Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 1147 avis et 413 séries (Note moyenne: 3.04)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Le Pape Terrible  posté le 02/11/2009 (dernière MAJ le 15/08/2017) Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Vous pensiez que pour élire un nouveau pape, les cardinaux se réunissaient bien sagement dans leur conclave, qu’ils échangeaient amabilités et points de vue pour désigner le plus humble parmi eux, et le nommer à la tête de l’église catholique ? Détrompez vous, cela ne se passait pas comme ça au 16e siècle. Cette course au trône papal est propice à tous les coups tordus imaginables : corruption, mensonges, chantage, trahisons, meurtres… un vrai polar qui n’a rien à envier aux meilleures histoires de mafieux.

C’est dans ce cadre original que Jodorowsky a placé son récit. On ne s’ennuie pas une seconde, j’ai aimé ce rythme, cette histoire qui avance vite, le décor de Rome, les personnages principaux tous plus antipathiques les uns que les autres. Autant d’éléments qui permettent de rentrer pleinement dans l’intrigue.

Le dessin est également très réussi mais ce n’est pas une surprise si l’on sait que derrière le pseudonyme de Théo se cache le dessinateur de la série Le Trône d'argile. L’encrage et les couleurs sont radicalement différents, mais le style est toujours aussi plaisant.


Après un tome 1 que j'avais bien apprécié, je dois dire que la suite de la série est loin de m'avoir convaincu. Je baisse ma note à 2 étoiles. En fin de compte j'ai trouvé l'ensemble bien linéaire une fois que Jules II est arrivé au pouvoir. Pendant 2 tomes, il passe son temps à éliminer ses ennemis. La seule question est comment va-t-il faire : poison, assassinat, manipuler et retourner ses adversaires les uns contre les autres, envoyer un sbire coucher avec ?
Bref c'est totalement dénué de suspense et de moins en moins intéressant. Sans parler de la multitude de scènes à caractère sexuel nous montrant les ébats du pape avec tous les hommes qu'il croise... A croire qu'il n'y avait pas un seul hétéro à cette époque. C'était fun dans le premier tome, mais trop c'est trop.

Le pape terrible, c'est pas terrible en fin de compte.

Nom série  Puzzle (Thilliez)  posté le 05/08/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Puzzle est un thriller qui joue la carte de la paranoïa. On suit les aventures du héros qui se retrouve entrainé dans un jeu malsain pour pas dire morbide. La tension est bien rendue. En effet le choix de la colorisation, en bichromie, est fort à propos pour nous faire sentir la tension et le malaise ambiant.

On sent tout de suite que le protagoniste principal n'est pas tout a fait net dans sa tête. J'ai parfois du mal à rentrer dans les histoires à base de folie. Mais pas là. L'intrigue est bien menée, ce jeu est prenant et on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire. On a envie de savoir ce qui se trame. Il y a régulièrement des allusions au passé du héros, on a envie de comprendre. Autre aspect bien rendu, c'est la tension entre les personnages. Tout le monde est louche, on peut suspecter à peut près tout le monde. C'est bien fichu et ça participe bien au suspens de ce récit.

Malgré son épaisseur ce pavé s'avale d'une traite. Petit bémol, c'est la fin qui est exactement celle que j'avais imaginé depuis un bon moment. C'est très (trop) prévisible car il y a pas mal de détails tout au long du récit. J'aurais adoré être surpris, dommage. Malgré tout, cette non surprise finale n'est qu'une déception toute relative, car elle se tient tout à fait, et ça n'a pas gaché mon ressenti global.

Nom série  Les As de la Jungle  posté le 20/07/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voilà une série jeunesse amusante et sympathique. On suit les pérégrinations des as de la jungle, un groupe d’animaux qui met ses talents de justiciers au service d’une tribu de Dodos retenue en otage sur une île. Le ton est léger et jovial, ce n'est pas un humour lourdingue. Je dirais même que les running gags fonctionnent très bien. Ces aventures sont ponctuées de jeux de mots assez sympas et de situations décalées et amusantes.

Bien que la série s’adresse avant tout à un jeune public, j’y ai trouvé mon compte. Si le scénario n’est pas révolutionnaire, je me suis laissé entraîner par la fraîcheur du récit et par l’humour qui m’a arraché plusieurs sourires. J’ai particulièrement apprécié le dessin de Dav qui me rappelle son travail sur Les Garnimos. Une autre série d’humour animalier orientée jeunesse qui me fait énormément marrer. Et les as de la jungle est un peu dans le même esprit. En tout cas le style de dessin me plait beaucoup. Il est vraiment adapté pour ce récit et il contribue haut la main à donner un coté rigolo à cet album.

3,5/5

Nom série  Jack Cool  posté le 20/06/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Premier bon point, visuellement j'ai trouvé cette série assez réussie. Le découpage pas toujours rectiligne, mais toujours bien lisible, ainsi que les couleurs nous plongent bien dans l'ambiance sixties. Le dessin est lui aussi efficace et que ce soit le détective, ou Jésus-Gris, ils ont des bonnes têtes.

Coté scénario c'est également assez bien construit. Le détective privé sollicité au début de l'histoire est mis de coté ensuite pour se concentrer sur les aventures psychédéliques du personnage central et sa vie au sein d'une communauté de hippie. Le détective fera son retour un peu plus tard pour une seconde enquête qui va évidemment recouper la première. C'est bien amené et intéressant à suivre.

A coté de ça il y a un suspens sympa sur le secret que cache notre nouveau hippie sous son gant noir. Même si la réponse n'a rien de sensationnel, ça tient en haleine une partie de l'histoire. Autre bonne idée, d'avoir ancré ce récit au coeur d'éléments réels et la présence d'un vrai gourou du LSD.

Ce mix prend bien et donne une histoire tout à fait sympathique.

Nom série  Sonora  posté le 20/06/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Dans cette histoire de vengeance qui mêle western et chercheurs d'or, on suit les pérégrinations de Max le héros au passé tumultueux. L'ambiance n'est pas désagréable, l'univers est assez sympa. Par contre ce premier tome n'apporte malheureusement rien au genre, il n'y a pas la petite originalité qui fait mouche, il n'y a pas le petit suspens qui fait qu'on est impatient de lire la suite. Il n'y a pas le soupçon d'aventures qui donne envie de tourner les pages plus vite.

Notre héros, cherche à se venger, on découvrira progressivement de qui et pourquoi. On va le suivre accomplir tout ça, mais de manière trop linéaire, sans surprise.

Pourtant ça se laisse lire sans problème. Mais quelques jours après avoir terminé la lecture de cet album, les souvenirs du scénario s'estompent déjà.

Un petit 2,5 / 5.

Nom série  Marshall Bass  posté le 11/06/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un western signé par le duo d'auteurs de Nous, les morts. Ils confient le rôle principal de leur série à un black qui se retrouve adjoint du marshall. Inutile de dire qu'à cette époque confier de telles responsabilités à un homme de couleur est juste impensable. Ça surprend autant le lecteur que les autres protagonistes.

Le scénario est plutôt efficace. Notre homme va devoir infiltrer un gang de hors la loi, composé de noirs. Il va réussir à se faire accepter... jusqu'à ce que les choses se compliquent. Ça marche bien et l'intrigue est plutôt prenante. La série comportera un second tome, mais cette première enquête du Marshall Bass est terminée à la fin du premier tome.

Coté dessin, on retrouve un trait très similaire à ce que Kordey fait d'habitude. C'est assez éloigné de ce qu'on trouve habituellement dans les westerns. Ce ne serait pas gênant avec une autre colorisation. À mon sens la palette de couleurs n'est pas assez variée et les tonalités sont trop sombres. Le coté informatisé est un peu trop présent.
L'expérience de lecture n'est pas favorisée, certaines scènes sont même un peu confuses comme les batailles où on ne distingue pas bien qui est qui et qui tire sur qui.

Nom série  Capitaine Fripouille  posté le 11/06/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Dernier opus en date de la nouvelle collection "Les enfants gâtés", cette BD est signée du duo Olivier Ka et Alfred qui nous offrent une histoire dans un tout autre registre que Pourquoi j'ai tué Pierre. Bien plus léger, Capitaine Fripouille est un récit de cape et d'épée amusant.

La ville où se situe l'action est aux mains de Jabot qui possède toutes les enseignes, tous les commerces, toutes les maisons de la ville. Toutes ? Non, une boutique résiste : la librairie. Et pour faire face aux offensives de Jabot, le père de la libraire, un aventurier qui n'a peur de rien, va faire front. Le récit est haut en couleur, amusant, rocambolesque et rafraîchissant. On va de surprises en surprises avec cette histoire et la fin décalée est plutôt marrante.

Le très grand format fait la part belle au dessin d'Alfred. Le trait est vraiment très très plaisant. Il n'est pas chargé de fioritures inutiles, il colle parfaitement à la tonalité de l'intrigue et les mises en scènes sont efficaces. Quand notre héros saute de toits en toits, il y a de quoi sourire juste grâce au visuel.

Le seul bémol vient de la longueur du récit : 24 pages. Tout est bon, il n'y a rien à jeter mais on aurait aimé une pagination plus élevée.

Nom série  Jack le téméraire  posté le 11/06/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ben Hatke, auteur de Zita la fille de l'espace, signe ici une autre série jeunesse. Il nous raconte les aventures de Jack un jeune ado qui s'occupe le plus souvent de sa soeur, car sa mère qui les élève seule enchaîne plusieurs boulot. Un jour il achète des graines dans une brocante. Une fois celles-ci en terre, son jardin va devenir un lieu magique où poussent des plantes aux pouvoirs extraordinaires et peuplé de monstres qu'il ne fait pas bon croiser. Aidé de sa petite soeur et d'une voisine de son âge ils vont tenter de remettre de l'ordre dans tout ça.

C'est plutôt pas mal, rythmé et original. Il y a une certaine dose d'aventures et quelques bonnes idées dans le scénario. Avec des yeux d'adultes bien sûr, il y a quelques rebondissements qu'on a du mal à croire : lorsque les enfants doivent prendre une décision, la raison indique clairement un choix mais ils vont évidement foncer dans la direction opposée qui va leur attirer des ennuis supplémentaires. Mais avec des pré ados ça doit marcher du tonnerre, bien aidé par un phénomène d'identification avec les personnages, ceux-ci vont sentir un souffle épique dans la lutte entre Jack et ses amis et les monstroplantes.

Pas mal, recommandé pour les 10 - 14 ans.

Nom série  Le Guide Mondial des Records  posté le 28/05/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Pas mal de bonnes idées dans cet album. A commencer évidemment par le personnage principal et son métier : huissier au guide mondial des records. C'est lui qui reçoit des dizaines de sollicitations de personnes en quête de reconnaissance et de leur minute de gloire, c'est lui qui sillonne la France pour aller peser le plus gros chou ou chronométrer mamie qui fait un 100 mètres brasse coulée.

Franchement c'est fun, et un bon nombre de ces prétendus records sont bien amusants. On ne sait pas si ce sont des records qu'on trouve effectivement dans le guiness book, ou si l'auteur les a inventés pour son scénario, mais on s'en fout, ils sont tous plus crétins les uns que les autres et c'est ça qui est bon.

Pour pimenter le récit, autre bonne idée, un sérial killer se lance dans le record mondial du nombre d'assassinats. C'est décalé, bien dans l'esprit de ce livre et ça vient rythmer l'intrigue. Par contre je trouve que l'enquête est un peu trop légère, pas de fausse piste, pas de suspense et une résolution assez linéaire. C'est le seul bémol pour moi car sinon le reste est parfait. Vraiment j'aime toutes ces tentatives de record absurdes.

Après ma première lecture je dirais 3,5/5.

Nom série  Quand le cirque est venu  posté le 28/05/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
L'excellent Wilfrid Lupano signe un conte à destination du jeune public sur le thème de la liberté, la censure et l'autorité. Ses ingrédients pour cela sont : d'un coté un général ultra autoritaire, dictateur sur les bords, qui règne manu militari sur une petite ville et de l'autre un cirque joyeux et coloré. Lorsque le second s'installe sous les fenêtres du premier et vient proposer tout un tas de numéros de saltimbanques, les nerfs de notre petit général seront mis à rude épreuve.

Evidemment le général est le vilain méchant qui empêche les autres de s'amuser et chacun des numéros sera un prétexte à illustrer l'intolérance. C'est métaphorique et en fin de compte assez léger, puisque très orienté jeunesse. Le dessin est tout à fait raccord avec le propos. Le tout est bien mis en valeur par un très bel objet, le livre étant plus grand que les BD classiques.

Au final je ne sais pas si les enfants retiendront autre chose que "le général il est pas gentil". Et 15 euros pour 24 pages soit même pas 10 minutes de lecture pour un album sympathique mais pas mémorable, c'est un peu cher à mon goût.

Nom série  Les Petites Victoires  posté le 10/05/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les petites victoires c'est l'histoire d'un papa qui raconte l'éducation de son enfant autiste. De la naissance de cet enfant jusqu'à ces 7-8 ans on découvrira comment sa particularité a été diagnostiquée, comment elle est venue troubler la vie des parents et comment ils ont du s'adapter pour élever cet enfant différent. On découvrira surtout comment le père a consacré tout son temps et toute son énergie à son enfant et comment face à chaque situation il a essayé de trouver la meilleure réponse possible.

Il a été d'une patience admirable face à chacune des crises d'angoisse de son fils. Il a été d'une créativité incroyable pour inventer des jeux et arriver à capter l'attention de son fils. Il a été ingénieux pour le sortir de son monde et l'amener progressivement à affronter la réalité qui l'entoure. C'est tout ça les petites victoires racontées dans cet album.

Chaque autisme est différent et c'est une maladie mal connue scientifiquement. Mais ce super papa refuse la fatalité, refuse que son enfant ne puisse pas s'intégrer ou se développer comme un enfant normal. Et là où les spécialistes lui indiquent un comportement précis pour répondre à une problématique, il a lui préféré écouter son ressenti et son instinct. Il a préféré agir de telle ou telle manière car elle lui semblait plus adaptée aux particularités de son enfant. Et ses résultats parlent pour lui. Les progrès faits par son enfant sont significatifs et les choix du père lui donnent totalement raison. Il nous le montre tout au long de l'album. Cette BD véhicule avant tout un message vraiment positif.

Cette histoire est forcément touchante vu le sujet pas évident. Il s'agit d'une vraie épreuve, à laquelle le couple n'a pas résisté d'ailleurs. Et voir ce père dépenser autant d'énergie pour son fils, c'est juste beau. Voir la complicité s'installer entre eux, les voir partir dans un fou rire complice, c'est touchant. Le choix narratif de se concentrer sur les victoires et de ne pas trop développer les défaites, car on imagine qu'il y en a eu et qu'elles sont nombreuses et pénibles, donne pour moi une vision sans doute trop positive. Cela donne un album "gentiment" touchant, qui donne le sourire malgré un sujet délicat.

Pour conclure, cet album me rappelle une autre BD qui traite également du sujet de l'enfant différent de celui imaginé : Ce n'est pas toi que j'attendais, qui parle de la trisomie. Cet album m'a plus marqué, je l'avais refermé presque bouleversé avec un noeud dans l'estomac. Ce qui n'est pas pas le cas des petites victoires, qui aborde le sujet différemment, qui se veut plus optimiste et que j'ai refermé avec le sourire.

Nom série  Le Travailleur de la nuit  posté le 10/05/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cet album retrace la vie d'Alexandre Jacob, un homme qui se situe quelque part entre Robin des bois et Arsène Lupin. Ce cambrioleur a sévi au début des années 1900 et avait une philosophie bien à lui : il ne volait que les hommes d'église, les patrons, les xxxxxxx et il ne profitait pas tellement de son butin, qu'il n'hésitait pas à redistribuer.

L'histoire commence quand notre bonhomme à 11 ans et se referme à sa mort 60 ans plus tard. Ce qui est amusant c'est que ce livre se lit comme une bonne fiction avec une narration rythmée, de l'action et des rebondissements alors qu'en fait il retrace la vie de quelqu'un qui a réellement existé.

Ce qu'il reste aujourd'hui de lui, ce sont ces états de faits comme voleur et comme anarchiste. Mais à la lecture, on se prend d'affection pour le gamin qui s'engage comme mousse sur un bateau, on est peiné par les déboires de ce jeune adolescent et on ressent presque de la compassion quand il se lance dans le combat anarchiste un peu malgré lui, pour rendre des services. Car il a bon fond le bougre. Il aime sa mère, sa femme, il est plein d'humour. Le reste de sa vie sera marqué par des cambriolages ingénieux suivi de très nombreuses années de bagne.

Le travailleur de nuit relate donc l'existence de ce personnage atypique. L'album n'est pas un documentaire, il se lit comme une fiction. Au final le récit est plutôt pas mal et la lecture assez agréable.

Nom série  Streamliner  posté le 02/05/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Quand le Western rencontre Michel Vaillant et Joe Bar Team, ça donne Streamliner. Un récit original et bien mené qui nous plonge dans une histoire de course automobile sauvage en plein milieu d'un désert.

Le premier tome de ce diptyque regorge d'éléments qui devraient lui permettre de séduire un public plus large que les simples amateurs de courses automobiles. Tout d'abord l'ambiance est une vraie réussite. L'histoire se passe en 1973, mais les lieux et l'ambiance donnent l'impression qu'on est 100 ans plus tôt. Les voitures ont des look rétros mais des moteurs si puissants que les voitures actuelles leur envieraient volontiers. Bref les repères sont brouillés et cela créé une ambiguïté spacio-temporelle tout à fait agréable.
Le coté cow-boys des temps modernes est bien mis en scène. Les personnages ont des bonnes gueules, des bons looks et des caractères bien trempés qui font des étincelles. Il y a d'amusants clins d'oeil à des références du western, Calamity Jane et Billy The Kid par exemple.

Tout cela nous offre un background solide et très plaisant. On rentre plus que bien dans ce récit, dont la construction est efficace. L'intrigue prend tout son temps pour se mettre en place et se développer petit à petit. Découverte des lieux, de l'histoire des personnages, des règles de cette course spéciale. Le tout est saupoudré de quelques petits rebondissements bienvenus. Au bout de 150 pages on est à peine sur la ligne de départ mais cette longue préparation est tout sauf ennuyante.

Le visuel est en parfaite harmonie avec le scénario. Le dessin est très chouette, les personnages bien que nombreux sont tous réussis. Déjà on ne les confond pas malgré leur nombre, et petite réussite supplémentaire, dès le premier coup d'oeil on peut cerner leur caractère rien qu'à leur dégaine. Les décors et les différents véhicules ne sont pas en reste, le dessinateur s'est fait plaisir ça se sent. La palette de couleurs chaudes qui dominent dans la majeure partie des planches de l'album nous transporte dans ce désert et renforce l'immersion dans le récit.

Vivement la suite.

Nom série  Vénosa  posté le 02/05/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Venosa c'est un récit d'aventures décalées qui mêle héroic fantasy, humour noir, langage fleuri, violence et drogues. Et oui, tout ça en un album, messieurs dames ! Cet étonnant cocktail fonctionne plutôt bien. On se laisse agréablement entraîner dans les aventures d'Epine, voleur de son état, qui se retrouve au centre d'une histoire qui le dépasse complètement.

On retrouve le style habituel d'Olivier Milhiet (Spoogue, Caravane, Aniss), bien connu ici sur BDThèque. Coté dessin, c'est toujours aussi sympa, on retrouve par ci par là une expression sur un visage, ou un détail décalé qui donne le sourire. L'ambiance de cette ville est aussi bien rendue et plutôt agréable je trouve. Coté scénario. il se passe pas mal de trucs dans ce premier tome, il faut arriver à suivre qui est qui et qui fait quoi (et pourquoi). Les péripéties s'enchaînent assez vite, toujours dans le même esprit décalé qui cherche à proposer une histoire originale et amusante. Un premier tome sympathique.

Nom série  Le monde à Malec  posté le 28/04/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Cet album à toutes les caractéristiques des BD-blog, celles qui mettent en scènes des strips d'abord publiés sur le web et ensuite rassemblé en un album papier. Et même si les gags traités ici ne sont pas forcément parus initialement dans une version numérique, ça y ressemble, tant par le style que par les sujets abordés.

Il est donc question de Malec, un dessinateur / Story boarder / animateur marié à une coréenne et vivant au japon. Il y a donc pas mal de clins d’œil culturel à ses 2 pays, et aux différences avec la France. Le reste tourne beaucoup autour de la culture geek.

Voilà pour le cadre. Pour le résultat, j'ai eu du mal à accrocher sur la longueur. 150 pages qui parleront peut être a sa famille ou aux personnes qui se sentent très proche des sujets traités. Moi ça m'a fait rire parfois, car certains gags sont marrants, ou m'ont fait dire "ah ouais c'est bien vu ça". Mais ce n'est pas le cas sur la durée de tout l'album. Ca devient répétitif, ça manque de surprise. En fait les sujets varient, l'auteur arrive à se renouveler, mais cela ne surprend pas assez. On s'attend à tomber sur ce type de gags et ce type de sujets.

C'est dans l'ensemble pas trop mal mais comme je ne suis pas tellement sensible à une bonne partie des strips, j'ai été de moins en moins captivé par ce que je lisais. Je ne suis pas le public visé sans doute.
2,5/5

Nom série  L'Ile aux femmes  posté le 20/04/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai lu cet album il y a une dizaine de jours. Et bien que cette lecture ne fut pas désagréable, je dois bien admettre qu'il ne m'en reste pas grand chose aujourd'hui. Bien sûr je me rappelle du sujet et de l'histoire dans sa globalité, mais je serais bien incapable de citer un dialogue rigolo ou décrire une situation qui m'a amusé. C'est que je craignais en refermant l'album, et le temps qui passe ne fait que confirmé ce sentiment.

La première impression était pas mal, sans plus. Le pitch est sympa, la mise en place laisse espérer qu'on va bien se marrer, et puis finalement ça ne décolle pas trop. On ne s'ennuie pas, mais on ne se marre pas non plus. On est gentiment surpris par les situations mais pas de quoi s'extasier non plus.
Au final l'idée était assez sympathique, la lecture était globalement sympathique, mais le souvenir laissé par cette BD sera assez anecdotique.

Nom série  Un bruit étrange et beau  posté le 05/04/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'aime assez l'idée originale du scénario : mettre en scène un moine chartreux qui a fait vœu de silence depuis 25 ans. D'autant plus que je sais que Zep a réellement rencontré un religieux pour se documenter. A la suite d'un événement inattendu le héros va devoir retourner à la vie réelle et se confronter, l'histoire de quelques jours, à notre monde dont il est complètement coupé depuis si longtemps.

L'entrée en matière est agréable, le récit peu bavard, un peu comme son héros en fait. C'est introductif et contemplatif à la fois, sans être un documentaire sur la vie des chartreux isolés dans un monastère. Cet équilibre est bien dosé et fait qu'on rentre bien dans l'histoire.
La petite escapade parisienne vient pimenter ce calme et constitue le twist du récit. Cela amène son lot de surprises et de questionnement pour le héros. Les péripéties sont plus ou moins efficaces, plus ou moins bien trouvées, et plus ou moins crédibles. C'est sympa, mais j'ai pas trouvé ça fou fou non plus.

Le dessin est sobre et efficace. Au final un album que je suis content d'avoir lu, Zep sait assurément faire autre chose que du Titeuf. Bien que la lecture fut agréable, cette BD ne me laissera pas un souvenir impérissable.

Nom série  Survivants - Anomalies quantiques  posté le 10/01/2011 (dernière MAJ le 22/03/2017) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Après 5 tomes

Pourquoi changer une recette qui fonctionne ? Cette série reprend tous les ingrédients qui font le succès des séries de Léo. Et ça continue de marcher ! Nous visitons une nouvelle planète à la faune étrange et au bestiaires fascinant et souvent hostile. Le petit groupe d'humains fraichement débarqués sur cette planète va l'apprendre à ses dépends.

Le premier tome reste très introductif mais les premiers mystères sont déjà là pour nous mettre l'eau à la bouche. Et puis les relations entre les personnages sont soignées. En effet tous les membres de ce petit groupe n'ont pas la même vision de la marche à suivre pour survivre. Les premières tensions et les rivalités font déjà leur apparition et pimentent de façon intéressante ce premier tome.

Coté dessin, c'est du Léo pas de surprise. En conclusion un tome qui se lit d'une traite et pose des bases intéressantes qui appellent à plus de mystères pour la suite. Les fans des mondes d'Aldébaran devraient apprécier.

Et au final, du Léo pur jus. Y'a pas à dire, les relations amoureuses entre les personnages sont dignes d'un mauvais épisode d'AB production, les visages des personnages sont toujours autant figés, leurs sourires piquent les yeux... Mais voilà Léo a toujours autant de talent pour imaginer des histoires à suspense et des mondes qui regorgent de mystères. Du coup on se prend quand même au jeu !

Le bestiaire animalier est peut être un peu moins fouillé et moins présent que dans les autres séries des mondes d'Aldébaran, mais ici Léo apporte une nouvelle dimension temporelle aux surprises de cette planète. Et ça marche bien, ça apporte ce qu'il faut de piment à l'histoire. Et même si celle ci n'a pas hyper avancée en 3 tomes, on a une BD de divertissement bien efficace dont j'ai toujours autant envie de connaitre la suite.

Je dirais que c'est quand même moins passionnant qu'Aldébaran , mais mieux qu'Antarès. Un bon moment de lecture, avec un final qui permet de faire le lien avec Aldebaran / Betelgeuse / Antares, et qui annonce probablement un nouveau cycle. Je serais curieux de lire les aventures communes de Manon et Kim.

Nom série  Verte  posté le 22/03/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Verte est une fille de sorcière. Sa mère s'impatiente car ses pouvoirs tardent à apparaitre. Verte, elle, n'en veut pas et aspire uniquement à une vie normale. C'est à dire jouer avec ses camarades dans l'immédiat, se marier et avoir des enfants dans le futur.

On a ici une BD jeunesse, qui cible à mon avis une tranche d'âge 7-10 ans avec les aventures de notre sorcière en herbe. C'est vraiment très gentillet et je ne pense pas que les ados s'identifieront aux protagonistes ou se retrouveront dans cette BD.
Au travers des petites tracasseries de notre héroïne qui a du mal à s'accepter telle une sorcière, il y a évidement un message sur la construction de l'identité et l'acceptation des origines des uns et des autres.

C'est abordé de manière légère totalement adaptée au public ciblé, mais celui-ci me parait un peu jeune pour percevoir le double sens de lecture et ne devrait pas être sensible au message de fond. Peut être qu'ils apprécieront plus le coté magique et les imprévus de la vie d'une jeune sorcière, même si ça n'est pas très poussé en terme d'aventures justement.
Avec des yeux d'adulte, c'est quand même très gentillet.

Nom série  Fleur de bambou  posté le 22/03/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Fleur de Bambou est un conte pour enfant qui raconte l'histoire d'un improbable trio composé d'un panda roux, d'une fouine et d'une petite fille. Ils sont en quête de l'aide du grand esprit de la forêt qui est le seul à pouvoir empêcher la forêt de dépérir et les bambous de mourrir.

Sur la route ils croiseront l'inattendu et l'aventure. Il faudra déjouer les intentions malsaines des singes. En fait Fleur de Bambou, ce pourrait être mon premier récit d'héroïc fantasy pour les enfants. Le dessin est mignon et a tous les atouts pour séduire le jeune lectorat.

L'histoire elle est totalement orienté jeunesse, elle se révélera bien anecdotique pour le lectorat adulte. Par contre les enfants s'attacheront peut être à cette équipée originale et ne seront pas offusquée de la légèreté de l'intrigue.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 58 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque