Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Criminal Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (11) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Commandez cette série en V.O. sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(2)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(7)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(2)
Nombre d'avis11
Note moyenne4.00 / 5
Pour l'achat100%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Criminal sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par Sloane Infos posteur le 06/06/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ben voila je viens de me faire la série de six tomes. Alors du bon du tout bon, de l'excellent dirais je même plus.

Ces six volumes qui peuvent se lire de manière indépendante, quoique je conseille tout de même d’essayer de faire les choses dans l'ordre, nous font vivre les mésaventures de personnages truands magouilleurs à le petite semaine, chefs de bandes femmes fatales forcément.

Ce qui frappe de prime abord c'est le caractère inéluctable du destin des protagonistes, malgré des désirs de rédemption chez certains l'on sait d’avance que les évènements dans lesquels il se débattent vont les écraser.

Ed Brubaker sait tenir son public en haleine sans effet outrancier et le lecteur assiste impuissant au rouleau compresseur des actes inutiles mais parfois oh combien héroïques des personnages qui englués dans la toile de leurs vicissitudes deviennent de simple spectateurs des évènements. Ça messieurs dames c'est du scénario béton ou je n'y comprends plus rien.

Au dessin Sean Phillips ne manque pas de mérite pour nous montrer une ville et des quartiers à la limite du glauque.

Si vous êtes amateurs de polars intelligents avec des bases qui nous mènent en terrain connu, alors cette série est pour vous. D'ailleurs j'ajouterais que dans le genre ces deux auteurs ne sont en rein des quantités négligeables loin s'en faut. Presque culte.

Avis posté par BlackLabel Infos posteur le 23/01/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Criminal raconte une histoire par volume (au nombre de six) avec à chaque fois un personnage principal différent, mais dans un monde interlope où parfois on recroise des têtes entrevues ailleurs. On peut lire ça dans le désordre, la cohérence étant avant tout thématique, et non scénaristique. Criminal, c'est un monde de gangsters à la Tarantino, la petite criminalité, mais débarrassé du superflu de ce réalisateur, et où plane la fatalité d'un Impitoyable de Clint Eastwood.

C'est beau, Criminal. Le premier volume m'a paru classique et réussi, une bonne histoire de gangsters, bien racontée, avec un auteur qui semble connaître son sujet. Je pourrais dire la même chose du deuxième volume, et du troisième... Seulement au fur et à mesure des volumes, la cohérence thématique fait que Criminal dépasse pour moi du cadre de la "bonne histoire bien racontée".

C'est difficile d'écrire de bonnes histoires de gangsters. Soit on édulcore et des pourritures passent pour des princes, soit on plonge un peu trop dedans et ça donne envie de vomir, comme le film Truands de Frederic Schoendoerffer particulièrement dégueulasse et glauque, que je ne recommande d'ailleurs pas malgré (et à cause de) son réalisme à la limite du reportage.

Dans Criminal il n'y a pas de héros, et les gangsters ne sont pas classes. Il y a des ordures, des pourritures, tandis que ce qui pourrait s'apparenter de très loin à des gens biens, ce sont des hommes violents et des salopes sur le retour. Il y a de la fatalité dans l'air, il y a comme une chape de plomb sur les héros qui les empêche de transcender leur condition, de devenir meilleur, de s'en sortir. Et ce qui est terrible, c'est qu'ils en sont conscients. Pour certains qui parviennent à s'extirper d'une vie misérable, il y a l'appel irrésistible du gouffre ; parce que dans le bonheur on se sent comme un pou, autant revenir à ce qu'on a connu toute sa vie.

Et le dessin est en harmonie avec le propos, un trait grossier, noir, précis, direct, avec parfois des visages en gros plan où une expression est pleinement saisie. La capacité du dessinateur a capturé l'essence d'une situation, d'une posture, d'un personnage au bon moment, dans la bonne case, fait en sorte qu'on lit le reste comme si tout était aussi soigné et aussi beau. Une case évocatrice, et ce psychopathe nous fera froid dans le dos à chaque apparition. Une case, et cette femme nous crèvera le coeur.

Comme dirait Dennis Lehane : Ténèbres, prenez-moi la main.

Avis posté par Jetjet Infos posteur le 16/10/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
La recette est classique et connue de tous…
Un looser, une existence morne et puis un choix. Un choix crucial ou manifeste tentant d’améliorer son quotidien ou de réparer certaines choses…
Ed Brubaker nous rappelle dans Criminal comment il est facile de basculer dans l’illégalité, le vol, les meurtres ou essayer simplement de s’extraire de situations facheuses…

On a peut-être tous connu ça également dans notre existence. Un coup de foudre pour une belle inconnue, la facilité de profiter d’une situation, d’aller un cran trop loin puis de vouloir tout résoudre dans l’urgence…
Je vous souhaite sincèrement de ne pas vivre les évènements sombres que subissent les protagonistes de Criminal mais de vous délecter de leurs aventures parfaitement mises en scène par Brubaker et Philips.

A base d’actes crapuleux, de femmes fatales et de trahisons, ces portraits de gangsters se révèlent particulièrement jouissifs à suivre et à lire comme n’importe quel roman noir captivant.
Chaque tome pose une histoire pouvant être lue comme un one shot mais utilisant de multiples connections avec d’autres personnages à l’instar du travail de Frank Miller dans Sin City, le fantastique en moins et l’immersion réaliste en plus.

Ce qui rend ces gens tour à tour humains ou monstrueux, c’est la narration toute en souplesse et qui gagne en intérêt au fur et à mesure de la lecture et de l’appréhension générale de l’environnement.

La lecture devient donc ludique au fur et à mesure que les chapitres se succèdent en faisant se succèder un voleur prudent mais lache, une famille de brutes sanguinaires et un veuf pas si irréprochable. L’appât du gain ne constitue pas seulement la toison d’or de ces « hommes ordinaires » mais également l’espoir d’un monde idéal où une relation sensuelle n’est jamais à exclure.

Le trait réaliste et accessible de Philips (apprécié dans 7 psychopathes mais moins dans Marvel Zombies) aide à l’identification d’un cadre aussi attirant que glauque. La voix off propre aux vieux polars restitue une ambiance unique et on est vite alpagué dans un monde violent et accrocheur.

Criminal constitue une référence accessible et de qualité qui devrait toucher beaucoup d’amateurs et mériterait une adaptation cinématographique. Ce mélange de gueules cassées et de pinups mérite amplement que l’on s’y intéresse et donne diablement envie de voir les autres travaux de ce tandem.

Classique mais chaudement recommandé et recommandable !

Avis posté par Alix Infos posteur le 29/02/2008 (dernière MAJ le 20/08/2012) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une série dans la pure tradition des polars noirs américains. Des flics pourris, des trafiquants de drogue tarés, des fusillades… et au milieu de tout ça, des personnages intéressants à la personnalité bien développée, comme on en voit rarement dans la BD franco-belge.

Alors attention, ne vous attendez pas à quelque chose d’original ou innovant. L’auteur se contente d’appliquer bien gentiment tous les poncifs du genre. Mais avec une efficacité redoutable… impossible d’arrêter sa lecture avant la dernière page. Et ce qui est remarquable, c’est que la qualité est constante sur tous les tomes, pas de baisse de régime. Le tome 6 (dernier en date) vient d’ailleurs de gagner l’ « Eisner Award » du meilleur cycle d’une série en cours, c’est dire !

Voilà, les fans de polars savent ce qu’il leur reste à faire. « Criminal » est une référence. Une série idéale (de qualité et accessible) pour se mettre aux comics.

Avis posté par Gaston Infos posteur le 03/01/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
*Avis portant sur les quatre premiers tomes*

'Criminal' est une bonne série policière qui a comme bonne idée de changer de personnages principaux à chaque histoire. Cela permet de varier les situations et j'aime la façon dont le scénariste rend son univers cohérent lorsqu'il fait intervenir des personnages qu'on a déjà vus avant. Les récits sont du pur polar comme je l'aime avec des personnages bien pourris et un scénario intelligent.

En revanche, je suis moins enthousiaste que certains et c'est à cause du dessin. Je n'aime pas ce style réaliste que l'on retrouve dans les comics modernes. Je trouve ça moche et cela ne me donne pas envie de lire les histoires.

Avis posté par jurin Infos posteur le 19/07/2010 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J’ai lu les quatre premiers tomes et je suis complètement d’accord avec les posts précédents, les histoires sont d’un excellent niveau, c’est du polar noir, même très noir (T3).
Le dessin assez sombre est très moyen mais les récits sont tellement captivants que le lecture est bien agréable.

Avis posté par scuineld Infos posteur le 29/09/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Criminal, c'est du polar pur et dur. Les amateurs du genre vont être heureux. Les autres se doivent d'essayer, juste pour être certains qu'ils n'aiment pas le polar (si vous n'aimez pas ceci, pas la peine d'essayer autre chose, vous serez toujours déçus).

Attention, je parle ici du scénario, qui est très bien ficelé (avec intrigues et sous intrigues). De plus, celui-ci ne faiblit pas après les trois tomes que je viens de lire. Au contraire, chaque nouveau tome enrichit l'histoire et renforce la cohérence de l'ensemble de l'oeuvre.

Au niveau du graphisme et surtout des couleurs : je n'aime pas, mais alors pas du tout. Même si je dois reconnaître qu'il est adapté à ce style... Mais ces couleurs sont beaucoup trop "informatiques" et la palette choisie n'est vraiment pas ma tasse de thé. Il manque également des décors et de l'arrière plan dans ces cases qui ne sont jamais fort grandes... Et ce trait est beaucoup trop réaliste pour moi...

J'ai tellement peu aimé le graphisme que j'ai "lu" la BD, CAD que je ne faisais pratiquement pas attention aux dessins, me concentrant sur les dialogues et les rebondissements de l'intrigue.
C'est d'ailleurs pour cette raison que je ne donne que 3/5 à cette BD que j'ai lue comme un très bon polar...

Avis posté par JJJ Infos posteur le 12/08/2007 (dernière MAJ le 20/09/2009) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Le britannique Sean Phillips que personne ou presque, ne connaissait dans notre beau pays il y a encore quelques mois, fait une entrée plutôt remarquée, trois albums illustrés de sa main paraissant quasiment coup sur coup en France.
Passons rapidement sur ses autres oeuvres, le très fun et sympatoche Marvel zombies et le très dispensable Sept psychopathes, pour entrer dans le vif du sujet, les entrailles de Criminal.

Criminal est incontestablement une BD plus passionnante que les oeuvres précitées. Criminal est un polar de grande qualité. Je parlais d'entrailles, j'aurais du aller plus loin et parler de tripes, tant le mot viscéral prend du sens à la lecture de Criminal...
Avant de continuer, évoquons l'ambiance sombre de cette BD, parfaite pour que le trait acéré de Sean Phillips puisse pleinement s'y épanouir. Il n'y a pas ici de découpage stylé, de grandes cases représentant une douzaines de héros, ou, d'épiques illustrations en pleine page, comme l'on a pu en voir dans Marvel zombies. Non, dans Criminal les plans sont serrés, les cases cadrant les visages au plus près s'enchaînent de façon très dynamiques, presque cut, les expressions paraissent saisies sur le vif, l'enchaînement est rapide, l'atmosphère semble oppressante... Sean Phillips s'en sort magnifiquement bien, si ses dessins ne sont pas parmi les plus spectaculaires, ses personnages sont vivants, l'action est très lisible. Chapeau l'artiste!

Quant au scénariste, Ed Brubaker, il fait honneur à sa réputation de spécialiste du polar. Le premier tome de Criminal s'impose déjà comme un modèle du genre.
Comme beaucoup d'intrigues très intelligentes, celle-ci est d'une simplicité déroutante, plusieurs questions se posent, trouvent des réponses inattendues, les pistes sont multiples mais convergent, tout en ménageant des surprises... et le scénario offre même une passionnante sous intrigue en double lecture. Bien entendu, comme dans tout scénario réussi, il n'y a ni complaisance ni trace de facilité maladroite, Brubaker maîtrise son sujet!
Une des forces de cet auteur est également de savoir construire des personnages ayant une vraie personnalité, en ce qui concerne le héros, Leo, on peut même aller jusqu'à parler de philosophie, et les second rôles bénéficient d'un vrai caractère bien défini. Les personnages sont nombreux, les interactions entre eux également, et, compte tenu de la psychologie assez inédite de certains - Je pense à Yvan, un vieux monsieur avec qui Leo entretient une relation assez particulière - ces relations sont assez surprenantes, parfois incongrues. Je pourrai presque parler de situation quelquefois drôles, si l'ambiance n'était pas aussi pesante.
Les personnages sont si attachants, que les drames qui les touchent au long de l'histoire, qu'ils soient liés ou non à l'intrigue, touchent du même coup le lecteur, même si tout ce petit monde est loin d'être constitué d'enfants de coeur.

Que dire de la suite qui ne cesse de gagner en intensité ? Pas grand chose, il suffit de se laisser porter par le flot malsain instillé en ces pages pas Phillips et Brubaker. Il suffit d'ouvrir les yeux et garder ses sens en éveil en surveillant la porte... Qui sait quel monstre la nature peut engendrer en ces ruelles sombres ?
Quand l'on constate en lisant les différents tomes que ces les histoires indépendantes offrent des intrigues noires toutes plus intelligentes les unes que les autres et liées de façon ténue de surcroit, c'est un plaisir absolu. Aucunement bloquant pour le lecteur qui se bornerait à lire indépendamment Putain de Nuit par exemple et tomberait sur un chef d'œuvre. Absolument réjouissant pour qui lit et relit toute la série en s'amusant à déceler les liens entre les tomes.

J'adore Criminal, oeuvre excellente et forte, qui parvient habilement à transcender un genre si usité que bon nombre d'autres oeuvres de fictions, quelle soient en bandes dessinées ou d'autre nature, s'y sont cassés les dents.

Si vous aimez les polars, lisez Criminal, car il est le polar ultime en BD.

JJJ

Avis posté par Tomeke Infos posteur le 25/06/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voilà du bon polar, bien noir et bien rythmé !

Si le fond du récit a déjà maintes fois été utilisé, il n’en demeure pas moins que la forme est excellente! Le lecteur rentre directement dans l’histoire, sans laisser la moindre place à l’ennui jusqu’à la fin de l’album. Dans le genre, j’avais aussi bien apprécié A History of Violence. Chaque protagoniste a son importance, ce qui permet aux albums de bénéficier d’une galerie de personnages bien typés.

Bref, bien que le genre ne soit pas renouvelé, je crois que l’amateur d’histoires de truands, avec des enroules de came, des casses qui tournent mal et autres flics corrompus, trouvera ici tout ce qui peut lui plaire.

Côté graphique, le travail est bon. C’est souvent assez sombre, comme la personnalité tortueuse de certains personnages.

J’ai moi aussi été conquis et vous ne devriez pas être déçus pas l’achat de ces albums. Nous avons là du bon divertissement dans le genre polar, rien à redire !

Avis posté par cac Infos posteur le 23/11/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cela fait longtemps que je n'avais pas lu une histoire aussi prenante. Je ne connaissais pas les récits de Brubaker mais c'est déjà pour moi une référence du polar. La narration est très bien menée, c'est le genre d'histoire qui captive de la première page à la dernière. On retrouve des "gueules", des types pas toujours recommandables qui feraient peur à leur mère, des flics ripoux, des gangs et des braquages. Une tonne d'ingrédients qui font des recettes qui marchent bien dans cette série.

Dans le tome 2 on retrouve les mêmes quartiers, le rade sombre du coin avec son barman et d'autres personnages vus dans le premier tome, mais les histoires sont tout à fait indépendantes. Le scénariste assure une très bonne cohérence. Le tome 2 est du même niveau que le premier, d'où la hâte de lire encore des histoires aussi bien maîtrisées à l'avenir.

Le dessin et les cadrages, l'ambiance sombre, tout cela participe à l'immersion dans cet univers.

Série policière de tout premier plan, très recommandé aux amateurs.

Avis posté par Thomas B Infos posteur le 26/02/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Avis posté suite à la lecture du tome 1 en VO.

Amateur de romans policiers et autres thrillers, j'ai longtemps hésité avant de succomber à l'achat de cette BD mais les critiques américaines très élogieuses et le récent Eisner Awards (sorte d'oscar de la BD US) décerné à cette série m'ont convaincu de passer à l'acte.

Et grand bien m'en a pris. C'est excellent. L'histoire dans la grande tradition des polars "noirs" est vraiment captivante, les dialogues et les voix off sont très réussis et le dessin, même si je le trouve pas non plus totalement incroyable, fait son effet.
Amateurs de polars, foncez !

Mise à jour après la lecture des tome 2, 3 & 4 en VO
Toujours aussi bon, foncez !

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque