Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 4931 avis et 1909 séries (Note moyenne: 2.86)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Mikido  posté le 12/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Il parait que cette BD est issue d'un dessin animé, je ne connaissais pas ce dernier. En tout cas, cet album est loin de me convaincre.

Le dessin est de très large inspiration manga. Les visages et leurs expressions ne sont pas mauvais. Par contre, les décors sont souvent vides et les personnages assez figés. Et il y a quelques loupés qui donnent un aspect presque amateur à l'ensemble.

Quant au scénario, il est enfantin et parcouru de clichés et de facilités scénaristiques pas très réjouissantes. C'est un mélange de shonen, de récit style Foot 2 rue ou Galactik Football pour le robyfoot, et de Lanfeust De Troy pour les pouvoirs magiques de tous les personnages, le tout dans une ambiance d'école primaire.

Trop basique et trop prévisible pour être intéressant pour le moment. C'est en outre raconté de manière très enfantine, pas à même satisfaire un lectorat de plus de 12 ans.
Ca peut plaire à un public jeune mais il y a bien meilleur même pour les enfants.

Nom série  Mortemer  posté le 12/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Une très belle couverture et le nom de Valérie Mangin (Le Fléau des Dieux) en tant que scénariste, voilà qui donne envie d'ouvrir l'album. Et moi-même, en l'entamant cette BD, j'ai cru que j'allais bien l'aimer. Parce que j'apprécie les histoires de fantômes tout d'abord, et ensuite parce que le dessin me plaisait bien.

Mario Alberti a un style latin, quelque part entre l'école italienne de Manara et l'école argentine à mes yeux. Personnages et décors sont soignés et détaillés. C'est du bon boulot. Les couleurs aussi sont techniquement bonnes même si je trouve qu'elles manquent un peu d'harmonie.

Quant à l'histoire, elle commence de manière pas mauvaise quoiqu'un peu confuse avec de multiples retours en arrière. Cependant, trop rapidement le récit devient prévisible. J'avais deviné dès le tiers de l'histoire qui étaient les fantômes et le reste de ma lecture n'a dès lors plus été qu'une confirmation, page après page. Du coup, j'ai eu l'impression que l'histoire était diluée et qu'elle aurait pu tenir en quelques planches seulement. Je n'ai pas accroché aux personnages, leurs intentions me paraissaient factices et sans saveur. J'en ai presque zappé les 10 dernières pages tant je n'y voyais que ce que j'avais déjà deviné presque en détail. Je n'ai par conséquent pas pris de plaisir à cette lecture.

Nom série  Les Mondes de Lovecraft  posté le 12/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Etant un ancien grand amateur de Lovecraft et ayant gardé un assez bon souvenir de mes précédentes lectures de BD inspirées par ses oeuvres, j'étais assez impatient de lire ce nouveau recueil. Malheureusement, une fois de plus, je ne suis pas convaincu.

Un point important est à noter : à une exception près, ces histoires sont simplement inspirées de l'univers de Lovecraft, ce ne sont pas de vraies adaptations. Le décor est plus actuel, l'ambiance un peu plus proche des films américains modernes. Il y a là de quoi offrir quelque chose de neuf et intéressant pour peu que les scénaristes soient vraiment à la hauteur.

Les dessinateurs le sont, eux, à la hauteur. Les graphismes sont variés et tous bons voire très bons, techniquement parlant. Le style global me fait penser au style de comics modernes plutôt que franco-belge. Mais Lovecraft était américain donc ça ne me dérange pas. Et en tout cas, certaines planches sont vraiment très belles, de même que certaines illustrations titres.

Par contre, les scénarios sont très moyens. En fait, les histoires sont nettement trop courtes pour imposer la moindre ambiance et se permettre la moindre complexité. Trop plates et sans l'indispensable atmosphère angoissante qui doit se dégager de ce type d'histoire, les nouvelles se lisent et puis s'oublient nettement trop rapidement. Rien de marquant ni de vraiment palpitant.
Il en résulte donc juste une série d'histoires simples joliment mises en images qui rendent un léger hommage à Lovecraft mais sans plus.

Nom série  R97 - les hommes à terre  posté le 12/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
D'emblée, cette BD m'a fait penser à un autre album au sujet très similaire : Vagues à l'âme. Dans les deux cas, nous suivons la carrière d'un jeune homme engagé dans la marine nationale avec ses trajets sur les mers du monde, parcourus d'anecdotes et d'émotions.

R97 pourrait se résumer aux escales successives d'un tour du monde. On y découvre la vie d'un marin au coeur d'un grand navire, les anecdotes de ses arrêts au port, les quelques rencontres qu'il fait, notamment en ce qui concerne les femmes.

J'ai bien aimé cette lecture même si je l'ai trouvée un peu plate au départ. Je trouvais que "vague à l'âme" avait davantage de choses à raconter, une histoire plus profonde et plus complète. R97 s'apparente parfois trop à un simple carnet de bord, compte-rendu d'évènements successifs. Deux passages ont cependant su me toucher : celui de la japonaise amoureuse puis l'escapade sur les traces de Rimbaud.

Dans l'ensemble, c'est une lecture sympathique pour qui aime la mer et souhaite découvrir la vie des hommes de la Marine Nationale. Je lui préfère tout de même Vagues à l'âme.

Nom série  Histoire de France en Bandes Dessinées  posté le 12/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est par le biais de la réédition de la série par le journal Le Monde que j'ai pu redécouvrir cette série que je lisais étant jeune. J'ai pu alors comprendre la raison pour laquelle j'avais du mal à la lire à l'époque : son public cible n'est pas vraiment enfantin, le récit est dense et assez complet au niveau historique, ce qui ne convient finalement que moyennement à l'enfant que j'étais à l'époque. Je pense qu'il vaut mieux la découvrir quand on est adolescent.
C'est donc avec un oeil neuf que j'ai pu la juger après relecture.

J'ai d'abord été très moyennement convaincu par le dessin. Suivant le dessinateur, le trait n'est pas mauvais quoique manquant parfois de clarté dans l'encrage. Le style est réaliste et convient bien à un récit historique un peu didactique. Par contre, bien que ce ne soit pas toujours le cas, les couleurs sont souvent très moches à mon goût. Elles sont désuètes, manquent d'harmonie et vont parfois même jusqu'à masquer complètement le dessin. Cette BD m'aurait vraiment davantage plu avec un dessin différent, si possible avec un encrage plus épais et plus consistant.

Pour le reste, le récit historique est complet et souvent très intéressant. J'y ai redécouvert des passages historiques que je croyais connaître mais sur lesquels cette BD m'a permis d'apprendre ou de réapprendre beaucoup de points oubliés. Le traitement est assez complet quoiqu'il me paraisse parfois légèrement naïf et qu'il zappe certains points que j'aurais aimé voir davantage développés.
C'est en tout cas très instructif pour les jeunes et intéressant pour les adultes, instructif même pour ceux qui croient s'y connaître un peu. Ce sont vraiment 2000 ans d'Histoire qui sont abordés avec souvent davantage de détails que les manuels scolaires.

Nom série  Je vous salue Jennifer  posté le 12/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un scénario intéressant mis en image de manière réaliste et soignée. Voilà une bonne lecture même si je me demande encore à la fin du tome 1 vers où l'intrigue va nous mener, espérant qu'elle ne se borne pas à une course-poursuite avec une morale bateau à la clé.

Le dessin me fait un peu penser au style réaliste un peu désuet d'une série telle que Tendre banlieue. Décors urbains et chroniques sociales lui conviennent très bien. L'encrage et les couleurs lui donnent cependant une touche un peu plus moderne.

Le scénario part sur une bonne idée de base, celle d'une adolescente moderne et bien dans sa peau qui se trouve soudainement enceinte sans avoir jamais couché avec un garçon. Une immaculée conception que les croyants assimilent immédiatement au retour de Jésus tandis que les scientifiques rêvent de l'étudier en détail. Ces deux motivations s'affrontent et se confrontent à la volonté de la jeune fille-mère, bien décidée à pouvoir vivre sa vie libre et si possible sans enfant.

Le récit est bien raconté, de manière très crédible et assez rythmée. J'attends cependant de voir la suite pour affiner pour jugement car l'intrigue pourrait sombrer dans quelque chose de très classique si le scénario se contente d'une course-poursuite sans explorer davantage la voie de cette conception fantastique.

Nom série  Harding was here  posté le 12/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est le genre de récit en histoires courtes sans véritable chute que j'apprécie quand je lis un magazine comme Fluide Glacial. En cela, ça me surprend de trouver ce style de BD publiée chez Soleil par l'auteur de Kid Paddle et le dessinateur de Game Over, mais je ne trouve pas ça désagréable.

Le dessin est très sympa. Je le trouve proche de celui de Tome, semi-réaliste, soigné et esthétique. J'aime bien et ça change vraiment du style de Game Over.

Quant aux récits, ils sont un peu répétitifs et pas vraiment hilarants mais ça ne me dérange pas. C'est plus un sourire sur la longueur et un petit plaisir de lecture, avec l'envie de savoir à chaque fois de quoi la prochaine histoire sera faite. En outre, j'aime bien, à la fin de chaque récit, découvrir le tableau qui l'a inspirée et dont la vision fonctionne comme une chute parfois assez drôle, tout en étant assez instructive mine de rien.

Sympa et joliment dessiné mais pas inoubliable.

Nom série  Le Cinquième évangile  posté le 12/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Dès les premières pages, cette BD fait penser au Troisième Testament. Cela tient à la fois au titre, au décor historique, au genre thriller-ésotérique de l'intrigue et au style de dessin.

Ce dernier est très réussi. Réaliste, soigné, il est d'une belle esthétique. On dirait vraiment celui d'Alice pour Le Troisième Testament. Ceci ne me dérange pas, je trouve cela beau, efficace et surtout très évocateur, ce qui convient parfaitement à ce genre de récit.

J'apprécie le décor historique de cette BD. Certes, la représentation des croisades et de la Terre Sainte devient assez courante avec la mode du thriller ésotérique de ces dernières années. Mais les auteurs donnent ici une belle vie au Royaume Chrétien d'Orient, évitant une fois n'est pas coutume de simplement parler de la guerre et des croisés en se basant plutôt sur le royaume éphémère qui y fut établi. On découvre ainsi Saint Jean d'Acre, Tyr et Jerusalem à la brève époque où un jeune roi catholique en était à la tête, secondé par de nombreux seigneurs européens.
L'intrigue, pour le reste, est assez classique dans son domaine pour ce seul premier tome actuellement paru. Un religieux enquêteur qui ne sera pas sans rappeler Le Nom de la Rose, un lourd secret qui pourrait faire tomber l'église romaine comme tant de récits récents du style Da Vinci Code et Le Triangle Secret, des combats entre musulmans, chrétiens mais aussi une société secrète de "gens bien informés et dangereux" qui à nouveau rappellent Le Troisième Testament et une course-poursuite vers la Vérité et vers un trésor secret. Seul le personnage du jeune roi Baudouin, intelligent, dévoué, habile à l'épée, mais aussi condamné par la lèpre, est assez original comme compagnon de l'enquêteur classique.

J'ai pris un certain plaisir à lire ce premier tome mais j'attends la suite pour savoir si le scénario va gagner en originalité et en profondeur. Pour le moment, le dessin et l'intrigue sont très bons, mais trop classiques et déjà vus pour sortir du lot.

Nom série  Buffy contre les vampires - Saison 8  posté le 12/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Cette série représente la saison 8 de Buffy alors que la série TV s'est arrêtée à la saison 7. Cependant, en ce qui me concerne, j'ai largué la série TV depuis longtemps, peut-être même avant la saison 3, je n'en sais rien. Je ne suis vraiment pas fan, n'en déplaise à ceux qui le sont.

Et quand je découvre la saison 8 telle qu'elle est présentée ici, j'ai bien l'impression de ne plus y comprendre grand chose. En gros, Buffy n'est plus seule, elle est désormais accompagnée de toute une armée, au sens propre du terme, de tueuses comme elles. C'est une grosse organisation dont elle est la cheftaine et l'idole, accompagnée de proches comme Willow en super-sorcière ou encore Alex en manager qui se prend pour le Colonel Fury. Au milieu de tout ça, Buffy, c'est la star, la super-héroïne avec ses nombreuses acolytes et servantes. Et tout ce monde là se bat contre d'innombrables ennemis, aussi bien des démons que des sorcières, des sociétés paramilitaires et autres créatures surnaturelles sorties d'on ne sait où.
Bref, Buffy saison 8, ce n'est plus rien d'autre que de la grosse baston de super-héros contre super-méchants avec beaucoup de magie en prime.

Et franchement, je trouve ça assez minable. Pas détestable mais sans aucun intérêt. Très adolescent dans l'ensemble. D'autant plus que la narration est affreusement décousue, mal racontée. On s'y perd, surtout quand on ne connaît déjà pas très bien tous les tenants et aboutissants de la série et des personnages.
C'est du gros divertissement formaté pour plaire aux fans pas trop exigeants. Je n'en fais pas partie.

Nom série  Comme des bêtes  posté le 12/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Avec cette BD, nous ne sommes pas loin des recueils de blagues adaptées à la bande dessinée. J'en ai en effet reconnu beaucoup dans la majorité des planches de ce premier album. D'autres gags sont plus visuels mais à nouveau, j'ai bien l'impression que rares sont ceux qui sont vraiment inédits. Il y en a en effet au moins deux que j'avais déjà vus adaptés dans d'autres BDs d'humour sur le même thème.

Pour le reste, le dessin n'est pas mauvais dans le genre humoristique mais sans sortir du lot.

A part ça, j'ai rigolé une ou deux fois à des blagues que je ne connaissais pas mais sinon je trouve ça plus que moyen.

Nom série  1890  posté le 12/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai cru que je n'allais pas accrocher en entamant cette lecture à cause du dessin. Je le trouvais d'emblée trop sombre. Le trait me paraissait trop imprécis et les aplats d'encre noire trop nombreux et trop présents, comme pour masquer une technique imparfaite. Bref, c'est le genre de dessin qui me rebutait un peu. Mais il s'avère finalement que l'auteur n'est pas mauvais du tout et que certaines planches ne manquent pas de précision et de réalisme, contrairement à ce que je craignais. Je ne suis toujours pas fan mais c'est pas mal.

Quant au récit, le début un peu confus ne m'a pas tout de suite plu. Il faut dire que je ne connaissais rien de ce brigand italien du 19e siècle qu'était Tiburzi sur lequel la BD s'entame.

Mais j'ai finalement accroché par le biais du récit tournant autour de Buffalo Bill. J'ai (re)découvert ce personnage tellement connu qu'on ne sait finalement que peu de chose de sa vraie vie. Présenté ainsi, avec réalisme mais sincérité, il faut avouer que c'était quand même un gars sacrément impressionnant pour son époque, malgré ses défauts humains. J'ai appris pas mal de choses sur lui et sur la société de son époque par son biais, notamment le traitement des peaux-rouges après les guerres indiennes.
Je n'ai pas tellement saisi par contre l'intérêt de mettre en parallèle le récit de la fin de Tiburzi. Alors certes, dès le début de l'album, les deux hommes se rencontrent plus ou moins et le brigand fait remarquer à Buffalo Bill que ce dernier a tué bien des hommes rouges et est devenu un héros alors que lui a volé pour donner aux pauvres, a tué quelque forces de l'ordre et a toutes les autorités italiennes à sa poursuite. Mais à part ça, leurs histoires ne se mêlent aucunement.

Et j'ai été déçu par la fin assez vaine de l'album qui se termine presque en queue de poisson à mon goût.

Je n'en retiens que le fait d'en avoir appris un peu plus sur Buffalo Bill et d'avoir très légèrement découvert ce personnage de brigand italien qu'était Tiburzi.

Nom série  SinBad  posté le 12/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voilà une série d'aventure et de fantasy qui démarre de manière assez plaisante. Il s'agit ici de pur divertissement, un conte de mille et une nuits mâtiné d'une petite dose d'humour et de modernité. C'est sympa même si ce n'est pas encore très prenant pour ce seul premier tome.

Le dessin me fait grandement penser au style de Tarquin avec une touche de Disney. Encrage, soins dans les décors, dynamisme des personnages et couleurs me font vraiment penser à Lanfeust De Troy. C'est plutôt réussi même si pas très original.

L'histoire est dans le même genre, très efficace mais pas très novatrice. Elle se lit cependant avec un réel plaisir, fait passer le temps agréablement et attire régulièrement le sourire. Le personnage de Sinbad est ceci dit moins attachant que je l'aurais aimé. Il faut dire qu'on le rencontre d'emblée dans la force de l'âge et muni de sa verve et de nombreux objets magiques, ce qui empêche de s'habituer peu à peu à un personnage qu'on voit évoluer.
J'ai passé un bon moment de lecture et je lirais la suite avec plaisir.

Nom série  Couleur de peau : miel  posté le 12/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cette autobiographie s'entame avec la curiosité de quelqu'un qui veut savoir comment un enfant adopté depuis l'étranger vit les premiers évènements de sa vie, l'abandon, l'orphelinat, l'adoption, sa nouvelle famille, son nouveau pays, etc. Puis cet aspect documentaire laisse rapidement la place à la découverte d'une vraie biographie, le récit de la vie d'un jeune que ses traumatismes structurent, qui présente ses faiblesses, ses défauts, les moments heureux ou malheureux de sa vie. Et là où le lecteur croit par moment découvrir la vie banale de n'importe quel jeune un peu rebelle, il réalise que tout cela forme un ensemble et à quel point le fait d'avoir été adopté, d'être d'origine étrangère, de se sentir différent a conçu peu à peu l'état d'esprit du jeune Jung et la façon dont il diffère des autres de son âge.

C'est à la fois instructif et souvent touchant. Au départ, on ne comprend pas toujours pourquoi cet enfant puis cet adolescent peut avoir des réactions aussi rebelles, aussi réfractaires envers son pays natal, envers ses parents adoptifs, et finalement surtout envers lui-même. Et tout finit par s'expliquer, se comprendre doucement. L'aspect est parfois un petit peu moralisateur et quelques portes ouvertes sont enfoncées mais le récit est juste et même les évidences sont indispensables pour la bonne structure de ce récit intelligent et qui forme un témoignage intéressant et sincère.

Nom série  Heroes  posté le 12/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'ai plutôt bien aimé la série TV Heroes dont je n'ai vu que la première saison. J'étais donc assez curieux de savoir quel pouvait être le scénario d'un comics issu de cette série. Après lecture, il s'avère qu'il s'agit à peu près du récit des quelques évènements qui ont précédé la série, s'attardant sur les actions de personnages annexes histoire de donner, en principe, plus de profondeur à l'ensemble.
Dans les faits, c'est franchement médiocre.

Le dessin des premiers chapitres est tout simplement mauvais, à peine mieux que le niveau amateur. Le dessinateur change par la suite ou en fonction des épisodes mais le résultat reste de qualité très moyenne.

Les premiers chapitres sont une redite du début de la série, présentant les personnages que l'on connaît en quelques pages avant de les oublier tous ou presque par la suite. Mais mieux vaut connaître la série pour comprendre ces passages car ils sont plutôt mal racontés et pas clairs pour qui ne sait pas déjà quels sont les pouvoirs des personnages concernés. Dans tous les cas, cette cinquantaine de pages n'apporte rien à celui qui a vu la série tv.
On s'attache ensuite à quelques personnages comme le père de la pompom girl, l'homme capable de se transformer en bombe atomique, ou encore et surtout la femme-soldat israélienne capable d'"entendre" toutes les communications électroniques, femme qui apparaît à peine dans la série TV. Le scénario nous raconte une intrigue de complot, de combats, de courses-poursuites sans saveur et pas très bien racontée. Une fois de plus, cela n'apporte presque rien à la série TV et c'est de médiocre qualité pris indépendamment de cette dernière.

Bref, il s'agit là d'une série purement commerciale sans intérêt et de mauvaise qualité.

Nom série  Premières chaleurs  posté le 12/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Des histoires de petits bobos parisiens, la trentaine célibataires, vivant de petits boulots, d'assedics et de travail d'aaartistes, alternant les histoires d'amours sans lendemain ou les amourettes pleines de questionnements et de tromperies, plus citadins qu'eux tu meurs, franchement ça avait tout pour me gaver. Et il n'y a pas à dire, je ne m'identifie à aucun de ces personnages.

Mais comme dans la majorité de ces récits de la vie des autres, le voyeurisme et la curiosité font leur oeuvre et on finit par suivre tous leurs petits tracas quotidiens.
Ce n'est pas toujours passionnant, rarement original, mais on s'y accroche comme à une série télé dont on veut savoir la suite. Une sorte de Friends avec l'humour en moins mais le décor parisien en plus.

Tant et si bien que j'ai avalé les 5 premiers tomes comme si de rien n'était. Par contre, de là à les acheter ou à en conseiller l'achat, il y a un pas que je ne franchirais pas. Et je conseillerai nettement davantage la BD De mal en pis pour un thème similaire et un résultat bien plus convaincant et attachant.

Nom série  Sumato  posté le 12/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est la troisième BD de Dillies que je lis et celle-ci me rappelle un peu trop Betty Blues pour que je tombe sous le charme de la surprise. Un petit jazzman sympa, une histoire d'amour difficile, un road-movie qui tourne rapidement mal, mélancolie et musique. L'ambiance qu'affectionne Dillies est indubitablement là.

J'ai apprécié la simplicité et la rondeur du trait ainsi que quelques expériences graphiques et narratives assez réussies. C'est joli et plaisant.

L'histoire ne m'a ni captivé ni tellement touché mais je l'ai lue sans déplaisir. C'est sympa, avec un certain charme. Mais comme dit plus haut, je lui ai préféré Betty Blues qui avait l'attrait de la nouveauté à mes yeux.

Nom série  Route des falaises  posté le 12/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
D'ordinaire, j'aime les décors poétiques et oniriques à base de landes battues par le vent et de falaises au dessus de la mer. Mais ces histoires courtes ne m'ont pas plu. Même si leur côté absurde ne me gêne pas, elles sont trop courtes mais surtout trop lugubres à mon goût. Elles fleurent un peu le début des années 80 par leur style désuet. Le dessin réalise ne m'a pas séduit et fait preuve de quelques défauts. Et la poésie de l'ensemble ne m'a pas touché car trop souvent orientée vers la tragédie et la mort.

Je ne trouve pas le résultat terrible.

Nom série  Mudwog  posté le 12/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Mudwog, c'est un drôle de mélange de fantasy, de trash et de non-sense.

Le dessin est tout à fait intéressant. Techniquement maîtrisé et soigné, il ne manque pas de caractère même s'il n'est pas toujours très clair. C'est en tout cas du beau boulot de pro.

Les histoires contenues dans cet album, maintenant, sont assez... inattendues. Bavardes à la manière de poèmes grivois, elles nous mènent à la rencontre de personnages quelque part entre les gnomes, les ogres, les géants et les trolls, dans une ambiance un peu déjantée et paillarde. Difficile de résumer leurs contenus après cela.

Dans les faits, je n'ai guère été charmé. Les histoires sont confuses et pas très séduisantes à mon goût. Il y a un petit côté soixante-huitard qui ne me plait pas vraiment. J'ai pas accroché.

Nom série  L'Homme des marais  posté le 12/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
En matière de décors marécageux du sud des USA, Toppi m'avait déjà conquis avec la splendeur de son album Blues. Cet album-ci est plus ancien et surtout il a été réalisé en couleurs et non pas en noir et blanc pour lequel l'auteur excelle. Le résultat est donc moins beau, un peu plus figé et moins fluide à la lecture. Mais il n'en est pas moins de très bon niveau technique.

L'histoire nous plonge dans la guerre entre l'armée des Etats-Unis et les indiens Séminole dans les marais de Floride aux alentours de 1860. Un sergent se retrouve fugitif car il est en réalité un noir à la peau blanche (nous n'aurons pas d'explication sur ce point, il ne semble pourtant pas albinos) échappé il y a longtemps d'une plantation. C'est ce qui va l'amener à se retrouver aux côtés des Seminole dans leur lutte acharnée contre les hommes blancs.

Le décor historique est plutôt bien planté et permet de découvrir l'un de ces nombreux combats désespérés des indigènes d'Amérique face à l'envahisseur blanc. L'intrigue de l'album est cependant plutôt vite résumée et la lecture ne prend guère de temps, ne marquant pas tellement le lecteur par son originalité et sa profondeur. C'est un bon récit, sans plus.

Mais c'est du Toppi, donc c'est beau à regarder.

Nom série  Fables de Bosnie  posté le 12/07/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
A ce jour, je n'ai toujours quasiment rien compris au contexte et aux raisons de la guerre de Bosnie. Et cet album ne m'a pas éclairé davantage sur le sujet. C'est bien là son moindre défaut.

Car pour le reste, elle a su me plonger pour de bon dans l'absurdité et l'horreur de cette guerre quasiment civile.
Après un premier chapitre pas trop convaincant sur l'inutilité et le ridicule des négociations de paix à l'époque, cette BD m'a fait découvrir de l'intérieur ce conflit entre plusieurs peuples, entre voisins, entre personnes de la même famille parfois, entre gens qui d'ordinaire auraient très bien pu s'entendre. L'aspect horrible de certaines scènes n'en ressort que plus fort, ainsi que le côté touchants et tristes d'autres passages. Et le rôle passif et détestablement inutile des forces de l'ONU n'en apparaît que plus flagrant.

D'autant plus que le dessin n'est pas mauvais du tout. C'est un noir et blanc clair et fluide. Le trait oscille entre réalisme des décors et personnages un peu ronds, presque proches du style d'Uderzo par moment.

Ca se lit bien, c'est instructif et c'est souvent fort. Je regrette juste, comme dit plus haut, le fait que rien ne m'est expliqué de ce conflit, de qui sont les forces en présence, et des raisons de cette horreur.

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 230 240 247 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque