Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD

... a posté 432 avis et 24 séries (Note moyenne: 3.43)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  La Règle du jeu  posté le 08/12/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Globalement, tous les albums de Serpieri dans cette nouvelle collection Mosquito valent le coup. Et encore une fois, ne serait-ce que par le dessin qui m'époustoufle franchement à chaque fois. C'est tellement impressionnant !

Par contre, niveau scénario, on a sans doute ici la pépite des albums, le fameux "La règle du jeu", qui est une histoire très bien construite avec une chute magistrale. Je ne peux pas dire que je m'y attendais, et pourtant c'est dans la logique de l'auteur. Assez saisissant et l'effet marche toujours à la relecture.

La première histoire est moins notable, peut-être parce que le personnage parait plus artificiel, mais elle permet encore de découvrir un aspect de ce qu'on appela ensuite les guerres indiennes. Une histoire pas mal, mais pas inoubliable.

Nom série  John and Mary  posté le 08/12/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Serpieri est vraiment un maître pour le coup de crayon. Surtout quand il dépeint les amérindiens, les grandes plaines et les cowboys. Il arrive à transmettre tout son amour pour cette période, et tout ce qu'il s'est passé à ce moment là. Dont quasiment rien de glorieux d'ailleurs.

Les histoires présentées ici ont toutes un caractère commun : c'est très noir comme genre ! Ça parle de mort, de meurtres, de suicides, de violences (envers les femmes et les indiens), bref c'est joyeux tout plein, mais curieusement on sent toute l'amertume aussi. C'est le monde impitoyable et rude de l'ouest, mais pas à la sauce western. Plutôt à la sauce humanité, dans ses aspects sombres et violent.

Je ne sais pas exactement ce qui marche dans cette BD, mais c'est le genre que j'aime bien lire et sur lequel j'aime retomber de temps en temps. C'est divertissant et grave à la fois, mais en même temps on est plongé dans les dessins de Serpieri. Et rien que ce dessin mérite le coup d’œil, car il a vraiment quelque chose dans ce foisonnement précis. Du grand art.

Nom série  Le Grimoire du petit peuple  posté le 08/12/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Comme souvent lorsqu'on se retrouve face à une BD faite par un collectif, on a du bon et du moins bon. Pour autant, je dois reconnaitre qu'on est là dans la tranche supérieure du genre, avec quasiment que du bon !

Déjà, l'auteur qui fait les transitions (celles où le conteur lie les histoires) est vraiment très bon, et qu'il ajoute une note très sombre à l'ensemble. On est dans l'ambiance d'une personne mystérieuse qui nous raconte ses petites histoires.

Niveau histoire, ça varie du conte aux légendes, en passant par les présentations de créatures. On retrouve tout le bestiaire du petit peuple, et tout ce qui fait ses charmes : la cruauté, la magie, les monstres ... C'est bien loin de la fée disney !

Pour les dessinateurs, on a de tout mais globalement tous sont bons (et plusieurs fois je me suis surpris à reconnaitre des auteurs connus). Ça fait plaisir à lire, et je suis assez content de pouvoir en relire des petits bouts de temps en temps !

Nom série  Tajikarao, l'esprit de mon village  posté le 08/12/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Pas mal, pas mal du tout même ! Et très curieux manga, mélange d’ésotérisme, de pratiques coutumières, de religions locales et de légendes, de superstitions. Avec un brin de considération sur les campagnes japonaises et l'arrivée brutale dans le monde moderne. Ou l'arrivée du monde moderne, selon les points de vue.

Ce manga m'a semblé aller avec d'autres mangas comme Initiation ou Underwater - le village immergé qui parlent de ce Japon rural et de ce qui a été profondément changé dans le passage à cette époque que nous connaissons aujourd'hui. Curieusement, il me semble que la collection dont fait partie Tajikarao compte plusieurs mangas sur cette période charnière.

Venant d'un village, j'ai été particulièrement touché dans la façon dont est représentée la communauté de villageois, qui vit loin du monde et selon ses propres règles. Certes, c'est là une vision assez simpliste et embellie d'un village (l'entente entre voisins est rarement aussi idyllique), mais ça donne envie d'y vivre, et c'est là tout le point de vue de l'auteur. Il veut redonner le goût de ces villages qui ont aujourd'hui disparu, de toutes ces traditions balayées en moins de cinquante ans, de tout ce qui s'est perdu comme histoires et comme légendes. Chaque lieu avait sa propre mémoire, et tout est effacé comme un rien.

Bien sûr, le manga oppose nettement (et de façon bien trop manichéenne pour être vraie) la ville et la campagne, avec les gentils qui savent respecter les traditions et les méchants qui les piétinent allègrement, sûr qu'ils sont de leurs bons droits de citadins. C'est simpliste, mais c'est l'idée de l'auteur, et il ne fait que servir son propos.

Et justement, le propos est beau : c'est un message d'amour et d'au revoir à toute cette culture disparue, et un bel hommage à ce que fut l'humanité pendant des siècles. J'ai beaucoup aimé la façon dont cela se déroule, progressivement, pour finir sur un final grandiose qui m'a bien plu.
J'ajouterai que le dessin a quelque chose qui m'a plu. Ce n'est ni le plus beau ni le plus précis, mais il sait faire passer l'émotion des paysages, et la beauté des lieux. C'est un manga qui repose beaucoup dessus, et ça fait plaisir de se plonger dedans.

Un manga que j'aime bien, que j'affectionne surtout, mais surtout parce que le sujet me parle beaucoup. C'est une petite gourmandise pour moi. Mais je genre de gourmandise que j'espère que vous aimerez autant que moi.

Nom série  Le Nao de Brown  posté le 08/12/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ah, le Nao de Brown ... Toute une histoire : une sortie remarquée, des avis bien divergents, un auteur pas connu ...
Auteur que j'ai eu la chance de croiser en dédicace et qui m'a donné envie de lire sa BD, pour enfin me faire un avis. Et je comprends parfaitement la grande disparité des avis concernant cette série.

C'est une BD complexe à noter, elle est d'un genre qui passe ou qui casse. Dans mon cas, ça passe, et très bien même ! J'ai aimé cette complexité de l'âme d'une humaine tourmentée, qui vit des moments de vie intenses dans lesquels se mélangent ses délires, ses manies et sa vie. C'est complexe, riche et dense. On ne comprend pas tout à la première lecture (et à la troisième non plus d'ailleurs), mais c'est plaisant à lire. J'ai eu envie de découvrir la suite, de tenter de discerner ce qui fait le charme de cette fille peu commune et de ces personnages étranges qui gravitent autour d'elle.

La BD est servie par un dessin qui vaut le détour, transmettant quelque chose de ce malaise que connait Nao, dans les contours, les couleurs et le trait. C'est assez beau, et je suis plutôt fan de la façon dont l'auteur transcrit les têtes de ses personnages.

Ce qui fascine dans cette BD, c'est le mélange que l'auteur fait entre spiritualité, folie, manie, originalité et étrangeté. Le fait de parsemer l’œuvre de petits détails (comme le conte raconté au fur et à mesure) rajoute à ce charme et donne une atmosphère unique à cette BD bien surprenante.
Que l'on aime ou non, il faut reconnaitre toute l'originalité de cette BD et la complexité de l’œuvre. On peut être rebuté, certes, mais si c'est le genre qui vous intéresse et que vous acceptez de faire un effort jusqu'au bout, on a là quelque chose d'assez plaisant à lire. Une découverte que je ne regrette pas !

Nom série  Dans l'intimité de Marie  posté le 17/11/2017 (dernière MAJ le 03/12/2017) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !) Découvrez toutes les séries « coup de coeur du moment » de BDTheque! Coup de coeur
Je refais vite mon avis sur cette série, car plusieurs relectures m'ont fait changer d'avis, et surtout plusieurs analyses que j'ai trouvé m'ont permis de comprendre à quelle point cette lecture peut être profonde.
Et surtout, je suis étonné du peu d'avis concernant cette série, surtout d'avis portant sur l'ensemble de la série. Car si il y a bien quelque chose de remarquable dans cette série, c'est qu'elle n'est vraiment considérable que dans son ensemble. Et c'est dommage que si peu d'avis en parlent.

Si je donne une telle note à cette série, c'est que je considère qu'elle réussit un tour de force avec tout ce qu'elle a à disposition. L'auteur a réussi à faire une fin qui donne à elle seule la saveur à la série, en donnant envie de relire l'ensemble des neufs tomes pour redécouvrir l'histoire sous son nouveau jour. Et c'est brillamment réussi, car nous découvrons tout les indices semés par l'auteur au fur et à mesure de la lecture. C'est mené d'une main de maitre tout au long des différents tomes.

Le tout enrobé une histoire intelligente, qui part d'une idée semblant déjà vue mais qui part dans une direction résolument adulte et psychologique, loin de toute considération humoristique (l'humour étant presque absent du manga). Cette histoire développe d'ailleurs une ambiance assez noire, limite glauque par moment. Les thèmes développés vont de l'adolescence et de la sexualité aux différences entre hommes et femmes, avec des problématiques autour du point de vue (social, moral, ...) qui est mis en relation avec le dessin.
Un dessin qui d'ailleurs s'étoffe au fur et à mesure, donnant de magnifiques cases très chargées en émotion, voir même des peintures dans le volet final, qui concluent d'une superbe façon cet opus. L'évolution du dessin passe notamment par les cadrages, soignés et travaillés, qui jouent sur le regard et le point de vue, dans une mise en scène immersive. D'ailleurs il transparait parfois quelque chose de presque beau, ou touchant à la beauté. C'est difficile à expliquer, mais il dégage une impression de beauté par le malaise. Dans l'histoire, c'est justifié mais ça crée un décalage assez étrange. On joue en permanence sur deux tableaux, l'étrangeté de la beauté et le malaise du corps, dans un regard très ambiguë.

Ce manga est passé un peu inaperçu, du moins j'en ai l'impression en voyant le peu de commentaires ou d'avis que je peux trouver sur le net, et je trouve ça dommage. Car une série qui a réussit à la fois à être aussi prenante et surprenante, aussi profonde et aussi chargée, c'est rare. Surtout que je l'ai relu plusieurs fois en connaissant cette fin, et que le manga ne perd pas un iota de sa force. C'est une découverte qui m'a réellement enchantée.
D'ailleurs pour ceux qui seraient intéressé, après la lecture je recommande de regarder la vidéo de Manga Sky qui développe des considérations autour de l'auteur et de l’œuvre, une vidéo pertinente et ajoutant encore sur le fond de ce manga.

En résumé : un manga pas très connu mais qui a d'énormes qualités, et dont je ne peux que vous recommander la lecture. C'est surprenant et en même temps intelligent, c'est une lecture qui change beaucoup de ce qu'on connait d'habitude.

Nom série  Underwater - le village immergé  posté le 29/11/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Curieusement, j'ai eu le sentiment récemment que plusieurs mangas que je lisais parlaient en fin de compte, de la même histoire : celle du basculement du monde dans l'ère actuelle. Historiquement, je pense qu'on peut même parler d'une ère post-contemporaine (période historique qui commence aux alentours de la révolution). Et ce manga s'accorde avec des mangas comme Tajikarao, l'esprit de mon village ou encore Ayako, avec ce passage d'un Japon plus traditionnel et campagnard à une modernité "forcée". Pour un peu, on retrouverait des idées qu'on retrouve par chez nous, lors de l'exode rural massif.

Et ce manga en est la bonne illustration, où les traditions d'un pays se perdent dans une modernité, qui efface (physiquement) des villages et des lieux de vies après la guerre. On sent toute la tendresse qui se dégage pour une façon de vivre qui a aujourd'hui disparue, et qui pourtant faisait peut-être encore envie à certains. Le Japon, comme bien des pays occidentaux, à effacé son passé pour plonger de plein pieds dans la modernité, et ce n'est pas les quelques touches de "folklore" local qui vont permettre de comprendre tout ce qui a été perdu en moins d'un siècle.

Cependant, bien que le sujet soit traité avec un intérêt certain et un dessin efficace, je n'ai pas été transporté à un point faramineux dans ce récit, qui m'a semblé un peu trop classique. Les personnages sont bons, l'intrigue est bien faite, tout est en place, mais c'est pas le genre transcendant. Et je ne saurais expliquer pourquoi, peut-être une histoire de quelques airs de déjà-vu avec d'autres ouvrages.

Mais je laisse tout de même le conseil d'achat, parce que c'est bien fait et très beau, rempli de bonnes idées et d'une vraie émotion. On ressent tout ce que le Japon a perdu, et ça touche quand même. C'est le genre de lecture complémentaire à plusieurs autres mangas ou BD, pour appréhender toute cette période de bouleversement culturel et social, une nouvelle ère dans le monde.

Nom série  Okko  posté le 29/11/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je ne pensais pas me démarquer autant sur ma note, mais c'est le reflet de ma déception à la lecture de l'intégralité des dix tomes. Parce que je comprends ce qu'en ont pensé les autres lecteurs, mais personnellement les défauts ont pris le pas sur les qualités de la BD.

Rétablissons tout de suite la vérité : je ne me suis pas ennuyé à la lecture, et je reconnais l'originalité du récit, ainsi que son atmosphère unique. Le dessin contient lui aussi des grandes qualités, avec des belles planches et un rendu très japonais dans les décors. C'est bien évidemment le principe de l'histoire, mais avec un très bon rendu.

Cela dit, le reste pêche beaucoup selon moi. Déjà, les histoires en cycles de deux tomes ne m'ont pas beaucoup convenus. trop rapide dans leurs récits et leurs résolutions, l'intrigue étant souvent conclue très vite dans le deuxième tome, et le récit ne peut pas prendre le temps de souffler et proposer quelque chose de plus dense. Il y a bien une intrigue à travers les différents cycles, mais elle n'est pas très épaisse et pas passionnante non plus.
Les personnages également m'ont paru fade. Si le moine est assez bien campé, malgré sa tendance à un rôle uniquement comique pour les trois quarts du temps, les autres m'ont paru très insipides. J'ai eu peu d'empathie pour Tikku et pour Okko (le comble pour un personnage principal). Noburo est plus intéressant avec son aura mystérieuse, mais au final il n'impacte pas autant que ça l'histoire. D'ailleurs c'est un peu le problème de tout les personnages : ils sont cloisonnés dans un rôle et n'en changent quasiment pas. Et au final, bien qu'on sache pourquoi chacun suit Okko, je me suis demandé à chaque nouveau cycle pourquoi ils restaient. Le personnage d'Okko n'est ni intéressant ni charismatique.

Bref, une série dont j'ai suivi les tenants et aboutissants sans grande conviction, freiné dans ma lecture par les scénarios que je n'ai vraiment pas trouvés fameux. Et j'ajouterais que le dessin a beau être de qualité, la lisibilité n'est pas le point fort de l’œuvre, avec de nombreuses pages surchargées qui ne sont pas très claires. C'est dommage, il y a du potentiel et je comprends l'intérêt de la plupart des gens pour cette BD, mais je suis passé à côté. Je crois que c'est plus lié à moi qu'a l’œuvre, alors si vous tombez dessus jetez un œil, mais pour ma part je n'ai vraiment pas adhéré.

Nom série  Esmera  posté le 28/11/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je dirais peu de choses sur cette BD, mais voici l'essentiel : c'est à lire, et je recommande le dessinateur. Que j'ai hâte de retrouver sur d'autres productions.

Pour le détail, j'ai surtout lu cette BD car je sais que Zep peut nous pondre des scénarios pas mal du tout lorsqu'il le veut, et j'ai une tendresse pour l'auteur de What a Wonderful World !

Mais je ne pensais pas qu'il réussirait un tel coup d'éclat ! C'est le genre de BD érotique que j'adore, parce qu'elle allie une efficacité du dessin avec une vraie histoire, posant plusieurs idées bien exploitées et développant quelque chose de pas mal au niveau des émotions. On est pas dans l'oscar du scénario, mais c'est vraiment bien à lire. Et puis ça permet de contextualiser les scènes de sexe, et c'est toujours un plus. Surtout pour l'imagination.
En sus, l'auteur livre une belle image du sexe, ce qui est assez rare pour être noté : le sexe comme libération de l'humain, une célébration du plaisir sous toute ses formes, et une tendresse entre plusieurs êtres. Le propos m'a rappelé Extases, avec cette idée d'un sexe qui est tendre et beau, qui sait être un plaisir.

Le dessin est la grande force de cette BD, et je ne connaissais pas l'auteur qui est pourtant loin de son coup d'essai, mais qui donne envie. Surtout s'il nous ressort un album avec cette sensualité de l'image. C'est vraiment bien fait, et ça donne chaud. Même si ce n'est pas sulfureux au point qu'on imaginerait.

Bref, une belle BD à découvrir, et votre étagère de BD érotique ne saurait être complète sans ce petit morceau de plaisir à déguster.

Nom série  Gisèle et Béatrice  posté le 28/11/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Joli ! Très joli ce que l'auteur arrive à nous faire sur une BD supposée érotique.
Je met "supposée" car je ne trouve pas que ce soit vraiment une BD érotique, elle se contente de jouer gentiment sur de l'érotisme léger. C'est plus versé dans l'histoire que la façon de représenter l'érotisme, même si certaines scènes peuvent susciter l'imagination du spectateur.

Ce qui est pas mal du tout, c'est bien cette histoire partant d'une réalité du monde pour basculer vers un propos bien différent. Je m'attendais à un pamphlet sur le féminisme, mais au final j'ai eu le droit à une histoire qui allie l'humour, la réflexion sur les femmes (qui pique un peu, parfois), une histoire d'amour et quelques petits détails supplémentaires en prime (notamment un peu de politique ou de réalité d'entreprise). C'est très bon et bien mené, je ne m'attendais pas à la succession des évènements de l'histoire, et le final m'a surpris. Même si mon côté fleur bleue n'a pas été comblée par cette fin ....

Le dessin est le point surprenant : utilisant des personnages mignons et un dessin très coloré, il arrive à donner quelque chose de sérieux et presque sensuel. On est pas forcément dans un dessin qui excite, mais qui arrive à transmettre quelque chose. C'était pas gagné avec ce style, mais au final ça passe plutôt pas mal.

Une bonne découverte donc, qui m'a surprise et que j'ai pris grand plaisir à lire. C'est le genre de BD qu'on aime parce qu'elle surprend !

Nom série  Your Name  posté le 23/11/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Moui, c'est une BD qui est mignonne et pleine de bons sentiments. Et c'est a peu près tout, malheureusement, mais c'est déjà bien ! Pas suffisant, mais pas mal quoi.

Le problème, c'est justement cette simplicité apparente qui est également présente sur le fond. J'ai trouvé le début intéressant et potentiellement porteur de bonnes choses, mais malheureusement, la suite ne réussit pas à atteindre une vraie bonne histoire. J'ai eu de l'espoir jusqu'à la fin du tome 2, avec des petites bifurcations de l'histoire qui me semblaient aller dans le bon sens, mais non. L'histoire est mièvre et les personnages pas intéressants, la fin est prévisible à partir du moment où l'on a compris où l'histoire se dirige ... C'est dommage, parce qu'il y avait potentiellement des bonnes idées. Mais la volonté de faire un trop beau happy end et de ne pas sortir de la facilité ont eut raison du scénario. C'est bête, au final on n'est pas investi par les personnages et par leur histoires (souvent survolée d'ailleurs).

Le dessin est pas mauvais, mais il n'est pas excellent non plus et je trouve qu'on sent beaucoup la provenance du film. Peut-être trop de contrainte pour l'auteur, je ne sais pas, mais on sent que ce n'est pas exactement la façon de faire d'une BD.
Bref, une série dispensable, pas folle et qui ne donne même pas envie de voir le film. C'est pas le genre de lectures recommandées.

Nom série  La Tristesse de l'éléphant  posté le 22/11/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Une belle BD, surtout au sens visuel du terme. C'est très bien dessiné, avec une patte graphique qui fait plaisir. Le jeu simple des couleurs renforce le dessin, et j'ai été vraiment charmé par l'ambiance que l'ensemble confère au récit, à la frontière des vieilles photos et d'un dessin naïf.

Le scénario est le "point faible", misant sur la simplicité pour mieux nous charmer. L'histoire n'est pas des plus originales, mais elle a le mérite de nous embarquer sans problèmes pour nous déposer à la fin avec un petit sourire aux lèvres. C'est simple et c'est beau, avec des petites trouvailles pleines de poésie (notamment le mot merveilleux qu'elle lui écrit). J'ai vraiment apprécié, même si ça ne sera jamais le genre de BD qui me marquera le plus.

Bref, simple et beau, efficace et prenant, peut-on vraiment s'arrêter au scénario classique pour ne pas la recommander ? Je ne pense pas.

Nom série  The Time Before  posté le 22/11/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ben moi, j'ai bien aimé ! C'est une trame relativement classique qui est proposée, mais bien exploitée. La fameuse possibilité de refaire sa vie en mieux, d'essayer d'atteindre la perfection, c'est un sujet qui est tentant. Mais finalement, est-ce une bénédiction ?

Ce que j'ai apprécié, c'est notamment la façon dont cela se conclut, tout comme la façon dont l'auteur joue sur le personnage principal. Personnage que j'ai beaucoup apprécié d'ailleurs, avec un grand réalisme. On s'attache à lui, et les différents choix qu'il doit mener.
Le dessin de Cyril Bonin est très bon, il a une façon de représenter les choses qui donne une belle émotion (même si parfois j'ai l'impression que les personnages passent souvent le temps avec la tête baissée). Impression renforcée par la colorisation d'ailleurs, faite tout en douceur.

Un auteur que je vais suivre de plus près, voila qu'il commence à m'intéresser grandement. C'est une belle BD, qui fait plaisir à lire !

Nom série  Galipettes  posté le 22/11/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ah, la paillardise ... Celle qui fleure bon les foins coupés et les petits villages où tout le monde s'envoie joyeusement en l'air entre les coins des maisons. Et ça fait plaisir de lire ça en BD, dans un ton résolument humoristique et sans prise de tête. On pourrait prendre ça pour une compilation de blagues paillardes, mais c'est une vraie petite histoire qui est proposée (bon, simple et propice à l'accumulation de blagues évidemment), mais ça reste agréable.

Un petit mot sur le dessin, qui est assez efficace même si je ne le trouve pas très beau. On sent bien l'ambiance paysanne des petites campagnes, et ça colle à merveille au récit.

Le genre de BD dont je ne dirais pas qu'elle est indispensable, mais la lecture est plaisante et tomber dessus fait vraiment plaisir. C'est un petit moment de plaisir, et on passe joyeusement à autre chose. Si vous trouvez, faites-vous plaisir !

Nom série  Le grand A  posté le 22/11/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Rien n'est aussi simple qu'il y parait dans ce bas-monde, et la grande distribution n'échappe pas à la règle. On la conspue, on la critique, on la dénonce, mais ce n'est pas aussi tranché que ça.
Et c'est ce que j'ai aimé dans cette BD, qui fait un état de cet hypermarché, véritable temple de la consommation qui est devenu une habitude et un lieu de vie.

C'est justement ça qui est fascinant : la façon dont ces lieux se sont inscrits dans nos vies, au point qu'on y reste si longtemps. Qu'ils deviennent le point de chute d'une sortie hebdomadaire.
Mais en même temps, par l'intervention des différentes personnes, on comprend que la réalité des choses est complexe : on ne peut en vouloir aveuglément à l'industrie qu'ils représentent, malgré les nombreux défauts que la BD pointe du doigt. C'est complexe, de tels sujets qui touchent à tant de choses.

Les auteurs arrivent bien à transmettre cette tendance double à travers le dessin, qui fait dans la simplicité et la lisibilité, peu de couleurs utilisées de manière très efficace, avec des planches parfois bien tournées sur le comparatif. C'est bien mené, et on en ressort avec pas mal d'interrogations sur ce qu'il faut en penser. Rien n'est évident, c'est sur, et les auteurs arrivent bien à retransmettre tout ce problème.
D'ailleurs, l'insertion du cahier d'explications à la fin est très intéressant (même si l'on n'a aucun doute sur l'enseigne caricaturée), renforçant l'avis des auteurs qu'on sent à travers la BD, même s'ils ont tenté d'avoir une certaine neutralité.

Bref, une BD bien faite, qui met en lumière tout ce que comporte une enseigne aussi grande, et tout ce qui est en jeu autour : la mort d'une ville, l'emploi, l'accessibilité de tout bien de consommation ... Une BD fortement instructive, qui laisse songeur.

Nom série  Ikkyu  posté le 22/11/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ikkyu est l'exemple type de la BD qu'il est difficile de noter ou de commenter. Mais j'essayerais quand même, ne serait-ce que pour vous donner envie de la lire.

Cette BD est riche et dense, attention à l'indigestion avant la lecture. Car c'est à la fois une biographie (romancée), un aperçu historique du Japon et une considération sur le bouddhisme (enfin, certaines de ses formes). Le tout dans l'histoire de Ikkyu, le moine étrange.

Si je vous conseille cette BD, c'est surtout pour ce qu'elle dégage. Au fur et à mesure des tomes le personnage de Ikkyu se dessine, sa façon d'être change et le personnage se construit une façon de penser. Et c'est fascinant. Déjà par le personnage qu'il fut, atypique et peu banal, mais également par le cheminement qu'il connu. Un moine subversif, qui a étonné autant que fasciné, et qui continue aujourd'hui. C'est une personnalité marquante, du genre qu'on aurait envie de rencontrer en vrai pour échanger un peu, sur tout et sur rien.
Le manga est servi par un dessin de qualité, qui apporte une sacré précision dans les personnages et dans les décors. Mais surtout, il est accompagné par un sacré florilège de précisions historiques. Et là, c'est la partie qui fâche.
Parce que je l'avoue, j'ai calé. A un moment, je ne savais plus me repérer entre les personnages (surtout que je connais mal l'organisation politique de cette période), et les différents mouvements qui existaient. Je n'ai pas toujours suivi tout ce que le pays traversait, mais j'ai compris plus ou moins l'impact de chaque évènement sur Ikkyu, et la façon dont il changea progressivement son point de vue.

Sans trop en dire, je concède que ce manga n'est pas facile de lecture et que l'accessibilité laisse parfois à désirer. On est sur quelque chose d'indigeste, long et dense en références (faut notamment s'accrocher pour les termes techniques), mais en faisant l'effort de rester, on découvre une vie étonnante d'un moine surprenant. Il y a quelque chose chez ce Ikkyu qui nous touche à travers les pages. On sent que l'auteur est attaché au moine et tente de nous en représenter toute la complexité et toute l'ambiguité. Il n'est pas facile à cerner, mais pour autant il semble être de ces personnages sympathiques, agréables et qui comportent ce petit rien d'humanité qui nous fait l'adorer.
Une BD riche, très riche, qui mérite qu'on s'y attarde et qui nécessitera sans doute plusieurs relectures. Mais qui apporte quelque chose, comme une inspiration ou une envie de savourer la vie. C'est étrange, fort et beau.

Nom série  King's Game  posté le 17/11/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je confesse avoir été enthousiaste à la lecture de ce manga, et d'avoir eut une grande envie de lire la suite à chaque tome.
Maintenant que j'ai fini la série, je n'ai pourtant pas une envie folle de relire le tout et je n'ai pas été non plus complètement comblé par la fin.

L'idée est très intéressante et s'exploite plutôt pas mal, il est vrai, même si j'avais l'impression que certains principes ressemblaient à Battle Royal, mais en moins bien (notamment dans la façon dont les personnages changent au fur et à mesure). J'ai aussi été surpris de la fin, même s'il est vrai qu'elle arrive à proposer quelque chose de neuf. Mais c'est un peu étrange comme idée, et je n'ai pas trouvé que c'était particulièrement bon.
Le dessin se marrie bien avec l'ambiance, noire et gore, avec des déformations qui passent bien. Et beaucoup de sang !

Après, ça reste un genre très particulier, que je ne relirai pas régulièrement. C'est vraiment prenant à lire, mais une seule fois. Je ne peux pas en conseiller l'achat du coup.

Nom série  L'Indienne blanche  posté le 17/11/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Encore une BD sur la nation indienne et sa disparition progressive lors de la conquête de l'ouest, mais qui apporte un regard très différent de ce dont on à l'habitude. Loin d'un manichéen primaire, Serpieri s'attache à démontrer des relations inter-indiennes complexes, des guerres de nations et des massacres, amplifié par l'arrivée des hommes blancs et de leurs fusils. Le sol américain fut bien trempé de sang dans toute cette histoire ...

Et c'est exactement ce que l'auteur arrive à nous retranscrire : tout ce que cela à donné dans ce conflit sans fin, entre catholiques exterminateurs (ah, les grandes causes et les grands noms ...), racisme et intolérance, personne essayant de tisser des liens. On retrouve un peu tout ces archétypes de personnages dans cette histoire bien ficelée, et qui a le mérite de proposer une fin très réaliste (malheureusement).
D'ailleurs le réalisme imprègne les pages, tant par le dessin que par l'histoire. Le coup de crayon de l'auteur m'avait beaucoup plu dans sa série Druuna, et là j'ai pris plaisir à regarder la façon dont il croquait les visages tout autant que les personnages.

Mais ... Il y a quelques bémols, et notamment le fait que la BD est bien trop courte ! L'histoire va bien trop vite, les actions s'enchaînent trop rapidement, on a pas vraiment le temps de s'immerger dans certaines scènes ... Et c'est regrettable, car le pitch permettait de facilement rajouter une dizaine de pages. Je pense que le format des BD ne l'a malheureusement pas permis. Du coup, je suis un peu frustré de voir la BD aller si vite et ne pas avoir posé plus certains passages.

Mais globalement, une BD qui fait plaisir à lire, et que je vous recommande pour peu que vous soyez intéressé par l'ouest américain ou fan de western. Ici, on aura quelque chose de plus réaliste, et c'est pas mal du tout !

Nom série  Alzeor Mondraggo  posté le 17/11/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Mouais, une série que je trouve un peu surcotée quand même ...

Ce n'est pas que la série est mauvaise, mais l'exploitation de l'idée de base n'est pas faramineuse, et les péripéties semblent s'enchaîner sans grand lien entre elles. J'ai eu l'impression que l'auteur n'avait pas préparé la fin en commençant à écrire le début. Et c'est dommage, il y aurait eu moyen de faire mieux, je pense.

L'autre souci, c'est le dessin, qui m'a paru très artificiel par moment, surtout dans les visages.
Un peu trop de soucis au final, et c'est ce qui me bloque : c'est sympathique mais ça ne mérite pas un statut de culte. Ca se lit sans marquer, c'est pas non plus à relire ... Oui, c'est pas le genre de BD que je recommande en lecture !

Nom série  Blanche-Neige (Tabou)  posté le 13/11/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Bon, c'est un peu de la gourmandise, mais cet auteur arrive décidément à faire des BD tellement drôles que je ne peux m'empêcher de les aimer. Parce que c'est encore une fois une idée très bien exploitée : refaire le conte de fée en version érotique, avec en prime des personnages complètement différents.

J'avais déjà beaucoup apprécié ce que l'auteur avait fait sur son Cendrillon, et là c'est au même niveau : ni mieux, ni moins bien. On a encore un détournement du conte de fée de A à Z (le pire étant sans doute qu'il arrive à mettre tous les éléments du conte tel qu'on le connait) et des personnages encore plus méchants (si, si, c'est possible). Entre la marâtre qui est une croqueuse d'hommes, des nains naïfs (et ignorants) et un prince tout sauf charmant, une Blanche-Neige et une Raiponce bien moins ingénues qu'on ne les connait, c'est tous les personnages qui sont revisités.
Et avec de l'érotisme, s'il vous plait ! L'auteur arrive à tourner tout ceci en dérision dans un cadre érotique où les filles ont tendance à se dénuder très facilement, mais sans que ça ne vire jamais au pornographique, alors même que c'était facilement faisable. On reste sur du soft, et pourtant agréable à l’œil (bon, les femmes sont un peu toutes bien fichues, mais bon, c'est le genre ...).

En bref, une agréable série, qui arrive à me faire exploser de rire en gardant ce côté érotique et en usant (et abusant) des codes du conte de fée (on y retrouve même le baiser d'amour, mais pas entre les mêmes protagonistes). Cet auteur est vraiment très doué pour le genre, et je me demande s'il compte s'arrêter là ! En tout cas, je serais ravi de découvrir d'autres BD du même genre.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 22 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque