Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD




... a posté 3362 avis et 475 séries (Note moyenne: 2.84)

Voir mes avis Voir mes avis
Voir graphs Voir mes graphs
Voir mes coups de coeur Voir mes coups de coeur
Comparez vos goûts! Comparez vos goûts !
Mes nouveautés Mes nouveautés
Mes trophées Mes trophées

Afficher ces séries dans la liste du menu Afficher ces séries dans la liste du menu
Tri : Afficher :

Nom série  Ernest & Rebecca  posté le 02/03/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai bien aimé cette série que j'ai tout de suite proposée à mon jeune fils qui l'a adorée. Il est vrai que le sujet demeure sérieux à savoir celui de la maladie chronique d'une petite fille âgée de 6 ans et demi qui est immuno-déficiente. Ces enfants sont généralement coupés du monde dans une espèce de bulle protectrice où les parents en sont les gardiens. Il n'y a pas d'école et peu de rapports avec le monde extérieur où se situent les microbes. Or c'est justement un microbe qui va devenir l'ami de cette petite fille espiègle pour lui remonter le moral.

Cette bd vient apporter un peu de baume au coeur à ces enfants en les prenant au sérieux. Il est vrai que cette bd s'inspire un peu du style de Lou mais c'est profitable. Cette petite fille va tout faire pour réconcilier ses parents qui sont au bord du divorce. Pour ma part, je trouve que quand on doit sauver un enfant des griffes de la maladie, on doit tout faire pour harmoniser son couple. C'est déjà assez dur comme cela. J'ai trouvé ces parents quelque peu égoïstes et vraiment très stupides. Seul le courage de cette petite Rebecca redonne une vraie touche de tendresse. Il est vrai que son exceptionnelle maturité a de quoi surprendre le lecteur.

Au final, nous avons là une bd intelligente qui sait jouer de chaque situation pénible en insufflant de l'humour. Sensible et subtil à la fois : il fallait le faire sur un tel sujet !

Nom série  Chroniques sauvages  posté le 02/03/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Régis Loisel a écrit la préface pour son ami François Lapierre tout en l'encourageant à poursuivre sur cette voie. Jusqu'à présent, ce dernier avait colorisé la plupart des derniers albums de Loisel.

Il est vrai également que l'action se situe non loin du lieu de Magasin général mais avec deux petits siècles de retard. Il est toujours intéressant de découvrir la civilisation des Amérindiens durant l'époque des premières colonisations autour du fleuve Saint-Laurent.

C'est encore un parcours initiatique pour une quête mystique. Il est question d'un clan indien qui tourne le dos à leurs divinités pour adopter le Dieu unique afin de rompre une malédiction. Or les Jésuites qui sillonnent le continent n'ont jamais des pensées très positives. Le climat était de toute façon tendu entre les colons et les autochtones. Cependant, la conversion est-elle la meilleure solution ? C'est là toute la question.

L'ambiance est clairement chamanique ce qui ne constitue guère une nouveauté s'agissant d'entrer dans la mythologie du peuple amérindien des Anishnabegs. Ce western des neiges pourra séduire quelques lecteurs d'autant que le dessin paraît agréable avec un magnifique réalisme des couleurs.

Nom série  Lui  posté le 02/03/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Voilà ce que j'appelle une lecture prise de tête ! Il y a tout d'abord une dispute conjugale qui s'éternise dans un flot de dialogues incessants sur une centaine de page. Il est question également de l'ex-femme de lui qui apparaît comme une sorte de fantôme.

Il est vrai que j'ai commencé à décrocher quand une autre femme rousse est également apparu dans ce trio infernale.

Les dialogues sont plutôt relevés mais c'est la longueur exaspérante de ce récit qui aura eu raison de ma courte patience.

Nom série  Radisson  posté le 02/03/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai été agréablement surpris par cette oeuvre typiquement québecquoise. Visiblement, on suit l'autobiographie de Pierre-Esprit Radisson, une grande figure locale. Il aurait été un jeune blanc courageux capturé chez l'une des tribus composant les Iroquois. Son expérience au sein d'une famille iroquoise est très intéressante.

Un message à l'auteur qui rappelle à la fin de son ouvrage la chronologie marquant la vie de son héros: si on débute son action le 24 mai de l'an 1651 et qu'on lui fait vivre tout une série d'évènnements, on ne peut pas indiquer par la suite la mention hiver 1651 à la page 33. Je suppose qu'il s'agissait de l'hiver 1652 c'est à dire celui qui suit. Il n'y a rien de plus enervant que ce genre d'erreur surtout pour un récit d'ordre historique. C'est franchement pas dur de se relire avant la publication.

Malgré cela, j'ai apprécié les aventures étonnantes de ce coureur des bois alors que le graphisme et notamment la trogne des personnages n'était pas vraiment de mon goût. Le premier tome se termine dans une direction qu'on aurait eu du mal à deviner. Cela augure encore de bonnes choses pour la suite qu'on suivra avec attention.

Nom série  Les Contes d’Hoffmann  posté le 02/03/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Mais dans quoi je me suis embarqué ? Qu'est ce que ce conte psychédélique ? Le conseiller d'un prince allemand fait construire une drôle de demeure devant un village. Il y enferme sa fille en lui interdisant tout contact avec l'extérieur.

Accessoirement, il prend du plaisir à découper des violons rares après n'avoir joué qu'une seule fois. Il les accroche au mur en guise de trophée. Voilà qui n'est pas mon genre de lecture ! Deviner une approche philosophique sensée à partir d'actes insensés.

Beau, étrange et poétique ? En tout cas, pas en ce qui me concerne !

Nom série  Marilyn la dingue  posté le 02/03/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 1/5 (Vraiment pas aimé !)
Autant il y a des bd où je sais que je vais aimer au bout de deux-trois pages, autant il y a celles que je rejette tout de suite. Je fais tout de même l'effort d'aller jusqu'au bout par acquit de conscience. Mais je peux vous dire que c'est comme un long calvaire qui commence. Marilyn la dingue fait partie de ces bd qui me rebutent.

Je n'avais aucun a priori négatif avant de commencer ma lecture car je ne suis pas là pour casser mais dire ce que j'ai ressenti. Très vite, on se rend compte que les dialogues sont agressifs et le dessin approximatif. Quant à l'histoire, c'est sordide à souhait avec des gangsters aux vilaines têtes. Il n'y a eu aucun plaisir. C'est miteux et cela ne fait pas rêver.

Nom série  Sherman  posté le 01/03/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'adore ce genre de saga à l'américaine qui démonte un peu le mythe du rêve. Dès les premières pages, j'ai tout de suite adhéré. Il faut dire que Stephen Desberg sait y faire et que donc, c'est efficace dans la narration comme dans l'action. Le jeu de reconstitution du puzzle est savoureux.

Pourtant, le scénario n'est pas réellement nouveau en nous présentant un homme qui, parti de rien, a bâti une immense fortune. Cependant, quand vient l'heure de régler les comptes, c'est plus que douloureux. On va replonger dans le passé plus que douteux de ce self-made-man.

Il est question d'une vengeance savamment orchestrée. La clé de cette vengeance terrible qui s'est abattue sur le fils de Sherman, candidat à la maison blanche, semble justement liée au passé sulfureux du père !

Les deux premiers tomes sont d'ailleurs de grande qualité. A noter qu'ils ont été publié simultannément. Gageons que les 4 autres s'enchaîneront assez rapidement. Les ventes sont d'ailleurs un véritable succès. C'est franchement mérité. Cela sera vraissemblablement l'une des séries qui marqueront l'année 2011.

Nom série  Garous  posté le 01/03/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Garous ne sera pas le chef d'oeuvre du genre, c'est certain. Cependant, sa lecture s'est avérée assez agréable. Il est dommage que les couvertures qui sont magnifiques ne se traduisent pas dans la bd elle-même par un graphisme du même accabit. Il y a sans doute trop de colorisation et quelques imperfections avec des personnages mal proportionnés.

L'histoire se révèlera au final assez classique. On aurait aimé un niveau qui s'élève un peu (voir beaucoup) de tomes en tomes mais cela ne sera hélas pas le cas ! Le tome 3 me semble par exemple assez répétitif dans le genre "on se mord par la barbichette et tu deviens un garous".

Comme dit, cela reste plaisant malgré tout. Cela ne sera certes pas un indispensable.

Nom série  Gloria  posté le 01/03/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Nous avons là une bd détente destinée essentiellement à un public féminin de type plus de 40 ans, élevant seule un ado, citadine et un peu bourgeoise sur les bords.

On n'aura pas de mal à trouver une page de ce strip dans le magazine Version Fémina.
Ce premier opus compile certaines des strips tirés du magazine en question.

Sympathique, pleine d'entrain, affublée d'une mère envahissante et d'un fils ado chéri, elle décompresse avec les copines et le shopping. Gloria est toujours au bord de la crise de nerfs !

Il n'y a pas vraiment d'originalité tant cette femme peut ressembler à ses lectrices qui s'attacheront forcément. Ce n'est pas mon genre de lecture mais je suis tombé dessus par hasard. Pour moi, cela manque singulièrement de souffle ! On s'ennuie ferme à cette lecture.

Nom série  Miss Annie  posté le 01/03/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Miss Annie est une jeune chatte qui fait l'apprentissage de la vie. Elle est gentille, naïve, curieuse et malicieuse. Du coup, elle sympathise avec la souris de la maison qu'elle prénomme Keisha. Quand vient l'heure de sortir au dehors, c'est l'aventure qui commence. Aussi, elle sera guidé lors de ses premiers pas avec des chats qui ont plus d'expérience. Bref, nous avons là une véritable chronique initiative.

J'ai beaucoup aimé les dialogues qui passent très bien. Il y a de l'humour tout en délicatesse. Et puis, il y a surtout le point de vue totalement sous l'angle d'un chat. Ainsi, on ne voit que les jambes des maîtres. C'est interrressant de voir comment le monde est pensé à travers un chat. Cela donne lieu à des situations très cocasses.

C'est un album frais et plein de drôlerie et surtout empreint d'une grande humanité. Je ne me suis pas ennuyé une seconde. Un album à découvrir pour passer un moment plein de tendresse.

Nom série  Monsieur Personne  posté le 28/02/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'ai bien aimé cette version inspirée de l'homme invisible. C'est tout d'abord un style visuel noir, blanc et bleu d'une simplicité trompeuse. C'est à partir d'une histoire simple d'un homme qui vient se refugier dans une petite ville des Etats-Unis que va se jouer un drame rural avec une ambiance presque paranoïaque.

On est en effet dans le registre de ces petites villes à l'atmosphère très lourde lorsqu'il s'agit d'accueillir un étranger recouvert de bandages de la tête au pied. Il y a une véritable psychologie des personnages dans une trame parfaitement maîtrisée. Il s'agit avant tout de relations humaines autour de ce qui est différent. Des thèmes certes classiques mais bien intégrés dans un récit étrange.

En conclusion, un bon polar qui revisite le mythe de l'homme invisible. Du comics haut de gamme qui se lit agréablement.

Nom série  Barracuda  posté le 28/02/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Barracuda essaye à la manière de Pirates des Caraïbes de renouveller le genre de la bd sur la piraterie en ancrant le récit sur la terre ferme. Je dois bien avouer que c'est presque un pari réussi. Le dessinateur Jérémy a été à bonne école et le style de Philippe Delaby se ressent nettement. Comme c'est l'un de mes dessinateurs préférés, je ne vais pas me plaindre, au contraire !

Ce premier tome semble tenir ses promesses à quelques exceptions près. Par exemple, je me sens juste un peu perdu sur le fait qu'en récupérant la carte, le capitaine des pirates laisse sur l'île de Puerto Blanco les seules personnes qui auraient été capables de lui indiquer l'emplacement exact de la tombe et donc du trésor. Est-ce là une incohérence du scénario ? Seule la suite nous le révèlera.

L'histoire semble se concentrer sur trois enfants dont on va suivre leur destin tragique comme l'est le ton de ce récit. J'aime les histoires de pirates. Et là, nous avons une véritable aventure de piraterie qui utilise tous les codes du genre en allant un peu plus loin que d'ordinaire. A suivre par conséquent !

Nom série  Héritages  posté le 28/02/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Dans la série des Sorcières et sur le destin de toutes ces femmes, ce titre est plutôt en décalage donc intéressant. Cependant, on sera déçu par le fait que tout se résume dans l'acceptation ou pas d'un don reçu en héritage.

Tout semble alors se broder autour de cette maigre idée. Il est question de confrérie dans une demeure perdue dans la campagne : bref que du convenu. On aurait aimé se laisser surprendre un peu. La magie n'opère pas toujours...

Nom série  La parenthèse  posté le 28/02/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ceci est une biographie d'un auteur qui a dû affronter une terrible maladie d'ordre neurologique alors qu'elle venait de rentrer à la faculté pour poursuivre des études. Soudain, toute sa vie a basculé dans l'enfer. C'est ce terrible combat qui nous est raconté de façon intimiste en rassemblant les faits et les impressions ainsi que le témoignages de ses parents pour relater ces années qui vont constituer la fameuse parenthèse.

Il me semble clair que la majorité des lecteurs passera à côté comme prouve le fait que cette bd ne soit pas encore avisée. On n'aime pas s'intéresser particulièrement à la maladie car ce n'est pas positif et ce n'est pas ce que le lecteur recherche en terme de dépaysement. Par contre, cet ouvrage intéressera, outre ceux qui sont passés par là, l'entourage et les proches d'un malade. En l'occurrence, il s'agit de l'épilepsie.

Cette BD s'est quand même vue attribuée quelques prix prestigieux dont le fauve d'Angoulême 2011 dans la catégorie "révélation". C'est en effet le premier ouvrage d'Elodie Durant qui a étudié l'école des arts décoratifs de Strasbourg en suivant les cours de Joseph Béhé.

J'ai été particulièrement touché par ce témoignage qui ne joue pas la carte du sentimentalisme mais celui de décrire précisément ce que l'on ressent quand on oublie peu à peu, qu'on régresse totalement et qu'on perd la mémoire au point de ne plus savoir qui on est.

Curieusement, il ne m'a pas fallu longtemps pour écouter toutes les confidences de cet auteur. Elle arrive tout de suite à nous faire basculer dans sa pensée avec une narration particulièrement efficace. On va vivre avec elle de douloureux moments entre la perte de l'esprit et de la raison. Il y aura une charge émotionnelle évidente pour peu qu'on veille l'accepter. Un très beau témoignage car au bout de tout cela, il y aura de l'espoir car on peut toujours vaincre la maladie...

Nom série  Trois Christs  posté le 25/02/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je suis tellement déçu par ce que je viens de lire. Pourtant, les trois auteurs sont réellement de qualité par leur travail déjà accompli. On se demande presque que vient faire Fabrice Néaud dans ce type d’histoire qui se situe à mille lieu de son univers. Bref, on s’attendait à beaucoup mieux. Et cela est à peine passable.

Trois auteurs pour trois christs et trois versions différentes d’une histoire de relique mais pas n’importe laquelle puisqu’il s’agit du dernier linceul du fils de Dieu. Les auteurs ont voulu nous faire prendre conscience qu’à partir des mêmes images, on pouvait avoir des versions totalement différentes selon les points de vue qu’on adopte. C’était presque un exercice mathématique à la Bajram.

L’idée était louable mais la mise en pratique n’a guère été convaincante. On s’ennuie ferme dès le second récit après un premier plutôt terne.

Nom série  Les Petits Adieux  posté le 23/02/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Cette histoire ne m'a absolument pas convaincu car c'est banal dans le traitement un peu contemplatif. Par ailleurs, le sujet un peu tabou est amené de façon maladroite. Que dire d'une conclusion qui nous laisse tout deviner.

Le mode narratif se veut introspectif mais c'est finalement réellement confus. On ne s'est pas bien ce qui se passe dans la tête de cette femme victime d'une morne vie de couple. Le dessin a du mal à nous faire passer des émotions. Il est trop froid sans doute. Aucune ambiance ne s'installe et on s'ennuie ferme.

On oubliera vite alors que le sujet méritait mieux...

Nom série  L'ultime Chimère  posté le 21/02/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
L'ultime chimère part d'un concept intéressant car véritablement mystérieux. Les tomes qui se succèdent ne sont pas totalement indépendants comme j'aurais pu le croire. Il n'y a pas véritablement de thème précis comme le laissait penser la couverture mais plutôt un enchevêtrement d'histoires situées à des époques différentes à propos de la pointe d'une flèche ayant touché Dieu ou le diable lui-même. On est tout de suite happé par le récit d'autant que le dessin est agréable malgré la succession de dessinateurs.

Glénat multiplie en ce moment les séries à concept un peu dans la même veine (Destins, Uchronie[s] - New Byzance, Voyageur...). J'aime bien ces concepts mais il faut avouer que c'est quand même onéreux au niveau du porte-monnaie. On doit bien avouer que l'histoire s'étire un peu artificiellement avec des épisodes un peu creux. Et puis, cette série qui n'a pas bien fonctionné commercialement parlant malgré un beau marketing est victime tout simplement de la surproduction actuelle. Les lecteurs préfèrent se rabattre sur des séries courtes ou des one-shot plutôt que de suivre de longs feuilletons.

Au final, c'est pas mal mais cela aurait gagné à être plus condensé sur moins de volumes.

Nom série  Encyclomerveille d'un tueur  posté le 20/02/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je retrouve avec un grand plaisir le merveilleux graphisme de Thierry Ségur. Il faut dire que Légendes des Contrées Oubliées est une oeuvre culte pour moi et certainement l'une de mes bd préférées. Là, je dois avouer qu'il fait moins bien même si son dessin est toujours une pure merveille avec des couleurs quasiment magnifiques. Pourtant, on attendait son retour depuis bien des années !

Le scénario semble axé sur le monde fantastique à la sauce créole c'est à dire un mélange de mythes et de légendes venus du monde entier. On a un peu l'impression qu'il ne se passe pas grand chose dans ce premier tome mise à part la scène introductive ainsi que la dernière scène. Tout semble être une longue explication sur les phénomènes qui se produisent dans ce cimetière pas comme les autres.

Il faut reconnaître une certaine originalité à cette oeuvre. On ne verra peut-être plus les cimetières de la même façon à l'avenir ... Je ne conseillerai pas l'achat en raison de l'abandon de cette série après seulement la parution d'un seul tome. Le retour tant attendu de l'enfant prodige aura tourné court.

Nom série  Tombé du ciel  posté le 20/02/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Les éditions Futuropolis nouvelle version m'avaient habitué à beaucoup mieux. Cela reste néanmoins sympathique mais si peu probable et si prévisible dans l'intention et dans l'action.

Au stade actuel, je n'a pas envie vraiment de lire la suite pour connaître les aventures de ce chanteur d'un groupe de rock dont la carrière semble s'être arrêtée un certain 21 juin 1982 à la fête de la musique quelque part en Bretagne. Un extra-terrestre y serait sans doute pour quelque chose.

Et si on pouvait remonter le temps pour changer tout cela ? Voilà pour le thème central archi vu par ailleurs. Et puis, c'est trop loufoque et absurde pour me convaincre et accentuer le plaisir de lecture ...

Nom série  Sous la bannière étoilée  posté le 20/02/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je n'ai absolument pas été emballé par cette lecture qui traite des enfants restés au pays pendant que leur pères se battaient en Irak durant la guerre du Golfe. Il n'y avait absolument rien de touchant dans cette lecture ce qui aurait dû être normalement le cas. Pourquoi ? Parce que l'émotion de la situation ne passe pas !

On assiste aux élucubrations stériles de trois amis adolescents qui veulent s'endurcir. On ne s'attache pas à eux et leur sort nous semble indifférent. Le drame n'est aboslument pas traité avec intelligence. Il n'y a rien qui fonctionne entre l'angoisse rampante et le silence des non-dits.

Et dire qu'une adapatation de ce récit est prévue au cinéma. Il faudra un peu plus de punch pour toucher le public ...

Page précédente Page Précédente   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 169 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque