Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Conquistador (Glénat) Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (13) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(3)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(8)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(2)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(0)
Nombre d'avis13
Note moyenne2.92 / 5
Pour l'achat46%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Conquistador sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par Ro Infos posteur le 16/10/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voilà une série dont la qualité et l'intérêt ont décru à mes yeux de tome en tome.

Le premier m'avait bien accroché. Il se plaçait dans le cadre de la présence de Cortes à Tenochtitlan en 1520, alors que le peuple Aztèque et son empereur Moctezuma croyaient que les conquistadors étaient des envoyés divins. Dans ce contexte intéressant se mettait en place une équipe d'experts pour s'emparer d'une part du trésor aztèque et notamment une amulette allant entraîner le réveil d'un impitoyable démon. Ambiance fantastique et cruelle pour cette introduction qui laissait espérer du bon pour la suite.

Mais les deuxième et troisième tomes m'ont un peu refroidi car l'atmosphère intense du premier tome se délitait dans une suite de péripéties sans grande saveur et surtout légèrement embrouillées. Le rythme ne fonctionnait plus, donnant l'impression que quelques heures ou jours se passaient d'un côté tandis que de bien plus longues périodes s'étalaient pour d'autres qui avaient par exemple le temps de se marier ou de devenir chef de tribu bien établi alors que d'autres faisaient juste un aller-retour dans la jungle. Quant à la touche fantastique, elle est un peu survolée et disparaît presque après la fin du tome 2, ne devenant plus qu'un élément qui sonne assez artificiel et en tout cas bien moins menaçant que ce que laissait augurer l'introduction.

Puis le quatrième et dernier tome a fini de saper mon intérêt pour la série. Toutes les péripéties précédentes mènent à la fameuse Noche Triste, épisode célèbre de la conquête de l'empire Aztèque par les Espagnols mais qui semble ici sans bien peu de rapport avec les intrigues tournant autour de Hernando Del Royo et du dieu Txlaka. C'est comme si le scénariste ne savait pas trop où il allait et brodait son histoire au fur et à mesure en ajoutant un peu de ci un peu de ça sans que le résultat soit harmonieux et vraiment cohérent. La conclusion finale m'a laissé largement sur ma faim et plutôt déçu donc.

Ceci dit, j'ai apprécié le graphisme, j'ai apprécié l'ambiance du premier tome, et j'ai aimé comment la série donne vie aux actions de Cortes, à l'empire Aztèque et à l'impressionnante Tenochtitlan de l'époque même si l'ensemble est présenté de façon très Hollywoodienne. Il reste donc une série d'action avec une touche de fantastique dans un décor historique et géographique intéressant mais pas forcément très réaliste.

Avis posté par Noirdésir Infos posteur le 01/03/2016 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Voilà une série qui aurait pu être bien meilleure. En tout cas de laquelle j’attendais beaucoup plus. Et qui au final m’a franchement déçu.

D’abord le sujet m’intéresse (j’avais un peu étudié la Méso-Amérique occidentale, plus jeune et j’avais alors découvert un univers très riche). A la fois l’empire aztèque – encore en construction au moment de la conquête espagnole –, mais aussi la rencontre entre deux civilisations, deux systèmes de pensées complètement différents. Un sujet en or donc, pour rester dans l’imaginaire des conquistadors !

Autre atout – pour moi en tout cas : le dessin de Xavier, à la fois précis, méticuleux (peut-être parfois trop ?), un peu grandiloquent. Très réaliste, mais efficace pour cette série à tonalité historique.

Mais hélas, je n’ai pas été convaincu par cette histoire et la manière de la traiter.
D’abord parce que l’empire aztèque et son univers ne sont pas au cœur de l’intrigue et ne forment qu’un décor plus ou moins conforme à la réalité historique. Mais cela peut être un choix du scénariste – même s’il me déçoit.

Mais du coup, cette aventure perd un peu de son attrait. Et alors ressortent un certain nombre de défauts. Des personnages à la personnalité pas toujours très claire à déchiffrer, voire carrément improbables.
C’est le cas de Barbo Bezan et de Zampero, dont la conversion et le rôle sont très peu crédibles. C’est aussi le cas du personnage principal, Del Royo, dont je n’ai pas trouvé crédible le mysticisme et le basculement vers l’ « indianité » (même problème pour « La Sauterelle » d’ailleurs). Quant à Catalina, autant elle est très belle à regarder, autant son personnage défie toute notion de crédibilité (et je passe sur son accoutrement, qui en fait une bimbo plus hollywoodienne qu’une femme de la Renaissance [et encore moins au milieu des conquistadors qui, c’est le moins qu’on puisse dire, ne représentaient que rarement la partie la plus fine et la moins misogyne de la société]).
De plus, si la traversée de jungles inextricables peut justifier des montées de tension, on en abuse ici, alors même que, si elle était très présente dans le Yucatan, ce n’était pas omniprésent autour de Tenochtitlan.

Enfin, et peut-être même surtout, je ne suis pas du tout intéressé et convaincu par le côté fantastique vers lequel Dufaux a fait basculer l’histoire. Et j’ai trouvé un peu grotesques les apparitions du monstre Oqtal. C’est le même défaut que j’avais repéré dans la conclusion de Dorison dans Long John Silver. Pour ces deux séries, j’ai un peu l’impression que les auteurs ont craint que le « classique » ne suffirait pas, et qu’il fallait une surenchère (jungle, fantastique) pour garder l’attention des lecteurs. C’est hélas exactement l’effet inverse qui se produit en ce qui me concerne.

Deux cycles de deux albums chacun existent déjà, mais une suite peut être envisagée. Ce sera probablement sans moi.
Note réelle 2,5/5.

Avis posté par sloane Infos posteur le 21/03/2014 (dernière MAJ le 30/03/2015) Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
J'aime vraiment bien !
Alors oui certains diront que tout cela ne révolutionne pas le genre et bien pas d'accord. En effet dans la production actuelle, cette période n'a pas été si utilisée que cela, la série a l'avantage de nous offrir un regard particulier sur des événements relativement méconnus. Alors oui on s'attache plus à un groupe de mercenaires qu'à la vie des tribus vivant à l'époque de l'empereur Moctezuma, mais me direz-vous, c'est une BD, pas un ouvrage savant d'ethnologie ! Alors d'accord avec les quelques libertés prises par les auteurs : une mercenaire dirigeant sa troupe de farouches soldats, la créature végétale (plutôt bien foutue d'ailleurs !), l'ancien prêtre qui a l'oreille de l'empereur. Ok il y a peut être comme un faux air de Predator mais Del Royo n'est pas Schwarzy et c'est tant mieux.
Tout ça pour dire qu'il n'y a pas de quoi fouetter un chat et que cette histoire se lit plutôt bien.
Certains ont évoqué Long John Silver, je dirais qu'au-delà du scénario ce qui les rapproche c'est la grande qualité du dessin sur lequel tout a déjà été dit.
J'attends la suite.

Majoration après la sortie du tome 4 (à priori le dernier)

Que dire? La boucle est bouclée. L'empire des Aztèques est mort ou du moins moribond, le charismatique Moctezuma n'est plus et les Espagnols battent en retraite, pour un temps seulement comme nous l'apprend l'histoire. Dans ce dernier tome les destins s'écrivent, leurs fils se rencontrent enfin en une apothéose de violence. Chaque partie tente encore de sauver ce qui peut l'être mais au final alors qu'il ne semble n'y avoir ni perdant ni gagnant, l'on se rend compte que ce choc de civilisation ne pouvait aboutir qu'à un massacre.

Au cours de son récit Dufaux à introduit une note de fantastique avec une créature végétale qui a pu en rebuter certains. Ici il se démarque totalement de cet aspect des choses pour nous conter sur un rythme peu être un peu rapide la fin d'un empire. Il passe en effet très vite sur les alliances et mésalliances qui ont conduit à ce que Cortès agisse comme il l'a fait. Soyons clairs, je n'ai pas l'impression que l'objectif de Dufaux était de faire un récit historique stricto sen-sus, il utilise un matériel très riche, trop peu être, qu'il ne peut restituer dans quatre volumes d'une série d'aventure.

Au final cette série n'évite pas les écueils mais rappelons quand même que son but est de divertir et ou tout n'est pas à prendre pour argent comptant. Pour moi celui-ci est atteint, de plus ma lecture m'incite à me replonger dans cette période et ce lieu de l'histoire.

Dernier point pour saluer à nouveau le travail remarquable de Xavier au dessin.

Avis posté par Le Grand A Infos posteur le 20/02/2014 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Déjà, un très beau dessin de Philippe Xavier que je découvre ici dans un style semi-réaliste au trait fin et précis. L’arrière-plan manque parfois de décors mais ce n’est pas bien dérangeant grâce à la palette de couleurs de Jean-Jacques Chagnaud dont le travail est remarquable. Le dessin est donc l’atout principal de cette série historico-fantastique qui revisite l’exploration des Amériques par les conquistadors espagnols et le mythe de l’eldorado.

Alors Jean Dufaux est un scénariste qui connait son métier c’est sûr, un excellent conteur d’histoire, du moins il connait les codes de ce qui fait un bon récit d’aventure : une quête, de l’action, course-poursuite, un récit teinté d’uchronie qui revisite les destinés d’Hernan Cortés et de Moctezuma, un dieu mythologique aztèque vengeur, un personnage principal tourmenté et des seconds couteaux badass, un peu de fesses et de nichons, et le tout emballé comme il faut par un Philippe Xavier en forme.

J’ai apprécié, en attendant la suite bien entendu. Il faut prendre la série pour ce qu’elle est c’est-à-dire un blockbuster qui vise avant tout au divertissement et on ne manquera pas de noter des références à certains films comme Predator ou Indiana Jones 4. L’ancien empire aztèque et ses dieux fascinent les foules amatrices de fantastique et de chasse au trésor.

Bon forcément on n’évite pas certains trous dans le scénario comme le prêtre Oczu qui est invraisemblablement épargné lors de l’embuscade dans le tome 1, l’idylle malvenue et précipitée entre « la sauterelle » et Tzilli mais aussi les héros qui ont la fâcheuse tendance à frapper l’ennemi avec leurs poings ou le pommeau de l’épée mais jamais avec le tranchant de la lame (on voit ce genre de truc dans les gros nanars).

Dans le même genre et plus particulièrement point de vue scénaristique je préfère largement un Long John Silver davantage rythmé, avec une histoire plus originale et des personnages moins caricaturaux. Donc même si je la recommande, je ne suis pas sûr à titre personnel de prolonger l'aventure.

Avis posté par mononeurone Infos posteur le 23/10/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Conquistador attire l'oeil, indéniablement. Couvertures léchées, dessins foisonnants et appliqués qu'un découpage varié et nerveux met en valeur et une histoire prenant place dans la conquête espagnole de l’Amérique du sud.
Le sujet est déjà abordé à maintes reprises mais reste suffisamment alléchant pour se plonger dans l'aventure, surtout quand on sait qu'il s'agit d'un diptyque, donc que les tenants et aboutissants ne s'étireront pas en vaines longueurs pour tout raconter.
Objectivement, ça remplit bien sa tâche de divertissement glauque, avec une pointe d'ésotérisme que certains pourront trouver mal placée. Globalement le contrat est atteint à force de violence, de trahison, de perversion de l'or, d'ambitions dévastatrices, de choc des civilisations et d'enjeux géopolitiques en toile de fond qui s'acharnent sur le sort de cette petite troupe de mercenaires livrée à elle-même. Pourtant, Conquistador restera bizarrement malgré ses qualités une série relativement anecdotique, probablement tout sonne déjà un peu trop vu par ailleurs et prend l'allure d'une réponse réactionnaire à Long John Silver.

Dans ce contexte historique sud américain, je préfère largement le traitement réalisé par Helldorado ou Long John Silver, donc, pour l'épopée aventureuse.

Avis posté par Agecanonix Infos posteur le 10/08/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Voila un diptyque où tout était réuni pour donner une Bd formidable : un scénariste qu'on ne présente plus, un dessinateur qui ne cesse de monter, et un sujet déja exploité mais qui peut encore surprendre, car ici les auteurs n'optent pas pour le réalisme historique et utilisent l'ambiance aztèque uniquement pour servir de décor à une histoire qui s'avère bancale.

On a droit à une brochette de personnages qui à première vue peuvent être intéressants, et à une ambiance de jungle mystérieuse ; mais ces personnages n'ont aucun charisme, et ce personnage féminin de mercenaire n'est absolument pas crédible dans ce XVIème siècle de la méso-Amérique au sein de cet environnement de soldats Espagnols mal dégrossis . Là-dessus, Dufaux donne dans le gros effet et le fantastique mystique avec sa créature végétale qui décime son groupe d'aventuriers cupides, c'est Predator contre les conquistadores.

Je suis franchement déçu par le manque de rigueur de Dufaux qui en est réduit à pomper un film culte, son postulat de mêler le fantastique à l'historique ne tient pas la route, c'est peu crédible et trop appuyé. Xavier a beau se surpasser dans des images superbes de la civilisation Aztèque et un découpage dynamique, je n'arrive pas à marcher dans cette aventure ; dommage qu'un dessinateur aussi doué ait gâché son talent sur un scénario aussi merdique, et d'ailleurs si ma note est assez généreuse, c'est uniquement pour la qualité de son dessin, sinon j'aurais mis la note la plus basse.

Avis posté par Gaston Infos posteur le 24/05/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
2.5

Le genre de série commerciale que je ne trouve ni bonne, ni mauvaise. Le dessin est bon et le dessinateur sait créer une atmosphère étouffante dans la jungle et j'aime son découpage. Le fait que je trouve cette série moyenne vient plutôt du scénario.

Comme cela est souvent le cas avec Dufaux, il semble préférer faire des scènes spectaculaires au lieu d'un scénario captivant du début jusqu'à la fin. Cela a fait en sorte que mon intérêt variait selon les scènes et en plus les personnages sans saveurs ne donnent pas envie de continuer la série et franchement je me demande s'il existait vraiment à l'époque des femmes qui étaient comme la femme mercenaire de l'album. Cela m'a toujours énervé quand un ou des personnages agissent de manière trop moderne dans une œuvre censée être dans le passé.

Au final, cela se laisse lire, mais sans plus.

Avis posté par fab11 Infos posteur le 30/11/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Tiens voilà une série qui avait tout pour me plaire.
D'abord c'est que (d'après moi) il est rare de lire des bd sur cette période de l'Histoire, la conquête espagnole des Indes (les conquistadores appelèrent ainsi les nouvelles terres qu'ils découvrirent et leurs habitants furent naturellement surnommés les Indiens).

Donc quand j'ai découvert cette série je me suis dit "chouette", en plus vu que le dessinateur n'est autre que Philippe Xavier, c'était donc un atout de plus pour me faire adorer cette série. Mais voilà, j'ai été un peu trop enthousiaste.
Bon je ne serai pas trop méchant avec cette bande dessinée, mais il faut quand même avouer que le scénario n'a rien d'extraordinaire.
Et puis moi le côté mystique du récit m'a légérement lassé, j'avouerai que ce genre d'aventures ne m'a jamais emballé.
Il n'y a pas que des points négatifs non plus, car le dessin de Xavier est toujours aussi réussi
Certaines planches sont majestueuses, principalement celles nous faisant découvrir ces magnifiques contrées et ses paysages grandioses.

Par contre il y quelque chose que je n'ai pas trop apprécié, c'est qu'au départ cette série devait être un diptyque et que finalement( il est noté cycle 1 sur le coffret et la fin du tome 2 laisse présager une suite) elle connaîtra plusieurs cycles.

Mais à part tout ça je conseille quand même la lecture de cette sympathique série où l'action est omniprésente et que se lit assez rapidement.

Avis posté par jurin Infos posteur le 12/11/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Conquistador est l’archétype de la BD commerciale, beaucoup de tapage pour un résultat très décevant.
C’est au niveau du scénario que le bât blesse, une histoire déjà mille fois vues, avec la nette impression que tous les protagonistes de ce récit ont été parachutés dans un décor tant l’ambiance y est artificielle.
Les personnages sont quelconques, sans charisme et donnent l’impression de venir de nulle part.
Un bon mot quand même : le dessin est correct.

Avis posté par Guillaumeru Infos posteur le 09/11/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
C'est du très classique concernant l'aventure avec un héros ténébreux et mystérieux, un méchant bien machiavélique, le personnage féminin porté sur l'aventure qui se retrouve avec le héros dans les pattes ... mais ça fonctionne plutôt bien. La lecture est fluide, ce 1er tome avance au niveau de l'histoire, ce n'est pas juste une présentation des personnages. On ne s'ennuie pas, même s'il n'y a pas de surprises.

Le dessin est de la même veine, souvent dans les tons noirs qui collent bien à la déchéance du héros.

Avis posté par Erik Infos posteur le 01/11/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
J'aime cette période de l'histoire où on nous montre comment quelques poignées d'hommes sans vergogne ont pu faire sombrer un empire à l'autre bout du monde. La civilisation des aztèques était fort brillante mais certainement trop superstitieuse ce qui a conduit à sa déchéance. L'appât de l'or a été la principale des motivations de ces conquistadors qui rêvaient également de gloire.

Encore une fois, l'auteur Dufaux sait bien raconter les histoires en nous montrant des personnages charismatiques. Son talent dans la construction de l'intrigue est manifeste. Par ailleurs, il y a beaucoup de vie et de mouvement dans un décor magnifique et fouillé. En effet, le dessin me paraît sans reproche avec de belles planches qui retranscrivent assez bien l'atmosphère pesante. On notera également l'excellente prestation de Jean-Jacques Chagnaud aux couleurs.

Le récit devient très mystique sur la fin avec le réveil des dieux dans une jungle menaçante. La fin donne envie de connaître la suite de cette aventure mêlant l'histoire de Cortès avec le fantastique.

Avis posté par bonnet Infos posteur le 15/07/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Bonjour,

Une série que j'encourage à lire de par les graphismes, les couleurs, le rythme de l'histoire et le scenario.
Je n'ai qu'une envie c'est que la suite sorte bientôt pour savoir ce qui va arriver aux différents personnages.

En tout cas ceux qui aiment la période des conquêtes des Amériques par les Espagnols (on va retrouver Cortes) seront ravis. Cette série nous montre que cette période était aussi un génocide du peuple amérindien.

Avis posté par pol Infos posteur le 03/05/2012 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 2/5 (Bof, sans plus)
Cette nouvelle série signée Jean Dufaux nous plonge en plein cœur de la civilisation Aztèque lors de la colonisation par les Espagnols. Le grand format de l'album propose de larges cases qui mettent plutôt bien en valeur le dessin. Celui-ci est réussi, dans un style certes classique, mais il ne souffre d’aucun défaut. Il réussit même à nous transposer à l’époque dans lequel s’inscrit cette aventure.

Hélas l’histoire n’est pas très convaincante. Là aussi pas de défaut à signaler, mais pour autant rien de folichon à se mettre sous la dent. Une quête d’un trésor Aztèque par une équipe de mercenaires militaires sans charme et sans personnage charismatique. La civilisation n’est pas tellement mise en lumière, elle est utilisée pour introduire une touche pseudo mystiquo-fantastique. Mais la sauce ne prend pas plus que ça, c’est sans surprise et ça manque trop de palpitant.

Au final rien de désagréable, mais rien de marquant non plus.

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque