Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 1495 avis et 326 séries (Note moyenne: 2.98)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Guide Sublime  posté le 03/07/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
De sublime, cet album n'en a que le titre.

Pourtant, je suis un grand fan des productions de Fabrice Erre. Son duo avec Fabcaro m’a procuré des moments de jubilation comme j’en ai rarement eu en BD. Son solo sur Madumo premier, seul & unique est dans la même veine que Z comme don Diego ou encore Mars ! : une série de strips dont le fil conducteur finit par former une histoire. C’est d’ailleurs cette prouesse qui m’a séduit : proposer un gag toutes les 3 cases tout en développant un récit original. Avec Guide Sublime, c’est sans doute l’album de trop. Trop proche de Madumo sur la thématique, cet album est aussi moins travaillé. Erre se contente d’aligner des gags sans les relier entre eux comme auparavant. Certains gags sont répétitifs, d’autres dispensables. Le final est aussi ténu qu’abrupt. Bref, la magie n’opère pas me concernant. En repensant à ses productions précédentes, je ne peux m’empêcher d’être déçu de ce nouveau Erre. Peut-être est-il temps pour lui de commencer une nouvelle ère ?

Pas mal, sans plus.

Nom série  Une nuit à Rome  posté le 03/07/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Pour apprécier sa lecture, il faut pouvoir accepter le postulat de départ : une promesse de deux amoureux faite à 20 ans de se revoir à 40 quoi qu’il arrive. Si vous trouvez l’idée surréaliste, farfelue ou débile, passez votre chemin, vous n’en garderez qu’amertume.

Personnellement, cela a titillé ma curiosité et je n’ai pas été déçu de ma lecture. Certes, ce style de dessin n’est pas ma came mais force est de constater que Jim explore bien les relations humaines dans toutes leurs complexités. C’est bien amené avec une narration fluide et qui accroche. Alors, même si je ne me personnifie pas aux protagonistes, je trouve le travail réalisé intéressant et plausible. L’épilogue apporte de manière inattendue une réflexion sur les tréfonds des sentiments amoureux en laissant éventuellement la porte ouverte pour une suite …

A lire si vous êtes « open » …

Nom série  La Malbête  posté le 05/06/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voici un premier opus qui met l’accent sur la personnalité des protagonistes, leur rang social et leurs interactions. La bête est peu présente. Du coup, l’intensité dramatique est imperceptible.

Le récit est donc posé et avance à pas de loup. Il suit, pour le moment, une des hypothèses que l’histoire a retenue sur l’origine de la bête du Gévaudan. Cela se devine à la toute fin. Reste à voir quelle direction va être donnée au récit … va-t-il rester dans un des sillons tracé par l’Histoire ou bien va-t-il s’affranchir des hypothèses avancées jusqu’alors pour proposer une vision inédite ? La suite (et fin) dans le second opus. Côté dessin, Hamo adopte un style proche de Special Branch qui me rappelle aussi par moment celui d’Alary. Le trait, agréable à l’œil, est rehaussé par un travail des couleurs poussé. Notons toutefois que Hamo a un peu de mal à dessiner correctement les chevaux, à la fois dans leurs proportions et dans leur manière de se mouvoir (heureusement que le dessin est figé car plus d’un cheval se casserait la pipe sinon). De même, un cavalier (surtout à cette époque) monte à cheval par la gauche (et non par la droite) pour laisser pendre le sabre ou l’épée. Bref, quelques petits points qui passeront inaperçu pour la plupart mais qui me gêne un peu.

La bête se fait donc discrète (pour le moment), gageons que le second tome la voit se réveiller …

Nom série  Albatros  posté le 03/06/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J’ai conscience de nager à contre-courant mais j’ai beaucoup apprécié l’univers développé par Vincent. Et pour une première publi (et en solo sivouplé), c’est carrément pas mal (voire franchement bien).

C’est un scénario qui mise beaucoup sur l’ambiance distillée et non sur l’action, même s’il se passe aussi beaucoup de choses. De ce point de vue, je peux comprendre la platitude du récit ressentie par certains même si, me concernant, il m’a porté. Le dessein de l’auteur de faire un focus sur Ombeline permet de la suivre dans l’affranchissement de sa condition de fille soumise pour devenir une femme indépendante. Cette évolution, qui ne se fera pas sans mal, est au cœur du récit et m’a séduit. Alors peu importe de ne pas connaître le but poursuivi par l’Albatros et son équipage (même si on peut le deviner), c’est accessoire et cela n’émousse pas l’intérêt que je peux porter à l’histoire. Côté dessin, c’est un trait déjà abouti avec une mise en couleur bien à propos. Il faut peut-être prendre le temps d’apprivoiser cette série pour que le charme opère, la deuxième lecture m’ayant davantage plu que la première.

Pas une grande série, mais une série particulière, personnelle, centrée autour d’une personne cherchant à s’émanciper, et dans laquelle j’aime m’y replonger … Un peu comme avec un whisky Singleton.

Nom série  La Renarde  posté le 01/06/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voici un bel ouvrage bénéficiant d’une impression soignée (format à l’italienne avec dos toilé et papier de qualité).

Le trait, simple et enfantin, apporte une identité propre et surannée qui cache aussi bien son jeu. Car le lecteur est immergé, non pas dans le monde des bisounours, mais bien dans celui de la renarde. Et cette dernière fera tout pour arriver à ses fins et, surtout, pour combler sa faim (quasi insatiable). Lapereaux et poules participeront à son festin quotidien, au grand dam de madame lapin et de Georges le chien. Un cheval et un chasseur feront aussi les frais de la roublardise de la renarde. C’est peu trash mais plutôt cynique comme le précise Spooky. La chute (au sens propre du terme parfois) est bien souvent la même mais les talents de dupe de la renarde sont heureusement sans limite. Cela permet d’éviter une redondance soporifique.

A découvrir.

Nom série  Le Révérend  posté le 07/01/2013 (dernière MAJ le 26/05/2015) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Aaaah, voici une bd western qui renoue avec les fondamentaux du genre. Il ne manque que Clint au générique et on s’y croirait !

Comme mes prédécesseurs, j’ai été plutôt conquis par ce premier opus du diptyque concocté par Lylian et secondé aux crayons par Augustin Lebon. La brute et le truand ne sont d'ailleurs jamais loin dans ces terres arides, tout comme cet énigmatique révérend qui prêche davantage par les armes que par la bible. La narration est de qualité, le rythme soutenu. L’originalité cède le pas à l’efficacité et ce n’est pas pour me déplaire.

Bref, voilà une histoire bien ficelée qui trouvera déjà son épilogue dans le prochain tome et servie par un outlaw du crayon aussi inconnu que diablement efficace.

MAJ après lecture du second opus
Suite aux déboires d'EP, on ne l'espérait plus. Mais voici le tome 2 qui vient conclure l'histoire ! On en sait enfin davantage sur les motivations du Révérend. Même si le tout reste classique, le dynamisme du récit est suffisant que pour passer un bon moment de lecture. La fin ne révolutionne pas le genre et pourrait même faire bailler les blasés du western. Pour ma part, ça tient la route et ça m'a diverti. Je n'en demande pas plus !

Nom série  Cendrillon  posté le 07/05/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C’est un classique parmi les classiques. Et comme le veut la tradition collection, l’histoire muette est prolongée par une retranscription fidèle du conte.

Je suis embêté pour la noter car je ne fais clairement pas partie du public visé. Mais si on l’aborde avec les yeux d’un enfant, il faudra qu’il connaisse préalablement le conte pour pouvoir mettre des mots sur les vignettes. Ce préalable acquis, Yuio propose des planches colorées avec un trait rond bien adapté pour la jeunesse … bref, du Yuio qu’on ne voit que trop rarement. Le support est donc idéal pour aborder ce conte. Je ne m’étendrai pas sur l’histoire, étant ce qu’elle est et connue de tous. Simplement dire que la retranscription est fidèle, comme tous les récits de cette collection j’imagine.

C’est donc une bd éducative et ludique réservé à un jeune public.

Nom série  Don Quichotte (Rob Davis)  posté le 04/05/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J’ai acheté l’album pour les dessins (ou plutôt, à cause d’eux). Et bien m’en a pris car je découvre le récit de ce fameux Don Quichotte dont je n’avais jusqu’alors qu’une image d’Epinal en tête (celle de l’affrontement avec les moulins à vent).

Le récit se suit sans ennuis et avec intérêt. La narration jette même le trouble sur l’existence réelle de ce personnage atypique défenseur de la justice et de l’équité. C’est bien amené et, tout comme Spooky, je n’ai pas vu passer les 160 pages consacrées à ce personnage qui, à force, aurait pu ennuyer le lecteur en le plongeant dans un état de semi-somnolence. J’ai trouvé la fin un peu brutale mais, en lisant l’avis de mon prédécesseur, je me suis rendu compte qu’il y aura un second opus. Et dire que Don Quichotte n’a pas encore fait montre de toutes ses audaces !

Vivement la suite !

Nom série  Dad  posté le 04/05/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Dad n’est pas une série inconnue pour celui qui lit le magazine Spirou. Et pour l’occasion, Nob, son papa, fait une infidélité à Glénat, la maman de ses précédents rejetons de papier.

C’est une série que je prends plaisir à suivre chaque semaine dans le journal. La lecture sous forme d’album n’est nullement gavante. Au contraire, elle détend les zygomatiques en amenant un petit vent de fraicheur sur les séries humoristiques gravitant autour de la famille en bousculant les codes pré-établis (Boule et Bill, Cédric et Co).

Imaginez-vous papa (ou maman) de 4 filles de mères (ou père) différent(e)s que vous élevez seul. Bref, voici une famille monoparentale peu banale avec un patriarche qui est de surcroit acteur de profession … et un peu sur la touche. Certes, on ne rit pas aux éclats mais le sourire et la bonne humeur sont de mise, tout comme la régularité et la qualité des histoires. L’atmosphère distillée est d’ailleurs assez similaire à celle de Mamette du même auteur. C’est frais, touchant, tendre … bref les sentiments sont multiples et convergent vers un état de plénitude. Ajoutons le trait et la mise en couleur typiques de Nob, et le résultat frôle le sans faute.

Recommandé !

Nom série  Madumo premier, seul & unique  posté le 15/04/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voici un bel objet mais dont, fort heureusement, son intérêt ne se limite pas à son esthétisme.

Fabrice Erre m’a tapé dans l’œil avec son comparse Fabcaro, dans Z comme don Diego, puis dans Mars !. J’apprécie son trait rondouillard à la Benito Jacovitti. C’est suranné avec une identité graphique propre et décalée des productions du moment. Cette fois ci, il œuvre seul mais non pas sans panache. L’humour est sensiblement le même que dans les deux autres séries précitées, avec, comme différence notoire, la présence d’une histoire qui n’est plus formée de strips mis bout à bout. C’est assez jubilatoire avec des situations plutôt bien vues. Le final paraît un peu abrupt mais justifie amplement le titre. Bref, la boucle est bouclée.

A conseiller mais il faut accrocher à ce type d’humour et de dessin …

Nom série  Mars !  posté le 15/04/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Fabcaro et Fabrice Erre remettent le couvert (après Z comme don Diego).

Le principe narratif reste le même et cela fait mouche une nouvelle fois ! On a droit à des strips qui, mis bout à bout, forment une histoire complète. C’est un exercice difficile en soi de réussir à faire des strips percutants et une histoire cohérente sous la bannière de l’humour. Fabcaro nous a concocté une histoire délirante sur la conquête de Mars. C’est jubilatoire et fichtrement bien fichu. Côté dessin, Fabrice Erre reste fidèle à son style.

A ne pas manquer.

Nom série  Les Collectionneurs  posté le 01/04/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Traditionnellement, Les Femmes en blanc fait office de pionnier dans les bds à thème, bien avant que Bamboo épuise le filon. Mais c’est sans compter sur cette bd qui se penche sur les collectionneurs de tous poils. Cet album paru en 1984 à 8000 exemplaires, et pas réédité depuis, est devenu lui-même une rareté. Sauf quand on a de la veine.

Autour de ce projet, deux grands noms de la bd : Delporte, figure emblématique chez Dupuis, et Jannin. Comme souvent en pareille circonstance, les gags sont inégaux mais ils ont l’avantage de ne pas tomber dans le piège de la redondance. Les collectionneurs épinglés sont variés et cela ne se cantonne pas uniquement au chasseur de dédicace en culotte courte. Ca reste un bon cru. Le trait de Jannin est quant à lui reconnaissable. Ce n’est pas un prix d’esthétisme mais il présente l’avantage d’être efficace en allant droit au but. Et pour ce genre d’album, on en demande pas plus.

A deux ou trois euros pièce, pourquoi s’en priver ?

Nom série  Sans Pardon  posté le 05/03/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je serai, non pas sans pardon, mais sans pitié.

Hermann a un talent certain et une identité graphique bien à lui. Toutefois, si la mise en couleur ne souffre guère la critique, je trouve son trait devenu moyen avec des personnages « écrasés ». En fait, j’ai plutôt l’impression qu’il dessine plus par habitude et non plus par passion. La routine s’est installée et ça se sent. Côté histoire, je rejoins Noirdésir : c’est vite oublié ! On a droit à un récit de chasse à l’homme, dur et violent certes, mais rien d’autre à se mettre sous la dent. C’est un peu court. En fait, Yves H. ne m’a jamais vraiment convaincu et c’est le cas encore une fois ici.

Anecdotique.

Nom série  Docteur Peste  posté le 28/02/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
L'avis de Noirdésir m'a donné envie de lire la bd et les images de la galerie m'ont obligé à commettre l'irréparable : l'acte d'achat (et sur le net silvouplé).

Après lecture, pas de regrets. Mais ça reste quand même particulier et surtout inégal. Côté dessin, rien à redire : un N&B avenant, un trait fin, ciselé, les personnages ayant des têtes de canard corbeau (masque anti-peste oblige). L'humour est (bien) présent et sous forme variée (avec une dominance de noir) et présentant des planches pour la plupart muettes. D'ailleurs, le seul personnage qui parle aurait mieux fait de ne pas l'ouvrir (c'est dire !). Je regrette juste le côté décousu et parfois superficiel de certaines historiettes. Ca manque donc de cohésion mais l'intention y est, pas celle de mal faire, que nenni ... juste celle de rire de la peste, ou plutôt de ceux qui sont chargés de l'isoler.

Pas sûr que ça convienne au plus grand nombre ... En même temps, difficile de se faire une idée alors qu'elle figure rarement sur l'étal de votre boucher libraire favori.

Nom série  Un rire dans la nuit  posté le 14/01/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voici un album que je suis content d’avoir lu sans nécessairement éprouver le besoin de le garder dans ma bibli overbookée.

J’ai apprécié l’atmosphère distillée par cette bd qui rappelle par moment les vieux films d’horreur de la Hammer. Le côté sombre du récit est accentué par l’ambiance crépusculaire omniprésente. Boom, astrologue malgré lui, est chargé d’enquêter sur un mystérieux sérial killer dénommé "le vampire de Crow’s Creek". Il croisera sur sa route bon nombre d’individus originaux ou improbables dont ceux d’une société secrète. J’avoue avoir été un peu perdu avec cette histoire qui part dans tous les sens mais l’auteur fini par recoller les morceaux dans le dernier tiers. Cet album a indéniablement un côté old school assumé tant dans sa narration (les longs monologues sur la fin) que dans son dessin (ligne claire hachurée).

Une œuvre sans conteste originale par son assimilation de références multiples. Mais je ne pense pas en faire une troisième lecture.

Nom série  La Poire en deux  posté le 08/01/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Comme le titre me le suggère, je vais couper la poire en deux et mettre une note de 2,5 (ramenée à l’unité inférieure).

Le dessin et le format me plaisent. Le trait est dans la lignée des Sfar, Blain et Co. Bref, du moderne et de l’avenant. Concernant le récit, ça coince un peu, en particulier sur la deuxième moitié quand le récit vire au fantastique. Les débuts sont pourtant prometteurs avec ce shérif bougon qui retrouve sa liberté (sa femme vient de le quitter). Toutefois sa tranquillité est rapidement bousculée par une série de meurtres et son autorité est remise en question par l’arrivée d’un fils à papa brillant (celui du maire) devenu enquêteur pour l’occasion. L’ensemble se lit bien, pas vraiment de temps mort. Juste des révélations qui tombent un peu comme un cheveu dans la soupe. Un brin trop fantastique et fantasque pour moi.

Nom série  Les Caniveaux de la gloire  posté le 04/12/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Grand amateur du trait de Pixel Vengeur, je me suis jeté les yeux fermés sur cet album bien fourni à prix mini.

Autant l’avouer de suite, j’aurais mieux fait d’ouvrir un œil, voire même les deux. Car Pixel Vengeur ne tient ici que le crayon, la plume étant le fait de Monsieur le Chien. Et tous ces récits m’ont laissé de marbre. Je n’y ai rien relevé d’intéressant, ni même de passable. C’est plat, sans humour, sans chute … le vide. Souvent quand un album ne me plait pas, j'en conclus que je ne fais pas partie du public cible (une erreur de casting en quelques sortes). Ici, je me demande bien à quel genre de public peut s'adresser cet album.

Bref, je sais que, dorénavant, je ne devrai plus ouvrir d’album de Monsieur le Chien puisque sa plume m’indiffère totalement.

Nom série  John Carter  posté le 04/12/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je ne serai pas aussi sévère que Miranda mais je peux la comprendre. Je n’ai pas lu le roman original mais j’ai vu le film. Alors, forcément, la lecture s’en trouve biaisée par une comparaison qui se fait naturellement.

J’imagine que des raccourcis ont été pris dans un cas comme dans l’autre. J’avais bien aimé le film. La bd se laisse lire mais elle m’a moins enthousiasmé. Le récit se centre sur la présence de John chez les Tharks et la relation conflictuelle qu’il entretien avec eux. On peut noter la présence de quelques longueurs que la qualité du dessin ne suffit pas à estomper. En parlant du trait, celui-ci est d’une remarquable fluidité. Bref, on a ici un dessinateur au talent évident. Dommage toutefois que les traits de John ressemblent davantage à un athlète de la Grèce Antique plutôt que d’un cow boy mangeant la poussière. Certaines scènes sont aussi fort sombres. Enfin, le final est assez vite expédié avec trop de facilité.

Un achat non conseillé avec lecture facultative.

Nom série  White Le Choc !  posté le 12/11/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voici la première bd de l’auteur de Billy the cat.

C’est un récit court (30 pages environ) mené nonchalamment mais sans temps mort. Cet album narre la rencontre improbable de Luke Monkee, un paysan de l’Amérique profonde mis au ban de la société, avec un extraterrestre qu’il prénommera White en raison de la blancheur de son teint. En fait, on suit la déposition de Luke auprès du sheriff sur sa rencontre avec White depuis le crash de sa soucoupe jusqu’à leur venue en ville. On a donc droit à un long plaidoyer sous forme de monologue savoureusement argoté jusqu’à un final que je n’avais pas vu venir. La chute est donc surprenante et donne une nouvelle dimension au récit. C’est bigrement bien vu ! Côté dessin, le trait de Colman est typé ligne claire mais avec un certain dynamisme en sus. Les planches en bichromie sont très belles.

Bref, un tel ovni déniché à 5 euros, une aubaine !

Nom série  La Traversée  posté le 12/11/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Ce road trip, les tripes à l’air (pour certains), n’est pas très trippant finalement.

J’ai accroché au dessin sobre et à la mise en page réfléchie, même si les décors post-apocalyptiques restent assez dépouillés. Par contre, côté histoire, c’est du light. Tellement light d’ailleurs qu’on reste sur sa faim. On ne sait rien du pourquoi et du comment mais ce n’est pas essentiel. L’auteur impose une situation de départ et, l’intérêt, est de voir comment évoluent les protagonistes dans ce contexte. L’absence de véritable fin (genre tout le monde est mort) n’est pas gênante non plus. On suit une rencontre d’un point A à un point B, point barre. Non, ce qui dérange, c’est l’absence de rebondissements et de frissons. Reste une bd d’ambiance honnête mais vraiment trop légère.

Même à 2 euros, je n’en conseille pas l’achat.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 75 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque