Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
Forum BD A propos du site Loisirs hors BD Forum De Tout Et De Rien
 
Mort d'un festival ?

Ajouter un message Ajouter un messageActualiser ActualiserOrdre chronologique Ordre chronologique

Rouans un joli festival   Posté par Agecanonix Mailer ce posteur le 14/07/2017 à 18h42
ce que je lis me rend morose, voila une bien triste nouvelle qui hélas concerne aussi d'autres petits festivals en France, notamment 2 dans ma région qui n'ont plus lieu.. (1 en Périgord et 1 sur le Bassin d'Arcachon)...
j'ai bien fait d'aller à Rouans cette année, je garderai des 2 visites que j'y ai faites (en 2015 et 2017) un bon souvenir, avec des gens sympas

Répondre à ce message Répondre à ce message

Re: Re: je participe au debat   Posté par yOyO Mailer ce posteur le 07/07/2017 à 07h52
>>PAco avait écrit:
>>>>yOyO avait écrit:
>>>>Je ne sais pas comment tout ca se passe. Personnellement en tant qu'amateur bd, je trouverai normal que les entrees des festivals soient payantes, a hauteurs de quelques euros. Le fan de la bd est pret a payer pour participer a une manifestation, et perso je comprend qu'il y est des frais d'organisations.
>>>>
>>
>>Nous avons déjà une entrée payante (3€ , gratuit jusqu'à 14 ans), mais ce n'est pas avec ça qu'on couvre déjà nos frais d'organisation...

je me doute mais ca contribue un petit peu. Apres je pense que c'est surtout aux editions a faire un effort pour leurs auteurs.

Répondre à ce message Répondre à ce message

Re: je participe au debat   Posté par PAco Mailer ce posteur le 06/07/2017 à 23h22
>>yOyO avait écrit:
>>Je ne sais pas comment tout ca se passe. Personnellement en tant qu'amateur bd, je trouverai normal que les entrees des festivals soient payantes, a hauteurs de quelques euros. Le fan de la bd est pret a payer pour participer a une manifestation, et perso je comprend qu'il y est des frais d'organisations.
>>

Nous avons déjà une entrée payante (3€ , gratuit jusqu'à 14 ans), mais ce n'est pas avec ça qu'on couvre déjà nos frais d'organisation...

Répondre à ce message Répondre à ce message

je participe au debat   Posté par yOyO Mailer ce posteur le 06/07/2017 à 21h42
Je ne sais pas comment tout ca se passe. Personnellement en tant qu'amateur bd, je trouverai normal que les entrees des festivals soient payantes, a hauteurs de quelques euros. Le fan de la bd est pret a payer pour participer a une manifestation, et perso je comprend qu'il y est des frais d'organisations.

Répondre à ce message Répondre à ce message

Re: Re, mort d'un festival   Posté par PAco Mailer ce posteur le 06/07/2017 à 10h44
>>Sloane avait écrit:
>> Je laisse aux bons soins du sieur PAco la lourde tâche de nous expliquer tout ça, il a l'air bien au fait de la chose, Allo PAco

Bon bon bon, j'avais pas vu ton post.

So, pour éclaircir un peu les choses, voici à quoi faisait référence Sloane ; il s'agit de la publication récente du SNAC BD (syndicat des auteurs de BD) encourageant vivement les organisateurs de festival à rémunérer les auteurs.
Si sur le principe je suis loin d'être contre, concernant notre Festival ("Les Journées de la BD de Rouans" ), à l'heure actuelle il y a des chances que cela revienne à mettre la clé sous la porte... La Région nous ayant sucré les subventions qu'elle nous allouait cette année, la question de la viabilité et de repartir l'an prochain se posait avant cette publication du SNAC... là c'est carrément mission impossible.

Le texte en question :

Vers une rémunération minimale de la présence des auteurs.trices en Festival et Salon
23 juin 2017 Snac BD

Chers organisateurs.trices de manifestations de bande dessinée,

Nous tentons de vous contacter aujourd’hui pour vous parler de l’importance de la place de l’auteur en Festivals et Salons.

Pour beaucoup d’auteurs, les Festivals et Salons tiennent une place importante dans leurs agendas. Dans une étude récente, il est d’ailleurs précisé que 65 % des auteurs participent à ces manifestations (près des deux tiers des 1.500 auteurs sondés).

Dans la très grande majorité des cas, lors de ces manifestations, les auteurs sont très bien accueillis, et nous vous en remercions chaleureusement. Rencontres amicales, échanges conviviaux, ces moments sont évidemment précieux pour vous, les auteurs et le public. Tous, nous devons faire en sorte qu’ils perdurent.

La présence des auteurs est le cœur d’un Festival de bande dessinée, c’est donc aussi la source de son attractivité. Par leur présence en signatures et dédicaces, les auteurs consacrent de leur temps, de leur talent et donc de leur travail. S’ils le font avec enthousiasme et naturel, cette présence est une activité professionnelle à part entière et devrait être, comme elle l’est pour un musicien invité à un Festival de musique, naturellement rémunérée.

Dans le domaine du Livre, cette initiative d’organiser une rémunération des participants professionnels n’est pas nouvelle, elle est mise en place depuis plus de trente ans par la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse. Il est évident que les organisateurs de Festivals et Salons qui mettront en place cette rémunération, non seulement approfondiront leur lien et leur implication auprès des auteurs, mais participeront également, plus largement, au soutien de la création.

Nous sommes conscients que la mise en place de cette rémunération dans l’équilibre souvent fragile de vos budgets sera probablement complexe et délicate, mais déjà, de nombreux auteurs ont annoncé leur décision de ne plus dédicacer.
> C’est un fait : l’auteur ne peut plus se permettre de passer du temps loin de son travail, de sa famille, à titre gracieux. Aussi, nous vous encourageons vivement à prendre le plus rapidement possible cette proposition en considération, afin de pouvoir l’intégrer à votre projet de manifestation BD.

Vous trouverez ici les tarifs conseillés et les modalités ainsi qu’une FAQ

Merci.

Le SnacBD

info@syndicatbd.org



Répondre à ce message Répondre à ce message

re, mort de festival   Posté par yOyO Mailer ce posteur le 03/07/2017 à 21h34
J'avais deja note dans quelques compte rendus que je m'alarmais, moins de public, moins de subventions, entrees de plus en plus chere, prix des livres de plus en plus cher et public vieillissant (meme si on reste tous jeunes 😃. Les petits festivals sont emmenes a disparaitre si les editeurs ne font pas un effort vis a vis de leurs auteurs et des organisateurs des petits festivals. En contre partie (mais je crois que c'est applique dans pas mal d'endroit), les festivaliers serait obliges d'acheter en festival pour avoir droit a 2 dedicaces.
Ensuite il faut que les regions s'accordent afin d'eviter qu'il est 2 festivals aux memes dates dans des perimetres serres, et qu'elle condidere la bd comme une vraie culture.

Répondre à ce message Répondre à ce message

Re, mort d'un festival   Posté par Sloane Mailer ce posteur le 03/07/2017 à 18h53
Je laisse aux bons soins du sieur PAco la lourde tâche de nous expliquer tout ça, il a l'air bien au fait de la chose, Allo PAco

Répondre à ce message Répondre à ce message

Re: Mort d'un festival ?   Posté par Blue Boy Mailer ce posteur le 03/07/2017 à 16h07
>>Sloane avait écrit:
>> Oyez, oyez braves amatrices et amateurs de BD, il est plus que probable que le festival, "Les journées de la BD de Rouans" est vu cette année sa dernière édition se dérouler fin Avril. Why ? ben le pognon, les brouzoufs, la caillasse, le flouze et le pez, en effet de quoi s'agit il.
>> Dorénavant les auteurs lors de leur venue dans un festival se verront rétribuer pour honorer d'une dédicace les amateurs qui viendront quémander qui une signature, qui un petit dessin.
>> Coût pour un festival tel celui de Rouans, la bagatelle de 15000 euros en plus du budget initial, restauration et hébergement des dits auteurs et j'en passe. Attention je ne viens pas pigner ici pour demander du pognon mais alerter les bédéphiles sur l'avenir de ces petits festivals mais qui comme dirait l'autre" ont tout des grands. Nos invités depuis les 30 ans que dure la manifestation sont là pour prouver que nous avons accueillis du "lourd" pour le plus grand plaisir des visiteurs.
>> Alors j'ai rien contre St Malo ou Angoulême j'y serais l'an prochain les gars! mais merde la culture ne n'est pas que les gros trucs avec plein de pognon, ( Pour eux c'est d'évidence plus facile)
>> Dernier truc, merci à Retailleau, président du conseil régional Pays de la Loire et soutien du bon sieur Fillon de ne nous avoir refuser une subvention que nous touchions auparavant.
>> Je sais que nous n'avons pas grand poids, d'autres membres du site qui font partie de l'organisation de Rouans ne vont pas s'immoler en place publique, mais putain , vérole de pompe à clous de chiottes à purin faites chier les décideurs

C'est très triste mais aussi surtout scandaleux. Retailleau a l'air d'être une sacrée raclure avec ses airs de curé de campagne... peut-être se venge-t-il indirectement de la défaite de l'évêque Fillon au présidentielles ?

Il y a tout de même quelque chose qui me chiffonne, mon cher Sloane, quand tu dis que les auteurs lors de leur venue dans un festival se verront rétribuer pour les séances dédicaces... qui a décidé ça, c'est nouveau ?

Merci d'éclairer ma lanterne...

Répondre à ce message Répondre à ce message

Mort d'un festival ?   Posté par Sloane Mailer ce posteur le 02/07/2017 à 12h30
Oyez, oyez braves amatrices et amateurs de BD, il est plus que probable que le festival, "Les journées de la BD de Rouans" ait vu cette année sa dernière édition se dérouler fin Avril. Why ? ben le pognon, les brouzoufs, la caillasse, le flouze et le pez, en effet de quoi s'agit il.
Dorénavant les auteurs lors de leur venue dans un festival se verront rétribuer pour honorer d'une dédicace les amateurs qui viendront quémander qui une signature, qui un petit dessin.
Coût pour un festival tel celui de Rouans, la bagatelle de 15000 euros en plus du budget initial, restauration et hébergement des dits auteurs et j'en passe. Attention je ne viens pas pigner ici pour demander du pognon mais alerter les bédéphiles sur l'avenir de ces petits festivals mais qui comme dirait l'autre" ont tout des grands. Nos invités depuis les 30 ans que dure la manifestation sont là pour prouver que nous avons accueillis du "lourd" pour le plus grand plaisir des visiteurs.
Alors j'ai rien contre St Malo ou Angoulême j'y serais l'an prochain les gars! mais merde la culture ne n'est pas que les gros trucs avec plein de pognon, ( Pour eux c'est d'évidence plus facile)
Dernier truc, merci à Retailleau, président du conseil régional Pays de la Loire et soutien du bon sieur Fillon de ne nous avoir refuser une subvention que nous touchions auparavant.
Je sais que nous n'avons pas grand poids, d'autres membres du site qui font partie de l'organisation de Rouans ne vont pas s'immoler en place publique, mais putain , vérole de pompe à clous de chiottes à purin faites chier les décideurs

Répondre à ce message Répondre à ce message

Ajouter un message Ajouter un messageActualiser ActualiserOrdre chronologique Ordre chronologique

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque