Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Isabelle la Louve de France Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (12) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(1)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(2)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(8)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(1)
Nombre d'avis12
Note moyenne3.75 / 5
Pour l'achat91%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Isabelle la Louve de France sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par Mac Arthur Infos posteur le 16/11/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Je l’avoue : je n’ai pas été séduit outre mesure par le destin de cette reine de France.

Je ne saurais trop dire pourquoi car le dessin est de qualité, la narration est fluide et l’aspect historique est bien présent (et ce sont là de prime abord les trois qualités principales que j’étais en droit d’attendre de ce type de récit). Seulement, voilà, le destin de cette reine m’a tout sauf passionné. Je la trouve dépourvue de charisme (ou est-ce moi qui n’ai pas été sensible à son charme), insignifiante, manipulée du début à la fin, marionnette grotesque protégeant son enfant outre raison (à l’instar de la grande majorité des mères, je pense), victime de la crise de la quarantaine avant l'heure en se réfugiant dans les bras d'un amant plus jeune qu'elle mais beau comme un camion. Pour le dire platement : elle me gave.

Le récit en lui-même, à l'image de toute biographie à faible pagination, passe rapidement sur certains événements (et comme l'aspect romanesque du destin d'Isabelle est mis en avant, ceci se fait au détriment du contexte historique global). Résultat : à l'image du précédent posteur (le Grand A), je n'ai pas tout capté des intérêts des uns et des autres dans ces multiples sous-intrigues de palais... et comme cette période de l'histoire de France ne m'a jamais passionné outre-mesure, je n'avais pas les bases nécessaires pour m'en sortir sans un plus grand nombre d'explications.

Du coup, difficile de se passionner pour un récit dont l’héroïne est la principale source d’ennui…

Avis posté par Le Grand A Infos posteur le 03/08/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Intéressant. Je n’ai pas l’habitude des BD historiques, préférant me plonger dans un livre si j’ai envie de m’instruire davantage sur un sujet. L’histoire en BD me fait une impression souvent casse-gueule, les auteurs n’abordant le sujet que dans les grandes lignes en omettant les petites choses qui ont de l’importance et font toute la saveur du truc. Ou alors, pour maintenir l’attention du lecteur ils vont avoir tendance à romancer le sujet, s’éloignant ipso facto de ce qui fait l’essence même de l’histoire : des faits, concrets, sans parti pris. Alors lorsque je vois qu’en préface les auteurs rendent hommage aux Rois Maudits de feu l’académicien Maurice Druon, je comprends tout de suite qu’Isabelle la louve de France n’a pas pour vocation d’être un texte académique, ou alors il y a un truc de pas logique.

Alors allons-y pour l’histoire romancée donc, moi je me suis intéressé à cette période de fin de règne des capétiens directs il y a quelques années, je connais déjà le sujet grosso modo. Mais n’étant pas fin connaisseur non plus, je me suis dis que j’allais rentrer dedans un peu comme un néophyte. Alors le pari est réussi à mon sens car la série a le cul entre deux chaises, tanguant entre faits historiques avérés et une petite part de fiction. Le fait qu’Isabelle soit super canon n’est pas innocent je pense, sauf si erreur de ma part il est dit quelque part dans les archives que c’était une femme d’une grande beauté, c’est fait justement pour que le lecteur ressente de l’empathie pour cette femme qui a eu beaucoup de peine (pauvres grands de ce monde qui souffrent eux aussi…).

Mais c’est peut être véridique après tout, c’est bien Sophie Marceau qui l’interprète dans Braveheart. Cependant le Edouard II du même film est beaucoup plus efféminé que celui de la BD. Est-ce qu’une BD avec une Isabelle de France moche aurait attiré la sympathie des lecteurs ? Pas si sûr. Je dis ça parce qu’on nous brosse un portrait où on a forcément envie de prendre parti pour cette femme « battante ». Elle en bave, elle est humiliée par la cour, son mari, son père, dans sa chair, et elle est belle en plus. Vas-y Isabelle, tu les auras tous ces crevures !

Et comme je le disais, on balance entre ça et une partie purement historique où là je me suis dit « c’est compliqué ». Pour les intrigues du Louvre ça va je m’y retrouve, mais dès qu’on traverse la Manche je n’ai rien compris aux conflits qui oppose la perfide Albion aux irlandais ainsi que les intrigues de cours entre Plantagenets et cie.

Cette période de l’histoire est tellement riche, je pense qu’un développement sur trois voire quatre tomes aurait été souhaitable, histoire que les choses soit plus claires plutôt que concis en deux tomes à cause d’une demande éditoriale exigeant que l’histoire soit bouclée ainsi. Parce qu’entre l’intrigue située outre Manche, les déboires de Robert d’Artois, les fils de Philippe IV qui se succèdent les uns après les autres d’une page à l’autre, etc. La personne qui n’est pas très calée en histoire risque d’être complètement à la ramasse. Moi ça va je suis familier avec le décor, mais je ne la conseillerais pas à un néophyte de cette période et qui souhaiterait parfaire son éducation en commençant par cette série. Elle s’adresse à un public averti.

Pour le dessin, j’aime bien, beaucoup même, ce style semi-réaliste très bien réalisé rentre dans ma zone de confort. Je trouve néanmoins que la couleur numérique a tendance à masquer la beauté du dessin. J’aimerai bien voir ce que cela donnerai en noir et blanc.

Voilà une série bien chiadée qui plaira sûrement à ceux qui souhaitent se remettre dans le bain de l’avant guerre de cent ans.

Avis posté par sloane Infos posteur le 13/07/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Que cette série "Les reines de sang" est bien faite. Après Aliénor, cette Isabelle est juste excellente. En plus d'un intérêt pédagogique certain celui ci n'est jamais chiant, certes l'histoire de la Dame en elle même vaut la peine d'être racontée mais ici tout ça est fait de manière fluide. Pas besoin d'être un féru d'histoire et de cette époque pour être plongé et surtout captivé sans être perdu au milieu de tous les personnages.
Voilà des BD qui auraient toutes leurs places dans les cours d'histoire. Elles sont une manière ludique d'aborder des périodes peu étudiées.
Le dessin clair et léché vient en parfait accord avec l'histoire.
A faire connaitre!

Y a t'il d'autres Reines de Sang dont on pourrait conter l'histoire?

Avis posté par Eric2Vzoul Infos posteur le 11/07/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Très bien vu !

Réaliser une biographie historique sans être lourd et ennuyeux relève souvent du tour de force, même lorsqu'il s'agit de celle d'Isabelle de France dont la vie est au centre d'enjeux géopolitiques et d'intrigues de palais qui en font un merveilleux sujet de scénario. Maurice Druon ne s'y est pas trompé dans ses Rois maudits.

Marie et Thierry Gloris construisent une histoire passionnante et bien rythmée autour de la réalité historique, que Jaime Calderón illustre avec brio.

Les deux albums racontent 15 années de la vie d'Isabelle, fille de roi, mariée à un roi étranger, écartelée entre son sens du devoir, ses ambitions et ses passions. C'est brillamment raconté et les auteurs rendent compréhensible une époque et des querelles politiques qui ne le sont guère.
Un petit dossier présentant les généalogies royales, quelques cartes et une chronologie en fin d'album ne seraient peut-être pas superflus.

Isabelle la Louve de France est très bon diptyque qui séduira les passionnés d'histoire, mais aussi tous ceux qui aiment les sagas dramatiques centrées sur une personnalité attachante.

Avis posté par Mononeurone Infos posteur le 03/07/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Un court épisode sur Isabelle, reine bafouée par son mari et sa société contemporaine mais à la revanche cruelle et impitoyable. Ce récit est littéralement porté par une écriture fine claire mais aussi par son dessin de premier ordre. Quand on voit les dédicaces réalisées par Calderon, on a envie de suivre de près son œuvre à venir.
La louve de France est passionnant, sur une part d'histoire moins volontiers dispensée dans les écoles car il s'agit ici d'Angleterre d'abord, et du rôle des reines régentes ensuite. Cette série concept apporte donc une plus value dans le genre historique, et en particulier ici.

Cependant, on peut regretter encore une fois l'utilisation dommageable du numérique à la colorisation. Cette technique a pour effet d'aplatir et affadir grandement la qualité du dessin et son dynamisme. Par ailleurs, il s'agit d'un diptyque, pourtant il y a un déséquilibre de tempo entre les deux volets. Le premier prend le temps d'expliquer sur une courte période le contexte et les protagonistes alors que la conclusion enchaîne les intrigues et rebondissements sur une dizaine d'années tambour battant. Sans réduire la qualité d'Isabelle et probablement dans un souci didactique, les auteurs auraient peut être encore gagné à étaler plus leur scénario et rendre moins précipitées les choses à la fin.
Un bon investissement pour le genre archéologique.

Avis posté par Agecanonix Infos posteur le 06/08/2013 (dernière MAJ le 01/07/2014) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Cette collection les Reines de sang semble être amenée dans les années à venir à devenir une référence en matière de BD historique, car tout y est soigné et précis ; l'attente fut longue pour Aliénor, la légende noire, mais ça valait le détour, et ici, enfin le tome 2 arrive et ne me déçoit pas.

Pour avoir été bercé très jeune par la diffusion à la télé du feuilleton les Rois Maudits (l'original de 1972 pas le remake incolore de 2005) et la lecture du roman de Maurice Druon dont il était adapté, j'ai sans doute approfondi ma passion du Moyen Age et surtout de ses turpitudes politico-sentimentalo-sanglantes, spécialement celles de cette période de fin XIIIème siècle-début XIVème, avec le règne du "roi de fer" Philippe le Bel, les déboires territoriaux de Robert d'Artois avec sa catin de tante Mahaut, le scandale des brus du roi et de la Tour de Nesle, le règne du chétif Louis le Hutin, et les débuts de la guerre de Cent Ans. Et Isabelle dans tout ça qui fait son trou à force d'intrigues de palais et de poigne de fer, jouant un rôle bien plus ferme et masculin que son piètre époux Edouard II, elle reste même imperturbable devant les supplices des personnes qui lui ont nui, savourant sa vengeance et affichant un caractère fort hérité de son père.

Je ne pouvais donc que m'émerveiller à la lecture de ce tome 1 qui reprend la trame historique et l'intrigue développée par les Rois Maudits ; les événements sont riches, il y a matière à traiter une histoire forte, et quand le dessin est à la hauteur de l'histoire, que demander de plus ? Calderon fait preuve d'une très grande maîtrise graphique, son dessin est somptueux, décors et costumes très fidèles, malgré quelques raccourcis narratifs et la vision bien soft du supplice des frères d'Aunay (qui dans une Bd plus mordante, aurait sans doute été beaucoup plus crue, car ce supplice fut dans la réalité d'une atrocité sans nom). De même que le portrait d'Edouard II est ici plus viril et bien trop flatteur ; ce ne fut pas un grand roi, peu doué en politique comme le fut son père Edouard Ier, il n'a fait qu'affaiblir le royaume, d'où sa fin piteuse.

Le tome 2 est certainement encore plus réussi, le dosage entre scènes de bataille et scènes de palais est bien dosé, on s'aperçoit que la politique est toujours au coeur des problèmes, et surtout tous les faits sont exacts, les scénaristes ne faisant que suivre le cours de l'Histoire et l'intrigue des "Rois Maudits". Il n'y a qu'un détail qui n'est pas forcément vrai, c'est la cause de la guerre de Cent Ans (qui éclate à la fin du tome), beaucoup d'auteurs de BD se laissent emporter par la thèse non officielle qui est l'ambition d'Edouard III à réclamer la couronne de France grâce à son lignage (héritier direct par sa mère Isabelle) ; en fait, c'est un prétexte, la vraie raison étant de récupérer la Guyenne pour ne plus avoir à rendre l'hommage simple au roi de France, cette position de vassal étant perçue comme humiliante.

Graphiquement, Calderon se surpasse, c'est toujours aussi beau ; lorsque je l'ai rencontré en dédicace sur Les Voies du Seigneur, il m'a avoué adorer cette période moyenâgeuse, et ça se sent quand on voit la justesse des costumes, des armures (sauf certaines épées qui sont plutôt XVème siècle) et la précision sur les pierres des édifices et des salles de châteaux, ou les éléments de décor. Là encore, comme pour le supplice des frères d'Aunay, celui d'Edouard II est montré sobrement, je m'y attendais, car il est trop horrible ; le supplice de Despenser est également à peine montré. Je trouve que Calderon réussit mieux ses visages tels ceux d'Isabelle, de Mortimer, d'Edouard III ou Robert d'Artois...

En tout cas, c'est passionnant, magnifique et bien conté sans ennui car ça ne vise pas qu'un public d'initiés ou de médiévistes, c'est de la grande Histoire et ça donne envie de s'y intéresser. Un splendide diptyque qui mérite les 5 étoiles.

Avis posté par Spooky Infos posteur le 08/11/2012 (dernière MAJ le 30/06/2014) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Très bonne surprise que cette nouvelle série historique, qui marque l'arrivée de Marie Gloris en tant que co-scénariste auprès de son mari Thierry, plus aguerri.

Elle nous conte le destin d'Isabelle de France, fille de Philippe IV le Bel et épouse du roi Edouard II d'Angleterre. Lequel, en plus de n'avoir aucune affection pour son épouse (au profit de différents mignons), se montre très belliqueux envers son suzerain français... Isabelle, surnommée la Louve de France, va donc se montrer violente...

Dès le premier tome ça monte déjà en puissance, Isabelle commence à péter quelques trucs. Par la suite elle s'affirme encore plus, dans un rôle très contrasté, très ambigu. Je dois le dire, j'ai été surpris par la tournure prise par les évènements, la volonté des deux co-scénaristes étant claire, sortant très vite le récit d'un quelconque train-train d'intrigues de palais et de manigances géopolitiques parfois complexes. Très vite les enjeux deviennent clairs, même si le positionnement de certains personnages reste flou... On verra que Roger Mortimer tient un rôle crucial dans l'histoire, même si je n'ai pas tout à fait compris pourquoi il se retrouve dans une telle situation à la fin...

C'est très prenant, très dense, et sans un illustrateur de choc, je dois dire que ç'aurait été très compliqué à lire.

Heureusement l'espagnol Jaime Calderon a une technique somptueuse, avec un trait réaliste qui m'a agréablement surpris. cela reste très statique dans les situations (entendez par là qu'il y a très peu de scènes d'action), mais je suis séduit. Le travail sur les couleurs de Johann Corgié, un débutant qui promet, est tout aussi remarquable. Dans le tome 2 le traitement est peut-être légèrement différent, j'ai eu l'impression, surtout au début, que le dessin était un peu "flouté" ou "écrasé". Mais juste un peu, la qualité reste au rendez-vous.

Un très bon diptyque, qui n'a pas à rougir de la concurrence avec la collection Vécu chez Glénat.

Avis posté par Pedrolito Infos posteur le 05/10/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Bonne bande dessinée.

Pour ce qui est de l'aspect graphique; les dessins sont très vivants, bien dessinés. L'expression des visages est réaliste au possible et transmet les messages tout autant que le texte. Les couleurs sont elles aussi très justement choisies.

Le scénario est Le gros point fort de cette série. Ecrit par les Gloris, l'histoire suit parfaitement l'Histoire. Les scénaristes se sont inspirés des rois maudits (écrit par Maurice Druon), qu'ils font vivre de façon magistrale. On sent que les auteurs ont aimé cette h/Histoire des rois maudits, leur plaisir est très bien retranscrit: on est happé par cette histoire.

Ce genre de bande dessinée historique (qui pour le coup est d'une justesse implacable) permet aux néophytes ou à toute personne intéressée par l'Histoire et pour qui les cours sont très loin, de se réapproprier une page de l'Histoire de France peu connue et très (trop) rarement enseignée.

Je vous recommande donc vivement la lecture de cette série.
A noter que la série "Les reines de France" compte aussi un triptyque sur Aliénor d'Aquitaine.

J'attends avec impatience le second volume qui je l'espère sera d'aussi bonne facture que celui ci (ce qui sera le cas je n'en doute pas vu le travail remarquable des Gloris et de Calderon).

Avis posté par PAco Infos posteur le 05/10/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Très loin d'être un adepte du genre (je parle de la BD historique), c'est au vu des avis positifs lus sur BDthèque et d'une couverture très réussie que je me suis lancé.

Et ma fois, il faut avouer que bien m'en a pris ! Tout d'abord, pour rendre grâce au somptueux dessin de Jaime Calderon, que je découvre avec cette série : Quel coup de patte ! Moi qui ne suis pas non plus attiré plus que cela par le style réaliste, j'avoue avoir pris beaucoup de plaisir à la lecture de ses planches. Personnages et décors font honneur au récit historique que nous ont concocté le duo Gloris.

Car le second point fort de cette série réside dans la qualité du scénario. Réussir à restituer des faits historiques souvent complexes sans ennuyer le lecteur n'est pas l'apanage de tout le monde... Il faut dire que les personnages historiques de l'époque ne donnaient pas dans la demi mesure, et on comprends qu'ils aient autant inspiré écrivains, cinéastes et aujourd'hui des auteurs de BD. Tous les ingrédients sont là pour concocter un récit prenant pour qui sait bien s'y prendre. Et c'est ici le cas
Certainement un futur classique du genre.

Alors pour les amoureux de l'histoire, du trait réaliste ou comme moi simplement curieux, lancez vous, les déçus ne seront pas nombreux...

Avis posté par Gaston Infos posteur le 19/08/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
L'avis de Agecanonix avait attiré mon attention sur cette série et je le félicite parce que sans lui je n'aurais peut-être jamais lu ce premier tome dont j'ai hâte de lire la suite. Au début, j'avais un peu peur de ne pas aimer parce que le dessin ne m'attirait pas trop et que comme je ne connais que quelques lignes historiques sur cette période (par exemple, je sais qu' Édouard II était homosexuel et comment il est mort, mais c'est tout) j'avais peur de me perdre facilement.

Heureusement, même si je ne suis toujours pas un grand fan du dessin, le dessinateur sait au moins comment bien découper une histoire et le tout est très fluide. De plus, les scénaristes savent comment rendre des histoires politiques un peu complexes compréhensibles (même si il y a encore un ou deux personnages dont je ne comprends pas trop les motivations) et captivantes. Le personnage d'Isabelle est très intéressant et j'ai bien envie d'en connaitre d'avantage sur elle !

Avis posté par Erik Infos posteur le 30/12/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Force est de reconnaître que cette série possède déjà des atouts indéniables. On va commencer par une couverture réellement magnifique qui ne sera pas trompeuse quant à la qualité du dessin. Et puis, il y aura un récit dont on ne perdra pas le fil.

On va faire la connaissance d'une reine peu connue ayant réellement existé dans une période trouble de l'Histoire de France. On va vivre avec elle les humiliations qu'elle subissait de son mari le roi d'Angleterre qui lui préférait ses serviteurs. Et surtout, on va se plonger au coeur du pouvoir et de ses manipulations. C'est un de ces destins hors norme qu'elle va connaître pour le meilleur et le pire. Une femme belle mais cruelle et manipulatrice ? A découvrir !

Il est vrai qu'on attendait pas Thierry Gloris sur un terrain aussi classique. L'académisme sera de mise afin de coller au plus près de la réalité historique. Il faut y voir la patte de l'épouse de l'auteur qui va apporter toutes ses compétences en la matière. Une fois n'est pas coutume.

Cela donne envie de connaître la collection sur les reines de sang et notamment le premier titre non encore posté sur le site à savoir Aliénor, la légende noire.

Avis posté par jurin Infos posteur le 02/11/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Avec Isabelle, la louve de France Thierry et Marie Gloris changent quelque peu de registre, une BD historique qui à mon humble avis est assez fidèle à la réalité.
Malgré la complexité des événements durant cette période de l’histoire de France, les scénaristes parviennent à faire un récit clair et passionnant, une bien jolie façon de nous (ré)apprendre l’histoire.
Le choix des auteurs n’est pas innocent, la vie d’Isabelle de France et de son entourage est loin d’être un long fleuve tranquille.
Le dessin réalisé par Jaime Calderon est superbe ; les décors intérieurs et extérieurs sont très soignés et précis, il n’hésite pas à multiplier les angles de vues, le résultat est tout simplement époustouflant.
Les personnages ne sont pas en reste, ils sont très bien travaillés et possèdent beaucoup d’expressivité.
Une BD historique de la même veine que l’excellent Le Trône d'argile.
Une BD à découvrir.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque