Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Légendes de Parva Terra Fiche série - Histoire - Série - Galerie - Les Avis (3) Découvrez les immanquables du même genre  Discuter de cette série sur le forum  Les gens qui ont aimé cette série ont aussi aimé…  Afficher cette série dans la liste du menu  Editer cette série 
Cliquez pour lire les avis 1 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 2 étoile(s).
(0)
Cliquez pour lire les avis 3 étoile(s).
(2)
Cliquez pour lire les avis 4 étoile(s).
(1)
Cliquez pour lire les avis 5 étoile(s).
(0)
Nombre d'avis3
Note moyenne3.33 / 5
Pour l'achat100%

Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Commandez la BD Legendes de Parva Terra sur bdfugue.com ! Achetez cette BD en ligne sur Priceminister.com

Avis posté par Mac Arthur Infos posteur le 20/03/2017 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Destiné aux jeunes lecteurs entre 8 et 13 ans, je pense que cette série séduira le public visé, surtout si ce public commence cette lecture à 8 ans pour la finir à 13 ans…

A titre personnel, il m’a fallu deux tomes pour commencer à vraiment apprécier cette histoire. La narration est au début du récit trop présente et parfois confuse mais les bonnes idées sont là, ce qui m’a incité à passer outre ce détail pour poursuivre l’aventure.

A partir de la fin du deuxième tome, le récit se fait plus dynamique, plus efficace. La grande aventure peut commencer. Nous sommes devant de la fantasy assez classique mais bien réalisée. L’opposition classique entre le bien et le mal plaira aux jeunes lecteurs par sa simplicité. Les univers visités sont variés et les créatures fabuleuses ne sont pas rares. Le dépaysement est donc au rendez-vous.

Les différents personnages sont bien construits et leur psychologie est cohérente.

Au fil des tomes, le ton est de plus en plus sombre (et le final n’est pas spécialement joyeux même si une entourloupe permet un happy-end). Les plus jeunes lecteurs risquent donc de décrocher mais les 12/14 ans, eux, devraient adorer.

En conclusion, même si le début est un peu laborieux selon moi, la série mérite plus qu’un coup d’œil distrait de la part du public visé mais aussi des lecteurs plus âgés amateurs de ce genre d’univers fantastique formaté mais bien construit.

Avis posté par Miguel Infos posteur le 24/03/2013 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Waw j'ai toujours dit que le mois de mars n'était pas adéquat pour lire, acheter ou publier des bandes dessinées surtout si en plus comme moi vous avez malheureusement un magasin qui ferme boutique pour cause d'âge avancé et qui brade des romans Bragelonne à prix supra concurrentiel ; du coup j'ai enclenché le mode razzia et je me retrouve avec une chiée des romans genre « pavé de 800 pages » à lire et qui me serviront un jour de cale pour un meuble mais ça c'est une autre paire de manches ... si si je vous jure je ne lis pas que des BD dans ma petite vie ^^

Ceci explique la désertitude de critique ce mois-ci mais promis je vais me rattraper au plus vite puisque j'ai tout de même eu le temps de lire les trois derniers volumes de « La légende de Parva-Terra » , bande dessinée et scénarisée par Raul Arnaiz et dont le 5ème volume est justement sorti du moule de l'imprimeur ce mois-ci (c'est ti pas beau la vie?). J'enfile de ce pas mes Moon-Boots et mon armure Kevlar+5 et mettons-nous en marche.

Parva-Terra nous parle d'un monde fantastique, dans tous les sens du terme, un monde habité uniquement par des enfants car cela fait fort longtemps que les Dieux et les adultes ont disparu mystérieusement ... enfin c'est ce que la Légende raconte évidemment. Du jour au lendemain, les enfants se sont retrouvés seuls, sans souvenirs et immortels en plus ; pour seule mémoire, des vestiges architecturaux, des livres et cette mystérieuse prophétie sur laquelle les enfants vont baser leurs mondes. À l'image des adultes, ils se créent des clans, des castes, des rivalités, des guerres et trahisons, des amitiés et bien sûr des créatures légendaires et mystiques. Des enfants immortels dans une plaine de jeu géante, qui n'en n'a pas rêvé ?

Roméo, le roi des chevaliers Blonds, dominé par ses rêves de grandeur et ses ambitions, veut diriger le monde et écrasera tous ceux qui entraveront sa route ... et il a fort à faire car c'est bien connu, un enfant c'est encore plus têtu qu'un adulte. Léo, son meilleur ami, a d'autres préoccupations car il n'arrête pas de faire de drôles de rêves. L'arrivée impromptue de la rousse et séduisante Zenda venue chambouler les plans de Roméo poussera Léo à faire des recherches sur son histoire et découvrira qu'il est l'un des élus ayant le pouvoir de détruire le fameux « MAL » : celui qui a fait disparaître les adultes.

Rencontres insolites, Oracles, souvenirs bridés, cruauté, fraternité et nouveaux mondes ... Léo voyagera énormément et nous fera découvrir un monde vaste où les tenants et aboutissants machiavéliques fomentés par le « MAL » ne sont pas si clairs que cela a l'air d'être. Balancé entre son côté enfant et son côté adulte qui ne demande qu'à éclore, Léo sera tiraillé par une multitude de questions ... ah si seulement il n'y avait pas toutes ces questions, ces remords et la jeune et troublante Zenda. Arrivera-t-il à découvrir la vérité ? Le « MAL » vaincra-t-il ?

Un mélange séduisant entre le Peter Pan de J.M. Barrie avec cet enfant qui refuse de grandir et sa Majesté des mouches de William Golding où une bande de jeunes naufragés se retrouvent dans une ile en perdition et doivent survivre ... Arnaiz nous emmène, au-delà de la bande dessinée, à un questionnement sur l'individu, la morale face à l'irrationnel, l'immortalité et l'innocence de l'enfance et sa cruauté... Et puis l'histoire est remplie de twists et de petits ingrédients qui attireront le chaland à attendre et connaitre la suite dans les albums suivants.

À la base destinée à être une série animée, les aléas de la life ont fait qu'au final il est adapté en format bd et édité chez Le Lombard. Calibré public jeune dans la tranche 8-14 ans mais qui divertira aussi un public un peu plus large s'ils ont un esprit ouvert (même celui d'un vieux briscard comme moi). La technique d'Arnaiz est simple : immerger le lecteur dans une bonne histoire, bien racontée et avec des dessins et des couleurs de grande qualité ... d'autant plus que chaque histoire ou trame est construite en cycle de trois bandes dessinées et si l'on compte bien on est déjà dans le 2ème cycle (vu que le 5ème volume vient de paraître ... vous suivez ?

Avec une bonne narration, des dialogues incisifs et sans compter une composition graphique qui explose grâce à un découpage dynamique, on se retrouve devant un travail de qualité où même le travail des couleurs est de toute beauté pour les yeux. Au niveau des personnages, loin d'avoir des stéréotypes, ici on a une profondeur avec des personnages secondaires qui font vraiment avancer l'histoire et complètent ce monde créé de toutes pièces, le tout indépendamment des personnages principaux ...

Alors oui, c'est une série avec des atouts indéniables mais pour être tout à fait honnête aussi avec certaines faiblesses et lacunes qui pourront faire déchanter les plus exigeants : une narration un peu longue par exemple au début de l'histoire du fait qu'il y a beaucoup d'informations à mettre en place, le bestiaire impressionnant sans compter l'histoire qui est complexe; un graphisme un peu tremblotant au niveau du trait mais qui s'amenuisera au fil des albums (l'auteur ayant confié qu'il repassait à la main les différents contours donnant cette impression d'Alzheimer) et un manque de peps mais l'univers prenant ses marques il deviendra rapidement peu plus punchy pour se transformer en un vrai conte nous narrant tel une « fresque » biblique la légende de Léo, la légende de Parva-Terra.

Au final une série, ni exceptionnelle ni mauvaise, mais au-dessus de la moyenne (ça balance pas du bois mais si vous y adhérez, vous y resterez) qui emportera le jeune lecteur et au vu de la qualité des bds prévues pour cette tranche d'âge, celle-ci est de qualité.

Ps : Info ou intox, d'après ce que l'on m'a dit, cette histoire ne profitera pas d’une intégrale (pour ceux qui attendent la sortie du dernier volume pour se précipiter pour l'acheter). Triste histoire me direz-vous ? Bah pas vraiment, c'est sympa aussi de les avoir séparément et ça fait moins de poids sur les genoux quand on le lit dans les toilettes (hé hé).

http://lacasebd.overblog.com/parvaterra

Avis posté par Tetsuo Infos posteur le 27/11/2011 Modifier cet avis Achat conseillé ? Oui
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Sans révolutionner le genre, cette petite série d’héroïc-fantasy, ma foi fort sympathique, réussit amplement son but : divertir et émerveiller. Faites la lire aux enfants de votre entourage, je pense qu’ils apprécieront. Mais je suis sûr que vous vous laisserez prendre au jeu également !

Du côté de l’histoire, cela se passe à Parva Terra, une île où règnent les enfants depuis que les adultes ont mystérieusement disparu. Ces enfants, devenus immortels, se partagent en clan, les Chevaliers Blonds qui pensent que les adultes n’ont jamais existé contre les Mages Cheveux-Noirs qui en revanche affirment que les parents étaient présents jadis.

On se laisse vite prendre par l’histoire et par les personnages. Beaucoup d’aventures, de fantastique, un peu d’humour, la sauce prend vraiment bien. Et nos 3 héros sont bien construits, sympathiques et attachants. On a vraiment envie de savoir ce qu’il s’est passé avec les adultes et si Leo est vraiment le porteur de la prophétie. En plus, des petits flashbacks annoncent à chaque début de tome des possibles avenirs, fruits des rêves de Leo. Ces 2 petites pages donnent un aperçu de ce que pourrait amener la suite de l’histoire et donc motive à connaître le déroulement du récit.

Le dessin, j’adore ! Les couleurs sont somptueuses, les illustrations sans fausses notes, une mise en page sobre, bref rien à jeter. Le dessin donne un charme certain à la série, j’ai l’impression de voir un bon vieux film des années 80, le truc passé de mode, mais qui ne vieillira jamais. Ce dessin doux colle à la perfection avec l’univers mis en place par Raul Arnaiz.

Allons sauver Parva Terra !

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque