James  posté le 12/09/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Delcourt est l'un de mes éditeurs préférés. Il n'empêche que quelquefois, il y a des ratés. Ce nouveau titre qui est une adaptation en est la parfaite illustration.

Une jeune gouvernante est envoyée dans un domaine pour s'occuper de deux enfants orphelins mais riches. Il se passe des choses étranges dans ce manoir avec l'apparition de fantômes. L'histoire est des plus classiques avec ce énième huit-clos.

Ce qui ne va pas dans cette bd, c'est véritablement la construction du scénario. Rien n'est crédible dans les réflexions de cette héroïne. On aurait pourtant voulu y croire. Quant aux enfants qui vous donnent de "ma chère" dans toutes les phrases, c'est d'un ridicule ! Franchement, il y a des scénaristes qui ne savent pas y faire même lorsqu'ils ont les ingrédients pour faire une bonne histoire. Je pense que ce qui fait la différence, c'est le talent.

Je ne poursuivrais pas si jamais un second tome devait sortir malgré tout. Ah bon ? C'était un one shot !!! Mais où est donc passée la fin ??? Pourtant, j'étais concentré !

Nom série  Le Cousin Hugues  posté le 12/09/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
La première chose qu'on se demande, c'est pourquoi Delcourt a décidé de publier ça ? Nous avons 55 pages dont une large planche par page qui nous montre le cousin Hugues dans des situations cocasses différentes. Bref, il n'y a pas à proprement dit une histoire mais des dialogues sans aucun lien.

On a l'immense honneur de découvrir le monde d'un jeune fils de riche élevé par une mère dénaturée et une cousine incestueuse sous la houlette d'une gouvernante anglaise. C'est la décadence la plus totale dans ce monde où les sentiments sont indexés sur l'indice Dow-Jones !

Je pense que l'auteur voulait faire de l'humour mais il est très loin d'y parvenir même pour le plus sarcastique de tous les lecteurs. On frise le joyau cynique, immoral et immonde. Je m'arrêterai là par pudeur. Vous observerez au passage mon total sang-froid.

Nom série  Le Shaolin Cowboy  posté le 12/09/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Horrible ! Je n'ai pas de mot assez fort pour décrire cette série que je viens de lire dans ses trois tomes. Je me suis quand même forcé à lire ce truc bizarre car je dois reconnaître que le graphisme dans ce décor étrange m'a un peu interpellé. Oui, il y a de l'originalité visuelle dans cet univers singulier.

Pour le reste, c'est de l'absurde poussé à son paroxysme. On croirait que l'auteur a bouffé des champignons hallucinogènes. C'est trop déjanté pour mon esprit cartésien qui n'est cependant pas insensible à un peu de loufoquerie quand elle est construite habilement. En l'espèce, cela part dans tous les sens. Bref, on a réellement envie de vomir. Où sont les toilettes ?

Nom série  L'Ivresse des fantômes  posté le 12/09/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'avais toujours été attiré par la couverture du premier tome. Quand j'avais appris qu'il s'agissait des auteurs de Célestin Gobe-la-lune ou encore Alim le tanneur , je n'ai pas hésité. Mais là, le coup de foudre n'a pas eu lieu. Je n'aime peut-être pas les histoires de drogue et autres hallucinogènes.

La lisibilité des planches m'a beaucoup déçu. J'ai eu du mal à suivre ce récit. L'envie m'a même quitté de poursuivre cette aventure dans un univers cyberpunk. J'ai décroché ce qui n'est jamais bon signe. Il y a des bd où c'est comme cela. Par contre, le dessin ne m'a pas laissé indifférent.

Nom série  Feux (Tome - Hardy)  posté le 12/09/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Le début de l'histoire laissait augurer quelque chose d'intéressant. Puis à mesure, on se rend compte que c'est vraiment stupide comme idée. Un peuple de dinosaures organisé en société recueille un bébé humain tombé du ciel dans une capsule spatiale. Rien que ça ! Bon, vous me direz que cela commence comme Thorgal à quelques détails près.

Ces dinosaures se comportent d'ailleurs comme des humains. Ils veulent étendre un empire, croient à un dieu unique selon les peuplades, veulent asservir en esclavage d'autres sauriens. Cette transposition digne de Dinotopia a du mal à passer. Sincèrement ! Par ailleurs, la couverture ressemble au logo du film Jurassik Park.

Même si le dessin est plus que correct, le scénario va être extrêmement manichéen et sans véritable surprise. On peut passer son chemin même si on aime les dinosaures.

Nom série  Chansons de Téléphone en bandes dessinées  posté le 11/09/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Les poèmes illustrés des plus grands auteurs m’avaient conquis chez le même éditeur. Je ne pourrais pas en dire autant des chansons… Pourtant, j’avais commencé par le groupe phare des années 70 et 80 à savoir Téléphone dont tout le monde ou presque connait les paroles des chansons.

C’est une énorme déception que je n'arrive même pas à décrire... Ce scénario est insipide, il touche à pas mal de choses sans en approfondir une seule. Le dessin n'a aucune personnalité même s’il émane d’un collectif d’auteurs peu connus. J'imagine que ça se vend malheureusement telle une BD de produits dérivés.

C’est ma pire lecture depuis bien longtemps à cause d’un manque cruel d'originalité. Je déconseille l'achat, voire même la lecture. Tiens, je ne suis pas le seul d’ailleurs.

Nom série  Arthur Rimbaud : les poèmes en BD  posté le 11/09/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Arthur Rimbaud est considéré comme le poète par excellence. Il était révolté par l'ordre des choses et voyait la poésie comme un moyen de les faire évoluer. J'aime les artistes engagés.

Il est dommage qu'il ait abandonné aussi tôt la poésie pour se consacrer au commerce. Oui, c'est plus lucratif. Le Monde a perdu l'un de ses poètes les plus brillants. Il aura quand même marqué son empreinte sur son époque en nous laissant des merveilles.

Un collectif d'auteur illustre 13 poèmes. Chacun donne sa vision des choses tout en respectant l'oeuvre du Maître. Je trouve que c'est bien de faire connaître l'oeuvre au grand public.

Je dois bien avouer que je ne connaissais pas celle-ci aussi bien que je le croyais. On connaît tous le poète mais un peu moins ce qu'il a réalisé. Des notices biographiques accompagnent chaque poème car cela permet de mettre en perspective ceux-ci.

Bref, c'est que du bonheur pour ceux qui aiment la poésie à l'état brut.

Nom série  Guy de Maupassant : les contes en BD  posté le 11/09/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Et de quatre ! Après Baudelaire, Victor Hugo, Verlaine, voici Guy de Maupassant. L’éditeur Petit à Petit s’est fait une spécialité d’adapter les poèmes, les contes et les chansons en bande dessinée. C’est très ludique notamment pour les jeunes lecteurs en quête d’apprentissage sur la littérature.

En l’espèce, nous avons droit à huit contes et nouvelles du célèbre Guy de Maupassant. J’avais étudié minutieusement au collège une de ses nouvelles intitulée « Le Horla ». J’avais beaucoup aimé. Cela m’a marqué jusqu’à aujourd’hui. C’est dommage de ne pas retrouver cette histoire parmi les huit proposé.

Encore une fois, il y a une grande diversité de style graphique qui font à la fois la faiblesse et la richesse d’un tel concept. Je trouve que dans l’ensemble, cela donne une bonne vision de la fresque sociale de l’époque ainsi reconstituée. Les sentiments les plus vils comme l’hypocrisie, l’envie et la cupidité y sont représentés. Les auteurs ont réellement conservé une certaine atmosphère qui se dégage de son œuvre qui pouvait à la fois être léger ou cruel.

J’ai beaucoup aimé « Le diable » avec cette petite vieille avare. La ficelle n’est pas mal non plus. Bref, c’est une collection intéressante.

Nom série  Poèmes de Verlaine en bandes dessinées  posté le 11/09/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
A travers les poèmes de Verlaine se dessine une poésie encore lyrique. Verlaine a contribué certainement à ancrer le poète dans l’Histoire. Il a d’ailleurs été surnommé le poète maudit. On sent quand même l’influence de Baudelaire que je lui préfère personnellement.

On se souviendra de Verlaine comme le poète qui tire deux coups de révolver suite à une dispute en direction de Rimbaud et le blessant d’une balle au poignet. L’impulsivité qui se ressent jusque dans les vers avec l’emploi de rythmes impairs. Il sera également en proie avec la misère et la pauvreté bien que sa famille appartienne à la petite bourgeoisie.

J’aime ses poèmes car c’est une véritable foi en la langue française. De toute façon, j’aime la poésie en règle générale. C’est à la fois une invitation au rêve mais également un autre regard sur bien des thèmes personnels ou de société. La bande dessinée en elle-même est très agréable à lire pour autant qu'on apprécie Verlaine.

Que dire de plus ? C'est une adaptation plutôt réussie par différents dessinateurs ayant chacun leur propre style graphique. Il y a effectivement une inégalité qui peut se ressentir d'un poème à l'autre selon la vision de l'auteur. Cela apporte en tout cas une palette intéressante.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 175 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque