Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
  Les dernières séries ajoutées  Afficher dans la liste du menu Nouveautés uniquement  Voir séries suivantes 

  Les derniers avis  Voir plus d'avis BD, manga, comics  Voir avis suivants 
Marshall Bass - Green Blood - Une maison de Frank L. Wright - Gang of Four - Alexandre Nevsky - Thor - Ragnarok - Betty Boob - Olympus Mons - Halloween - Voltaire amoureux - Hans Fallada - Vie et mort du Buveur - Verdad - Green Worldz - Nous sommes tous morts - Galopinot - Le Photographe de Mauthausen - Dieu n'aime pas papa - De rien - Mars Horizon - Cyanide & Happiness -  [...]
Découvrez toutes les séries coup de coeur du moment de BDTheque! Les coups de coeur 
  Forum BD  Voir forum suivant 
Le personnage que vous détestez? - Les Cités obscures - Le meilleur prétendant pour Julie? - Bassillac 2017 - [Valérian vu par...] série ou pas série ? - Sloane/Le Grand A - Traqueurs - [Herakles] de Edouard Cour, chez Akileos - [Recherche] dessinateur / scénariste / coloriste / éditeur - Black Science - question pour bab - ####### Message à tous les posteurs ! - Spirou et Fantasio par Yoann et Vehlmann - [Liens] BD numériques - Sites BD - Concours - Pubs - ... - 100 milliards d'immortels - Radio Zéro sur Ulule - Bd pour ados -


  L'avis de la semaine  
Accédez à la BD Valérian - Shingouzlooz.Inc
Valérian - Shingouzlooz.Inc
Commandez cette série sur Amazon France, la livraison est gratuite !
Note: 4/5 (Franchement bien)

Mises à part diverses anecdotes et les inspirations qu’elle a suscitées, je n’ai jamais lu Valérian et n’en connais que le film écrit et réalisé par Luc Besson. Cela m’a au moins permis de juger l’album en lui-même sans avoir besoin de me référer sans cesse au matériau d’origine en cherchant les points de divergences, ce que j’aurai trouvé mieux ou moins bon.
N’y allons pas par quatre chemins, je me suis beaucoup amusé. Je m’attendais à un space opera ou du moins à ce que le gros du récit soit tourné vers le space opera, j’ai lu une bd humoristique sur fond de SF. C’est une histoire d’imbroglio juridique où les shingouz ont encore merdé. Cette clique de créatures gaffeuses qui ne manquent pas de malice pour arnaquer le chaland, que je trouvais déjà extrêmement sympathiques dans le film, s’est retrouvée par un heureux hasard en possession de la planète Terre avant que la roue de la fortune ne tourne et que les droits de propriétés ne tombent entre les mains d’un autre charognard boursicoteur.

Cette idée de capitalisme étendue et jusqu’au boutisme dans la SF m’a toujours fait sourire quand elle est traitée avec un humour ironique ou absurde comme ici. Une idée selon laquelle on puisse jouer en bourse de façon tout à fait légale avec des planètes et leurs ressources naturelles (ceux qui ont vu Oblivion, H2G2...), en négligeant la vie des créatures autochtones rangées dans la colonne des dégâts collatéraux. On touche à l’humour d’un Terry Gilliam dans Brazil et de façon plus similaire le film Jupiter Ascending, où l’héroïne interprétée par Mila Kunis se retrouve propriétaire d’un amas de planètes dont la Terre mais doit en passer par l’administration et ses longues files et heures d’attente pour valider ses titres de propriété. La drôlerie de la situation n’en est pas moins alarmante car on parle de choses virtuelles qui ont des conséquences graves sur le réel lorsqu’elles échappent à tout contrôle.

Heureusement qu’il y a donc Valérian et Laureline nos deux super agents spatio-temporel pour tenter de résoudre ce schmilblick. Le premier tente de harponner un gros poisson de la finance, au sens propre comme au figuré (l’humour de Lupano encore une fois se fait pinçant à propos des paradis fiscaux), tandis que la seconde apporte la touche d’action qu’on est en droit d’attendre. D’ailleurs même si je n’ai pas trop apprécié la différence de traitement entre les protagonistes, Valérian passant pour un gros bêta la majorité du temps, la manière dont Laureline est mise en avant m’a bien plu en revanche. C’est elle qui prend les devants et monte au front tandis que c’est le héros masculin qui reste en arrière pour une fois. Les auteurs s’en tirent proprement avec un scénario qui ne s’emmêle pas les fils dans le piège du paradoxe temporel qui donne lieu à des incohérences qui ont tendance à me faire griller un fusible. Non ça se tient, c’est cohérent, sans gras rajouté, j’ai eu un peu peur que ce « petit cri de Higgs » n’aboutisse à rien mais on devrait toujours se rappeler du principe du fusil de Tchekhov. Cela se conclu sur un running gag des repris de justice shingouz, toujours dans les mauvais comme les bons coups (sans spoiler, est-ce volontaire de la part des auteurs ou non, j’ai ri comme une baleine sur la façon dont ils se foutent de Prometheus).

Une histoire riche en péripéties pour un stand alone servi par des graphismes qualité full HD. Mathieu Lauffray apporte sa science des grands décors en pleine ou double page, il sait varier les registres entre mimiques comiques du quatuor Valérian / Shingouz, et partie musclée chaud patate avec Laureline qui se traîne monsieur Albert (MDR la 4L spatio-temporelle ! ça vaut bien la cabine téléphonique du Docteur Who). Il y a quelques pages gratuites sur Laureline qui se fait tour à tour figure féministe et icône/objet/bombe sexuelle (c’est Red Sonja en gros plan ? ), du bonbon pour les yeux. Peu importe si c’est du pur fan service, j’ai tout pris sans déplaisir : du mania de l’eau Sha-Oo inspiré par le ventripotent baron Harkonnen du cycle de Dune, au « Yoda shingouz » (big up du dessinateur qui se rappelle ses jeunes années où il illustrait les comics Star Wars pour l’éditeur Dark Horse ? Ou gentil retour de bâton à l’encontre de G. Lucas qui ne s’était pas gêné pour pomper ses idées chez Christin et Mézières tel un vil marsouin cosmique ? ). On pourrait juste lui reprocher de recycler les mêmes figures pour ses personnages : Valérian ayant la même tête que John Silver / Jack Stanton, et Vivan Hasting / Laureen pour Laureline.

Mission accomplie donc. Agents Valérian et Laureline au rapport, monsieur !

Avis de la semaine posté par Le Grand A.
Chaque semaine, l'équipe de BDThèque sélectionne un avis pour sa pertinence, son style ou son contenu... alors à vos plumes !

Nouveau/nouvelle sur le site ? Nouveau/nouvelle sur le site ?
Vous êtes perdu(e) ? Vous ne savez pas comment marche le site ? Vous ne connaissez pas grand-chose à la BD ? Rassurez-vous, BDThèque et sa communauté d'internautes bdphiles sont là pour vous aider.

Cliquez ici pour en savoir plus.
Top nouveautés Afficher dans la liste du menu
Voir toutes les nouveautés
Voir les avant-premières

Interviews

Aujourd'hui

  Les thèmes Sélectionnez 6 thèmes au hasard
Voir tous les thèmes

La couverture mystère

Bonne chance !

Voir solutions précédentes
Discuter sur le forum

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque