Encheres BD 728x90
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...   BD Encheres 468x60
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 4432 avis et 805 séries (Note moyenne: 2.83)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Elle(s)  posté le 17/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est vrai que quelque part, ces histoires de midinettes pourront faire fuir les lecteurs les plus mâtures. Cela ne paraît pas très intéressant dans le principe. Pour autant, je suis toujours curieux de voir les relations entre les êtres. Il y a dans cette oeuvre quelque chose de rafraîchissant et de profond dans la construction des bases d'une relation. En tout cas, je ne me suis pas ennuyé à la lecture !

C'est l'une des toutes premières oeuvres de Bastien Vivès qui n'a alors que 22 ans. C'était il y a à peine 4 ans ! Le trait est encore imprécis mais son talent se dévoile déjà. Depuis que j'ai découvert Polina, je n'ai eu qu'une envie : découvrir comment il en était arrivé là. C'est l'un des auteurs en devenir le plus talentueux de sa génération. J'en suis désormais persuadé !

Nom série  Dans mes yeux  posté le 17/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Dans cette oeuvre, Bastien Vivès décide de ne pas montrer l'un des protagonistes d'une rencontre amoureuse. Le thème reste le même mais la méthode change puisque nous découvrons l'action dans les yeux de son héros, un jeune garçon. C'est intéressant comme approche car on est bien dans un point de vue subjectif pour une analyse de lecteur qui sera objective.

Ce crayonné donne un aspect de beauté aux planches. Mais là encore, la fin nous laisse perplexe. On dirait que l'auteur ne sait pas comment terminer ces histoires ou du moins, cela se termine en queue de poisson ce qui laisse toujours un goût amer un peu comme dans celui du chlore. Je pense qu'il a prit en compte ces remarques car la suite de son oeuvre sera un cran au-dessus.

Nom série  Hollywood Jan  posté le 17/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai bien aimé cette histoire d'un garçon de gabarit assez moyenne qui va dans un lycée où l'extérieur n'est que menace. Il s'invente trois protecteurs imaginaires qui ne sont que les stars du cinéma d'action musclée Stalone, Schwarzy et Russ. Ils vont s'insérer dans sa vie d'ado pour régler quelques petits problèmes.

L'inventivité est liée au fait de coordonner des actions imaginaires avec la réalité. C'est clair que le procédé n'est pas nouveau notamment au cinéma mais c'est intéressant de voir le résultat concret dans la bd. Cependant, en l'espèce, cela va plus loin notamment quand l'un des protecteurs échappe à tout contrôle... Bref, cette lecture nous réserve quelques surprises.

Je m'aperçois également que Bastien Vivès est décidément un auteur de talent. C'était dans le cas présent l'une de ses premières oeuvres avant sa notoriété qui a éclaté au moment du goût du chlore.

Nom série  Le Goût du chlore  posté le 24/07/2009 (dernière MAJ le 17/04/2011) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Enfin, je viens de lire le goût du chlore dont on a entendu beaucoup parlé sur le site. C'est vrai que cela laisse un goût un peu amer. Mais au moins, la désinfection est assurée contre les microbes.

Cela se laisse lire assez rapidement car il y a beaucoup de scènes dites contemplatives. On a droit à une tranche de vie d'un garçon qui doit nager dans une piscine sur les conseils de son kiné. Il fait la rencontre d'une excellente nageuse. Au moment où l'histoire devient intéressante, il y a comme une échappée belle... On reste véritablement sur notre faim.

Pour autant, c'est un jeune auteur qui vient de réaliser ce titre qui a été primé lors du festival d'Angoulême. Je reprends mon avis car j'ai été emporté par la vague des mécontents lors de sa sortie sans finalement laisser la moindre chance à son auteur. J'ai décidé de me rattraper car ce titre ne m'avait pas laissé indifférent à l'époque. C'est l'ébauche de quelquechose d'intéressant et en tout cas d'un auteur à suivre. Or, la suite de sa carrière s'est révélée plus que satisfaisante.

Nom série  Page noire  posté le 16/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voilà un bon thriller qui me réconcilie à nouveau avec les éditions Futuropolis. J'ai adoré ce récit original ainsi que cette montée subtile en puissance même si j'ai commencé petit à petit à comprendre la fin. C'est en tout cas très habile pour un travail de qualité.

Giroud et Lapière sont de toute façon des scénaristes hors pairs. Nous avons une histoire croisée entre une journaliste à la recherche d'un mystérieux écrivain pour réaliser le scoop de sa vie et une jeune palestinienne en quête de vengeance. Une page noire qui sera difficile à tourner ...

Entre vengeance, culpabilité et machination, ce thriller nous offre bien des palettes pour un scénario diabolique où la réalité rejoint la fiction. Un polar qui tiendra toutes ses promesses, une fois n'est pas coutume !

Nom série  Tokyo Magnitude 8  posté le 29/08/2009 (dernière MAJ le 16/04/2011) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est le genre de lecture que j'aime bien d'ordinaire et d'ailleurs c'est mon premier manga "catastrophe". Pourtant, il manque quelque chose pour l'élever au-dessus de toutes les productions. Il part d'un postulat intéressant : que se passerait-il si la plus grande mégalopole du monde à savoir Tokyo était frappée par un séisme de puissance 8 sur l'échelle de Richter ? Bref, l'auteur joue sur la peur du "Big one" et toutes les conséquences qui en découleraient.

On va suivre le parcours d'un jeune homme de 21 ans qui croit avoir toute la vie devant lui et qui croise une ancienne camarade de classe autrefois bouc émissaire déguisée en ange déchu de la mort. Ouais, c'est un peu destroy ! Mais bon, on se laisse toute de même prendre au jeu.

Les scènes relatives au tremblement de terre et à ses secousses sont assez impressionnantes. On apprend même des choses : je ne connaissais pas le phénomène de liquéfaction où l'onde de choc comprime le sol plus vite que l'eau qui s'en réchappe.
Cette série est à lire pour passer un bon moment de divertissement sur un sujet catastrophe. Un peu comme ces feuilletons américains de l'après-midi traitant de cataclysme aussi divers les uns que les autres.

Ajout à mon avis initial suite à la catastrophe de Mars 2011 au Japon:
A force d'imaginer les pires choses, elles finissent par arriver ! Et en pire puisqu'il s'agissait d'une magnitude 9 avec un puissant tsunami d'une vague faisant par endroit près de 11 mètres de haut. A cela on rajoute une catastrophe nucléaire classée au même rang que Tchernobyl ! Quand la réalité dépasse la fiction ! ....

Nom série  Sous-sols  posté le 16/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Il me semble loin le temps où à chacune des parutions de Futuropolis, j'étais littéralement enchanté. J'ai l'impression d'assister à une baisse de qualité. Ou est-ce moi qui ai changé ?

Cette histoire de fausses jumelles ou de rencontre de deux réalités, je ne sais plus, m'a laissé un goût amer. Le trait est certes envoutant mais cela ne suffit pas pour me convaincre.

Pourtant, j'avais bien aimé La Fin du monde par les mêmes auteurs. On dirait qu'ils exploitent le filon au maximum. Cependant, après la montée des eaux, c'est le tour de l'expérience humaine suite à la mise en service de l'accélérateur de particules du CERN à l'orgine d'un trou noir qui absorbe toute la lumière environnante ! On n'y croit plus !

Les auteurs n'ont pas su faire preuve d'originalité car ils utilisent quasiment le même procédé : on en dit le moins possible sur le phénomène étrange pour laisser la place à une certaine atmosphère où ils vont concentrer le paquet. Là encore, cela ne le fait plus !

Nom série  Le Trop Grand Vide d'Alphonse Tabouret  posté le 16/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
C'est typiquement le genre de bd qui me donne un mal de tête dès les premières pages. Les dialogues s'enchaînent inlassablement dans un parcours des bois et on a envie que cela se termine le plus vite possible. Cependant, il faut terminer pas moins de 184 pages qui vous paraissent d'un vide sidéral.

Pour moi, c'est un enchaînement sans queue ni tête où l'on perd vite l'intérêt où le fil. J'ai totalement décroché et ce n'est pas le dessin purement enfantin qui m'a enchanté. Certes, on peut crier au chef d'oeuvre de ce conte initiatique ou y voir une forme de poésie. Il faut dire que les auteurs sont certainement très sympathiques.

Néanmoins, en ce qui me concerne et si je m'attache purement à l'oeuvre, cela ne le fait pas.



Nom série  Petite nouvelle  posté le 16/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je n'aurais certainement pas découvert cet album si je n'avais pas lu dans le cadre de la sélection du prix des CE électeur de bande dessinées 2011. Je participe depuis plusieurs années à ce genre de prix pour mon plus grand plaisir. Ici, j'ai découvert une petite maison d'édition totalement indépendante dont personne n'a visiblement entendu parler. On peut toujours dénicher de vrais talents.

L'histoire se lit très vite, en moins de cinq minutes, alors qu'il a fallu des années de gestation à son auteure. Il s'agit d'une histoire universelle de la naissance d'un enfant et plus précisément d'une mère qui découvre son enfant. On découvre qu'il va y avoir un lien très fort.

Les dessins sont réellement beaux à l'image de la couverture d'une douceur exceptionnelle. Cependant, la nudité constante des personnages peut troubler. L'enfant qui naît est si minuscule qu'on se demande si ce n'est pas le fruit de l'imagination d'une mère qui désire plus que tout autre chose avoir un enfant. Il y a une restitution quasi-intime des sentiments. La seule chose qui est regrettable est que cela passe si vite. Ma vraie note: 2.5/5

Nom série  Ma mère était une très belle femme  posté le 16/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'aime bien ce genre de roman graphique qui fait penser totalement à la démarche qu'avait déjà entrepris Marjane Satrapi avec son Persepolis. En l'espèce, l'auteur Karlien de Villiers nous fait revivre sa jeunesse dans l'Afrique du Sud au temps de l'apartheid. J'ai trouvé son récit très juste. Elle va vivre le divorce de ses parents puis la perte de sa mère, autant de points communs qui peuvent nous rapprocher. Ce qui est intéressant, c'est de mêler l'histoire de sa famille à celui d'une toile de fond avec la chute du régime de l'apartheid. Pour autant, on n'entendra jamais parler de Nelson Mandela. Curieux, n'est-ce pas ?

J'ai admiré le fait qu'elle n'a pas inventé un personnage d'enfant qui aurait pris des positions anti-apartheid en étant politiquement engagé. Non, elle a voulu montrer la réalité qui existait comme des familles qui menaient une vie normale en plein milieu d'un conflit politique. De même, le portrait de sa mère est celui d'une femme naïve au plan politique et complice de l'apartheid par sa passivité face à ce régime entretenu également par la propagande. Ce n'est pas pour autant qu'elle aimait sa mère au point de l'idéaliser.

Franchement, ce témoignage authentique m'a plu par sa sincerité.

Nom série  Château de sable  posté le 16/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les premières pages ont l'air intrigant à mesure que l'on se rapproche du lieu de ce récit étrange. Il s'agit d'un coin de côte assez escarpé qui pourrait se situer un peu partout dans le monde. Une première famille débarque puis une seconde.

Les dialogues m'ont paru tout d'abord assez rébarbatifs puis on va se rendre compte qu'il y a un lien avec ce qui va se passer par la suite. A mesure que le récit avance, cela gagne en intensité jusqu'à la fin qui paraît inéluctable.

On va passer un bon moment de lecture mais on va tout de suite regretter de ne pas avoir de réponse à nos questions. Qui est ce petit José, fils de l'hôtelier, qui court pour les rejoindre et qui disparaît comme par enchantement ? S'agissait 'il d'une expérience liée avec le temps ? etc...

En guise de réponse, les auteurs nous filent un conte oriental assez moraliste dont la conclusion serait de ne pas avoir peur de la mort et de vivre tout simplement. On avait compris...

Nom série  Monster Hunter Orage  posté le 11/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cela fait parfois du bien de rentrer de son travail et de lire un bon manga de baston. En l'occurence, il s'agit d'un chasseur qui combat toute sorte de monstres dans le genre hideux dinosaures. Bref, se faire un petit vélociraptor après une journée de dur labeur, cela fait du bien au moral ! C'est comme une espèce de transposition de chasse aux carnassiers qu'on peut malheureusement rencontrer. Là encore, c'est comme dans le jeu vidéo, il faut vaincre les monstres à l'aide d'armes spécialement conçues.

Monster Hunter est d'ailleurs le jeu vidéo préféré de mon plus grand fils. Sur PSP, il ne jurait que par ce titre. Alors, je lui ai fait plaisir en lui achetant ce manga qui ne va pas s'éterniser sur des tomes et des tomes puisque la série n'en compte que 4 ce qui est appréciable.

La quête est plutôt classique et sans réelle surprise. Il y a de l'humour avec toutes les japanaiserie du genre. Ce n'est fait que pour divertir. Conseil d'achat pour les ados et les fans du jeu vidéo. Les autres pourront passer leur chemin.

Nom série  Les Ensembles contraires  posté le 12/09/2009 (dernière MAJ le 10/04/2011) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
La collection Futuropolis est celle que je préfère actuellement. Chacune de la plupart des oeuvres sont réalisées avec brio. "Les ensembles contraires" m'a époustouflé par une indéniable qualité narrative ainsi que graphique qui s'étalent sur les deux tomes.

Pourtant, on traite juste le quotidien de deux jeunes hommes qui vont découvrir ensemble l'amitié alors que beaucoup de choses semblaient les séparer à commencer par le milieu social. Bref, il n'y a rien de réellement extraordinaire. C'est la première fois que je vois une oeuvre qui se consacre à la construction d'une amitié sincère entre les confidences, les questionnements amoureux ou les fous rires. C'est un thème qui me touche beaucoup personnellement pour avoir perdu mon meilleur ami il y a longtemps. C'est une ode à l'amitié pure et sincère comme il en existe si peu ...

Dans les ensembles contraires, l'un des protagonistes va mal tourner. Il y a de petites projections dans le futur où on le voit seul dans un foyer misérable. On se demande ce qui a bien pu se passer pour en arriver là. Il y a pas mal de moments particulièrement touchants. Le passage à la vie adulte avec ses contraintes et ses malheurs comme la maladie est particulièrement dur. Cela avait pourtant commencé par l'insouciance de la jeunesse. On se retrouve dans celle-ci pour avoir vécu les mêmes années 89-90.

Oui, j'aime ces récits autobiographiques quand ils ont la force de communiquer toute l'âme d'une bd. C'est une incomparable réussite. Le meilleur de Kris assurément ! Que de chemin parcouru depuis la lecture un peu morne d'Un homme est mort. Il m'a agréablement surpris ces derniers temps (voir également l'excellent Coupures irlandaises). Le dessin est également bien réalisé car il permet de retranscrire à merveille toutes les émotions des personnages.

Kris a ouvert son intimité et son coeur, c'est une forme de générosité envers ses lecteurs. Ceci est la clé d'une réussite méritée. J'espère que cette série figurera parmi les immanquables où elle aura toute sa place.

Nom série  Jazz Maynard  posté le 04/06/2008 (dernière MAJ le 10/04/2011) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je n'ai pas simplement aimé Jazz Maynard ; j'ai véritablement adoré ! Au début, on ne sait pas quelle direction va prendre cette histoire entre vengeance, prostitution et vol en haute voltige. Il y a une réelle fluidité du scénario qu'on n'observe que dans les grandes bandes dessinées. Chapeau pour une telle maîtrise narrative ! Et dire que la couverture ainsi que le titre m'avaient un peu rebuté au début.

La scène d'ouverture en flash-back du second tome est d'anthologie. Ce second tome arrive à placer la barre encore plus haute que le premier volume déjà excellent. Quelques défauts cependant mais au niveau du dessin : le visage de Jazz est réellement rachitique. Ceux des méchants sont presque dignes d'un film d'horreur genre Frankenstein. On se demande si ce n'est pas fait exprès. Globalement, j'ai bien aimé ce trait particulier qui s'accommode à merveille aux les scènes d'action. La colorisation est d'ailleurs très séduisante... Ah, cette ville de Barcelone by night !

Je dois cependant modérer quelque peu mon ardeur après la lecture des 3 tomes car au fur et à mesure, cela perdait un petit peu en qualité au niveau scénaristique. Cela devient de la baston loin de l'aspect psychologique qui m'avait séduit au premier abord. Je m'étais résolu à m'arrêter au bout du 3ème tome de ce que je considérais comme une trilogie mais voilà que le 4ème tome semble relancer l'histoire de manière un peu inattendue. Je me suis réconcilié avec la série qui conserve tout son attrait.

Note Dessin: 3.5/5 - Note Scénario: 3.5/5 - Note Globale: 3.5/5

Nom série  L'Appel des Légendes  posté le 10/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
J'aime bien également les légendes celtiques mais le traitement qui leur est réservé dans cette bd n'est pas du tout à mon goût. Pourtant, l'histoire commençait de manière un peu kitsch avec cette équipe de 4 enquêteurs d'un genre particulier. Cela faisait envie.

Et puis, arriva ce qui arriva comme c'est malheureusent souvent le cas. De la baston, des personnages peu charismatiques et pas fouillés pour un résultat finalement peu probant. On assiste à un enchaînement de ratages avec des facilités scénaristiques à vous foutre le cafard.

Deux mots pour résumer : ridicule et exaspérant ! La suite se fera sans moi. Sorry !

Nom série  Chambre Obscure  posté le 10/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Devant toute cette panoplie d'éloges quant à cette bd, je m'attendais quand même à quelque chose de mieux. Je suis plutôt grand et bon public. Or, je viens de lire une aventure tout à fait classique de vol de tableau dans une famille bourgeoise au début du XXème siècle.
Pourquoi un tel engouement ? Cela a été ma première question.

La première scène avec la diseuse de bonne aventure nous attire incontestablement mais c'est tout de suite coupé pour ne plus reprendre dans ce premier tome. Et puis, j'ai été un peu troublé par le comportement du père qui semble normal mais dont la fille nous indique que son état psychique laisse à désirer puisqu'il croît encore sa femme vivante à l'étage.

Tout semble alors se concentrer sur l'enquête d'un inspecteur fin limier qu'on suivra puisqu'on est embarqué. Trop classique avec un manque d'originalité mais quand même assez pour poursuivre l'aventure. L'atmosphère de l'époque est parfaitement restituée. Bref, il y a du charme qui se dégage de cette oeuvre. Graphiquement, c'est beau. On peut alors comprendre l'intérêt que cela suscite. Il me faudrait juste un peu plus...

Nom série  Chiara Rosenberg  posté le 10/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
C'est franchement pathétique comme scénario. N'ayons pas peur des mots ! La situation est certes un peu cocasse mais tellement peu crédible. Bon, il faut dire que je ne suis pas du tout un fin connaisseur des expériences sado-maso. Là où je suis véritablement scotché, c'est la tentative de nous présenter des interludes où le personnage principal se remet en question par ses confidences et ses réflexions psychologiques à deux balles. Cela laisse perplexe !

Si encore, on avait pu aimer Chiara, on se serait peut-être laissé aller dans ses aventures érotiques. Oui mais non ! La scène où chez le marchand de chaussures, elle fait renvoyer un pauvre petit vendeur qui s'était trompé de pointure m'a littéralement fâché avec le personnage. Un être aussi ignoble ne mérite pas notre intérêt ! Et puis les fantasmes de bourgeoises qui s'ennuient, ce n'est pas ma tasse de thé !

Maintenant, objectivement, le récit se laisse lire avec un graphisme pas mauvais. La nouvelle édition qui vient de sortir en 2010 est agrémentée d'une histoire inédite en 16 pages. A emprunter dans votre bibliothèque municipale le cas échéant.

Nom série  Guerre et match  posté le 10/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'ai été d'abord très circonspect à lire un one shot qui met en perspective un match de basket lors d'une finale avec la guerre qui fit éclater la Yougoslavie en 1991. L'idée même d'associer le sport avec la guerre me faisait peur pour le genre humain. Le sport est bien ce qui rassemble les peuples au lien d'exacerber leur nationalisme ?...

Puis, petit à petit, j'ai compris qu'il s'agissait du mélange de deux souvenirs provenant d'une part de l'auteur lorsqu'il était plus jeune et qui s'adonnait à ce sport ainsi que ceux de son entraîneur, un vétéran de Vukovar. J'ai été assez frappé par le fait que la compétition sportive pouvait s'apparenter d'une certaine manière à une forme de bataille en utilisant par exemple un vocabulaire assez proche (vise bien !).

En tout cas, c'est très bien analysé et démontré par un exercice de style assez convaincant de la part de l'auteur. Nous avons là un ouvrage émotionnellement fort à la structure intelligente.

Nom série  Basile Bonjour  posté le 21/03/2008 (dernière MAJ le 09/04/2011) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Basile Bonjour est une série destinée à la jeunesse. C'est une bd contemporaine qui lorgne singulièrement sur Titeuf tout en adoptant un autre style moins grossier. La vie des enfants est saisie dans toutes ses subtilités.

Cependant, il n'y a rien de vraiment nouveau sous l'équateur si ce n'est que la lecture demeure agréable mais sans plus. Les cours de récréation, la bande des copains, les premiers amours... des thèmes déjà largement exploités.

Il n'y a pas ce petit plus qui permettrait de se dire qu'on a affaire à une grande bande dessinée de qualité. C'est sympathique mais pas assez révolutionnaire. On aurait aimé un peu plus d'originalité...

Nom série  Sept jours pour une éternité...  posté le 09/04/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Le célèbre auteur populaire Marc Lévy est adapté pour la première fois en bande dessinée. Elle a la force des anges... Il a le charme du diable. Pour mettre un terme à leur éternelle rivalité, Dieu et Lucifer se sont lancé un ultime défi. Ils envoient en mission leurs deux meilleurs agents. Lucas et Zofia auront sept jours sur terre pour faire triompher leur camp décidant ainsi qui du bien ou du mal gouvernera les hommes.

Bon, je ne souhaite pas jouer les troubles fête mais je crois que le diable a pris une sacrée avance ! Et puis, c'est intéressant de voir ce qui se passe quand l'ange et le démon se rencontrent comme si Harry rencontre Sally dans une de ces comédies new-yorkaises. Pour changer de décors, cela se passe dans la charmante ville de San Francisco.

Si l'idée est classique, le développement est intéressant car il est question de société immobilière provoquant un krach ou encore de la grève des dockers pouvant entraîner un mouvement social. Le choc des contraires nous permet de dépasser l'antagonisme des forces en présence. Le premier tome pose le décors et le second se concentre sur la relation plutôt tumultueuse entre le latin lover et la belle ingénue. Un diptyque sur le mode de la comédie sentimentale qui se révèlera passionnant à plus d'un titre. En tout cas, les fans de Lévy vont adorer ! Je ne fais pas partie de l'intelligentsia qui crache sur ses romans...

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 222 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque