Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Azimut Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (20) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(5)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(13)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(2)
Nombre d'avis20
Note moyenne3.85 / 5
Pour l'achat90%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Azimut sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par FrenchKamit Infos posteur le 03/07/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Complètement azimuté. C'est bien le seul qualificatif qui conviendrait à "Azimut" , cette BD si bien nommée.

Si vous vous attendez à quelque chose de conventionnel, alors passez votre chemin, dans le monde créé par Wilfrid Lupano et Jean-Baptiste Andreae, tout est complètement farfelu, insolite, halluciné, loufoque, dérangé, extravagant, en un mot fou fou fou fou, et c'est pour ça que j'adore !

C'est un monde où le Temps est un concept qui tourmente et interroge. Certains bourlinguent à bord de navires-laboratoires à la recherche d'une hypothétique terre où il n'existerait pas. D'autres trichent et s'achètent une seconde jeunesse à la Banque du Temps. Une troisième partie enfin vit recluse au fin fond de la jungle et s'enfonce dans les délices d'un farniente éternel grâce aux oeufs pondus par des belles lurettes, ces pourvoyeuses d'immortalité. Dans Azimut, tous les moyens sont bons pour combattre et vaincre le Temps ainsi que son issue inéluctable et terrifiante : la Mort.

Dans cette oeuvre puissante et onirique, il devient ardu de quitter les pages des yeux, marabouté que l'on est par la beauté du génie créatif qui s'étale devant nous. C'est absolument superbe et sidérant cet univers inventé par le duo Lupano/Andreae, une sorte de croisement de fantasy et de conte féerique, mâtiné d'éléments clockpunk . Dans ces aventures rocambolesques et drolatiques, les lapins parlent, les palais flottent, les reflets peuvent se figer dans l'eau, les ambassadeurs nains se déplacent sur des prothèses en porte-jarretelles et - comble de l'absurde - le Nord disparaît dans d'énigmatiques circonstances en perturbant le commerce maritime. Lewis Carroll et Miyazaki ne sont pas loin.

Avec Azimut, il faut faire l'effort de ranger son esprit cartésien au placard et laisser voguer son âme d'enfant dans un monde merveilleusement toqué et excentrique. Vous en ressortirez en ayant pris une cure de jouvence et en ayant gagné en méditation sur le Temps, qui passe inexorablement...

Avis posté par Puma Infos posteur le 03/05/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voilà une série que je suis pour son magnifique graphisme !
Que pour son graphisme.
Point barre !

Pour le scénario, désolé, j'ai parfois l'impression que le scénariste a pété une durite !

Je reste très en dehors de l’histoire à la lecture et j'observe cela d'assez loin, froid comme du marbre, en ne comprenant pas l'attrait qu'il engendre !

Mais pour Andrae, quel maître ; quelle qualité du rendu visuel !

Graphisme 5 *
Scénario 1 *

Avis posté par sloane Infos posteur le 22/02/2014 (dernière MAJ le 12/02/2016) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
A l'occasion de la sortie du tome 3 d'une série qui devrait se conclure au 5 ème tome je souhaitais revoir mon précédent avis.

Est il possible pour des auteurs de hausser le niveau au fur et à mesure de l'avancement d'une histoire ? Généralement c'est parfois l'inverse qui se produit, les choses ronronnent, les personnages tournent en rond et l'on a fait le tour des possibles. Le dessin qui à l'origine provoquait l'admiration ou du moins l'attrait de la nouveauté ne semble plus aussi bon qu'il pouvait y paraître.

Jean Baptiste Andreae est un très grand dessinateur, que l'on se souvienne de ses planches dans "Terre mécaniques", La Confrérie du crabe ou l'exceptionnel MangeCoeur. Que dire pour célébrer un talent et le donner à connaitre au plus grand nombre ? Ce dessinateur possède un trait d'une précision et d'une qualité sans nul autre pareil, ses planches sont une invitation au voyage, truffées de détails elles n'en restent pas moins d'une grande fluidité et s'y l'on semble s'y perdre, il suffit de prendre un peu de recul pour en apprécier toute la beauté et les qualités. Pour qu'un tel talent puisse s'épanouir en toute liberté il faut bien sur un scénario à la mesure.

Et c'est encore W. Lupano qui s'y colle, je dis encore car cela n'aura échappé à personne, l'homme est du genre prolixe. Mais n'en déplaise aux esprits chagrins, dans des genres forts différents il nous livre des prestations bien plus qu'honorables.

Qu'est ce qu'Azimut ? Une réflexion sur les repères et notamment l'un des plus essentiels pour l'homme : le temps.

Dans un univers fantasmagorique peuplé de créatures hallucinantes, encore une fois mises en images de façon magistrale, c'est selon moi un hommage où l'esprit de Lewis Carroll est fortement présent, sans doute plus celui de "De l'autre côté du miroir " délire mathématique et onirique d'une puissance rarement égalée.

Il en existe d'autres, mais pour moi, peu de BD ou de séries allient à la fois un tel talent pictural et scénaristique. Véritable régal pour les yeux et l'esprit, il faut le temps de la lecture s'abandonner et s'immerger dans un monde d'une originalité à nulle autre pareille. Évidemment "coup de cœur".

Avis posté par Alix Infos posteur le 20/11/2012 (dernière MAJ le 14/07/2015) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Apres 2 tomes, je reste dubitatif.

Certes, l’histoire est originale au possible, l’univers mis en place est riche, les dialogues savoureux et l’humour de bon goût. Le dessin est absolument magnifique, Jean-Baptiste Andreae s’est vraiment surpassé.

Mais voilà, à la moitié du récit (2 tomes parus sur 4 prévus), on nage toujours en plein brouillard. Certaines réponses arrivent, mais de nombreux points restent en suspens, et je suis personnellement resté sur ma faim. Cela risque de donner quelque chose d’assez fort, mais à condition que les auteurs arrivent à contenir leurs personnages, leur intrigue et leur univers. Espérons que cela ne parte pas dans tous les sens pour aboutir à un grand n’importe-quoi, comme c’est trop souvent le cas avec ces univers un peu loufoques.

Allez, on y croit, vivement la suite !

Avis posté par Ro Infos posteur le 30/01/2015 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Univers original, personnages sympathiques, créatures imaginatives, situations amusantes et ambiance loufoque mais qui tient la route : un beau cocktail qui fait une chouette lecture. C'est le genre de bande dessinée qu'on parcourt avec envie pour découvrir quelles nouvelles idées vont nous inventer les auteurs et où ils vont bien pouvoir nous mener.

Le graphisme est à la hauteur et contribue à l'atmosphère de l'ensemble. J'ai eu un tout petit peu de mal avec sa colorisation en couleurs directes dont les effets d'aquarelle étaient trop visibles sur les toutes premières planches, mais ce sentiment a très vite disparu par la suite au profit du plaisir de lecture.

La série est prévue en 4 tomes et les deux premiers sont très plaisants. Il reste à espérer que l'intrigue tende vers une belle conclusion et nous aurons là une série de grande qualité.

Avis posté par Noirdésir Infos posteur le 29/10/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Eh bien, voilà une série qui m’a tout de suite attiré ! D’abord parce que j’apprécie le travail de Lupano au scénario (c’est dingue le nombre d’excellentes séries qu’il a produites, et dans des univers très différents !) et d’Andreae au dessin. Ensuite j’avais trouvé très bonne et pleine de questions en suspens la couverture du premier tome.

Après lecture des deux premiers tomes parus, je vais faire part d’un enthousiasme légèrement tempéré.
D’abord l’intrigue est azimutée (désolé pour ce jeu de mots vaseux, aussi vaseux que certains qui peuplent les dialogues !), on perd le Nord comme les protagonistes de l’histoire, cela part dans tous les sens, dans un univers steam punk rétro et vernien (très « Machines de l’île » nantaises je trouve). Dessin et colorisation sont au niveau de ce délire qui m’a accroché dès le départ (et même dès la lecture des extraits de l’Encyclopédie des Chronoptères du début).

C’est foutraque, mais le premier tome rempli son rôle de présentation des personnages. Pour ce qui en est de l’histoire, plus on avance et plus on se pose des questions, mais j’avais vraiment envie de poursuivre l’aventure avec les auteurs !

Le deuxième tome est dans la lignée du premier, avec le même univers original, des dialogues ponctués de jeux de mots (pas toujours réussis, mais bon...), et une Manie de plus en plus bombasse froide. Le passage chez le baron est très Tim Burton avec son Noir tranché.

Par contre, j’ai un peu moins accroché au passage dans le désert à la fin. Et j’aurais peut-être apprécié que Lupano commence à nous donner les clés de l’énigme.

Enfin bon, pour l’instant, j’arrondis ma note d’ensemble de 3,5/5 à 4, en attendant impatiemment la suite.

Avis posté par Erik Infos posteur le 14/10/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Les auteurs sont parmi mes préférés tant au scénario que sur le dessin. Leur association aurait dû créer chez moi une œuvre magnifique. Or, c’est un peu en deçà de mes espérances.

Pourtant, le trait graphique est plus que correct. Le scénario est également palpitant. L’univers crée est des plus original. On sent de l’inventivité source de richesse. C’est un travail totalement maîtrisé.

Je n’ai sans doute pas aimé le côté burlesque de cette aventure dans un style steam-punk rétro. Pour autant, le second tome montre que le récit se complexifie davantage dans cet univers onirique, voire se dramatise.

Cette série, c’est une sorte d’errance joyeuse dans un univers flamboyant et baroque. Les personnages semblent totalement surréalistes. On perd facilement le nord et c’est le cas de le dire. Bref, cela part tous azimuts ! On passe néanmoins un moment de pur dépaysement. N’est-ce pas là l’essentiel ?

Avis posté par Gaston Infos posteur le 05/06/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Un premier tome réussi qui ne fait pas qu'introduire l'histoire. Il se passe plein d'évènements et je n'ai jamais eu le temps de m'ennuyer ! J'attends tout de même pour donner 4 étoiles parce qu'il y a plusieurs évènements étranges qui ne sont pas expliqués et j'espère que le scénariste sait comment résoudre ces mystères.

En tout cas, il y a beaucoup d'imagination dans ce récit et je ne savais jamais ce qui allait se passer ! Certains passages sont savoureux (j'adore quand le capitaine du navire se rend compte où il est !) et les personnages attachants. Le dessin est franchement bon et le dessinateur sait comment dessiner une galerie de personnages étranges dans un univers dont j'ai envie d'en apprendre d'avantage. Vivement la suite !

Avis posté par iannick Infos posteur le 15/04/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
« Azimut » est une des bandes dessinées les plus loufoques et –au niveau graphique- les plus originales que j’ai pues lire jusqu’à maintenant !
A vrai dire, je ne m’attendais pas du tout à découvrir cet univers incroyablement riche et captivant réalisé par le duo Wilfrid Lupano (au scénario) et Jean-Baptiste Andreae (au dessin).

Évidemment, lorsque je me suis mis à feuilleter ce premier tome d’ "Azimut", c’est le coup de patte et la mise en couleurs impressionnants de Jean-Baptiste Andreae qui m’ont emballé. On se retrouve face à des décors très fouillés, à des créatures très inattendues et fantaisistes, à des engins extraordinaires d’inventivité, à des personnages expressifs et facilement identifiables au premier coup d’œil. Bref, pour moi, ça a été un vrai délice pour mes yeux de contempler ces planches de toute beauté d’autant plus que le découpage et la mise en page me sont apparus excellents ! Ce fut une vraie claque au niveau visuel !

Quant au scénario proprement dit, je n’ai pas vraiment d’avis à formuler à ce sujet car je ne sais pas vers quoi exactement nous emmène Wilfrid Lupano : plusieurs questions et énigmes demeurent même arrivé à la fin de ce premier tome de la série. Ce que je retiens de cet album d’introduction, ce sont des dialogues et les scènes délicieusement farfelus qui sont y disséminés et qui m’ont fait sourire à maintes reprises.
Wilfrid Lupano est aussi l’auteur de « Alim le tanneur » et d’autres série qui m’ont enthousiasmé, je reste par conséquent confiant pour la suite des aventures de ce petit peuple déjanté en espérant que le scénariste réussisse à clarifier davantage son récit.

En attendant le prochain tome qui devrait –à mon avis- mieux nous éclairer sur les motivations réelles de chaque protagoniste et sur le but de cette histoire, j’ai tellement été intrigué par la richesse et l’originalité de cet univers et par la beauté des planches de Jean-Baptiste Andreas que je ne peux vous conseiller cette lecture.
Un vrai coup de cœur en espérant que l’album suivant sera du même acabit !

Avis posté par AlexX_37 Infos posteur le 04/04/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Le dessin est vraiment beau et bien travaillé. L’univers est très riche avec toutes les races de personnages et d’animaux qui ont tous une caractéristique décalée qui leur est propre.

Bien que l’intrigue soit complexe, la lecture est fluide. On découvre les choses au fur et à mesure de la lecture et plusieurs questions posées restent en suspens. C’est ce dernier point qui fait émettre des réserves à certains en leur faisant dire qu’ils restent un peu sur leur faim, mais exprimer cela pour un scénario c’est, je crois, la meilleure des critiques. Très bien écrit donc avec des bonnes notes d’humour ce qui ne gâche rien, bien au contraire.

Une grand coup de cœur pour moi, ma meilleure lecture de ces derniers mois. J’ai mis cinq étoiles, non pas parce que j’affirme que cette bande dessinée est culte (car personne ne peut avoir l’audace d’affirmer que quelque chose sera culte, par définition seul le temps le dira), ces 5 étoiles se justifient parce qu’en refermant la 4ème de couverture je n’avais aucune déception, aucune critique négative, juste un grande sourire, l’envie de faire connaître cette BD à beaucoup de monde et une grande impatience de lire la suite.

Avis posté par Tetsuo Infos posteur le 18/11/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Je vais me montrer un peu moins enthousiaste que les précédents avis. Juste un peu moins car j’ai eu dans les mains une bande dessinée d’excellente facture. Dessin superbe, univers loufoque, personnages attachants. On en apprend juste suffisamment pour comprendre les aboutissants de cette histoire. Ca j’aime, car du coup on reste dans le flou sur certain passage, qui ne sont pas essentiels à la compréhension de l’action, et qui auront surement une incidence dans le futur. Et même si on ne possède pas tous les éléments pour faire les raccords, l’enchainement est fluide.

Néanmoins, c’est encore un peu confus pour un premier tome. Les théories du professeur Breloquinte sur la banque du temps demande des éclaircissements (qui vont arriver hein, je ne suis pas totalement bébête). J’espère sincèrement que la suite sera du même acabit, restera dans la même lignée, car des bons premiers tomes plombés par des suites navrantes ou décevantes, on en connaît pas mal. Si vous voulez du dépaysement et une histoire qui sorte de l’ordinaire, je ne peux que vous conseillez ce titre.

Le dessin d’Andreae est vraiment superbe. Depuis ma découverte de MangeCoeur, j’ai un petit faible pour cet illustrateur. Il possède un trait bien particulier, avec 3 coups de crayons, il plante un décor finement ciselé, un personnage expressif, un jeu de cadrage… bref ses dessins sont toujours d’une grande lisibilité.

Je me replongerai avec plaisir dans le tome 1 lors de la sortie de la suite. Et j’adapterai ma note à mon ressenti final (le 4 étoile marque quand même un grand plaisir de lecture par rapport à ce que j’ai lu dernièrement).

Avis posté par Michelmichel Infos posteur le 25/09/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Dans le même style que Terre mécanique, Andreae nous livre un splendide petit album aux couleurs chatoyantes, un vrai régal pour les amateurs d'aquarelle comme moi...
On est littéralement transporté dans un univers imaginaire très original, très bien pensé, avec ses oiseaux qui forment une symbiose avec le temps, ses personnages qui perdent le nord au sens propre comme au figuré, et la présence d'êtres animalesques anthropoïdes (comme dans Terre mécanique, d'ailleurs).

Mon seul regret est....... qu'on n'en voit pas assez ! J'ai hâte de voir ce que va donner le tome 2, et si les auteurs vont continuer à nous faire rêver sur la même vague !

Les fans du dessinateur s'y retrouveront.

(163)

Avis posté par PAco Infos posteur le 20/08/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Watcha !!! Quelle perle les aminches !!! Une de mes meilleure lecture de cette année !

Wilfrid Lupano et Jean-Baptiste Andreae, dont j'appréciais déjà énormément le boulot, poussent ici le curseur au taquet pour nous offrir avec ce premier tome d'"Azimut" un petit bijou envoutant, à l'univers déjanté et poétique.

Tout est ici fait pour plonger dans un univers complet aux repères déglingués et qui laisse du coup libre cours à l'imagination débridée de Wilfrid Lupano. Après une familiarisation tout en douceur de ce monde merveilleux par le biais de personnages tous plus truculents ou loufoques les uns que les autres, on va de surprise en surprise pour notre plus grand bonheur. Le temps ici devenu préoccupation centrale de cet ouvrage semble alors s'arrêter pour combler notre curiosité et l'intensité de notre lecture.

C'est frais, épique, tragi-comique, raffiné et complètement barré ! Comment s'y retrouver me direz-vous avec un tel mélange des genres ? Ne cherchez pas, car de toute façon le pôle nord a disparu et les repères qui régissent nos habitudes sont mis à mal de la plus belle des façons ! Une seule chose à faire : se laisser porter par le courant des péripéties qui ne manquent pas et se régaler tant des subtilités du scénario que du savoir faire de Jean-Baptiste Andreae !

Car du côté du dessin, on retrouve le trait si particulier, coloré et chaleureux que j'avais apprécié dans MangeCoeur ou encore La Confrérie du crabe. Andreae s'en donne ici à cœur joie, et son style colle à merveille à cette histoire. L'univers concocté par Lupano lui laisse les coudées franches pour nous en mettre plein les mirettes. Tant les décors que les personnages et les créatures sont tout simplement envoutants ! Et je ne vous parle même pas de cette magnifique couverture qui met déjà en appétit ! Ajoutez à cela une mise en page intelligente et quelques planches littéralement sublimes et... Quoi ? Bon OK, OK, OK... J'arrête les fleurs... jusqu'au prochain tome.
Car si j'ai vraiment été subjugué par ce premier opus, je n'en attend pas moins une suite qui soit à la hauteur de cette mise en bouche des plus exquise !

Alors messieurs Lupano et Andreae, vous savez ce qu'il vous reste à faire ! AU BOULOT !

Avis posté par Seb94 Infos posteur le 16/08/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Excellent, une des meilleures nouveautés 2012 selon moi.

Récit complètement déjanté et pourtant parfaitement maîtrisé. L’univers créé est foisonnant et tout à fait original et surprenant. On est très rapidement immergé dans ce monde fantaisiste et burlesque, les découvertes et les bonnes trouvailles sont au menu de chaque page, le plaisir de lecture est total.

Une fois de plus Lupano fait parler tout son talent et nous concocte là un univers et des personnages des plus réussis et hauts en couleurs. Cerise sur le gâteau, tout cela est sublimé par le magnifique dessin d’Andreae, que je découvre avec enthousiasme sur cet album, le visuel et le scénario sont parfaitement en harmonie et de très grande qualité.

Le monde mis en place est jubilatoire et des plus prometteurs, la suite est attendue impatiemment.
Gros coup de cœur !

Avis posté par Erwelyn Infos posteur le 15/08/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Ouah, ouah, ouah !!!! J'avais oublié comment, déjà, j'avais été enchantée par la Terre mécanique (Casterman) de Jean-Baptiste Andreae. Tout son imaginaire qui mêle baroque, animalier, exotisme, steampunk, poésie et fantaisie se retrouve ici dans ce magnifique et très original album.
Soutenu par le scénario incroyable de Wilfrid Lupano à qui l'on doit Alim le tanneur ou encore Célestin Gobe-la-lune (Delcourt), nous voilà plongés dans un univers merveilleux dès la page de garde.
On y découvre des extraits de l'Encyclopédie des Chronoptères, des croquis d'insectes et d'oiseaux improbables au système bio-mécanique, telle la libellule mémorantèle par exemple qui, si elle boit en rase-mottes à la surface de l'eau pendant que vous y admirez votre reflet, ce dernier se retrouve prisonnier de l'eau pendant un an. Ce sont ces étranges créatures toutes rattachées à la notion de temporalité que le farfelu Aristide Breloquinte tente d'étudier. Le Temps est à la base de cet univers mais pas seulement.
Car on a aussi perdu le Nord. Il devient donc difficile de s'orienter. Ce que le pauvre Comte de la Perue découvre à son détriment, lui qui voulait voguer vers de nouvelles contrées et qui finalement se retrouve à son point de départ.
Ainsi pendant que certains cherchent désespérément à retrouver le Nord et que d'autres sont à la poursuite des rarissimes lurettes au panache pendulaire, on se plonge dans ce récit, difficile à résumé, mais où tout se tient par la magie du texte, de l'image et des nombreux personnages tout autant extraordinaires, pittoresques et même drôles !

Avis posté par Frolier Infos posteur le 14/07/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 5/5 (Culte !)
Avis à tous les bédéphiles en deuil de De Cape et de Crocs : la relève est peut-être déjà là !

Ce premier tome en tout cas met la barre très haut et promet beaucoup pour la suite. Un univers fait de bric et de broc, un bestiaire improbable mais cohérent, des dialogues savoureux, humour, aventure, absurde... le tout avec un usage très sûr de l'ellipse et sans jamais laisser le lecteur sur le bord de la route (au contraire par exemple de La Nef des fous, qui part dans tous les sens sans épine dorsale). En 46 malheureuses planches, tout un monde est posé, les personnages loufoques sonnent juste, des tonnes d'idées malignes sont semées un peu partout, et à la fin on a immédiatement envie de connaître la suite (frustration, frustration...). Bref, si on s'en tient uniquement au scénario, c'est de la haute couture. Les enjeux demeurent encore flous, mais des questions sont posées et on sent que les auteurs en ont sous la pédale. Une seule crainte (comme d'habitude dans ce genre de série): que la suite ne soit pas à la hauteur, que le scénario se disperse, ou que les albums se multiplient face au succès (qui serait mérité) et que l'histoire se dilue sans jamais finir.

Quant au dessin, eh bien... c'est un feu d'artifice. On pousse sans cesse des Aaah et des Ooooh, c'est un régal à chaque planche, à chaque case, et jusqu’au plus petit détail en arrière-plan, avec quelques références discrètes à d'autres œuvres ou à notre monde, mais sans que ce soit lourdingue ou systématique. Je ne connaissais pas Andreae, je crois que je vais me pencher d'urgence sur son travail.

Concernant la remarque d'une lectrice qui se plaignait de la plastique outrancière du personnage féminin principal : moi qui suis très irrité par ce genre de gratuités, j'y ai cette fois vu un angle parodique qui m'a mis en joie. Et pour une fois, le physique plantureux d'une jeune femme a une raison d'être dans le scénario. J'attends la suite, mais je pense que ce personnage est beaucoup plus consistant que ce qu'on pourrait imaginer de prime abord.
.

Avis posté par soledad Infos posteur le 03/07/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
En voilà un début de série prometteur !

Tous les ingrédients sont là pour en faire, à mon avis, l'une des futures séries du top ten de bdthèque.

Parlons dessin : rien à redire, même si au départ les visages semblent un peu étranges de par leurs déformations parfois exagérées, au final ils collent parfaitement à l'univers quasi onirique dans lequel se déroule ce premier opus.
L'ensemble fourmille de détails, les scènes sont bien travaillées, les couleurs sont magnifiques : du bel ouvrage que nous propose ici Andreae !
Les strips sont très habilement organisées et contribuent nettement au rythme de l'histoire ! Un bonheur que de savourer ce dessin !

Côté scénario, on est en plein burlesque, avec des scènes vraiment drôles le tout ficelé dans une histoire qui tient bien la route ; mais attention, le monde décrit ici risque de ne pas plaire à tout le monde, avec ses créatures improbables que sont les "saugres", mi-organiques mi-mécaniques... Cet aspect me dérangeait un peu au début, puis finalement on s'y fait très vite, l'esprit de l'album étant à mon sens l'épopée tragico-comique d'une bande de trublions attachants.

Ce qui m'amène aux personnages : pas de faute de goût, tous travaillés de façon égale et assez approfondie pour un début de série en 46 planches. Chaque personnalité ressort bien, il ne manque vraiment rien.

Pour info, je ne sais pas si je suis le seul à avoir cette impression, mais cette série me rappelle étrangement De Cape et de Crocs : un monde proche du rêve, des personnages sympathiques et attachants (pas tous certes, mais à toute bonne histoire il faut son méchant non ?), un premier tome se terminant avec panache, de l'aventure avec un grand A, et même le saugre-lapin qui par certains traits me rappelle Eusèbe... Aux futurs posteurs : suis-je le seul à avoir pensé cela ?

Je n'ai pas mis 5/5, attendant de voir la suite avec impatience, mais le coeur y est !

Avis posté par jurin Infos posteur le 29/05/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Voici une BD qui m’a complètement soufflé, le monde mit en place par Lupano et Andreae est surprenant par sa beauté et son originalité.
Un scénario remarquable par son rythme et sa clarté, une histoire qui se déroule dans un univers complètement loufoque, un monde dont le pôle nord a disparu au grand dam de ses habitants.
Un des points forts de ce récit est les personnages très caractéristiques, hauts en couleur, inoubliables, bien que parmi eux rode un triste sire, pas très drôle, assez inquiétant dont Lupano se sert pour nous faire peur : l’arracheur de temps, un personnage universel.
Le dessin, que dire ? Parfait, magnifique ? Sûrement, mais il y a un plus incontestable : il est en parfaite symbiose avec le récit.
Un excellent premier tome, l’histoire attrayante est bien posée et encore beaucoup de bonnes choses à découvrir , j’espère bien sûr une suite du même acabit.

Avis posté par Mac Arthur Infos posteur le 21/05/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Une fois de plus, j’ai été subjugué par la qualité du dessin d’Andreae. Dieu ! Que c’est beau !!! Les planches sont équilibrées, lumineuses, toujours lisibles, soignées jusque dans le moindre détail. Les décors sont inventifs au même titre que les faciès des personnages ou que leurs costumes. Et que dire de ces originaux volatiles, qu’ils fussent insectes ou oiseaux !

L’histoire, elle, est pour le moins originale. Elle donne en tous les cas l’impression d’avoir été spécialement écrite pour le talentueux dessinateur. Ce premier tome se décompose en trois parties, histoire de pouvoir nous présenter quelques-unes des facettes de cet univers… tout en nous donnant l’envie d’en voir plus. L’intrigue est classique dans son fond mais moins dans sa forme. Une belle aventurière escroque un roi, voilà qui est assez classique. Mais c’est le pôle nord qui disparait… et ça c’est nettement moins convenu. Ajoutez à cela un « privé » et un lapin associés dans sa traque, le premier pour l’arrêter, le second pour l’épouser, et vous comprendrez que ce récit est pour le moins décalé.

Ajoutons à cela que ce premier tome est dense en matière d’événements, on n’assiste pas uniquement à la mise en place de l’histoire. Et même si certains d’entre eux (la majorité même, soyons honnêtes) demeurent pour le moins énigmatiques, ce départ ne m’a donné qu’une seule envie : bien vite découvrir la suite !

Je ne saurais dire ce que nous réserve celle-ci. Quant au départ, une chose est sûre : il n’est pas raté !

Avis posté par Miranda Infos posteur le 10/05/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Je suis peu inspirée pour écrire, alors j’irai au fait.

L’histoire s’ouvre sur une planche qui nous rappelle MangeCoeur d'Andreae, ce qui ne m’a pas vraiment rassurée vu que je n’avais que moyennement apprécié cette histoire, mais heureusement ce n’est qu’un clin d’œil car ce nouveau récit est totalement différent, même si l’univers théâtral et décalé garde quelques sonorités similaires ; de par son côté loufoque ça m‘a aussi fait penser à Relayer, la noirceur en moins.
Les personnages atypiques fourmillent, les situations sont souvent drôles, parfois grotesques, mais elles sont toujours originales car totalement inattendues, on ne sait jamais où le scénario se dirige. Le suspense est donc présent à chaque planche et va en grandissant jusqu’à la toute dernière, qui bien que parfaitement à sa place en tant que petite dernière va par contre nous faire frétiller d’impatience en attendant la suite.

Côté dessin, c’est du magnifique Andreae, mais a-t-il déjà fait quelque chose qui ne le soit pas ? Il n’y a rien à dire, les couleurs sont douces et reposantes, l’encrage extrêmement fin et le découpage au poil.

Si ma note peut paraître basse et ne pas correspondre à tant d'éloges c'est à cause du « seul » personnage féminin, les deux ou trois autres femmes que l’on croise n’ont que des rôles de figurantes et je n’aime pas les histoires où les femmes sont reléguées à des rôles quasiment inexistants. Et c’est encore pire, comme c’est le cas ici, quand la seule femme est physiquement parfaite et souvent dénudée, elle n’est que plastique sans âme, pin up, femme objet juste bonne à faire fantasmer les hommes et provoquer des ruptures de stock de kleenex chez tous les commerçants du quartier.
J’attends un peu plus d’égards dans le second tome envers la gente féminine.

PS : je ne conseille pas de lire le résumé qui en révèle trop, mais juste de découvrir le récit lors de sa lecture.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque