Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Célestin Gobe-la-lune Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (33) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(3)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(8)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(22)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(0)
Nombre d'avis33
Note moyenne3.58 / 5
Pour l'achat81%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Celestin Gobe-la-lune sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par Sloane Infos posteur le 05/05/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'avais zappé cette série alors que sa lecture m'avait procuré plus qu'un agréable moment. Que dire après déjà 32 avis ?. C'est rafraichissant, plaisant plein de gouaille, un autre avis évoque le film "Mon oncle Benjamin" comme lui ce récit est empreint de libertinage mais avec un détachement, le pas de côté qui donne une lecture fluide, aérée, dynamique.

Des personnages fort bien croqués avec des trognes certes un brin caricaturales mais qui au bout du compte semblent naturelles, des dialogues amusants mêlant poésie et verve, bref que du bon.

Le dessin un poil grossier dans la première partie s'améliore grandement dans la deuxième. Alors je sais les pinailleurs diront toujours que nous ne sommes pas devant la BD du siècle mais en voilà une qui fait son office : divertir en utilisant un texte ciselé. Pas exempte de petits défauts, surtout au niveau de la colorisation par exemple, cela n'en reste pas moins une bonne série dont je conseille l'achat.

Avis posté par eric2vzoul Infos posteur le 15/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
N'exagérons rien, malgré toute l'admiration que je porte à Lupano, nous ne sommes pas au niveau du chef d'œuvre qu'est De Cape et de Crocs, loin s'en faut…

Je n'ai pas vraiment réussi à m'attacher aux protagonistes. Surtout pas à ce morveux sentencieux, queutard et arriviste de Célestin, dont les sautillements incessants me font davantage penser à un Spiderman qui aurait abusé de la caféine qu'à un bouillonnant Cyrano, un peu hors-sujet. Ni à ces greluches dont il convoite la main ou qui lui tournent autour, lesquelles ont autant de charisme qu'une volée de collégiennes capricieuses. Ni à Gysmonde, la méchante trop plate pour être drôle. Le seul que je trouve un peu rigolo, c'est Maurice Ier, le roi lutteur et viveur. En fait, Lupano, qui fut plus inspiré, aligne les clichés des contes de fées et des récits de cape et d'épée sans parvenir à s'en jouer.
Ses dialogues manquent de sel, même dans les envolées poétiques de Célestin, inspirées des écrits de quelques rimailleurs sélénophiles inconnus du XVIIIe.
J'ai quelquefois souri, mais pas ri…
Le manque de charisme des personnages et la platitude des situations finit par nuire à l'histoire, dont les péripéties molles ne ménagent guère de surprise quant à la conclusion trop vite expédiée.

Le dessin ne m'a pas emballé non plus. Corboz a le trait épais, et il se montre plus à l'aise dans les décors et les cadrages acrobatiques que dans la peinture des individus. Ce genre de récit débridé devrait privilégier les mimiques théâtrales, les grimaces outrancières de la commedia dell'arte. Mais Corboz ne parvient pas à illustrer les expressions caricaturales qui auraient donné de la densité aux acteurs.
Et beaucoup de scènes nocturnes émaillent le récit, allusions à la Lune obligent. Pas très judicieux, d'autant plus que la colorisation est réalisée au gros pinceau. Du coup, l'ensemble s'en trouve assombri et les détails sont peu lisibles.

Célestin Gobe-la-lune est une aimable pochade, correctement réalisée, dont la lecture fait passer un moment, et ce n'est peut-être pas si mal, mais c'est un peu court… La parodie n'est pas à la hauteur de ses ambitions lunaires.
Pourquoi la Lune d'ailleurs ? Je n'ai pas bien compris…

Avis posté par Noirdésir Infos posteur le 07/01/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voilà une série courte, mais franchement réussie, et que je vous recommande fortement !

En effet, Lupano a réussi là non pas un chef d’œuvre ni une œuvre culte, mais une petite histoire sans prétention, pleine de fraicheur, de poésie et d’humour, qui fait qu’on s’attache à ce Célestin, dépassé par les événements tout en souhaitant les bousculer.

Les dialogues sont chouettes, légers, et l’intrigue est dynamique. On est embarqué dans ce qui est une sorte de farce. Les bons mots fusent, parsemés de citations de poètes – en cela une certaine parenté avec De Cape et de Crocs affleure, même si les deux univers sont éloignés.

Le dessin de Corboz peut parfois sembler gras, flou, peu précis. Mais en fait, un peu comme les textes et l’histoire elle-même, c’est une simplicité qui met en avant l’essentiel : le superflu, l’énorme, et non le détail.

Les méchants et les gentils se confondent – dans tous les sens du terme (voir la Révolution avortée par le palais lui-même, un roi bonasse que la seule vraie méchante – sa sœur – n’arrive même pas à renverser alors qu’il ne tient même pas au pouvoir : elle est pire qu’Iznogoud !).

Célestin dans tout ça n’est qu’une sorte de projecteur, dirigé sur les protagonistes réellement déterminants. Il subit les choses, prêt à tout gober, et pas que la lune.

Bref, c’est une lecture rapide, mais distrayante.

Avis posté par Tourenne Infos posteur le 03/10/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
J'ai absolument adoré Alim le tanneur du même auteur.
J'ai été déçu par "Célestin Gobe-la-lune". Certain le compare à De Cape et de Crocs. Je comprends... Je n'adhère pas. Trop "gentillet" sans pour autant avoir le charme nécessaire à rendre le tout réellement plaisant.

Avis posté par pierig Infos posteur le 05/11/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Sympathique diptyque que voici !

Certes, le vaudeville est plaisant et les tirades sont réjouissantes. Mais, à l’instar d’autres compères, je ne l’ai pas trouvée génialissime. La faute à une narration qui en fait parfois trop, surtout dans le second opus, déstructurant de la sorte quelque peu le récit. A noter que le tempérament fougueux de Célestin est bien retranscrit par le dessin. Le trait est souple mais un peu terni par un encrage hasardeux.

Bref, une bd qui a du pep’s à revendre mais il ne faut pas trop en espérer non plus.

Avis posté par bdid Infos posteur le 18/03/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai trouvé cette bd sympa et assez originale. L'auteur a su créer une ambiance atypique et féérique qui ne m'a pas déplu.

J'ai bien aimé le scénario, il y a de très bonnes idées, mais j'ai tout de même pensé que parfois le héros s'en sort un peu facilement. J'ai eu l'impression que le format diptyque a contraint l'auteur à accélérer l'histoire à certains moments et c'est ce qui fait que je n'ai mis que 3/5.

Le tout est tout de même très bien illustré et cette bd m'a fait passer un bon moment.

Je ne conseille pas l'achat car il s'agit d'une bonne bd à prendre à la bibliothèque mais pas d'une bd qu'il faut absolument avoir dans sa bédéthèque...

Avis posté par Alix Infos posteur le 21/07/2007 (dernière MAJ le 29/01/2010) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je rejoins l’enthousiasme des autres posteurs !

L’histoire de Célestin est poétique et drôle, et les envolées lyriques et situations comiques rappellent un peu le chef d’œuvre qu’est De Cape et de Crocs ! J’ai rigolé de vive voix à plusieurs occasions, et passé un excellent moment de lecture.

Le dessin est sympa (même si le trait me paraît parfois un peu gros et approximatif, surtout dans le premier tome), et les couleurs, elles, sont tout simplement superbes. Admirez donc les magnifiques planches dans la galerie.

Une série sympa, bouclée en deux tomes…

Avis posté par gdev Infos posteur le 30/11/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cette série mérite vraiment le détour. Lupano et Corboz ont formé le duo parfait pour nous faire rêver dans une atmosphère vaporeuse et naïve, pour nous faire rire dans un univers loufoque et déjanté, pour nous surprendre avec des personnages croqués de façon délicieuse.

J'ai aimé cette galerie de personnages, que l'on découvre petit à petit. Si le premier tome est très axé sur Célestin, ses rêves et ses pitreries, le second tome tourne autour d'une révolution menée par Trissot et Astrid, laissant notre doux et naïf rêveur au second plan, presque en observateur de la petite critique que nous livrent les auteurs. Avec ces deux tomes, les auteurs ont su trouver un savant équilibre entre humour, action, et rêve. Rien ne manque à cette oeuvre et l'humour se situe partout : au détour d'une phrase, à l'arrière-plan d'un dessin, dans un qui-pro-quo improbable, dans les attitudes des uns et des autres, dans les réflexions assassines, ou encore dans des références historiques ou picturales... Un humour très présent, dont on ne pourra s'empêcher de chercher de qui ou de quoi le scénariste et le dessinateur ont pu s'inspirer (pour ma part, j'ai l'impression parfois de lire du Goscinny, mais j'y ai aussi vu du Garulfo ainsi que du De Cape et de Crocs,... et bien d'autres).

Mais si l'humour participe grandement au succès de cette série, il y a aussi autre chose : une atmosphère vaporeuse, aussi bien dans le dessin que dans le propos et une naïveté de Célestin qui s'oppose, aussi bien sur le plan sentimental que politique, aux comportements très matériels, très terre-à-terre des autres personnages de cette histoire. Le dessin supporte parfaitement cette histoire, le travail sur la couleur bleue en début d'histoire et l'aspect parfois imprécis ou flouté participent grandement à créer cette atmosphère vaporeuse et rêveuse alors que la multiplication des personnages et des détails en fin de second tome donne cette impression de joyeux fouillis et d'action non maîtrisée, pour notre plus grand plaisir !

C'est une série super riche, super drôle, mais aussi un peu poétique, qui propose une farce, un conte, une aventure, une histoire d'amour (eh oui, tout cela à la fois). Ouf, je suis repu... Seul regret, certains passages sont un peu rapides et parfois faciles, certainement du à la contrainte de finir cette série en deux tomes uniquement.

Quelle réussite !

Avis posté par Ro Infos posteur le 10/03/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai mis longtemps avant de lire cette BD car son dessin ne m'attirait pas du tout.
Et je confirme après lecture, je suis vraiment allergique à l'encrage de son auteur. Trop épais, trop uniforme, sans pleins ni déliés, il grossit et enlaidit le trait pourtant tout à fait correct. Il est en outre accompagné de nombreuses hachures et autres zones d'ombre qui assombrissent très lourdement les planches. A côté de cela, la colorisation est de qualité et parfois même très jolie, mais elle s'accorde très mal avec cet encrage qui ne me semble définitivement pas convenir à la couleur.

Du fait de ce rejet du graphisme, j'ai mis un moment à m'imprégner du récit. Finalement, la qualité des dialogues m'a séduit. Ils ne sont pas particulièrement excellents ou drôles à mon goût, mais ils sont bien écrits et parfois assez amusants.
L'histoire quant à elle est sympathique sans être vraiment marquante non plus à mon goût. Quelques personnages sont bien attachants comme le roi et Célestin lui-même quoiqu'il ne soit pas tellement du genre que j'affectionne totalement.
J'ai lu cette BD comme un agréable divertissement, sans plus.

Avis posté par Pasukare Infos posteur le 03/03/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
"Célestin Gobe-la-Lune", une série bien notée sur bdt, classée dans le best-of 2007 et les meilleurs diptyques, une jolie couverture qui attire l'œil et et et ? Et pas grand chose de plus en ce qui me concerne.

Premier mauvais point pour moi : le dessin. Le trait est gras, les visages déformés, toujours à la limite de la caricature, les ombres hachurées. Deuxième mauvais point : j'abuse peut-être un peu, mais je n'aime pas du tout les prénoms "originaux" de tous ces personnages (la princesses Pimprinule, sa suivante Acariatine – ça fait un peu maladie infantile non ? - Gysmonde la sœur du roi Maurice 1er…). Je n'étais peut-être pas d'humeur à lire des vers et de la poésie, mais je trouve qu'il manque le petit quelque chose qui fait que ça passe admirablement bien dans De Cape et de Crocs mais pas ici, mais je ne sais l'analyser plus finement.

Cela dit, les couleurs sont plutôt jolies (surtout dans le premier tome), les quelques personnages principaux ont des caractères bien trempés : le roi, pas du tout despote et fanatique de baston, la fille du roi allergique à la poésie et aux bonnes manières, la sœur du roi, hypocrite et avide de pouvoir, Célestin lui-même complètement déjanté, prêt à tout par "amour" et surtout pour retrouver un supposé rang qu'il aurait eu à sa naissance et par la même occasion de l'argent facile. Le contexte aussi avec la révolution qui se prépare en arrière-plan. Et puis, à l'inverse des visages, j'aime beaucoup les architectures aux courbes incertaines.

Côté histoire, comme Gaston je dis que ça manque peut-être d'originalité, la seule étant à mon avis de raconter un conte à la base "classique" de façon décalée et humoristique. La chute est également trop rapide à mon goût. En tous les cas, je n'en garderai pas un souvenir impérissable.

Avis posté par Gaston Infos posteur le 17/12/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est vrai que c'est une bonne histoire, mais de là à dire qu'elle est exceptionnelle... Il faut quand même pas exagérer ! Le problème c'est que l'histoire est peu originale.

SPOILER : Sérieusement, on a tous déjà lu plein de contes avec un héros du petit peuple qui est amoureux d'une princesse et un méchant qui veut la place du roi. FIN DU SPOILER

Il y a plusieurs bonnes idées, mais je n'arrivais jamais à me sortir de la tête que l'histoire est peu originale. De plus, certains moments des deux tomes m'ont un peu ennuyé. Ils manquaient d'action. Comme l'a bien dit Spooky, c'est une lecture sympathique, mais ça ne m'a pas marqué.

Avis posté par yOyO Infos posteur le 10/12/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Très bonne lecture du premier tome, qui est je trouve un peu au dessus du second.

Tout d'abord le dessin : très beau, que ce soit dans le premier ou dans le second volume, malgré le changement de technique. Il y a beaucoup de dynamisme dans le dessin de Corboz.

Les couleurs par contre m'ont un peu gêné. Pas qu'elles soient mal choisies, ni moches, mais un peu trop informatisées et très sombres dans le premier volume. Dans le second tome, le dessinateur a choisi une colorisation plus pâle et moins agressive, y'en a qui accroche que ce soit l'une ou l'autre, moi ça m'a un peu chagriné.

Au niveau de l'histoire c'est du tout bon. Le personnage est très comique et attachant, la narration coule très bien, les textes sont très bien faits, j'ai vraiment beaucoup aimé.

Note vraie : 3.5

Avis posté par chip Infos posteur le 23/11/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'ai passé un très bon moment à la lecture du deuxième tome de Celestin Gobe-la-Lune. Après la lecture du premier, il faut dire que j'attendais avec impatience la suite des aventures de Celestin, héros poétique et rêveur. Le personnage est attachant, l'histoire bien menée, drôle et rythmée. Et que dire du trait et de la colorisation de Yannick Corboz, un régal pour les yeux (enfin, c'est mon opinion...).

Du tout bon, qui vaut facilement quatre étoiles !

Avis posté par Erik Infos posteur le 01/07/2007 (dernière MAJ le 09/11/2008) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'ai acheté cette BD sans grande conviction mais je dois dire après lecture que grand bien m'en a pris. C'est vrai, j'avais peur d'un verbiage pseudo-poétique abrutissant et ennuyeux. Il n'en n'est fort heureusement rien ! Au contraire ! Nous avons là une véritable farce romantique située à la veille d'une révolution et plongé dans un décor teinté de Venise et de Vienne.

On démarre avec une sublime scène d'introduction explicative du sobriquet original de notre héros. Ce Célestin est d'ailleurs un personnage libertin et fort sympathique. On rit de bon coeur à toutes ses péripéties amoureuses.

Au-delà de la trame principale de notre héros aux prises avec une princesse capricieuse et blasée d'un royaume qui pourrait être la France, deux "sous-intrigues" : la jalousie d'une tante qui se verrait bien reine et une révolution qui couve.

La fin de ce chapitre ne m'a guère convaincu et on tombe très vite dans une fable aux allures socio-politique qui n'apporte pas grand chose. Mais, je pense que cela devait inscrire le cadre pour la suite des aventures.

La lecture demeure fraîche et aérée. Le dessin n'est pas du tout mauvais. Une réussite surtout dans les décors de cette magnifique cité aux allures à la fois vénitiennes et post-médiévales. Des personnages secondaires truculents qui mènent ce récit tambour battant! Une baisse de régime en ce qui concerne les visages des personnages dont le trait pourrait être amélioré. L'impression générale demeure toutefois très positive.

Le second tome s'inscrit dans la poursuite du premier entre humour et poésie. Il va même un peu plus loin puisqu'il explore une dimension plus politique comme l'abolition des privilèges. C'est presque une parodie du XVIIIème siècle réalisé avec brio.

On ne pourra regretter qu'il ne s'agisse que d'un diptyque car c'était bien parti. Il y avait du potentiel à exploiter. En tout cas, ne passez pas à compter de ce personnage enchanteur, cela serait véritablement dommage!

Note Dessin: 3.75/5 - Note Scénario: 4.25/5 - Note Globale: 4/5

Avis posté par Altaïr Infos posteur le 03/11/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ah là là que j'ai ri à la lecture du tome 1 ! Ce texte enlevé, ce rythme qui ne souffre d'aucune pause, ces bons mots, ce dessin dynamique, tout était réuni pour faire une série d'exception ! Malheureusement, le tome 2, quoique honnête, ne remplit pas totalement les promesses du premier tome. Comme si l'enthousiasme des auteurs était retombé d'un coup, et par la même occasion, le nôtre... on rit moins, beaucoup moins, les personnages perdent de leur saveur, et les péripéties s'enchaînent avec moins de naturel.

Le dessin de "Celestin-Gobe-la-lune" m'a posé problème, je l'avoue. Sur le fond, il est très réussi : les personnages ont des visages et une gestuelle très expressifs, ils sont toujours en mouvement, et il ressort des cases une énergie comique très réussie.
Mais l'encrage ne met pas toujours le dessin en valeur dans le tome 1. Le dessinateur semble s'en être rendu compte et utilise des contours au crayon dans le tome 2, mais du coup le dessin devient plus mou.
Mais ce qui pour moi gâche vraiment le dessin, c'est la couleur : deux techniques utilisées pour deux albums, mais une même impression de choix de couleurs mal adapté, de textures et d'effets qui font très amateur... Du gâchis, ça oui.

Avis posté par Spooky Infos posteur le 31/10/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Sympa cette série, mais pas aussi exceptionnelle qu'on le dit par ailleurs.

J'ai été d'abord charmé par le dessin à la fois inventif et comique de Yannick Corboz. Son style semble totalement se libérer dans cette nouvelle série, il s'amuse visiblement beaucoup, avec des couleurs très chatoyantes, mais pas toujours bien choisies. J'ai trouvé certaines séquences inutilement sombres par exemple.

Ensuite l'histoire est très sympathique, mais je ne la trouve pas vraiment originale. Elle manque d'ailleurs de pas mal de peps par moments. Wilfried Lupano, un très bon scénariste, nous prouve qu'il a parfois le sens de la formule (comme par exemple le tout dernier jeu de mots dans le tome 2), mais il semble aussi lever le pied dans le récit.

Je ne peux pas dire que je me sois ennuyé, ma lecture fut plaisante et je trouve le dessin bien agréable, mais cette série ne m'a pas marqué plus que ça.

Avis posté par pol Infos posteur le 21/06/2007 (dernière MAJ le 20/10/2008) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Célestin est un orphelin persuadé d’être issu d’une haute lignée. Pour retrouver son rang il n’a qu’une idée en tête : épouser une princesse. Après avoir couru la quasi totalité des nobles jupons du pays, sa route va croiser celle de la fille du roi Maurice 1er. Et cette fois sera la bonne, Célestin en est convaincu.

Tout d’abord je dois dire que graphiquement j’adore ! La couverture ne manque pas d’attirer l’œil et une fois l'album ouvert on n'est pas déçu par le contenu. Le dessin de Yannick Corboz est une nouvelle fois superbe et les couleurs qu’il a choisies sont une merveille. Le rendu est d’autant plus joli que chaque planche a une couleur dominante. C’est un vrai plaisir.

Célestin est un personnage attachant, et son histoire est une farce sympathique. J’aime le côté pas sérieux qui se dégage de cette BD. C’est frais, un peu poétique, et certaines situations, certains dialogues sont vraiment très drôles.

Le second tome est tout aussi bon. L'histoire est du même niveau et le trait s'est un peu affiné, le dessin est encore plus beau.
En bref un diptyque original et drôle à lire sans modération.

Avis posté par Miranda Infos posteur le 17/10/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Célestin Gobe-la-lune est une bd charmante, poétique et entraînante qui surprend au premier abord par un graphisme peu attrayant dans le premier tome. Le trait y est gras et les couleurs un peu "sales", tout l'attrait réside finalement dans les visages qui eux, sont excellents.
Quant au deuxième tome, il change du tout au tout, le trait est bien plus fin, les détails foisonnent, les couleurs explosent et les visages gagnent encore en expressivité, et que dire de la gestuelle des personnages, vive et pleine d'entrain ; un festin visuel.

Célestin est un être passionné, délicat, rêveur, poète… ah ! Célestin… charmeur fou et coureur de jupons ; rien ne l'arrête, ni sa condition modeste ni son fond de culotte râpé. Pour atteindre son rêve de grandeur et être enfin reconnu comme appartenant à la noblesse, dont il croit être issu, il ne reculera devant rien ni personne.
L'histoire se densifie dans le second opus, où trahisons et complots font leur apparition pour notre plus grand bonheur. Malheureusement on ne peut en dire plus sans faire de révélations malencontreuses… alors à vous de découvrir cette superbe série que nous offrent Lupano et Corboz.

Avis posté par Seb94 Infos posteur le 19/09/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Très bonne surprise cette B.D!
C'est une sorte de farce romantico-révolutionnaire qu'on lit le sourire aux lèvres.
On s'attache très rapidement à Celestin, à ses déboires sentimentaux et à ses rêves de grandeur.
Le dessin est très plaisant, les différentes poses et mouvements des personnages sont souvent très cocasses et les couleurs sont magnifiques.
Bref je le redis, vraiment une très bonne surprise : )

Avis posté par Chalybs Infos posteur le 09/08/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ce premier album des aventures de Célestin le bien nommé, puisque le lien avec sa marraine la lune est vite établi, est une plaisante fable romantique oscillant à maintes reprises vers la farce comique. Le mélange entre ces genres fournit action, poésie, romantisme et situations cocasses et emmêle gaiement les différents niveaux sociaux nous menant de la taverne populaire aux lits des comtesses et autres marquises. Nul n'est meilleur que l'autre et cet état de fait est bénéfique à cette histoire. Le verbe alerte et vif du héros donne un rythme enlevé au scénario. L'action jamais ne se tarit, joliment contrebalancée par l'apport de la poésie issue de Jean-Marc Bernard, ou encore Chenedollé ou Charles Keller. Si le fond comme la forme rappellent par moment, les grands classiques de Molière, l'auteur lui-même avoue s'être inspiré de Ronsard, Théophile Gautier, Musset ou même Brassens...

L'ambiance m'a charmé, la joie de vivre de ce héros rêveur et galant contraste avec le quotidien et nous emmène joyeusement sur d'autres doux nuages.
Les personnages ont du caractère tel que le demande une farce afin de nous satisfaire. Les noms de maints protagonistes ajoutent encore à cette ambiance et à cette comédie : Célestin, le Gobe-La-Lune ; Pimprinule, la princesse ; Momo 1er , le roi ; Acariatine, la chaperonne...

Le dessin et les couleurs sont de Yannick Corboz dont j'avais déjà très fortement apprécié le dessin sur Voies off. Mais il a incontestablement progressé avec un style plus rond et des couleurs vraiment belles. Certains décors apparaissent floutés, moins précis afin de faire ressortir l'avant-plan, des jeux de couleurs vraiment sympathiques.
Il remet ça avec son style personnel proche de l'esquisse, du brouillon sur lequel on jetterait directement les couleurs. Cela donne des traits de contours souvent légèrement trop épais, avec de fines hachures qui contribuent à donner le volume aux êtres et aux choses. Le trait ici et le style s'approche des albums tels que Garulfo avec beaucoup plus de précision cependant mais avec des personnages semi réalistes. Les poses et le mouvement sont merveilleusement rendus avec comme tout dans cet album une pointe d'excès bienfaisante.
Les couleurs sont belles et tranchées.
Bref, j'adore son travail et son style personnel et sortant indéniablement des sentiers battus.

A découvrir au clair de lune...

Avis posté par pewi Infos posteur le 17/06/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je me suis senti profondément floué lorsque j'ai découvert les dessins de la première planche.
Alors que la couverture est finement ciselée, nette et suggestive, à l'intérieur les personnages sont bâclés et mal coloriés.

J'adore la couleur : elle permet de chapitrer l'histoire à travers les tonalités successives et répétitives du scénario. Je trouve que c'est un travail remarquable.

L'histoire est vraiment bien menée : le fond de l'histoire comique est très bien relevé par le "don juanisme" outrancier du héros.

Le scénario est fait d'idées classiques biens enchainées à propos du comique de situation et des pulsions humaines. J'aurai aimé que les quelques idées originales dans les scènes de cours se retrouve dans les autres scènes.

Voilà une bd efficace qui donne envie de découvrir la suite parce que l'on sent du potentiel dans l'exploitation des personnages archétypaux et attachants.
Par contre le plaisir est "à un coup". Le manque de densité de l'histoire empêche de savourer de nouveau.

Avis posté par Thomas B Infos posteur le 02/06/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Suite à la lecture des deux premiers tomes du très bon Alim le tanneur et des très bonnes critiques de cette BD sur ce site, je me suis offert ce premier tome.
Alors, il est vrai que le dessin est enchanteur et que plane sur cette BD un soupçon de légèreté, de poésie et de drôlerie qui ne sont que trop rares aujourd'hui.
Oui j'ai pris du plaisir à lire cette petite histoire sans prétention mais ce n'est pas non plus une BD que je qualifierai d'immanquable. Tout cela me semble un peu déjà vu dans le fond même si dans la forme, cela reste très sympathique.
Bonne lecture distrayante d'un niveau plus élevé que la moyenne.
J'attends quand même la suite pour voir.

Avis posté par Tomeke Infos posteur le 20/11/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Quel plaisir de lire cette BD !

Pour les amateurs de De Cape et de Crocs, on ne peut pas passer à côté de cette série.

Prévue en 2 tomes, elle réunit la simplicité, la poésie, l’humour fin, le dessin original, les couleurs chaudes et l’exquise écriture...

Vous êtes de mauvaise humeur ? Lisez ces quelques pages, souriez, rigolez et appréciez la finesse avec laquelle l’auteur nous conte les (més-) aventures de Célestin, jeune homme libertin à la recherche d’une conquête de bonne famille...

Sans hésiter à recommander !

Avis posté par pontone marjorie Infos posteur le 21/10/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une fraicheur poétique et drôle décalée saupoudrée d'une touche de parodie.

L'histoire de ce 1er tome reste simple et pourtant les dialogues sont croustillants, la poésie omniprésente et les personnages décalés par exemple la princesse rebelle, le roi amateur de jeux et bon vivant ainsi que notre héros Célestin doux rêveur, coureur de jupon, gentil vaurien un peu perdu. Tous ces ingrédients réunis font de cette bd un réel succès.

Le graphisme est soutenu de belles couleurs profondes, des personnages vivants, une action sans cesse renouvelée. En bref, un joli coup de lune pour cette histoire éclatante d'humour et de poésie.

Pour les fêlés du bocal, ceux qui aiment une certaine immoralité, ceux qui aiment bien rigoler, allez vite acheter cette bd !

Avis posté par Steril Infos posteur le 26/09/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Un premier tome qui sent la série "culte". Une bédé réjouissante, pas prise de tête, bourrée de finesse... que demander de plus ! Ah, oui, un joli dessin et de jolies couleurs en plus. Certes, on ne peut nier qu'il flotte un petit parfum de De Cape et de Crocs dans les aventures de Célestin, mais c'est justement le parfum que j'adore.
Une excellente découverte, en espérant juste que le second tome soit à la hauteur du premier.

Avis posté par ManuB Infos posteur le 31/08/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une nouvelle série du très bon Lupano accompagné du dessin original de Corboz, ceci ne peut annoncer que du très bon.

Le scénario en lui-même n'est pas très original : savant mélange de romantisme et de cape et d'épée. Mais c'est le traitement qui est très bon, entre la farce et la comédie : les dialogues sont fins et pleins d'humour, les situations rocambolesques se succèdent tambour battant.

Derrière une couverture très réussie et accrocheuse, l'intérieur de l'album peut surprendre. Les contours sont parfois un peu grossiers et les hachures un peu trop présentes mais le dessin est très dynamique et donne de la vitalité au récit. Les couleurs quant à elles sont très (trop) franches voir un peu criardes sur certaines planches.

Ce premier tome est très bon, très agréable à lire et très accrocheur. A confirmer dans le second tome.

Avis posté par iannick Infos posteur le 14/08/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
A peine lauréat du prix du meilleur premier album des lycéens picards 2007 grâce à Voies off, Yannick Corboz s’associe avec Wilfrid Lupano (auteur de Alim le tanneur) au scénario pour concevoir une bd pleine de fraîcheur : « Célestin gobe-la lune » !

L’histoire se déroule apparemment au XVIème, XVIIème ou XVIIIème siècle (à vous de choisir !), elle met en scène un jeune citadin au nom de Célestin. Ce dernier est un orphelin doux rêveur et libertin, il est convaincu d’être l’héritier d’une noble filiation. Ainsi, pour retrouver rapidement le rang qu’il aspire, il se mettra tous ses moyens en oeuvre pour séduire une riche demoiselle… et comme par hasard, il trouve sa cible de choix en la personne de Pimprinule : la charmante fille du roi…

Plusieurs points forts ressortent de cette bd :

Premièrement, bien que le scénario soit classique, les dialogues empreints de poésie et les situations dans lesquelles va se retrouver Célestin sont vraiment hilarants ! L’histoire est très vivante, aucun temps mort n’est à déplorer, j’ai lu cette bd d’un trait avec grand plaisir.

Deuxièmement, les personnages sont la plupart très attachants. Célestin m’est apparu comme un antihéros un peu niais qui déborde d’affections qu’on a envie à tout prix de le protéger ! D’ailleurs, le scénariste a eu l’intelligence d’insérer pertinemment dans son histoire le passé de celui-ci. Les personnages secondaires ne sont pas en reste : Pimprinule est l’archétype de la princesse hautaine et capricieuse qui semble se désintéresser complètement de la gente masculine, l’ami de Célestin semble être son complément idéal car ils sont de caractères pratiquement différents.

Troisièmement, des intrigues supplémentaires apparaissent dans la bd qui rendent la lecture intéressante (je préfère ne rien dévoiler…).

Et enfin, j’aime énormément le style de Yannick Corboz, il représente en grande partie que j’apprécie dans le dessin : un trait légèrement gras, des décors fouillis, un coup de patte relâché mais pas trop, une mise en couleurs en parfaite adéquation avec le récit avec des tons chauds et agréables à l’œil. Le découpage m’est apparu excellent et le choix des cadrages participe beaucoup à la grande vivacité de ce récit.

Bon, vous l’aurez compris, j’ai grandement apprécié « Célestin gode-la-lune ». Cette série semble être bien partie pour être un classique de la bd franco-belge. Le prochain tome devrait clore ce premier cycle : je l’attends impatiemment !

Avis posté par André Infos posteur le 08/07/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Connaissant le scénariste grâce à l'excellente série Alim le tanneur, je partais avec un à priori positif. Je dois dire que dès le début j'ai été très emballé. J'ai presque eu les mêmes sensations de plaisir que lorsque j'ai découvert Le désespoir du singe d'Alfred.

Un ton à mi-chemin entre la poésie et la parodie. Drôle et sensible à la fois. Une rareté dans la bande dessinée. Le personnage, bien que modèle d'opportunisme est terriblement attachant. De plus le côté rêveur de Célestin Gobe la lune comparé à celui de son ami le révolutionnaire apporte une touche d'originalité supplémentaire au scénario.

Ah les histoires d'amour...Cette bd a vraiment le mérite de nous emporter dans une grande aventure romantique, légère et j'ose espérer que la suite apportera son lot de tendresse pour les lecteurs avides d'émotions fortes que nous sommes.

Un bémol toutefois pour le dessin qui se révèle assez inégal; certaines planches sont très réussies alors que d'autres sont trop approximatives. Mais l'ensemble est très bon et prouve qu'en matière de drague, nous, hommes du 21ème siècle, avons fort à faire par rapport à nos aïeuls.

Avis posté par Ems Infos posteur le 03/07/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'ai hésité entre 3 et 4 pour la notation, un 3,5 serait donc plus approprié.
Le personnage principal est vraiment déconcertant et pourtant très attachant.
Si les couleurs, vives et denses, correspondent bien à la légèreté de l'histoire, j'ai par contre eu plus de mal avec le dessin, sur lequel je n'ai pas ressenti grand chose.
La BD est quand même un petit concentré de bonheur, un beau conte qui plaira au plus grand nombre.

Avis posté par Guillaume.M Infos posteur le 02/07/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Devant l'enthousiasme des avis précédents, je me suis laissé tenter par "Célestin Gobe-la-lune". J'avais cependant pas mal d'appréhensions... En effet, vu le titre et le quatrième de couverture, j'avais peur de tomber sur une histoire romantico-poétique, style que je n'apprécie guère...
Après ma lecture, toute crainte a été dissipée !

Le scénario est frais. On suit avec plaisir les frasques de Célestin qui a décidé de courtiser tous les jupons nobles de la ville. Les situations sont cocasses, amusantes et légères. L'humour est parfaitement dosé : uniquement ce qu'il faut là où il le faut.
Ce premier tome est une bonne introduction. On apprend comment Célestin est né et pourquoi il porte le surnom de Gobe-la-lune. On fait connaissance avec la famille royale et le poète révolutionnaire. Tout se met en place et nous promet une suite intéressante que j'attends avec impatience. Le scénariste a su faire passer quelque chose d'original et de frais et j'espère que ça le restera.

Le dessin est très bon mais un défaut me gâche légèrement le plaisir : le trait trop gras qui "isole" les personnages de leur environnement. Ce défaut est surtout gênant pour les visages des personnages. Un trait un peu plus fin et moins appuyé aurait mieux convenu à cet album tout en légèreté. Je trouve cela dommage car les personnages sont très bien faits.
Pour le reste je suis emballé. Les décors sont franchement réussis et les couleurs sont admirablement bien choisies. Elles soutiennent à merveille le dessin et donnent une ambiance tout à fait originale à la BD.

Il y a dans ce tome un je ne sais quoi de De Cape et de Crocs... l'ambiance, les couleurs, certains dialogues et même l'esprit général...

"Célestin Gobe-la-lune" est donc une bonne surprise et assurément une des meilleures nouveautés de ces dernières semaines.
L'achat est donc plus que conseillé.

Avis posté par Sejy Infos posteur le 23/06/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Oui. Pour moi également c’est un très gros coup de cœur ! Et quelle que soit la qualité de la suite (que j’attends déjà avec énormément d’impatience) ma note ne baissera pas. A mon goût, ce tome justifie largement à lui seul les quatre étoiles pour la série (à moins, vraiment, que ne se succèdent 10 tomes "pourris". Mais j'en doute)

Ah, quel pied ! Tellement emballé que je l’ai lu une seconde fois dans la foulée. Un humour subtil et décalé, des dialogues irrésistibles, un peu de poésie mais pas trop, des personnages attachants, et du rythme, beaucoup de rythme. Il s’en dégage une ambiance particulièrement jubilatoire, sorte de sympathique métissage des atmosphères de films comme « Mon oncle Benjamin » et « Princess Bride » avec l’excellentissime «De cape et de Crocs ». Un tout bougrement agréable porté par un dessin très vivant et très plaisant. J’ai vraiment ri de bon cœur à beaucoup de répliques ou de situations.
Un album remarquable qui me laisse jovial et détendu pour la journée.

Si vous n’en avez qu’un à acheter ce mois-ci, aucune hésitation, c’est celui-là !

Petit amuse-gueule : « J’épouserai tantôt la belle Pimprinule et à n’en pas douter, deviendrai bientôt roi. Me faisant tout de go en or les testicules, j’irai le cœur léger me vautrer dans la soie ! »

Avis posté par ArzaK Infos posteur le 22/06/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Il y a des séries qui sentent bon dès leur premier tome. Célestin Gobe-la-lune appartient à cet race des tomes 1 qui emballent dès les premières pages. Quelques planches et le ton est donné : amusant et survolté, vitaminé et poétique, léger et parodique. Le caractère complètement allumé du personnage principal est tout à fait réjouissant. Les dialogues sont écrits avec une plume soucieuse de ses effets et le dessin n’est pas en reste, dynamique et soigné, il souffre (allez, je vais faire toute de même un petite critique) parfois d’un encrage un peu trop dur et de couleurs trop sombres. Mais je chipote.

L’album du jour, de la semaine ! Du mois ! La série du siècle ! Me voilà, comme Célestin, à vous faire gober les idées les plus folles !

Avis posté par guillaume BD CAFE Infos posteur le 21/06/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Bonjour, pour ma première critique, j'ai choisi une BD que j'ai lue hier, "Célestin Gobe-la-lune" !

J'ai vraiment bien aimé ce 1er tome plein de fraîcheur, de fantaisie avec de vrais dialogues et un comique de situation que ne pourrait renier un Scapin ou un autre personnage de Molière. Les portes claquent, les courses sont haletantes, les discours aussi coquins que poétiques.

Ce premier tome nous plonge dans un ville qui pourrait être Paris ou Londres ou toute autre capitale du 17/18éme siècles et nous présente Celestin, anti héros à souhait, feignant, sans le sou, mais très très coureur de jupon. Mais pas n'importe lesquels, que ceux portés par des jeunes filles de la noblesse ! S'en suit une succession de gags et situations amusantes mais en restant toujours très poétique. Messieurs pour draguer prenez-en de la graine et apprenez par coeur les poèmes de notre ami. Ces demoiselles se pâmeront à votre écoute, mais comme lui attention au père ou frère qui surveillent toujours les jeunes filles de la famille.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque