Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Les 7 vies de l'épervier Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (48) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(5)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(10)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(23)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(10)
Nombre d'avis48
Note moyenne3.79 / 5
Pour l'achat81%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Les 7 vies de l'epervier sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

1 2 Page Suivante Page suivante 
Avis posté par Noirdésir Infos posteur le 13/07/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
La série se déroule durant les premières années du Grand siècle, en fait essentiellement les derniers moments du règne d’Henri IV, et quelques temps après son assassinat.

Henri IV est d’ailleurs l’un des personnages principaux, Cothias nous le montrant paillard, très bon vivant, tourné vers les femmes et l’alcool, dans une relation tendue avec sa femme et son entourage italien. Cette partie n’est pas inintéressante.

En parallèle de ces passages à Paris (les deux intrigues alternent au cœur des pages – parfois de manière confuse d’ailleurs – et s’imbriquent peu à peu), nous suivons les mésaventures de personnages au cœur de l’Auvergne : un seigneur et ses enfants (un garçon et une fille), en proie à la haine d’un seigneur voisin et haïssable. Mais surtout la jeune fille (Ariane, née au même moment que le futur Louis XIII) se lie d’amitié avec un mystérieux chevalier masqué, « L’épervier », dont le lecteur connait l’identité rapidement.

Le fil rouge entre ces deux intrigues est une vieille femme, sorte de sorcière, de diseuse de mauvaise aventure, maîtresse de la mort, et dont des éperviers semblent annoncer ou assurer ses prédictions.
J’avoue n’avoir pas accroché à ce côté fantastique – par ailleurs amené de manière assez lourde je trouve.

C’est d’ailleurs la narration dans son ensemble qui m’a paru lourde, sans trop de saveur, au point que c’est finalement assez laborieusement que je suis venu à bout des sept tomes de la série, pas assez dynamique, et qui a mal vieilli je pense.

Au milieu de ce ronronnement, une petite surprise : un inquisiteur, qui se transforme en samouraï, décapitant à coup de sabre ses contradicteurs ! Cela détonne par rapport au reste du récit, et c’est hautement improbable ! En effet, à ma connaissance seuls les Portugais étaient installés au Japon depuis le milieu du XVIème siècle (des Hollandais commencent à le faire vers le début du XVIIème), mais aucun Français ! Qui plus est, qu’un moine inquisiteur soit devenu un spécialiste des armes, et du katana en particulier, relève de l’imagination la plus débridée. Pourquoi pas ? Mais c’est que le reste du récit mise justement sur le respect de la réalité historique – même mâtinée d’ajouts romanesques, et cela rompt donc avec la ligne directrice suivie par ailleurs.

Toujours est-il que cette série ne m’a pas convaincu, malgré certaines qualités. Le dessin de Juillard tout d’abord, appliqué, plutôt bon – même si un peu figé parfois, avec une colorisation un peu terne (et datée aussi).
Une très belle description du Paris de l’époque, de la cour et du personnage haut en couleur d’Henri IV (le rescapé de la Saint-Barthélémy).
Mais voilà, je n’ai pas accroché à l’histoire. Affaire de goûts sûrement, certains semblent y avoir trouvé beaucoup plus de plaisir que moi.

Reflet d’une époque et d’une collection (Vécu, les années 1980), je trouve que cette série pâtit de la comparaison avec le travail plus récent de Guérineau (Charly 9, Henriquet, l'homme-reine), sur un ton très différent, et à propos des rois ayant précédé Henri IV.

Avis posté par Chéreau Infos posteur le 25/07/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Je note enfin cette série magnifique des années après l'avoir dévorée à deux reprises.

On suit en parallèle les aventures d'Ariane de Troïl et de sa famille et celles d'Henri IV et de la sienne, liées par un mystérieux destin commun.

L'atmosphère du XVIIe siècle est merveilleusement rendue, que ce soit dans les dessins, superbes, élégants, souples à la colorisation subtile, de Didier Convard, ou dans le caractère des personnages, qui évitent avec brio le piège de l'anachronisme.

Les personnages "sonnent" Renaissance. Ils sont aussi suffisamment fouillés et complexes pour satisfaire un lecteur adulte. Et on se réjouit particulièrement de découvrir le Vert Galant en père de famille rougeaud, braillard et bonne pâte, accablée par une épouse acariâtre -Marie de Médicis- et perplexe face à un fils renfermé et rigide, son exact opposé : le futur Louis XIII.

Le décor, très documenté, nous permet de replonger dans le Paris bruyant, crasseux, boueux du début du Grand Siècle et dans l'ambiance encore un peu inquiétante des campagnes et des forêts françaises de l'époque.

Parmi les très nombreuses séries historiques, les 7 Vies de l’Épervier, qui a donné lieu à plusieurs suites ou histoires parallèles, est clairement au dessus du lot.

Avis posté par Tomeke Infos posteur le 01/05/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ce petit coup de cœur pourrait, je l’espère, remettre en avant la qualité de cette série vieille de trente ans !

Par-ailleurs, je ne lui trouve pas de vrai défaut, si ce n’est une légère baisse de rythme dans l’un ou l’autre volume. Du reste, cette série est un exemple de récit de capes et d’épées. Tandis que le background historique se plante habilement, le récit se développe quant à lui au travers de personnages évoluant au fil des monarques et des prédictions d’une voyante. Qu’est-ce que c’est bien foutu !

Le graphisme s'améliore aussi au fil des albums, s’affine et devient de plus en plus précis. Malgré l’âge de l’album, je trouve le trait dans son ensemble très précis et détaillé, en parfaite adéquation avec le thème.

Au final, cette série figure parmi les fers de lance de la collection Vécu chez Glénat même si sa suite, vue au travers d’une deuxième et troisième époque, a trouvé preneur chez Dargaud. Une grande réussite, tout simplement !

Avis posté par Agecanonix Infos posteur le 04/06/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Après le coup d'éclat des Passagers du vent, la revue Circus publie en 1982 ce qui va devenir une BD culte, d'une incontestable qualité, un véritable sommet du genre historique, une série-phare chez Glénat. Le récit présente de nombreux personnages, dont le pilier est Ariane de Troïl, elle admire les exploits d'un mystérieux justicier baptisé l'Epervier. Autour de cette trame simple, les auteurs Cothias et Juillard font progresser leur histoire en brassant plusieurs thèmes: défense de la cause paysanne, aspect ridicule de la fatuité des nobles, fin de règne d'un roi jouisseur et inconstant aussi bien en amour qu'en politique (Henri IV), ton érotique latent où ce roi se montre goguenard dans des scènes paillardes bien illustrées par le trait limpide et souple de Juillard qui réussit ainsi à créer une atmosphère, aidé bien-sûr par son scénariste Cothias qui brosse un tableau cruel et coloré de cette époque agitée de l'Histoire; il travaille en profondeur les psychologies de plusieurs personnages, qu'ils soient authentiques ou fictifs, et transforme le tout en une véritable tragédie shakespearienne dont les pions sont savamment mis en place. A cela s'ajoute la richesse du dialogue qui conforte l'esprit de cette époque justement restitué.

Certes, de grands évènements historiques sont montrés, tel l'assassinat du roi par Ravaillac, mais les auteurs ne se complaisent pas dans une Histoire boursouflée de détails et insufflent une bonne dose de romanesque, malgré une narration complexe voire confuse qui peut surprendre au premier abord. On assiste à des scènes violentes ou horribles qui donnent une force peu commune et une authenticité à cette Bd, et auxquelles le lecteur que j'étais à l'époque n'était pas encore habitué ; j'en étais resté aux bandes académiques du journal Tintin.

Le prequel Masquerouge crée avant "Les 7 vies de l'épervier" pour un public plus jeune (publié entre 1980 et 1982 dans Pif-Gadget), pourra aider à éclaircir certains épisodes restés dans l'ombre. En revanche, des nombreuses séries dérivées, seule Plume aux vents qui est la suite directe, en 4 albums, sera très attendue par les fans.
Malgré un dessin et une colorisation très années 80 que certains lecteurs plus jeunes critiqueront, il faut avouer que même 30 ans après, cette formidable saga tient encore la route, parce qu'elle est d'une étoffe des grandes séries, et qu'elle ne pouvait que séduire un vieil amateur d'Histoire de France comme moi. La souplesse du trait de Juillard est remarquable notamment dans les beaux décors architecturaux, et les anatomies féminines aux formes toujours opulentes.

Bref, Les 7 vies de l'épervier reste un must absolu pour tous les amateurs d'aventures historiques, et j'en redemande tellement que j'ai lu en suivant toutes les séries dérivées (même si elles ne sont pas toutes de qualité), et surtout la suite directe "Plume au vent", à laquelle succédera bientôt une 3ème époque. Une série exceptionnelle et incontournable.

Avis posté par roedlingen Infos posteur le 22/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Monument réputé, il m’aura fallu plusieurs tentatives pour enfin aller au bout. Ces sept tomes trouvent une saveur théâtrale tout à fait étonnante pour une bande dessinée. En Fait j’ai vraiment eu l’impression de lire une pièce de théâtre avec ses effets d’auteur, comme lorsque des personnages mi-irréels parlent des futures destinées des personnages. Cela ressemble au fou de Shakespeare, ou aux chœurs des tragédies classiques, mais dans une BD, j’avoue que j’ai eu du mal à intégrer. Hors ce jeu scénique, il faut louer l’environnement historique magistralement retranscrit. Quel dommage que nos livres d’histoires soient moins agréables que ces albums. En effet avec eux je fus tout à fait intéressé des enjeux politiques que rencontre Henry IV avec sa douce légitime. Si l’on peut reprocher une certaine superficialité dans la juxtaposition en nos héros campagnards et l’élite du Royaume Français, ceci reste tout à fait fluide grâce à un travail graphique remarquable.

L’environnement créé par Juillard permet de vagabonder du fin fond de l’Auvergne aux fastes du Louvre avec une facilité certaine. Décors et personnages semblent parfaitement représentés, l’héroine ne porte pas des atouts qui semblent défier les lois de pesanteur et de volume et ne combat pas semi-nue face à ses opposants ce qui distingue largement cette série d’autres productions.

Et puis il y a le tome 7. Ce tome seul est un bijou, la fin laisse le lecteur dans un état d’hypoxie tout à fait détonnant, dramatique et valide tous ces interludes théâtraux un peu lourds à la lecture. Cette chute fait basculer l’album de pas mal à bien.

L’achat me semble une bonne chose car cette série peut se relire avec plaisir et de nouveaux centres d’intérêts. On se prendra tantôt à se perdre dans l’architecture, puis dans les postures de duels, puis dans les enjeux catholico-protestant…

Signalons tout de même qu’il existe des dérivés comme Masquerouge, mais surtout une suite Plume aux vents

Avis posté par Blue boy Infos posteur le 19/01/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Quand on a cette bédé dans les mains, surtout l’intégrale, on se dit qu’on a forcément affaire à une œuvre monumentale basée sur un travail de documentation titanesque, et en effet c’est le cas. De plus, l’histoire tient en haleine, avec à la clé de multiples rebondissements et des scènes saisissantes voire assez crues. On est littéralement plongés au cœur de l’époque des guerres de religion grâce à une reconstitution fascinante des lieux, du paysage, et des personnages, alliant à la perfection les faits historiques et la fiction intégrant des éléments romanesques et fantastiques. La présence récurrente de la vieille femme, à la fois sorcière, conteuse, chamane et extralucide – ajoute une touche de surnaturel qui colle bien à l’atmosphère postmédiévale du récit.

On y dénote un souci du réalisme, même si les auteurs ont pu prendre des libertés qui pourtant ne semblent pas trahir l’Histoire. En effet, je n’ai pas suffisamment de connaissances dans le domaine pour émettre un jugement sur les scènes où Henri IV (connu pour sa passion pour les femmes, il fut d’ailleurs surnommé le Vert-galant), n’hésite pas à mêler son jeune fils – le futur Louis XIII - à ses partouzes… mais par contre j’ai pu vérifier facilement que les événements politiques relatés étaient véridiques (outre l’assassinat d’Henri IV par Ravaillac). Quoi qu’il en soit, cette BD est avant tout une œuvre de fiction et n’a pas non plus vocation à être un manuel d’Histoire, mais comporte des arguments pour susciter chez les plus récalcitrants l’intérêt pour la matière.

J’aime bien le trait précis et élégant de Juillard. Le réalisme et la rigueur dont fait preuve le dessinateur sont impressionnants, que ce soient dans les proportions, les postures et les mouvements, on a l’impression que tout coule de source. On peut certes considérer que la mise en couleur est datée par rapport à ce qui se fait aujourd’hui, mais cette BD est tellement intemporelle qu’il en faudrait davantage que la tendance graphique du moment pour la précipiter dans les oubliettes du 9ème art.

J’émets toutefois un bémol en regard de certains questionnements auxquels je ne suis pas parvenu à trouver d’explication logique. Certes, l’histoire est relativement complexe, et des retours en arrière sont parfois nécessaires pour refaire les liens. Mais je n’ai pas vraiment réussi à comprendre pourquoi, lorsque Baragouine, la jeune fille qui va se substituer à la sorcière vers la fin du récit, présente les sept éperviers (chacun correspondant à un personnage), son maître, Langue-agile, l’interrompt avant que l’on puisse savoir qui sont les deux derniers. Du coup, je n’ai pas vu du tout qui ils étaient et je me suis demandé si j’avais loupé quelque chose. Par ailleurs la ressemblance entre ladite jeune fille et le roi Louis XIII est troublante, mais je n’ai pas pu en déduire que c’était voulu ou juste un hasard. Pour finir, je n’ai pas trop été convaincu par la fin que je ne trouve pas très crédible, mais je ne peux pas en parler sous peine de spoiler mon avis.

Au demeurant, cela n’empêche pas cette bédé de s’imposer comme un classique, ne serait-ce que par la spectaculaire reconstitution de la France sous Henri IV.

Avis posté par cac Infos posteur le 04/11/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cela fait un petit moment que je voulais m'attaquer à cette série qui semble un must dans son genre. Et je ne suis pas déçu car j'ai beaucoup aimé le contexte historique de l'époque d'Henri IV dans lequel est ancrée cette série. D'ailleurs je me suis avalé les 7 tomes en quelques jours.

Les dialogues sont choisis avec soin pour coller à la façon de parler de l'époque, bien qu'à mon avis on en est encore loin mais il faut bien que ça reste intelligible pour un lecteur d'aujourd'hui.

Les auteurs mettent en place un drame familial, un héros masqué, une sorcière voyante et puis les héros qu'on connaît tels ce bon Henri, sa mégère italienne, le dauphin et Ravaillac. Au fil des 7 tomes on va évoluer aussi dans le temps, des jeunes années d'Ariane de Troil à l'âge adulte, dans l'espace entre Paris et l'Auvergne. Pour cela le dessin de Juillard même s'il a un peu vieilli par rapport aux standards d'aujourd'hui est tout à fait bon, le réalisme des décors est très bien rendu et les personnages sont bien campés.

Par contre au niveau du rythme de l'histoire, on passe parfois d'une case à l'autre sans se rendre compte immédiatement qu'on a changé de lieu. Puis 2 cases plus loin on revient dans la scène initiale. Ce n'est pas toujours du meilleur effet pour la compréhension du lecteur qui a parfois du mal à savoir si on est à Paris ou ailleurs par exemple. Mais globalement je n'ai pas eu trop de mal à me repérer dans les personnages pourtant nombreux et dont les destins s'entremêlent. Le personnage de la voyante est celui qui me plaît le moins mais c'est un artifice pour servir la narration du scénariste.

Le dernier tome est un peu surprenant quand Ariane ne reconnait pas son adversaire manchot. Il y a un moment ça doit faire tilt mais c'est sûrement pour donner une fin plus tragique. Je suis un circonspect sur ce final.

Pour conclure, voici une série historique tout à fait recommandable.

Avis posté par Fanfan Villeperdue Infos posteur le 08/08/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Voici une excellente BD historique qui a marqué un jalon important dans l'histoire de la bande dessinée adulte.

Le récit est agencé de façon très organique : les différents fils de la trame et son apparente non-linéarité font oublier qu'on est en face d'une construction narrative ; bien au contraire, on a vraiment l'impression d'avoir tout un petit monde qui vit sous nos yeux. Les passions sont exacerbées, les êtres sont infâmes ou magnifiques, les répliques sont cinglantes, bref on se régale.

Le dessin de Juillard est une référence en ligne claire historique... et en général. J'aurais un seul petit reproche sur sa façon de dessiner les yeux : presque toujours en amande, et avec un petit point pour la pupille qui donne à tous ses personnages un regard un peu étrange. À part cette remarque minime, c'est tout simplement le trait juste, le modèle. C'est tellement parfait qu'on en viendrait presque à oublier ses qualités. Mais quand on passe à un autre dessinateur (par exemple dans une des innombrables séries dérivées), on se rend compte à quel point cette élégance graphique et cette science de la composition nous manquent.

Cela faisait quelques années que je n'avais pas relu cette série pour une n-ième fois et, comme toujours en de telles occasions, je craignais une déception. Il n'en fut rien... en tout cas presque jusqu'à la fin. J'ai dévoré une nouvelle fois les six premiers tomes avec une crédulité délectable. Malheureusement, dans le dernier tome, j'ai eu un peu du mal à me convaincre des motivations des personnages, du fait qu'ils ne sachent pas et devinent pas ce qu'ils ne sont censés ni savoir ni deviner. C'est dommage car cette série si excitante aurait vraiment mérité une fin en apothéose.

À cause de cette fin un peu en-dessous, j'avais envisagé de ne mettre 4 étoiles à cette série, mais cela ne lui rendrait pas du tout justice, notamment quand on prend en compte son aspect précurseur qui lui a valu de marquer toute une génération de lecteur et d'auteurs !

Avis posté par McClure Infos posteur le 24/04/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je rejoins Erik, cette série, non dépourvue de défauts (au nombre desquels un rythme inégal et certaines péripéties malvenues), ne peut mériter moins que 4* tant elle a initié la BD moderne. Elle a été avec certaines autres, le liant entre la BD gentillette dite "à papa" et celle moins conventionnelle tant dans son fond que dans son exécution.

Le dessin y est une pure merveille, on parcourt ces albums avec une frénésie non dissimulée. Les femmes y sont sublimes, les hommes ont le verbe haut et la faconde que l'on attend. Les décors et paysages sont magnifiquement rendus et donnent toute leur dimension à l'oeuvre.

Tome après tome, on attend ce dénouement qui certes donne un peu l'impression d'une chute trop simple et abrupte au regard de l'histoire dans son ensemble. Malgré tout, on ressort de sa lecture avec une grande satisfaction, un voyage dans le temps somptueux, c'est ainsi que l'on aime l'Histoire.

Avis posté par Gaston Infos posteur le 01/07/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je n'ai pas accroché à cette bd. Pourtant, je reconnais qu'elle possède plusieurs qualités comme la fin qui est excellente. Malheureusement, je ne suis jamais rentré dans l'histoire et ça pour plusieurs raisons. Tout d'abord, je ne suis pas fan du dessin de Juillard. Je trouve qu'il manque de dynamisme et que les visages sont moches.

Deuxièmement, la narration est franchement confuse par moment. Comme le dit pol, Cothias mélange deux ou trois histoires et ce n'est pas facile au début de se souvenir qui est qui. Finalement, je trouve que l'histoire débute lentement. Il ne se passe pas grand chose qui m'a intéressé dans les premiers tomes. Dans les autres non plus d'ailleurs. Je trouvais que certaines péripéties étaient bien trouvées, mais, paradoxalement, ça ne m'a pas permis de trouver l'histoire plus intéressante...

Avis posté par fred0873 Infos posteur le 19/02/2009 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Ca faisait longtemps que j'avais envie de lire cette série. J'ai finalement trouvé la belle intégrale à la bibliothèque.
Le mélange historique, saga familiale et fantastique (très bien dosé) m'a bien plu.
J'ai été impressionné par la profondeur scénaristique du récit. C'est habilement mené du début à la fin. J'ai trouvé l'histoire ennuyeuse à certains moments. Les 2 premiers et les 2 derniers tomes sont très bien. Au centre, l'auteur étale le récit un peut trop en longueur à mon goût.
Niveau dessins, c'est très propre, net et sans bavure. C'est classique et ça colle parfaitement au contexte de l'histoire.
Selon moi la série vaut 3,5/5.
Bref, une BD incontournable pour tous les fans d'histoire.

Avis posté par Erik Infos posteur le 14/02/2007 (dernière MAJ le 09/12/2008) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C’est le « must » de la Bd historique devenu un classique du genre. J’ai adoré la conclusion de ce récit épique. En effet, elle est tout d’abord peu conventionnelle et ensuite très bien emmenée : un des meilleurs dénouements assurément qu'il m'ait été donné de lire.

Les dessins sont crus comme l’époque l’était. L’action se situe dans la France du XVIIème siècle qui se remet des guerres de religion. Une Bd de très grande qualité tant au niveau historique qu’au niveau de la maîtrise du scénario. Les autres œuvres de Cothias n’ont jamais pu égaler le niveau atteint par ce récit hors norme. La suite de cette aventure a été des plus décevantes avec une véritable magie qui s’est brisée.

Cette bd a une côte particulière car elle a été un des piliers de la bd adulte actuelle. Elle a inventé de nouveaux codes dont de nombreuses œuvres ultérieures se sont inspirées. Bref, ce fut une œuvre fondatrice d’un genre historique qui a fait la joie de la collection « Vécu » chez Glénat. Je n’ai jamais trop été inspiré par les séries dérivées comme « Masquerouge » ou « Ninon secrète » qui ne sont jamais arrivé à égaler la puissance évocatrice des 7 vies de l’épervier.

Il est clair que de jeunes lecteurs qui découvrent subitement cette série et qui la décrient ne peuvent pas ressentir tout le chemin parcouru depuis. Ce fut l’une de mes premières lectures d’adulte et je me rappelle avoir littéralement adoré malgré les difficultés de lecture de certains passages. C’est le genre de bd où il faut s’accrocher pour ensuite pouvoir ressentir du plaisir.

Note Dessin : 4/5 – Note Scénario : 4.5/5 – Note Globale : 4.25/5

Avis posté par superchoco Infos posteur le 12/08/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Destins tragiques, histoires croisées, prédictions diaboliques, trahisons et complots... Les 7 vies de l'épervier, c'est tout cela à la fois.

La vie tumultueuse des différents protagonistes est intéressante à suivre. Le personnage d'Ariane prend du volume au fil des épisodes ; la dose (mesurée) de fantastique combinée à la réalité historique du 17ème siècle est réussie et prenante.

Il s'agit d'une saga assez riche que l'on verrait bien transposée en film comme la série des "Maîtres de l'Orge".

J'avoue m'être un peu ennuyé en lisant certains tomes ou certains longs passages ; l'histoire met parfois du temps à s'emballer, à s'accélérer ; le rythme de l'histoire, un peu lent, ne plaira pas à tout le monde.

Mais le dernier tome m'a plu ; l'épilogue proposé est cohérent et fort ; le lecteur est tenu en haleine jusqu'à la dernière page.

Le dessin est soigné et travaillé, il sert parfaitement l'histoire.

Les personnages sont nombreux et riches, les auteurs ne se contentant pas de centraliser uniquement l'histoire sur un ou deux personnages : chaque tome met l'accent sur des acteurs à chaque fois différents (Ariane et Gabriel bien sûr, le père d'Ariane, Bruantfou, Guillemot, Henri IV, Germain Grandpin et bien d'autres). Une des qualités de cette BD à coup sûr.

Sans être un fan absolu de ce style de BD, j'ai donc passé un bon moment en lisant l'épervier, une oeuvre (peut-être trop ?) classique qui emballera les amateurs de BD historiques bien écrites, bien narrées du début jusqu'à la fin.

Avis posté par Thaugor Infos posteur le 18/04/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Cette série de type historique est la série à avoir chez soi. Bien que les dessins et la colorisation fasse un peu vieille bd (il ne faut pas oublier que le premier tome date de 1983) cela va très bien avec le style histoire et moyenâgeux.

Le scénario est fouillé, avec quelques rebondissements qui donnent envie d'aller jusqu'au bout. Le mélange de personnages historiques et d'action/aventure donne une dynamique à la série qui est parfois absente dans les œuvres historiques.

On ne se cantonne pas non plus dans un seul héros, et il y a beaucoup de personnage (secondaire ou non) qui sont assez fouillés. Les "7 vies de l'épervier" est selon moi la meilleure série dans le style et c'est pour ça aussi que je la conseille à l'achat.

Avis posté par eusèbio, Lapin Spooguiste Infos posteur le 05/10/2002 (dernière MAJ le 13/01/2008) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
A lire, à relire et à re-relire...

Les 7 vies de l'épervier, où comment le destin d'Ariane de Troïl croise celui des grands de son époque, et accessoirement, celui de son père!

Même si le dessin a pris un coup de vieux (surtout la mise en couleurs), Juillard est une vraie bête... je n'aime pas vraiment son style, mais techniquement, il n'a de leçons à recevoir de personne! Et pour ne rien gâcher, il s'améliore constamment.

Et Cothias de revisiter librement l'Histoire, tout en nous racontant une triste, mais bien belle histoire, même si parfois, j'ai bien du mal à m'attacher vraiment au personnage d'Ariane!

De la très grande BD!

Avis posté par Kalish Infos posteur le 02/01/2008 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
"Les 7 vies de l’épervier" est la série incontournable de la collection Vécu de chez Glénat, en partie grâce à ses multiples séries en parallèle. Bien sûr la lecture de ces dernières n’est pas indispensable pour découvrir celle-ci et la lire seule permettra de laisser une part de mystère autour de cette histoire et de laisser libre cours à son imagination.

L’histoire nous conte les destins croisés de 7 personnages dans la France d’Henri IV, ce dernier étant l’un des 7 rôles de cette pièce orchestrée par le malin. Pour les 5 premiers tomes, on distingue deux histoires parallèles, d’un côté celle du roi et de l’autre celle d’Ariane de Troïl et de l’Epervier. Le contexte historique est plutôt bien représenté et les fantaisies scénaristiques de Cothias concernant le roi et ses turpitudes pallient à l’ennui qu’auraient pu procurer les manœuvres politiques au sein de la cour. Les quelques scènes d’action et les faces à faces agrémentés d’excellents dialogues en font un très bon divertissement.
Le côté fantastique peut dérouter et on peut le trouver un peu inutile mais contrairement aux "Voleurs d’Empire" où pour moi ça avait été le cas, là j’ai trouvé ça appréciable et cela donne une cohérence au récit d’ensemble.

Ca reste une très grande série qui mériterait d’être immanquable, si j’ai l’occasion de lire les autres pourquoi pas, mais j’ai peur d’être déçu, d’ailleurs étant donné la suite ; Plume aux vents, je n’ai pas bien compris la fin.

Avis posté par pol Infos posteur le 14/06/2007 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je suis déçu à plus d’un titre car initialement cette série avait pas mal d’atouts pour que je l’apprécie. Un cadre historique plaisant, un héros masqué mystérieux, des chevaliers, des combats à l’épée, des souvenirs d’enfance de cette série qui étaient plutôt positifs….

Malheureusement à la lecture tout n’est pas aussi agréable. Je trouve d’abord que le dessin a plutôt mal vieilli, surtout dans les premiers tomes, sur les derniers ça va encore. Il y a aussi tous les phénomènes limite paranormaux avec les oiseaux ou les passages avec la bohémienne aveugle qui m’agacent prodigieusement.

Mais il y a surtout cette narration hachée où l’auteur alterne toutes les 3 cases des histoires différentes. Ca n’a absolument aucun intérêt, puisque ces histoires ne sont pas liées, et qu’elles ne se passent pas exactement au même moment. Et ça embrouille la lecture plus que ça ne sert l’intrigue. Je déteste ça !

La trame principale n’est pourtant pas inintéressante et j’ai quand même lu les 7 tomes. Mais j’ai trouvé trop de défauts, et au final cette série se révèle être « sans plus » à mes yeux.

Avis posté par L'Ymagier Infos posteur le 19/11/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Il y eut Masquerouge, de bonne mémoire...
En 1982, arrive L'Epervier, des mêmes auteurs. Une série un peu plus "adulte", mais toujours avec l'idée d'origine : un vengeur masqué.
L'Epervier fait ses débuts dans "Circus" n° 54 d'Octobre 82. Il y aura sept vies pour sept albums...

De bons albums, pour cette saga qui débute sous le règne du "bon roi Henri".
Ce qui m'a intéressé ?... Ce sont ces petites histoires de la Grande Histoire. J'aime le fait de "La" vivre au travers d'une famille de hobereaux d'Auvergne, une lignée qui -de parent en parent- va endosser la parure pourpre et essayer de faire respecter une justice si souvent malmenée.

Graphisme élégant, traitement réaliste, scénarios qui tiennent la route... j'apprécie !
Plus ambitieuse que Masquerouge, une belle réussite dans le genre.
Ma cote réelle : 3,5/5.

Avis posté par JAMES RED Infos posteur le 26/08/2006 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
A mon avis, une des séries les plus importantes des années 80. "Les 7 vies de l’épervier" font partie d’un cycle gigantesque comprenant de nombreuses séries, écrit par Cothias. Parmi ce magma, si vous ne devez lire qu’une série, c’est celle-là.

Cothias fixe son action dans la France du début du XVIIème siècle, à peine remise des guerres de religion. On y retrouve des personnages historiques comme Henri IV, Concini ou Marie de Médicis. Pour rendre le récit plus haletant, il incorpore à la grande histoire la famille de Troïl qui semble très liée à celle du roi et partager avec elle un destin dramatique, comme dans le récit de l’assassinat d’Henri IV, ou les manigances de Concini et sa compagne. A cela s’ajoute une touche de fantastique, une violence non atténuée et l’on obtient l’une des meilleures séries de Cothias.

Cependant, le tome 7 m’a paru un peu à l'écart par rapport au reste des 7 vies, il se déroule bien après dans le temps et évoque surtout le personnage de Masquerouge, sorte de "vengeur masqué" des temps anciens.

Avis posté par Gros Robert Infos posteur le 30/12/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est un petit classique dans son genre, mais j'accroche moyennement. Le côté feuilleton, sans doute, sans compter la déferlante de copies pas très fines auxquelles on a eu droit pendant 20 ans grâce ou à cause de cette série. Néanmoins, les dessins de Juillard à eux seul valent l'achat. A condition d'aimer ce style propre, net et sans bavure. Mais sans surprise non plus. Juillard, c'est un peu le Hergé des années 90...

Le contexte historique ne m'accrochant pas trop (le 17ème siècle, les bonhommes habillés en paquet-cadeau, bof bof), l'intrigue est également académique, quoiqu'un peu gore par moment. Voilà.

Avis posté par Dakhan Infos posteur le 17/11/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Très bon dessin, excellente histoire qui empreinte habilement à l'histoire de France. On trouve du fantastique, de l'action, de l'émotion, un peu d'humour, et le scénario est vraiment prenant. Tout ceci fait que cette série se dévore autant qu'elle se lit.

Avis posté par L'Hostis Infos posteur le 17/07/2005 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Les sept vies de l'épervier. COTHIAS et JUILLARD

J'ai lu avec une avidité constante et dévorante les volumes de cette série "mythico-historique. Suivi de "Masquerouge", "Le Fou du Roy", "Masque de fer", "Ninon secrète" (pas en entier). C'est vrai que le graphisme est irrégulier. Mais... ce n'est pas le même dessinateur. Ceci expliquant cela.

Les sept vies de l'épervier forment un cycle de 7 albums (d'où le titre...) qui se déroule du temps du bon roi Henri IV. Fresque quasi-historique, les personnages réels d'Henri IV, de son épouse Marie de Médicis ainsi que de son fils Louis y croisent ceux purement imaginaires d'Ariane de Troïl, de Germain Grandpain ou encore du comte de Bruantfou.

Ariane de Troïl est l'héroïne de cet univers, c'est son extraordinaire destin qui est dépeint dans cette épopée : le cycle débute alors qu'elle naît de manière rocambolesque, après une dispute entre son père et son oncle au sujet justement de l'identité véritable du père d'Ariane. Sa mère perd la vie dans cet enfantement, et Gabriel, son oncle, décide alors de quitter le château familial, situé au fin fond de l'Auvergne, se sentant responsable de cette mort.

Il va devenir l'Épervier, un justicier masqué qui combat les injustices de ce siècle. Mais il ne sait pas encore que son destin est déjà joué. Haut dans le ciel, l'épervier rôde, maître de nos destins, maître de nos vies.

Il me reste encore à lire "Coeur brûlé"; "Plume aux vents" et "Les Tentations de Navarre" (surtout cette dernière car les dessins sont de Julliard) dont j'ignorais l'existence jusqu'a aujourd'hui. Un manque que je vais combler de ce pas.

Avis posté par Kael Infos posteur le 11/06/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Mouais... J'ai un peu de mal avec cette série. Jusqu'au 6e tome, je me suis ennuyé ferme. C'est long mais c'est long... Une horreur.

Le scénar est carré, ok, mais tout est trop mou pour me faire vibrer. Les 7 personnages principaux ne font pour la plupart que de la figuration et ne servent finalement qu'à ajouter des pages à cette série. Sur les 7, seuls 3 sont vraiment intéressants pour l'histoire, les autres auraient pu ne pas exister que ça n'aurait rien changé à la trame. Je comprends pas trop l'intérêt en fait...
L'idée de ces 7 héros qui ne seraient que des marionnettes face à leurs destins est prodigieusement agaçante. "Machin pense ça, mais il ne pourra pas éviter son destin fatal tadadam tsoin tsoin!" J'exagère à peine... C'est lourdingue. La narration est rendue poussive par ce genre de commentaires de la vieille aveugle, c'est dommage là encore.

Malgré tout, je dis que cette série est "pas mal". Pourquoi ? Grâce au 7e et dernier tome pardi ! Ce 7e tome est, contre toute attente, une petite merveille, particulièrement le finish. Là, oui, j'étais à fond dans cette histoire, à fond avec Ariane (enfin !) espérant malgré moi que le dénouement tragique qu'on voit vite arriver ne soit finalement déjoué au dernier moment, faisant un pied de nez à ce destin qui m'a saoulé dans les 6 tomes précédents.
Ce finish plein de panache et d'émotion est, comme l'a souligné Don Lope, un des plus marquants des BD que j'ai lues à ce jour.

Avis posté par Switch Infos posteur le 15/04/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai bien aimé cette série, certes le dessin a vieilli et est un peu trop figé à mon goût, mais il reste efficace et surtout avec un joli sens du détails.

Le scénario est bien conçu et l'on sent le travail de recherche pour dresser une peinture très réaliste de cette période, même si je n'ai pas trop adhéré aux incursions fantastiques (la vieille aveugle, le diable... bof!). Par contre j'ai réellement apprécié le ton pessimiste et cette fatalité qui s'acharne jusqu'au bout sur cette famille, on retrouve un peu du ton des tragédies antiques.

En plus pour une fois qu'une histoire se termine mal !!! (même si les auteurs ont triché avec Plume au Vent).

Avis posté par patzoneto Infos posteur le 27/03/2004 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Le dessin est sobre mais efficace. Le référencement historique est complet et m'a rappelé mes vieux souvenirs de cours d'histoire sur l'époque Henri IV - Louis XIII.
Le scénario, bien qu'un peu convenu à certains moments, ne traine pas en longueur et donne à cette série un rythme suffisant pour tenir 7 volumes.
La présence du diable qui accompagne plusieurs personnages leur donne du relief et n'aboutit pas systématiquement à des caractères stéréotypés.

Pour conclure, une bonne série historique à un prix intéressant (-9 €).

Avis posté par Pacman Infos posteur le 17/12/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est plaisant à lire, historiquement bien référencé, mais je n'aime pas tellement le "fatalisme" dans le scénario, et là, le personnage du diable est un peu trop présent à mon goût.

Sinon le dessin est agréable sans plus et l'action est plutot soutenue.

Je conseille l'achat car il est plutôt facile de se procurer la série à bon marché.

Avis posté par vestre Infos posteur le 05/12/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Bah en voilà une très belle série mélant histoire, humour et drame. Un scénario intelligent et un dessin sobre et sans fausse note. Bref, on ne décroche pas une fois commencé, et les 7 tomes passent tout seuls. Contrairement à certains, je ne vois pas comment cette oeuvre pourrait vieillir. Mon seul conseil est de courir chez son libraire.

Avis posté par Tomtom Dwarfy Infos posteur le 21/11/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
C'est carré, c'est solide, et c'est confortable : l'intrigue est parfaitement calibrée, les dialogues sont très habiles, le dessin de Juillard sert l'intrigue sans verser dans le décorum...
Il n'y a pas de surprise dans les 7 vies : l'intrigue est jalonnée par les rappels de la prophétie initiale, et Cothias ne fait pas de détours inutiles sur la route de sa BD. On sait où on va, et on se laisse guider avec plaisir vers une fin vraiment bien réussie.

Avis posté par Où sont les toilettes ? Infos posteur le 08/11/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Update après relecture intensive.
Une saga tourbillonante avec pour cadre le 17e siècle de Henri IV à Louis XIII, plus que les aventures romanesques d'un héros au masque rouge à la "Fanfan la Tulipe", également un drame familial à la "Téléfilm de France2" qui nous apporte dans le même temps moult détails historiques dont la connaissance nous fera briller en société par le flot de données historiques que l'on amasse en se penchant sur les intrépides aventure de l'Epervier... vous me suivez toujours ?
Un dessin réaliste qui ne casse pas des briques mais qui colle (mettez-y les graphismes de Donjon ou Gaston lagaffe, vous perdrez en crédibilité).
Des situations historiques qui, parfois, sont assez audacieuses voire fausses quelquefois, notaments certaines personalités de personnages historiques qui tiennent plus des clichés populaires que d'une sérieuse documentation.
L'idée de fond est teinte d'un pessimisme ( "Fataliste" comme dit un autre à juste titre ) qui personellement est de mon goût .
Cette idée de "pièce de théatre pour amuser le Diable" donne à tous ces évenements dramatiques qui paraisses si grands et siforts un coté finalement dérisoire ( " De simples marionettes" même Henri IV n'y fait pas exeption ).
Une suite: "Plume au vent" qui se passe peu après continue ce cycle.

Avis posté par Ro Infos posteur le 04/11/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Les 7 vies de l'épervier est une série BD très connue (sûrement grâce ou à cause de ses si nombreuses séries dérivées) et pourtant je ne l'avais pas lue en entier jusqu'à il y a peu.
Je dois avouer que le début m'a assez plu. A force d'avoir lu par-ci par-là des tomes de Masquerouge et autres dérivés sus-cités, j'avais l'impression de connaître déjà une partie de l'histoire mais ça partait bien. De suivre à la fois l'intrigue autour du roi Henri IV et celle d'Ariane de Troïl et du masque rouge, c'était bien monté et ça partait bien. Bon, tout n'y est pas palpitant et certaines tournures du scénario sont un peu faciles (le justicier est blessé à mort mais juste à temps le méchant sera vaincu et heureusement le héros survivra...).
Et au fil des tomes, la tension monte par rapport à cette prophétie qui est annoncée depuis le tout début...
Et...
Et ça tombe un peu à l'eau. Le dernier tome et sa fin m'ont fortement déçu. Pourquoi avoir fait tant de détours, tant d'histoires, promettre tant de complexité, pour en arriver à une fin aussi simple où tout ce qui a été monté patiemment dans les tomes précédents tombe comme un soufflé raté ?!
Bref, j'ai été assez déçu par cette série malgré ses bons côtés.

Mise à jour de cet avis quelques temps plus tard :
Finalement, quand je repense à cette série, je trouve qu'elle mérite mieux que le simple 3/5 que je lui avais donné à l'époque.
Je maintiens que la fin m'a un peu déçu par son côté à la fois "destin tragique où la fatalité aveugle se joue de l'intelligence présumée des personnages en présence" et aussi parce que, comparé à une prophétie où les 7 éperviers devaient voir leur destin se croiser en un grand final, je trouve qu'en réalité il y a franchement 2 intrigues presque indépendantes entre 3 éperviers d'un côté et 4 de l'autre, de telle manière que je trouve le côté "Prophétie des 7 éperviers" avec la vieille diabolique, etc., un peu raté et trop grandiloquent par rapport au résultat final.
Mais dans l'ensemble, les 6 premiers tomes m'ont vraiment plu et accroché et je garde après lecture un sentiment de BD de bonne qualité, tant au niveau historique qu'au niveau de l'interêt du scénario et de la façon dont il captive le lecteur.

Avis posté par Flip Infos posteur le 11/06/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
S'il y a une série qui pour moi mérite 5 étoiles, c'est elle.
Les dessins sont franchement pas mal mais le point fort est surtout le scénario de Cothias.
L'histoire est prenante tout au long des 7 albums et se termine à la perfection.

Par contre, les nombreuses série derivées sont vraiment inutiles et décevantes, y compris la suite directe (Plume aux vents, pourtant dessinée par Juillard) et n'auraient jamais du voir le jour.

Avis posté par nao Infos posteur le 11/01/2003 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Du presque culte.Une merveille même à la re re lecture. Et je viens de là relire cette série. Presque culte car cette série s'émousse un peu vis à vis du dessin.Je trouve qu'il a pris un "tout petit" coup de vieux.
Le scénario, lui, est toujours à l'ordre du jour.
POur ceux qui n'ont pas cette série, profitez du coffret qui est splendide.
Bref...à posséder

Avis posté par Don Lope Infos posteur le 10/10/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Un mystérieux personnage défend la veuve et l'orphelin masqué de rouge (conséquence: on l'appelle Masque rouge). Son histoire est intimement liée à celle de la famille de Troil dont les deux frères se sont par le passé opposés, l'ainé soupçonnant sa femme d'avoir eu une relation adultérine avec son frère. Cela déboucha sur la mort de la baronne à l'honneur entaché et sur le banissement du frère indigne.

15 ans plus tard, la baronne Ariane de Troil, au coeur de ce sombre secret familial, éprouve une véritable fascination pour cet homme masqué, à la fois inconnu et pourtant si proche. Son chemin croisera le sien ainsi que celui d'un ancien militaire, fabuleux épéiste, qui lui enseignera l'art du combat. Ce dernier se trouvera lui très lié au bon mais très libertin Roi Henri IV, qui ignore qu'une conspiration dans les plus hautes sphères de l'état, veut attenter à sa vie. Le destin est en marche, implacable, jouant des vies des 7 personnages principaux comme on le ferait de marionnettes.


Certains reprochent aux dessins de dater un peu. Du Juillard qui a un peu vieilli, ça peut certes donner une impression de froid mais ça reste nettement au dessus de la qualité moyenne de ce qu'on voit dans le reste des publications. De plus je trouve que le dessin de Julliard se fond merveilleusement dans l'univers de Cothias et dans son scénario implacable! Quelle puissance narrative! Au niveau romanesque/historique au Moyen-Age, on n'a toujours pas fait mieux.

L'histoire est géniale, sombre à souhait quoiqu'un peu manichéenne. Tout est regroupé en 7 tomes d'une homogénéité qualitative indéniable; on est happé par ces personnages au sort tragique, on voit le destin guider leur pas vers une fin que l'on pressent dramatique, et l'on ne se trompe pas. Le dernier tome livre une fin extraordinaire, sans doute la fin de cycle qui m'a le plus marquée (et je pèse mes mots): tout simplement magistrale, époustouflante. De la très grande bande dessinée, bien supérieure à tous les avatars qu'elle a générés.

A noter qu'il existe une version petit format (l'originale) et une version grand format, bien entendu plus chère, plus classe mais finalement dispensable, les planches elles-mêmes étant de la même taille.

Avis posté par brunelle Infos posteur le 03/08/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
C'est parce que je n'ai pas le souvenir exact d'avoir détesté cette série que je lui donne deux étoiles. Tous ces Glénats se fondent les uns dans les autres, tellement c'est répétitif. Pourtant j'aime bien les aspects historiques dans les histoires, mais ça tombe souvent en truc fadasse et indigeste. C'est encore le cas avec les sept vies de l'épervier. Bien sûr, les friands de l'époque abordée dans ces tomes se réjouiront, mais personnellement, il n'y a rien là de très attirant. C'est dommage que, sous prétexte d'avoir un dessin qui concurencerait les meilleurs reproductions historiques, on ne fait plus gaffe à la lisibilité de l'ensemble... les persos sont pourris, et les décors sont plats.

Avis posté par Bolton069 Infos posteur le 02/08/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Je viens de le finir (je sais je retarde d'une guerre) et j'en suis encore tout retourné, le scénario est béton, meme si le noeud de l'intrigue se révèle un poil trop tot a mon gout, c'est torché d'une manière magnifique digne des plus grands écrivains(enfin bon là je m'enflamme, mais c'est sincère). Les personnages sont magnifiquement développés, on ne tombe pas dans le travers de "Je veux faire un truc mystérieux alors je ne dis rien sur personne, je découpe mes cases comme des plans à la Oliver stone et tout le monde se chope une igraine avant la page 3 sans rien comprendre (sauf si on le relit 10 X)". Très bien documenté comme d'hab avec Cothias.
Au niveau du dessin au début j'ai eu un peu de mal, c'est rugeux, haché, chargé, mais on s'y fait et on finit meme par aimer, c'ést meme plus efficace pour rendre l'ambiance qu'un dessin trop épuré (et ça marche à mort). J'avais d'abord commencé par lire coeur brulé, je comprends désormais pourquoi j'avais du mal à piger, et je le relirai avec un autre oeil. Bien que manifestement moins réussi et moins travaillé (la rançon de la gloire quand on fait une série qui marche???) je m'y remettrai c'est sur.

Je sais que dire de cette BD qu'elle est culte c'est enfoncer une porte ouverte, mais je suis sincère et en général je suis assez exigeant. Enfin Bref de la toute toute grande BD, je peux me vanter d'en avoir lu beaucoup mais celle là rentre directement sur le podium , génial, inoubliable, boulversant.

Avis posté par Thomy Infos posteur le 26/07/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Un dessin assez classique, une histoire classique, une série classique.

Le rythme est bon, il y a quelques rebondissments dans l'histoire mais vraiment rien de transcendant.

J'accroche pas vraiment à ce style de BD "historique".

Avis posté par Nours Infos posteur le 14/07/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une vraie BD historique où les membres les plus éminents de la Cour sont des personnages à part entière.
Certains faits bénificient d'un éclairage tout personnel, ce qui rajoute à l'intérêt de la BD.
Les dessins de Juillard sont vraiment ceux qui servent le mieux le récit de Cothias (j'apprécie en particulier la profondeur qu'il arrive à donner aux regards) en comparaison avec les séries "annexes".
A lire, donc.

Avis posté par Olivedetroy Infos posteur le 22/06/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Un classique de la bd. C’est un mélange de la petite histoire avec la grande. Ce qui donne un sentiment de réalisme remarquable.
Les dessins de Juillard sont très bons, pas du tout figés comme peuvent être ceux des copieurs du maitre.

Avis posté par Spooky Infos posteur le 06/05/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
S'il y a une série "historique" à lire, avec les Tours de Bois-Maury, c'est bien celle-là ! Il y a tout : contexte historique très précis, intrigue fortement prenante, personnages attachants, dessin parfait...

Avis posté par Titou Infos posteur le 23/04/2002 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'ai lu cette série il y a quelques années. Je me souviens qu'elle m'avait bien tenue en haleine, que j'avais trouvé les personnages et l'aspect historique intéressants, le scénario assez prenant. Bref, je crois que j'avais passé un bon moment en lisant la série. Mais aujourd'hui, c'est bien simple, je ne me rappelle ni l'histoire, ni les différents protagonistes, ni les dessins. Alors, bon, ça dit bien ce que ça veut dire : une bonne série, sans plus. A lire sûrement, à avoir, je ne crois pas.

1 2 Page Suivante Page suivante 

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque